Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteTrois petites notes et puis s'en vont
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Trois petites notes et puis s'en vont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Apprentie fauconnier
Messages : 6
Inscription le : 30/04/2017
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Trois petites notes et puis s'en vont   Dim 18 Juin 2017 - 20:15

- C'est une mandoline ?

Cela faisait plusieurs que Ruby avait remarqué l'étui qui trônait à côté du lit d'Isallys – et au moins autant qu'elle avait envie de lui poser la question. Mais celle-ci était souvent absente, occupée, ou bien elle-même oubliait... Hormis ce soir-là.
La jeune fille revenait de la salle des eaux, où elle s'était rendue dès la fin du cours de combat auquel elle avait accompagné sa cousine. Ils avaient travaillé les techniques de corps à corps et elle en était sortie aussi trempée qu'après une baignade dans le Pollimage – sous les commentaires moqueurs de Liho et Khili qui avaient failli s'étrangler de rire quand, en voulant esquiver le coup de son adversaire, elle s'était à moitié assommée contre le râtelier d'épées et s'était retrouvée à terre sans même comprendre ce qui venait de se passer. Et le maître d'armes qui s'était fâché à cause du désordre qu'elle avait créé... Décidément, s'il n'y avait pas eu Gaïa...
Toujours est-il que Ruby pénétrait dans le dortoir lorsqu'elle avait aperçu Isallys, apprentie Dessinatrice à la chevelure flamboyante, de dos, en train de ranger des affaires dans son armoire. Et, juste à ses pieds, le fameux étui. C'était le moment idéal pour poser la question qui lui brûlait les lèvres – même si elle ne doutait guère de la réponse.


- C'est bien ça, oui !


Isallys se retourna, une paire de chaussettes à la main. Lueur d'étonnement au fond du regard, sourire dans la voix et sur les lèvres.

- Tu connais la musique ?
- Un peu, oui, et j'adore ça ! C'est ma mère qui m'a appris... J'ai apporté avec moi ma flûte et ma viole...

Ruby se rapprocha en souriant à son tour.

- … et je sais aussi jouer de la mandoline, d'ailleurs !

- Vraiment ?

La Dessinatrice l'observa un instant avant de se baisser pour s'emparer de l'étui, qu'elle déposa sur son lit. Elle attendit que Ruby fût arrivée à sa hauteur pour l'ouvrir avec délicatesse, révélant à ses yeux le bois vernis de l'instrument. Elle sembla hésiter légèrement avant de proposer sur un ton enjoué :

- Tu veux l'essayer ?

Les yeux sombres de l'apprentie fauconnière s'arrondirent tandis qu'elle scrutait le visage de son interlocutrice, cherchant à s'assurer qu'elle ne plaisantait pas. Puis un immense sourire étira ses lèvres :

- Je peux ? Tu accepterais que...

La jeune femme rousse éclata de rire devant la surprise et l'enthousiasme de sa camarade.

- Puisque je te le propose !

Il n'en fallait pas plus à Ruby, qui se hâta de s'installer sur le bord du lit avant de se saisir précautionneusement de la mandoline. Dès que ses doigts en effleurèrent les cordes, des souvenirs resurgirent. Les mains de sa mère qui caressaient l'instrument, la voix dont elle s'accompagnait parfois... Le soleil qui pénétrait par la fenêtre de la petite chambre, la rumeur du fleuve qui grondait au dehors... Les pas lourds de son père qui résonnaient dans les couloirs de la maison, les prières de son petit frère qui réclamait un autre morceau ou une autre chanson...
Lorsqu'elle s'arrêta de jouer et que la dernière note éclata dans le dortoir comme une bulle de savon, le regard d'Isallys brillait.


- Ça te plairait de pouvoir en faire autant que tu en as envie ?

Ruby arqua les sourcils, incrédule.

- Tu veux dire... Avoir le droit de jouer de ta mandoline ? Vraiment ?

Le sourire de la Dessinatrice se teinta de malice.


- Il se trouve que, depuis que je suis devenue Brasier, je travaille tellement que j'ai du mal à continuer à jouer régulièrement de la musique, et j'ai peur que ma bonne vieille mandoline ne finisse par se rouiller... Alors, si tu as parfois le temps de la faire sonner un peu... Ce serait presque me rendre service, en fait... Qu'est-ce que tu en dis ?


L'expression de Ruby parlait pour elle.


*

- Isa ?

Ruby ouvrit à la volée la porte du dortoir, et son visage s'éclaira lorsqu'elle vit la jeune fille se tourner vers elle en secouant sa crinière rousse. Au fil des jours, elle avait fini par se lier d'amitié avec cette dernière et toutes deux s'étaient rendues compte que leur passion commune pour la musique n'était pas la seule chose à même de les rapprocher, à commencer par un solide sens de l'humour.

- Ah, te voilà enfin ! Ça fait des heures que je tourne dans l'Académie pour te trouver... Un peu plus et je lançais un avis de recherche !
- Que veux-tu, c'est comme ça, quand on est élève, lui rétorqua l'apprentie Dessinatrice d'un air taquin. Il y en a qui ont cours, ici...

En d'autres circonstances, Ruby lui aurait sans doute répondu par une pique ou une autre plaisanterie, mais elle n'en avait pas le temps. Il lui restait exactement une heure avant le repas du soir et elle voulait pouvoir jouer un peu de musique avant d'aller manger. Elle avait déjà fait de la flûte et de la viole dans la matinée, profitant des cours de combat ou de Dessin pour jouer dans une salle commune déserte, mais à présent que les différents étudiants étaient rentrés, cela se révélerait plus compliqué, car un certain nombre d'entre eux profitait de la pause qui précédait le dîner pour travailler un peu...

- Je voulais te demander... Est-ce que je peux emprunter ta mandoline ? S'il-te-plaît ?

Question purement formelle, bien sûr. Isallys se contenta de faire la moue.

- Essaie juste de ne pas oublier le repas... Tu serais capable d'arriver pour le dessert et de me reprocher de n'être pas allée te chercher, en plus... Et de voler mon flanc au caramel ou ma mousse au chocolat pour te venger...

Ruby lui décocha un clin d'œil tout en s'emparant de l'étui de l'instrument. Elle commençait à bien la connaître.


- Merci, Isa ! Je savais que je pouvais compter sur toi pour la mousse au chocolat !

*

Puisqu'elle ne pouvait rester ni dans les dortoirs ni dans la salle commune, qui étaient décidément trop peuplés, elle opta finalement pour la salle des loisirs. Elle se souvenait de la manière dont Liho la lui avait présentée, le premier jour, et du sentiment qui l'avait alors envahie : celui que ce lieu serait parfait pour sa pratique des instruments. C'était le moment de le vérifier.

La pièce était déserte, lorsqu'elle y pénétra, et exactement semblable à ses souvenirs, avec ses coussins, ses fauteuils, ses tables et ses canapés colorés et confortables. Elle s'installa sur une chaise et sortit la mandoline de son étui, admirant un instant le bois finement ouvragé et en savourant la douceur sous ses doigts. Puis la jeune femme entreprit d'accorder l'instrument tandis qu'un mélange de paix et de bien-être l'envahissait. Les notes se mirent à monter autour d'elle, claires, légères, sautillantes, et elle-même, concentrée sur la musique, ne ressentait plus à présent qu'une formidable harmonie. Une harmonie qui valsait.


 
Trois petites notes et puis s'en vont
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un p'tit tour et puis s'en vont !
» Un p'tit tour et puis s'en vont
» louis&demyan&isaac ? trois petits tours et puis s'en vont.
» "Ainsi, font, font, font, trois p'tits tours et puis s'en vont." (Avec Isa)
» Petites notes de potions et sorcellerie de base

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'aile principale de l'Académie :: Le deuxième étage :: La salle des loisirs-