Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteTitre [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Titre [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Enelyë Ril'Enflazio

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Titre [Inachevé]   Titre [Inachevé] Icon_minitimeDim 11 Nov 2012 - 13:34


- C’est pas vrai c’que tu racontes ! Tiens, je vais aller lui demander tout de suite, t’as qu’à venir avec moi !

Petit défi qu’Enelyë lançait à sa charmante camarade Kaelem. Elle n’attendit cependant pas sa réponse, et se contenta de sortir de la salle commune, les bras croisés, d’un pas décidé. Mais replaçons tout cela dans le contexte.

*

Tout avait commencé par des rumeurs – encore une fois. D’habitude, Enelyë n’y faisait pas attention, sauf quand ça la touchait de près ou de loin. Là, il se trouvait que c’était plutôt de loin et même, que ça ne la touchait quasiment pas. Mais évidemment, elle avait été mise au courant dès que ça avait été dévoilé. Son père adoptif, Varsgorn Ril’Enflazio, et Myra Ril’Otrin, sa prof de dessin … Dans sa tête, ça avait déjà été un gros WTF. Elle imaginait déjà les situations plus bizarres les unes que les autres. Genre, un repas de famille. Ou si Myra en arrivait à avoir des enfants. Et encore plein de suppositions pale
Enfin, techniquement, elle n’avait rien à y redire : ils étaient adultes et ils faisaient ce qu’ils voulaient. Mais quand même. Ils auraient pu avoir un peu de considération pour elle, quoi. Ça allait devenir carrément bizarre en cours, si c’était vrai. Ce qu’Enelyë s’évertuait à penser faux, évidemment. Et même, dans sa tête, elle avait déjà atteint les Spires, avant de se raviser : elle n’avait pas tellement envie de créer une inondation dans la salle commune à cause d’une menteuse.

*

Et plus le temps passait, plus elle en entendait parler ; on les aurait vus au détour d’un couloir, au bord du lac, ce genre de choses. Ce matin-là, alors qu’elle venait juste de sortir du dortoir, on lui avait sauté dessus pour lui rappeler cette rumeur. Enervée et surtout pas vraiment réveillée, elle avait pris la mouche. Alors elle avait un peu crié, au début, et s’était finalement calmé pour lancer le défi écrit plus haut à sa camarade. Une fois dans le couloir, elle avisa sa tenue et ce fut à nouveau énervée qu’elle retourna dans son dortoir pour s’habiller, se coiffer, etc. Enfin, se coiffer. Rassembler ses boucles en une espèce de chignon : check. Passons. Elle était donc sortie de la salle commune d’un pas décidé, suivie de loin par celle qu’elle considérait comme une menteuse.

Elle n’eut pas besoin de marcher trop longtemps, étant donné que le bureau de Varsgorn était à l’étage en dessous de son dortoir. Restait qu’à espérer qu’il serait là. Et réveillé, tant qu’à faire. Mais de toute façon, Enelyë pensait qu’il dormait jamais. En fait, ça l’aurait même pas étonné, mais bon. Arrivée donc, elle regarda la fille d’un regard pas vraiment gentil, qu’elle avait surnommé « le regard à la Elio » parce que lui, il le faisait trop bien.

- Tu restes là. Enfin tu te débrouilles pour être là quand je sors de là quoi. On remettra bien tout ça au clair après.

Elle tapa quelques coups à la porte avant qu’elle ne s’ouvre et elle entra dedans, les bras toujours croisés, le pas toujours déterminé. Puis elle décroisa les bras pour fermer la porte et elle vint s’asseoir devant le bureau. Elle joua un instant avec les instruments qu’il utilisait pour faire les comptes et qu’elle trouvait vraiment bizarres, puis lui revint en mémoire la raison de sa visite.

- Il paraît que t’aimes la prof de Dessin.

Autant y aller cash. Mais bien insister sur le il paraît. Parce que bon, elle, elle en savait rien de cette histoire, alors il fallait assurer ses arrières. Et Enelyë était TRÈS prudente, donc. Elle était bien installée sur sa chaise, et les rideaux étaient ouverts et il y avait de la lumière, et elle vit très nettement Varsgorn changer de couleur, ce qui lui fit écarquiller les yeux en mode « Par la Dame ». Elle se releva subitement, posa ses mains sur le bureau, virant au passage un instrument, sûrement de torture, vu comme il était étrange. Mais elle s'en fichait, elle n'avait besoin que d'une confirmation.

- Mais c’est pas vrai ?

Bon, finalement, la menteuse disait peut-être la vérité.

Enelyë se rassit dans le fauteuil, avec un soupir. Elle en était sûre maintenant : la situation allait devenir carrément bizarre. Aucune considération. Tsss. Et après, on se plaignait quand c'était elle qui faisait des bêtises. Enfin non, à la réflexion, on s'était jamais plaint, mais ça allait peut-être pas tarder à le faire, vu comment elle essayait de provoquer Aziel. Enfin, ça restait gentil, elle allait juste pas à l'appel, elle était partie du cours de Duncan sans rien lui demander, des petits trucs comme ça quoi. Mais bon, ça, elle en parlerait après. Peut-être.



_______________


Titre [Inachevé] Signae11

    Papillon Princesse à votre service ! o/

Titre [Inachevé] Confra11
Varsgorn Ril'Enflazio

Trésorier de l'Académie
Messages : 301
Inscription le : 12/05/2009
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Titre [Inachevé]   Titre [Inachevé] Icon_minitimeMar 13 Nov 2012 - 6:25

Le nouvel intendant ne faisait pas l'unanimité. Quand Varsgorn traversait les couloirs de l'académie, il n'avait pas besoin de prêter l'oreille pour entendre les messes basses que les élèves avaient sur le compte d'Aziel. L'insulter semblait être un passe-temps auquel beaucoup s'adonnaient. Tout comme lancer des rumeurs sur son compte. Si le trésorier devait croire ce qu'il avait entendu, Aziel était un ancien mercenaire qui s'est échappé des prisons impériales pour kidnapper le fils de l'empereur, et il l'avait finalement relâché en échange du poste d'intendant de l'académie de Merwyn.

D'autres rumeurs se faisaient entendre sur le compte de Jehan cette fois-ci. L'ancien intendant, selon les dires d'Aziel, avait trouvé un poste à la capitale. Mais pour les élèves qui aimaient colporter, tout cela été faux. Selon eux, Jehan était torturé nuit et jour pour qu'il avoue où se cachait le trésor de Merwyn dissimulé dans l'académie.

Dans un édifice aussi grand que l'académie de Merwyn, les rumeurs étaient nombreuses, très nombreuses. Mais la plus grande partie était fausse. Il fallait dire aussi qu'Al-Poll était loin de tout. Les histoires avaient du chemin pour venir jusqu'à eux. Et souvent, chaque personne qui entendait une histoire la transformait légèrement. Entre les autres villes et Al-Poll, les bouches et les oreilles étaient nombreuses. En général donc, les histoires qui arrivaient jusqu'à l'académie étaient très transformées. A chaque fois qu'il entendait une information qui pouvait l'intéresser, Varsgorn faisait appel à ses contacts pour confirmer ou non la rumeur entendu.

Enfin, tout cela concernait les rumeurs venant de l'extérieur de l'académie. Car elles n'étaient pas les seules à polluer les conversations des élèves. Il y avait aussi celles qui concernaient les membres de l'académie, comme les élèves, les professeurs ou les employés.

C'était d'ailleurs de ce cas de figure qu'il était question quand Enelyë entra dans le bureau de Varsgorn ce jour-là. Plus précisément de la rumeur concernant le couple Varsgorn et Myra.

Quand sa fille adoptive avait parlé, le trésorier avait pâlit. Cette information aurait du rester secrète. Ils avaient été très vigilant. Quand ils se voyaient en public, ils avaient conservé le vouvoiement. Personne n'aurait pu croire qu'ils étaient tombés amoureux. Logiquement, ça aurait du le cas.... mais visiblement ça ne l'était pas. Sinon, Enelyë n'aurait pas été au courant. L'amour qu'ils avaient dans les yeux avait du trop se voir. A moins que ce soit une fausse rumeur lancée par ce qui était au départ une plaisanterie. Non, il ne devait plus mentir à sa fille. Il n'avait plus le droit.

- C'est.....

Il hésita encore une fois avant de se lancer.

- Oui, c'est vrai. J'aime Myra.

Enelyë paru surprise malgré le fait que c'était elle qui avait parlé la première.

- Je ne voulais pas te l'apprendre tout de suite. Je voulais attendre le bon moment. Notre histoire est encore récente.

Il attendit la réaction d'Enelyë. Allait-elle refuser cette relation? Varsgorn ne l'espérait pas. Il ne voulait pas devoir choisir entre Myra et Enelyë.


[Edition possible]



_______________
Méfiez vous d'un tueur désarmé, il ne l'est pas forcément
Titre [Inachevé] Varmyr10
Titre [Inachevé] Signa_10
Enelyë Ril'Enflazio

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Titre [Inachevé]   Titre [Inachevé] Icon_minitimeSam 8 Déc 2012 - 13:37

Et il parla.

Oui, il aimait Myra.

Elle resta un instant immobile. Le temps que l’intégration du message se fasse dans la tête d’Enelyë. Ses mains, posées sur le bureau, se crispèrent légèrement, faisant légèrement blanchir les jointures de ses doigts. Après une dernière exclamation de surprise, elle se laissa retomber sur la chaise avec un soupir, suivant la dernière phrase de Varsgorn. Elle hocha la tête, comme elle le faisait toujours. Et elle répondit calmement, parce que de toute façon, elle ne pouvait pas vraiment répondre autrement. Il y avait peut-être une très légère pointe d’exaspération dans sa voix ; parce qu’ils avaient raison, les lanceurs de rumeurs, et parce que, bon, elle aurait aimé être la première au courant, quand bien même cela était récent.

- Bah, vous faites ce que vous voulez, vous êtes grands, mais …

Enelyë s’interrompit pour ramasser l’objet qu’elle avait fait tomber. Et puis ça lui laissait le temps de réfléchir à la manière dont elle allait dire « ça va être carrément bizarre j’crois » dans un langage plus adapté. Étrangement, elle essayait toujours de parler convenablement devant lui. Ses amis avaient droit à ses paroles peu conventionnelles, ceux qu’elle n’aimait pas aussi. Mais Varsgorn, elle l’avait élevé au rang des professeurs, des inconnus, des nobles qu’elle apprenait à côtoyer. Non, ce n’était pas ça, elle l’avait élevé au rang de parent, plutôt. Elle se rappelait de la façon dont elle s’adressait à son père ; jamais elle n’aurait osé lui dire un mot de trop, jamais elle n’aurait osé lui crier dessus. Et elle se rendait compte qu’il lui serait sans doute bien plus difficile de crier sur le Trésorier, quand bien même elle l’avait déjà fait, que sur un professeur dont elle n’avait que faire.

- Mais … ça va être bizarre, pendant les leçons de Dessin. Enfin, je crois. J’arriverai plus à voir dame Ril’Otrin de la même manière.

Et maintenant qu’elle y pensait vraiment, ça la dérangeait. Comment allait-elle réagir maintenant ? Et Myra, comment réagirait-elle, elle aussi ? Surtout que les autres élèves, ceux qui étaient au courant et lançaient les rumeurs, allaient sûrement la taquiner, plus ou moins gentiment, durant les cours de dessin. Leur relation de maître à élève changerait-elle ? Ses relations avec les autres élèves se modifieraient-elles ? Mais pour ça, elle fonctionnerait comme Elio le lui avait demandé. Elle ne serait pas la gentille dessinatrice qui encaisse – elle ne l’avait jamais été, au fond –, c’était hors de question. Elle ne savait pas encore si elle emploierait la force ou les mots, mais elle ne se laisserait pas marcher sur les pieds ; ce n’était pas digne d’elle, et sûrement moins encore depuis qu’elle était une Ril’Enflazio. C’est fou comme un nom peut changer une façon de penser, ou la renforcer dans le cas présent.

- Bon, j’ai pas mon mot à dire de toute façon. Alors soyez heureux ! Euh, sinon, à part ça …

Elle soupira, hésita, puis se lança. C’était un changement de sujet, mais elle avait l’impression de devoir en parler. Dans tous les cas, rien ne remonterait aux oreilles de la personne dont elle allait parler. Elle avait confiance en Varsgorn.

- Si Ril’Krysant me déteste, c’est pas trop grave ? Enfin, je veux dire. Je vais pas à l’appel du matin, l’autre jour je suis partie du cours de Monsieur Cil’Eternit … elle s’interrompit, et doucement ; tu sais, quand il a eu sa crise cardiaque … puis, de nouveau plus fort ; et, enfin je crois que je l’aime pas du tout cet Intendant.

Enelyë croisa les bras. Elle ne savait pas ce que lui en pensait, à vrai dire, et s’il y avait certaines personnes sur qui ils avaient le même regard, il était possible et même probable que d’autres leur inspirent des sentiments contraires. Elle décroisa les bras, venant attraper le petit objet qu’elle avait reposé sur le bureau quelques minutes auparavant.

- Et c’est quoi ce machin ? Encore une nouvelle machine pour compter ?



_______________


Titre [Inachevé] Signae11

    Papillon Princesse à votre service ! o/

Titre [Inachevé] Confra11
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Titre [Inachevé]   Titre [Inachevé] Icon_minitime



 
Titre [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un titre, un roman
» Réclamer son titre de noblesse
» A titre indicatif, çà existe !
» Spoliation de terrains a Fermathe 45
» Bataille de Wargram

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'aile principale de l'Académie :: Le troisième étage :: Les appartements du Trésorier Varsgorn Ril' Enflazio-