Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteTir solitaire... quoique... [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Tir solitaire... quoique... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Dim 1 Fév 2009 - 19:00

Kirfdéin s'était levé de très bonne heure ce matin-là. Le soleil se levait à peine, éclairant tout juste les plaines. Non, le Lotra n'était victime d'insomnie, il avait volontairement voulu se lever si tôt. Premièrement, il voulait observer le lever de soleil mais ce n'était pas la principale raison. Il voulait tirer à l'arc dans une ambiance particulière. Il voulait voir ce qu'il valait en tant qu'archer alors que l'obscurité régnait encore un peu. Il savait très bien que les affrontements n'étaient pas toujours en plein jour et même quand on voyait mal, il fallait assurer. Il ouvrit la fenêtre de sa chambre pour sentir la température de l'extérieur. Le vent soufflait peu mais la bise était fraiche et il se doutait que l'uniforme de l'académie ne suffirait pas. Il referma la fenêtre et il revêtit l'habit conventionnel de l'académie. Il mit aussi son manteau rouge. Il n'avait jamais demandé si son manteau était accepté dans l'académie mais il avait déjà croisé des professeurs qui n'avait rien dit. D'ailleurs, il arrivait que parfois des élèves reconnaissaient Kirfdéin simplement au manteau. Il attrapa son carquois rempli de flèches qu'il avait taillé lui même et il s'empara de son arc. Il alla ensuite discrètement aux cuisines pour attraper un peu de nourriture. Il voulait se remplir un peu la panse avant d'aller s'entraîner. Par la suite, il sortit dans la cour et le froid l'attaqua rapidement au visage. Il avait bien fait de prendre son manteau et ses mitaines en cuir. Elles ne seront pas de trop pour l'entraînement qui allait venir. Il croisa personne, tous les élèves roupillaient bien au chaud dans leur lit. Il arriva au clos d'exercices et il se prépara.

"Quel abruti, pensa-t-il, j'ai oublié ma cible"

Il retourna dans son dortoir en courant. Oui, il était beaucoup moins discret mais il ne pensait pas à cela. Il sortit sa cible en papier et il retourna sur le terrain d'entrainement. Il installa sa cible et il s'éloigna de plusieurs mètres. Il prit son arc, installa une flèche et il regarda sa cible. Elle était à peine visible mais ça ne gênait pas trop Kirfdéin. Sa vision lui permettait de mieux voir. Il arma et il visa. Pendant quelques secondes, il resta sans bouger. Le temps s'était arrêté. Kirfdéin calmait sa respiration. Il ouvrit sa main droite et lâcha ainsi la corde. Le trait fusa dans la nuit et l'impact avec la cible se fit entendre. Kirfdéin abaissa son bras et il se dirigea vers la cible. Il voulait voir ce qu'il avait fait avant de continuer. Arrivé à la cible, il ne pu s'empêcher de sourire de fierté. La flèche n'était pas au centre mais elle avait tapé à quelques centimètres à peine. Il retira le trait qu'il rangea dans son carquois et il retourna à sa position de tir. Une nouvelle fois, il installa une flèche et il arma son bras.

Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Dim 1 Fév 2009 - 19:46

Jyliane avait été réveillée tôt le matin, sans raison apparente. Seulement, elle avait ouvert les yeux, et se trouvait maintenant dans l’incapacité de se rendormir. Vous savez, comme quand vous vous réveillez la nuit et que vous bougez un peu trop, du coup c’est comme si votre cerveau se remettait à fonctionner comme il le fait le jour, et paf ! Vous savez plus dormir, parce que vous êtes de nouveau ‘actif’... ok, ça vous arrive jamais ? Ben moi si :-P Bref ! Donc, Jyliane était réveillée, et décida donc de se lever. Après tout, rester au lit pour le plaisir était une chose qu’elle faisait rarement. Elle se lava et s’habilla sans faire trop de bruit pour ne pas réveiller les autres Lotra. La jeune fille revêtit son uniforme de l’Académie, et pour une fois, attacha ses cheveux en une simple queue de cheval. Puis elle descendit manger un morceau. Elle ne croisa personne dans les couloirs, les élèves étaient tous encore en train de dormir. Jyliane se dit alors qu’elle devrait faire cela plus souvent, car elle trouvait les moments de paix et de calme assez rares. La plupart du temps, et donc de la journée, il y avait comme un bruit de fond qui flottait sur l’Académie, comme pour montrer qu’elle était peuplée et que les gens qui l’habitaient avaient une activité réelle. Ayant fini de manger, la Lotra décida de sortir au grand air. Il faisait encore un peu sombre, mais cela ne la dérangeait pas. Elle marchait lentement dans la cour intérieure, lorsqu’un bruit attira son attention, venant du clos d’exercices. Un sifflement suivit d’un bruit mat. Le bruit d’une flèche. Jyliane se demanda qui pouvait bien être en train de tirer à l’arc à cette heure-ci. Doucement, pour ne pas faire de bruit, elle s’approcha du clos d’exercice, et jeta un coup d’œil sans qu’elle ne soit visible par quiconque pouvait s’y trouver. Un peu plus loin, elle vit une silhouette tenant un arc. C’était bien l’homme qu’elle cherchait. Soudain, un détail attira son attention. Cet homme avait les cheveux blancs...de plus, il portait un manteau rouge. Ces deux caractéristiques ne pouvaient s'apparenter qu'à un seul homme. Kirfdéin. Elle poussa un soupir. Sans se l’avouer, elle avait eu peur qu’il n’y ai un danger quelconque. On pouvait dire que là, elle était rassurée. S’avançant dans le clos, elle attendit que Kirfdéin ai tiré sa deuxième flèche avant de l’apostropher.

- Tu viens t’entraîner de bon matin dis donc, dit-elle en souriant alors que le jeune homme se retournait vers elle.

Elle marcha jusqu’à lui.

- J’espère que je ne te dérange pas, si tu préfères que je m’en aille pour arriver à te concentrer, je peux te laisser.


Elle avait dit cela sans le penser réellement, car elle ne souhaitait pas qu'il lui dise de partir. Jyliane avait envie de voir comment il tirait à l'arc, car elle-même ne praiquait pas cet art.

avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Dim 1 Fév 2009 - 21:20

Kirfdéin avait lâché la corde une nouvelle fois. Une nouvelle fois, il avait entendu le bruit de l'impact avec la cible. Il avait donc une nouvelle fois réussit à atteindre ce qu'il visait. Maintenant, c'était partit pour recommencer l'opération autant de fois qu'il avait de flèches dans son carquois.

- Tu viens t’entraîner de bon matin dis donc

Ah non, finalement, voilà quelqu'un pour l'empêcher de sombrer dans la monotonie d'un entraînement de tir à l'arc en solitaire. Il se tourna dans la direction que lui venait la voix. Voix féminine d'ailleurs. Silhouette svelte, cheveux bruns, yeux bleus, bague de Lotra. Jyliane Vilnarck.

- Rien de mieux pour s'entraîner qu'un petit tir dans la pénombre. A part qu'on voit mal la cible et qu'on sait pas vraiment où la flèche a attérit, ça change pas trop, dit-il en plaisantant.

Elle s'approcha de lui.

- J’espère que je ne te dérange pas, si tu préfères que je m’en aille pour arriver à te concentrer, je peux te laisser.

Partir pour le laisser se concentrer? Oui, il aurait pu vouloir rester dans le silence mais il n'avait pas apprit à tirer pour s'amuser. Il était devenu archer pour la chasse et maintenant, il se perfectionnait pour devenir une plaie pour ses ennemis. En pleine bataille, il ne pourra jamais demandé le silence total, c'était impossible. Alors la présence de Jyliane n'allait très certainement pas le gêner.

- Non, ne t'inquiète pas. Tu peux rester.

Il arma son bras et il visa. Le temps s'arrêta pour lui une nouvelle fois. Il resta immobile le temps de se calmer et éviter ainsi que sa flèche parte n'importe où. Par la suite, il ouvrit la main droite et la flèche siffla une nouvelle fois dans la nuit. Clac. Encore réussit, le trait était planté dans la cible.

- C'est surprenant de te voir-là. J'ai rencontré personne en traversant les couloirs. Mais j'y pense, je t'ai peut être réveillée en retournant prendre ma cible. Si c'est le cas, je m'en excuse. Sinon, je m'en demande bien pourquoi tu as quitté la chaleur de ton lit.

Bon, lui aussi serait mieux au creux de son lit à cette heure-ci mais lui, il voulait voir ce qu'il valait en tir dans la pénombre et pour l'instant, il était assez fier de ce qu'il avait réussit. Il avait regardé qu'un seul de ses tirs mais il était pas si loin du centre après tout. Il enchaîna un nouveau tir mais il avait sûrement dû se précipiter car ce n'était pas le même bruit qui résonna dans la nuit. On aurait dit que la flèche s'était planté dans le bois, pourtant sa cible n'était pas en bois.

- Raté, ça prouve bien qu'on peut pas réussir à chaque fois. Puis, se tournant vers Jyliane. Tu veux essayer? Mon arc n'est pas d'une superbe qualité, je l'avoue mais il est quand même bien maniable.

Il tendit l'arc vers Jyliane qui semblait hésiter. Son arc était-il si mauvais que ça? Avait-elle peur de tirer alors qu'il faisait assez sombre? Kirfdéin ne savait pas, il attendait sa réaction pour en savoir un peu plus.

Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Dim 1 Fév 2009 - 21:50

- Non, ne t'inquiète pas. Tu peux rester.

Jyliane sourit et s’éloigna juste de quelques pas pendant que le jeune homme armait son bras et visait. Un instant de concentration, et il lâcha la corde. Sa flèche alla se planter en plein dans la cible. Il abaissa son bras et se tourna vers elle.

- C'est surprenant de te voir-là. J'ai rencontré personne en traversant les couloirs. Mais j'y pense, je t'ai peut être réveillée en retournant prendre ma cible. Si c'est le cas, je m'en excuse. Sinon, je m'en demande bien pourquoi tu as quitté la chaleur de ton lit.

- Non, je ne pense pas que ce soit toi qui m’ai réveillée. Simplement, je n’arrivais plus à dormir, alors j’ai préféré me lever, répondit-elle en haussant les épaules.

Il détourna le regard et encocha une autre flèche. Sa concentration fut toutefois défaillante, car le bruit qui suivit n’était pas le même que précédemment. Sans doute sa flèche s’était-elle plantée autre part que dans la cible.

- Raté, ça prouve bien qu'on peut pas réussir à chaque fois. Kirf se tourna vers elle.Tu veux essayer? Mon arc n'est pas d'une superbe qualité, je l'avoue mais il est quand même bien maniable.

Il lui tendit l’arc, et elle hésita. Elle n’avait jamais tiré, et doutait de pouvoir faire des prouesses, encore plus avec la pénombre qui régnait encore. La Lotra fit part de ses doutes à Kirf.

- C’est que...je n’ai jamais tiré de ma vie, alors je ne sais pas si...je veux bien essayer, mais il faut que tu me montres comment faire alors...

Jyliane avança la main et prit l’arc entre ses doigts fins. Il était assez léger, ce qui rendait son maniement assez facile. Kirf lui fit signe de se rapprocher de la cible. Elle acquiesça :

- Oui je crois qu’il vaut mieux qu’on se rapproche, sinon je risque de faire des dégâts, dit-elle en rigolant.

Ils se positionnèrent à quelques mètres de la cible, et Jyliane posa son regard sur Kirf, attendant ses instructions. Le jeune homme s’approcha d’elle.


avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Dim 1 Fév 2009 - 22:43

Voila donc pourquoi elle hésitait, elle n'avait jamais tenu d'arc de sa vie. Qu'à cela ne tienne, il allait lui servir de professeur. Elle prit l'arc et d'un signe, Kirfdéin fit comprendre à Jyliane qu'il fallait mieux s'approcher. Pour un premier tir, ça aurait été mieux de le faire en plein jour mais bon, ils allaient faire avec. En plus, le soleil commençait à éclairer légèrement le terrain d'exercice. Elle s'installa à l'endroit désigné par Kirfdéin.

- Attends un peu, je vais reprendre mes flèches et ça sera à toi.

Il se dirigea vers la cible et il regarda où il avait tiré. Deux de ses flèches étaient plantées dans la cible, pas trop loin du centre. Pour la troisième, c'était différent. D'ailleurs, il la chercha un peu. Il trouva derrière la cible, plantée dans la barrière qui entourait le clos. Et bien, il avait vraiment raté son tir. Au moins, il savait que le temps qu'il passait avant de tirer était primordial. Il rangea les traits dans son carquois et il retourna auprès de Jyliane qui l'attendait l'arc à la main. Bon, première chose à savoir, droitière ou gauchère? Pour le savoir, rien de plus facile, il prit une flèche et sans prévenir, il la lança en direction de la Lotra qui l'attrapa de la main droite. Donc droitière. Comme lui, tout allait bien. Il se plaça derrière elle.

- Tout d'abord, voilà comment tu dois tenir ton arc et tu places la flèche ainsi. Pour tenir la corde, c'est comme ça.

Il avait illustré ses propos par des gestes.

- Pour l'instant, ça va? Surtout préviens si tu ne comprends pas.

Jyliane avait fait signe qu'elle avait compris, Kirfdéin pouvait donc poursuivre. Avant de continuer, il demanda à Jyliane de faire comme ce qu'il venait de faire, c'est à dire: se mettre en position. Voila, première erreur, son coude était trop bas. Il mit Jyliane dans la bonne position comme s'il préparait un modèle pour peindre ou comme pour la sculpter. D'ailleurs, le sculpteur qui avait fait Jyliane était le plus grand des artistes. Jyliane était superbe avec un corps magnifique. Kirfdéin appréciait le fait de la toucher sans qu'elle ne le repousse.

- Bon très bien, voilà la bonne position. Maintenant, pour tirer, il faut que tu amène la corde jusqu'à ton oeil. Pas trop loin quand même, ça serait dommage de t'éborgner.

La jeune fille commença à tirer sur la corde mais Kirfdéin la stoppa.

- Hola, pas trop vite. Si tu commence maintenant, tu vas souffrir pendant que je t'explique.

Jyliane revint dans sa position de départ.

- Donc vu que la flèche sera non loin de ton oeil, il suffira que tu vises la cible avec la pointe de la flèche. Ensuite, tu te concentres et tu laches quand tu te sens prête. Allez vas-y, je regarde.

Kirfdéin s'éloigna et il observa la jeune fille. Elle tira sur la corde. Elle attendit quelques instants. Son bras bougeait beaucoup. L'arc ne convenait peut être pas à Jyliane. Elle lâcha tout de même la corde et le trait s'envola dans la nuit.

Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Lun 2 Fév 2009 - 11:22

Kirfdéin alla récupérer ses flèches, puis en revenant vers elle, lui en lança une. Jyliane tendit le bras droit pour la récupérer. La jeune fille se doutait bien que c’était sa façon de voir si elle était gauchère ou droitière. Ayant eu la réponse à sa question implicite, il se plaça derrière elle.

- Tout d'abord, voilà comment tu dois tenir ton arc et tu places la flèche ainsi. Pour tenir la corde, c'est comme ça, lui expliqua-t-il en faisant les gestes correspondants à ses propos. Pour l'instant, ça va? Surtout préviens si tu ne comprends pas.

La Lotra indiqua qu’elle avait compris. Il lui demanda de reproduire la position qu’il venait de lui montrer. Elle fit de son mieux, puis tourna la tête vers lui.

- Comme ça ?

Kirfdéin secoua imperceptiblement la tête. Il vint corriger sa position. Posant sa main sur son coude, il le remonta pour qu’il soit perpendiculaire à son corps. Gestes calmes, mains douces, attentives au moindre défaut dans la position de la jeune fille. Puis il hocha la tête, satisfait apparemment.

- Bon très bien, voilà la bonne position. Maintenant, pour tirer, il faut que tu amène la corde jusqu'à ton œil. Pas trop loin quand même, ça serait dommage de t'éborgner.

Elle sourit et commença à tirer sur la corde. Kirfdéin l’arrêta d’un geste. Elle relâcha doucement la corde.

- Hola, pas trop vite. Si tu commence maintenant, tu vas souffrir pendant que je t'explique. Donc vu que la flèche sera non loin de ton œil, il suffira que tu vises la cible avec la pointe de la flèche. Ensuite, tu te concentres et tu lâches quand tu te sens prête. Allez vas-y, je regarde.

Le Lotra s’éloigna de quelques pas, regardant comment elle allait s’y prendre. Elle prit une inspiration et tira sur la corde. Elle tenta de bander l’arc au maximum, mais son bras bougeait trop, et par conséquent, l’arc aussi. Jyliane n’arrivait pas à se concentrer sur la cible tellement son bras tremblait. Pourtant, il lui fallait bien tirer à un moment où à un autre. Aussi bloqua-t-elle sa respiration et ouvrit les doigts. La corde se relâcha d’un coup et sa flèche s’envola. Elle ne la suivit pas des yeux, car elle était heureuse d’avoir réussi son tir, où que la flèche se soit plantée d’ailleurs. Aussi la Lotra se retourna-t-elle vers Kirf, avec un grand sourire illuminant son visage et ses yeux.


- Tu as vu ? J’ai réussi à la lancer ! Je sais pas où elle est partie, mais l’essentiel c’est que j’ai réussi à la faire s’envoler non ?

Elle n’en revenait pas. Jamais elle n’aurait pensé tirer sa première flèche dans de telles conditions, et surtout de réussir à la lancer ! Elle avait toujours pensé que ses premiers essais se solderaient automatiquement par de pauvres flèches plantées dans le sol à même pas un mètre d’elle. Mais elle l’avait envoyé plus loin que ça ! Elle fit signe à Kirfdéin de venir voir avec elle où sa flèche s’était plantée.

- Je n’ai quand même pas réussi à la mettre dans la cible on dirait, fit-elle en s’approchant de la cible.

Elle en fit le tour et retrouva sa flèche plantée dans le sol un peu plus loin. Elle était passée à côté de la cible, mais cela lui importait peu. La Lotra avait tout de même réussi un tir plus ou moins acceptable.


avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Lun 2 Fév 2009 - 14:13

Kirfdéin avait observé la jeune fille. Tout d'abord pour voir comment elle se débrouillait pour manier l'arc et aussi parce qu'il appréciait la voir. Il avait joué au poète la première fois qu'il l'avait vu mais il avait pensé tout ce qu'il avait dit. Jyliane était d'une beauté rare. Celui qui osait prétendre le contraire était un menteur. En plus de sa beauté, la Lotra avait un regard incroyable. Le bleu de ses yeux troublait Kirfdéin qui avait du mal à cacher ses émotions.

"Enfin Kirfdéin resaisie toi. Jyliane doit être en couple, une beauté pareil, c'est jamais seule. Aucune chance pour toi, pensa-t-il"

Le marchombre porta à nouveau son attention sur la position de Jyliane. Son bras bougeait beaucoup, l'arc devait être trop puissant pour elle. La corde fut lâché, la flèche siffla et immédiatement, Jyliane baissa le bras.

- Tu as vu ? J’ai réussi à la lancer ! Je sais pas où elle est partie, mais l’essentiel c’est que j’ai réussi à la faire s’envoler non ?

Oui, il avait vu mais l'essentiel n'était pas qu'elle la fasse voler, non, il fallait quand même atteindre la cible. Lui, il avait une petite idée sur la destination de la flèche. Il n'y avait pas eu de bruit d'impact donc, la flèche avait sûrement touché terre. Il avait accompagné Jyli pour voir le trait qui était bel et bien planté au sol, sous la cible.

- Désolé mais je vais critiqué ce que tu as fait. Ne m'en veux pas, dit-il en souriant. Donc tout d'abord, je te dirais que tu as baissé le bras trop vite. Une flèche, ça part vite mais si tu baisses la bras trop rapidement, ton trait sera forcément dirigé vers le bas. Ensuite, même dans ses conditions, l'essentiel n'est pas de la faire voler mais d'atteindre la cible. Pour ce coup, tu as échoué mais je pense que tu es sur la bonne voie.

Il ramassa la flèche et il la rangea dans son carquois.

- Ensuite, j'ai remarqué que ton bras bougeait beaucoup au moment du tir. J'aimerais savoir si c'est par manque de force ou simplement par manque de concentration ou d'expérience?

Kirfdéin marqua une pause si courte que Jyliane ne put répondre.

- Sinon, je te félicite car ton tir était tout de même correct pour une première fois. Avec de la pratique, tu atteindras sûrement un bon niveau. Allez hop, on retourne là-bas et tu recommences.

Il attrapa une nouvelle flèche qu'il lança une nouvelle fois en direction de Jyliane qui l'attrapa sans soucis.



Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Lun 2 Fév 2009 - 15:00

- Désolé mais je vais critiqué ce que tu as fait. Ne m'en veux pas, dit le jeune homme en lui souriant. Donc tout d'abord, je te dirais que tu as baissé le bras trop vite. Une flèche, ça part vite mais si tu baisses la bras trop rapidement, ton trait sera forcément dirigé vers le bas. Ensuite, même dans ses conditions, l'essentiel n'est pas de la faire voler mais d'atteindre la cible. Pour ce coup, tu as échoué mais je pense que tu es sur la bonne voie.

Alors qu’il ramassait la flèche de Jyli, celle-ci fit une moue contrariée. Elle n’était pas d’accord avec les paroles de Kirf, mais bon, elle n’était pas tireuse, alors peut-être se trompait-elle. Elle garda le silence pendant que le Lotra continuait de résumer ses observations.

- Ensuite, j'ai remarqué que ton bras bougeait beaucoup au moment du tir. J'aimerais savoir si c'est par manque de force ou simplement par manque de concentration ou d'expérience? Sinon, je te félicite car ton tir était tout de même correct pour une première fois. Avec de la pratique, tu atteindras sûrement un bon niveau. Allez hop, on retourne là-bas et tu recommences.

Il se dirigea vers l’emplacement initial de Jyli, et celle-ci le rejoignit pour marcher à côté de lui.

- Je pense que ca doit surement être un peu des deux, je manque encore de force pour cet exercice, mais aussi d’expérience puisque c’était mon premier tir. Et puis c’est comme tout autre chose, c’est en pratiquant que j’arriverai à un bon niveau, conclut-elle en souriant.

Son épaule frôlait celle du jeune homme, bien qu’elle soit légèrement plus petite que lui. La Lotra frissonna. Kirfdéin lui faisait beaucoup plus d’effet qu’elle ne voulait bien se l’avouer. Mais ils étaient juste amis, et si ca se trouvait, Kirf avait peut-être déjà une petite amie. Il semblait l’avoir sentie frissonner, aussi se dépêcha-t-elle de se repositionner pour le tir. Le jeune homme n’eut d’autre choix que de s’éloigner un peu pour la laisser faire.
A nouveau, elle tira sur la corde, et se concentra pour ne pas faire bouger son bras. Bien sur, elle n’y réussi pas complètement, toutefois c’était déjà mieux. Jyliane pensa aux conseils de Kirf. Lorsqu’elle lâcha la corde, elle attendit un peu avant de baisser son bras, pour être sure que la flèche ne soit pas déviée. Cette fois, le bruit qui suivit fut celui d’une flèche entrant dans la cible.


avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Lun 2 Fév 2009 - 17:43

Kirfdéin regarda Jyliane tirer une nouvelle fois. Sa technique s'était déjà améliorée. Son bras bougeait moins et ce coup-ci, Kirfdéin n'eut pas besoin de replacer Jyli dans la bonne position.

"Dommage, pensa-t-il avec un sourire"

Ce qui était bien avec la Lotra, c'est qu'elle assimilait les conseils rapidement. Elle ne baissait pas le bras tout de suite. Le trait vola une nouvelle fois en direction de la cible et le bruit de l'impact se fit entendre. Elle avait atteint la cible, c'était déjà ça.

- Bien joué, tu progresses vite ma foi. On vera tout à l'heure si tu es loin du centre. Maintenant, tu vas enchaîner les tirs.

Il décrocha son carquois et il tendit à Jyliane.

- Tiens, vide ce carquois et on vera ensuite où tu auras atterit. Je reste là et j'écoute.

Jyli prit le carquois et Kirf s'éloigna. Il pencha la tête et il ferma les yeux pour écouter. Sans la regarder, il saurait ainsi si Jyliane tire à côté. Ainsi, il pouvait aussi faire attention aux bruits qui l'entouraient et surtout, il voulait entendre le bruit de la corde vibrant dans l'air. Jyli enchaîna les tirs. La plupart était dans la cible mais Kirfdéin entendit parfois des bruits de bois et même parfois, il n'y avait rien qui suivait le bruit de la corde.

"Encore une au sol, pensa-t-il"

Il ouvrit les yeux et il releva la tête. Jyliane tira encore deux flèches et le carquois était vide.

-Bon, maintenant c'est l'heure du verdict.

Kirf et Jyli retournèrent près de la cible. Résultat: les flèches dans la cible n'étaient pas vraiment proches du centre à part une seule. Il y avait aussi trois flèches plantées dans la barrière et une était posée à terre.

-C'est très bien pour un début.

Les élèves commençaient doucement à se réveiller et le terrain d'exercices se peuplaient peu à peu. L'entraînement était donc finit ou alors, il fallait prendre le risque d'éborgner un élève imprudent qui serait passé derrière la cible.

-Que dirais-tu d'un petit verre pour se réchauffer le gosier? Je me suis acheté un petit vin à Al-Vor très délicieux.

Kirfdéin enleva les flèches et il rangea sa cible en attendant la réponse de Jyliane.


Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Lun 2 Fév 2009 - 18:42

Kirfdéin la fit enchaîner les tirs, n’allant plus voir après chaque flèche si elle s’était plantée dans la cible. Il lui passa son carquois et elle eut pour tâche de le vider. Du coin de l’œil, elle vit le jeune homme fermer les yeux. Elle ne comprit pas trop pourquoi il faisait cela, mais se concentra sur sa tâche. Lorsqu’elle eut tiré toutes les flèches, Kirf s’approcha.

-Bon, maintenant c'est l'heure du verdict.

Le résultat était plus que moyen, forcément. Mais Jyliane ne s’était pas attendue à une meilleure performance. Elle était plutôt contente d’elle, en réalité, car pour une première, ce n’était pas si mal. Kirfdéin confirma son sentiment.

-C'est très bien pour un début.

Le soleil était presque levé maintenant, et des élèves commençaient à arriver dans le clos. Ils ne pouvaient donc pas continuer l’entraînement de Jyliane. Elle se dit que Kirfdéin allait surement reprendre ses affaires et aller s’occuper ailleurs, mais il lui proposa quelque chose :

-Que dirais-tu d'un petit verre pour se réchauffer le gosier? Je me suis acheté un petit vin à Al-Vor très délicieux.

Jyliane hocha la tête. Elle avait eu un peu froid pendant cette initiation, car si Kirf avait son manteau, elle ne portait rien d’autre que son uniforme, et il s’était montré un peu trop léger de si bon matin. Juste un verre ne lui ferait pas de mal.

- Je ne suis pas contre, parce qu’il ne faisait vraiment pas très chaud ce matin, dit-elle en souriant.

Comme pour prouver ce qu’elle disait, elle frissonna. La Lotra ne l’avait pas fait exprès, c’était venu tout seul. En plus, cela devait aussi se voir à ses joues rosies par le froid.

- On rentre dans le dortoir ?, proposa-t-elle.

S’ils restaient là à ne rien faire, c’était sur, elle allait finir malade ! La jeune fille se mit en marche et Kirf la suivit, ayant ramassé toutes ses flèches et sa cible.


avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Lun 2 Fév 2009 - 19:22

Voilà, il avait finit de ranger ses affaires. Il était content que Jyli le suive. Il aurait fait autre chose si elle n'était pas venue mais il aimait bien la compagnie de sa compagnon Lotra. Il préférait largement boire un verre avec elle que de grimper sur telle ou telle montagne. Il la vit frissoner et il remarqua qu'elle ne portait que son uniforme. Il n'avait vraiment pas été prespicace. Elle avait vraiment dû avoir froid pendant l'entraînement. Lui, avec son manteau, ça allait très bien. Le chemin vers le dortoir n'était plus très long mais il ne voulait surtout pas qu'elle prenne froid pendant ce laps de temps. Il retira son manteau et il le déposa sur les épaules de Jyliane.

- Allez hop, au dortoir.

Le terrain commençait vraiment à être bien plein. Et bien, si jamais il devait s'entraîner en plein jour, il devrait choisir un autre endroit pour tirer à l'arc. Il était très prudent quand il tirait à l'arc, les flèches étaient des armes très dangereuses. C'était pas comme une arme qu'on gardait à la main. Une flèche, c'était très léger et avec une bourrasque de vent, elle pouvait très bien dévier et blesser quelqu'un. C'est pour ça qu'il ne tirait jamais quand quelqu'un été dans les parages. Il falait soit être à côté de lui ou derrière lui.

Il regarda Jyliane qui l'attendait et il se dirigea vers elle, carquois sous le bras et arc sur l'épaule. Ils traversèrent la cour pour retourner à leur dortoir. Il y avait un peu de monde dans la salle commune et Kirfdéin ne voulait pas devoir offrir du vin à tout le monde. Il l'avait acheté avec son argent et il en avait si peu qu'il conservait précieusement ce qu'il achetait.

- Viens dans ma chambre, on sera plus tranquille pour boire un peu.

Ils entrèrent dans le dortoir et Kirfdéin rangea son arc, son carquois et sa cible au pied de son lit. Jyliane lui rendit son manteau et il l'étendit sur sa couche. Il se releva et il bloqua la porte pour que personne ne puisse voir qu'il avait une bouteille d'alcool. Il s'installa une nouvelle fois sur son lit et il sortit ensuite une bouteille dissimulée dans son sac et protégé pour ne pas qu'elle casse. Il prit également deux verres, les remplit et il en déposa un devant Jyliane. Il rangea sa bouteille dans son sac. S'ils abusaient de l'alcool, ça se sentirait avec leur haleine.

- A ta santé, amie Lotra.

Il trinqua en la regardant dans les yeux. C'était difficile de soutenir le regard bleu de Jyliane. Il y arriva quand meme et il dégusta doucement ce nectar.


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Mer 4 Fév 2009 - 17:26

Kirfdéin avait remarqué qu’elle avait frissonné, et il lui posa délicatement son manteau sur les épaules. Elle tourna la tête vers lui et lui sourit.

- Merci.

- Allez hop, au dortoir, répondit-il.

La jeune fille le suivit et ils entrèrent ensemble dans la salle commune. Quelques élèves y étaient présents, discutant entre eux. Kirfdéin ne voulait sans doute pas avoir à partager son vin avec tout le monde, aussi lui fit-il signe de le suivre. Les deux jeunes gens entrèrent dans sa chambre. Le Lotra rangea ses affaires au pied de son lit. Puis Jyliane lui rendit son manteau, en le remerciant une fois de plus. Le jeune homme alla ensuite bloquer la porte. Jyliane se posa un instant des questions, pourquoi voulait-il bloquer la porte ? Mais elle se détendit en se souvenant que l’alcool était interdit dans l’Académie. Il ne voulait donc pas se faire prendre. Kirf prit la bouteille et les verres et leur servit le vin. Un verre pour chacun, puis il rangea précieusement sa bouteille. Jyliane ne put s’empêcher d’être heureuse qu’il veuille bien partager cela avec elle, la bouteille d’alcool qu’il possédait devait être quelque chose que le jeune homme avait hésité avant d’acheter, et qu’il ne voulait pas gaspiller pour rien.

- A ta santé, amie Lotra.

- Santé, ami Lotra, répondit-elle.

Il leva son verre, et elle leva son regard vers lui. Toujours ces yeux intenses qu’elle avait du mal à regarder, pourtant, elle garda ses prunelles bleues fixées dans celles grises du Lotra. Puis elle goûta le vin, qui se révéla délicieux.

- Dis-moi Kirf, tu as beaucoup d’amis d’où tu viens ? Ou bien tu as encore de la famille éloignée ?, demanda-t-elle en posant son verre sur la table de nuit.

En réalité, la question qui lui brûlait les lèvres, c’était : ‘est-ce que tu aurais une petite amie par hasard ?’. Mais jamais, au grand jamais, elle n’oserait poser cette question. Mais peut-être obtiendrait-elle des éléments de réponse grâce aux questions qu’elle venait de poser...sinon, la Lotra retenterai sa chance une autre fois.


avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Mer 4 Fév 2009 - 18:02

- Dis-moi Kirf, tu as beaucoup d’amis d’où tu viens ? Ou bien tu as encore de la famille éloignée ?

Kirfdéin avait reposé son verre qui n'était pas encore vide. Il hésita un petit temps avant de répondre.

- Des amis? A vrai dire, je ne sais pas si je peux considérer mes fréquentations comme des amis. Avec mes cheveux blancs et mes mèches brunes, j'étais considéré comme une sorte de monstre. Et il ne fallait pas que je gagne quand on s'amusait ensemble sinon, c'était grâce à mes mèches que j'étais plus fort. Alors, non, je n'ai pas vraiment d'amis.

Il but une nouvelle gorgée et il reprit:

- Pour la famille, c'est le calme plat. Côté paternel: mes grands parents sont morts et mon père aussi comme tu le sais. Côté maternelle: je ne connais pas trop ma famille. Je ne voyait presque plus mes grands parents car mon père n'était pas assez bien pour eux. Ma mère étant fille unique, je n'ai pas vraiment de famille.

Il termina son verre.

- Donc comme tu le vois, je suis pas mécontent d'être ici. Et toi, parle moi un peu de ta famille. Je sais juste qu'elle est composée de combattants de renoms.

Il fixa la jeune fille. Elle était vraiment magnifique. Il risquerait bien de lui proposer de sortir avec lui mais il ne voulait pas risquer une amitié avec elle en cas de refus. En tout cas, il verrait plus tard pour le proposer.

Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Mer 4 Fév 2009 - 20:16

Jyliane écouta parler Kirf. Il avait l’air d’avoir passé une enfance plutôt difficile. Elle ne pouvait que le comprendre, son enfance à elle, et surtout son rapport avec les autres enfants, était loin d’être idéale. Puis il parla de sa famille. Quasiment inexistante apparemment. Ou bien plutôt ignorante de lui. Le jeune homme finit son verre, et elle remarqua que le sien était encore presque plein.

- Donc comme tu le vois, je suis pas mécontent d'être ici. Et toi, parle moi un peu de ta famille. Je sais juste qu'elle est composée de combattants de renoms.

La Lotra qui s’était assise sur un lit dont elle ne connaissait pas le propriétaire, se leva et vint s’asseoir à côté de Kirf, assis sur son propre lit. Elle plia les jambes sous elle et commença :

- Mon enfance a été partagée. J’étais la plupart du temps avec ma mère, ce qui m’allait très bien car je l’adorais. Mais avec les autres enfants, ca n’allait pas. J’étais...j’étais plutôt grosse en fait, et les autres ne m’appréciaient pas. En plus, j’étais beaucoup trop timide...même si ca n’a pas tellement changé, avoua-t-elle en regardant Kirf et en rougissant quelque peu.

Elle déplia les jambes et coinça ses mains entre ses cuisses. Son regard était dans le vague, comme si la jeune fille revoyait certaines scènes de sa vie passée.

- Sinon, mon père et mes frères ne sont pas forcément des combattants de renom, mais ils se débrouillent plutôt bien je trouve, ajouta-t-elle en souriant. A part eux, je n'ai pas de famille, et pas spécialement d'amis non plus...

Jyliane n’aurait pas du se rapprocher de Kirf. Elle était tellement proche de lui qu’elle pouvait presque sentir son odeur, ce qui ne l’aidait pas à rester maître d’elle-même. La jeune fille sentit que Kirf la regardait, ce qui lui fit lever les yeux malgré elle. La Lotra rencontra le regard du jeune homme, il avait l’air...troublé. Etait-ce à cause d’elle ? Pour tout avouer, la jeune fille n’était pas sure de l’avoir cru quand il avait dit qu’il la trouvait belle lors de leur première rencontre. Elle-même ne se trouvait pas belle, d’ailleurs, elle n’avait jamais eu aucun petit ami, cela prouvait bien quelque chose non ? Jyliane devait forcément avoir quelque chose qui ne plaisait pas aux hommes. Autant ne pas se faire d’illusions, il était impossible que Kirf tombe un jour amoureux d’elle. La jeune fille baissa le regard et s’empara de son verre, dont elle but quelques gorgées pour se changer les idées. Pourtant, de biais, elle voyait bien que Kirf continuait de la regarder.


avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Mer 4 Fév 2009 - 21:23

Kirfdéin avait fixé Jyliane pendant tout son récit. Elle avait été grosse? Et bien, elle s'était magnifiquement améliorée.

- Oui, j'avais remarqué que tu étais assez timide.

Il avait observé les mouvements de jambes de Jyliane avec un petit sourire. Il aurait même évité d'ajouter "assez" devant le mot timide. Pour lui, ce qui bloquait Jyliane, c'était le regard qu'elle portait sur elle-même. Elle était sûrement encore grosse dans sa tête. Kirfdéin avait prit soin de noter tous les détails de la vie de Jyliane, notamment le fait qu'elle avait très peu d'amis, sûrement pas de petit ami. Le marchombre hésita. Allait-il avouer sa flamme? D'ailleurs, était-il vraiment amoureux d'elle? Il n'en savait rien. Il n'avait jamais eu de petite amie. Il ne savait donc pas ce que c'était "être amoureux". En tout cas, ce qui était sûr, c'est que c'était plus que de l'amitié qu'il y avait entre lui et Jyliane. Bon allez, il fallait qu'il se lance sinon il se poserait la question tout le temps. Il prit une profonde inspiration et il se lança:

- Tu vois, j'ai noté que tu avais peu d'amis et c'est pour ça que je vais faire ça.

Tout de suite après sa phrase, il se pencha et il embrassa la Lotra. Ce fut assez long mais ça restait trop court pour Kirfdéin qui avait atteint le paradis en quelques secondes. Il releva la tête.

- Maintenant, si tu souhaites me frapper ou te sauver, je ne te retiendrais pas. J'espère juste que si tu ne veux pas de moi, on restera ami.

Kirfdéin resta sans bouger, regardant Jyliane dans les yeux. Il attendait sa réaction avec impatience.

Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Jeu 5 Fév 2009 - 8:43

Après l’avoir écoutée, Kirf déclara :

- Tu vois, j'ai noté que tu avais peu d'amis et c'est pour ça que je vais faire ça.

Jyliane n’eut pas le temps de se demander ce qui se passait, il se pencha rapidement et elle sentit ses lèvres se poser sur les siennes. Pas un instant elle ne songea à se reculer, mais pour autant, ce fut un baiser...timide. Jyliane n’avait jamais embrassé de garçon, c’était une chose toute nouvelle pour elle. Son cœur s’affola, elle le sentit bourdonner dans ses oreilles. La Lotra ferma les yeux pour savourer le moment. Les lèvres du jeune homme étaient douces et chaudes...En dehors de ce contact, leurs corps ne se touchaient pas, bien qu’ils soient très proches l’un de l’autre. Puis il s’écarta, relevant sa tête. La jeune fille garda encore une seconde les yeux fermés, puis se décida à les ouvrir.

- Maintenant, si tu souhaites me frapper ou te sauver, je ne te retiendrais pas. J'espère juste que si tu ne veux pas de moi, on restera ami.

Se sauver? Comment pourrait-elle avoir envie de se sauver? Et ne pas vouloir de lui, quelle folie...c'était justement ce qu'elle voulait, lui. Elle se rendit compte qu’il fallait qu’elle lui réponde, mais son cerveau mit quelques secondes à fonctionner normalement. Enfin, elle ouvrit la bouche.

- Je...je ne veux pas être ton amie...J’aimerais être beaucoup plus, dit-elle en rougissant et en baissant les yeux.

La Lotra savait qu’il lui faudrait du temps avant de contrôler sa timidité, et elle ne savait pas si leur relation progresserait vite. Pour elle, ce n’était pas un problème. Elle espérait juste que Kirf ne se montrerait pas trop impatient dans ses attentes, et que sa timidité ne le dérangerait pas.

- Ton baiser était…il était parfait, ajouta-t-elle en souriant.

Ses yeux brillaient, il devait bien l’avoir remarqué...Elle n’en revenait pas encore qu’il l’ai embrassée, ni qu’elle lui plaise...


avatar

Marchombre
Messages : 266
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Ven 6 Fév 2009 - 20:13

Jyliane avait une nouvelle fois rougit et elle avait baissé la tête. Et bien, elle était d'une timidité maladive. Kirfdéin avait la chance de ne pas être ainsi.

- Je...je ne veux pas être ton amie...J’aimerais être beaucoup plus.

Un sourire se dessina sur les lèvres de Kirfdéin. Il avait vraiment bien fait de se jeter à l'eau.

- Ton baiser était…il était parfait

- Je ne pouvais rater un baiser avec toi. Tes lèvres douces m'ont beaucoup aidé.

Il avait remarqué que les yeux de Jyliane brillaient d'une très belle intensité. Il se pencha pour reposer ses lèvres sur celle de Jyliane quand on frappa à la porte. Bon sang, il fallait qu'un membre de son dortoir vienne rompre ce doux moment. Très déçu, il se leva.

- C'est pas possible, c'est toujours qu'on a besoin de tranquilité qu'on est dérangé. Bon, de toute façon, j'ai pas fini de te former en tir à l'arc, donc on se reverra.

Il marqua une pause, se retourna vers la jeune fille en souriant et il reprit:

- Et si on veux devenir plus que des amis, il faut bien qu'on se revoit.

Il débloqua la porte et l'élève put pénétrer dans la chambre. Il jeta un regard rempli de sous-entendu vers Kirfdéin. Avec un petit hochement de tête, le marchombre lui fit detourner les yeux.


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





Jyliane Vilnarck
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   Sam 7 Fév 2009 - 17:07

- Je ne pouvais rater un baiser avec toi. Tes lèvres douces m'ont beaucoup aidé.

Kirf se pencha à nouveau vers elle lorsque quelqu'un frappa à la porte. Sans doute un élève du dortoir. Le jeune homme se leva et rouspeta :

- C'est pas possible, c'est toujours qu'on a besoin de tranquilité qu'on est dérangé. Bon, de toute façon, j'ai pas fini de te former en tir à l'arc, donc on se reverra.

Elle acquiesca alors qu'il se retournait vers elle en souriant. C'était vrai, mais même s'il n'avait pas été son professeur particulier, elle aurait trouvé un autre moyen de le revoir. Il reprit :

- Et si on veux devenir plus que des amis, il faut bien qu'on se revoit.

Jyliane sourit pendant que Kirf débloquait la porte. L'élève entra et en la voyant, eut un regard de connivence avec le jeune homme. La Lotra n'apprécia pas trop ce regard, mais ne fit pas de commentaire. Après tout, c'était une réaction typiquement masculine que l'élève venait d'avoir. Elle se leva.

- Bon, je vous laisse moi. On se voit plus tard Kirf, dit-elle en lui souriant.

Jyliane sortit du dortoir et se dirigea dans le sien, où elle se coucha sur son lit, le regard pensif.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tir solitaire... quoique... [Terminé]   



 
Tir solitaire... quoique... [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: L'enceinte de l'Académie :: Le clos d'exercices-