Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteVous faites quoiiii ? [PV Attalys]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Flamme
Messages : 80
Inscription le : 17/03/2013
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]   Ven 2 Juin 2017 - 1:58

Ca y est ! Enfin, elles étaient parties en direction de la ferme de Jim Klams. Bon, c'était surtout Lyuuna qui avait eu envie et elle avait un peu poussé sa compagnonne à l'accompagner, mais maintenant, elles étaient en chemin ! Vers une mission ! Une vraie, comme les aventuriers et les héros !

Cela faisait plusieurs semaines, voir mois peut être, qu'il y avait un panneau dans le Hall de l'Académie. On l'appelait couramment "Les Missions du Poll", même si en fait, ce n'était pas forcément d'Al-Poll, tout le monde pouvait envoyer une demande à l'Académie. C'est juste que, comme l'Académie est vachement proche de la grande ville du nord, ben, forcément, Il y a plus de gens proches qui font des demandes. C'est logique non ?
Toujours est-il que la Kaelem avait toujours rêvé de faire une mission, une vraie, comme dans les livres. Mais bon, ce n'était pas vraiment possible avant le retour de Jehan. Mais maintenant, l'Académie était un peu plus ouverte au monde et libérée du terrible complot du vil Aziel, le mécréant. C'était donc peu de temps après le retour du légitime Intendant que le grand Hall avait obtenu ce beau panneau plein de papiers.

Le choix de la mission avait été très important. Il fallait commencer en douceur, pas vouloir en faire trop, toujours y aller pas à pas. Premier problème : C'est que les plus faciles n'étaient pas les plus intéressantes... Bon, alors trouvons un autre axe d'intérêts. En s'y prenant autrement, les tâches les plus embêtantes devenait potentiellement amusante. Comme le disait sa nounou "Juste le morceau de sucre qui aide la médecine à couler". Pourquoi ne pas... Par exemple... Utiliser une mission pour s'entrainer ? Mais oui ! Quelle merveilleuse idée ! Ne pas bêtement prendre la demande mot pour mot, mais l'utiliser à son avantage ! Comme pour s'améliorer !
Du coup, Lyuuna partit pour quelque chose d'assez simple, mais qui pouvait d'une manière ou d'une autre, l'aider à parfaire ses compétences. La mission du puits semblait un bon choix, avec des pierres elle pourrait : soit entrainer son don, en essayant de faire voler les pierres, soit entrainer son corps, en portant les pierres et compagnie.

Maintenant, elle devait trouver une partenaire, car on n'allait pas la laisser partir toute seule. Elle chercha dans sa tête les gens qui pouvaient être intéressés. Loëva ? Non, elle n'irait pas dans une ferme sans une véritable bonne raison... Enelyé avait disparu et Ichel n'était plus là... Elle tourna toutes les possibilités dans sa tête, les gens de Kaelem, elle lista les personnes qui assistaient au même cours qu'elle... Et lorsqu'elle arriva au cours de dessin elle eut l'idée ! Attalys ! Ni une, ni deux, elle courut de toute son énergie pour la chercher. Lorsqu'elle la trouva, après avoir traumatisé deux ou trois élèves, quatre ou cinq serviteurs, la Kaelem se plaqua devant elle, lui pointant le parchemin sous le bout du nez.


-Dit, dit dit, tu veux bien faire avec moi cette mission du Poll ?

Demanda Lyuuna en faisant sa bouille "tellement mignonne qu'on ne pouvait rien lui refuser".

-Parce que, en plus, même si elle n'est pas intéressante, on pourra surement utiliser ce temps pour s'entrainer à utiliser notre Don dans la vie de tous les jours, ça pourrait être vachement bien pédagogiquement parlant et puis franchement ce pauvre Monsieur Klams, sans son puits... Franchement, ce serait super trop génial de notre part qu'on l'aide. Tu veux bien, steuplait, steuplait steuplait ?

Des étoiles brillaient dans les yeux de la Kaelem, alors quelle tentait de rendre sa tête la plus ronde possible. Généralement, il était impossible de lui dire non quand elle prenait cet air là.



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Etincelle
Messages : 336
Inscription le : 04/12/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]   Dim 4 Juin 2017 - 13:31

- Je crois que j'ai trouvé ce qu'il nous faut, annonça Attalys dans un murmure en revenant s'asseoir à côté d'Elouan, qui releva la tête de son parchemin.

La jeune femme posa délicatement sur leur table de travail un épais ouvrage relié de cuir. Sur sa couverture s'étalaient en lettres d'or majestueuses Des Seigneurs à l'Empereur : Histoire du pouvoir en Gwendalavir.

- Si avec ça, on ne trouve pas des informations pour le devoir de Duncan...

Cela faisait à présent une bonne heure que les deux Aequors se trouvaient à la bibliothèque, parmi les chuchotements des élèves et le doux bruissement des pages de livres. Naëlle était en cours de combat, et ils en avaient profité pour aller travailler aussi de leur côté.
Elouan acquiesça d'un hochement de tête et s'apprêtait à ouvrir l'ouvrage lorsque, tout à coup, une véritable tornade blonde déboula au milieu des rayonnages, brisant le silence de la bibliothèque.


- Dis, dis dis...

Le reste se perdit dans une confusion de mots, de phrases et d'interrogations. Attalys, trop étonnée pour réagir, mit quelques secondes à reconnaître Lyuuna, une jeune Kaelem qui partageait les cours de Dessin avec eux, et encore un peu davantage pour réussir à déchiffrer le parchemin qu'elle lui agitait sous le nez.

Une Mission. Pour... reconstruire un puits ?

La jeune fille reporta son attention sur sa camarade, qui sautillait toujours à côté de leur table, un grand sourire aux lèvres, le regard suppliant. Puis un toussotement caractéristique lui parvint, suivi de petits pas secs résonnant sur le sol et, aussitôt, le visage sévère de la bibliothécaire lui envahit l'esprit. Cette dernière n'allait pas apprécier que le calme de sa bien-aimée bibliothèque soit ainsi troublé... Sans réfléchir davantage, Attalys repoussa sa chaise et se leva vivement. Avec un seul objectif : faire taire Lyuuna et éviter le courroux de la maîtresse des lieux – qui, comme elle l'avait déjà constaté, pouvait être assez terrifiant.


- Oui oui, bien sûr, pas de problème, est-ce qu'on pourrait juste sortir de la bibliothèque s'il-te-plaît ? On sera plus tranquilles pour parler et...

Et une paire de fines lunettes rectangulaires surmontées d'un chignon gris apparut dans son champ de vision. L'Aequor se hâta de rassembler ses affaires et, après avoir soufflé quelques mots d'excuse à Elouan, assortis d'un regard désolé, elle emboîta le pas à Lyuuna qui se dirigeait déjà vers la porte d'un pas allant. Dès qu'elles furent arrivées dans le couloir, la Kaelem reprit la parole de son ton enjoué et Attalys l'interrompit d'un geste de la main.


- Attends, attends, moins vite. Il y a donc un vieux fermier qui a besoin d'aide pour reconstruire son puits, c'est ça ? Et tu penses qu'avec notre Don on pourrait lui être utiles et que ça nous permettrait en même temps de nous entraîner...

Son interlocutrice approuva avec enthousiasme. Après tout, ça se tenait. Et puis, si cet homme était dans le besoin, et puisqu'elle était venue spécialement le lui demander, avec ses grands yeux vert d'eau tout ronds...

- Bon, c'est d'accord.

Elle ne put s'empêcher de sourire devant la joie qui se peignit sur le visage de Lyuuna.

- Simplement, tu comptais y aller, euh... maintenant ? Je veux dire, tout de suite, dans l'immédiat, ou bien...

L'expression de la Kaelem lui donna sa réponse avant même qu'elle n'ait eu le temps d'achever sa phrase. Un soupir monta sur ses lèvres. Visiblement, elle pouvait dire adieu à son devoir d'histoire et de civilisation...

- Très bien. Laisse-moi juste le temps de me changer et de ranger mes affaires de cours et on se retrouve en bas, dans le hall d'entrée, ça te va ?

Au moins, songea Attalys en se dirigeant vers la salle commune des Aequors tandis que sa camarade partait en courant de son côté, cette mission se déroulerait dans la bonne humeur...


_______________



avatar

Flamme
Messages : 80
Inscription le : 17/03/2013
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]   Lun 5 Juin 2017 - 19:32

Vous êtes-vous déjà demandé ce que faisait une bibliothécaire quand vous ne regardiez pas ? Etait-elle en train de vous écouter murmurer pour que dès qu'un bruit plus haut qu'un autre elle vous réprimande. Et quand la bibliothèque était fermée ? Que faisait-elle ? Peut-être était-ce en fait une entité liée à l'endroit, une sorte de fantôme ou de créature magique ? Non, cela ne pouvait pas être un être humain, on ne la voyait qu'à la bibliothèque et jamais en dehors. Forcément que c'était un être surnaturelle.

Enfin, c'était des considérations qui n'atteignaient pas la tête de Lyuuna pour le moment, plutôt concentrée à convaincre son interlocutrice à accepter. Elle n'avait même pas remarqué où elle se trouvait. De même qu'elle n'avait pas entendu les nombreux « chuts » venant de la part des élèves et de la bibliothécaire.

La Kaelem ne réalisa même pas à quel point elle avait échappé à la catastrophe grâce à Attalys. Un peu plus et la gardienne des écrits aurait lâché toute sa colère sur ceux qui osaient troubler le calme de sa bibliothèque. Ce ne fut qu'in extremis qu'elle fut tirée de là par l'Aequor. Enfin dans le couloir, Lyuuna put reprendre ses explications, un peu moins vite, histoire de se faire comprendre. Il était vrai que la jeune femme pouvait parfois s'emballer et embrouiller ceux qui l'écoutaient… Mais vous comprenez, l'excitation, la joie et tout !

Et le bonheur ne s'arrêta pas, surtout quand Attalys répondit par la positive à sa proposition. Lyuuna était tellement contente qu'elle répondit immédiatement oui à la question suivante, sans véritablement réfléchir à ce qui lui avait été demandé. Trop d'enthousiasme peut vous faire parfois oublier les responsabilités. C'est seulement quand les deux jeunes filles se séparèrent qu'elle réalisa une chose. Elle n'avait pas fait les démarches auprès de l'Intendant et que… du coup si elle voulait partir dans quelques minutes… Par la Dame ! Il allait falloir faire vite…

Heureusement le bureau de Jehan était quelques étages plus hauts. Alors, Lyuuna s'élança en trombe dans les couloirs. Elle devait se presser, sa nouvelle compagnonne de quête allait l'attendre sinon. La Kaelem monta les escaliers quatre à quatre. Elle arriva, essoufflée, devant la porte et pris quelques secondes pour se donner une consistance.

La jeune demoiselle frappa, entra dans un capharnaüm de papier, demanda la permission d'accomplir la mission dont elle tendit le papier. Comme Jehan avait d'autre chose à faire, notamment arroser son cactus, il signa rapidement l'autorisation de sortie. Et puis honnètement, pour réparer un puits, il ne voyait pas ce qui pourrait mal se passer. Lyuuna partie aussi vite qu'elle fut entrée, faisant voler au passage quelques documents qui trainaient ici et là.

Pour finir son trajet, elle partit vers sa salle commune, histoire de préparer ses affaires pour le petit voyage en prévision. Bon, ce n'était pas si loin, Al-Poll, il suffisait de descendre le chemin, mais c'était tout de même une escapade, alors les vêtements pratiques étaient de mise. Chaud aussi, on reste dans le nord… Et puis assez simple, parce qu'elles allaient dans une ferme alors pas de truc trop beau qui risque d'être tachée… Plein de détail à prévoir en sommes… Ce qui fit qu'elle fut finalement en retard au rendez-vous.

Essoufflé, mais paré pour toute éventualité, Lyuuna arriva enfin dans le Hall. Elle repéra Attalys et s'en approcha.


-Désolé pour le retard ! Je faisais mon sac et… Ben c'est vachement plus compliqué qu'il n'y parait de faire un sac ! Tu es prête ? On y va !

Prenant l'Aequor par le bras, elle sortit dehors. En chemin, Lyuuna n'arrêta pas de discuter :

-Alors, d'après l'annonce, on doit retrouver M'sieur Klams chez lui. J'ai pris une carte de la région de Poll, pour facilement retrouver sa ferme. Et j'ai un peu pris de provision, au cas où.

Elle cela n'en finit pas.

-A ton avis, à quel point le puits est en mauvais état ? J'suppose qu'il va juste falloir mettre des pierres les unes sur les autres non ? Je n'ai pas trouvé de livre sur comment construire un puits… Pour s'entrainer, j'me disais que du coup, les pierres pour réparer, on pourrait utiliser notre don pour les faire voler. Ou potentiellement s'entrainer à utiliser notre don ensemble, genre comme dans un unisson. Le travail d'équipe c'est super important, tout le monde n'arrête pas de dire ça. J'pense que c'est pour ça que tous les profs demandent des devoirs en commun et tout. Et d'ailleurs, tu en es où pour le devoir d'histoire ? J'ai trouvé plein de livres intéressant, si ça te dit, je peux te conseiller !

C'était assez impressionnant la manière dont elle continuait la discussion toute seule parfois. C'était presque un flot ininterrompu de phrases. Comme si elle essayait de rattraper le temps qu'elle a perdu quand elle vivait encore chez ses parents… Sans amis et sans quasiment personne à parler.

Mais c'était un temps révolu maintenant. Elle avait plein d'amis, de gens sur qui compter et à qui parler ! Et ce qu'il y a de mieux lorsqu'on parle en marchant, c'est qu'on ne voit pas le temps passer ! Et Lyuuna fut étonné de voir rapidement les portes d'Al-Poll devant ses yeux. La relativité, c'est quand même quelque chose de magnifique.[/i]

-Bien, on est arrivé à Al-Poll… Alors, si j'en crois ma carte, faut qu'on parte vers la gauche pendant cinq cents mètres et puis on tourne à droite pendant trois cents mètres et ce sera la ferme sur notre gauche. Facile non ?



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Etincelle
Messages : 336
Inscription le : 04/12/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]   Mar 6 Juin 2017 - 12:53

Une tunique à manches longues pas trop jolie, un pantalon résistant, une solide paire de chaussures... Et puis un gilet chaud, au cas où, avec un petit sac, bien sûr, dans lequel elle fourra pêle-mêle gourde d'eau, gâteaux secs, bandages et baume cicatrisant – parce qu'on ne savait jamais, après tout, on pouvait se faire mal, en réparant un puits. Le tout en se dépêchant autant que possible, car la jeune femme savait Lyuuna capable de venir directement frapper à la salle commune des Aequors si elle trouvait qu'elle mettait un peu trop de temps à la rejoindre.

Sauf que, lorsqu'Attalys atteignit le point de rendez-vous, un peu essoufflée parce qu'elle avait descendu les marches des escaliers quatre à quatre et traversé la Cour de la Fontaine en trottinant, la Kaelem n'était pas encore là. L'apprentie Dessinatrice jeta un regard circulaire au hall d'entrée, afin de s'assurer que sa camarade n'était pas déjà sur le seuil de la porte en train de lui faire de grands signes de la main, par exemple, puis se décida à s'adosser au mur, déposant son sac à ses pieds. Si elle avait su, elle aurait pris le temps de ranger soigneusement ses affaires de cours, au lieu de tout poser en catastrophe sur son lit... Quelques minutes s'écoulèrent avant qu'un bruit de cavalcade ne se fasse soudain entendre dans les couloirs. Et Lyuuna surgit à son tour dans le hall d'entrée, les joues un peu rouges, mais en arborant un sourire qui faisait au moins trois fois le tour de son visage.

Et c'était parti... L'Aequor se laissa faire de bonne grâce quand la jeune fille la prit par le bras afin de l'entraîner à l'extérieur des bâtiments. Elle n'avait jamais été très proche de Lyuuna, se contentant de lui sourire, la saluer et lui adresser parfois la parole en cours. Pas qu'elle ne l'appréciât pas, au contraire, mais chacune avait son propre groupe d'amis, et toutes les deux restaient la plupart du temps avec des élèves de leur Maison. Cependant, Attalys avait pu malgré tout remarquer un certain nombre de traits de caractère propres à sa camarade, parmi lesquels une propension au bavardage...

… bavardage qui semblait être en fait bien plus qu'une simple propension. Elles avaient à présent quitté l'Académie, empruntant la route qui descendait jusqu'à Al-Poll, et la Dessinatrice ne cessait de parler. Une véritable pipelette. Elle avait semblé dans un premier temps vouloir instaurer un dialogue entre l'Aequor et elle, mais avait malheureusement la fâcheuse manie de répondre à ses propres questions. Si, durant les premières minutes, Attalys essaya de participer à la conversation, tentant de répondre sans se faire interrompre aux interrogations que son interlocutrice lui posait, elle finit cependant par abandonner et par se contenter d'acquiescer à ses propos, un sourire amusé flottant sur ses lèvres.

Et puis, enfin, elles arrivèrent aux portes d'Al-Poll. Lyuuna sortit la carte qu'elle avait emmenée avec elle, l'examina d'un œil scrutateur avant d'affirmer que la ferme se trouvait à gauche. Puis à droite. Et encore à gauche. Attalys lui emboîta le pas et, pendant quelques instants, le débit de paroles se calma légèrement, car la Kaelem se concentrait afin de suivre scrupuleusement les indications de sa carte. Cinq cent mètres... Maintenant, il fallait tourner... Encore trois cent mètres...

Elles avançaient à présent sur un chemin de terre battue, qui se rétrécit encore jusqu'à former un simple sentier. Et puis plus rien du tout. Juste des étendues d'herbes et de buissons, avec quelques arbres fouettés par le vent, par endroits. C'était tout. L'Aequor se tourna vers sa camarade, qui observait le paysage d'un air perplexe.


- Tu es sûre qu'on a tourné au bon endroit ? On a peut-être raté une intersection, le bon chemin...

Elles revinrent donc sur leurs pas. Gauche, droite, gauche... Cinq cent mètres, trois cent... Les deux jeunes filles tournèrent un bon moment, à la recherche d'un sentier, ou même de simples traces – n'importe quoi qui aurait pu leur indiquer une présence humaine à proximité. Mais elles durent finalement se rendre à l'évidence. Il n'y avait rien.

Même le bel enthousiasme de Lyuuna s'était envolé. Après une bonne vingtaine de minutes passées à fouiller les lieux en long, en large et en travers, celle-ci s'était assise sur une souche, sourcils froncés, ses yeux plissés examinant la carte qu'elle tenait toujours entre les mains. Après une légère hésitation, Attalys se rapprocha, essayant de masquer le découragement qui commençait à s'emparer d'elle.


- Je pourrais voir la carte, s'il-te-plaît ?

La jeune femme la lui tendit, et l'Aequor entreprit de l'étudier à son tour. Avant de remarquer un détail dérangeant. Qui se révéla finalement plus important qu'un simple détail... Ses yeux s'écarquillèrent tandis qu'elle prenait conscience du problème et, lorsqu'elle se tourna vers Lyuuna, elle oscillait entre le rire et l'effarement :

- Mais... Tu la tenais à l'envers !

Sa camarade devint très blanche puis, quand elle se fut de nouveau emparée de la carte pour constater son erreur de ses propres yeux, très rouge. Attalys sentit ses lèvres tressaillir au moment où la Kaelem lui renvoyait un regard penaud, et ce fut finalement le rire qui prit le dessus.
Lorsque son hilarité se fut calmée, le visage de Lyuuna avait repris sa couleur d'origine mais affichait toujours une expression désolée. L'Aequor lui adressa un sourire réconfortant et posa une main affectueuse sur son épaule, devançant le flot d'excuses qui, elle le savait, n'allait pas tarder à jaillir :


- Eh, ce n'est pas grave, d'accord ? On n'a pas perdu tant de temps que ça, et ça arrive à tout le monde de se tromper, parfois ! Et puis, finalement, c'était plutôt rigolo, non ? L'essentiel est qu'on ne soit pas vraiment perdues...

Les deux élèves entreprirent donc de rebrousser chemin jusqu'aux portes d'Al-Poll et, cette fois-ci, partirent à droite. Elles suivirent de nouveau les indications de la carte – celle-ci étant tournée dans le bon sens, cette fois – et, au bout d'une petite quinzaine de minutes, virent les contours d'un bâtiment se profiler devant elles. La ferme.
Attalys échangea un regard avec Lyunna et lui offrit un sourire soulagé et éclatant.


- Et voilà, on y est ! On a fini par y arriver !

[J'ai pas pu résister Mais si tu veux que je change quoi que ce soit, n'hésite pas à me le dire, bien sûr !]


_______________



avatar

Flamme
Messages : 80
Inscription le : 17/03/2013
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]   Sam 17 Juin 2017 - 20:55

Ce n'est pas possible. Ce n'est pas possible ! Ce n'est PAS possible ! Comment avait-elle pu se perdre comme ça. Stupide, stupide… Ne pas savoir lire une carte ! Alors qu'elle avait lu des millions de livre. Juste ne pas prendre une carte dans le bon sens…
Lyuuna était rouge de honte. Quelle idiote. Elle qui avait entrainé Attalys dans cette histoire venait de leur faire perdre du temps et de l'énergie à se perdre sur les routes. Heureusement que l'Aequor ne s'était pas mise en colère et avait préféré rire de la situation… Elle avait même dit que ce n'était pas grave, que ça arrivait à tout le monde de se tromper. Cette fille était une véritable crème et la Kaelem était heureuse de l'avoir choisi.
Frottant ses yeux qui commençaient à s'imbiber de larmes, Lyuuna partit à la suite d'Attalys, retour vers Al-Poll pour reprendre la bonne route cette fois-ci ! Au final, ce ne fut pas compliqué de la trouver cette maudite ferme. Les deux jeunes femmes s'échangèrent un regard, l'Aequor sourit à Lyuuna avant d'exclamer leur arrivée.


-Oui… Au final, quand on tient bien la carte… Ce n'est pas compliqué.

La Kaelem pouffa doucement avant de passer la barrière qui délimitait le terrain. Le chemin de terre s'avançait pour aller vers une cour. Au fond, une grande maison en bois et pierre avec un toit de chaume. Sur le côté, il y avait une grange où on pouvait voir le foin et les sacs de grains entreposés. Et au milieu, trônait le puits. Enfin, c'était maintenant un trou dans le sol, bordé d'un léger monticule de terre. Tout ce qui faisait le puits avait surement été un peu déblayé, pour éviter de trébucher sur les décombres.
D'un pas très assuré Lyuuna s'avança vers la porte et frappa. Une dame plutôt carrée, avec un air bourru, tenant dans les bras un gamin leurs ouvrit.


-Oui ? C'est pour quoi ?

-Ah, euh… Bonjour Madame. Je me présente, Lyuuna et voici Attalys… Nous sommes des étudiantes à l'Académie de Merwyn et on a reçu une demande de Monsieur Klams pour réparer son puits… Nous sommes bien au bon endroit ?

-Oh ! Oui, oui. C'est bien ici, mon mari m'en a parlé. Avec son travail aux champs et moi qui dois m'occuper des p'tits, on n'a pas l'temps d'réparer s'foutu puits. Y'a un éclair qui lui ai tombé dessus et d'puis il est comme ça.

Elle les observa de pied en cape.

-Z'êtes un peu p'tite pour r'monter un puit… On s'attendait plutôt à d'solides gaillards. Z'êtes sûr que ça ira ?

Lyuuna répondit presque immédiatement, comme si elle avait déjà préparé la réponse à ce genre de question.

-Ne vous inquiétez pas, madame, nous sommes des Dessinatrices et nous compensons notre manque flagrant de muscle par l'utilisation de notre Don !

La femme eut un petit grognement, sembla réfléchir, puis continua.

-Bien… Si vous pensez pouvoir y arriver… attendez, j'vais mettre Estin dans son berceau et j'vous montre.

Elle rentra chez elle, laissant les deux filles sur le pas de la porte et revint quelque seconde plus tard.

-Suivez-moi, les affaires sont dans la grange.

Elles entrèrent dans le bâtiment de bois. Il sentait fortement le foin et le cheval, rien de bien alarmant pour l'endroit. Madame Klams les amena derrière les box. Il y avait là des pierres entreposées, des poutres en bois, des tuiles, une corde, un seau en bois, des piles de sacs, un grand bac en bois, ainsi que divers instruments.

-Alors, j'vous explique, parce que vous d'vez pas vous y connaître en construction d'puits. Vous allez commencer pour faire le mortier. Pour ça, il vous faut de la boue, de la chaux en poudre, du gravier et de l'eau. La boue, s'en avez par terre, la chaux dans les sacs blancs et l'gravier dans les sacs gris. L'eau faudra la puiser dans le trou, mais faites attention à pas tomber…

Et commença la longue explication de comment réparer un puits. Les quantités à mettre dans le bac, la façon dont placer les pierres. Trois rangées de pierres en cercle autour du trou, chacune des briques collées à l'autre par le mortier. Puis quand les trois premières rangées sont faites, un coup de mortier par-dessus et on recommence. Et puis fallait faire attention, fallait pas simplement recouvrir de mortier la rangée du dessous. Non, sinon, il sécherait, fallait y aller pierre par pierre, petit à petit. Et puis y'avait le toit. La toiture du puits et le mécanisme pour enrouler la corde.

Lyuuna nota tout ce qu'elle pouvait dans sa tête. Ce n'était pas tous les jours qu'on vous apprenait à devenir maçon. Et en plus, c'était une mission pour l'Académie, alors fallait lui rendre honneur. Elle était sûre qu'avec Attalys, elles arriveraient à reconstruire le puits… Par contre, ça allait prendre du temps et c'était plus compliqué que ça en donnait l'impression.
L'apprentissage express fut terminé et Madame Klams les laissa commencer. Lyuuna remonta ses manches. Elle avait déjà plein d'idées qui bouillonnaient pour s'entrainer au Dessin.


-Bon, autant commencer non ? Je propose déjà d'aller chercher de l'eau… Je propose que soit on fait remonter l'eau avec notre dessin en créant un courant… Ou alors on peut faire descendre le sceau et le remonter à l'aide d'un dessin sur la corde ? Puis quand on a tous les ingrédients pour le mortier, l'une d'entre nous verse les ingrédients et l'autre fait touiller grâce au dessin… Ou avec ses mains.

Elle fit craquer ses doigts et regarda Attalys.

-T'en penses quoi ?



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Etincelle
Messages : 336
Inscription le : 04/12/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]   Mar 20 Juin 2017 - 10:57

En fait, c'était super technique de construire un puits. Ou de le réparer, quoi. Beaucoup plus que ce à quoi Attalys s'attendait, en tout cas.
Elle écouta les explications de la fermière les sourcils froncés, essayant de retenir le maximum de choses. La boue, la chaux, l'eau, les graviers, pour faire du mortier... La manière dont assembler les pierres, puis la toiture, la corde... Cette mission n'avait décidément pas grand-chose à voir avec celle qu'elle avait accomplie avec Halina, quelques mois auparavant. Enquêtrice, maçon... Au moins, ces missions du Poll leur faisaient toucher à tout.

L'épouse de Jim Klams finit par les laisser travailler et Lyuuna prit aussitôt la parole, en affichant une motivation que l'Aequor était loin de ressentir. Sur le moment, l'idée d'aider à reconstruire un puits ne lui avait pas paru si effrayante. Certes, elle se doutait que ce serait long et fatiguant, mais à présent qu'elle se retrouvait face à leur tâche et qu'elle en constatait l'ampleur, elle éprouvait soudain une immense lassitude. Elle qui n'avait jamais vraiment apprécié le travail manuel, elle était servie... Et tout ça lui semblait d'un ennui...

Enfin, heureusement, il y avait Lyuuna, avec son sourire, son dynamisme et sa bonne humeur. Et si celle-ci pensait vraiment qu'elles pouvaient réparer ce puits en utilisant leur Don... Après tout, pourquoi pas ? Attalys lui répondit sur un ton qu'elle espéra enthousiaste – ou, du moins, pas trop abattu :


- Très bien, ça me semble parfait pour commencer ! On peut aller chercher l'eau avec le seau, je me charge de la corde si tu veux...

Aussitôt dit, aussitôt fait. La jeune femme se glissa dans l'Imagination afin de remonter le seau d'eau tandis que sa camarade se hâtait de récupérer la boue, la chaux et les graviers. Quelques minutes plus tard, tous les ingrédients étaient rassemblés, et Attalys se surprit à penser que leur travail était pour le moment moins fastidieux que ce qu'elle craignait.
À la deuxième étape, maintenant.


- Je verse et tu mélanges ?

Ce fut donc au tour de Lyuuna de faire appel à son Don. Les deux Dessinatrices travaillèrent en silence pendant quelques instants, concentrées sur leurs tâches respectives. Au bout de plusieurs minutes, la mixture, dont elles avaient rempli un second seau, prit une consistance qui leur sembla plus homogène. Attalys examina d'un œil critique la pâte brun-gris, essayant de déterminer si le mortier pouvait être considéré comme terminé ou non. Elle n'avait aucune idée des doses ou des proportions à respecter et avait versé les différents ingrédients sans vraiment savoir ce qu'elle faisait, un peu intuitivement, incorporant l'eau à la fin, veillant à ne pas en mettre trop... La jeune fille finit par se tourner vers Lyuuna, le regard interrogateur :


- Tu penses que c'est bon ?

Sa compagne allait ouvrir la bouche pour lui répondre quand, tout à coup, une voix inconnue résonna à leurs oreilles :

- Vous faites quoiiiii ?

Attalys fit volte-face. Un garçon d'une dizaine d'années se tenait devant elles. Très roux, le visage parsemé de taches de son, une fossette au coin des lèvres, les mains barbouillées de terre. L'apprentie Dessinatrice lui sourit :

- On est des élèves de l'Académie de Merwyn, je ne sais pas si tu connais, c'est une grande école un peu au-dessus d'Al-Poll... On est venues pour aider à reconstruire votre puits... Parce que j'imagine que tu habites ici ? Tu es l'un des fils de Jim Klams ?

Le petit garçon hocha la tête en souriant à son tour :

- C'est ça, et moi je suis Mani ! Et vous, d'ailleurs, vous vous appelez comment ?

Lyuuna et elle se présentèrent tour à tour, puis une idée germa dans l'esprit de l'Aequor :

- Au fait, Mani... Tu saurais reconnaître du bon mortier ?


_______________



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]   



 
Vous faites quoiiii ? [PV Attalys]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Qu'est-ce que vous faites à cette heure ?
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» "J'aime beaucoup ce que vous faites"
» Et vous, vous faites quoi ?
» Ne vous faites pas de mauvais sang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Poll et ses environs :: Quartiers résidentiels-