Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteSaute, petite puce [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Saute, petite puce [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Saute, petite puce [Inachevé]   Sam 7 Nov 2015 - 12:32

Quelle heure était-il ? Trop tôt. Fainéante ? Ce mot ne saurait être exact. Myra Ril'Otrin était loin de la fainéantise, mais le fait était qu'elle arrivait au huitième mois de grossesse. Et elle était bien vite fatiguée. Trop vite. Son ventre avait quadruplé de volume durant les trois derniers mois. Il avait davantage la même taille que celui qu'avait eu Edel. Et la dessinatrice commençait à se poser quelques questions... La fatigue l'empêchait toutefois ce matin-ci de trop se les tourner et retourner dans l'esprit.
La fatigue, pas la fainéantise. Elle avait de nouveau presque rien dormi, bien trop surexcitée par les événements du jour. Les cours étaient tous assurés par son assistant, sans exception. Car aujourd'hui, c'était un jour un peu spécial, pour ne pas dire beaucoup. Car aujourd'hui était venu l'heure...
Des célèbres passages de l'Académie de Merwyn !
Secouée une fois de plus par un désastre, l'Académie se relevait tout juste, son précieux Intendant de nouveau à sa tête. Ils avaient besoin de changement, ils avaient besoin de sentir que les choses continuaient malgré tout, que les incidents n'avaient en rien modifié ce que représentait leur école. Aziel était passé, modifiant à sa guise l'essence même de l'Académie, mais Jehan revenait, les choses ne pouvaient qu'aller en s'arrangeant.
Les passages seraient ce premier pas vers la reconstruction de l'Académie, vers leur avenir à eux.

Les passages... Myra souriait alors qu'elle descendait les marches du grand escalier principal. Des élèves se dirigeaient vers leurs salles de cours, parlant si fort, riant parfois. La primat avait retrouvé cette Académie pour laquelle elle était venue. Elle était heureuse. Ril'Krysant avait jeté un tel froid entre ces murs, elle qui aimait ses élèves heureux, cette période avait été douloureuse pour elle aussi.
Les passages... Les élèves passant l'examen pensaient se rendre à un cours spécial, sans la moindre idée de ce qui les attendait. Ils seraient surpris.
La femme arriva enfin en vue du labyrinthe. Locktar l'y attendait, toujours si matinal. Sourire, yeux à demi-plissés par cette joie à peine contenue. Enfin à ses côtés, elle le salua, ils commencèrent à parler de choses et d'autres avant qu'une première silhouette n'apparaisse devant eux. Silhouette au visage plutôt étonné d'apercevoir le maître d'armes accompagné du professeur de dessin.
Lorsqu'ils furent enfin au complet, les maîtres échangèrent un regard avant que les premiers mots ne furent prononcés.


- Comme vous pouvez vous en douter, ceci n'est pas un cours ordinaire. Il ne s'agit tout simplement pas d'un cours. Aujourd'hui est un jour unique dans l'année, aujourd'hui est le jour des Passages !

Myra se tut, offrant un large sourire aux jeunes gens alignés face à eux. Par la Dame ce qu'elle les aimait...

- Nous nous sommes longuement concertés et en sommes venus à la conclusion suivante. Vous êtes prêts à passer au niveau supérieur. Le croyez-vous aussi ? Aujourd'hui, c'est à vous de nous en persuader définitivement. Les passages sont des épreuves visant à évaluer vos capacités, toutes vos capacités. C'est un cap important de votre apprentissage, celui-ci vous menant au but final : l'aboutissement de vos études à l'Académie.

Myra couva quelques élèves du regard, soudainement émue. Certains parmi ces jeunes joueraient leur dernier passage ce matin-même. Et bientôt franchiraient la grande porte, diplômés.

- A présent, en quoi consiste les passages de cette année ?

La primat tendit le bras vers le grand bâtiment s'élevant dans son dos.

- Le labyrinthe sera votre examinateur !

Les différentes réactions firent rire la femme. Surpris, contents, impatients, effrayés, toutes les émotions se mélangeaient face à elle.

- Les explications. Une fois à l'intérieur, vous affronterez les pièges du labyrinthe jusqu'à atteindre une première salle. Votre premier examinateur se tiendra là. Une fois la première épreuve terminée, il vous laissera passer. Vous affronterez une nouvelle fois les dangers du labyrinthe, un handicap mystère en bonus, jusqu'à atteindre une deuxième salle. Votre second examinateur vous y attendra. Une fois la deuxième épreuve terminée, il vous faudra alors retrouver le chemin de la sortie. Simple comme bonjour, n'est-ce pas ?

Son air mystérieux et machiavélique ne trompait pas les élèves, ils savaient tous que les heures à venir seraient longues. Ils connaissaient leurs professeurs...

- Locktar et moi-même seront dans la salle des commandes, nous observerons le moindre de vos gestes, le moindre de vos regards, nous analyserons chaque décision prise.

Elle marqua une pause. Sa main alla se poser sur l'épaule de son ami.

- Nous sommes fières de vous. Bonne chance.

Ils disparurent d'un pas sur le côté.


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Flamme
Messages : 90
Inscription le : 17/03/2013
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Saute, petite puce [Inachevé]   Lun 9 Nov 2015 - 17:21


Le message qu'elle avait reçu rendait Lyuuna perplexe. On la conviait à un cours spécial qui faisait littéralement sauté tous les autres. Elle devait se rendre le matin au début des cours devant le labyrinthe. C'était un endroit mystique, pouvant se transformer à la guise de son gardien. On lui avait raconté beaucoup d'histoire sur ce lieu. Une personne en particulier avait assuré qu'un Minotaure nommé Regis y habitait. Elle eut un regard dans le vague un instant, repensant à Einar qui était parti… Depuis combien de temps ? Elle ne savait plus. Cela l'avait étrangement déchiré à l'intérieur. Comme beaucoup de personnes disent « On ne se rend compte de l'importance d'une chose que lorsqu'on la perd. » Oui, la Kaelem tenait beaucoup au Teylus. Plus qu'elle ne se l'aurait imaginé.

Secouant sa tête pour chasser ses mauvaises idées, elle se prépara pour l'occasion. Si c'était un cours spécial, ce ne serait surement pas un concours de beauté. Elle prit ses habits pratiques. Des bottes de cuir simples, un pantalon en lin confortable, la tunique aux couleurs de sa maison et le surcot assorti. Elle mit une ceinture avec une boucle particulière. L'attache portait le symbole de l'Académie de Merwyn. Elle passa le fourreau de Kat, son sabre.

Un nom étrange pour une arme. Mais c'était un mémo. Cela faisait plus d'un an que la jeune fille était venue étudier dans le nord de Gwendalavir, qu'elle s'entraînait jours après jours pour devenir plus forte, plus puissante. Pendant ces années, on l'avait aidées, protégé, aimé. Quand elle se décida enfin à demander un sabre personnalisé, elle avait pris du temps pour bien réfléchir. D'un pour la forme en elle-même de l'arme, de deux, elle voulait le nommer, comme Einar, mais ce nom devait avoir une signification.

Après de longue recherche sur les héros, elle n'en trouva pas un qui lui convenait. Ce fut en se réveillant qu'une question lui vint. Que voulait-elle faire avec ce sabre ? Que voulait-elle accomplir ? La réponse fut instinctive. Elle ne voulait plus être considérée comme la faible dessinatrice qu'elle était en entrant ici. Elle voulait qu'on la voit comme ce qu'elle allait être : une aventurière, une héroïne, une Sentinelle. Elle voulait que maintenant, ce soit elle qui protège et qui aide. Et son arme devait porter cette envie.

Alors, Lyuuna décida de l'appeler Kat, enfin plutôt K.A.T. pour Kaelem, Aequor et Teylus. Ces trois maisons représentaient exactement ce qu'elle voulait protéger. Elles étaient comme une famille, les trois se disputaient souvent, mais un lien fort les assemblait. C'était ce genre de lien qu'elle avait développé ici, avec ses amis. C'était une des premières choses qu'elle a appris ici. L'importance de la famille.  

Le sabre en lui-même n'avait rien à voir avec celui d'Einar. Déjà, ce n'était pas une arme de Chantelame, l'équilibre et la légèreté était totalement différente. Mais c'était une arme de très bonne facture, bien meilleur que celle que Lyuuna aurait trouvé sur un marché. La lame n'avait pas d'ornement et descendait sur une garde travaillée. Deux courbes de métal, symétriquement posé sur les deux côtés de la lame, descendaient et se fusionnaient en un protège-main qui descendait sur la fin du pommeau. Deux autres traits d'acier partaient du haut de la garde, l'un dans le sens du tranchant, l'autre dans le sens contraire. Parfaitement perpendiculaire à la lame, ils se terminaient en une petite boucle stylisée. Le protège-main était gravé de symboles qui s'entrelaçaient, formant des formes abstraites. Au centre de ces arabesques étaient serties trois pierres rondes, formant un triangle. Un rubis, un saphir et un onyx. Rouge, Bleu et Noir. Kaelem, Aequor et Teylus.



Fier de son arme, elle se regarda un instant dans le miroir. Lyuuna avait changé. Cette année passée ici l'avait transformé autant mentalement que physiquement. Na posait toujours quelques soucis, mais avec son aide et plusieurs jours d'entrainement, elle contrôlait de mieux en mieux ses nouvelles émotions. Elles s'entendaient mieux aussi, même si son alter-ego trouvait ses rares moments de liberté trop courts. Elles trouveraient un jour le moyen pour que Na ai sa vraie vie.

La Kaelem sourit et s'élança dans les couloirs avec la même énergie impressionnante qu'on lui connaissait. C'était un véritable éclair rouge qui traversait les escaliers. Sautant les marches quatre par quatre, avalant les pavés sous ses pas. Elle déboula, bille en tête, dans la cours de la fontaine. Ralentissant le pas, elle s'avança plus calmement dans la direction du labyrinthe. Excité comme une puce, elle retrouva certains de ses amis qui étaient là. C'était étrange, ils étaient des élèves plutôt disparates. De différents niveaux, de différentes classes, de différentes maisons. Que voulaient leurs professeurs ?

Myra étaient là, ainsi que Locktar. Lyuuna lorgna un peu sur le ventre de la Primat. C'était impressionnant de voir l'évolution qu'avait subi la Maître Dessinatrice. La fatigue se lisait sur son visage. Cela confirmait que la grossesse n'était vraiment pas de tout repos. Reprenant un semblant de sérieux, elle regarda les alentours, le dos droit, la main gauche posée négligemment sur la paume de son sabre.

Le temps que les derniers élèves arrivent, elle avait remarqué les airs inquisiteurs des élèves, beaucoup cherché à percer le mystère de ce rendez-vous. Il était vrai que ce n'était pas habituel de voir Myra et Locktar dans un même cours. La Kaelem se posait les mêmes questions et cela ne faisait que faire grandir son attente. Elle ne tenait plus en place, sautillant d'un pas sur l'autre. Elle adorait cette sensation qui vous grimpe dans le corps quand vous savez qu'un évènement important se trame, mais que vous ne savez rien sur ce dernier. Le suspens qui vous fait frissonner d'impatience. Les bons auteurs d'intrigue savaient parfaitement gérer ce sentiment, menant ainsi les lecteurs par le bout du nez.

Et enfin. Enfin arriva la libération, l'explication et, par la dame, quelle explication ! Le jour des Passages ! Lyuuna en avait entendu parler par des élèves plus anciens, mais cela faisait un moment qu'il n'y en avait pas eu, la terrible prise de pouvoir d'Aziel ayant coupé court aux vieilles traditions. Cela voulait dire que si les élèves présents réussissaient, il passait dans le rang supérieur ! Elle-même deviendrait Flamme de Fer, comme elle aimait le dire. C'était vrai, elle était à la fois guerrière et dessinatrice non ? Alors, voilà… Elle était une Étincelle de Bois et si elle réussissait son passage… Alors, elle deviendrait une Flamme de Fer.

L'explication était simple. Avancer dans le labyrinthe, résister au danger, arriver à la première épreuve, réussir et ensuite continuer jusqu'à la prochaine épreuve avec… un handicap ? Puis une fois la deuxième épreuve terminée, plus qu'à sortir. Bon, en tout, cela n'annonçait rien de bon. Mais ce n'était pas les Passages pour rien.

Les élèves étaient appelés les uns après les autres, entrant par diverses entrées dans la noirceur surnaturelle qui se trouvait entre les haies. L'excitation de Lyuuna n'allait que croissante. L'excitation et l'appréhension. Cette attente était pire que la précédente. Elle ne savait rien sur ce qui l'attendait, hormis que c'était risqué. Lorsque son nom retentit, ces sensations étaient à leurs combles, la figeant un instant. Elle entendit la voie de Na, dans sa tête « Avance, nous serons deux dans ce Labyrinthe. » Un peu rassuré, elle avança, serrant plus fort sa main gauche sur la poignée de son sabre.

Elle s'élança dans le labyrinthe. C'était la première étape sur le chemin qu'elle se traçait. Peu importe ce qu'il lui était réservé, elle n'échouerait pas. Elle ne devait pas échouer.



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Saute, petite puce [Inachevé]   Ven 13 Nov 2015 - 16:58

Les deux primats n'attendirent pas une seconde de plus afin de lancer le premier élève dans le labyrinthe, trop impatients de voir leurs élèves à l'oeuvre. Myra tremblait presque d'impatience de voir l'accomplissement d'une année entière entre les murs de ce cruel bâtiment. Cruel et pourtant le meilleur examinateur en tous points. Après des jours de discussions endiablées, plusieurs autres jours de préparation, ils en étaient venu à cette idée.
La dessinatrice était heureuse.
Elle prit place sur la chaise qu'on avait apporté pour elle, jamais la femme n'aurait pu passer la matinée entière debout. Remarquez, Locktar aussi prit une chaise. Ils seraient bien plus à leurs aises ainsi, il faut dire. Le maître du Labyrinthe leur expliqua le fonctionnement des commandes une dernière fois, malgré le fait qu'ils aient déjà passé deux bonnes heures la veille à se familiariser avec celles-ci. Ces quelques préparatifs terminés, ils se regardèrent et la primat vit son ami esquisser un semblant de sourire.


- C'est parti ?

Locktar hocha de la tête, la femme annonça le premier nom grâce aux Spires. Le premier élève passa les portes du terrible labyrinthe. Les pièges se turent les premières minutes, puis s'enclenchèrent férocement au fil de la progression de l'élève. Les rouages du grand examinateur roulaient, précis et prêts à tout pour déranger l'avancée de toute âme pénétrant au sein du labyrinthe.
Teylus, aequors et kaelems se succédaient dans ce bâtiment si fourbe, chacun leur tour, ceux restant à l'extérieur dans bien des états différents. Bouillonnants ou stressés, ils attendaient tous ce moment fatidique où leur nom retentirait dans leur esprit, prononcé de la voix claire de Dame Ril'Otrin.


- Prochaine à passer : Lyuuna Sil'Celim.

Myra vit son élève figée depuis la salle de contrôle. Sourire. Cette petite avait l'âme d'une guerrière, toujours prête à donner d'elle-même. Elle était pleine de vie et tellement motivée. Jamais de mémoire la dessinatrice n'avait vu pareille élève. Toujours prompt à s'entrainer, sautillante et souriante, Lyuuna était une élève prometteuse. Il lui faudrait encore faire une longue route avant de devenir cette Sentinelle qu'elle aimerait être, mais sa primat ne se faisait aucun soucis. Elle y arriverait. Cette aventurière pointait son but et s'y rendra avec tant d'assurance qu'elle laissera les autres derrière elle.

- Bonne chance, petite puce.

Son murmure se perdit entre ses lèvres, seul l'enfant au creux de son ventre devait l'avoir perçu. Lyuuna entra dans le labyrinthe, les pièges se déclenchèrent après quelques minutes. Le regard de Myra se focalisa sur son parcours, son sourire disparut de ses lèvres. Concentration.

Lyuuna arriverait bien vite dans la première salle, mais avant tout, il lui fallait terrasser les pièges fourbes du labyrinthe.







[ Par la barbe de Merwyn !! Ce que j'aiiiime l'histoire du sabre de Lyuuna !!!! *.* I love you ]


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Flamme
Messages : 90
Inscription le : 17/03/2013
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Saute, petite puce [Inachevé]   Ven 15 Juil 2016 - 21:54


Les premiers mètres du labyrinthe furent simple, aucun piège, aucune bifurcation, pas d'énigme complexe à résoudre, en sommes, rien. Rien qu'un long couloir fait de hais menaçante qui s'allongeait dans une noirceur impénétrable. Rien d'autre qu'une impression d'être épiée, étudiée et analysée. Lyuuna avançait en trottinant, donnant de temps à autre des coups d’œil nerveux derrière son épaule, mais rien, rien d'autre que l'ombre du chemin déjà parcouru et qui disparaissait au loin.

Elle se trouva bientôt face à un choix. Le long couloir partait dans deux directions. Gauche ou Droite ? La jeune fille s’arrêta, profitant pour reprendre un peu son souffle. Elle regarda rapidement les deux propositions. Rien ne semblait les distinguer, pas de différences, ni de déclencheur de piège qui pouvaient mettre le doigt sur un providentiel indice pour le chemin à suivre. Bien, elle allait devoir donc analyser plus en profondeur le terrain.
Cela lui pris du temps, elle ne voulait pas déclencher un quelconque traquenard. Après plus où moins une heure, elle arriva à une conclusion, les deux passages étaient exactement les même et elle venait de perdre énormément de temps pour rien ! Mais c'est pas vrai ! Bon, aller, calme toi, tu va trouver une solution !

Lyuuna se mit à passer en boucle tout les romans, manuels et autre livre traitant ou ayant une solution à un labyrinthe. Tous avaient une solution, mais ce n'était jamais la même, aller tout le temps dans la même direction, tourner toujours à droite, faire un plan... Mais à chaque fois le même argument : Cela marcherait pour un labyrinthe normal, mais pas pour celui-ci... Il pouvait changer à tout instant et réagissait à ton esprit ! Oh mais oui ! C'était ça la solution ! Le labyrinthe savait comment la Kaelem pensait, il savait qu'elle allait s’arrêter là et réfléchir ! C'était le premier piège qu'il lui avait mis en travers du chemin ! Pas un piège physique, mais un piège mental. Et bien soit, si son cerveau ne lui était d'aucune utilité, elle allait utiliser son instinct.

La jeune femme se tint droite et ferma les yeux. Ses mains se posèrent l'une sur l'autre, en face de son ventre, paume vers le haut. Tandis qu'elle inspirait, ses mains montèrent puis se retournèrent et descendirent quand elle expira. Elle recommença ainsi, en boucle. C'était une technique qu'on lui avait apprise pour vider sa tête souvent trop pleine.

Elle prit plusieurs minutes pour finalement ouvrir les yeux, un air déterminer sur son visage, ses yeux brûlants d'une énergie nouvelle. Elle prit à gauche, laissant son instinct choisir.
La suite s’enchaîna rapidement, elle avançait de piège en piège. Tout ce qu'elle avait pu imaginer lui faisait face, mais le labyrinthe ne pouvait la battre à ce jeux. L'imagination de Lyuuna était sans limite et l'Imagination lui permettait de la rendre réelle. Sa Créativité allait grandissante, imaginant des créations répondant à ses besoins et les imposants par sa Volonté d'acier qui frappait ce qui lui résistait, le tout gonfler par un Pouvoir qui semblait n'avoir aucune limite. A chaque fosse, elle dessinait un pont, un mur infranchissable ? Un escalier pour y répondre, des épines acérées ? Une plaque d'acier pour s'en protéger.

L'adrénaline l'aidant, elle passa avec facilité ces épreuves et arriva, tête haute, dans une salle ronde, les murs étaient fait de haie qui s'élevait haut dans le ciel et d'où partait de grande branche de ronces qui formait un dôme. Était-ce la salle où un examinateur l'attendait ? Le gigantesque serpent qui trônait en son centre lui fit dire le contraire. L'animal était d'une beauté hypnotique, sa tête était fine et ornée d'une collerette de plume multicolore, continuant sur un corps solide et couverte d'écailles vertes et noires. Deux yeux menaçant fixaient la nouvelle arrivante, une lueur de prédateur fixant sa proie luisait dans ces globes verts. Son cou s'éleva, surplombant la Kaelem, il ouvrit sa gueule pour hurler et effrayer son nouveau jouet. Ses babines étaient garnies de crocs coupant aussi gros que le poings de Locktar, mais le pire étaient les deux canines, monstrueusement grandes et luisantes d'un liquide verdâtre qui ne pouvait être que du poison.

Les yeux de Lyuuna devinrent des assiettes à la fois surprise et effrayé face à ce monstre.
*Un Basilic Géant du Septentrion ! Mais que fait il ici ? J'ai lu qu'il avait dispa... Oh... J'aurais vraiment du me retenir de lire ce bestiaire des monstres des anciens temps..."

Elle maudit son goût pour la lecture et compris pourquoi les pièges lui avaient sembler si facile... Il n'avait pas été placer pour l'empêcher d'avancer, mais pour la fatiguer. Elle sentait le contre-coup du Dessin. Ses membres tremblaient légèrement et un léger vertige la prit. Elle n'eut pas le temps de se fustiger d'avoir été aussi dépensière en énergie que le Serpent abattit sa queue dans sa direction. Elle évita tant bien que mal en roulant sur le côté.
La Kaelem se releva en sortant un "Fiente de Ts'Liches" bien sentit. Alors que la créature se préparait à sa deuxième attaque, elle se mit en posture de combat, une main sur la poignée de son épée, l'autre sur le fourreau, les jambes fléchies prêtes à sauter. Elle voulait être Sentinelle ? C'était le moment ou jamais de prouver qu'elle en était capable.

La deuxième attaque ne se fit pas attendre, la queue faisant un arc de cercle autour de la pièce. La jeune femme sauta au dessus, roula au sol et se releva rapidement pour reprendre sa posture. Elle savait qu'elle ne pouvait pas parer ces attaques monstrueuse, mais elle avait appris à se servir de l'agilité et la rapidité que lui offrait son corps frêle. Elle esquiva de nouveau une attaque. La Kaelem ne pouvait pas soutenir ce rythme ad vitam, elle devait agir à la prochaine action. Sa lame ne percerait jamais les écailles de ce terrible monstre, mais elle connaissait ses points faibles. Ses yeux n'étaient pas protéger quand il attaquait, il fallait donc qu'il les garde bien ouvert. Un plan se mit rapidement en place, elle banda son Imagination, la concentrant devant elle, attendant le dernier moment pour lâcher son Dessin.

Lors de la quatrième attaque, la jeune femme vit l'action au ralentit, l'adrénaline coulait dans ses veines, augmentant le rythme de son cœur et la rendant beaucoup plus attentive. La tête du serpent fusa, gueule grande ouverte, tentant de croquer la petite souris qui lui faisait face. Au moment ou elle claqua ses mâchoires, certaine d'avoir fait mouche, ses crocs ne goûtèrent que le vide et un liquide visqueux jaillit de nul part pour lui éclabousser ses deux yeux grands ouverts.
La créature partit en arrière, se débattant pour tenter d'enlever cette glue qui l'aveuglait. Lyuuna souffla, avant de partir en avant, droit vers l'ennemi. Elle plongea en même temps dans l'Imagination, lui demandant un effort supplémentaire. Lorsque son Dessin fut prêt, elle bondit dans un saut gigantesque, porté par des vents puissants qu'elle venait de créer. Alors qu'elle arriva à l'apogée de son saut, elle dégaina Kat et positionna la lame vers le bas, elle arma son coup, puis atterrissant sur le nez, elle plongea son sabre droit dans l’œil gauche du basilic, utilisant la vitesse accumulée pour pénétrer dans cette faiblesse.
Dans un cri qui résonna dans toute la pièce, le serpent se débattit de toute ses forces, tentant de faire tomber la mouche qui avait osé lui faire mal. Lyuuna serra ses jambes, raffermit la prise sur Kat et dans un cri de rage, appuya de toute ses forces pour faire rentrer le sabre jusqu'à la garde. Le monstre poussa un ultime cri de douleur avant de s'affaisser sur le sol, lâchant un dernier râle. Dès que le corps de la créature toucha la terre, il s'étiola dans un millions de grain de poussière, disparaissant, ne laissant aucune trace, laissant Lyuuna seul et essouffler.
*Ce n'était qu'une illusion du labyrinthe ! Par la Dame ! Et ensuite ? Un Ts'Liches ? Peut-être un Brûleur ? Ou encore une Goule ?*
Elle rengaina Kat dans un geste sec. Peut importe ce qui l'attendait derrière la porte qui lui faisait face, elle réussirait, elle était déterminé à finir son Passage.


[HRP: Comment dit-on déjà ? Mieux vaux tard que jamais ? Bref, merci d'avoir attendu ^^ j'espère que tu aimeras]



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Saute, petite puce [Inachevé]   



 
Saute, petite puce [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» FLAMME (EX FELIXE) PETITE PUCE GRIFFON FAUVE ARDENNES 08
» Murasaki Kuroichi Une petite femme au sang chaud [terminé]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: L'enceinte de l'Académie :: Le labyrinthe-