Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteMe suivras-tu? [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Me suivras-tu? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Me suivras-tu? [Terminé]   Lun 14 Fév 2011 - 20:00

Kirfdéin avait quitté discrètement l'appartement d'Halina. Il s'était réveillé avant elle et il avait quelques projets en tête. Il laissa un petit mot à l'attention de celle qu'il aimait. "Retrouve moi à Al-Poll, sur la place centrale".

Avant de partir, il fit un détour vers son dortoir pour y prendre la bourse que ses grands-parents lui avaient envoyé peu de temps après son arrivée à l'académie. Il avait voulu acheter un arc avec mais maintenant, il avait de meilleurs idées pour dépenser cet argent. Avec les poches pleines, il prit donc la direction d'Al-Poll et il entra dans un magasin de bijoux. Il n'était jamais venu dans un tel lieu. Il fut éblouit par la profusion d'éclats d'or et de diamants. Il y en avait de toutes les couleurs et de toutes les formes. A peine eut-il fait un pas dans l'échoppe qu'un homme s'approcha de lui.

- Vous désirez quelque chose?

- Oui, je n'ai pas d'idées précises mais j'aimerais offrir un bijou à ma chérie.

Le vendeur lui montra plusieurs bijoux mais aucun ne convenait à Kirfdéin. Certains étaient trop cher et les autres, il ne les aimait pas. Au bout de plusieurs minutes, l'homme lui montra un magnifique collier en argent avec des ailes d'anges en pendentif. Une petite pierre verte était fixée entre les ailes.

- Nous avons plusieurs couleurs si ce collier vous plait. La pierre est verte mais nous avons aussi bleue, rouge et jaune.

- Je vais prendre celle avec la pierre rouge alors.

Le rouge des Felixias. Le vendeur n'avait apparemment pas finit de montrer les bijoux de son échoppe. Il sortit une petite bague avec les même aile que le collier gravée sur l'anneau. Le marchombre regarda le prix, fit un rapide calcul. Avec le collier et la bague, il lui resterait encore un peu d'argent pour son autre projet. Il prit donc les deux bijoux. Le vendeur plaça les achats dans un superbe écrin. Kirfdéin paya les bijoux et il sortit de la boutique. Son autre projet, c'était les tatouages. Il voulait se faire les mêmes qu'Halina pour lui prouver son amour mais il ne savait pas où aller. Il vera plus tard pour ce projet-là. Pour l'instant, il était temps d'aller à la place centrale pour retrouver la guerrière. Elle était déjà arrivé d'ailleurs.

- Bonjour ma chérie.

Il l'embrassa et il lui tendit l'écran.

- Tiens, un petit cadeau. pour la St Valentin


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 568
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me suivras-tu? [Terminé]   Jeu 17 Fév 2011 - 19:12

Lorsqu’elle s’éveilla, Halina ne sentit pas la présence de Kirfdéin. Elle se redressa d’un bond et regarda autour d’elle, pas de signe de lui. Ses vêtements avaient disparu et elle aperçu un papier blanc sur la table de chevet. Elle s’en saisit et sourit à sa lecture. Excellente idée. Elle qui avait le sommeil léger se demanda pourtant comment il avait pu quitter la pièce sans la réveiller, surtout avec la porte de la chambre qui grinçait. Et elle sut. Elle dormait avec un marchombre, elle avait tendance à l’oublier. A vrai dire il n’en parlait que peu : "secret marchombre". M’enfin, cela ne la regardait pas. Elle sortit du lit et après une toilette sommaire s’habilla. Elle se vêtit d’une robe légère dans les tons marron et de ses habituelles chaussures en cuir de siffleur. Pour une fois qu’elle pouvait quitter son pantalon… Elle se coiffa rapidement et se mit un peu de maquillage. Puisqu’ils sortaient en amoureux, autant en profiter pour se mettre à son avantage. Et puis, ils n’avaient pas cours donc elle n’avait pas à mettre cet horrible uniforme fade.


Elle marcha tranquillement jusqu’à la place centrale d’Al-Poll, observant les étalages des magasins et les gens dans la rue. Il y avait foule : nombre d’élèves et de voyageurs profitaient du beau temps pour se promener. Elle fit cependant attention à sa bourse. Avec tant de monde autour de soi, il fallait être vigilant. Elle s’assit sur le bord d’une des fontaines de la place. Celle-ci représentait un poisson de verre qui jaillissait de l’eau. Dans le bassin, on pouvait voir toute une vie aquatique. Elle ne s’inquiétait pas que Kirfdéin ne la voit pas au milieu de la foule. Il la retrouvait toujours. Du moins il lui semblait que ce soit le cas. Comme pour confirmer cette pensée, il arriva devant elle, comme s’il savait qu’elle se serait assise là à l’attendre.


Halina se leva et répondit à son baiser. Il lui tendit alors un objet avec un sourire lumineux. Un cadeau ?! Mais elle n’avait rien acheté elle ! ’Pis, la St Valentin c’est juste commercial Arrow Elle prit l’objet qui était en fait un magnifique écrin et l’ouvrit. Il contenait deux choses. En argent, comme elle l’aimait. Un pendentif représentant des ailes finement ciselées entourant une pierre rouge rubis sur une fine chaîne. Rouge Félixia. Rouge amour. Rouge passion. Superbe. A côté du pendentif, une discrète bague portant les mêmes ailes. Elle sentit ses yeux s’embuer et, pour dérisoirement le lui cacher, se jeta au cou de celui qu’elle aimait un peu plus chaque jour. Il avait su trouver un bijou qui lui plaisait et la dame seule sait combien elle était difficile pour ça. Réalisait-il combien cette attention la touchait ? Elle brisa leur étreinte et lui adressa un sourire chargé d’amour.


-Merci ! C’est tout simplement superbe !


Et elle l’embrassa passionnément en pleine rue, elle se fichait de ce que les autres penseraient, elle n’avait que faire du reste. Seul lui comptait. De toutes façons, la roturière qu’elle était énervait au plus haut point n’importe lequel de ces nobliaux qui se pavanaient sur la place et qui les regardaient outrés. Elle hésita à tirer la langue à l’un d’eux et se retint. Pas question de gâcher la magie de cet instant. Elle regarda l’écrin, n’osant pas enfiler la bague seule. Elle vit Kirfdéin bouger. Peut-être fixerait-il lui-même le collier et lui passerait la bague. Peut-être était-ce qu’il avait en tête depuis le début…




_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me suivras-tu? [Terminé]   Ven 18 Fév 2011 - 18:36

commercial , ça c'est l'argument des radins

Halina le troublait. C'était une des premières fois qu'il la voyait habillée ainsi et maquillée de cette manière. La robe et le maquillage, ça n'allait pas vraiment avec le profil guerrière, mais le marchombre souhaitait silencieusement qu'elle soit plus souvent vêtue de cette manière. Visiblement, le cadeau lui plaisait beaucoup et c'était ce qui comptait. Après leur étreinte, Kirfdéin prit d'abord le collier et le fixa au cou de sa belle, puis il glissa la bague au doigt n'importe lequel sauf l'annulaire, c'est trop tôt Arrow.

- Que dirais-tu d'aller nous balader un peu dans la ville?

Pour réponse, la guerrière se leva. Un sourire se dessina sur les lèvres du marchombre. Ils partirent donc bras dessus, bras dessous dans les nombreuses rues de la ville. Kirfdéin ne connaissait pas très bien Al-Poll, il était venu très rarement. Et quand il était venu, il n'avait visité que les artères principales. Sa balade avec Halina allait lui permettre de découvrir la cité qui s'étendait à côté de l'académie. Ils allèrent sans but pendant un bon bout de temps, discutant de tout et de rien. Ils étaient heureux d'être ensemble et c'est tout. Ils n'avaient pas envie de faire autre chose que de se promener main dans la main. Enfin, c'était pas vraiment exact. Kirfdéin avait autre chose en tête. Il était heureux d'être là avec Halina mais il pensait aussi à autre chose. D'ailleurs, il devait en parler maintenant, il ne pouvait pas attendre.

- Je dois t'avouer une chose. Je ne t'ai pas fait venir içi uniquement pour la balade.

Il marqua une pause.

- Elera m'a donné un cours. Elle m'a demandé de partir en voyage pour trois semaines. J'ai une "mission" à remplir et Elera m'a dit que les grands espaces me feraient le plus grand bien après ce qu'on a vécu.

Nouvelle pause.

- J'aimerais savoir si tu veux bien venir avec moi pour ce long voyage. Après tout, vu que tu n'as pas de maître d'armes, ça ne pénalisera pas ton apprentissage. Mais je ne te forces pas.

Partir en solitaire ne lui plaira pas forcément mais si Halina ne souhaite pas quitter l'académie, il ira seul sans problème.

[Edition à volonté]


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 568
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me suivras-tu? [Terminé]   Lun 21 Fév 2011 - 13:29

Main dans la main, ils se promenaient dans les rues d’Al-Poll, savourant l’instant présent, le soleil qui tapait sur leur nuque et le vent dans leurs cheveux. Ils observaient les étalages des marchands, jugeant les couleurs, les textures, les odeurs. Ils bavardèrent pas mal sur plein de sujets différents : le Bal qui s’annonçait grandiose, les chamboulements que chacun redoutait et sa récente visite chez les Rêveurs. Après la bataille, l’un d’entre eux lui avait explicitement demandé d’aller à Ondiane ou Fériane pour soigner son genou en trop mauvais état. Ce qu’elle avait fait quelques jours auparavant. Un petit homme calme avait déroulé son rêve sur sa jambe et elle avait sentit un étrange fourmillement dans l’articulation. Il lui avait simplement dit : ‘C’est bon.’ Elle boiterait toujours un peu car cela avait gêné sa croissance mais au moins, ce ne serait plus un problème au combat. Elle savait pourquoi elle boitait : elle avait la jambe blessée légèrement plus petite que la normale. Elle s’en fichait et avait appris à vivre, à courir et combattre avec.


Alors qu’ils passaient dans une rue encadrée de riches demeures, Kirfdéin perdit son ton badin et changea de conversation. Elle se doutait qu’il y avait anguille sous roche mais en attendait la confirmation. Il partait en voyage ! Elle ne s’attendait pas à ça… Pourquoi disait-il "je" ? Pourquoi pas "nous" ? La formation marchombre était-elle incompatible avec l’amour ? Trois semaines… C’était long. Presque un mois. Un mois sans le sentir près d’elle. Un mois à chercher en vain sa silhouette dans les couloirs. Un mois à s’inquiéter inutilement, à ne pas réussir à se concentrer sur les cours. Arriverait-elle à faire la part des choses et à ne pas penser à lui tout le temps ? Pas sûr. S’il partait, il s’en allait avec une partie d’elle. Et s’il n’en revenait pas ? Ils étaient tellement liés par leur souffrance commune qu’elle ne pouvait supporter de le perdre, même temporairement. Mais, s’il le fallait pour qu’il progresse, elle le laisserait partir…


Elle était tant perdue dans ses pensées qu’elle failli ne pas entendre ce qu’il lui déclara après sa courte pause. Elle fut à deux doigts de rater sa proposition et de ruminer interminablement sa peine. Elle eut, à nouveau, un sourire lumineux et serra sa main qu’elle tenait dans la sienne depuis qu’il lui avait passé la bague au doigt. Bien sûr qu’elle voulait venir. Elle adorait voyager, les grandes étendues sauvages, fouler le sol de ses pieds, les villages de campagnes et les gens que l’on rencontrait. Si elle pouvait partager tout ça avec lui, elle en serait très heureuse. Et puis, affronter le danger lui permettrait de garder la forme. Il avait raison, son ancien maître d’armes, Tarus Tal’Oursian, avait disparu après la bataille et un nouveau devait être nommé après le Bal. Bal qui avait été programmé dans environ trois semaines. Ils seraient donc rentrés pour ce grand évènement. Tant mieux.


-Evidemment que je viens avec toi ! Tu connais ma soif d’aventures et de découvertes, répondit-elle à Kirfdéin, et puis, en effet, mon nouveau maître d’armes ne sera nommé qu’après le Bal. Donc je ne raterai rien d’important.


Elle fit une pause pour qu’il enregistre bien ce qu’elle venait de lui dire. Ils reprirent leur marche dans les rues ensoleillées et elle lui demanda, heureuse :


-Cette chère Elera nous envoie où ?





_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me suivras-tu? [Terminé]   Lun 21 Fév 2011 - 22:25

Quand Halina répondit, c'était comme si on retirait un poids des épaules de Kirfdéin. Elle acceptait de venir! Trois semaines de tranquilité loin des tracas de l'académie. Loin de l'horreur qu'il avait vécu. Mais proche de celle qu'il aimait. Tout allait bien se passer, c'était évident. Oui, il avait été inquiet avant. Mais maintenant, il ne pensait plus aux problèmes qui pourraient croiser son chemin. Comme si la seule présence de la guerrière suffira à éloigner le danger.

- A Al-Chen. Je dois porter un colis là-bas.

Al-Chen. La ville où vivait sa mère désormais. Il y avait tant de temps qu'il ne l'avait pas vu. Evidemment, ce voyage pouvait être l'occasion des retrouvailles mais Kirfdéin hésitait. L'information passait et repassait dans son esprit depuis qu'Elera le lui avait dit. Revoir sa mère le tentait beaucoup mais il ne voulait pas voir les personnes chez qui elle vivait. Les grands parents maternels du marchombre. Ces personnes trop riches pour accepter un pauvre garde forestier dans leur famille. Ces personnes qui envoyaient de l'argent à leur petit fils pour tenter de le reconquérir maintenant que le père était mort. Kirfdéin avait utilisé l'argent, il venait de le faire d'ailleurs, mais il ne leur pardonnait pas. L'argent, c'était un juste retour des choses après ce qu'il avait fait subir à son père. De plus, le marchombre en avait besoin et ses grands parents ne devaient pas en avoir besoin. Voilà pourquoi il hésitait. Il voulait revoir sa mère mais pas ses grands parents. S'il croisait sa mère dans les rues d'Al-Chen pendant qu'elle se baladait en solitaire, tant mieux. S'il ne la croisait, il ne savait pas encore s'il irait la trouver chez ses grands parents. Après tout, il avait le temps de réfléchir.

- Puisque nous partons, on ferait mieux de faire quelques emplettes pour le voyage. Tu en penses quoi?

Il y avait tant de choses à préparer. D'ailleurs, Kirfdéin était incapable de faire une liste. C'était la première fois qu'il faisait un si loin voyage. Il allait avoir besoin de l'aide d'Halina.

- Dis-moi, tu as déjà fait un si grand voyage? Moi, ça sera la première fois. Je serais incapable de tout préparer tout seul.

Il éclata de rire.

- Finalement, c'est peut-être mieux que tu vienne avec moi. Au moins, tu rattraperas peut-être les erreurs que je ferais.


[Edition à volonté]


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 568
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me suivras-tu? [Terminé]   Lun 7 Mar 2011 - 21:35

Il avait l’air soulagé de celui qui n’aimait pas voyager seul. Il était si timide et pourtant, ce n’était pas un solitaire. Hum. Contradictoire. Plus le temps passait plus elle en découvrait sur lui, sur sa façon d’être et de se comporter. Une accumulation de détails assemblés patiemment, amoureusement. Elle voulait tout savoir de lui, même s’il ne se dévoilait que peu. Il était beaucoup moins expansif que Lian par exemple, qui racontait des tas de choses pour ne rien dire au final. Un peu comme elle souvent. Ces deux comportements lui plaisaient, même si elle devait l’avouer, préférait qu’on lui dise ce que l’on ressentait plutôt que les silences.


Al-Chen alors. Tant mieux, Halina ne connaissait pas ce lieu d’intenses débats entre auteurs : ceux qui le voient comme un lac et les autres en mer intérieure. Elle pourrait s’en faire faire une idée de celui qui avait la réputation d’être démesuré. Il lui avait déjà parlé d’Al-Chen… Mais à quelle occasion ? Elle se prit quelques minutes de réflexion. A oui, sa mère habitait chez ses grands-parents. La jeune guerrière avait une vision de la famille comme une valeur fondamentale dans la vie de chacun et essaierait de faire en sorte qu’il les voit. Ce serait vraiment dommage de rater une telle occasion. Elle-même n’avait plus de grands parents, décédés durant son enfance. Elle n’avait le souvenir que de joues fripées par le temps et de sourire bienveillants. D’un bateau en bois peint dans une maison qui sent la rose. D’une main usée dans la sienne au bord d’une rivière. Des fois, elle rencontrait des odeurs ou un goût qui la rendait nostalgique sans savoir pourquoi. Elle répondit à son bien-aimé :


-Super !! Je ne connais pas ce coin !


Elle était enjouée et motivée. Oui, ils devraient faire des courses : de quoi dormir à la belle étoile, de la nourriture fraiche et séchée, des gourdes, des vêtements de voyage et autres bordels nécessaires. Une liste en bonne et due forme pourrait s’avérer utile. Il eut soudain l’air tendu, un peu désappointé alors qu’immobile, il réalisait l’ampleur du projet. Il lui demanda quelque chose d’assez étrange. Elle lui avait déjà répondu, adorant disserter sur les étendues sauvages, les villes et les rencontres. Cela les occupait dans leur cachot obscur et leur changeait les idées. Halina, emportée dans ses souvenirs oubliait, le temps d’une histoire leurs tracas quotidiens et emmenait avec elle son âme sœur. Pour oublier de tels recits passionnés, il devait vraiment être chamboulé… Et puis, Al-Chen n’était pas si loin : en trois semaines, si elle n’avait pas tout oublié des cours de géographie, ils avaient largement le temps de faire l’aller-retour et de s’arrêter quelques nuits. Même à pied.


-Oui plusieurs fois, j’te les raconterai sur la route, ça aura plus de force.

Son rire sonnait frais et beau. Il riait peu habituellement, ne faisant que sourire à ses blagues inutiles et aux pitreries des autres. Quel comportement étrange aujourd’hui. Allait-il aussi bien qu’il le paraissait ? Elle le connaissait, ce n’était pas normal. Elle lui en parlerait plus tard et chassa la résolution dans un coin de sa tête. Elle se courba, mimant le support d’une canne et la vieillesse sur ses épaules. Leur professeur de stratégie, un petit vieux très intelligent et très habile dans le lancer de craie pour réveiller les somnolents mais facilement risible dans son comportement. Puis, d’une voix chevrotante, elle répondit à sa remarque par une phrase sibylline que le professeur leur disait souvent.


-En effet mon ami, ce sont les voyages qui forment la jeunesse.


La fin de la phrase fut conclue dans un éclat de rire franc. Elle se sentait bien là, avec lui. Heureuse.

Pourquoi cette ombre continuait-elle à la hanter ?


[ Vraiment désolée pour le retard ^^ ]



_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me suivras-tu? [Terminé]   Mer 6 Avr 2011 - 13:04

Halina et Kirfdéin passèrent de nombreuses minutes, de nombreuses heures même à errer dans les rues d'Al-Poll, à la recherche de tout ce qu'ils allaient avoir besoin pendant leur voyage. Kirfdéin proposait parfois des choses tellement absurdes que Halina éclatait de rire avant de lui expliquer pourquoi l'objet ne servirait à rien. Leurs emplettes prenaient du temps pour la bonne raison qu'ils ne se pressaient pas. Ils étaient heureux d'être ensemble et ils en profitaient à fond. Mais ils parvinrent quand même à finir leurs achats.

En revenant vers l'entrée de la ville, Kirfdéin invita Halina dans une taverne afin de prolonger encore un peu la journée. Ils commandèrent chacun une boisson et ils se mirent à discuter de tout et de rien. De ce qu'lis faisaient quand ils n'étaient pas ensemble. De l'enseignement qu'ils suivaient. Enfin, c'était plutôt Kirfdéin qui avait évoqué son enseignement parce que les combattants n'avaient pas encore de maître. L'ancien avait disparu et personne ne l'avait remplacé pour le moment. La guerrière et ses compatriotes ne pouvaient s'entrainer que seuls, sans guide. C'était donc Kirfdéin qui avait le plus parler concernant l'enseignement, même s'il n'avait pas beaucoup palabré sur ses cours avec Elera. Les marchombres ne révèlent pas leurs secrets, Elera lui avait précisé. Donc, c'était plutot vers d'autres sujets de conversations qu'ils se dirigeaient. Le seul but était d'être ensemble.

Un peu plus d'une heure plus tard, ils quittèrent la taverne et ils retournèrent à l'académie. Ils se quittèrent dans le hall de l'académie avec rendez-vous le lendemain matin pour le grand départ vers Al-Chen.


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Me suivras-tu? [Terminé]   



 
Me suivras-tu? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Poll et ses environs :: La rue marchande-