Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteFonce, petite libellule
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Fonce, petite libellule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 235
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Fonce, petite libellule   Sam 7 Nov 2015 - 12:32

Quelle heure était-il ? Trop tôt. Fainéante ? Ce mot ne saurait être exact. Myra Ril'Otrin était loin de la fainéantise, mais le fait était qu'elle arrivait au huitième mois de grossesse. Et elle était bien vite fatiguée. Trop vite. Son ventre avait quadruplé de volume durant les trois derniers mois. Il avait davantage la même taille que celui qu'avait eu Edel. Et la dessinatrice commençait à se poser quelques questions... La fatigue l'empêchait toutefois ce matin-ci de trop se les tourner et retourner dans l'esprit.
La fatigue, pas la fainéantise. Elle avait de nouveau presque rien dormi, bien trop surexcitée par les événements du jour. Les cours étaient tous assurés par son assistant, sans exception. Car aujourd'hui, c'était un jour un peu spécial, pour ne pas dire beaucoup. Car aujourd'hui était venu l'heure...
Des célèbres passages de l'Académie de Merwyn !
Secouée une fois de plus par un désastre, l'Académie se relevait tout juste, son précieux Intendant de nouveau à sa tête. Ils avaient besoin de changement, ils avaient besoin de sentir que les choses continuaient malgré tout, que les incidents n'avaient en rien modifié ce que représentait leur école. Aziel était passé, modifiant à sa guise l'essence même de l'Académie, mais Jehan revenait, les choses ne pouvaient qu'aller en s'arrangeant.
Les passages seraient ce premier pas vers la reconstruction de l'Académie, vers leur avenir à eux.

Les passages... Myra souriait alors qu'elle descendait les marches du grand escalier principal. Des élèves se dirigeaient vers leurs salles de cours, parlant si fort, riant parfois. La primat avait retrouvé cette Académie pour laquelle elle était venue. Elle était heureuse. Ril'Krysant avait jeté un tel froid entre ces murs, elle qui aimait ses élèves heureux, cette période avait été douloureuse pour elle aussi.
Les passages... Les élèves passant l'examen pensaient se rendre à un cours spécial, sans la moindre idée de ce qui les attendait. Ils seraient surpris.
La femme arriva enfin en vue du labyrinthe. Locktar l'y attendait, toujours si matinal. Sourire, yeux à demi-plissés par cette joie à peine contenue. Enfin à ses côtés, elle le salua, ils commencèrent à parler de choses et d'autres avant qu'une première silhouette n'apparaisse devant eux. Silhouette au visage plutôt étonné d'apercevoir le maître d'armes accompagné du professeur de dessin.
Lorsqu'ils furent enfin au complet, les maîtres échangèrent un regard avant que les premiers mots ne furent prononcés.


- Comme vous pouvez vous en douter, ceci n'est pas un cours ordinaire. Il ne s'agit tout simplement pas d'un cours. Aujourd'hui est un jour unique dans l'année, aujourd'hui est le jour des Passages !

Myra se tut, offrant un large sourire aux jeunes gens alignés face à eux. Par la Dame ce qu'elle les aimait...

- Nous nous sommes longuement concertés et en sommes venus à la conclusion suivante. Vous êtes prêts à passer au niveau supérieur. Le croyez-vous aussi ? Aujourd'hui, c'est à vous de nous en persuader définitivement. Les passages sont des épreuves visant à évaluer vos capacités, toutes vos capacités. C'est un cap important de votre apprentissage, celui-ci vous menant au but final : l'aboutissement de vos études à l'Académie.

Myra couva quelques élèves du regard, soudainement émue. Certains parmi ces jeunes joueraient leur dernier passage ce matin-même. Et bientôt franchiraient la grande porte, diplômés.

- A présent, en quoi consiste les passages de cette année ?

La primat tendit le bras vers le grand bâtiment s'élevant dans son dos.

- Le labyrinthe sera votre examinateur !

Les différentes réactions firent rire la femme. Surpris, contents, impatients, effrayés, toutes les émotions se mélangeaient face à elle.

- Les explications. Une fois à l'intérieur, vous affronterez les pièges du labyrinthe jusqu'à atteindre une première salle. Votre premier examinateur se tiendra là. Une fois la première épreuve terminée, il vous laissera passer. Vous affronterez une nouvelle fois les dangers du labyrinthe, un handicap mystère en bonus, jusqu'à atteindre une deuxième salle. Votre second examinateur vous y attendra. Une fois la deuxième épreuve terminée, il vous faudra alors retrouver le chemin de la sortie. Simple comme bonjour, n'est-ce pas ?

Son air mystérieux et machiavélique ne trompait pas les élèves, ils savaient tous que les heures à venir seraient longues. Ils connaissaient leurs professeurs...

- Locktar et moi-même seront dans la salle des commandes, nous observerons le moindre de vos gestes, le moindre de vos regards, nous analyserons chaque décision prise.

Elle marqua une pause. Sa main alla se poser sur l'épaule de son ami.

- Nous sommes fières de vous. Bonne chance.

Ils disparurent d'un pas sur le côté.


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...



Flamme
Messages : 135
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fonce, petite libellule   Lun 20 Juin 2016 - 13:19

La jeune dessinatrice se sentait en forme ce matin-là. C'était plutôt rare. Elle s'était réveillée d'elle-même, et non à cause d'une insomnie qui n'en finissait pas, du bruit que faisaient les autres Teylus, ou d'une Ichel quittant son lit. Bon, d'accord, soyons honnête, elle ne s'était jamais réveillée parce qu'Ichel quittait son lit. Elle était d'une discrétion, cette fille, c'était incroyable, elle n'avait jamais vu ça. Bref. Nous ne sommes pas ici pour parler d'Ichel. Loeva avait dormi seule cette nuit-là en plus. Et ses insomnies habituelles lui avaient gentiment fichues la paix. Elle était donc en forme. Ne manquait pas de sommeil. Avait réussi à s'endormir sans trop de difficultés. C'était assez rare pour avoir besoin d'être mentionné.

Elle s'était levée tranquillement, sans se presser. Elle se surprit à se sourire à elle-même en apercevant le reflet de son visage, pour une fois sans cernes, et qui ne semblait pas décharné. Bon, son corps était toujours autant décharné, mais une fois ses vêtements passés, on n'y voyait plus que du feu, donc ça allait, personne ne s'en rendrait compte. Elle profita du temps supplémentaire qu'elle avait pour discipliner quelque peu ses belles boucles blondes. Elle quitta finalement la salle des eaux pour se diriger vers la Grande Salle, histoire d'avaler quelque chose avant de se rendre à son premier cours de la journée.

Elle ne pouvait d'ailleurs, s'empêcher de se demander quel serait ce cours spécial que Myra Ril'Otrin leur réservait encore. La dernière fois qu'elle leur avait fait un coup similaire, ils s'étaient retrouvés à faire un immense jeu dans la forêt. Elle s'en rappelait comme d'une expérience plutôt sympathique, alors elle ne s'inquiétait pas trop pour cette fois, ce serait sûrement quelque chose de similaire. Le fait de voir d'autres élèves – et non pas uniquement des dessinateurs, et encore moins uniquement des Flammes – se diriger eux aussi vers le Labyrinthe semblait confirmer son hypothèse. Ça s'annonçait intéressant tout ça. Allaient-ils de nouveau former des équipes et utiliser ce qu'ils avaient appris en cours pour tenter de battre leurs adversaires ?

Elle se mêla à la petite foule d'élève de toute catégorie qui attendait sagement devant le Labyrinthe. Même le maître d'arme, Locktar Grand Siffleur Hil'Guidjek était présent. Sa théorie semblait se confirmer jusqu'à ce que la Maître Dessinatrice prenne la parole.

Les passages. Loeva en resta coite. Cette possibilité ne lui avait même pas effleuré l'esprit. Elle se rappelait à peine la dernière – et seule – fois qu'elle avait fait un Passage. Ça devait remonter à deux ans auparavant, vu qu'elle était à la Confrérie, en train d'essayer – elle retint un rire jaune à cette pensée – de guérir. Elle était désormais bien contente d'avoir, pour une fois, eu une bonne nuit de sommeil. Elle allait avoir besoin de toutes ses forces pour cette épreuve. Elle ne voulait pas, ne pourrait pas, rester Flamme encore une fois.

Elle se pensait largement capable d'accéder au niveau supérieur. Et ce depuis des mois. Tant que son corps décharné acceptait de la supporter, et qu'elle ne se retrouvait pas de nouveau à faire un malaise sans crier gare. Elle avait ragé, trop longtemps durant, à l'idée de n'être encore qu'une Flamme, à l'idée qu'Enelyë, sa rivale de toujours, avait atteint le niveau supérieur avant elle. Alors qu'elle s'était toujours pensée supérieure à cette petite roturière. Elle se força à desserrer ses points qui s'étaient fermés sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte. Qu'importait cette fausse nobliarde, on lui donnait aujourd'hui l'occasion à elle, Loeva Kaïga, de prouver sa valeur. Elle n'avait pas l'intention d'échouer.

Elle chassa cette Enelye de ces pensées pour se concentrer sur ce le discours de son professeur. Elle ne voulait pas en perdre une miette. Elle allait le réussir, son Passage.

Elle ne put s'empêcher d'avoir un petit sourire en coin à l'annonce que leurs Passages se dérouleraient dans le Labyrinthe. Ça paraissait évident, après tout, pour quelle autre raison se seraient-ils retrouvés ici ? Juste devant l'entrée ?

Okay, des pièges jusqu'à atteindre une première salle. Une première épreuve avec ledit examinateur. Puis de nouveaux les pièges du labyrinthe, avec un handicap ? Qu'est-ce qu'elle pouvait bien entendre par handicap ? Bon, elle verrait bien. Une seconde épreuve avec un autre examinateur. Ce ne serait donc pas nécessairement avec le même ? Donc pas nécessairement avec Myra Ril'Otrin ? Est-ce qu'un assistant allait tenir le rôle d'examinateur ? Ou les élèves dessinateurs allaient-ils devoir se mesurer à des examinateurs qui n'utiliseraient pas le Dessin ? Cela pouvait s'avérer fort intéressant. Et puis enfin, les pièges du Labyrinthe jusqu'à la sortie. Simple disait-elle. Oui, dans son explication, c'était plutôt simple. Après... Elle verrait bien. Elle ignorait tout des pièges et des épreuves et autres handicaps qui l'attendaient. Mais elle se savait prête. Et si elle se trouvait là aujourd'hui, c'était que la Maître Dessinatrice la savait prête également. Elle n'avait donc aucune raison d'échouer.

Sûre d'elle, mais pas suffisamment stupide pour ne pas être attentive et sur ses gardes, elle avança à son tour dans les entrailles du Labyrinthe.


_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
 
Fonce, petite libellule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Petite libellule, soigne mon coeur ~ Minah
» Petite Libellule ?
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: L'enceinte de l'Académie :: Le labyrinthe-