Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteC'est d'un compliqué de bien savoir se battre.
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 C'est d'un compliqué de bien savoir se battre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Flamme
Messages : 90
Inscription le : 17/03/2013
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: C'est d'un compliqué de bien savoir se battre.   Jeu 22 Juin 2017 - 1:26


Le courage… Qu'est-ce que c'est ? Est-ce affronter sa plus grande peur et la vaincre ? Est-ce confronter cette personne qui parle trop fort dans le tram ? Est-ce se battre contre un immense monstre ? Est-ce demander à une guerrière badass de lui donner des cours ? Le courage au final… C'est un peu tout ça et bien d'autres choses. Il n'y a pas qu'un seul courage, il y en a plein de différents. Mais actuellement, Lyuuna essayait de se calmer et d'en récupérer le plus possible. C'était la fin de journée et elle devait faire face à son plus grand défi.

Mais retournons dans le temps pour bien comprendre l'enjeu. C'était le matin. Comme d'habitude, Lyuuna se réveilla pleine d'énergie, sauta immédiatement du lit et partit dans la salle d'eau se préparer pour la longue journée de cours qui l'attendait. Ce fut rapide, une bonne douche pour finir de se réveiller, s'habiller et partir petit déjeuner. Dans les couloirs en direction de la Grande Salle, elle se refit le planning de la journée. D'abord, elle avait cours d'Histoire et Légende avec Monsieur Cil'Eternit… Ensuite, c'était le rendez-vous avec Dame Ril'Otrin pour un cours de Dessin. Puis la pause du midi pour manger et pour finir c'était le cours de combat donné par Monsieur Hil'Guidjek. Et après, temps libre ! La Kaelem pouvait faire ce qu'elle souhaitait pendant cette période.
N'ayant pas encore choisi ce qu'elle comptait faire de sa fin d'après-midi, elle passa son petit déjeuner la tête en l'air à réfléchir. Peut-être aller faire des courses… Non, elle n'avait besoin de rien… Ou alors, prendre des objets pour l'Île. Mais si, vous savez, cette salle cachée qu'elle a trouvée avec Ichel et Ene. Et qu'elles ont ensuite redore de pieds en cap pour en faire une salle pour les élèves. Depuis que ces deux dernières avaient disparu ben elle restait la seule à gérer l'endroit. C'était compliqué parfois… Ou alors elle pouvait s'entrainer avec son Don… Mais Myra lui disait qu'elle progressait très bien et assez rapidement… Peut-être en profiter pour faire le devoir que M'sieur Cil'Eternit allait leur donner. C'était bientôt l'heure d'aller à son cours d'ailleurs ! Elle réfléchirait plus tard sur ses plans.
Le premier cours passa rapidement, c'était toujours aussi intéressant d'écouter le professeur raconter l'Histoire de Gwendalavir. Lyuuna notait tout ce qu'il disait assidument. Elle avait des tas de cahiers remplit des cours qu'elle avait, ranger dans ses affaires. A la fin des heures passées, comme prévu, Monsieur Cil'Eternit leur donna un devoir.
Les deux prochaines heures furent toutes aussi vite finies. Le Don du Dessin c'était une des rares choses qu'elle savait bien faire, alors forcément elle s'en donnait à cœur joie. De même qu'avec le Maître des Lettres, elle écoutait les instructions et les suivait à la perfection. Depuis qu'elle était ici, on lui avait expliqué que le Don c'était comme un muscle, si tu l'entrainais suffisamment tu pouvais l'améliorer. Alors, forcément à force de l'utiliser, son Imagination avait grandi, autant qu'elle.

La pause du milieu de journée retentit autant que son estomac gronda. Faire autant d'efforts, même cérébrale, ça donnait faim ! Elle rêvassa un peu en allant vers le repas divin qui l'attendait. Lyuuna s'imagina Sentinelle, grande, forte, puissante. Utilisant autant son sabre que son don pour se battre. Et là une idée germa. C'est vrai qu'actuellement, on lui avait appris à se servir d'une arme d'un côté et son don de l'autre. Mais jamais les deux ensembles. Bon, elle avait du l'utiliser à outrance lors de son passage, mais elle n'a jamais eu de véritable cour pour ça. Cela arriverait surement dans les cours suivants. Mais tout de même, pourquoi ne pas s'y entrainer ? C'était parfait, elle savait comment elle passerait sa fin d'après-midi.
Une idée pareille motivait la Kaelem, tellement qu'elle eut un nouveau sursaut d'énergie et s'empressa de courir vers la Grande Salle pour manger. Elle s'installa avec ses amis et attrapa la nourriture pour remplir son assiette. C'était important de reprendre des forces, surtout s'il y avait un cours de combat juste après. Et puis elle devait faire des réserves d'énergies pour son entrainement personnel.


-Ola, mais tu vas pouvoir tout avaler ça ?

C'était Liho, un des combattants de Kaelem. C'était un ami d'Ichel qui est rapidement devenu le sien.


-T'en a au moins de quoi nourrir… Deux Thüls !

-N'importe quoi, répondirent deux voix à l'unisson.

-Y'a à peine de quoi sustenter un seul de nos congénères…

-Et ce serais plutôt un petit Thül !

C'était les jumeaux Mayart, deux autres Kaelems. Deux joyeux amis, si vous aviez besoin de trouver un endroit précis de l'Académie, c'est bien à eux qu'il fallait s'adresser. Ils connaissaient les moindres recoins des bâtiments. Même s'ils parlaient parfois d'un mystérieux marchombre qui connaîtrait plein de secret sur l'Académie, mais qu'il arrivait toujours à leur échapper, soit physiquement soit en les embrouillant dans ses mots.

-Oui, mais on connait tous l'appétit fantastique de Lyuuna.

C'était une petite voix qui avait parlé. Assez fort pour que tout le monde l'entende. C'était encore uneKaelem, Elÿa, un peu timide, mais qui sortait de sa coquille lorsqu'elle était avec des amis.
Le repas continua dans les blagues et les rires pendant que le groupe engloutissait le repas qui leur était proposé. Puis ils se séparèrent, certain allant à d'autre cour. Lyuuna suivit Liho ainsi que les jumeaux vers l'entrainement aux armes.

Contrairement au début de la journée, le cours de combat fut, pour la Dessinatrice, un véritable désastre. L'entrainement se basait sûr de nouvelles techniques que la Kaelem ne connaissait pas. Au début elle était ravie d'en apprendre un peu plus, avant de se rendre compte que les guerriers pur et dur les connaissaient déjà. Comme ils n'avaient pas besoin de diviser leurs temps d'apprentissage, ils avaient un véritable avantage sur une Dessinatrice souhaitant devenir Sentinelle. Donc forcément, elle était dans un groupe de niveau considéré comme faible alors qu'elle visait plus haut. Bon pas non plus le plus haut, parce que c'était là qu'était les grands et puissants combattants, comme Kloa… Ou Liho. Mais Lyuuna ne pensait pas devoir se retrouver dans le groupe le plus bas.
A la fin du cours, elle se sentait pleine de honte. D'avoir pu penser un seul instant qu'elle était assez expérimentée pour pouvoir combiner le combat et le Dessin. Il fallait vraiment qu'elle s'améliore dans l'art du sabre avant de faire un pas dans son entrainement de Sentinelle. Elle allait sortir du cours, perclus d'ecchymose avant de remarquer certaines personnes rester dans la salle. Certainement pour continuer l'entrainement.

Nous arrivons enfin au moment où Lyuuna rassemblait son courage. Voyant le petit groupe de guerriers plus expérimentés s'entrainer, elle avait eu une autre idée. Elle ravala alors sa peur, la cachant derrière un beau sourire et s'approcha de ces personnes musclées qui s'échangeaient des passes d'armes. Elle prit une respiration et commença :


-Excusezmoimaisjevoulaissavoirs'ilétaitpossiblequevousm'aidiezàm'améliorerdanslecombat parcequej'aimeraisvraimentdevenirmeilleursetvousêtesdesgensplusexpérimentezquemoi alorsvoilàj'aimeraisbeaucoupquevousm'aidiezs'ilvousplait.

Un peu effrayée par ces gens imposants et par un potentiel refus, voir des blagues, elle avait tout dit le plus rapidement possible. Certain des élèves essayaient encore de comprendre ce qu'elle venait de prononcer.



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Acier
Messages : 166
Inscription le : 08/02/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est d'un compliqué de bien savoir se battre.   Lun 26 Juin 2017 - 15:51

- Stop ! Pause !

Shaé recula de quelques pas avant de passer une main dans ses cheveux coupés au carré, le souffle court. Akim et Stepan échangèrent un regard goguenard en abaissant à leur tour leur arme.

- Tu vas pas nous dire que t'es déjà fatiguée ? Ça fait, quoi ? À peine dix minutes qu'on s'entraîne ? Et toi, tu...
- Oh, c'est bon, lâchez-la un peu, les gars. Vous seriez dans le même état si vous aviez passé le cours à servir d'exemple – ou plutôt de cobaye – à Guidjek... Et on peut pas dire qu'il ait retenu ses coups !

Shaé lança un sourire reconnaissant à Kloa qui venait de s'interposer, bras croisés et sourcils froncés – même si l'étincelle de gaieté qui pétillait dans ses yeux démentait quelque peu son air faussement sévère.
Les quatre Teylus avaient pris l'habitude de se retrouver après les cours de combat pour continuer à s'entraîner ensemble. D'autres guerriers Aciers faisaient de même, mais les élèves se regroupaient la plupart du temps entre apprentis de même Maison. Et comme le quatuor se suffisait à lui-même...


- C'est bon, on peut reprendre, maintenant ? Dame Shaé est reposée ?

Akim para de justesse l'attaque de la-dite Shaé qui, une lueur redoutable au fond du regard, s'était de nouveau emparée de son épée.

- Elle va te montrer, la Dame Shaé, ce qu'elle fait aux malandrins de ton espèce qui lui manquent de respect et doutent de ses capacités !

Kloa esquissa un sourire en observant ses amis échanger des coups avec férocité. Tous les deux profitaient du moindre prétexte pour se chamailler mais, même si aucun n'aurait accepté de l'avouer, il était évident qu'ils s'adoraient...

- Tu paries sur qui, toi ?

La jeune femme jeta un coup d'œil amusé à Stepan, qui s'était glissé à côté d'elle.

- Shaé, bien évidemment ! Et toi ?
- Eh bien, en temps normal, j'aurais dit Akim... Mais là, il faut reconnaître que Shaé a l'air vraiment énervée...

Ce fut cet instant que choisit une petite voix pour résonner à leurs oreilles. Les deux Teylus se retournèrent d'un même mouvement. Devant eux se tenait une jeune fille blonde au grand sourire un peu gêné, que Kloa mit quelques instants à reconnaître. Celle-ci assistait aux cours de combat avec eux, mais était d'un niveau bien inférieur au leur – et n'appartenait pas à la Maison Teylus, bien sûr. Kaelem ou Aequor ? Les vêtements d'entraînement qu'elle portait ne permettaient pas de le définir... Et d'ailleurs, comment s'appelait-elle, déjà ? À vrai dire, la guerrière n'était même pas sûre de l'avoir su un jour. Il y avait tellement d'élèves que c'était déjà beau si elle parvenait à retenir les noms de ceux qui appartenaient à son rang ou à sa Maison...

- Euh... Tu pourrais répéter ce que tu as dit s'il-te-plaît ? Plus lentement ?

Ah, c'est vrai qu'elle avait parlé. Et Stepan non plus n'avait pas compris ce qu'elle venait de dire, c'était plutôt rassurant. Akim et Shaé, qui avaient interrompu leur joute, s'étaient rapprochés avec curiosité, ce qui ne sembla pas rassurer la jeune fille dont les joues se colorèrent légèrement. Mais elle finit néanmoins par répéter ses paroles, en veillant cette fois à les articuler soigneusement. Son sourire avait à peine vacillé.

De l'aide ? Kloa arqua un sourcil. Oh, la demande en elle-même ne la surprenait pas outre mesure – nombreux étaient en effet les apprentis débutants à s'entraîner avec des combattants plus expérimentés, afin de progresser le plus rapidement possible. Ce qui l'étonnait davantage, en revanche, était que la jeune femme le leur demande spécifiquement à eux. Tout d'abord, ils n'appartenaient pas à sa Maison. Et ensuite, la Teylus avait parfois l'impression d'être un peu terrifiante aux yeux des autres élèves, ceux qui la connaissaient peu ou pas du tout... Pas que cela la dérangeât, au contraire, c'était parfois même très pratique – mais il fallait avouer que ça avait tendance à décourager les tentatives d'approche.


- Pourquoi est-ce que tu ne demanderais pas plutôt à des gens de ta Maison ?

La jeune femme avait posé la question sur le ton le plus affable possible, soucieuse de ne pas impressionner davantage leur interlocutrice qui paraissait déjà un peu intimidée. Et puis, autant éviter les sarcasmes d'Akim ou de Stepan, qui ne manqueraient pas de fuser si elle effrayait cette dernière pour de bon...
La jeune fille blonde fit mine d'ouvrir la bouche, mais Shaé fut plus rapide :


- Euh, Kloa... On est un peu tout seuls, là.

Ah. Oui. Effectivement. Elle ne s'en était pas rendue compte mais la salle d'armes s'était peu à peu vidée. Un dernier groupe d'Aciers – des Kaelems, elle pouvait entendre le rire sonore de Liho – discutait près de la porte, mais tous avaient déjà rangé leurs armes.
Autour d'elle, le silence s'épaississait. Un bref regard à ses trois amis lui apprit qu'aucun ne semblait transporté d'enthousiasme à l'idée de jouer les professeurs. Et puis, elle connaissait déjà leurs excuses : Akim était de corvée ménage parce qu'il avait été surpris en train de « se servir » dans les réserves de la cuisine, Stepan avait prévu de passer aux écuries pour s'occuper de son cheval qu'il n'était pas allé voir depuis plusieurs jours, Shaé avait promis à des amis une sortie à Al-Pol...
Un soupir lui monta aux lèvres. Qu'elle réprima juste à temps.


- Bon, très bien, j'accepte. Ça te va si c'est moi qui t'entraîne ? Les autres ont des trucs à faire.

Si elle espérait encore confusément que l'un d'entre eux se proposerait à prendre sa place – après tout, chacun savait pertinemment que, au vu de sa patience légendaire, elle faisait une très mauvaise professeure – elle fut rapidement détrompée : les trois autres Teylus se hâtèrent de s'éloigner en affichant un air vaguement coupable et désolé, et elle se promit qu'ils lui revaudraient ça.
Mais, d'abord, s'occuper de son élève. D'ailleurs...


- Au fait, excuse-moi, mais est-ce que tu pourrais juste me rappeler comment tu t'appelles ?

Ce serait plus pratique pour s'entraîner.


_______________







Le cerf qui s'unit
Au trèfle de l'automne

On dit

Qu'il n'engendre qu'un faon

Unique et ce faon

Mon garçon solitaire
Part pour un voyage
De l'herbe en guise d'oreiller





Elizia / Kloa Rwanda
avatar

Flamme
Messages : 90
Inscription le : 17/03/2013
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est d'un compliqué de bien savoir se battre.   Jeu 13 Juil 2017 - 5:12

Vous êtes vous déjà retrouvés face à un prédateur plus gros que vous ? Non ? Moi non plus ! Mais cela doit se rapprocher de ce que Lyuuna sentait à ce moment-là. En effet, quatre mastodonte fait de muscles puissants, portant des épées, même d'émoussé… Cela à de quoi impressionné. Même s'ils font tout pour être amical, quand vous faites un mètre cinquante et cinquante-cinq kilos à tout casser… Ben cela n'est pas rassurant.
La Kaelem changeait de pied d'appuis rapidement, regardant les quatre Teylus discuter un peu entre eux, lui posant des questions. La Dessinatrice répéta sa demande, en articulant cette fois-ci. La peur diminuait au fur et à mesure du temps.

Elle manqua de s'insurger quand Kloa lui demanda pourquoi elle ne demandait pas à d'autre Kaelem. C'était presque comme si les maisons ne devaient pas se mélanger. Mais c'était quoi cette rivalité à deux sous. Si l'Académie tient sur ses fondations c'était justement parce que les maisons s'étaient serrées les coudes. Mais quelqu'un intervint avant elle et cela lui permit de relativiser aussi. Elle ne connaissait que de nom et de vue les Teylus qu'elle avait devant elle. Il aurait été plus facile pour Lyuuna de s'adresser à des membres Kaelem qui la connaissait mieux.
Mais les Teylus étaient les seuls dans la salle et donc les seuls disponibles. C'est ainsi que rapidement, Kloa se retrouva à être son institutrice. Elles se retrouvèrent rapidement seules, comme si les autres n'avaient pas véritablement envie de servir d'instructeur pour une Dessinatrice si particulière.


-Je m'appelle Lyuuna…

C'était évident que la Teylus ne connaissait pas son nom, la Kaelem n'avait pas vraiment fait de grand truc important et n'était pas une personne suffisamment expérimentée pour avoir une véritable réputation d'élève ancien et super entraîné qui est vraiment badass.
Elle déglutit un instant en pensant à qui allait l'aider à se perfectionner. Une guerrière qui était vachement bonne dans ce qu'elle faisait. Pendant les cours de combats, jamais Lyuuna n'avait vu Kloa rater une passe d'arme, un duel ou faillir devant un exercice. C'était comme une véritable divinité combattante. Quand elle faisait une démonstration pour Sir Hil'Guidjek, la Kaelem la regardait toujours avec des yeux qui pétillaient. C'était un idéal à atteindre pour beaucoup de jeunes Bois.


-Euhm… Et tu es Kloa, c'est ça ? En tout cas, merci de bien vouloir m'aider… Je… j'espère ne pas trop être une mauvaise élève.

La peur était mélangée à une certaine fierté de recevoir l'enseignement d'une telle personne. Ce qui ne l'empêchait pas de bafouiller et d'avoir des hésitations lorsqu'elle parlait.

-Du coup… Alors… J'aimerais beaucoup m'entrainer sur le maniement du sabre… C'est un peu mon arme favorite… Après je ne suis pas contre apprendre d'autre chose… Car il faut savoir se diversifier… Mais déjà réussir à bien savoir utiliser ma lame… Si cela ne te dérange pas bien sûr… Après tout, c'est toi l'enseignante… C'est à toi de voir… Euhm, je vais aller m'équiper un peu… Tu me dis ensuite ce qu'on fait hein ?

Elle s'en alla vers les râteliers en trottinant. Lyuuna pris de grande inspiration tout le long du chemin, tentant de se calmer un peu et de rationaliser ses peurs. Il était évident que Kloa n'allait pas la malmener… La Teylus savait parfaitement que la Dessinatrice n'était pas une guerrière très bonne et qu'il allait falloir y aller doucement… N'est-ce pas ?
La Kaelem prit son temps pour choisir son épée. Elle testa l'équilibre, tachant de retrouver celui qui se rapprochait le plus de Kat, son sabre. Lorsqu'elle fut satisfaite, elle retourna près de sa nouvelle tutrice.


-Voilà ! Je suis prête… Enfin je crois… Je ne prend pas de bouclier parce que j'ai plus du mal à me déplacer avec… On m'a déjà conseillé de travailler avec ma petite taille et ma vivacité… Et un bouclier ça me ralentit… Enfin si tu penses que j'ai besoin d'un bouclier, j'en prends un, hein… Tu me dis ce que je dois faire et je t'écoute… C'est comme ça qui faut faire ? Je n'ai jamais vraiment reçu de cours de combat particulier, alors je ne sais pas trop…

Et voilà qu'elle recommençait à bavasser sans s'arrêter, la peur, le doute, cela avait parfois cet effet là, on essaye de discuter pour éviter le moment redouté ou pour baisser la tension qui semblait être palpable.

-Pardon… Euh… Donc, on commence par quoi ?



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Acier
Messages : 166
Inscription le : 08/02/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est d'un compliqué de bien savoir se battre.   Sam 15 Juil 2017 - 15:51

Lyuuna, donc. Kloa nota ce nom dans un coin de sa tête tandis que la jeune fille reprenait la parole. Bon, visiblement, elle connaissait son prénom, elle. Après l'avoir remerciée, elle commença à lui expliquer ce qu'elle souhaitait faire ainsi que le type d'arme sur lequel elle voulait s'entraîner – le sabre, donc. La Teylus s'était, de son côté, spécialisée dans le maniement de l'épée, mais elle appréciait également cette arme, et ce fut avec un certain soulagement qu'elle songea qu'au moins, la combattante ne lui demandait pas des cours de tir à l'arc...

La jeune blonde finit par se diriger vers le râtelier afin d'aller s'équiper et la Teylus la suivit des yeux tandis qu'elle choisissait son arme, observant d'un air appréciateur les efforts qu'elle prodiguait pour trouver une épée qui lui convenait. Enfin, Lyuuna fit demi-tour et la rejoignit en trottinant... avant de se remettre à parler. Longtemps. Kloa ignorait si c'était sa nervosité – manifeste – qui s'exprimait ainsi ou si la jeune femme était simplement bavarde de nature mais, si elle continuait comme ça pendant l'intégralité de leur entraînement, cela risquait de rapidement la fatiguer...

Heureusement, Lyuuna finit par s'interrompre, achevant son monologue par une question. Question qui était justement celle que la Teylus se posait en cet instant même. Parce que c'était bien beau, de donner des cours particuliers, mais encore fallait-il savoir comment ça se déroulait... Un peu naïvement peut-être, Kloa s'était imaginée que son élève se contenterait de lui demander d'échanger quelques passes d'armes avec elle, éventuellement assortis de deux ou trois conseils. Mais elle attendait qu'elle lui donne des consignes, des instructions ? Qu'elle décide d'exercices à accomplir ?


- Euh...

Réfléchis, Kloa, réfléchis. Qu'aurait fait Locktar s'il avait été à sa place ? Que faisait tous les jours Locktar lorsqu'il donnait cours à des dizaines d'élèves ?


- Alors, déjà, on peut bien sûr laisser tomber le bouclier si tu préfères. Si tu te bats au sabre, de toute manière, t'en as pas forcément besoin.

Pour appuyer ses dires, la jeune fille déposa elle-même au sol son propre bouclier, ne gardant en main que son épée.

- Et comme tu dis, ajouta-t-elle en détaillant la stature de l'apprentie guerrière qui lui faisait face, manier uniquement le sabre te permettra de faire davantage jouer ta souplesse, ta vitesse et ton agilité. Je pense qu'il vaut mieux que tu mises là-dessus plutôt que sur la force brute...

Pendant qu'elle parlait, les pensées et les réflexions se développaient, se mettant en place dans son esprit les unes après les autres.

- Bon... Maintenant, pour commencer, ça pourrait être pas mal qu'on se lance dans un petit duel...

Les yeux de Lyuuna s'écarquillèrent en un regard de biche apeurée et la Teylus se hâta de préciser :


- Enfin, pas un vrai combat, hein ! C'est juste histoire que j'voie un peu ton niveau, que je constate tes lacunes, tes difficultés... Pour pouvoir ensuite adapter et cibler les exercices. Ça te va ?

Interrogation purement rhétorique, évidemment. Après tout, c'était elle, l'enseignante.
Après une légère hésitation, son interlocutrice hocha la tête d'un air craintif – ou intimidé ? – et les deux jeunes femmes allaient se mettre en garde lorsque Kloa rouvrit la bouche :


- Et au fait, détends-toi, d'accord ? J'vais pas t'manger !

Parce que si Lyuuna s'évanouissait de peur, elle se voyait mal l'emmener à l'infirmerie en expliquant qu'elle était tombée à terre avant même qu'elle ne la touche de son épée. Elle avait conscience d'être parfois impressionnante, mais à ce point...


_______________







Le cerf qui s'unit
Au trèfle de l'automne

On dit

Qu'il n'engendre qu'un faon

Unique et ce faon

Mon garçon solitaire
Part pour un voyage
De l'herbe en guise d'oreiller





Elizia / Kloa Rwanda
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est d'un compliqué de bien savoir se battre.   



 
C'est d'un compliqué de bien savoir se battre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Il faut bien savoir choisir ses amis ... [Nico/Elo]
» Je suis un sale vautour, mais voilà, j'aimerais bien savoir si...
» Je veux savoir me battre aussi ! | Ft. Uriel
» Victoria Adams ~« Celui qui aime à apprendre est bien près du savoir. »~
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: La salle d'armes-