Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteJe ne savais pas [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Je ne savais pas [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeVen 29 Aoû 2014 - 17:42



Etait-ce un rêve ? Ce qu'il venait de se passer, ce ne pouvait être qu'un rêve. Forcement. Obligatoirement. Comment est-ce que ça aurait pu en être autrement ? Comment en aurait-elle pu sinon être toujours en vie, être la, vivante ? Pourtant ça semblait bien réel. Si réel. Des courbatures commençaient presque à pointer le bout de leurs nez. Et l'état de sa robe confirmait que ce n'était pas un rêve. Elle sentait encore le regard du puma sur son dos, elle savait qu'elle ne le verrait pas si elle se retournait, mais elle sentait son regard. De quelle couleur étaient ses yeux finalement ? Jaunes ? Bleus ?

Elle se dépêcha de rentrer a la Confrérie, il l’avait déposée presque à l'orée de la foret, et elle n’avait pas envie de tomber sur des curieux. Le rêveur posté à l'entrée la regarda d'un air interrogateur, elle détourna le regard, le saluant à peine. Elle n'avait pas envie de parler pour le moment, elle n'avait pas envie de répondre à des questions. Elle était trop perdue pour ça. Il fallait déjà qu'elle soit capable de répondre a ses propres interrogations.

Elle arriva à sa chambre sans croiser personne d'autre. Sans croiser Eliott qui l'aurait probablement retenu jusqu'a ce qu'elle accepte de lui répondre. Elle se déshabilla sans cesser de penser au puma. Pourquoi ? Comment ? Sérieusement, pourquoi ?! Elle rentra dans une douche glacée. Elle avait au moins besoin de ça pour se rafraichir les idées. Elle n'y resta pas longtemps, elle avait surtout besoin d’air, et elle n’était pas du genre à passer des heures sous une douche brulante, sauf s’il s’agissait de ses cheveux. Elle s'empara de la première robe qui lui vint, et ressortit.

Elle avait besoin d'air, elle avait besoin d'être seule. Elle repartit, non vers la foret, mais vers le lac. Sans remarquer les deux yeux bleus océans qui la suivaient du regard.

Il était trop tôt dans la journée pour qu'elle prenne le risque de s'y baigner. Trop de personnes rodaient dans les alentours. Elle se déchaussa néanmoins et y trempa ses pieds. Elle releva sa robe pour pouvoir s'asseoir sans trop risquer de la mouiller. Une robe fichue pour aujourd'hui c'était largement suffisant.

Elle entendit des pas dans son dos, ne se retourna pas tout de suite. C’était probablement un élève qui venait se balader aux alentours du lac. Les pas se rapprochèrent, la personne à qui ils appartenaient se dirigeait vers elle, le doute n’était plus permis. Elle se retourna légèrement, pour voir de qui il s’agissait.

Elle le reconnut immédiatement. Gareth ?! Sérieusement ? Que faisait-il là ? Ils étaient voués à se croiser à chaque fois qu’elle allait au lac ou bien ? Elle ne pipa mot, attendit qu’il prenne la parole. Parce que s’il s’avançait vers lui, c’était qu’il avait l’intention de lui demander quelque chose, non ?


Y a quelque chose, dans ce regard…



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeSam 30 Aoû 2014 - 16:37

La silhouette de la rousse entra dans la Confrérie, la porte se refermant derrière elle. Pourquoi l'Esprit ne s'était-il pas jeté sur la rêveuse... Pourquoi l'avait-il laissée en vie... Les pulsions de la Bête s'étaient stoppées, elles ne s'étaient éveillées à la vue d'Elisha. Pourquoi... Que lui arrivait-il ? Bon sang, que préparait-il donc ? Encore un coup... Une torture de plus pour son hôte, pour son geôlier. Mais pourquoi son ventre lui dictait le contraire ? Pourquoi était-il certain que pour la première fois depuis 20 ans, l'Esprit ne voulait pas de mal à un humain ? Quelle étrange sensation... Nouvelle, différente. Il n'y croyait pas et pourtant... C'était ce qu'il ressentait. Et malheureusement pour lui, la personne - si l'on pouvait appeler cela une personne - qu'il comprenait le plus était ce satané puma. Il ressentait ses pulsions, ses émotions, chacune de ses pensées. Et vice versa. Et cette fois-ci, il sentait bien que jamais il ne ferait du mal à la rouquine.
Mais pourquoi ?!
Une question sans réponse. Encore. Il était adepte de la chose. Sauf que cette fois-ci, il voulait savoir. Cette question ne resterait pas seule dans sa tête à la recherche d'une réponse.
L'Esprit avait quelque chose en tête... Il saurait quoi.

La porte d'Eoliane s'ouvrit soudain. Quelle ne fut pas la surprise de Gareth lorsqu'il vit la même silhouette en ressortir. Depuis combien de temps était-il resté là, à penser ? Il releva sa tête de puma vers le ciel, toujours bleu. Le soleil au zénith. Midi. Une trentaine de minutes ? Plus ? Il n'en savait rien. Trop perturbé par le comportement de l'Esprit, il n'avait vu le temps passé. Il ne savait même pas à quelle heure il était sorti de chez lui. Ni quand il l'avait raccompagnée.
Où allait-elle ? Pourquoi l'avait-il vu ressortir... Se levant, il la suivie. Peut-être aurait-il des réponses.

La jeune femme marchait, tranquille. Le puma restait à l'orée de la forêt, caché par les arbres. A bonne distance. Ils n'eurent pas longtemps à marcher lorsque Elisha s'arrêta au bord du lac. Le même endroit que la dernière fois... Quelle ironie de la part du destin.
Heureusement pour lui, la forêt se trouvait à côté du lac, il n'était pas obligé de se découvrir pour l'observer. Il était à l'abris de tous regards.
La jeune femme enleva ses chaussures pour tremper ses pieds dans l'eau froide. Sa robe relevée, elle s'assit. Elle ne bougea plus. Si ce n'est peut-être son regard, mais il ne pouvait le voir. Elle était de dos. GRAOU.....

Son corps se mua soudainement, ses pattes devinrent bras et jambes, sa tête passa de féline à humaine. Le puma devint humain. Accroupi, Gareth observait toujours la jeune femme qui n'avait pas bougé.
Ce fut alors qu'il fit la chose qu'il se refusait de faire depuis leur première rencontre. Il s'approcha d'elle. A pas lents, le fauconnier sortit de la forêt, dans sa direction. Elle se retourna légèrement, leurs regards se croisèrent. Aucun ne voulait voir l'autre et pourtant... C'était comme si le destin les poussait à se croiser, encore et encore. Et ce foutu destin, il impliquait ce stupide Esprit dans l'histoire. Pourquoi fallait-il que sa vie soit ainsi ? Il aurait tout donné pour échanger de place avec n'importe qui sur cette terre... Il haïssait cet esprit. Il se sentait à l'étroit.
Trois mètres les séparait. Elle assise, lui debout. Il pouvait la voir, elle pouvait le voir. Du coin de l'oeil.


- J'peux m'asseoir ?

La rêveuse acquiesça, Gareth prit place à quelques mètres d'elle. En silence.
Il fallait qu'il sache. Pourquoi l'Esprit n'avait rien fait à la jeune femme, pourquoi l'Esprit l'avait portée sur son dos. Imaginez quelques secondes une bête assoiffée de sang depuis toujours se retrouver à faire le gros chat devant une humaine. Il y a de quoi en rester bouche bée.
Il voulait savoir.


- Merci de t'être occupée de Lyu. Elle me parle que de toi maintenant.

Silence.

- Je suis désolé d'avoir agi comme ça, quand tu es venue à la volière. J'ai été con.




_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeMar 23 Sep 2014 - 0:15


Elle aurait aimé rester blottie dans ses pensées, les pieds dans l'eau douce du lac. Seule avec ses idées plus ou moins sombres. Elle aurait aimé profiter de l'instant. Profiter d'être en vie. Qui aurait pu se targuer d'être en vie après pareille aventure ? Réellement ? Elle aurait aimé juste rester là des heures. A réflechir. A ne penser à rien en particulier. Les yeux dans le vague. L'esprit embrumé comme si elle venait d'essayer l'une de ces drogues à la mode que l'on pouvait trouver dans certains quartiers d'Al-Poll. Oui, elle aurait aimé être tranquille, juste elle et les mouvements de l'eau qui chatouillaient ses chevilles. Juste elle et ses pensées.

Mais elle ne le serait pas. Gareth, encore une fois, venait d'arriver aux abords du lac. Y passait-il ses journées ? Et ses nuits d'ailleurs, la dernière fois qu'elle l'y avait croisé il devait bien être plus de minuit.

Il s'assit finalement, après en avoir demandé la permission. Pourquoi avait-il eut besoin d'ouvrir la bouche, le lac était à tout le monde après tout. S'il voulait s'assoir là, qu'il le fasse. Qu'est-ce qu'elle en avait à faire elle. Hein ?
Non, là elle était de mauvaise foi. C'était par politesse qu'il lui avait demandé, et elle le savait parfaitement. Elle n'était juste pas d'humeur à être aux côtés de quelqu'un avec qui elle avait tant de désaccords.

Ses yeux s'arrondirent d'étonnements. Il... Il la remerciait. Il... S'excusait ? Il connaissait donc ces mots finalement, il connaissait l'existence de l'amabilité.
Elle était de mauvaise foi encore. Il n'était probablement pas méchant au fond. Ils se ressemblaient peut-être beaucoup finalement. Ne voulant pas s'attacher, têtus,...
Oui, ils se ressemblaient peut-être. Au moins un peu.


- Moi aussi.

Les mots étaient sortis tous seuls de sa bouche sans qu'elle n'y prête attention. Elle fit l'effort de tourner un peu sa tête dans sa direction. Ses boucles glissèrent sur son dos, d'une cascade rouge décoiffée par le vent.

- Je n'aurai pas du te parler comme ça.

Elle baissa sensiblement le regard. Un peu honteuse malgré tout de son comportement. Elle avait été stupide, autoritaire, et protectrice envers une personne qu'elle ne connaissait qu'à peine. Bien d'autres personnes l'auraient foutus à la porte sans même prendre la peine d'écouter ce qu'elle avait à dire. Bien d'autres personnes l'auraient envoyer bouler bien plus méchamment, bien plus sèchement. Et elle avait osé s'énerver contre l'une des seules personnes dont elle pouvait comprendre les raisons.
La volonté de ne pas s'attacher.
Quelque en soi l'origine elle était familière avec le concept.
Elle releva un peu le regard, de nouveau.


- Je suis contente qu'elle s'en soit remise. Tu prendras bien soin d'elle, hein ?, demanda-t-elle d'un ton un peu timide.

Elle s'était promis de ne plus s'attacher, mais Lyu n'était pas une personne que l'on pouvait refouler facilement. Elle tenait à elle malgré tout. Elle espérait de tout son petit cœur de rêveuse qu'elle n'aurait plus à la croiser à la Confrérie, n'y à aller à frapper à la porte de Gareth pour lui dire d'aller lui rendre visite.

Non vraiment, elle l'aimait bien la petite Lyu.


♪  ♫



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 21:54

Que d'étonnements ! Le fauconnier venait de présenter ses excuses à la rêveuse et cette dernière enchaînait sur... des excuses, elle aussi. Elle daigna même lui adressa un regard. Trop aimable ! Non... Il la comprenait, il savait ce que c'était de vouloir être seul, tranquille. Mais il voulait savoir... Et s'excuser. C'était sincère, pas un simple moyen de s'assoir près d'elle pour savoir ce que l'Autre voulait d'elle. Il était réellement désolé. Ce n'était pas une façade.
Elle baissa alors le regard, un peu honteuse. Ils avaient tous deux été stupides, bornés et froids alors que la situation ne valait pas la peine de se mettre hors de soi. Leur envie de rester seul, d'éloigner l'autre était alors si forte... Il n'aurait su dire pourquoi ils s'étaient comportés ainsi. Actions puériles, inutiles. Ils auraient tout aussi bien pu parler tranquillement, des sourires aux lèvres. Sauf qu'elle était Elisha et qu'il était Gareth. Chacun savait qu'ils ne voulaient pour rien au monde s'attacher. Faire du mal ou le ressentir, ils en avaient peur.

Et ils venaient d'énoncer des excuses l'un envers l'autre. Serait-ce le début d'une communication ? Le fauconnier ne le désirait pas réellement, il ne voulait pas la blesser. Cette voix subsistait cependant dans sa tête, lui chuchotant certaines vérités. Julia et Aidan étaient toujours là... Amarylis également. Lyu aussi. Et si l'Esprit s'était radouci ?
Impossible.
Et pourtant... Ce matin-là, il ne s'était pas attaqué à Elisha. Pourquoi ? Cet attendrissement venait-il de quelque part ou cherchait-il quelque chose ? Etait-ce un de ses nouveaux pièges ? Gareth était perdu... Il ne savait plus quoi penser. Il ne savait pas. Tout simplement.

Elisha parla à nouveau. Ils atteignaient des records ! Jamais ils n'avaient échangés autant de mots avec tant de gentillesse. Hormis peut-être les quelques premières minutes de leur rencontre lors de la construction de la cabane de Julia. Mais c'était déjà un début. Peut-être parviendrait-il à savoir ce qui avait séduit le Fauve chez la jeune rêveuse.


- Ne t'inquiète pas, elle ne risque plus de se retrouver dans un lit de la Confrérie. Je m'en porte garant.

Il fut surpris du ton timide de la jeune femme. Elle avait l'air plutôt sûre d'elle lorsqu'il se trouvait en sa présence. Quelque chose la mettait-elle mal à l'aise ?

- Elle n'est pas du genre casse-cou, mais je la surveillerais de plus près. Elle peut être si maladroite parfois !

Il tourna sa tête vers Elisha et lui sourit. Un sourire doux, grand, les yeux à moitié plissés. Le premier sourire authentique qu'il lui adressait. Malgré l'objet qui l'amenait ici, près d'elle, il se surprit à sourire vraiment. Sans artifices. Cette Académie le mettait trop à l'aise. Beaucoup trop. Ou était-ce autre chose ?
Le fauconnier se reprit, tournant son regard vers les rives du lac se trouvant en face d'eux. L'eau s'y déversait dans un rythme cadencé par la cascade au loin. Il se sentait toujours chez lui ici, dans la forêt, dans les montagnes, au bord du lac.

Ce beau royaume je sais la clé et seuls mes semblables y sont admis...

Elisha semblait être dans son monde ici également. Deux rencontres au bord de ce lac... Une coïncidence ? Peut-être pas. La volonté de deux divinités qui veulent les réunir coûte que coûte ? Peut-être. Sûrement.


- Voilà. Je tenais donc à m'excuser auprès de toi...

Silence. Il tenait... Cela comportait tout de même un peu de vrai.

- J'espère que tu ne m'en veux pas ? Non parce que j'peux être vraiment buté quand je le décide...

Il rit.

- On a chacun nos défauts !

Je saurais ce que l'Esprit te veut... Et je te protégerais, comme les autres.

***

La masse sombre mouvait dans les ombres, observant la scène pathétique qui se déroulait à l'extérieur. Elle était là... Sa silhouette rousse, ses grands yeux verts... Etait-ce Elle ? Sa bien-aimée ? Ou qu'une nouvelle illusion créée de toute pièce par cet être abject qu'était son geôlier ? Mais si c'était Elle ?... Réellement ?...

Si seulement, mon amour... Si seulement car...


- Je t'aime tant...





[ I love you ]


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 22:49


Etre au bord du lac lui rappelait sa tendre enfance. Si l'on pouvait appeler ça une enfance... Des années d'entrainement. Et pour quoi ? Pour tout lâcher, devenir rêveuse, et se faire renier par ses propres parents. Etre au bord du lac lui donnait malgré tout l'impression d'être chez elle. L'impression d'être en sécurité. Elle avait vécu, elle avait grandi aux abords du Lac Chen. Et ne l'avait plus jamais entrevu depuis qu'elle était arrivée ici. Elle était venue ici dans l'optique de pouvoir voyager. Et là elle était là depuis quoi... 7 ans ? 8 ans même. Elle n'avait pas quitté la Confrérie. Avait failli. S'était remise à l'art monstrueux de la guerre. Avait vu les effets de cet art. S'était trouvé une famille. L'avait trahie. L'avait retrouvé.

Et dans tout ce gâchis, dans tout ce tumulte, elle pouvait toujours venir là, près du lac, et avoir l'impression d'être chez elle. Peu importait ce qu'il se passait, le contexte, les personnes qui l'entouraient. Voir même le nombre de fantomes qui l'hantait. Près d'un lac elle se sentait toujours chez elle. Peut-être que près d'un océan elle serait chez elle. L'envie de voyager la reprenait soudainement. Etait-ce l'adrénaline qui l'avait prise à la gorge lorsqu'elle était montée sur le dos de ce puma qui lui faisait cet effet ? Elle l'ignorait. Elle avait envie de voir l'océan.

L'océan... Elle avait oublié que ces yeux étaient de cette couleur. Pour autant qu'elle puisse imaginer la couleur d'un océan qu'elle n'avait jamais vu. Bleus océans. Elle ne les avait pas vus qu'une seule fois, que sur une personne. Si... Sur une seule personne. Et elle avait cru les apercevoir sur un puma. Avant de se convaincre que non, les yeux du puma n'étaient pas bleus. Et encore moins de ce bleu. C'était impossible. Impensable.

Pourtant...
Non.
Impossible.
Sa mémoire lui jouait des tours.

Il lui sourit. D'un sourire sincère. La regardant. De ses yeux bleus. Océans.

Non.

Non, ça ne pouvait pas être les mêmes yeux.

Et soudainement elle se leva pour aller cueillir des fleurs pour Garethounetchérid'amour.

Elle se reprit. Lui sourit presque un peu timidement. Elle était probablement aussi buté que lui.


- Oui, dit-elle en riant à son tour. Et puis je suis peut-être aussi butée que toi, donc je ne peux pas vraiment t'en vouloir pour ça.

Ce serait stupide. Finalement on a peut-être plus de choses en commun qu'on ne le pensait. Elle le regardait en biais d'un regard indéchiffrable, comme si elle le voyait pour la première fois. Quoi qu'à bien y penser le début de leur première rencontre ne s'était pas déroulé si mal que ça. Enfin... Si on oubliait qu'elle avait fondu en larme, qu'elle venait de perdre un de ses amis les plus proches.

N'empêche qu'ils arrêtaient pas de se croiser depuis. Et surtout ici, au bord du lac. Au bord de chez elle. Que faisait-il toujours ici lui d'ailleurs ? Venait-il des abords du Lac Chen aussi ? Ou mieux encore, de près de l'Océan ? Ou était-ce une simple coincidence.
Elle ne croyait pas vraiment aux simples coincidences. Ils avaient trop souvent affaire l'un à l'autre pour ça.
Pourquoi se croisaient-ils donc sans cesse ? Quelle divinité trouvait cela amusant de jouer avec eux ?
Non, elle ne croyait pas aux dieux non plus.
Elle ne croyait plus.
Pas après tout ça.
Ou peut-être un peu maintenant, après ce qu'il s'était passé plus tôt.


- N'empêche... On passe tous les deux notre vie près du lac.Ses lèvres s'étirèrent d'un léger sourire On s'y croise toujours.

Elle se tut.
Elle avait envie de voir l'océan...



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeMer 24 Sep 2014 - 23:49

Le lac... Ils y passaient leur vie... Elle ne croyait pas si bien dire. La vue de cette étendue d'eau, son odeur, ses reflets. Bien que tout ceci ne soit rien lorsqu'on y comparait à l'océan, il aimait cet endroit. Il s'y sentait bien.
Ils y passaient leur vie...
L'eau, sa vie. Son enfance. Son sang. Il était né fils des océans. Aline. Dans son sang coulait le sel du Grand Océan du Sud, ses profondeurs tapissaient son coeur. Il aimait l'océan, comme un frère. Durant son enfance, il avait navigué avec son père, grimpant dans les gréements, sur le mat, passant de la proue à la poupe en quelques secondes. Naviguer lui manquait terriblement... Le seul lien qu'il avait encore avec son père, avec sa famille, ses origines. Il n'avait jamais été pirate, il ne le sera sans doute jamais. Il en avait cependant les ancêtres. Il était pirate aline. L'océan, il l'avait dans la peau. Rien que la vue d'une aussi grande étendue d'eau réveillait ses instincts de marin.


- Oui, on s'y croise souvent. Quelle sacrée coïncidence !

Elisha était jolie lorsqu'elle souriait... L'homme fut surpris. C'était la première fois qu'il la voyait sourire. Elle devrait le faire plus souvent...
L'océan. Si le lac plaisait à la jeune femme, l'océan renverserait son coeur. A coup sûr.


- Je dois t'avouer quelque chose... J'aime les lacs, les océans. Je m'y sens... bien. Surtout au bord de l'océan. Le Grand Océan du Sud. Il est magnifique... Surtout à cette période de l'année !

Gareth tourna un regard vers la rêveuse, plongeant son propre océan dans son regard verdoyant. Il fut surpris par ce qu'il y découvrit. Réellement ? Non, peut-être qu'à moitié. Les yeux de la jeune femme semblaient vouloir lui dire “raconte-moi l'océan“.
Le visage du fauconnier se transforma en une expression de surprise.


- Tu n'as jamais vu l'océan ?

Elle lui confirma ce qu'il craignait.

- Il faudra que tu le vois un jour, si tu aimes ce lac, je te promet qu'il n'est rien face au Grand Océan !

Son regard vert devenait insistant.

- C'est grand, bleu, et très grand ! Hahahah mais je pense que ça, tu t'en doute. A vrai dire, c'est le spectacle le plus incroyable que j'ai jamais vu. Ce bleu partout, ces coraux, ces poissons multicolors, et cette étendue...

Ses bras décrivirent de grands gestes pour décrire l'immensité de l'océan.

- J'ai beau avoir vécu mon enfance à quelques mètres de lui, je m'en suis jamais lassé...

Il commençait à trop en dire. Son discours se stoppa net.


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeJeu 25 Sep 2014 - 0:29


Voir l'Océan... C'était un rêve de toute une vie. Elle aimait le lac Chen. De tout son coeur, de toute son âme. Elle était une enfant du lac, et le resterait toujours. Mais les lacs sont les enfants de l'Océan. Alors ça paraissait logique qu'elle ait toujours eu envie de le voir, de s'y baigner, de s'y perdre. Elle adorait son lac. Mais elle l'avait toujours ressenti comme un trop peu, comme un pas assez. Elle avait toujours su que le lac Chen ne lui suffisait pas. A chaque fois qu'elle le regardait, à chaque fois qu'elle s'y perdait, à chaque fois qu'elle s'y baignait... C'était comme un... goût de trop peu, de pas assez. Comme si le lac lui clâmait qu'elle devait aller voir l'Océan.

Et elle ne l'avait jamais vu.
Non. Jamais.

Et il commença à lui raconter l'Océan. Sans même qu'elle en ait fait la demande. Juste... Parce qu'elle avait fait une petite réflexion comme quoi ils passaient tout deux leur vie au bord du lac. Elle l'écouta plus attentive que jamais, son envie de voyager grandissant au fil de ses mots. Et quand il se tourna vers lui et qu'il la regarda, elle se sentit honteuse. Non, elle n'avait jamais vu l'Océan. Non, jamais. Elle baissa le regard en hochant négativement la tête. Elle releva la tête lorsqu'il recommença à parler.

Elle se doutait bien que ce lac n'était qu'une ridicule, pâle et miniature copie de ce que pouvait être l'Océan. C'était tout ce à quoi elle avait accès pour l'instant, alors elle s'en contentait. Mais elle voulait en savoir plus. Il avait réveillé sa soif de savoir, il ne pouvait s'arrêter là.

A quoi ressemblait-il, comment était-il ? L'eau était-elle vraiment salée, ou ça ne se ressentait pas si l'on buvait la tasse ? Il parait que lorsqu'on se prend trop d'eau dans les yeux ça peut faire mal, à cause du sel. C'est vrai ? Comment étaient les navires qui y vivaient ? Comment était-ce de vivre sur l'eau ? De nager dans une étendue qui semblait bien plus infinie que le lac Chen pouvait se targuer d'être ?

Dis, raconte-moi l'Océan...

Il tentait de le décrire par de grands mouvements de bras, aussi ridicules qu'enfantins, mais ça la fit rêver. Oui, elle devait vraiment aller le voir un jour. Le plus vite possible. Mais elle avait un peu peur que si elle y allait, elle ne rentrerait jamais, elle ne le quitterait jamais.

Et il s'arrêta. Aussi brusquement qu'il avait commencé à lui raconter cette merveille qu'était l'Océan, il s'arrêta.

Il ne s'en était jamais laissé. Elle ne le comprenait que trop bien.

Elle faillit lui demander «Pourquoi es-tu parti ?» mais elle se stoppa. Elle ne connaissait que trop bien la réponse. Identique à la raison qui l'avait poussée à quitter le lac Chen, vers le nord, loin de l'Océan. Pour poursuivre d'autres buts.

Elle se redressa un peu plus, hésita une seconde. Sourit tendrement, le regard dans le vide.


- Je connais ça...

Elle ne cessait de sourire, les yeux perdus dans le bleu du lac, mais elle ne voyait plus ce lac, elle voyait son lac. Elle voyait le lac Chen. Ael et elle pataugeant en ses pieds, s'éclaboussant en riant. Le coeur noué, elle continua :

- J'ai toujours vécu près du lac Chen. Avant d'arriver ici.

Silence.

- Je crois que c'est pour ça que j'aime tant venir près de ce lac. J'ai l'impression d'être de nouveau là bas. Retour dans les jours A l'époque où tout allait bien, à l'époque où...

Elle se tut. Ses yeux s'étaient brouillés. Elle se repris. Elle était nostalgique, ce n'était pas pour autant qu'elle devait en devenir dépressive. Pour avoir aider des victimes de dépressions elle n'en connaissait que trop bien les effets et les conséquences.

- Mais même si j'adore le lac Chen, j'ai toujours rêvé de voir l'Océan.

Ses yeux s'assechèrent.

- Mais je n'en ai jamais eu l'occasion.



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeVen 26 Sep 2014 - 22:42

Première discussion qu'ils avaient réellement. Même si la gêne restait encore un peu présente, ils ne se gueulaient plus après et les regards noirs ne fusaient plus. Ils parlaient, simplement.
Et ils souriaient. Tous les deux. Etonnant, n'est-ce pas ! Ils regardaient le lac, plongés dans leurs pensées, jusqu'à ce que la rêveuse reprenne la parole. Alors comme cela, la jeune femme avait vécu à Al-Chen ? Elle était aussi une enfant de l'eau. Al-Chen était un port important pour les navigateurs, les marins vivaient à Al-Chen.
Elle aimait le lac, elle aimait l'eau. La voix d'Elisha se brisa, laissant sa phrase en suspend. A l'époque où tout allait bien... Le passé était douloureux. Il le sentait dans sa voix, dans ses derniers mots. Elle n'était pas en paix. Torturée, comme lui. A un moindre degré. Un différent.

Gareth ne s'était pas retourné, il avait toujours les yeux rivés sur le lac, les reflets des rayons du soleil dans les yeux. Et se surpris à rêver de la grandeur de l'océan. La jeune femme ne pouvait même pas l'imaginer. Comment ne pouvait-on pas avoir vu cela dans sa vie ! Le fauconnier devint nostalgique. Il avait une soudaine envie de naviguer, de tenir la barre, de sentir les mouvements des vagues dans son corps, marcher sur le pont, vaciller à chaque remous.

Père... Je suis désolé. Je n'ai pu reprendre les coutumes de la famille... Je voulais avant tout les protéger.

Il retournerait sur les îles alines lorsqu'il en aurait la force. Il y retournerait et ferait faire un dernier voyage à ce navire qui fut autrefois la fierté de la famille.


- Il faudra vite remédier à ça, alors !

Il devait se changer les idées, la nostalgie commençait à le gagner. Hors de question qu'elle le submerge. Il l'éloigna donc, se concentrant sur le but de sa venue. Et sur la rêveuse qui souriait toujours, le regard au loin.

- Et lorsque tu iras, promet-moi que tu ne resteras pas au bord pour regarder l'horizon. Tu profiteras bien mieux à bord d'un bateau.

On ne regarde plus l'océan, on le sent, on le vit. Lorsque Gareth était sur les flots, il ressentait toutes ses vibrations à travers la coque. Le navire ne pouvait résister aux assauts des vagues, il ne pouvait que voguer. Cette puissance contenue dans une chose si simple... L'océan. Aussi destructeur que le Kur'N'Raï si il décidait de déchainer ses vagues.

- J'ai toujours l'impression de faire parti de lui quand je suis sur un bateau... C'est bête, hein ?

Que voit-il en toi ? Que te veut-il ?

- A vrai dire, les surprises de la vie sur l'océan me manquent un peu. C'est un peu calme ici en ce moment.

Cette dernière heure n'a pourtant pas été calme pour toi...


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeSam 27 Sep 2014 - 0:43

Pourquoi cette envie de voir l'Océan était-elle si profondément ancrée en elle ? Pourquoi donc ? Parce qu'elle était une enfant de la mer ? Non. Elle en ressentait le besoin, mais ce n'était pas ça. C'était la possibilité de vivre sur l'Océan qui la faisait rêver. On ne vivait pas sur un Lac, on y navigait, on le traversait, mais on n'y vivait pas. On vivait sur un Océan, on y voyageait, on y voyait le monde, on ne restait jamais cloîtré au même endroit pendant 8 ans. Et puis il y avait l'air marin, cet air salé qui te frisent la moindre mèche de cheveux. Cet air humide qui te rappelle chaque jour que tu vis sur l'eau. Cet air qui parle de voyage, qui a entendu tant de chansons, tant de récits, tant de batailles et retrouvailles. L'air marin... Elle ne l'avait jamais senti. Elle n'avait jamais pu prendre une grande inspiration pour le graver en elle à tout jamais. Et elle en avait envie. Profondement.

Elle ne voulait pas se morfondre ici toute sa vie. Elle voulait voyager, découvrir le monde. Et un jour elle le ferait. Oui, elle y remedierait. Un jour. Bientôt. Promis. Pour toi Ael.

Elle hocha la tête aux paroles de Gareth. Oui, elle pouvait le comprendre. Même si elle ne l'avait jamais vécu, même si elle ne l'avait jamais ressenti. Elle le croyait sur parole. Comme l'idée de ne voir le lac Chen que pour le regarder, les yeux dans le vague, était stupide. Il fallait s'y baigner, y plonger tête la première, tenter de le traverser, pour pouvoir oser dire que l'on connaissait le lac Chen. Sinon, on n'en connaissait qu'une pâle réplique, qu'un des sens qu'il pouvait nous offrir. On ne connaissait que la vue, qu'une simple peinture aurait pu reproduire.


- Promis !, répondit-elle le plus naturellement du monde. Et puis... ce serait un peu bête de juste voir l'Océan mais de ne pas en profiter, non ?

Quelle plus belle façon de voir le monde que perchée sur le plus haut mat d'un navire ? Il n'en existait pas.

Et tandis qu'elle l'écoutait, elle ne cessait de se demander :

Pourquoi es-tu parti ?

Elle se retenait de la poser, cette question. Parce qu'elle se doutait qu'il n'avait pas forcément envie d'y répondre. Et elle ne voulait pas qu'il se sente forcé. Ou qu'il se braque à cause de ça. Pour une fois qu'ils parlaient sans s'engueuler, ne gâchons pas l'instant. Ne gâchons pas tout. Ils avaient des passions en commun, finalement. Des choses en commun autre que le fait qu'ils soient tous deux aussi renfermés sur eux-mêmes l'un que l'autre. Et qu'ils tenaient à Lyu, même s'ils proclamaient ne pas vouloir s'attacher.

Elle était fatiguée. Il n'était que midi et elle était fatiguée. Il fallait dire qu'elle avait passée une sacrée matinée. Elle aurait bien eu envie de s'allonger, mais la présence du fauconnier à ses côtés la retint, et le fait qu'il soit midi également. Le soleil était trop haut dans le ciel pour qu'elle puisse s'allonger sans être génée. Elle ne bougea pas donc. Se remit juste à parler


- Dès fois j'aimerai être dessinatrice... Pour pouvoir, d'un claquement de doigts, prendre une pause et retourner à mes origines. Sans avoir à se soucier de se dérober à ses responsabilités. Parce qu'on sait que l'on pourrait être revenu à temps.

La vie serait tellement plus facile si, d'un simple claquement de doigts, elle pouvait aller à l'autre bout de l'Empire. Elle aurait pu voir Ael une dernière fois. Tenter de la guerir. L'emmener avec elle.
Elle pourrait aller voir l'Océan, découvrir... Je ne sais pas moi, l'Archipel Alines ?
Il suffisait de voyager suffisament pour pouvoir ensuite s'y déplacer.
D'un simple claquement de doigts...
S'évader, juste comme ça.


- T'imagines si là, maintenant, tu pouvais retourner sur l'Océan ? Et revenir avant l'heure du diner ?



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeSam 27 Sep 2014 - 14:54

Il l'imaginait très bien. Pouvoir, le temps d'une seconde, traverser tout l'Empire pour se retrouver dans le Port de sa ville natale... Et grimper dans ce navire qui l'attendait depuis plus de dix années déjà. Voler au-dessus des vagues. Et oublier. Oublier les atrocités qu'il avait causé, oublier cet Esprit qui vivait en lui. Être seul sur un bateau, seul et loin de tous. Quelle liberté ce serait...
Il l'imaginait très bien. Pouvoir, le temps d'une seconde, retrouver ses frères. Sa soeur. Retrouver leur famille perdue. Que devenaient-ils ? Cela faisait si longtemps qu'il n'était allé leur rendre visite. Il espérait tant que Tarn ait dépassé cette colère qu'il ressentait. Une colère contre son frère, contre ses parents, contre le monde. Et Eohn... Il n'était plus le petit garçon d'autrefois, il avait sûrement grandit. Les revoir... Quel bonheur ce serait...
Et sa soeur ! Tyama... Parfois, il croyait ressentir sa présence autour de lui. Elle avait toujours su trouver les mots pour le calmer. Pour calmer le fauve en lui. Elle avait toujours su déchiffrer ses mensonges. Après tout, ils étaient jumeaux.
Il l'imaginait très bien.

Gareth releva sa tête vers le ciel nuageux. Demi-sourire. S'il était dessinateur, il pourrait se rendre où bon lui semblait. Il pourrait peut-être échapper au destin qui était le sien... Ce destin qu'il tentait de fuir par tous les moyens depuis si longtemps. Tyama l'avait accepté, lui non. Mais ils étaient différents. L'Esprit qui habitait le corps de sa soeur était bénéfique, il ne tentait pas de détruire sa vie... Ils vivaient en harmonie. Ensemble. Pourquoi n'était-ce pas son cas ? Pourquoi devait-il vivre cette torture ?
Il préférait que ce soit lui plutôt que sa soeur. Il préférait vivre cet enfer que de la voir elle ainsi.
S'il était dessinateur, il pourrait vivre sans craindre de s'attacher. Toujours en mouvement, jamais sédentaire.
Il l'imaginait très bien.


- Je le ferais sans hésiter une seconde.

Là, tout de suite. Je partirais.

- Je disparaitrais à l'instant pour me retrouver sur l'Océan, j'y resterais la journée entière. Tant pis les responsabilités, tant pis pour tout. Une journée entière comme lorsque j'y étais encore.

Comme lorsqu'ils étaient encore là. Peut-être la vie aurait-elle été différente s'ils ne les avaient pas quittés. Peut-être n'aurait-il jamais eu besoin de s'éloigner pour les protéger. Peut-être que... Les peut-être ne réparaient pas les erreurs. Ils ne faisaient qu'empirer les remords.

- C'est vrai qu'ils ont de la chance, ces dessinateurs. Pour autant qu'ils connaissent l'endroit, ils n'ont pas besoin de faire toute la route à cheval. Je les envie un peu...

Être dessinateur, il ne le voulait pas. Il n'avait jamais réellement compris leur don, comme tout aline. Les alines n'étaient pas dessinateurs, ils possédaient d'autres dons. La navigation, par exemple. Gareth s'était toujours demandé si la métamorphose était propre aux alines... Peut-être pas. Pour l'instant, il n'avait encore rencontré d'autre métamorphe hormis sa soeur et lui. Peut-être qu'un jour, il en rencontrera.
Oui, c'était certain. Cette femme avec laquelle il s'était battu aux collines de Taj. Elle avait fait mention d'une femme qu'elle connaissait. Une femme métamorphe. Il en existait d'autres... Il en existait d'autres ! Etaient-ils comme lui ?

Le lac lui faisait toujours cet effet. Cette sensation de réflexion. Ce devait être la proximité de l'eau, le souvenir de son enfance. Mais il pensait. Il réfléchissait à comment vivre encore, comment ne pas s'enfuir aussi loin que possible, par-delà les frontières raïs.
Car il ne voulait plus tuer.


- Si je pouvais dessiner, on pourrait aller voir le Grand Océan du Sud, on...

Pourquoi disait-il “on“ ?

- Raaah... Si je trouvais un bateau, là, n'importe, je sauterais dedans et ferait un tour sur le lac...

Son envie de naviguer devenait de plus en plus forte, presque incontrôlable.

- Quand tu vivais près du lac Chen, tu allais souvent dans un navire ?

Finalement, ils avaient un point en commun qui ne les rendaient pas agressifs...


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeSam 27 Sep 2014 - 15:40

Elle aurait tant du profiter de cette étendue d'eau qui l'attirait lorsqu'elle en était encore proche, lorsqu'elle habitait encore dans les environs, lorsqu'elle était encore à Al-Chen. Mais elle avait si peu de temps libre alors. Durant ses rares escapades elle en profitait pour nager. Pour se changer les idées. Pour enlever la crasse, le dégout qui l'envahissait d'avoir à se battre. Elle aurait tant du profiter du lac Chen, encore et encore. Elle ne pourrait jamais s'en lasser. Juste rêver plus grand, et salé. Juste rêver de l'Océan.

Elle aussi, elle n'hésiterait pas. Elle le ferait, tout simplement.

Mais malgré tout, malgré tout ce que ça impliquait, malgré tout ce que ça l'empêchait de faire, elle aimait être Rêveuse. Profondément. C'était dans sa nature. Elle était née pour être rêveuse, pas dessinatrice. Malgré ses grands rêves de voyages. Malgré le fait qu'elle aurait peut-être pu l'être, vu que sa cousine l'était. Malgré tout cela, elle aimait être ici, elle aimait la Confrérie, et les personnes qui s'y trouvaient. Oui, elle aimait être Rêveuse. Même si elle avait des doutes parfois, souvent. Même si elle pouvait s'emporter, d'un coup, sans que personne ne s'y attende. Même si elle en avait marre parfois. Même si elle s'était oubliée, plusieurs fois, dans tout le savoir qu'elle devait, qu'elle s'était forcée d'emmagasiner. Elle aimait cela.

Mais pouvoir voyager, d'un claquement de doigts... Oh, oui, elle aimerait ça.

Et lui aussi, apparement. Il partirait. Pour la journée. Le retour serait bien dur probablement. Même si l'on savait que l'on pouvait y retourner dès que possible, une fois que l'on avait goûté à la joie de passer une journée sur l'Océan, ça devait être dur de revenir à l'Académie. Non ?

Elle les enviait elle aussi. Et pas qu'un peu.

Oui, ils pourraient aller le voir ce Grand Océan du Sul dont il parlait tant. C'était de là qu'il venait, où là qu'il avait passé sa vie avant de venir s'exiler ici ? Pour en parler avec tant d'amour dans la voix, c'était probablement le cas. Elle avait à peine remarquer le « on », il s'était glissé si naturellement. Elle ne s'en rendit que réellement compte que lorsqu'il s'interrompit. Un quart de seconde. Comme pour se reprendre.

Elle laissa échapper un petit rire, quand il commença à raler, à dire qu'il aimerait naviguer, là maintenant. Il devait sembler si petit, ce lac, par rapport à l'Océan. Déjà par rapport au Lac Chen il semblait ridicule. Mais si on le comparait à l'Océan... Est-ce qu'un bateau pouvait réellement naviguer sur ce si petit lac ? Elle se souvenait principalement des immenses navires qu'elle voyait passer au loin. Et même s'ils passaient très loin, ils semblaient toujours si grands. Et de ceux qu'elle voyait lorsqu'elle s'aventurait dans le port d'Al-Chen. Elle avait un peu oublié, les petits bateaux qui existaient aussi. Il fallait dire que le port d'Al-Chen était principalement centré sur le tourisme et le transport de marchandises ou de personnes, et donc il accueillait plus de grands navires que de petits bateaux. A quoi ressemblait les navires qui vogaient dans les eaux de l'Océan ?

Dis, raconte-moi.

Elle sursauta légèrement à la question de Gareth. Elle l'écoutait, mais révaissait à côté, et ne s'attendait pas à ce qu'il lui pose une question.
Non. Elle avait déjà du mal à trouver un moment à elle pour pouvoir nager, alors monter sur un navire. Oh, elle avait du le faire, une fois ou deux. Quand ils avaient décidés de prendre un jour de congé, quand son père avait décidé de la laisser un peu tranquille pour une fois, et qu'ils allaient faire un tour en bateau, se mêlant aux touristes. Oui, une fois ou deux, peut-être bien. Mais sa vie à Al-Chen se résumait principalement à cela : entrainement, entrainement et entrainement.
Elle secoua la tête négativement, affichant une mine un peu triste.
Elle aurait du en profiter. S'évader. Tenter de trouver un moment, y emmener Ael. Oh, elle aurait tant du. Si elle avait su, à l'époque, qu'elles avaient si peu de temps devant elles.


- Non... Malheureusement non... Je ne suis presque jamais montée sur un navire.

Son ton était empreint de regret. Peut-être qu'il n'était pas trop tard pour cela. Elle l'espérait, vraiment. Mais c'était trop tard pour Ael. Parler du lac Chen lui avait rappelé sa vie là-bas, sa soeur, sa famille d'alors. Famille qu'elle n'avait plus. Elle ne l'avait jamais revue. Depuis qu'elle était montée à Al-Chen, elle ne l'avait jamais revue. Elle ne savait même pas à quoi elle pouvait bien ressembler, avant qu'elle ne choppe cette satanée maladie. Avant que...

Elle devait se changer les idées.


- Je n'avais pas beaucoup de temps pour moi à l'époque.

Que de temps perdu en entrainements inutiles.

- Et toi ? Tu as passé beaucoup de temps à naviguer ?

Tu en as profité, au moins ?



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeMar 30 Sep 2014 - 23:25

Gareth fut un peu triste pour elle. Vivre à côté d'une grande étendue d'eau sans en profiter, sans passer du temps entre ses vagues. Quelle tristesse. Jamais il n'aurait pu. Malheureusement pour lui, le lac était un peu petit. C'était la seule raison qui le gardait hors d'un navire. Mais s'il était à côté du lac Chen ou, encore mieux, de l'Océan, il ne pourrait résister à son appel.

Et elle posa une question. Avait-il passé beaucoup de temps à naviguer ? Non, pas vraiment. Il apprit à voguer à ses treize ans. Son père mourra un an plus tard. Pendant une année entière, le petit garçon qu'il était avait accompagné son père sur l'Océan. Un an durant lequel il s'était senti libre, le vent contre sa peau, le sel marin dans ses cheveux. Une année à naviguer. Après la mort de son père et de sa mère, il partit pour le bien de ses frères et de sa soeur. Il n'avait passé qu'une année à naviguer, une année incroyable durant laquelle il avait appris à aimer plus encore l'Océan qu'il ne l'aimait déjà.


- Un an. J'ai pu naviguer pendant une année avant que certains événements en décident autrement. Ma famille et moi devions partir pour le nord et je n'ai plus revu l'Océan depuis ce jour-là.

Ces phrases donnèrent un goût amer dans la bouche du fauconnier. Il ne l'avait plus revu depuis onze ans. Un temps bien trop long pour un fils de l'Océan. Il ne se passait pas un jour sans qu'il ne se remémore ce jour-là, ce jour où son père lui apprit à être un marin, un pirate.

- J'avais oublié que ça faisait aussi longtemps. J'ai presque l'habitude de ne plus sentir l'air marin...

Gareth se rendit soudainement compte de ce qu'il avait perdu en venant ici, dans le nord. A Al-Poll, à l'Académie. Il avait perdu son passé, celui qu'il essayait de fuir pour le protéger. Etrange, stupide. Le fauconnier fuyait depuis si longtemps ce qu'il était, ce qu'il avait été qu'il ne se souvenait qu'à peine de l'air marin. Flous, ses souvenirs commençaient à disparaître de sa mémoire.

Stupide Esprit... Tu n'aurais pu choisir un autre corps ? Pourquoi le mien ? Je te hais...

Cette discussion venait de réveiller son passé, elle venait de réveiller un vieux sentiment enfoui dans sa mémoire. Il avait besoin de l'Océan, il avait besoin de retrouver ses racines. Mais il ne le pouvait pas... Pas maintenant. Retourner là-bas, retourner sur les îles... Il avait des responsabilités à présent, il ne pouvait abandonner Julia et Aidan. Il ne pouvait plus les laisser seuls. Il le leur avait promis... Et pourtant, l'appel des îles était tellement fort.


- Mais bon, je vais y retourner un jour !

Il ne pouvait pas se laisser aller, après tout, pourquoi racontait-il tout cela. Il était venu pour vérifier la chose qui attirait le Fauve en elle, il était venu pour trouver la solution à sa réponse. Pourquoi l'Esprit n'avait-il pas attaqué la jeune rêveuse. Et pour l'instant, il n'était pas plus avancé. Peut-être devrait-il allé à la source ? Vers Lui ?

- Et peut-être que je t'y croiserai, qui sait.

Peut-être que j'y retournerais pour toujours...

- Tu verras ces grands bateaux, leurs voiles blanches flotter dans le vent, elles ressemblent parfois à de grands nuages frôlant l'Océan. Et le bruit des marins se préparant à embarquer, les chants sur le pont, l'odeur intense du sel et de poisson.

Des images lui revenaient en mémoire. Il sourit. Rit.

- Me voilà redevenu nostalgique !





[11°]


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeMer 1 Oct 2014 - 3:23


« On »... Ce « on » lui donnait envie de ne pas voir l'Océan seule. De ne pas voyager seule. De ne pas naviguer seule... Elle aurait dû, normalement, le faire avec sa soeur, mais c'était désormais fort compromis. Elle pourrait peut-être le faire avec quelqu'un d'autre finalement. Le fait qu'elle ne puisse pas le faire avec Ael ne devait pas l'empêcher de le faire avec quelqu'un d'autre. Avec quelqu'un qu'elle appréciait. Eliott peut-être ? Non, elle devait cesser de toujours compter sur lui. Elle devait cesser de toujours s'appuyer sur lui. Eliott avait ses propres rêves, qu'il avait trop longtemps déjà mis sur pause pour pouvoir s'occuper d'elle. Il avait agit comme un grand frère, alors qu'il était plus jeune qu'elle de quelques années...

Elle ne savait pas avec qui elle pourrait y aller. Et n'avait pas trop envie d'y réflechir maintenant. Elle avait trop peur de se rendre compte à quel point elle était seule si elle le faisait. Tant qu'elle fermait les yeux, elle pouvait imaginer que ce n'était pas le cas. Si elle se mettait à rêver d'une personne avec qui voyager... Elle se sentirait bien trop triste. Et c'était une si belle journée. Il était tout juste midi, et il s'était déjà passé tant de choses. Qui aurait cru qu'aujourd'hui elle rencontrerait un puma ? Puma qui ne lui voudrait aucun mal. Puma sur le dos duquel elle s'était assise, sur le dos duquel elle s'était baladée. Qui l'aurait cru ? Et qui aurait cru qu'après, elle serait venu se détendre auprès du lac, et y aurait croisé Gareth encore une fois. Et qu'ils se seraient mis à discuter, de leur passé – au moins un peu – de l'Océan... Vraiment, qui aurait pu prédire cela ?

Et qu'elle aurait pu penser à Ael sans avoir les larmes aux yeux ? Sans avoir tout de suite une envie de pleurer ?

Elle voulait s'en aller. Elle voulait voyager.

Elle releva un peu la tête - elle s'était repliée sur elle-même, la tête posée sur ses genoux, sans vraiment s'en rendre compte – lorsqu'elle entendit le fauconnier lui répondre. Un an... Juste un an. Il n'avait réellement profité de l'Océan qu'un an. Mais peut-être avait-il eu plus d'occasion qu'elle de monter sur un navire. Même s'il n'avait navigué qu'un an, en dehors de ça il se retrouvait peut-être sur un bateau de façon bien plus fréquente qu'elle.


On oublie rapidement, hein ? Le temps qui passe. Ça fait huit ans que je n'ai pas vu une grande étendue d'eau. Huit ans que je n'ai pas vu ma famille. Huit ans que je n'ai pas vu le lieu où j'ai grandi. Huit ans que je n'ai pas vu le Lac Chen. Mais ce n'est plus chez moi. Ici, c'est chez moi. Ce n'est plus ma famille. Ma famille est la Confrérie. Le Lac Chen me manque. L'eau me manque. Je l'avais oublié...

Elle y retournerait. Un jour. Quand elle irait voir l'Océan, elle passerait dire bonjour à son fils. Elle passerait dire bonjour à l'entité qui l'avait bercé durant toute son enfance. Elle dirait bonjour au lac Chen. Alors oui, peut-être qu'ils s'y croiseraient. Ce serait amusant. Ce serait agréable...
Agréable ? Venait-elle réellement de penser au mot agréable en pensant au fauconnier ? Son avis sur lui évoluait finalement. Il n'était pas qu'un homme renfermé sur lui-même pour une raison obscure, et qui prenait cela pour une excuse pour être désagréable quand l'envie lui prenait.

Elle releva plus franchement la tête lorsqu'il recommença à lui décrire l'Océan, lorsqu'il commença à lui décrire les bateaux. Elle se promit qu'un jour, elle monterait sur le pont de l'un d'eux. Et pas uniquement pour quelques heures, pas uniquement pour un voyage où elle ne serait que passagère, quand bien même il s'agirait d'un long voyage. Elle se promit qu'un jour, elle apprendrait à naviguer. Elle savait que cette promesse frôlait l'irréalisable. Mais elle savait aussi que si on ne se laissait pas aller à rêver quelques fois, l'on mourrait simplement à petit feu. Et elle ne voulait pas ça. Elle l'avait déjà trop fait. Elle avait déjà vu bien trop de personne le faire. Elle avait envie de rêver, de se promettre des choses impossibles, qu'elle rendrait possible un jour. Elle avait envie d'espérer. Parce que sans espoir, on ne vivait pas. Tout juste, on survivait... Et elle ne voulait pas survivre, elle voulait vivre. Une vie courte, longue, qu'importait. Tant qu'elle vivait, tant qu'elle croquait la vie à pleines dents.

Elle voulait vivre.

Elle avait presque failli dire « Dis, si on s'y croise, tu m'apprendras à naviguer ? » puis s'était ravisée. Il ne restait qu'une connaissance, pas même un ami. Même si rares étaient les personnes à qui elle pouvait parler ainsi, rares étaient les personnes avec lesquelles elle aurait pu se confier comme cela. Même Eliott ne connaissait peut-être pas cette part d'elle. Elle refusait toujours d'admettre qu'elle l'appréciait. Elle refusait toujours d'admettre qu'il aurait pu être plus qu'une simple connaissance, qu'elle croisait quelques fois. C'était trop tôt pour ça. Même si elle se prenait à rêver, même si elle se prenait à sourire, même si elle se prenait à ne pas pleurer, elle n'était pas encore prête à accepter d'avouer qu'elle pouvait s'attacher à quelqu'un comme lui. Qu'elle pouvait s'attacher à quelqu'un tout court.

Et elle ne pouvait s'empecher de repenser au puma... Il avait une attitude... Tellement peu animale. Il n'avait pas l'attitude d'un puma sauvage, mais plutôt d'un chaton de compagnie... En dehors du fait qu'il était 15 fois plus imposant qu'un chat. Est-ce la présence de Dinah qui avait fait cela ? Non, il s'amusait de Dinah, mais c'était elle qu'il regardait. D'un regard si... presque humain. Et ses yeux... Avait-elle rêvé ? Elle n'en avait pas eu l'impression. Ou alors elle était encore en train de rêver, ce qui expliquerait bien des choses. Non, c'était bien réel. Ça semblait si réel...

Elle voulait sentir l'air marin sur son visage. Elle voulait s'en aller. Mais elle ne pouvait se résoudre à abandonner ceux qui lui avaient tant donner. Elle ne pouvait accepter de laisser derrière des personnes qui, elle en était consciente, en souffrirait trop. Ou pire, ne lui pardonnerait jamais. Et c'était l'endroit qui la faisait se sentir le plus comme chez elle. Elle ne se rendait pas compte que n'importe quel endroit pouvait être comme si elle était chez elle, tant que ses proches étaient là aussi.

Elle avait envie de parler du puma à quelqu'un. Vraiment. Elle n'avait pas peur d'être prise pour une folle ni rien, mais même si l'envie d'en parler était là, celle de garder ça pour elle était plus grande encore. Comme si c'était son propre secret. Qu'elle ne partageait avec personne. Quelque chose qu'elle seule savait, qu'elle seule avait vécue, qu'elle seule pouvait comprendre.
Si elle avait sur la vérité, si elle avait su que c'était ainsi que Lyu s'était blessée, si elle avait su que la personne à ses côtés abritait – involotairement certes, mais tout de même – ce fameux puma, et ne lui parlait, à l'origine, que dans l'optique de découvrir ce qu'il lui voulait... Elle aurait probablement été trop choquée pour agir. Elle ne l'aurait probablement pas cru.

Et cette couleur d'yeux. Elle l'avait bien vu avant. Mais ils ne pouvaient pas être ceux de Gareth et du Puma. Elle avait rêvé, pour une raison quelconque, la fatigue, le stress, l'euphorie, elle avait superposé les yeux du fauconnier à ceux du puma, de façon tellement réaliste que son cerveau y avait cru.

Elle voulait s'allonger... Oh et puis, au diqble ! Il était suffisament éloigné pour qu'elle ne risque pas de le toucher par inadvertance en s'allongeant, et ainsi devoir subir la gêne de se relever, parce qu'elle n'aurait pas décemment pu rester allongée si elle ne faisait que l'effleurer. Laissant ses jambes pliées, elle posa ses bras sur le sable, en position presque allongée. Elle n'osait juste pas. Pour une raisons inconnue elle n'osait pas s'allonger franchement. Mais qu'importait, comme cela elle voyait le ciel, les nuages qui le parsemait. Et n'était même pas gênée par le soleil, temporairement caché par un nuage.


- Je suppose que ça doit être pire encore près de l'Océan... Mais je trouve qu'ici, par rapport aux abords du lac Chen, il n'y a quasiment pas de vents. Et même si l'on est dans le nord, qu'il est censé faire plus froid. Il y a moins de vent. L'air est moins humide... Je n'arrive pas vraiment à m'y faire je crois.

Ça fait pourtant huit ans que je me fais cette réflexion. Je l'avais presque oublié. Le vent est plus froid, certes, mais moins puissant que près d'une étendue d'eau aussi grande que le lac Chen. Et l'explication de ce fait est à vrai dire très simple : l'absence d'arbres et de batiments pour stopper les vents bas.

Elle se tut. Elle n'avait pas envie de partir. Elle était bien là. C'était agréable. Un peu nostalgique mais agréable.

- Si tu aimes tant l'Océan... Comment es-tu devenu fauconnier ?

J'espère que ça ne fait pas parti des questions à ne pas poser. Si tu ne veux pas répondre, ce n'est pas grave. Je comprendrais. J'ai juste envie de parler de tout et de rien. Et je ne savais pas vraiment quoi dire. Je ne te connais pas, après tout. Je ne vais pas te demander pourquoi tu l'as quitté. Même si pour une raison inconnue, la réponse m'intéresse. Cette question-là n'est pas tabou au moins?

[Couquoi ? J'connais pas. Fast RP ? C'est quoi ce truc ]



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeJeu 2 Oct 2014 - 18:08

La nostalgie l'habitait, le dévorait. Cela faisait depuis bien longtemps qu'elle n'était venue lui rendre visite. Il avait appris à l'ignorer, à l'oublier. Mais la Dame savait pourquoi, elle était réapparue aujourd'hui. Cette nostalgie constante qu'il ressentait lorsqu'il pensait à son enfance, à eux. La plupart du temps, il ne lui accordait aucune attention, c'était pour cela qu'il paraissait si froid, si distant avec toutes les personnes qu'il rencontrait. Il éloignait chaque sentiment qu'il aurait pu ressentir. Il s'efforçait de paraître calme et sans aucune saveur. Pour éloigner les gens, pour éloigner la moindre petite parcelle d'humeur forte.
Mais aujourd'hui, il ressentait la nostalgie. Il entendait son coeur battre, il sentait l'odeur de l'Océan dans ses souvenirs.
La nostalgie... Les souvenirs...


***

Pourquoi ?...

L'Esprit ne répondit pas. Muet. Comme une tombe. Il ne bougeait pas dans les ombres de sa cage. Il attendait. Le moment propice. Qui viendrait. Tôt ou tard.

Je sais que tu m'entends... Pourquoi ?...

L'esprit de l'homme attendait une réponse. Qui ne venait pas. Il n'avait jamais été bavard. L'Esprit fauve et lui-même. Ils se contentaient de s'ignorer en règle générale. Sauf lors des assauts du Fauve. Sauf lorsqu'ils se battaient pour ce corps. Pour leur liberté. Ou pour la survie de ceux qu'ils aimaient.

On est liés... J'ai ressenti ce que tu as ressenti... Cet attachement... Cet amour... Pourquoi ?

Je n'ai rien à voir avec toi... humain...

Une réponse. Pas celle qu'il attendait. Mais une réponse.

Alors laisses-moi...

L'Esprit se retourna dans son ombre. Première fois. C'était la première fois qu'ils ne se hurlaient dessus. La première fois qu'ils se séparèrent sans une confrontation. Première fois qu'il sentit de la tristesse chez la Bête... En plus de la froideur coutumière.

***

Quelque chose s'était passé, quelque chose qui échappait encore à Gareth. Mais il avait une certitude. L'Esprit ne ferait jamais de mal à la rêveuse. Jamais. Cette tristesse était si profonde, si... touchante ? Ces mots ne collaient pas à Lui... Ils étaient tellement... différents. Mais le fauconnier ne pouvait nier l'évidence. L'Esprit ne ferait jamais de mal à Elisha. Pour quelles raisons ? Il allait devoir se faire à l'idée d'ignorer ce détail toute sa vie. Mais s'il existait un moyen... Non. Jamais. Jamais il ne pourrait lui pardonner ses actes, jamais il ne pourrait lui pardonner ce qu'il l'avait poussé à faire contre sa volonté.
Jamais Gareth ne lui pardonnerait le meurtre de Iola... Plutôt mourir.

Le silence régnait toujours entre les deux amoureux de l'océan. Un silence qu'ils dégustaient après cette si longue discussion. Tous deux ne devaient pas avoir l'habitude. Surtout ensemble. Soudain, la jeune femme s'allongea. Pas de tout son long, à moitié. Et elle coupa net ce silence qui devenait presque désagréable. Gareth s'étonna de cette dernière réflexion... Un silence désagréable ? Cela faisait depuis un bail qu'il avait ressenti cela. Il ne parlait pas ou très peu, en règle générale. Mais ces derniers temps, sa langue se déliait.
Son esprit en avait marre de rester seul. Il cherchait de la compagnie sans l'accord du fauconnier.


- Et si tu trouves qu'il y avait beaucoup de vent au lac Chen, imagines dans l'Océan, perché au sommet d'un mat...

Lorsqu'il était enfant, Gareth avait le vertige. Oui, le vertige. Monter en haut d'un mat, il n'avait jamais pu y arriver. Une fois il avait essayé, mais plus jamais il n'avait recommencé. Une très mauvaise expérience. Aujourd'hui ? Sa peur s'était calmée. Largement.

Et la rêveuse posa la question. Jamais il n'aurait cru parler ainsi avec elle, de sujets plutôt personnels. Dès leur rencontre, ils avaient tout fait pour s'éloigner. Mais aujourd'hui, ils parlaient. De tout et de rien.


- Pourquoi fauconnier ?...

Pourquoi marchombre, pourquoi rêveur, pourquoi dessinateur, pourquoi soldat ? Parce qu'il était fait pour ça. Le destin était drôle parfois, mais il avait toujours raison. Et Gareth avait été fait pour devenir fauconnier.

- J'étais fait pour ça.

Cette réponse ne sembla pas suffire à la curiosité de la jeune femme. Son regard s'était tourné vers lui alors qu'il était assis et elle couchée. Elle le regardait, attendant la suite. Il s'exécuta.

- J'ai goûté un jour à leur liberté et j'ai aimé ça. Gosse, je fuguais dans les bois pour aller les observer et j'ai jamais arrêté. Comment j'en suis arrivé à devenir réellement fauconnier et à me présenter ici en tant que tel ? A vrai dire... je suis pas “officiellement“ fauconnier... J'en ai toutes les connaissances, mais j'ai appris par moi-même. Mes maîtres étaient les oiseaux et les hommes que j'observaient de loin, que je copiais. Et ma passion m'a mené à le devenir.

Comment était-il devenu fauconnier ? Il n'y avait jamais réfléchi...

- Je pense que lorsque l'on veut, on peut. Et j'ai voulu.

Il arrêta d'observer la rive opposée pour tourner sa tête vers Elisha. Son sourire faisait plisser ses yeux.

- C'est pas vrai ?

Il ne lui voulait aucun mal... Mais pourquoi ?

Et toi ? Pourquoi rêveuse ? Pourquoi avoir quitté Al-Chen si tu aimais tant son lac ? Et pourquoi nous posons-nous toutes ces questions ? Pourquoi, d'un seul coup, nous nous supportons-nous ? Pourquoi maintenant et non plus tôt ? Etait-ce à cause de Lui ? A cause de nous ? Ou de divinités quelconques ? Du destin ?








I love you


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeSam 20 Déc 2014 - 1:29


Il y avait des fois, comme cela, où elle se sentait seule. Si seule. Tellement seule. Elle tentait de se cacher. De recouvrir ses yeux avec ses mains. D'ignorer la réalité. De s'enfermer dans la fiction. De s'enfermer dans un autre monde, dans n'importe quoi. Tout pour ne pas s'en rendre compte. Ce n'était au final qu'un stupide cercle vicieux. Elle s'isolait parce qu'elle souffrait. Elle se retrouvait ainsi seule. Et pour tenter d'oublier qu'elle était seule, elle s'isolait plus encore. Dans ses livres, dans ses rêves, dans ses pensées qui divaguaient un peu plus au fil des jours. L'un de ses plus longs contacts physiques dernièrement s'était déroulé avec... un puma. Le matin même. L'une de ses plus longues conversations étaient, ironiquement, peut-être celle là qui se passait en ce moment-même.

Oh, quelle stupide ironie.
Oh, quelle idiote solitude.
N'avait-elle donc pas décidé de cesser de s'apitoyer sur son sort ?

Est-ce que, si elle se mettait à voyager, à découvrir de nouvelles choses, de nouveaux lieux, elle oublierait qu'elle n'avait pas d'attaches ? Ou, au contraire, se rendrait-elle compte que la Confrérie lui manquait. Que la confrérie, c'était chez elle désormais. Et que ça allait probablement l'être jusqu'à la fin de ses jours.

N'était-elle pas censée être une rêveuse ? N'était-elle pas censée rêver finalement ? Comment avait-elle pu oublié comment rêver ? Quand avait-elle pu oublier cela ? Oh, elle savait toujours comment dérouler un rêve. Pas de problème. Mais s'imaginer un futur, s'imaginer dans dix ans, réfléchir à ce qu'on avait envie de faire, plus tard... Tout cela, elle l'avait un peu oublié. Elle avait oublié jusqu'aux rêves d'enfant qu'elle avait vu ? Cela signifiait-il qu'elle avait cessé d'être une enfant ? Qu'ainsi, à 23 ans révolus, elle n'allait plus rêver ? Non. Ça ne se déroulait pas comme cela. Jun était plus âgé qu'elle, et continuait bien de rêver. Elle était sur que même Duncan rêvait lui aussi. Qu'ils avaient des envies, des rêves, dont il ne parlait qu'à ses plus proches confidents.

Oui, il rêvait probablement bien plus qu'elle. Et elle se disait rêveuse.

Elle se disait rêveuse... Oh, qu'elle idiote.

Et c'était Gareth qui la faisait réaliser cela ? Où c'était juste l'instant ? Le Puma ? Le fait d'avoir eu l'impression, très profonde, de frôler la mort ?


Je ne veux plus être seule... Plus jamais...

Il y avait quelque chose d'affreux dans sa solitude. Qu'elle ne pourrait pas s'avouer. Qu'elle ne voulait pas s'avouer.
Elle voulait juste, réapprendre à rêver. Si jamais c'était possible. Si jamais ça se réapprenait.
Son sourire s'était assombri avec ses pensées, sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Trop d'idées noires la tourmentaient pour qu'elle puisse se montrer naturellement joyeuse pendant une durée assez longue.

Elle avait presque oublié qu'elle lui avait posé une question. Elle avait presque oublié que, pour une fois, elle n'était pas toute seule, assise au bord du lac. Elle sursauta presque lorsqu'il lui répondit. Elle avait eu l'impression que des minutes s'étaient écoulées, alors que ça se comptait probablement en secondes... Elle essaya de chasser ses idées noires, s'intéressant à la réponse qu'il s'apprêtait à lui offrir.

Il était fait pour ça... Avait-elle été faite pour devenir une guerrière ? Ou faite pour devenir une rêveuse ? Elle ne savait plus trop. Mais elle s'en fichait. Elle n'était plus une guerrière. Elle ne l'avait jamais été. Quand bien même elle y avait été entraînée, elle n'avait jamais eu l'esprit qui correspondait à cet entrainement. Elle aimait courir, elle aimait les mouvements de combat qu'elle avait appris, elle aimait bouger, mais pas si cela impliquait de faire souffrir un autre être vivant. Ou pire, de lui enlever la vie.

Elle n'avait jamais été faite pour être guerrière, même si son ... père avait tenté de changer cela. Il n'y était jamais parvenu. N'y parviendrait jamais.

Ainsi, il aimait la liberté... Comme bon nombre des élèves, et même des professeurs à l'Académie. Comme quelques rêveurs de la Confrérie même, chose plutôt rare chez les rêveurs généralement dociles et rêvant simplement de grimper de cercle en cercle, et de s'occuper des jardins pendant leurs moments de liberté. Mais Eoliane était différente, justement en cela. C'était les marginaux, Eoliane regroupait les rêveurs marginaux, en marge des autres, qui ne se retrouvaient pas dans l'esprit des autres Confréries. Ou en tout cas, c'était ainsi qu'elle l'avait ressenti quand elle y était allée pour la première fois...

Quand l'on veut, on peut. Cette réflexion la fit sourire. Finissant presque de chasser les quelques idées noires qui restaient.

Oh oui, c'était tellement vrai. Tellement naïf, tellement stupide. Et tellement juste. Elle acquiesça d'un signe de tête, se redressant avant de prendre la parole. Comprenant bien qu'il n'attendait pas d'elle qu'un simple signe de tête.


- Si, fit-elle et son sourire s'élargit.

Elle baissa légèrement la tête, un peu nostalgique. Tentant de se rappeler des souvenirs qui s'enfuyaient...


- J'ai bien réussi à arriver ici, à la Confrérie d'Eoliane, à devenir une rêveuse, alors que normalement j'étais censée devenir une guerrière.

Elle ne put s'empêcher d'éclater de rire en voyant l'air surpris, presque ahuri, du jeune homme. Oh, oui, ça devait être bien difficile à croire quand on la voyait comme cela, des années après son arrivée ici. Elle ne ressemblait probablement même pas à quelqu'un qui s’entraînait régulièrement. Elle ne ressemblait probablement même pas à quelqu'un qui courrait tous les matins. Ce qui n'était pas très étonnant étant donné qu'elle ne le faisait pas. Qu'elle ne le faisait plus.

Après l'épisode avec Locktar, après ce qu'il s'était passé avec Amarylis, elle n'avait pas osé de se remettre, ne serait-ce qu'à courir. Oh, elle avait continué à aller nager régulièrement, dans la nuit, dans l'obscurité du lac... Mais ça s'arrêtait là. Parce qu'elle avait peur. Elle avait aimé s’entraîner. Autant qu'elle l'avait hait. Elle avait encore du mal à séparer le fait de pratiquer un quelconque sport, de courir, de se bouger, au fait de s’entraîner. De s’entraîner au combat. De s’entraîner à donner la mort. Pendant si longtemps ça avait été si lié...


- Mon... père voulait avoir un fils pour le transformer en combattant. Et il a eu une fille. Alors il a dû changer ses plans. Il a fait de moi une combattante. Ou en tout cas, il a essayé.

Elle avait de plus en plus de mal à l'appeler son «père», il n'avait jamais agit comme tel, il l'avait même renié. Mais elle ne voulait pas l'embêter avec ses histoires de famille. Ou plutôt de non-famille. C'était plus simple comme cela.

- Et un jour j'ai décidé que j'en avais assez. Et je suis partie. Pour devenir une rêveuse.

Son regard s'était fait plus sombre. Son sourire, plus dur. Elle ne regrettait pas. Elle ne regrettait rien. Son père était une ordure. Moins pire que d'autres, soit. Mais malgré tout. Quelques années plus tôt, s'il était venu s'excuser, elle aurait peut-être pu lui pardonner. Mais désormais... Aucune chance... Pas avec les récents événements.

- Donc oui, définitivement, quand on veut, on peut., reprit-elle avec un sourire. Si tu as pu devenir fauconnier, que j'ai pu devenir rêveuse, ce n'est pas parce qu'on nous y a poussé. C'est parce qu'on l'a voulu. Et qu'on l'a fait. Mais je ne sais pas si tout le monde a suffisamment de volonté pour cela. Je ne dis pas qu'on fait tous les deux preuve d'une volonté de fer. Juste que d'autres... Placent leur volonté autre part peut-être.

Où qu'ils ont trop peur. Oh, Ael, si seulement tu étais venue à l'Académie, comme tu l'avais toujours voulu, tout aurait été si différent. Tu serais peut-être encore là aujourd'hui, qui sait. J'aurais au moins su à quoi tu ressemblais, je n'aurais plus cette image de petite adolescente, alors que tu n'y ressemblais surement plus depuis bien longtemps.

- Le lac Chen me manque, mais je n'ai plus aucune raison d'y aller. A part l'envie de le revoir éventuellement. Mais dans ce cas, autant aller voir l'Océan, non ?

Elle avait presque dit « autant qu'on aille voir l'Océan ». Presque.



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeDim 15 Fév 2015 - 19:17

Elle, une guerrière ? Gareth n'avait jamais rencontré quelqu'un qui correspondait autant à tout sauf à une guerrière que la rêveuse rousse. Et elle riait devant son air ahuri. Il y avait de quoi, ses yeux exorbités et sa bouche ouverte ne pouvaient que provoquer le rire. Mais avouez que c'est pour le moins étonnant ! Elisha, guerrière ?!
Ah, son père. C'était ses projets à lui, pas à elle. Le fauconnier comprenait mieux à présent.
Le visage de la rêveuse se figea, plus dur. Gareth se surprit à regretter ce petit sourire en coin qu'elle avait toujours. Ce sourire revint vite. Sourire qu'elle transmit au fauconnier.


- Oui, autant aller voir l'Océan.

Quitte à aller quelque part, autant voir grand et tomber dans l'Océan. Le lac Chen était beau, mais petit. Bon, il était grand pour un lac. Mais beaucoup trop petit par rapport à ce que Gareth avait toujours connu. Cette immensité bleue à perte de vue qui nous laissait penser qu'à son extrémité le bout du monde nous attendait. On ne voit pas le bout de l'Océan. Personne n'y était allé. Au bout.
Pourquoi ?
Gareth ne pouvait s'empêcher de se poser la question. Pourquoi jamais personne ne s'y était rendu ? Pourquoi jamais personne n'avait tenté le grand voyage ? Les alaviriens, il comprenait. Trop peur de s'éloigner de leur patrie, trop peur de s'exposer aux pirates alines. Compréhensible. Les pirates ne faisaient jamais de prisonniers pour la plupart. Ils étaient purement et simplement cruels. Gareth en connaissait un rayon, il était lui-même fils de pirate aline.

Traverser l'Océan... L'homme se surprit à rêver d'un tel voyage. Partir, voguer loin, très loin, explorer de nouvelles terres. Peut-être trouver un endroit où il pourrait Le laisser prendre le contrôle de temps en temps sans avoir peur qu'Il ne se fasse un bain de sang.
Traverser l'Océan... Il ne pourrait pas. Sa soeur était là, ses frères aussi. Et Julia, Aidan. Il ne pouvait les laisser. C'était hors de question. Ils avaient besoin de lui. Et lui avait besoin d'eux. L'Océan seul savait depuis combien de temps le métamorphe n'avait pas eu de relation aussi durable. Avec n'importe qui. Il pourrait partir pour leur bien, mais savait que pour l'instant, son départ ne pourrait que les blesser. La preuve... Ce jour où elle avait découvert ce qu'il était... Il l'avait évité durant des semaines. Ils étaient venus tous deux à sa porte pour lui demander des comptes. Aidan l'appelait de ses petits gémissements d'enfant. Et Julia avait besoin de lui même si elle ne le disait pas à voix haute. Elle ne l'avait pas laissé tombé. Même en sachant ce qu'il était...
Il était un des premiers qui ne partait ni ne mourrait près d'elle.
Elle était une des seules à l'Académie à connaître son secret... Et elle ne s'était pas enfuie.
Elle était son amie. Il tenait à elle comme à sa propre soeur. Aidan comme à son propre fils.
Traverser l'Océan pour ne plus revenir... Quel beau rêve, mais irréalisable.

Gareth se reprit, secouant presque la tête pour chasser ses pensées. Tournant sa tête vers la rêveuse, il sourit. Petit, léger. Mais il souriait.


- Le lac Chen est beau, mais autant voir l'Océan. Rien que pour le bruit assourdissant des marins sur leurs navires ! L'odeur du sel et du poisson !

Elisha pouffa, essayant de ne pas éclater de rire.

- Ah mais ne ris pas, l'odeur du poisson frais fait parti du tableau ! Pas de mer sans poisson, pas de port sans son odeur. Même si ça agresse les narines.

Il sourit, elle rit, laissant court à celui qu'elle avait retenu.

- Je me demande ce qu'il y a au bout de l'Océan... Des terres ? Le vide ?





[ Edit si jamais, mais contre des câlins Naif ]


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeDim 15 Fév 2015 - 21:02

Il acquiesça. Evidemment qu'il acquiesçait. Qu'aurait-il pu faire d'autre ? Lui répondre que non, franchement, le lac Chen c'était carrément mieux, que l'Océan ne valait pas la peine de parcourir quelques kilomètres de plus ? C'était un enfant de l'Océan, même s'il avait bien grandi depuis, il ne pouvait pas répondre quoi que ce soit d'autre. Ses propres pensées surprirent la jeune rêveuse, comme si elle se rendait tout juste compte qu'elle commençait à le connaître. Oh, ils se connaissaient depuis quoi, quelques, plusieurs mois maintenant ? Elle n'aurait pas trop su le dire, elle avait perdu la notion linéaire du temps, elle s'en rappelait plus en événement qu'en lune ou en saison. Ainsi elle pouvait presque croire que plusieurs mois ne s'étaient déroulés qu'en quelques jours, et que quelques jours avaient duré durant des mois et des mois, si ce n'était des années.

Ils s'étaient rencontrés il y avait de cela un moment, même si elle était bien incapable de le quantifié. Mais il n'avait jamais appris à se connaître. Ils n'avaient jamais discutés innocemment ainsi. Elle n'aurait jamais cru qu'elle aurait pu lui confier des choses aussi personnelles. Elle n'aurait jamais cru qu'elle aurait pu lui confier quoi que ce soit en fait. Même pas ce que le cuisinier avait fait comme repas la veille.
Elle n'avait jamais pensé se retrouver un jour dans cette situation. A discuter innocemment. A lui sourire. Et qu'un sourire s'étire sur ses lèvre à lui aussi. A éclater de rire, naturellement, devant son visage surpris. A... passer un agréable moment en sa compagnie.
Non, elle n'y aurait jamais cru.

Ce n'était pas si désagréable que ça. Au contraire.
Gareth aussi n'avait pas l'air de trouver ça si désagréable. Sinon il serait déjà parti depuis longtemps, non ? Il souriait même. Oh, pas un grand sourire franc. Juste un petit, léger, sourire. Mais c'était déjà ça. Ça lui allait bien de sourire. Elle se surprit à l'observer en coin. Oui, ça lui allait bien de sourire. Vraiment bien. Même si ce n'était qu'un léger sourire.

Après une petite pause, surement un peu perdu dans ses pensées, il reprit ce qu'il venait de dire. Reconfirmant une autre fois. La jeune femme ne put s'empêcher de pouffer. Oh, elle avait pensé aux bruits des marins – même sur le lac c'était un bruit particulièrement caractéristique, surement différent des marins d'eau salée, mais tout de même – l'odeur du sel lui paraissait évidente, mais les poissons... Elle s'imaginait presque l'odeur des poissons pas très frais qui lui sautait aux narines quand, parfois, elle se retrouvait sur le marché d'Al-Poll. Elle n'était pas très familière avec l'odeur de poisson. Elle n'en mangeait pas, comment aurait-elle pu ? Et elle était trop loin d'une suffisamment vaste étendue d'eau pour y être habituée.
Evidemment, dans l'eau, dans l'Océan, l'odeur était différente. Ce n'était pas celle des poissons pas très frais du marché, mais celle des poissons encore vivants qui nageaient tranquillement. Mais malgré tout, apparemment, ça agressait les narines, selon ce que Gareth venait de dire. Cette fois, elle ne put retenir son rire.

Décidément. Il avait réussi à la faire rire, et plus d'une fois. Ça faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivée. Elle se surprit à le regarder, suite à sa dernière question, un sourire tendre sur son visage. Elle prit le temps d'y réfléchir. C'était peut-être un peu une question posée dans le vide. Ou peut-être pas. Elle n'y avait jamais vraiment pensé. Ce n'était pas réellement de son domaine, il fallait l'avouer. Elle ne trouvait pas de livre traitant de ce sujet dans la bibliothèque de la Confrérie. Mais ça n'en faisait pas pour autant un domaine inintéressant.


- Des terres je dirais..., commença-t-elle le regard un peu perdu dans le vide. Réfléchis-y... Si au bout de l'Océan il n'y avait que du vide, il finirait par se vider, et il n'y aurait plus d'Océan. Il faut bien des terres pour le retenir d'une manière ou d'une autre. Au final, ce n'est qu'un immense lac salé, fit-elle avec un sourire complice.

C'était une idée à creuser... D'autres terres... Loin, très loin... Peut-être qu'au même moment, il y avait d'autres personnes, à l'autre bout de l'Océan, à se poser les mêmes questions, à discuter innocemment.


- Si à un moment où un autre il y a du vide, ce vide s'arrête forcément contre de la terre. Mais peut-être qu'il n'y a jamais de vide ? J'avais lu des livres de penseurs qui émettaient l'idée que la terre se rejoignait... Comme si... comme si elle était ronde, non pas ronde, sphérique. On a du mal à imaginer plus loin que ce que l'on connait. L'Océan parait infini. Mais finalement, il ne l'est peut-être pas. Peut-être que si l'on marchait, nageait, naviguait sans fin, en suivant toujours la même direction, sans jamais dévier, on finirait par revenir à cet exact endroit... A ce lac-même... Tu ne crois pas ?



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeDim 15 Fév 2015 - 21:53

C'était pas bête... C'était même sensé. Mais l'idée qu'un vide existe quelque part était attirant aux yeux de Gareth. Un vide dans lequel il pourrait se plonger, s'oublier, finir. Un vide qu'il aurait accueilli de ses bras ouverts... Ou peut-être pas. S'il y avait des terres, cela aurait pu signifier un renouveau, le début d'une nouvelle vie. Arrêter de se cacher, être ce qu'il était.
Le vide ou les terres... Un choix difficile. Et une question bien plus difficile à résoudre que ce qu'il n'y paraissait. Aucun livre, aucunes preuves. Personne ne s'y était jamais rendu. Aucun moyen de savoir s'il existait un quelque part au-delà de l'Océan. Mais le fauconnier l'espérait. Un jour, il irait là-bas. Un jour, il prendrait le large pour cet ailleurs.
Peut-être...
C'était pas aussi simple... La vie n'était jamais aussi simple que de répondre aux désirs immédiats. Et peut-être que son avenir ne le lui permettrait pas. Peut-être que sa vie aurait changé d'ici quelques années. On ne pouvait jamais savoir... Non, il ne ferait sans doute jamais ce voyage... Malheureusement.


- C'est pas faux. S'il y avait un vide, l'Océan se viderait petit à petit, plus vite qu'il ne se rempli. Mais pourquoi ne nous sommes-nous jamais rendu là-bas ? Peut-être qu'il y a des populations ? Des choses à découvrir dont nous ignorons totalement l'existence...

Peut-être que certaines anomalies pouvaient être expliquées... Comme sa particularité.
Gareth sourit.


- Un immense lac salé, oui.

Une étendue infinie où la solitude est possible. La terre ronde ? Ce serait plutôt drôle. Un voyageur qui revient à son point de départ sans n'avoir trouvé ni terre ni vide. Un cercle qui se répète sans fin. On a beau partir, l'on revient toujours au même endroit... Cette idée était plus effrayante qu'amusante, en fin de compte. Toujours revenir à son point de départ sans jamais en voir la fin. Effrayant, oui. C'était le mot. Une boucle sans fin.

- Ce serait plutôt effrayant... Savoir que l'on revient à son point de départ. Ca ferait de la terre un endroit bien petit, ou alors bien grand mais contenant bien plus d'eau que de terre. Seulement dix pourcent de terre pour quatre-vingt-dix nonante... pourcent d'Océan... On serait bien seuls dans ce grand lac salé !

Il se surprit à rire. Que ce serait triste qu'il n'y ait aucune terre à explorer ! Aucune population à découvrir ! Gareth aurait voulu qu'Elisha ait raison. Que ces terres existent bel et bien.

- Ce serait fantastique de découvrir d'autres civilisations. Découvrir de nouvelles cultures, de nouvelles terres ! Pouvoir penser à vivre ailleurs, éventuellement... Pas que Gwendalavir soit ennuyeuse ! Mais il faut avouer que l'idée de voguer à nouveau me donne drôlement envie.

Il avait besoin de partir... Son esprit avait besoin de s'éloigner un moment pour reprendre quelques forces. Pour Le laisser vagabonder quelques temps, le laisser calmer sa haine. Même s'il doutait qu'elle s'éteigne un jour.
Il ne pouvait pas. Trop d'obligations, trop de gens qui comptaient sur lui.


- S'il existait d'autres gens ailleurs... Je suis curieux de savoir... à quoi ressembleraient-ils !

Il ne put s'empêcher d'afficher un grand sourire en pensant aux physiques inimaginables qu'ils pourraient avoir.


_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeDim 15 Fév 2015 - 22:57

Elle aimait bien l'idée d'autres terres. Même si l'idée de vivre sur l'Océan lui plaisait plus que l'idée de vivre sur des terres. Mais c'était peut-être lié au fait que les seules terres qu'elle connaissait était globalement Al-Chen, et les alentours de la Confrérie. Et le chemin entre les deux, vaguement. Elle ne l'avait fait qu'une seule fois après tout. Et c'était des années plus tôt. Peut-être qu'elle apprécierait, ces terres imaginaires. Y avait-il déjà des gens qui y vivaient, où seulement des animaux et des plantes ?

Et s'il y avait des personnes vivant déjà sur ces supposées terres, étaient-elles plus évolués qu'eux-même, ou au contraire moins ? Avait-il une culture similaire, ou plus différente encore que celles des faels ? Étaient-ils seulement humain, ou faisaient-ils parti d'une autre espèce, proche, mais pas trop ? Elle pouvait déjà se poser tant de question, sans même savoir si ces personnes, si ces terres existaient seulement. Ils pouvaient, effectivement, être sur un monde rond, ça paraissait logique, mais ils pouvaient aussi être la seule terre existante.

Imaginez, des personnes décidant d'aller découvrir ce qui se trouvait tout au bout de l'Océan, et retombant sur la même terre, indéfiniment...
Non, elle préférait imaginer qu'une autre terre, que d'autre terres existaient. C'était plus agréable comme pensée. Un endroit où s'évader... Peut-être qu'il n'avait pas la culture du Rêve, qu'elle pourrait former des jeunes. Ou peut-être qu'ils avaient, au contraire, une médecine plus développée, qu'ils pourraient s'en inspirer, pour avancer.
Elle s'emportait, se perdait dans ses pensées. C'était juste un rêve. Un stupide rêve dont elle ne saurait jamais la véracité.

Elle se reprit. Ou au moins, tenta.

Un immense lac salé. Le lac Chen, en 15, 30, 150 mille fois plus grand. Et en salé. Rempli de vies inconnues au savoir d'eux-mêmes, pauvres petits humains.
Tellement de chose à découvrir. Tellement de chose qu'ils ignoraient.
Et elle ne trouvait rien de mieux à faire que de s'enfermer dans ses livres.
Ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas eu l'envie de voyager. La seule personne lui ayant donné cette envie auparavant était désormais morte et enterrée. Ou incinérée. Même cela, elle l'ignorait. Son regard se ternit un peu à cette pensée. Mais elle se reprit trop vite pour que l'homme à ses côté n'ait le temps de s'en apercevoir. Pour une fois qu'elle souriait, riait de bon cœur, se changeait les idées, parlait de chose – peut-être impossible – mais qui du moins faisait rêver...

C'était agréable, de recommencer à rêver. Même à quelque chose d'impossible, d'irréalisable.

Oui ce serait fantastique de découvrir de nouvelles cultures et civilisations, de nouveaux horizons.
Mais même si c'était vrai, même si l'occasion se présentait, elle avait trop de devoirs, trop de responsabilités ici pour pouvoir s'en aller sur un coup de tête. Elle ne pouvait pas laisser Amarylis seule, ni Eliott, ni personne. Elle ne pouvait pas abandonner sa vie ainsi, aussi vide et ennuyeuse soit-elle. Aussi monotone soit-elle.

Elle n'avait pas pensé au physique à proprement parler. Plus aux connaissances dont ils pouvaient disposer. A tout ce que ça pourrait leur apporter, à tout ce que ça pourrait signifier, de découvrir une nouvelle civilisation.


- Seraient-ils seulement humains ? Ou encore plus différents que les faels sont des humains ?

Elle lança ça dans le vide, sans attendre vraiment de réponse, juste comme un écho à ses pensées.

- Ou si ça se trouve ils nous ressemblent, mais avec quelque chose de bien différent tout de même, comme... des cheveux verts, ou bleus, ou roses !

Elle sourit à sa propre bêtise. Ce n'était pas forcément si impossible que cela. Toute personne n'ayant jamais croisé un fael de sa vie pouvait s'étonner des cheveux d'un blanc immaculé que certains portaient. Alors à côté, des cheveux verts, bleus, ou roses, était-ce si étrange ? Pour quelqu'un n'en ayant jamais vu, oui, peut-être. Il existait déjà des moyens de se colorer les cheveux, mais pas dans ses tons, pas qu'elle le sache en tout cas.

- Mais ce qui m'intéresserait de découvrir, plus que leur physique, serait leur culture. Leurs connaissances... Imagine, s'ils étaient capable de créer des machines pour voler dans les airs, où qu'ils avaient accès aux sciences pour soigner des maladies dont on ignore tout... Si on avait la possibilité de rencontrer une telle civilisation... ça changerait tout. Peut-être seraient-ils capable de résoudre des problèmes dont on ignorerait jusqu'à l'existence...



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeDim 22 Fév 2015 - 22:09

Ses désirs de voyages refoulés revenaient. Ses instincts alines se réveillaient. Cette discussion faisait naître ses sentiments d'autrefois, ceux que son père lui avait transmis. Il aimait l'océan, il aimait voyager. Voir de nouveaux mondes, voir de nouvelles terres. Mais il s'était éloigné de tout ça à la mort de ses parents. Trop dur de rester, trop dur de continuer à voguer sans eux. Et il leur fallait un endroit plus sûr, un endroit où ses frères pourraient grandir sans danger. Les alines n'étaient pas des tendres. Encore aujourd'hui plus que jamais.
Gareth avait gardé cet amour du voyage.

Le fauconnier émit quelques rires à la remarque d'Elisha. Des cheveux bleus ? Pourquoi pas des pieds palmés ou des branchies ? Des ailes peut-être ? Ce serait fabuleux... Rien que l'idée d'un peuple au physique étrange lui suffisait à rêver de nouveau aux voyages que son enfance avait emporté.


- Oui...

Silence réflexion.

- De nouvelles civilisations, de nouvelles cultures... Peut-être de nouveaux animaux ? Oiseaux ?

Ses yeux océans s'étaient perdus dans le vague, dans la contemplation du lac. Et dans la réflexion.

- Ce serait incroyable de pouvoir voler. Et les progrès qu'on pourrait faire ici avec leur aide ! Pour peu qu'on y arrive et que ça fonctionne. Et...

L'homme fronça les sourcils, se souvenant soudain d'une rumeur qui circulait parmi les bouches de Gwendalavir. Une histoire crue par certains et ignorée par d'autres. Des contes de grands-mères. Cet Autre Monde. Celui dont on avait accès que par le biais d'un Grand Pas. Gareth en avait entendu parler lorsqu'il était encore petit dans les îles Alines, mais encore aujourd'hui. La professeur de dessin n'arrêtait pas de s'extasier sur ce monde imaginaire qui semblait coexister avec le leur. Un monde parallèle qui ressemblait à quelques détails près au leur. Elle était persuadée qu'il existait. Ces dessinateurs... tous les mêmes.

- Il existe une histoire pour enfants qui en fait référence, certains y croient d'autres pas. Mais je me souviens de cette histoire qui parlait d'un Autre Monde dans lequel habiterait des gens comme nous ou... presque. Mais un Autre Monde quand même, un monde parallèle. L'histoire raconte que l'on ne peut s'y rendre que par un pas sur le côté extrêmement complexe. Un... Grand Pas, de mémoire.

Sa mère aimait beaucoup cette histoire. Eohn aussi.

- Ce serait incroyable qu'un monde comme celui-ci existe... Ca voudrait dire qu'on pourrait voyager même en dehors de notre monde. Et là... les cultures pourraient être encore plus intéressantes à découvrir ! Plus folles, peut-être. Plus... étrange ? Car dans un autre monde !

Gareth se tut. Il s'emportait. Silence. Le fauconnier éclata de rire.

- On divague un peu trop là, il me semble.

Pourquoi je me sens si bien près de toi...





_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeDim 22 Fév 2015 - 23:31

Elle était bien, là, à rêvasser à l'inconnu, à penser à tout et à rien, juste sur le bord du lac. Elle pouvait presque s'imaginer sentir une odeur d'Océan salé, même si ce n'était qu'un tour de son esprit dû au fait qu'ils en parlaient depuis un moment désormais. Elle était bien, elle se sentait bien, elle n'avait pas envie de partir, de fuir, de cesser tout contact avec un quelconque être humain, ni même être vivant. Ça faisait longtemps... Rares étaient les personnes avec qui elle ressentait ce sentiment. Elle ne pouvait s'expliquer pourquoi c'était le cas là. Peut-être parce qu'ils étaient tous deux de grands rêveurs solitaires... Peut-être parce qu'ils avaient plus en commun qu'elle ne l'aurait jamais cru... Peut-être parce qu'elle l'appréciait plus qu'elle n'osait se l'avouer... Qu'importait la raison, le résultat était là.
C'était agréable de rire et de sourire.

Elle se redressa très légèrement lorsqu'il lui parla des rumeurs dont il avait entendu parler. Les rumeurs d'un autre monde... Elle n'y croyait pas. Pas en tant que rumeurs. Elle pensait réellement que c'était la vérité. Ils n'avaient aucune preuve d'une évolution quelconque de leur espèce ici, alors qu'il en existait là-bas. Et ils étaient fondamentalement similaires. Pas comme les humains et faels se rapprochaient, et que leurs gênes pouvaient se mêler, non. Mais comme... comme s'ils étaient la même espèce, avec des habitudes de vie différentes – mais peut-être même moins drastiquement différentes que celles existant entre le plus noble des nobles et le plus pauvre roturier. Elle avait lu à ce sujet, pas autant qu'elle n'aurait aimé, mais suffisamment pour que le mot rumeur ne convienne plus à son goût.

Elle acquiesça à ce qu'il appelait lui-même histoire pour enfant. Elle avait l'impression qu'il le comparait à ses contes de fées idiots que l'on racontait aux enfants pour leur apprendre à se méfier de la dangerosité du monde. Et puis elle se rappela un détail, quelque chose qui l'avait interpelé, qui avait semblé crédible, plausible, mais incroyablement tueur de rêve et d'imagination. Elle n'ajouta rien lorsqu'il se tut – trop emportée dans ses propres pensées – ne réagissant que lorsqu'il éclata de rire. Elle se tourna vers lui, presque surprise. Ça lui allait bien de rire... Sans qu'elle ne puisse s'en empêcher elle lui adressa un sourire d'une douceur qu'elle ignorait posséder.

Elle passa distraitement une main dans ses boucles rouges pour se reprendre, remettre ses idées dans l'ordre...


- A vrai dire... Il y a de grandes chances que cet Autre Monde existe bel et bien. Mais seuls les plus grands dessinateurs – même pas toutes les Sentinelles – sont capables de réaliser ce Grand Pas. Il existe même une théorie, comme quoi l'on viendrait à l'origine de ce monde.

Elle s'arrêta un instant, comprenant qu'elle avait toute son attention.

- Il n'y a aucune preuve d'une très grande évolution de l'espèce humaine en ce monde. On en a une pour les animaux, pour les Faels, mêmes pour les Raïs. Mais pour les humains ? Non. Ou très légère. Contre toute logique l'espèce humaine n'a pas soudainement apparu du jour au lendemain... Ou plutôt... C'est exactement ce qu'elle a fait. Grâce au Grand Pas.

Elle marqua une pause, elle n'était pas certaine de cette partie, qui semblait étrange.

- Pourtant le Grand Pas ne peut être maîtrisé que par les Dessinateurs les plus doués. Peut-être que seuls les plus doués sont venus ici d'abord, et avec les générations, les mélanges, le pouvoir est devenu moins puissant.

Un éclat brillait dans ses yeux. Elle aimait l'histoire, et réfléchir à des théories plus folles et incroyables les unes que les autres. Ça faisait si longtemps qu'elle ne s'en était pas laissée le loisir.

- Cela dit, ça reste bancale. Mais peut-être... Peut-être qu'il y a d'autres moyens inconnus pour passer d'un monde à l'autre, des moyens connus à l'autre bout de l'Océan. Et qu'on viendrait donc de là... Mais ça fait si longtemps, ça date d'une époque ou rares étaient les livres – plus encore qu'aujourd'hui – et l'Histoire est devenue des contes pour enfant, dont il est difficile de distinguer le vrai du faux.

Elle n'osait pas lui jeter un coup d’œil. D'une parce qu'elle avait peur de se surprendre à afficher cette douceur qu'elle s'ignorait, de deux parce qu'elle avait un peu peur de son ressenti par rapport à ce qu'elle venait de lui dire. Elle avait déjà parler de ces histoires avec Eliott, et même avec sa petite sœur des années auparavant, mais beaucoup pouvait avoir une réaction complètement différente des leurs.

- Cela dit, j'ignore s'ils seront si difficile que ça de nous, si d'autres personnes, d'autres continents, d'autres mondes existent effectivement. As-tu déjà entendu de la théorie de la résonance morphique ? Du champ morphogénétique ? L'idée, c'est que tous les êtres d'une même espèce évoluent à une vitesse similaire, peu importe la distance qui les sépare... Imagine... Des Brûleurs apprenant à utiliser un couteau dans la forêt de Baraïl, près du pays Fael, et au même moment dans le Septentrion des Géants – au nord du Royaume Raïs – d'autres Brûleurs apprenant aussi à utiliser un couteau, parce qu'ils sont connectés par un champ morphogénétique. Si l'on rapproche ça aux humains, ça peut être par exemple, la découverte et l'utilisation du Rêve qui a été faite en même temps dans les Grandes Plaines d'Al-Vor que dans les campagnes avoisinant l'Oeil d'Otolep.

Elle s'arrêta le temps de reprendre son souffle.

- Si cette théorie est exacte, ça pourrait signifier que sur de possibles terres, de l'autre côté de l'Océan, si d'autres humains y vivent, ils pourraient posséder des connaissances similaires aux nôtres. Oh, avec une culture différente bien sur, mais ils pourraient n'être guère différent si on met ça de côté. Et de même avec l'Autre Monde, quoique la théorie pourrait fonctionner sur le même monde, mais non d'un monde à l'autre.

Pour la première fois depuis qu'elle avait pris la parole, elle se tourna vers son interlocuteur.

- Un peu triste comme idée, non ?



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Gareth Wilth

Maître fauconnier
Messages : 164
Inscription le : 16/05/2011
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeLun 9 Mar 2015 - 22:05

Regardez-les, à parler voyage et océan. Qui l'aurait cru ? Des étoiles dans les yeux, l'océan en mémoire et... ces mêmes désirs. Se plonger dans l'eau foncée. Qui l'aurait cru... Pas moi en tout cas !
Gareth observait la jeune femme jusqu'au moment où sa langue s'arrêta de fonctionner. Elle lui avait parlé ? Oui. Chacun de ses mots s'étaient gravés dans sa mémoire, mais son sourire l'avait troublé. Qu'avait-t-elle vécu pour fuir ainsi le monde ? Pour arrêter de sourire ?


- Je ne trouve pas que l'espoir d'autres terres à découvrir soit triste, bien au contraire. J'ai même presque envie de m'y aventurer moi-même. Mais il y a bien trop d'obligations, de barrières à franchir pour rejoindre l'Océan et ses terres inconnues...

Le fauconnier aurait tant voulu le revoir... Lui et sa soeur, ses frères. Son père. Comment les îles s'étaient développées ? Avaient-elles tant changé ? L'Archipel était-il toujours le même ou ne le reconnaîtrait-il pas une seconde ? Lui-même avait tant changé... Il avait parfois l'étrange impression de ne pas faire parti de ce monde, de ne pas être vivant.
Son parasite lui donnait la nausée du monde.
Comment vivre sur des terres trop souvent foulées ? Comment vivre ici alors qu'il avait tant tué ? Alors qu'il représentait un tel danger... Voyez pour quelles raisons Gareth se mettait à rêver aux théories de la rouquine. Des gens, exactement comme eux, possédant peut-être le même niveau d'évolution, existant ailleurs ! Quelle aubaine pour celui qui rêvait d'une nouvelle chance...

Un sourire naquit au coin des lèvres de l'homme. Puis un rire éclata.


- Regarde-nous, assis au bord du lac en train de parler de l'Océan, de nouvelle terres, de nouvelles civilisations, de théories, d'évolution. Comment en est-on arrivés à ce sujet-là ? Je ne pensais pas être capable de tenir une discussion pareille aussi longtemps.

Il remarqua alors l'air offusqué d'Elisha. Il se reprit bien vite.

- Oh, non non, je parlais de moi ! Franchement, dernièrement, les seuls à qui je parlais ne portaient que des plumes et me répondaient à coups de piaillements. Ca fait un bail que je n'ai pas tenu une véritable conversation avec un être humain. Et à vrai dire, ça tient du miracle que les mots soient sorti aussi vite, j'ai presque eu peur de ne savoir parler que oiseau, à la longue.

Il lui sourit, content de sa petite blague. Même ça, les blagues, il en avait perdu l'habitude. Seule Julia le faisait sortir de son mutisme de fauconnier solitaire. L'exploit que la rêveuse venait d'atteindre, seule la forestière y était arrivée dernièrement. Faire parler notre fauconnier. Lui offrir à nouveau le rêve. Quand était-ce la dernière fois qu'il avait oublié sa condition de monstre pour rêver ? Lorsqu'il regardait Aidan... Ce petit bout de fripon s'était si vite accroché au métamorphe...

- Heureusement pour moi, je ne pousse pas des piaillements sinon j'aurais raté toute ces théories folles et ces souvenirs de l'Océan.

Merci...






_______________
Ronronner sur les genoux de Kylian ♥
Je ne savais pas [Terminé] Jhfp

Ne chuchotez plus le mot MAGIE, grognez-le !
Je ne savais pas [Terminé] F64e19464e98a3f7ba1dbc71e348fff8
Elisha Sonjee

Directrice d'Eoliane
Messages : 431
Inscription le : 09/05/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitimeMer 11 Mar 2015 - 19:33


Elle n'était pas dans son élément. Vraiment pas. Elle n'aurait même pas pu dire quand était la dernière fois qu'elle avait tant parlé, tant déblatéré d'un coup, comme ça. Elle ignorait ce qui lui était passé par la tête pour qu'elle s'ouvre ainsi – même si elle n'avait rien dévoilé de personnel, il suffit parfois d'une conversation pour en dire plus que ce que l'on ne voudrait. Elle ne savait pas non plus depuis quand elle n'avait pas autant soursi, ris, franchement, presque... naïvement. C'était agréable, bien qu'étrange et inhabituel. Mais l'inconfort restait relativement peu présent. Etait-ce donc tout ce que cela prenait ? S'ouvrir un peu ? Parler de contes d'enfants qui pourraient être vrais ? Non, elle divagait...

Mael lui manquait. Elle avait beau le nier, tenter d'oublier ce sentiment, son ami lui manquait, et lui manquerait probablement toujours. Elle avait Eliott, elle avait Amarylis, elle avait Jun, et tant d'autres personnes l'entourait – bien plus qu'elle ne voudrait se l'avouer – mais Mael avait été une des premières personnes qu'elle avait rencontré ici. Quelqu'un qui n'était pas un maître, qui n'était pas tellement plus âgé qu'elle ne l'était alors. Quelqu'un avec qui elle pouvait se sentir à l'aise. Ils avaient passé trop peu de temps ensemble. Si seulement elle avait su que leur temps était limité... Comment Julia arrivait-elle donc à s'en sortir ?

Ses pensées avaient divaguées plus qu'elle ne s'en était rendue compte. Elle se reprit en entendant une phrase du jeune homme.


- Je trouve aussi, mais je voulais dire que l'idée qu'ils puissent être très similaires aux civilisations de Gwendalavir est triste je trouve. Pas l'idée d'un autre monde à explorer, non ça...

Elle ne continua pas. Elle s'était tant embrouillée dans ses pensées et ses paroles qu'elle l'avait probablement un peu embrouillé lui aussi. Elle manquait un peu de pratique lorsqu'il s'agissait de l'art de tenir une conversation. Elle avait détourné le regard, trop gênée pour l'observer plus longtemps. Elle sentait parfois le regard de Gareth sur elle, comme durant son petit discours. Elle savait qu'il l'avait écouté, qu'elle avait captivé son attention.

Elle se retourna malgré tout sur lui lorsqu'elle entendit un éclat de rire. Le début de sa tirade lui tira presque un sourire, mais un air offusqué s'afficha sur son visage – presque malgré elle – lorsqu'elle entendit la fin. Elle non plus, elle ne s'en pensait pas capable cela dit. La suite de sa tirade lui rendit le sourire qui avait commencé à apparaître. Elle ne comprenait que trop bien ce sentiment. Sans même y réflechir, elle lui répondit :


- Au moins tu as le droit à des piallements, les plantes et les livres ne parlent pas trop malheureusement. Et les patients... Enfin, ce sont des patients quoi.

Décidemment, ils se ressemblaient tous deux plus qu'elle n'aurait pu l'imaginer, plus qu'elle n'aurait voulu se l'avouer. Oh, ils étaient bien différents, mais similaires dans leur solitude. Sa dernière phrase lui tira un bref rire qui se termina en sourire.
Oui, ç'aurait été dommage.
Vraiment dommage.


[RP terminé o/]



_______________
Je ne savais pas [Terminé] Signa_10
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
Je ne savais pas [Terminé] Jt10 Je ne savais pas [Terminé] Confra10
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je ne savais pas [Terminé]   Je ne savais pas [Terminé] Icon_minitime



 
Je ne savais pas [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]
» Ashelia D. Nargan, l'absinthe de l'homme [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: Les alentours de l'Académie :: Le lac-