Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteEncyclopédie : Les techniques martiales en Gwendalavir
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Encyclopédie : Les techniques martiales en Gwendalavir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 1460
Inscription le : 25/04/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Encyclopédie : Les techniques martiales en Gwendalavir   Dim 27 Avr 2008 - 13:09

Introduction


Depuis que l'homme a commencé à se battre, il en est venu à inventer tout un arsenal d'armes et tout un foisonnement de techniques dans le but de mieux son prochain, quelle qu'en soit la manière. Gwendalavir, libérée du joug ts'liche, ne fit pas exception en la matière et comportement également un foisonnement de techniques créées et améliorées par des hommes pour qui la voie des armes était une véritable vocation, une quête absolue. Sans conteste, les Frontaliers parvinrent au sommet de cet art, devenant de véritables armes vivantes. Cependant, ils ne sont pas les seuls combattants d'excellence en Gwendalavir, il faut bien le reconnaître. Mais ces guerriers de talent et leur art ultime sont les exceptions qui confirment la règle et la plupart des Alaviriens n'usent que des techniques martiales traditionnelles.

De manière à rendre ces différentes techniques martiales plus éloquentes à vos yeux, elles seront comparées à des arts martiaux actuels dont elles sont jugées proches et accompagnées de diverses vidéos.


Les différentes techniques martiales en Gwendalavir

Les techniques martiales traditionnelles

Les techniques martiales traditionnelles des Alaviriens correspondent aux techniques de combat employées dans l'Occident durant tout le Moyen âge. Les armes employées ne sont autres que les armes médiévales traditionnelles comme l'épée bâtarde, la hache de bataille, la masse d'armes, et autres armes employées en Europe du Veme au XIIIeme siècle PCN. Le combat à mains nues, quand il est enseigné, consiste, lui, en mélange entre la boxe et la lutte.

Brutales, mettant l'accent sur le combat armé, ces techniques martiales sont relativement peu sophistiquées, excepté au niveau de l'escrime, reposent sur des principes physiques simples aisément assimilables, et requièrent de la puissance physique bien plus que la précision ou de la souplesse, mais elles ont l'avantage de s'adapter aisément à la physiologie du combattant. Contrairement aux techniques martiales des Frontaliers, les techniques traditionnelles ne sont pas codifiées, ou que très peu, et sont enseignées de manière fort différente en fonction des maîtres d'armes. Alors que les anciens soldats enseigneront ces techniques en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité, les véritables maîtres d'armes tendront plutôt vers un certain raffinement et un certain esthétisme, ce qui explique que la noblesse alavirienne s'arrachent leurs services.

L'arme noble et raffinée par excellence dans les conceptions traditionnelles n'est autre que l'épée bâtarde, arme de guerre polyvalente permettant un certain raffinement, ce qui explique qu'elle soit, avec le sabre frontalier, l'arme de prédilection au sein de la noblesse.

Quelques vidéos :

- Exemple : duel à l'épée bâtarde

- Exemple : mise en pratique sur le terrain

- Techniques à l'épée bâtarde I

- Techniques à l'épée bâtarde II

- Techniques à l'épée longue


Les techniques martiales des Frontalièrs

Alors que les techniques martiales traditionnelles s'inspirent des techniques de combat de l'Occident médiéval, les techniques martiales des Frontaliers sont, elles, principalement associées à quatre arts martiaux japonais : l'aikido, l'iaido, le karate, et le kendo.

Dès leur plus jeune enfance, les Frontaliers sont soumis un entraînement dur et intensif visant à faire d'eux des guerriers capables de tuer rapidement et efficacement n'importe quel adversaire, que ce soit à mains nues, avec un sabre, ou avec un arc à flèches, bien qu'ils peuvent apprendre également à manier d'autres armes de guerre pour une plus grande polyvalence. Leur corps étant une arme, les Frontaliers ne privilégient pas seulement la force physique, mais également la souplesse et l'endurance. Codifiées, basées sur l'étude des principes physiques et de l'anatomie, les techniques des Frontaliers sont d'une efficacité mortelle. Toutefois leur complexité et leur diversité requière de nombreuses années d'entraînement et de pratique.

A ce jour, les Frontaliers passent pour être les meilleurs guerriers de tout Gwendalavir.

Quelques vidéos :

- Exemple : duel au sabre et à mains nues

- Techniques d'aikido

- Techniques de karate

- Techniques de kendo


Les techniques martiales des Thüls

Guerriers redoutés à l'instar des Frontaliers, les Thüls n'ont toutefois pas une diversité de techniques comparable à celles de leurs rivaux. Reprenant les techniques martiales traditionnelles, les Thüls les ont codifiées et adaptées à un style de combat à deux armes qui leur est propre. Alors que les Frontaliers privilégient la finesse dans leurs techniques martiales, celles des Thüls privilégient au contraire la brutalité et la puissance, maniant des armes telles que l'épée bâtarde et la hache de bataille.

Quelques vidéos :

- Exemple : mise en pratique sur le terrain


Les techniques martiales faëlles

Ne faire qu'un avec son arc est une quête accomplie depuis fort longtemps par les Faëls et nul autre ne pourrait les égaler en la matière, pas même les Frontaliers. Leur exceptionnelle précision et leur incroyable rapidité leur permet ainsi de tuer leur adversaire avant même qu'il n'ait eu la chance d'abattre son arme. Au corps à corps, les Faëls font davantage usage de la dextérité que de la force. Armés de leur légendaire longue-dague, ils esquivent l'attaque adverse au dernier moment pour mieux frapper avec leur arme acérée dans les endroits vitaux et non-protégés pour tuer leur adversaire le plus rapidement possible.


Les techniques martiales marchombres

Synonyme d'harmonie et de liberté, la voie des marchombres repose, elle, non sur une codification des techniques à l'instar des techniques martiales des Frontaliers, mais bien sur une codification des principes physiques et anatomiques.

Chaque marchombre possède ainsi un style martial qui lui est propre, en harmonie avec sa physiologie et son environnement, bien qu'un minimum de techniques martiales se transmette de génération en génération, qu'il s'agisse autant de techniques empruntées aux Frontaliers que des techniques créées par les marchombres eux-mêmes. Ainsi, les arts martiaux marchombres pourront être considérés comme un savant mélange d'aikido, de capoeira, de kung fu, et autres arts martiaux acrobatiques. Du fait de leur désir de préserver une mobilité maximale, les marchombres utilisent rarement d'autres armes que leur corps, les dagues, et les arcs courts.

Quelques vidéos :

- Techniques d'aikido

- Techniques de capoeira

- Techniques de Wing Chun


Les techniques martiales des mercenaires du Chaos

A l'image de leur guilde invisible, les mercenaires du Chaos sont des maîtres de l'ombre, des illusions, et de la fourberie.

Marchombres dévoyés ou mercenaires par convictions, ils sont avant tout l'image de l'assassin ultime et leurs techniques de combat en est le reflet exemplaire. Fanatisés, surentraînés, endurcis par une vie de souffrances et de privations, ils sont des armes humaines surgissant des ombres et capables de terrasser n'importe quel adversaire. Initiés aux techniques marchombres, entraînés aux arts guerriers, rompus à leurs propres techniques d'assassin, les mercenaires du Chaos savent tourner n'importe quel objet en une arme redoutable et sont des adversaires particulièrement polyvalents, fourbes, et rusés. Leurs techniques s'apparentent à un savant mélange entre le kendo, le krav maga, le ninjutsu, et autres arts martiaux assimilés.

L'entraînement physique particulièrement éprouvant des mercenaires du Chaos vise à faire d'eux des adversaires équilibrés, polyvalent, et tout particulièrement endurants et souples.

Quelques vidéos :

- Techniques de kendo

- Techniques de Krav Maga

- Techniques de Ninjutsu

- Techniques de Wing Chun


Les techniques martiales des Chantelames

Hormis les Chantelames ou les Légionnaires noirs, rares sont les combattants à égaler l'adresse des Frontaliers au combat. De manière résumée, les techniques martiales des Chantelames sont un savant mélange des techniques traditionnelles des Frontaliers et des techniques marchombres, le tout repensé dans un soucis d'esthétique, de finesse, et d'efficacité. Les techniques martiales des Chantelames se distinguent ainsi par leur côté extrêmement spectaculaire et surprenant qui vise avant tout à désarmer l'adversaire par des techniques nouvelles et très innovatrices appliquées uniquement à un sabre modifié pour s'adapter uniquement à ce style de combat : le sabre Chantelame.

Hélas, plus encore que les techniques martiales des Frontaliers ou des marchombres, l'art des Chantelames est particulièrement complexe à apprendre et requiert une combinaison rare entre corps et esprit, ce qui fait que les Chantelames sont très peu nombreux.

Quelques vidéos :

- Style Chantelame I

- Style Chantelame II


_______________
Valen Til' Lleldoryn, Magister de l'Académie et Maître d'armes
 
Encyclopédie : Les techniques martiales en Gwendalavir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Xylographie, Sérigraphie et autres techniques d'impression.
» Forum sur Gwendalavir
» [Validé]Techniques de Mifune Yojimbo
» [Validée]Techniques de Balmung Shirodenki
» Techniques d'Allen Walker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie administrative :: 2008-