Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteEncyclopédie : Le Rêve
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Encyclopédie : Le Rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 552
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 77


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Encyclopédie : Le Rêve   Jeu 9 Avr 2015 - 17:45

Le RêveLe Rêve est un art, un don, méticuleux et mystérieux. Il est un des dons les plus incompris, les plus abstraits aux yeux des alaviriens. Proche par bien des aspects du don du dessin, les Rêveurs et les dessinateurs éprouvent toutefois les uns envers les autres une difficulté à cerner l’autre, à le comprendre, dans le sens où ils ne parviennent pas à définir et trouver le fonctionnement, l’origine du don de l’autre. Certains vont donc être méfiants, d’autres curieux…avec toujours cette impression de proximité mêlée à la lacune, la méconnaissance. 

Si les dessinateurs parcourent les spires, les Rêveurs, eux, parcourent le corps, l’âme et l’esprit de leur patient. En effet pour un Rêveur, le don ne peut être divisé en trois parties, comme le font les dessinateurs avec les trois cercles reconnus par les analystes. Toutefois ils séparent l’homme en trois parties :

♦ Le Corps : Le Corps agit, il est l’élément vital de l’homme, mais il est dépendant, il ne peut agir par lui-même. Il n’est en somme, que la matière solide d’une construction complexe.

♦ L’Esprit : l’Esprit pense, c’est le « mental » de l’homme, prenant les décisions et source de la volonté de son porteur. Il dirige le Corps et traduit l’Âme.

♦ L’Âme : l’Âme est très compliquée, le Rêveur met du temps à l’assimiler, mais il est l’homme y parvenant le mieux. L’Âme crée. Il est la pureté, le cœur de chaque individu qui ne demande qu’à recevoir. C’est l’Âme qui reçoit le don, ici du Rêve, et qui accueille les souvenirs, les sentiments de l’être humain, faisant de lui un homme et non un monstre. En recevant le don, l’Âme crée en retour l’accomplissement de l’être, dans sa voie, et développe le don.

Le Corps est symbolisé par une Pomme, l’Esprit par une Plume et l’Âme par un Papillon. De ce fait les trois P, ne formant qu’un seul, le Rêve est transcrit par ce symbole, souvent gravé dans les pierres des Confréries. C’est l’œil, celui qui sait regarder au-delà des apparences, au-delà du Corps et qui peut ainsi Rêver.


Les CerclesLe Rêveur gravit des échelles au fil de son apprentissage et de son épanouissement. Il existe sept cercles.

♦ Premier Cercle

Lorsqu’un apprenti entre dans une Confrérie, il est au Premier Cercle. Il y apprend les bases, tant anatomiques, que celles concernant les plantes médicinales.

♦ Deuxième Cercle

Au Deuxième Cercle, le Rêveur découvre et accepte son don. Cette découverte peut, ou non, être stimulée par le test de son Maître, et doit en tout cas être vérifié par un test de son Maître. Le Rêveur est alors considéré comme élève officiel et engagé dans la voie du Rêve.

♦ Troisième Cercle

Le passage au Troisième Cercle est généralement marqué par l'apprentissage de techniques de Rêve plus pointues, et une meilleure connaissance du corps humain. Les Rêveurs du Troisième Cercle sont ainsi capable de guérir des blessures plus graves.

♦ Quatrième Cercle

Au Quatrième Cercle, un Rêveur se doit de connaître parfaitement l'anatomie humaine basique. Il apprend à guérir des blessures qui pourraient s'avérer mortelles, si non traitées par le Rêve. Il commence également à s'informer sur les anomalies anatomique, et la manière dont il doit s'en occuper.

♦ Cinquième Cercle

Le Rêveur apprend la faculté à discerner le don du Rêve chez une personne. Il peut sentir la présence du Rêve grâce au toucher, en sondant les trois parties de l’être examiné, dévoilant ainsi s’il possède ou non le don. Car l’élève entrant dans une Confrérie n’a pas obligatoirement le don. Il peut suivre un enseignement de simple guérisseur, à l’aide des plantes et autres techniques médicinales, mais ne pourra jamais Rêver. La personne mise à « l’examen » par le Rêveur de ce grade, reçoit une sorte de déclic si elle possède le don. Celui-ci se manifeste de façons différentes selon la personne, mais se manifeste toujours, comme enfin débloqué par la découverte. A partir de ce même stade, le Rêveur a la possibilité de devenir Maitre Rêveur et de prendre à son tour des élèves, s’il le souhaite. Il se délie de son maitre, et peut, à sa guise, partir dans une autre Confrérie ou rester parmi les siens.

♦ Sixième Cercle

Le Sixième Cercle se concentre sur la méditation et la connaissance de soi. Permettant ainsi aux Rêveurs du Sixième Cercle de pouvoir prendre sur eux, et faire preuve de patience et de calme même dans les moments les plus difficiles. Ainsi ils se préparent au Septième Cercle, plus qu'ils n'améliorent leurs connaissances du Rêve.

♦ Septième Cercle

Lorsqu’un Rêveur atteint le Septième Cercle, le plus haut, il est reconnu de tous les Rêveurs et fait l’office d’une grande cérémonie. Il peut par la suite, selon sa renommée et son expérience, prétendre à faire parti du Grand Conseil, accessible seulement aux Rêveurs accomplis. Mais plus particulièrement on lui révèle un savoir encore inconnu et secret. Ce secret des Rêveurs engendre beaucoup de légendes, d’histoires racontées à voix basse pour faire parler les plus curieux, et parfois de convoitise. Mais personne ne sait réellement en quoi consiste ce savoir, et beaucoup ne savent pas même l’existence de celui-ci, ou n’y croient pas. Il n’empêche que la plupart des grandes bibliothèques des Confréries contiennent un accès réservé et sous clef, clef remise lors de l’accomplissement des cercles au Rêveur concerné.


L'enseignement rêveurL’enseignement rêveur est particulier. Tout d’abord il n’a pas lieu à l’Académie de Merwyn, mais dans la Confrérie d’Eoliane, située non loin de l’Académie. Les Rêveurs peuvent sans problèmes se balader dans l’Académie, puisque cette dernière est alliée à Eoliane et inversement. 

L’apprentissage d’un Rêveur est beaucoup plus libre que celui d’un guerrier ou d’une autre voie, excepté celle des marchombres bien sûr ! Le maitre prend plusieurs élèves à sa charge, de niveau quelconque et les guide dans leur voie. Ainsi il peut faire des cours communs, comme des cours particuliers, et apprendre le rêve à son élève tout en sirotant un jus de fruit sur la terrasse de la Confrérie ! L’élève par lui-même passe un temps important dans la bibliothèque afin d’enrichir ses connaissances. Il n’apprendra pas que la maitrise de son don, il devra aussi retenir le nom des plantes, leurs utilisations et d’autres savoirs du genre. De plus il est souvent enseigné au Rêveur des méthodes de relaxation et des pratiques spirituelles pour purifier et être en accord avec les trois parties de son être. Ces méthodes sont également utiles lorsqu’il s’agit de calmer un blessé.

L’apprentissage de l’élève s’arrête lors de son passage au Cinquième Cercle. Cependant il ne s’agit que de l’apprentissage de son Maître, qui peut parfois rester le tuteur de cet élève si leur lien est fort. Le Rêveur doit ensuite par lui-même gravir les échelons. L’ancienneté joue aussi énormément, pas par l’âge, quoi que, mais surtout par les années passées au sein des Confréries. Ainsi un élève entré tout petit chez les Rêveurs, aura bien plus de chance de gravir les Cercles plus vite, plus tôt, que ses autres camarades.


Les vie des RêveursLes Rêveurs vivent en communauté dans les différentes Confréries de Gwendalavir. Pacifistes et neutres, ils ne prennent pas parti des guerres et autres conflits de l’Empire, préférant rester dans leur nid douillet, à l’abri des batailles et de la mort. Et puis, il faut bien le dire, on est content de les trouver à leur place lorsqu’on a besoin d’eux ! Au service de tous, la plupart du temps, ils ne savent d’ailleurs pas manier d’armes, s’exerçant à leur activité principale : le Rêve. Afin d’égayer leurs journées, des activités sont organisées au sein des Confréries, comme des jeux, des séances de relaxation, ou des débats. En principe, lorsqu’ils s’installent dans un lieu, ils y restent. Mais il arrive que certains Rêveurs aient la bougeotte et aient le désir de voyager ailleurs, accompagnant les caravanes d’itinérants ou visitant les différentes congrégations. Il est cependant dangereux pour une personne ne sachant pas se défendre de parcourir les contrées périlleuses d’un tel Empire, c’est donc une des principales raisons pour laquelle un Rêveur voyage peu et reste tranquillement dans sa demeure. 

Vivre en communauté leur est cher. Ce n’est pas pour autant qu’ils n’ont aucune intimité. Ils ont le luxe d’avoir des appartements personnels, plus encore dans les grandes Confréries comme Ondiane ou Fériane. De plus, si la grande majorité des Rêveurs vivent en moine, préférant la compagnie de la « paix intérieure », il ne leur est absolument pas interdit de mener une vie de couple et de famille, avec tout ce que cela implique : mariage, relations sexuelles, enfants… Mais les Rêveurs pères de famille ou mariés restent rares, tant leur vie les habitue à une famille composée de leurs confrères et de leurs élèves. Ils se suffisent généralement à eux-mêmes, et préfèrent se donner dans le Rêve pour leur patient plutôt que dans des relations frivoles. 

Un Rêveur peut également exercer un autre métier, comme marchand, forgeron ou autre, mais c’est également peu fréquent. Rappelons-le le Rêveur est absorbé par son don et voue un culte à la tranquillité.



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
 
Encyclopédie : Le Rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Fonctionnement du forum :: Encyclopédie Merwynienne-