Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteAmbre Naeëlios [Itinérante /marchombre* - Elève de la Maison Corbac]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Ambre Naeëlios [Itinérante /marchombre* - Elève de la Maison Corbac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Marchombre
Messages : 359
Inscription le : 08/05/2007
Age IRL : 27


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ambre Naeëlios [Itinérante /marchombre* - Elève de la Maison Corbac]   Ambre Naeëlios [Itinérante /marchombre* - Elève de la Maison Corbac] Icon_minitimeMer 9 Mai 2007 - 16:15

Nom : Naeëlios

Prénom : Ambre

Race: Humaine

Age : 17 ans

Alignement: chaotique neutre

Classe primaire: Itinérante

Classe secondaire: Apprentie Marchombre/ mercenaire du chaos

Enseignements suivis: cours marchombres (2ans) et plus récemment, des leçons... spécifiques à l'Ombre.

Description physique :
Ambre est une jeune fille élancée, aux cheveux sombres comme une nuit sans lune, et au regard indigo. Elle possède une jolie bouche, bien dessinée, un petit nez droit et un menton fuyant. La jeune fille possède de jolies formes, qu'elle n'avantage pas, l'idée de plaire lui étant assez étrangère. Elle porte au poignet un bracelet précieux, de fils d'argents entrelacés autour d'une pierre de la couleur de ses iris...
Elle possède un pied légèrement plus petit que l'autre, une tâche de naissance dans le bas du dos et se tient très droite.
Sa coupe de cheveux semble atypique pour une jeune fille de son âge et sa caste; c'est normal. Un de ses adversaire a un jour coupé ses cheveux pour l'humilier, après un coup en traitre. Elle l'entretien depuis, autant pour se souvenir qu'elle doit surveiller ses arrières, que pour le peu d'entretien que demandent des cheveux courants à peine jusqu'au creux du cou...
Elle possède une peau pâle, héritée de sa mère, et a un port de tête un peu trop princier. La jeune fille a une démarche souple, assurée, propre aux voyageurs de longue date, pour qui les routes n'ont plus de secrets. Ses yeux si particuliers sont très perçant, et ses mains fines et élégantes, caractéristique des nobliauds, mais calleuses et négligée, comme de nombreuses roturières.

Description du caractère :
Ambre est quelqu'un de secret et de très têtu. Son éducation itinérante lui a légué une fierté démesurée et un style de vie très épuré. Elle craint plus que tout les liens avec les autres, voyant la vie comme une énorme plate-forme de commerce: "je te donne, mais qu'est-ce que tu devras payer pour ça..."
La jeune fille est amère, cynique, jalouse, probablement parce qu'elle est foncièrement idéaliste et très critique... Elle voit les choses de manières absolues, les demi-mesures la dérange, c'est pourquoi elle supporte mal de voir les autres apprentis s'entraîner à ses côtés. Et surtout qu'ils la voient lorsqu'elle échoue. Une fois qu'une personne a su gagner son respect, quelle que soit la manière, elle le conservera, et Ambre sera pour très longtemps une personne de confiance, et une confidente de choix.
Ambre possède de nombreux complexes, parmi lesquels une sorte de frustration de n'appartenir réellement à aucune classe, puisque son père est itinérant et sa mère noble; et une haine profonde pour ce don du dessin qui l' "écarte" de la voie qu'elle a choisi, et la rend... un peu trop singulière. Paradoxalement, elle se montre extrêmement nostalgique, et idéalise ses souvenirs au point de noircir davantage sa vision du présent. Avec les années, elle semble gagner en sensibilité, et sa volonté, loin de s'amoindrir se transforme en une soif de perfection impossible à calmer.

Principale(s) qualité(s) :
Fait preuve de beaucoup d'esprit critique, de volonté et de loyauté (lorsqu'on a sû la gagner). Elle est aussi courageuse, perspicace et drôle, lorsqu'on la connait un peu. C'est une personne d'honneur, qui n'hésitera pas à se mettre en danger pour défendre ses (rares) convictions ou amis.

Principal(s) défaut(s) :
Ambre est quelqu'un de très lunatique, têtu et manipulateur. Elle a tendance à voir son intérêt avant celui des autres (ou même du groupe) et à centrer les choses sur elle-même et ce qu'elle estime être ses faiblesses. Son sens de la conversation aura tendance à malmener les "esprits faibles". De même; sa jalousie n'est pas négligeable.

Particularité: Ambre possède un don du dessin relativement important, qui l'encombre et qu'elle tait autant que possible, à défaut de pouvoir l'anéantir.

Vécu et histoire sociale

Situation familiale:Ambre est fille de bijoutier, et à fait partie des Itinérants jusqu'à son arrivée à Al-Poll. Sa mère est une dessinatrice qui a étudié à l'Académie d'Al-Jeit quelques années, elle a, dès qu'elle a pu, initié Ambre au dessin et aux philosophies des différentes gildes de Gwendalavir. Elle est fille unique.

Situation sociale: célibataire, émancipée par son clan.

-Histoire :

Tout avait commencé dans un clan d'Itinérant, par une froide nuit d'hiver... comme de nombreuses naissances en Gwendalavir. Une petite fille. Avec de grands yeux mauves et des petits points serrés, comme prête au combat... Une petite fille qui s'appellerait Ambre Naeëlios. Une fille d'itinérants.
Et comme toute itinérante, Ambre voyage, découvre la foule, le bruit, les rires, et les courbettes, qu'on fait aux nobles...
Dès son plus jeune âge, elle fuit le bruit, s'isole dans les villes, lorsque son clan est en marché, et se fond dans la foule... pour voir à quoi ça ressemble, de l'autre côté.
De son père, elle apprend rapidement à manier les chiffres, et le négoce, étudie les manières les plus efficace de vendre, ce qui plait, et s'en dégoute...
De sa mère, elle apprend à interpréter les arabesques, découvre les légendes, les mythologies, les métaphores, et surtout, les guildes...
Rapidement, elle délaisse la vie de société pour apprendre, plongée dans "ses tas de feuilles" comme dit son père, avec une pointe d'amertume qui la blesse.
Elle a parfaitement conscience de décevoir les siens. Elle n'est pas assez spontanée, pas assez sociable, un peu trop cassante, et surtout... elle devrait apprendre à obéir et se taire: c'est étrange pour une fille, ce goût de la liberté. Et ça ne lui trouvera pas un époux aimant, qui la préservera de la disette et soutiendra le clan...
L'année de ses 7ans, la caravane itinérante se rend vers le nord, avec pour ambition de participer à des foires diverses...
Cette année-là, Ambre apprend la peur, dissimulée dans une des roulottes, alors que les siens se battent avec des raïs, pour sauver leur vie.
Une de ses tante, et son grand-père ne survivent pas à l'assaut, et avec le premier deuil, l'enfant découvre l'absence, le vide... Et la haine, à l'égard de ces cochons putrides.
L'idée d'engager des mercenaires pour protéger leur caravane déplait aux membres de son clan, décidés à pouvoir se défendre. Les hommes enseignent les armes aux cousins d'Ambre, lors des étapes. Les femmes peuvent elles aussi se battre, mais pas à l'âge de l'enfant. Simplement en dernier recours, si un ennemi parvient aux chariots...

La fierté d'Ambre lui dicte cependant d'apprendre, de ne pas se laisser protéger comme les bijoux des coffres et, puisqu'on lui refuse armes et entraînements, elle se débrouillera autrement! Elle perfectionne son art des mots, dans l'ombre, puis attaque un à un ses cousins, usant de ces mots qui blessent, et suscitent une colère immédiate... mais passagère.
La gamine provoque, reçoit des premiers coups, dans les joues, le ventre, les jambes, en rend certains, peu au début, et avec si peu de force... Elle encaisse en serrant les dents, s'invente des accidents pour justifier le bleu qui lui barre les tempes...
Et au fur et à mesure du temps et des joutes, ses cousins s'étonnent de la force qu'elle gagne, d'une espèce... d'agilité qui lui permet d'éviter de plus en plus de coups.. Les plus vieux cousins finissent par comprendre son manège, lui proposent d'apprendre en secret le maniement du bâton, en leur compagnie, elle accepte sans un mot de plus, mais les combats de corps à corps ne s'arrêtent pas...
A 13ans, elle égale en endurance et technique certains de ses "professeurs" mais subit encore bien des défaites... ses parents se doutent, et haussent les épaules quand les autres signalent qu'ils devraient apprendre à leur effrontée de gamine à se contrôler... Ambre estime bien se contrôler. Elle ne pleure jamais en public, contrairement à certains des fils. Elle sait qu'elle est respectée parmi eux, pour ça...

Un jour, à une étape, elle parvient à retrouver un petit voleur, et le provoque en duel, à main nue, pour récupérer ce qu'il a dérobé à sa famille. Il est plus âgé d'elle, et finit, suite à ses invectives, par commencer un combat. Elle parvient à le tenir en respect, à lui infliger quelques coups, même... à des endroits qu'elle sait douloureux, suite à l'expérience qu'elle a acquis, et grâce aux livres, qu'elle n'abandonne pas.
Il finit par siffler, et un "allié" à lui parvient à immobiliser la jeune fille...
S'en suit coups, crachats et surtout, humiliations. Le voleur rassemble les longs cheveux noirs, les coupes au carrés. L'orgueil d'Ambre en prend un coup monstrueux, et la jeune fille se jure de retrouver le "fils de Ts'Liche" qui a triché. Et lorsqu'elle y parvient, il y laisse une main. C'est la première fois qu'Ambre blesse réellement un autre humain.

Les mois s'enchaînent, et la vie sur les routes se poursuit, égale à elle-même. Le chemin du nord est à réemprunter, et l'adolescente en vient à mépriser ces sentinelles, censées protéger le peuple de l'Empire: les raïs sont toujours là; leur nombre raisonnable, mais sur les terres...
Ambre participe activement à la défense de sa famille, cette année-là. A son niveau, c'est à dire qu'elle achève plus de raïs blessé qu'elle n'en tue de bien portants... mais c'est assez pour comprendre à quoi ressemble un champ de bataille, assez pour regarder la mort en face, et lui cracher au visage, farouchement.
C'est aussi pendant ces batailles qu'elle découvre la vraie utilité du dessin, un art qui au combat lui parait tinté de lâcheté, mais d'une efficacité trop précieuse...
Et la caravane se dirige vers Al-Poll, une ville comprenant une rue marchande importante, mais surtout une académie, porteuse d'un mot prompt à faire rêver la jeune fille: Marchombre.
Fils de rêve. D'harmonie...
Ambre a eu l'occasion de lire certains poèmes, d'approcher de très loin une philosophie qui la séduit entière. Elle sent la voie vibrer en ses gestes, en sa soif de solitude, de connaissance... de perfection, aussi.
Il lui faut de nombreuses nuit pour convaincre les siens que son destin n'est pas sur les routes pavée, mais ébauchée dans l'intangible et l'inaccessible.
Ses parents tenteront à de nombreuses reprise d'ôter cette lubie du crâne de leur fille, sans succès. Ambre oppose à toutes leurs tentatives de raisonnements des arguments de son cru, des citations qu'ils lui ont appris, des cris aux larmes, des sourires aux mots 'manquer' et 'famille'. Ils finissent par accepter ses choix, en arrivant à Al-Poll, et lui laissent en guise d'adieu une bourse assez coquette pour qu'elle tienne un moment -à condition de travailler un peu en parallèle-et un bracelet qu'elle ne quittera jamais, de la part de son père. De sa mère, elle recevra une dague dessinée pour être indestructible, et aussi durable que possible.
Le "au revoir" des Naeëlios a des accents d'adieux, et de non-dits qui le resteront.
Ambre avance vers son destin, et commence le bras de fer avec la désillusion.
Le jeu promet d'être encore long..

Valen Til' Lleldoryn

Messages : 1460
Inscription le : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ambre Naeëlios [Itinérante /marchombre* - Elève de la Maison Corbac]   Ambre Naeëlios [Itinérante /marchombre* - Elève de la Maison Corbac] Icon_minitimeMer 9 Mai 2007 - 16:46

Sois la bienvenue parmi nous, Ambre! Ta présetation convient tout à fait, il ne te reste donc plus qu'à poster ta répartition si tu ne l'as pas encore fait.


_______________
Valen Til' Lleldoryn, Magister de l'Académie et Maître d'armes
 
Ambre Naeëlios [Itinérante /marchombre* - Elève de la Maison Corbac]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Morgane - Barde itinérante et joueuse
» Please, forgive me ? Ambre
» Ambre Nocis(Serdaigle)
» [bureau d'Ambre] Découvertes fâcheuses (pv Ange et Carna)
» Titres du Cercle d'Or, titre à Ambre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-