Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLe feu, pourquoi pas ? [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Dim 23 Aoû 2009 - 21:44

Sa bague roula sous le meuble de sa chambre, et alla se coincer tout au fond, franchement ce n’était pas le moment, elle devait donner un cours à trois de ces élèves, qu’elle n’avait d’ailleurs jamais rencontrés, mais là n’était pas la question elle devait à tout pris retrouver sa bague, surtout que c’était la bague de l’Académie, alors elle devait la récupérer illico presto. *Purée de bague à la noix, j’aurais pas dû l’enlever pour prendre ma douche* pensa-t-elle un peu sur les nerfs à cause du cours, et plutôt de sa bague. Elle réussie enfin à enfiler son bras en dessous de la commode et elle attrapa de justesse l’objet perdu. Elle la mit enfin sur son doigt, puis la contempla, elle était assez jolie, bien tailler dans le métal argent. *Oh non, je vais être en retard* pensa-t-elle en se frappant le front du plat de la main. Elle se rappela comment la salle était et s’élança dans les spires. Elle arriva pile au milieu de la pièces, mais personne n’était encore arriver, encore heureux. Elle devait donc encore attendre, bon les professeurs ne pouvaient pas se permettre d’arriver en retard, il fallait donner l’exemple. Il y en avait quand même qui arrivaient en retard, mais bon c’était leur problème. Une personne ouvrit la porte et la dessinatrice se retourna pour voir l’allure de son première élève, c’était une fille, évidemment, c’était que des filles. Enelye Wind, Lohan Gayana et Loeva Kaïga. Trois initiées au dessin, elle allait avoir du boulot, mais elle aimait ça, donner des cours, même si elle n’en avait pas fait beaucoup jusque là. Elle aimait bien apprendre aux autres, des fois c’était dur et il fallait attendre longtemps avant une réussite, mais quand c’était bon, on avait le plaisir de contempler le résultat. On voyait voir se qu’un dur travail pouvait donner, enfin fini.

- Bonjour !

Dit-elle avec une voix très sautiante, après l'avoir observer. Myra attendit que les deux autres arrivent pour commencer vraiment le cours. Elle les regarda et commença à parler :

- Bonjour, je suis votre nouvelle professeur de dessin, je me nomme Myra Ril'Otrin. Mes cours sont sûrement différents des autres, mais dîtent moi si vous voulez faire des choses spéciales et je m'arrangerais. Aujourd'hui nous allons plutôt travailler sur la lumière, le feu. Vous allez d'abord me faire un simple feu et ensuite on corsera les choses de manière à cerner vos capacités. Est-ce que vous avez des questions ?


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Dessinatrice
Messages : 602
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Lun 24 Aoû 2009 - 13:23

Ly se réveilla en sursaut. Son petit chat était en train de se faire les griffes sur sa jambe. Il devait faire ça pour la réveiller... Mais pourquoi la réveillerait-il ? Elle tenta de faire le vide dans sa tête pour ne se rappeller que des choses importantes. Soudain, tout devint clair. Le cours de Dessin. Son premier cours de Dessin. Ly se leva rapidement, s'habilla aussi vite et se dépêcha de se rendre au cours. Lorsqu'elle arriva devant la porte, elle aperçut par la porte entrouverte la prof qui semblait juste arriver. Elle se dit qu'elle n'était donc pas en retard, comme elle l'avait craint. Ly attacha donc ses cheveux noirs en un chignon rapide et entra dans la salle. Elle se demandait comment elle allait réagir par rapport à la prof. En fait, elle se demandait simplement si tout se passerait bien...

- Bonjour !

La première pensée de Ly fut : gentille. Elle fut donc rassurée par rapport à ses problèmes face à l'autorité. Il ne devrait normalement pas y avoir de souci.

-Bonjour, madame, répondit-elle en souriant.

La prof attendit les autres élèves avant de commencer le cours, et Ly regarda la pièce qui se tenait autour d'elle. Une élève entra. Puis une seconde. Ly se demanda combien il y aurait d'élève. Mais lorsqu'elle la prof commença à parler, elle vit qu'il n'y avait que trois élèves.

*Nous ne sommes que trois ?*

- Bonjour, je suis votre nouvelle professeur de dessin, je me nomme Myra Ril'Otrin. Mes cours sont sûrement différents des autres, mais dîtent moi si vous voulez faire des choses spéciales et je m'arrangerais. Aujourd'hui nous allons plutôt travailler sur la lumière, le feu. Vous allez d'abord me faire un simple feu et ensuite on corsera les choses de manière à cerner vos capacités. Est-ce que vous avez des questions ?

Un feu ? Ly ferma ses yeux pour se concentrer. Elle imagina une petite flamme... Elle ouvrit les yeux. Le résultat n'était pas très concluant : une minuscule flamme était apparu. Il faut dire aussi que ce n'était que la troisième fois qu'elle faisait ça. Une fois dans sa chambre, une fois pour le prouver à son père, et là.
Elle referma les yeux et se concentra mieux. Elle dessina cette fois un beau feu. Son regard tomba sur son feu. Il n'était pas exactement comme elle l'aurait voulu, mais c'était déjà beaucoup mieux que la flammèche qu'elle avait dessiné en premier
.

avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: l   Lun 24 Aoû 2009 - 17:47

Loeva s'était réveillée peu avant l'aube, en temps normal elle aimait flâner un peu au lit avant de se lever pour de bon, mais pas cette fois-ci. Il fallait avouer aussi, qu'elle n'était pas particulièrement en temps normal. Déjà elle était à l'Académie de Merwyn - où son père avait tant voulu l'y envoyer, d'abord comme combattante, la jeune Lotra sourit à ce souvenir. Ensuite, ce jour-là elle suivait son premier cours de dessin. Ce n'était donc vraiment pas un jour comme les autres. Pour l'occasion - comme il y en aurait certainement d'autre avant ne serait-ce que la prochaine pleine lune - elle s'était levée tôt. Prenant tout de même un peu de temps pour se préparer - elle s'était refait la même coiffure, plus ou moins, que le jour de son arrivée. Vérifiant qu'elle n'avait rien oubliée - même si elle n'avait sans doute pas besoin de grand chose pour se rendre à un cour de dessin - elle sortit donc des dortoirs des Lotras. A part Enelyë - la Corbac, rencontrée la veille au soir à la Fontaine - elle n'avait pas parler à grand monde, mais il lui semblait bien qu'il n'y avait pas beaucoup de Lotras... Rapidement et sans perdre trop de temps - la salle de dessin était en effet bien plus facile à trouver que le bureau de l'Intendant, surtout si pour le premier on avait un plan - minutieusement étudié à l'avance - alors que pour trouver l'Intendant, on avait absolument aucun indice. Même dans l'une des simples chasses aux trésors ou jeux de pistes de son enfance, elle avait bien plus d'indice que la jeune dessinatrice n'en avait eu pour trouver le bureau de Jehan Hil' Jildwin. Il fallait aussi rappeler qu'elle avait eu le temps, la veille suite à sa répartition, de chercher un peu la salle de Dessin. Elle la trouva donc rapidement. Le professeur - ou plutôt la, puisqu'il s'agissait d'une femme - était déjà présente. Ainsi qu'une autre fille qui devait être une élève.

*Enelyë !*, pensa Loeva en la regardant du coin de l'œil.

Apparemment la Corbac ne l'avait pas reconnue, ou alors n'y avait pas fait attention. En même temps lorsque les deux jeunes filles s'étaient rencontrées il faisait nuit. Cela comptait peut-être aussi. Ou du moins, un petit peu. La Lotra les salua toutes les deux. Aussi poliment qu'elle le pouvait, sans toutefois trop forcer la convenance. Une autre jeune fille arriva à sa suite. A sa bague et son uniforme Loeva vit que c'était une Lotra. Elle avait du la croiser dans les dortoirs ou la salle commune sans y faire trop attention. La dessinatrice reporta finalement son attention sur le professeur, qui était en train de se présenter. Elle expliquait par la même occasion que ses cours étaient sans doute différents des autres. Étant donner que c'était le premier cours de Loeva, que se soit de dessin, de civilisation, de lettres ou autres, elle ne pouvait pas comparer. En y pensant elle sourit intérieurement tout en continuer à écouter Myra Ril'Otrin. Ainsi donc ce premier cours serait sur le feu. Enfin, sur la lumière et le feu. La Lotra s'en réjouit, à part la tunique déchirée et ensanglanté, elle n'avait quasiment tenté de ne dessiner que de petits objets, ou justement du feu. Cela était normal, Loeva était passionnée par le feu. Lorsqu'elle était plus jeune elle passait ses nuits d'hiver à le contempler sans bruit. Se devait être le seul moment où l'on ne l'entendait pas faire sa comédienne... Que de souvenirs lui laissait ce mot... La jeune dessinatrice entra alors dans les Spires, arpentant les chemins les plus bas de l'Imagination. Elle n'avait - de toute façon - pas le niveau ni l'entrainement nécéssaire pour monter bien plus haut. Restant un moment dans ce semblant d'autre monde si avenant, elle tenta de dessiner le feu dans les moindres détails. Ce qu'elle n'arriva pas bien sur, mais lorsqu'elle le vit danser sur le bout de ses doigts, la jeune Lotra était tout de même assez contente du résultat. Certes il n'était pas très grand, mais pour une débutante cela devait suffire...



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Mer 2 Sep 2009 - 19:19

Lohan était de bonne humeur…Même d'excellente humeur il fallait dire …Enfin! Dérogeant à son caractère calme et patient,elle n'avait cesser d'interroger le rêveur qui s'était occupé d'elle pour qu'il la laisse participer au cours de combat malgré ses blessures…Elle n'en pouvait plus! Si elle conservait d'habitude ce calme implacable et se visage serein c'était bien parce qu'elle avait l'occasion de se défouler en cours mais la ,ce manque d'exercice physique la faisait sortir de ses gonds. Après un soupir, le jeune Mael Lioum lui avait dit qu'il lui faudrait attendre trois jours pour qu'elle puisse reprendre les cours, en évitant de forcer sur sa blessure avait-t-il préciser….

Trois jours! Ce n'était rien ! Depuis le temps qu'elle attendait ce moment! D'autant plus qu'elle avait découvert quelque chose qui lui avait redonner confiance en ses capacité. Ayant maintenant tout juste l'age de se faire analyser elle était aller voir un analyste pour qu'il mesure l'étendu d'un éventuel don…Un analyste! Elle avait vu un analyste et le mieux c'est qu'elle n'avait même pas eut à payer pour obtenir le dessin qui en avait résulté…Quand elle raconterait ça à sa mère! Le vieux bonhomme lui avait montré Une sorte de rosace à plusieurs cercle dont elle n'avait pas tout compris sinon l'idée principal. Elle avait un don! Elle, la fille de l'aubergiste avait un don! Bon, très moyen avait déclaré le vieil anlyste mais assez tout de même pour en tirer quelque chose…Il avait ajouter que c'était assez bien pour une fille du peuple,mais ça Lohan ne savait pas comment le prendre…Ces nobles! Tous suffisant et pleins d'un dédains marqués qui l'épuisait à la longue…Elle devrait bien en croiser d'ailleurs,des nobles,pendant son premier cours de dessin,c'était souvent eux qui avait le don encore un privilège qu'on leur donnait…Encore plus injuste que les autres d'ailleurs puisque c'était la nature qui leur accordait ce droit…

Enfin bref,la jeune Lotra se dirigeait vers la salle de dessin d'un pas plus assuré que d'habitude et le sourire au lèvre…

-B'jour fit-elle à la prof quand elle entra… A la manière dont elle se mouvait la jeune fille la devina pleine d'énergie et d'entrain,elle lui fit une première bonne impression… Une élève était déjà là et la troisième ne tarda pas à les rejoindre. L'odeur de la première disait quelque chose à Lohan,au pas calme et posé de la jeune fille la jeune Gayana cru deviner qu'elle partageait la même maison. La deuxième,un peu essouffler , devait s'etre réveiller un peu tard …Son dortoir était surement celui des Corbacs…C'était le seul ou elle devait monter pour arriver à la salle de dessin.

Quand la prof,une jeune noble (mais pourtant sympathique!) explique l'exercice, Lohan s'aperçu qu'elle était terriblement en retard par rapport à ses deux camarades…Elle n'avait jamais essayer de créer quelques chose de peur de s'y prendre mal…Et n'avait aucune de la façon d'entrer dans l'Imagination…Alors qu'elle sentit la chaleur des flammes de ses deux camarades, elle n'avait toujours rien fait…

-Euhh excusez demanda-t-elle timidement je…je n'ai jamais essayé de créer quelque chose…en fait même si je suis depuis deux ans à l'académie ,je viens juste de découvrir mon don…Est-ce qu'on pourrais…juste m'expliquer?

Heureusement, ça peau avait tendance à rester blanche,sinon elle serait devenue rouge comme une tomate…


_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Mer 2 Sep 2009 - 21:42

Myra avait remarqué que la jeune fille qui lui avait posé la question était différente des deux autres, elle était aveugle. La dessinatrice eu un sentiment de pitié mais elle se repris très très vite, ce n'est pas parce que quelqu'un est différent physiquement qu'il ne peut pas faire la même chose que les autres, si ce n'est beaucoup mieux. Elle décida donc de ne pas lui donner de traîtement de faveur et de la traîter comme tout le monde, à son avis elle lui ferait très plaisir en agissant ainsi. Elle, Myra Ril'Otrin, avait été traiter comme ça quand elle était encore jeune, dans son village les hommes traîtaient les femmes comme si elles avaient quelque chose en moins, comme si ils devaient à tout prix les surprotèger. Elle n'avait pas du tout aimé, alors elle avait décider en quelque sorte, de se révolter contre eux. Elle détestait les traîtement de faveur. Elle avait tout fait comme les hommes, et encore mieux que certains, alors depuis ils avaient retenu la leçon et les femmes de son village d'enfance étaient légale des hommes. Myra avait dû quitter son village pour aller faire ses études à Al-Jeit et n'y était jamais retourné. Sur cette pensée, elle se promis d'y faire un tour prochainement.

-Euhh excusez demanda-t-elle timidement je…je n'ai jamais essayé de créer quelque chose…en fait même si je suis depuis deux ans à l'académie ,je viens juste de découvrir mon don…Est-ce qu'on pourrais…juste m'expliquer?

C'était la question de son élève. Visiblement elle n'avait vraiment jamais fait de dessin, donc ça allait être une élève qu'elle guidera vraiment du début jusqu'à la fin de son apprentissage. Ca allait être intérressant de la voir évolué dans son apprentissage et de voir comment elle allait de mieux en mieux se débrouiller avec son don. Myra eu un petit sourire et elle regarda par la fenêtre. Les nuages blanc dérivaient vers les montagnes de l'est. Aujourd'hui c'était une merveilleuse journée, il ne pleuvait pas et son cours se passait sans ennui. *Ce soir je ferait un petit tour à la belle étoile, ça doit être magnifique vu du haut de l'Académie* pensa-t-elle en esquissant un petit sourire. La dessinatrice réfléchie vite comment expliquer à son élève comment elle devait faire, puis elle répondit avec la plus grande précision possible :

- Bon, c'est très simple, enfin pour la première fois ça va sûrement être bizarre, car on a l'impression d'entrer dans un monde paralèlle, c'est d'ailleurs ce que l'on fait. Il faut juste que tu prenne consience qu'il y a une limite entre le monde réel et l'Imagination, cette même limites que tu dois franchir. Il te faut te concentrer le plus possible, mais pour certaines personnes, intégrer les spires c'est comme prendre une douche, c'est très facile. Pour d'autres personnes avec un don moins grand, ils ont un peu plus de peine, mais toi seule peux le savoir. J'espère que tu as plus ou moins compris, parce que j'arriverais pas à le répéter. Bon, maintenant essaye.

Myra attendit de voir son élève s'élancer et elle observa. Elle se souvint que la lotra ne pourrait jamais voir la beauté des spires, mais même si la jeune fille était aveugle, elle pouvait voir plus de choses que certaines personnes. Voir, était un mot très large. On pouvait le définir comme voir avec les yeux ou encore voir la vrai nature d'une personne. Elle était bien contente d'avoir une élève qui, elle, comprenait ce que voir voulait réelement dire.Les deux autres élèves avaient fait du bon boulot, deux simples feux qui sintillaient en coeur, ils étaient parfait, mais elles allaient devoir ce surpasser pour l'exercice suivant. Elle les féliciterait après, parce que maintenant elle voulait concentrer son attention uniquement sur sa jeune élève qui devait encore crée le sien.


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Sam 5 Sep 2009 - 17:26

Son professeur lui avait répondu avec beaucoup de naturelle ce qui la rassura un peu…En même temps elle était sure d'avoir un don moins grand que c'est deux camarades…Voir beaucoup moins grand…Sa première orientation avait été celle des combattant alors que les deux autres semblait etre des dessinatrice puisqu'elle ne les avait jamais vu en cours d'arme…Et comme il fallait un sacré potentiel pour intégrer une orientation de dessinatrice à part entière elle en concluait que les dons des deux filles était sûrement largement supérieur au sien…

Voir une limite entre le monde réel et l'imagination…S'il elle avait bien comprit,il lui fallait d'abord imaginer ce qu'elle voulait créer…donc là en l'occurrence ,le feu…Une flamme…ça ressemblait à quoi une flamme? Elle essaya de repêcher dans ses souvenirs, la couleur du feu…Mais peine perdu, se souvenir de ce que c'était le jaune,le rouge,exactement, lui était impossible…Le feu… Le feu brûler…chaud,il pouvais consumer jusqu'au bois d'une maison…Très chaud donc…Le feu dégager une odeur spéciale,spécifique… Et surtout le feu était impalpable,insaisissable…Il changeait de taille à chaque seconde et pouvait vous happer la main sans que vous puissiez toutefois le palper…Le feu n'était pas solide…Le feu était lumière…Mais qu'était la lumière…Le contraire de ce noir qu'elle "voyait" à caque seconde …Il fallait imaginer un ensemble de tout ça pour constituer la flamme demandée…

Deuxième étape franchir cette barrière invisible dont son professeur parlait…Trouver une limite entre le vrai et l'imaginaire en ayant cet ensemble idée en tête,cette flamme…Elle chercha donc,la petite Gayana,dans la nuit de sa tete,dans l'ombre de son esprit ce qui pouvait ressemblait à cette impression…Et soudain alors qu'elle cru que sa tache était désespérait et qu'elle ne serait jamais dessinatrice,soudain,elle trouva…


Elle sentit comme un grand souffle d'air,du mouvement,rien elle ne voyait rien,mais elle avait la conviction qu'elle se trouvait dans ce royaume extraordinaire des dessinateurs …Comme dans un grand escalier de pierre qui montait qui montait…Elle ne le voyait pas mais elle avait l'intuition qu'elle ressemblait à sa les spires…à un grand escalier de pierre…Elle comprit comment elle devait procéder ça lui semblait une évidence maintenant…Elle sentait,elle savait…Elle se concentra pour faire jaillir dans sa main la petite flamme tant espérée…La chaleur qu'elle sentit dans sa paume la ramena à la réalité…Fiere elle était fière de ce petit bout de flamme qui ne dépassait pas la taille d'un bouchon en liège…Une particularité différenciait la flamme de Lohan de celle des deux autres…Une particularitée que Lohan ne pouvais pas voir…

La flamme était noire…Noire comme sa vision,noire comme l'univers qui l'entourait…noire comme tout ces prochains dessins seraient condamnés à l'etre…La seule couleur qu'elle connaissait…La flamme ne resta pas longtemps dans la main de la jeune fille…Elle s'évanouie, bientot comme un trop bref souvenir



_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Dessinatrice
Messages : 602
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Mar 29 Sep 2009 - 19:51

[Désolée d'avoir mis tant de temps à répondre...]

Son feu lui brûlait les yeux, mais elle ne pouvait détourner sa tête. Ly était simplement subjuguée par cette image lumineuse. Elle entendit à peine la question et la réponse qui s'échangèrent dans la classe. Elle ne releva pas la tête vers les sons qu'elle n'entendait pas. Les flammes jaunes et oranges étaient à la limite de lécher son visage de lune, de roussir ses doux cheveux sombres. Mais elle ne voulait pas s'en écarter.
La chaleur tomba légèrement. Puis Ly reprit conscience. La chaleur de son feu s'estompait peu à peu.
Elle tourna son visage pour voir les deux autres élèves. Deux autres filles. Une demoiselle avec de lourdes boucles blondes... Il lui semblait l'avoir déjà vu. S'être plus ou moins humiliée devant elle... Avoir pleuré devant elle, à cause d'un vague souvenir dont elle n'était pas même sûre. Loeva, qu'elle avait rencontré la veille, juste avant d'aller dormir. Lorsque celle-ci la regarda, Ely lui fit un vague sourire. Son feu était très beau, bien que fragile puisqu'il s'estompa lui aussi peu à peu. Le dessin n'est pas éternel, et elle le savait très bien.
Puis Ely tourna son visage vers l'autre jeune femme. Mais ce qu'elle remarqua ne fut pas son visage, ni sa coupe de cheveux ou bien ses vêtements. Ce qu'elle remarqua, ce fut son feu. Un feu noir, un feu sans couleur... Une chaleur froide semblait en provenir, une chaleur éteinte...
Lorsque le feu noir s'estompa, lorsque Ly put à nouveau respirer normalement, elle observa le regard de la jeune femme. Un regard désespérement aveugle.
Elle regarda plus attentivement le reste de la personne. De la Lotra, d'après sa bague et son uniforme. Des cheveux mi-longs...
Ely arrêta de regarder la Lotra. Elle se sentait mal, à l'observer de cette façon alors que la jeune femme ne pouvait pas lui rendre son regard. Sa vie devait être un tunnel noir, un tunnel obscur et sans fin...

-Un feu... noir ? murmura-t-elle.

Ely n'avait pas pu réprimer ses paroles. Elle avait tenté de le faire, mais c'était sorti sans qu'elle ne puisse rien faire. Elle approcha sa main du feu de la Lotra. Une chaleur douce s'en dégageait, comme un vrai feu, mais voilà, la couleur juste n'était pas la bonne. Elle regarda la prof de dessin, d'un air qui voulait dire "-Est-ce normal ? Avez-vous déjà vu ça ?"
Ly attacha ses cheveux dont des mèches s'étaient échappé de son chignon. Puis elle regarda Loeva...

avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Ven 2 Oct 2009 - 22:23

Myra n'eut pas le temps de répondre à la question muette de Enelyë, car Lohan tomba dans les pommes. Le professeur eut juste le temps de tendre les bras pour rattraper son élève. Elle la posa délicatement à terre comme si elle avait été faite de jade, elle prit son pouls, pour voir si tout était normal et prit soins de lui laisser de l'espace autour d'elle. La dessinatrice se leva, regarda autour d'elle. Elle n'avait aucune idée d'où se trouvait l'infirmerie et elle n'était pas sûre que Loeva ou Ly savaient faire un pas sur le côté. Elle s'accroupie de nouveau à côté de son élève évanouïe et elle lui retira une mèche folle qui lui barrait le visage, cette jeune fille était aveugle et elle avait réussie à dessiner une flamme. Elle avait cherché dans ses souvenirs l'image de cet éléments pour le recrée au bout de ses doigts et elle l'avait fait. Certe une flamme noir charbon, mais c'était une flamme bien vivante qui dansait dans sa paume. Myra n'avait jamais assisté à une chose pareille et elle se promit de faire dorénavant plus attention à la jeune fille qui se trouvait couché, devant elle. De faire attention à ce que ça ne se reproduise plus. Elle se sentait mal, mais elle avait toujours l'image de la flammèche noir cendre, c'était iréel, inimaginable et pourtant ça avait eu lieu, juste sous ses yeux. Myra remit pied dans la réalité quand elle se rendit compte que Lohan était toujours par terre, inconsciente. Alors elle demanda à la hâte :

- Est-ce que quelqu'un saurait où se trouve l'infirmerie ?

La dessinatrice les avait regardé sans sourire pour la première fois depuis le début du cours, elle était très sérieuse et ne plaisantait plus du tout. Elle avait été troublé par la flamme et l'évanouissement de sa jeune élève qu'elle venait à peine de connaitre. Elle voulait en savoir plus, savoir si Lohan pouvait crée un objet avec des couleurs ou si elle en était incapable, mais elle se disait qu'elle n'en aurait jamais la force, que peut-être la fille ne voudrait plus dessiner quoi que se soit. Myra comprendrait très bien. Elle ne voulait surtout pas lui parler de ça et lui demander directement après qu'elle se réveillera comme un analyste trop curieux de nature (reuhm reuhm.... Duom par exemple xD). Pour le moment la seule chose qu'elle voulait c'était de la prendre dans ses bras et lui chuchoter à l'oreille que ce n'était rien, que ce n'était qu'un vilain cauchemar. Elle voulait qu'un rêveur arrive le plus vite possible pour lui dire si tout allait bien, car elle voulait avant tout la sûreté de ses élèves et même de ceux qui ne l'étaient pas, les élèves de l'Académie.


(désolé pour le manque de ponctualité, je répondrais un peu plus rapidement la prochaine fois
Voilà, petite modification, merci de me l'avoir fait remarqué )


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Mer 28 Oct 2009 - 11:40

[Désolé du retard]

Loeva suivait plus ou moins ce qui se passait autour d'elle, elle était plongée dans l'Imagination tout autant que dans ses propres pensées. La Lotra tentait d'imaginer la réaction de son grand frère si, en cet instant précis il se trouvait en face d'elle. Peut-être la regarderait-il ? Peut-être, qu'enfin elle arriverait à attirer son regard, à attirer son attention, et pas à cause d'une bêtise quelconque ?

Elle souriait intérieurement à ses pensées heureuses lorsqu'elle sentit un regard posé sur elle. Ce n'était pas celui d'Elben malheureusement, elle leva la tête, quittant son feu des yeux pour croiser le regard de la Corbac avec qui elle avait quelque peu discuter la veille au soir. Ce n'était que le regard d'Enelyë, qui lui sourit à ce moment précis. Apparemment elle l'avait enfin reconnue. Passait-elle donc si inaperçue vêtue de l'uniforme de l'Académie ? Sa beauté naturelle en devenait-t-elle donc si terne ? Loeva retint une grimace en pensant à cela et cacha cette grimace naissante, qui ne ferait que défigurer son joli minois, en souriant également à Enelyë.

Ce fut peut-être à cet instant que son feu mourut. Loeva n'en savait rien. Toujours est-il que la chaleur qui en montait et les couleurs dansantes avaient soudainement disparues, laissant une impression de tristesse subite. L'atmosphère de la pièce, toutefois autour de Loeva, sembla se rafraichir. Comme si toute la chaleur qui l'entourait auparavant provenait du minuscule feu qu'elle avait réussi à produire. Ce fut sans doute après cet épisode qu'elle fit réellement attention à ce qui l'entourait. Elle n'avait pas fait très attention non plus à l'adolescente qui était entrée quelques instants après elle. Elle avait juste remarquée que c'était une Lotra.

Il lui semblait se rappeler qu'elle ne savait pas comment s'y prendre, et qu'elle avait demander conseil à Myra Ril'Otrin. Apparemment elle semblait y arriver car un feu dansant apparu sur le bout de ses doigts. Un feu noir mais un feu tout de même. Loeva n'avait jamais vu cela, il était vrai qu'elle n'avait pas énormément voyagé ni rien, mais jamais, ô grand jamais elle n'avait entendu parler d'un dessin comme celui-là. Mais après tout, pourquoi pas ? Son feu elle pouvait parfaitement le faire de la couleur qui lui chantait, alors pourquoi pas un feu noir ?

Tout le monde ne semblait pas avoir suivi le même raisonnement qu'elle, car la Corbac que Loeva avait rencontrée la veille murmura soudain son incompréhension. Apparemment elle n'avait pas pu se retenir, il était vrai que cela sortait de l'ordinaire, mais dessiner ne sortait-il pas de l'ordinaire également ? La Corbac approcha ensuite sa main à proximité du feu de l'autre Lotra. Elle n'eut aucun mouvement de recul et Loeva en déduisit, qu'à part sa couleur pour le moins étrange, c'était un feu comme un autre.

Mais la jeune Lotra ne poussa pas plus loin que cela ses réflexions, car, ce fut ce moment précis que l'autre Lotra choisi pour s'évanouir. Même si elle n'avait sans doute rien choisi du tout. Elle sombra donc, sans que personne n'eut le temps de réagir, exceptée Myra Ril'Otrin qui n'eut qu'à tendre les bras juste avant que la Lotra n'y tombe. Le professeur demanda alors si quelqu'un savait où se trouvait l'infirmerie.

Oui, cela Loeva le savait, c'était l'un des premiers endroits qu'elle avait chercher avec l'aide du plan donné par Jehan. Elle se trouvait au même étage, une salle un petit peu plus loin dans le couloir. Elle prit alors la parole, si elle pouvait servir à quelque chose s'était sans doute pour cela. Car Loeva était toujours aussi fine et dépourvue de muscle, la Lotra n'avait pas l'air bien lourde mais cela n'empêchait rien au fait que s'il fallait la porter à l'infirmerie, elles auraient sans doute beaucoup de mal. Mais elles pouvaient toujours aller chercher un infirmier, ou un rêveur, s'il n'y avait pas d'infirmier.


- Oui, elle est juste un peu plus loin dans le couloir. Je... Voulez-vous que j'aille chercher quelqu'un ? Ce sera sans doute mieux que s'il faut la déplacer...

Sa voix habituellement douce et claire, était devenue quelque peu hésitante. Elle n'hésiterait tout de même pas à courir à l'infirmerie si Myra trouvait cela mieux que d'emmener directement la Lotra à l'infirmerie.


_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Mer 4 Nov 2009 - 10:29

Il y avait eut du noir...tout noir dans sa tete...Une question de la corbac...puis elle avait sentit ses jambes se dérobait sous elle et elle était tomber ,redoutant d'atteindre le sol froid...Mais quelqu'un l'avait rattrapper,un corps s'était arqué sous son poids,évitant ainsi que sa tete ne rencontre la dureté de la pierre polie...Puis les bras protecteurs l'avait déposé avec une douceur infinie par terre... Des voix parlaient au dessus de Lohan,elle ne distinguait pas les paroles nettement,comme une sorte de bourdonnement bizarre,emplifiait dans ses oreilles...

Elle comprit enfin qu'elle s'était évanouie au moment ou elle entendit "infirmerie" qui la tira violement de sa "transe"...La salle de soin...Cét endroit qui sentait le sang de la bataille récente et l'air putrifier par les presques cadavres qui gisait sur les lits...L'odeur des drogues qui assomait completementInfirmerie Les cris,les gémissements de ceux qui comprenaient que leur fin était proche ,la mort,enfin qui otait toute sorte d'espoir à chacun...

L'Infirmerie,là ou elle avait passé la semaine entière après la bataille...Bien sur l'endroit ne ressemblait plus à ce qu'il était au moment ou les nombreux blessés avaient gagner la salle de soins...Mais les souvenirs étaient trop désagréable pour qu'elle y passe une minutes de plus...Et puis,elle devait normalement reprendre les cours de combats dans trois jours! Si un reveur apprenait qu'elle s'était évanouie pendant un cours ou aucune capacité physique n'était demander,il repousserait surement la date, affirmant qu'elle n'était pas apte à bouger...Non! Impossible,elle ne voulait pas rester à ce stade d'infirme plus longtemps et il n'était pas question que le cours de combat soit repoussé à cause d'une ridicule baisse de tension...Doucement elle bougea son pied et essaya lentement de ce remmetre sur ces pieds...En s'appuyant à la chaise qui était à coté d'elle...

-C'est bon...bredouilla-t-elle...Je vais bien, je n'étais pas habituée à faire ça c'est tout...Il est inutile d'aller chercher de l'aide...

elle était un peu honteuse d'avoir perturbé le cours de dessin...Encore plus d'etre passée pour quelqu'un de faible alors que c'était elle la combattante du groupe,celle qui normalement avait la meilleure condition physique...Elle s'assit lentement sur la chaise ,pour éviter que son corps lui joue encore des tours ...Elle ne savait pas si elle était encore capable de dessiner ,elle redoutait de s'y risquait une seconde fois...Décidement elle préferait les armes...La au moins elle n'aurait pas eut se genre de mauvaise surprise

-Merci fit-t-elle à la prof...

Sa réactivité avait éviter qu'elle se fracasse la tete sur le sol...

[Ah en fait à l'origine ct la flamme qui s'évanouissait,pas Lohan^^ mais bon c pas grave ça mets un peu d'action^^)


_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Dim 22 Nov 2009 - 21:05

Myra réfléchissait à une vitesse fénoménale, une idée n'avait pas le temps de naitre dans son esprit qu'une nouvelle apparaissait. Toutes les idées qui germaient dans son esprit, elle les éffacait presque simultanement, car elle les trouvaient stupide. Elle se demandait si elle devait arrêter le cours, demander à Enëlye et Loeva de partir, de leur dire que le cours s'arrêtait là ou de leur dire d'attendre qu'elle accompagne Lohan à l'Infirmerie. Elle avait encore eu pleins d'autres idées, mais elle ne les avaient retenues qu'une fraction de seconde. Elle ne savait pas se qu'elle devait faire, car elle n'avait jamais eu une situation comme celle-çi avec ses derniers élèves qu'elle avait eu.

Quand elle demanda où se trouvait l'Infirmerie, Loeva lui répondit immédiatement, elle lui proposa même d'aller chercher un infirmier. Myra sourit discrètement, la lotra était prête à aller chercher quelqu'un pour aider son amie, Myra n'avait pas encore eu des élèves qui tenaient vraiment les uns aux autres et qui voulaient aider. La dessinatrice n'eut pas le temps de répondre à son élève que Lohan se réveilla. D'abord elle avait de la peine à se lever, mais elle y arriva pour s'assoire sur la chaise qui lui avait aidé à se lever. Cette dernière lui dit que ça allait, mais Myra sentait bien que se n'était pas vraiment le cas, elle s'inquiètait pour quelque chose, mais le professeur ne savait pas de quoi il s'agissait, elle s'en maudissait presque. Son élève n'avait pas l'air d'être très bien, mais elle était incapable de l'aider, elle ne l'a connaissait pas assez bien pour lui demander se qui n'allait pas, elle pensait que ça ne se faisait pas, car elle venait à peine de la rencontrer et que si quelqu'un avait eu la malchance de lui demander ça à elle, Myra Ril'Otrin, il se serait retrouvé avec un grand sceau d'eau froide sur la tête car il n'avait pas à s'occuper de ses affaires. Elle le lui demanderait peut-être quand elle la connaitrait un peu plus. Quand son élève la remercia pour l'avoir rattrapé, elle lui répondit du tac au tac :

- Ce n'était rien, si je ne l'avait pas fait tu te serais fracassé la tête par terre et ça je me le serais jamais pardonné.

Myra hésita un instant, regardant Lohan sous toute les coutures pour voir si quelque chose clochait, mais tout allait bien, elle ne s'était apparement pas fait mal. Après cette brève hésitation, elle demanda à son élève :

- Est-ce que tu es sûre de vouloir continuer le cours, t'en sent- tu capable ?

Si son professeur lui avait demandé ça, quand elle était jeune, elle aurait tout de suite recommencé le cours avec plus d'acharnement, mais elle ignorait encore la nature de Lohan, elle ne la connaissait pas assez bien pour prendre des décisions à sa place et surtout, elle ne voulait pas. Elle, ça l'aurait mise en colère que quelqu'un décide pour elle, si quelqu'un lui aurait dit de s'arrêter, elle aurait crié dans toute la pièce et se serait en allé sur le champs et ne serait pas revenue avant un certain nmbre de jour. Quand elle le voulait, Myra était une vrai tête de mule. C'est pour ça qu'elle préférait demander l'avis à Lohan.

Après sa question, Myra se détourna pour se diriger vers le fond de la salle pour réfléchir en attendant la réponse de son élève.


[ Oups, désolé Lohan, de temps en temps j'ai un peu de peine à comprendre, alors voilà, maintenant vous voyez que je ne comprends pas tout du premier coup, mais la prochaine fois je ferais attention
Désolé pour ce retard, je n'avait pas vraiment le temps en se moment, encore désolé ]


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Dessinatrice
Messages : 602
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Ven 18 Déc 2009 - 10:52

La Corbac avait suivi la scène en silence, sans esquisser un mouvement. Dans sa tête, ç'avait été comme une action au ralenti à laquelle elle n'était que spectateur.

La flamme noire s'était éteinte au moment où sa dessinatrice s'était évanouie. A une vitesse phénoménale, la prof avait rattrapé Lohan, évitant ainsi un fracassement de crâne à la Lotra. Puis Dame Ril'Otrin demanda si l'une des filles savaient où se trouvait l'infirmerie. Loeva avait alors réagi. Comme la Corbac, elle était restée tétanisée un instant. Elle avait indiquée l'emplacement de l'infirmerie, puis avait proposé d'aller chercher quelqu'un. A ce moment-là, l'autre Lotra se réveilla. Elle s'appuya à une chaise avant de s'y laisser tomber.

Alors, Ly bougea enfin. Elle s'approcha de la Lotra. Elle n'avait pas l'air... de s'être évanouie, à vrai dire. Elle avait un air un peu secoué, mais Ly avait l'impression qu'elle s'en remettrait bien. Elle lui sourit, sachant pertinemment que la Lotra ne pourrait le voir, mais qu'elle le sentirait peut-être.

Myra demanda à Lohan si elle voulait continuer le cours, avant de se diriger vers le fond de la salle.

Ly retourna où elle était quelques moments plus tôt. Si Lohan continuait, elle se donnerait à fond. Ly en était bien consciente. Et si elle se re-évanouissait, Ly, cette fois, ferait quelque chose.



_______________



    Papillon Princesse à votre service ! o/

avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   Jeu 24 Déc 2009 - 10:31

Lohan n'avait vraiment pas envie de recommencer...Se couvrir de ridicule une deuxième fois devant ses camarades,en s'évanouissant pour un exercice aussi peu physique que le dessin, non merci...La lotra avait de la chance de n'etre qu'avec des filles apparement respectueuses...Qui n'éclateraient pas d'un rire gras ou qui ne la sous-estimerait pas à cause d'une petite baisse de tension...Elle en connaissait d'autres, moins courtois qui ne se seraient pas génés pour le faire. En meme temps rester vissée sur sa chaise,en attendant que le cours passe lui semblait moitié moins glorieux que de se scratcher sur le sol une deuxièeme fois...Au moins,elle aurait le mérite d'avoir essayé.

quoi que...si elle tombait,elle aurait deux fois plus de chance d'aller à l'infirmerie ensuite...Et alors là, Adieu les cours de combats...Un mois de repos avec un guérrisseur qui l'obligerait à rester dans son lit,à lui faire boire des petites infusions à la queue de cerise, au gout apre et amère qu'elle execrait.

Quel était le sort le plus enviable? Elle était toujours en train de peser le pour et le contre quand elle entendit la Corbac s'approchait d'elle...Qu'est ce qu'elle pensait? pourquoi venait-t-elle si près...Il lui semblait que son geste était bienveillant....

*Elle te sourit, Lohan. Elle t'encourage à continuer* Fit la Voix.

Quoooooooooooi!? voilà qu'elle se manifestait,celle là,Voilà qu'elle se permettait de revenir, alors qu'elle était restée muette comme une tombe le jour de la bataille alors qu'elle avait frolait la mort...La Voix...Elle avait cru longtemps qu'elle serait son guide pendant toute sa vie... Mais La Voix ne se manifestait plus...ou peu...La Voix choississait d'intervenir dans sa tete, quand il lui plaisait d'intervenir,sans aucune logique...Peut-etre était-ce cette brusque entrée dans les Spires qui l'avait reveillée mais Lohan n'en était meme pas sure...

*Tiens, j'te croyais morte, toi...qu'est ce qui t'as décidé à revenir*

*Je serais toujours là...*

Voilà,et c'était repartit...La Voix ne dirait plus rien pendant 6 mois maintenant...elle terminait toujours par cette petite phrase...

-Je continue...fit Lohan je ne vais pas me décourager pour si peu...

Elle se redressa doucement sur sa chaise et réalisa qu'elle n'avait plus aucun vertige...Cet évanouissement ne restait qu'un mauvais souvenir, cela la rassura et elle attendit les conseils du professeur... Ses deux camardes semblait avoir réussit leur exercice avec plus ou moins de diffucultés et elle espérait qu'elle ne deviendrait pas une gène et ne les freineraient pas dans leur apprentissage..

Soudain,comme ça, au hasard de sa pensée,l a phrase qu'enelye avait prononcé lui revint en mémoire...Son feu,il était noir...Qu'est ce que ça voulait dire...Pourquoi...

-C'et parce que je suis aveugle que mon feu n'est pas coloré...n'est ce pas? fit-t-elle,hésitante
 
[motivée pour terminer ce topic avant la fin des vacances de Noel...Française=) ]
 


_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le soleil   Mer 30 Déc 2009 - 21:55

Myra voyait que Lohan avait l'air déstabilisée par se qui venait de se passer, mais d'après se qu'elle lui répondit, elle n'allait pas abandonner aussi facilement. La lotra tenta même une petite vague d'humour. La dessinatrice avait aussi connu ça. Être déstabilisé par un échec, mais elle n'avait pas laissé tomber. Elle c'était relevée et avait montré à son maître qu'elle pouvait et voulait encore essayer, continuer. Son maître. Il lui avait tout appris sur l'art du dessin, elle avait progressé à une vitesse fénoménale. Il lui avait montré tous se qu'il savait et lui avait donné un enseignement où elle s'était beaucoup investie. C'est ce que Myra tentait de donner à ses élèves. Elle voulait leur donner toutes ses connaissances pour qu'ils puissent au mieux s'en sortir, faire se qu'ils voulaient depuis toujours faire.
Lohan, était là prête à recommencer, même si elle devait encore une fois retomber dans les pommes. Ce qu'elle voudrait sûrement à tout prix éviter.

- C'est parce que je suis aveugle que mon feu n'est pas coloré...n'est ce pas ?

Son élève avait hésité avant de parler, mais on sentait dans sa voix qu'elle voulait une réponse, tel qu'elle soit. Myra n'avait jamais vu quelque chose de pareil, enfaite elle n'avait jamais croisé un dessinateur aveugle. Elle n'avait jamais su que l'on pouvait dessiner en étant aveugle, elle n'avait jamais abordé le sujet autrefois. C'était donc difficile de répondre, elle ne voulait pas décevoir son élève, mais pas lui dire n'importe quoi. La dessinatrice avait quand même sa petite idée.

- Je pense en effet que se serait possible. Un dessinateur a surtout besoin de ses yeux pour dessiner, mais c'est possible sans.

Myra hésita avant de continuer, mais elle héstimait devoir la vérité à son élève.

- Avec nos yeux on voit les couleurs, les formes, tous les petits détails de l'objet que l'on veut recréer. Je pense que quand on ne voit pas distinctement ses détails, donc dans ton cas, il est possible que ça n'aille pas la bonne couleur ou forme. Je pense qu'il est normal que ton feu était noir. Cela peux être à cause de ton absence de vue.

Myra avait peur d'avoir enfoncé le poignard dans la plaie de Lohan en lui rappellant sa vue du monde. Noir. Mais elle avait fait se qu'elle pensait être juste : dire la vérité.
Le soleil était près de la limite des montagnes, il était bientôt l'heure de se retrouver dans la grande salle pour le repas du soir. La dessinatrice décida donc de clore ce cours :

- N'oubliez pas mes chers élèves, que rien ni personne ne peut vous barrer votre route. Quoi qu'il arrive, vous pourrez faire se dont vous avez envie et même si vous n'avez plus d'yeux pour voir le monde, vous le voyez mieux que personne. Vous êtes libre de vos actes et de vos choix. Même sans tes yeux, Lohan, tu peux dessiner comme tous le monde.

La dessinatrice se tenait devant ses élèves. Elle avait prononcé ces phrases avec une tel conviction, qu'elle en avait presque eu les larmes aux yeux. La liberté, tout le monde la possède.

- Voilà, le cours est fini. Si vous avez des questions, vous pouvez venir me voir, sinon je vous contacterais pour vous dire quand aura lieu votre prochain cours ou se sera vous qui me contacterez.

Un dernier sourire de la part de Myra pour clore son premier cours.



[ Désolé pour cet arrêt peut-être trop rapide, mais je ne sais pas encore tellement m'y prendre pour donner des cours. Alors voilà, terminé avant l'année 2010 --- Petite précision : si vous avez des idées, n'importe lesquelles, pour des cours dites les moi, merci ]


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]   



 
Le feu, pourquoi pas ? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un confident ? Pourquoi pas ? [ Terminé ]
» Pourquoi tu pleures sméagol ? [DC Terminé]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile est de l'Académie :: Le premier étage :: La salle de Dessin-