Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteUn marchombre, ça s'entraîne comment ?
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Un marchombre, ça s'entraîne comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Marchombre
Messages : 125
Inscription le : 06/10/2014
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://hatithenorn.tumblr.com/
MessageSujet: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Lun 15 Déc 2014 - 2:12

C’est un rayon de soleil passant à travers ses rideaux qui réveilla Danatael. Après avoir pris quelques minutes pour se lever, il se dirigea vers la fenêtre pour estimer quelle heure de la journée il pouvait bien être. Il était encore assez tôt, d’après la position du soleil dans le ciel. S’écartant de la fenêtre, il procéda au craquement de ses articulations et a quelques étirements en bâillant pour se dégourdir, puis il jaugea la pièce du regard. Trop petits. Ses quartiers étaient trop petits pour s’entraîner.
 
Danatael prit dans ses affaires un pantalon ample confortable qu’il aimait porter pour s’entraîner et l’enfila ainsi qu’une simple tunique et ses bottes, puis se dit qu’il verrait bien où il irait s’entraîner en sortant de sa chambre. Il décida de passer par la cuisine pour se prendre trois pommes et un peu d’eau, puis sortit et croqua dans son petit-déjeuner tout en regardant autour de lui. Son regard s’arrêta sur la tour marchombre. Il était temps qu’il aille visiter le bâtiment, en tant que marchombre, justement …
 
Il se dirigea donc en flânant vers la tour tout en mangeant deux de ses pommes et en profitant de l’air matinal. Il prit le temps de visiter l’intérieur et rentra dans la salle des marchombre, où il découvrit un espace entièrement dédié à l’entraînement physique puis il entra dans une seconde salle, dédiée à la méditation. Décidant de commencer par là, il s’installa dans un coin de la pièce et laissa vagabonder son esprit. Je commence à connaître des gens uniques ici, je vais finir par m’attacher à cet endroit si je fais pas attention. Mais en même temps, c’est pas si grave, de s’attacher aux choses. Je crois ? Puis les pensées de Danatael dérivèrent vers le sens de la liberté, ses limites, celles qu’il voulait dépasser, puis il pensa à toutes les limites qu’il voulait dépasser un jour et de plus en plus de limites à dépasser s’imposaient à son esprit au fur et à mesure qu’il se voyait en franchir, comme s’il était en train d’essayer de vaincre une hydre en lui coupant ses têtes.
 
Au bout d’une vingtaine de minutes, Danatael pensa qu’il avait assez médité pour aujourd’hui et passa dans l’autre salle, celle d’entraînement. Elle était toujours vide. Cette fois, il prit un peu plus de temps pour observer la salle : il y avait des tapis au sol, de quoi faire du parcours d’obstacle, un mur d’escalade – Même si les prises sont presque invisibles. En fait, la salle permettait à un marchombre d’entretenir son physique. Pas forcément de se dépasser, mais au moins on pouvait se garder en forme. Danatael se sentit quand même d’humeur à relever un défi : il retira sa tunique pour être plus à l’aise, puis courut en direction du mur d’en face, fit deux ou trois pas dessus puis dût sauter et réaliser un salto pour bien se réceptionner.
 

Aujourd’hui, j’apprends à marcher sur les murs ! s’encouragea-t-il à voix haute.


_______________
Perdu dans la brume
Il ne voit que la Lune
Le loup sourit
avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Mer 17 Déc 2014 - 20:56

Les événements s'étaient enchaînés et, même avec toute la bonne volonté du monde, Dylan avait encore parfois un peu de peine à s'y retrouver. Sa rencontre et sa discussion avec Einar, les liens qui avaient commencé à se tisser entre Ichel et elle, le retour de Kirfdéin... Kirfdéin. Ces temps-ci, la Kaelem avait de plus en plus de mal à faire coïncider le nom de « maître » au visage du jeune homme. Certes, il était revenu. Et, pourtant, ce n'était plus tout à fait la même chose.

L'apprentie marchombre n'aurait su dire lequel d'entre eux deux en était responsable. Elle ignorait si, malgré ses récentes promesses, Kirfdéin avait tout de même pris une légère distance par rapport à elle et à leurs cours, ou si elle-même s'était habituée à s'entraîner seule durant son absence – et y avait pris goût. Quoiqu'il en soit, le fait était là – indubitable. Irrémédiable ?

Cependant, au fond d'elle-même, elle savait que cela ne pouvait – ne pourrait continuer indéfiniment ainsi. En dépit de ses aptitudes physiques, de sa connaissance de la science du combat et de ses compétences guerrières dues à de longues années de formation à la Citadelle, elle était incapable de progresser plus avant sur la Voie qu'elle avait choisie sans guide pour lui ouvrir la route. Voilà pourquoi elle mettait un point d'honneur à écouter, suivre et retenir les conseils et les recommandations que Kirfdéin lui prodiguait durant leurs cours et, ensuite, à les mettre elle-même en pratique, que ce soit seule ou non. Toutefois, si elle avait l'impression de n'avoir jamais été aussi persévérante et attentive depuis son arrivée à l'Académie, elle n'avait pas le sentiment d'avancer comme elle l'aurait souhaité. Elle s'améliorait de jour en jour, certes. Mais il lui manquait quelque chose – et elle ignorait quoi.

Dylan avait pris l'habitude de commencer sa journée par une promenade plus ou moins longue, à pied ou à cheval, aux alentours de l'Académie. Néanmoins, ce matin-là, elle ne se sentait guère attirée par une marche ou une chevauchée en solitaire. Or, n'ayant rendez-vous avec Kirfdéin qu'en fin d'après-midi, elle avait la matinée devant elle et ne comptait pas la passer dans son lit ou à la bibliothèque. Elle finit donc par se décider pour la tour marchombre, sans savoir exactement si elle opterait plutôt pour la salle d'entraînement ou celle de méditation. Tout en prenant la direction de la tour, elle entreprit de s'attacher les cheveux et, une fois arrivée, laissa ses pas la guider sans prendre garde à l'endroit où ils la menaient. Ce ne fut qu'une fois arrivée devant une porte qu'elle prit conscience du lieu où elle se trouvait. Entraînement, donc.

Cela faisait à présent plusieurs semaines que la jeune femme avait prit l'habitude d'enfiler sa tenue de cuir sombre sous l'uniforme rouge qu'on leur imposait : ainsi, même si elle ne pouvait prendre son sabre avec elle, elle avait au moins la satisfaction de pouvoir se changer à la fois où et quand elle le désirait, ce qui s'avérait extrêmement pratique dans des cas comme celui-ci, par exemple.

Mais, lorsqu'elle pénétra silencieusement dans la pièce, elle se rendit compte avec un mélange d'étonnement et de curiosité qu'elle n'était pas vide. Un homme, de dos et torse nu, s'y trouvait déjà. Marchombre, sans le moindre doute. Pourtant, elle n'avait pas l'impression de l'avoir déjà croisé à l'intérieur de l'Académie. À cet instant, l'inconnu se mit à courir afin de sauter sur le mur face à lui, sur lequel il parvint à faire quelques pas avant de se réceptionner par un salto en s'encourageant de la voix. Sa remarque éveilla aussitôt l'intérêt de Dylan, et elle ne put s'empêcher de prendre la parole sur un ton amusé tout en entreprenant d'enlever son uniforme.


- Marcher sur les murs me paraît en effet une bonne façon de commencer la journée, observa-t-elle, un sourire dans la voix – et une étincelle dans le regard.

Le marchombre fit aussitôt volte-face, mais sa surprise ne tarda pas à s'évanouir tandis qu'il la détaillait du coin de l'œil. De son côté, l'apprentie finissait de quitter ses chaussures, qui allèrent bientôt rejoindre l'uniforme. Les épais tapis qui couvraient le sol de la salle d'entraînement permettaient en effet d'évoluer nu-pieds, ce qu'elle préférait. Elle commença ensuite à s'étirer les muscles et à échauffer ses articulations mais, comme le visage de son interlocuteur ne s'était pas toujours pas départi de son expression intriguée, elle se décida à rouvrir la bouche.

- Je m'appelle Dylan.


_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
avatar

Marchombre
Messages : 125
Inscription le : 06/10/2014
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://hatithenorn.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Sam 10 Jan 2015 - 3:07

Trop concentré sur son exercice, Danatael n’avait pas entendu la jeune femme rentrer dans la salle. Un jour, son manque de concentration lui coûterait la vie… Bon, au moins, ça ne lui était jamais arrivé en mission. Toujours était-il qu’il avait été surpris d’entendre une voix répondre à son monologue, et quand il se retourna il devait avoir de l’étonnement affiché sur son visage car la jeune femme arborait un petit sourire amusé.
 
- Eh bien Dylan, je suis enchanté ! dit-il en s’inclinant, d’humeur joueuse. Quant à moi, je m’appelle Danatael ! Danatael Qil’Reddan, tout nouveau maître marchombre de l’Académie de Merwyn !
 
Il savait qu’il avait été un peu théâtral, mais le trait d’humour qu'il avait décelé dans le ton de Dylan lui avait donné envie de s’amuser. Il prit un petit instant pour l’observer, pour se faire une idée de la personne qui lui faisait face. En tenue de cuir sombre comme les marchombres en portaient très souvent, elle avait enlevé ses bottes. Pourquoi j’ai pas pensé à enlever les miennes d’ailleurs ? Je serais plus à l’aise… Elle avait un joli visage, mais elle paraissait encore un peu jeune, elle devait avoir 3 ou 4 ans de moins que Danatael. Vu son âge, elle ne devait encore être qu’apprentie, cependant il arrivait parfois que des prodiges deviennent marchombres avant même d’avoir atteint l’âge adulte. Il verrait bien dans quelques instants, quand elle commencerait à s’entraîner.
 
S’approchant de ses affaires, il enleva se mit pieds nus et posa ses bottes par terre contre le mur, à coté de sa tunique, puis il sautilla sur place, plus léger, et il se tourna à nouveau vers Dylan :
 
- J’aurais peut-être dû les enlever plus tôt, je me suis toujours senti plus à l’aise pieds nus.
 
Puis, sans prévenir, il se mit à courir vers le mur sur lequel il avait déjà tenté de marcher et réussit à monter quelques pas plus haut que l’essai précédent mais dut à nouveau se réceptionner en salto pour ne pas tomber.
 
- Eh bien, c’était déjà mieux… dit-il, plus pour lui-même que pour Dylan.
 
Puis une pensée traversa l’esprit de Danatael, qui était curieux de nature.
 

- Tu t’entraînes seule ? Où est ton maître ?



[Désolé, ce n'est pas très long mais j'imagine que c'est le temps que le dialogue s'installe entre les personnages ! Je suis dispo si y'a besoin d'éditer quelque chose, bien entendu Wink]


_______________
Perdu dans la brume
Il ne voit que la Lune
Le loup sourit
avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Mer 11 Fév 2015 - 20:22

Le moins que l'on pût dire, c'était que Danatael était d'humeur joyeuse. Et joueuse. Ses mimiques et son ton théâtral lui rappelèrent, l'espace d'un instant, sa rencontre avec Arro, et elle esquissa un sourire. Entre-temps, le jeune homme avait enlevé ses propres chaussures et Dylan se rapprocha du mur d'entraînement tout en l'observant du coin de l'œil. Avec son attitude assurée, ses cheveux sombres attachés en queue-de-cheval et son regard dont la teinte d'un gris bleuté ne fut pas sans lui évoquer ses propres iris, elle lui donnait une vingtaine d'années, peut-être légèrement plus. Ainsi, elle avait vu juste. Il était bien marchombre, et venait d'arriver à l'Académie. Elle ignorait qu'un nouveau maître s'était présenté récemment devant l'Intendant mais, après tout, elle ne se sentait que peu concernée par les affaires de l'Académie. Certes, elle y était élève mais, si elle l'avait intégrée, c'était avant tout pour recevoir un apprentissage marchombre, et non pas pour le simple plaisir de devenir une étudiante.

À ce moment, Danatael reprit son élan et courut de nouveau en direction du mur, sur lequel il parvint à progresser de quelques mètres de plus. La Kaelem n'avait pas eu l'occasion d'observer beaucoup de marchombres à l'œuvre, à l'exception de Kirfdéin ou d'Ichel, mais elle ne put que saluer sa performance. Aucun doute, il était doué. Cependant, il interrompit son exercice pour se tourner vers elle et l'interroger, de l'intérêt dans la voix.

- Mon maître ?

Dylan hésita – l'ombre d'une seconde, assez peu pour que seul un observateur aguerri eût la capacité de percevoir son trouble.

- Nous n'avons rendez-vous que cet après-midi. J'ignore où il se trouve maintenant.

Elle lut une certaine incrédulité sur le visage du marchombre. Sans doute n'était-il guère habitué à cette manière d'enseigner – après tout, l'apprentissage de l'élève étant constant, un maître ne se devait-il pas de rester auprès de lui le plus clair de son temps ? Comment lui expliquer que leurs relations s'étaient complexifiées et que, depuis le départ de Kirfdéin, elle avait pris l'habitude et même le goût de s'exercer seule ?

- En fait, c'est un peu... compliqué. Disons simplement que, parfois... enfin, j'aime bien m'entraîner seule.

Dylan tourna la tête, laissant son regard s'attarder sur les matelas tapissant la salle, avant de lever les yeux en direction de Danatael. Aucun des deux ne cilla.

- Il s'appelle Kirfdéin. Kirfdéin Starkhoz. Je ne sais pas si tu as déjà entendu parler de lui.

Le tutoiement avait jailli, naturel, et elle se sentit soudain perplexe en se rendant compte qu'elle avait toujours vouvoyé Kirfdéin, même si les deux hommes devaient avoir sensiblement le même âge. Une question de statut, sans doute.

- Et toi ? s'informa-t-elle d'un ton qu'elle s'efforça de rendre léger, espérant dévier la conversation du sujet épineux que constituait son maître. Je suppose que tu n'as pas encore d'apprenti, sinon tu l'aurais sans doute emmené ici avec toi ?

Ce faisant, elle avait pris le temps d'observer avec attention les murs qui l'entouraient et s'en rapprocha, songeuse.

- Je me demande si ça ne serait pas plus efficace de prendre appui sur un de ces murs pour ensuite se propulser sur celui d'à-côté, remarqua-t-elle à mi-voix, mais suffisamment audible pour se faire entendre de Danatael.

Après une dernière inspection des deux murs qui faisaient l'angle de la pièce, elle recula vivement avant de se mettre à courir. Comme elle avait vu le maître marchombre le faire, elle se projeta sur le mur de droite mais utilisa ensuite son élan pour se propulser vers celui de gauche. Grâce à cette méthode, elle réussit à gagner quelques pas par rapport au premier mur, même si sa prestation restait évidemment bien inférieure à celle du jeune homme. Se rétablissant sur le tapis en un salto, elle se tourna vers ce dernier, à peine essoufflée. Celui-ci la dévisageait en silence et elle ne parvint pas à interpréter son expression, aussi se contenta-t-elle de proposer, accompagnant sa phrase d'un léger haussement d'épaules :

- Qu'est-ce que tu en dis ? Tu veux essayer ?

[Postéééééé Dis-moi si quoique ce soit te gêne o/]



_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
avatar

Marchombre
Messages : 125
Inscription le : 06/10/2014
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://hatithenorn.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Mer 25 Nov 2015 - 3:12

- Kirfdéine ? Mmmmh je crois que j'ai déjà entendu son nom, mais tu sais bien qu'on ne rencontre pas très souvent nos confrères alors on est parfois un peu des inconnus même entre nous. Enfin, sauf ici à l'Académie où tout le monde semble se connaître, même les marchombres ! Et … en effet je suis encore seul, pas un seul apprenti marchombre en vue à l'Académie. Je me demande si je vais pas finir par aller en chercher un par moi-même.

Mais Dylan était déjà en train de retourner à leur petit défi pour tenter une autre façon de grimper au mur. Elle avait choisi de se servir de deux murs : en se servant de chaque mur pour s'appuyer et s'élancer plus haut sur l'autre, ce qui lui permit d'arriver plus haut qu'avec ses essais précédents. Elle proposa ensuite à Danatael d'essayer.

Il regarda l'angle de la pièce et finit par se laisser tenter. Ce fut beaucoup plus facile qu'il ne l'imaginait, c'était un peu comme si il grimpait au mur si il avait la possibilité de prendre des appuis. Il arriva assez vite au niveau du plafond et pris un dernier appui pour sauter vers le centre de la salle, se réceptionnant en une roulade pour réduite la force de l'impact puis se releva sur ses jambes.

- J'aurais cru que ce serait plus difficile mais finalement comme on peut prendre des appuis ça aide beaucoup. Tu veux réessayer ? Imagines que tu grimpes, même quand les murs sont presque lisse ce n'est pas impossible.

Il laissa donc sa place à Dylan afin qu'elle retente sa chance sur le mur dans une autre optique. Elle sembla monter beaucoup plus haut qu'à son dernier essai.

- Très très bien, tu te débrouilles comme une chef comme ça !

Danatael avait enfin une occasion de donner de ses conseils à quelqu'un qui voulait bien les entendre.

- Réessaye en perdant le moins d'élan possible à chaque pas que tu fais ! -Il sentait sa fibre de professeur se réveiller en lui - Je pense que tu peux arriver à toucher le plafond comme moi tout à l'heure ! 

[Si tu veux que je modifie quelque chose je suis à disposition ^^]


_______________
Perdu dans la brume
Il ne voit que la Lune
Le loup sourit
avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Ven 18 Déc 2015 - 11:18

Danatael savait expliquer, c'était indéniable. Et, mieux encore, de toute évidence, il aimait cela. Dylan ne put ressentir qu'une bouffée de gratitude en songeant que le marchombre aurait tout aussi bien pu l'ignorer, ou préférer continuer son entraînement tout seul plutôt que gaspiller son temps pour aider une apprentie. Mais il avait décidé de lui prodiguer des conseils, de l'encourager, et elle lui était reconnaissante pour cela.

Le jeune homme avait réussi à toucher le plafond, et elle étouffa un sifflement admiratif. Malgré ses  affirmations, elle doutait fort être capable d'en faire autant, mais retenta tout de même l'exercice – cette fois, elle réussit à monter un peu plus haut, et reçut le compliment de Danatael avec un sourire. C'était tellement agréable de se sentir épaulée, soutenue. D'oublier enfin les regards des autres élèves, le silence de Kirfdéin et l'ombre menaçante de Halina.

Nouvelle tentative. Concentrée, la jeune fille s'efforça de suivre les recommandations du marchombre. Si elle parvint à faire mieux que les deux passages précédents, elle manqua toutefois le plafond de quelques centimètres.


- Raté !

Elle se tourna vers Danatael qui l'observait toujours, un sourire aux lèvres.

- Je suis désolée de t'avoir fait mentir... Mais je pense que tu feras un bon professeur. Sincèrement.

Elle en était même profondément convaincue. Il ne lui fallait plus qu'un apprenti. Mais, en attendant, s'il prenait l'habitude d'aider ceux qui avaient déjà un maître, il n'en serait que meilleur une fois qu'il en serait un lui-même.

Durant les minutes qui suivirent, elle retenta l'exercice, et réussit à toucher le plafond plusieurs fois.  Lors des premiers essais, elle ne le frôla que du bout des doigts, mais ressentit une certaine satisfaction en remarquant qu'elle parvenait de mieux en mieux à appliquer les conseils de Danatael. Enfin, au bout d'une petite dizaine de passages, elle se décida à s'accorder une courte pause afin d'aller boire un peu à la gourde qu'elle avait emmenée avec elle. Lorsqu'elle revint sur les tapis, ce fut pour voir le jeune homme prendre appui sur le plafond, qu'il venait d'effleurer, pour se projeter au milieu de la salle, à plusieurs mètres du mur. Il se releva enfin en une simple roulade, comme s'il n'avait pas à l'instant couru à la verticale mais accompli un banal exercice de gymnastique.


- Et sinon, à part marcher sur les murs et au plafond, il y a autre chose que tu sais faire ?

L'apprentie l'avait rejoint. Elle-même avait reçu une formation de guerrière, pas d'acrobate. Et, même si l'enseignement de Kirfdéin était en train de remédier à cela, elle ne pouvait s'empêcher de se sentir impressionnée devant ceux qui tenaient à la fois du combattant et du voltigeur – comme si un seul élément ne leur suffisait pas, et qu'il leur fallait à la fois la force de la terre et la souplesse de l'air.

- Par exemple, je ne sais pas, moi... Marcher sur les mains ?


[Idem ! Naif ]


_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
avatar

Marchombre
Messages : 125
Inscription le : 06/10/2014
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://hatithenorn.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Jeu 28 Jan 2016 - 23:56

Dylan, peut-être un peu conditionnée par son rang d'apprentie, manquait visiblement de confiance en elle. En prenant son sourire le plus avenant, Danatael répondit à l'élève.


- Mais non, tu ne me fais pas mentir, tu me fais seulement patienter, je suis sûr que tu peux y arriver. 

Il n'avait pas su quoi répondre au compliment de l'élève et se contenta d'adresser un sourire gêné à Dylan avant de lui faire un signe de tête pour l'inciter à continuer l'exercice afin d'y arriver. Essai après essai, Dylan progressait de plus en plus haut, à la satisfaction de Danatael. C'est bien, elle apprend vite. C'est dommage que son maître semble la délaisser un peu dans son entraînement, elle fera un excellente marchombre une fois au terme de sa formation.

Danatael profita d'une pause de l'apprentie afin d'essayer à nouveau de grimper au mur. Il réussit même mieux que prévu et arriva trop vite au niveau du plafond et dut finir son mouvement en s'appuyant contre le plafond pour utiliser sa vitesse en se projetant plus loin et se réceptionna en roulade, évitant de justesse d'avoir le souffle coupé par la violence de l'arrivée. Il se releva tout de même comme si tout avait été planifié, il fallait bien qu'il garde la face devant une élève. Il faudrait VRAIMENT que j'arrête de rêvasser moi, ça finit toujours par m'arriver ces trucs.

Apparemment, ça avait impressionné l'élève qui lui demandait – avec un ton d'ironie lui semblait-il – s'il savait faire d'autres choses comme marcher sur les mains.


- En fait, tu ne crois pas si bien dire.

Joignant le geste à la parole, il s'étira, fit craquer ses épaules et se balança en avant pour atterrir sur ses mains. Après avoir rapidement trouvé son équilibre, il fit un tour des tapis puis rejoint Dylan au centre et se remit sur ses pieds tout en souplesse.



- Je pense qu'un marchombre doit pouvoir se mouvoir aisément où qu'il se trouve et quelles que soient les conditions, et puis, c'est souvent utile dans les escapades et boulots que je fais.

Après quelques secondes de réflexion, Danatael ajouta :

- Tu as déjà réalisé des missions qui demandaient des compétences de marchombre ?

Une idée venait de germer dans sa tête.

[Voilàààà j'ai enfin répondu ! :yaah:J'ai changé de couleur pour mes parties de dialogue, j'aimais bien l'ancienne couleur mais c'était pas très lisible sur le fonds gris ! Bref, comme d'hab si faut changer quelque chose tu dis !]


_______________
Perdu dans la brume
Il ne voit que la Lune
Le loup sourit
avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Mer 10 Fév 2016 - 18:50

Il n'en fallut pas plus pour que Danatael saute sur ses mains, après s'être brièvement échauffé les articulations. La manière féline dont il s'étira n'échappa pas à l'apprentie, de même que ses mouvements à la fois emplis de grâce et de puissance. Force et fluidité. Volonté et décontraction. Être marchombre demandait une mesure et une harmonie que la jeune fille se sentait encore loin de posséder, mais qu'elle découvrait de jour en jour avec un peu plus d'étonnement et d'admiration. Et de résolution. Un jour, elle aussi atteindrait ce point de la Voie – elle aussi trouverait son équilibre. Elle mettrait tout en œuvre pour cela.

Dylan observa attentivement les gestes du jeune homme tandis qu'il faisait le tour des tapis – la manière dont il posait les mains au sol, la façon dont il se balançait légèrement pour conserver l'équilibre. Si elle pouvait en apprendre suffisamment pour s'entraîner elle-même un peu plus tard... Et puis, soudain, elle se fit l'étrange réflexion que rien ne l'empêchait de demander au marchombre lui-même des conseils. Après tout, ne venait-il pas déjà de lui consacrer un peu de son temps ? C'était la première fois que l'apprentie réalisait que, lorsqu'elle n'était pas avec son maître, rien ne l'obligeait à poursuivre ses exercices toute seule. La première fois qu'elle se disait que, peut-être, elle pouvait parfois bénéficier de leçons ne venant ni de Kirfdéin, ni de ses propres expériences. Et que la personne capable de remplir cette fonction pouvait être un homme qu'elle venait à peine de rencontrer – Danatael.

Ce dernier se remettait justement souplement sur ses pieds tout en prenant la parole. Si la première partie de sa phrase était plutôt convenue, la seconde, en revanche, ne manqua pas d'attirer l'attention de la Kaelem.
Dans les escapades et boulots que je fais ?... Aussitôt, son imagination se mit en mouvement. Il était vrai qu'elle n'y avait jamais réellement réfléchi, mais que pouvait bien faire un marchombre, lorsqu'il ne guidait pas un élève sur la Voie ? Dans son esprit, le mot de marchombre avait tendance à se suffire à lui-même, et elle avait un peu de mal à s'en représenter un œuvrant dans la vie de tous les jours. Pourtant, lui aussi devait se nourrir, avoir un endroit où dormir, une activité quelconque – peut-être même une famille ?  Un marchombre pouvait-il exercer un métier à proprement parler ? Si oui, lequel ? Quel était son quotidien, quand il ne parcourait pas Gwendalavir, n'explorait pas l'inconnu, n'affrontait pas le danger, avec quelquefois un apprenti sur ses pas ?

Le cerveau tout à coup encombré de questions, la jeune femme aurait sans doute interrogé Danatael si celui-ci n'avait pas ouvert de nouveau la bouche. Visiblement, une idée venait de lui traverser la tête, car le regard qu'il posa sur elle était soudain plus vif, plus brillant.


- Des missions qui demandaient des compétences de marchombre ?


Dylan n'avait pu s'empêcher de répéter un peu stupidement la question qu'il lui avait posée, désarçonnée par cette interrogation. Les cours de Kirfdéin n'auraient pu évidemment correspondre à cette description, mais qu'entendait-il par là exactement ? Quel genre de missions aurait-on pu lui proposer ? Et en existait-il donc spécifiquement adressées aux marchombres ? L'espace d'un instant, l'apprentie repensa au voyage en compagnie des Itinérants en direction d'Al-Chen auquel quelques élèves participaient. Ce trajet s'apparentait-il aux types de missions auxquels le marchomre faisait référence ? Mais dans ce cas, qui aurait été censé le lui présenter – son maître ou l'Académie ?


- Non, jamais, finit-elle par répondre lentement.

Elle ne savait pas exactement pourquoi, tout à coup, son cœur s'était mis à battre un peu plus vite, un peu plus fort – ni pourquoi elle sentait affleurer en elle une pointe d'excitation, qui lui picotait les membres. Ses yeux croisèrent ceux de Danatael, qui lui sourirent – comme en réponse à la lueur d'intérêt qui s'était allumé dans les siens.


- Pourquoi ?

L'appel de la nouveauté ne la trompait jamais.



[Juste, n'oublie pas qu'au moment de cette rencontre, les Missions du Poll n'existent pas encore Naif  ]


_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
avatar

Marchombre
Messages : 125
Inscription le : 06/10/2014
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://hatithenorn.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Mer 17 Fév 2016 - 22:27

Danatael avait en effet une idée derrière la tête. Cette apprentie apparemment délaissée par son maître devait sûrement avoir soif d'apprendre, d'expérimenter de nouvelles choses, de dépasser ses limites, de progresser sur la Voie, qu'on lui montre tout ce dont un marchombre est censé être capable de réaliser. Elle a besoin que quelqu'un lui montre l'étendue réelle de la Voie. Son infinité.

Donc, cette apprentie marchombre n'avait encore jamais réalisé de mission. Vu son air un peu étonné - à la limite de l'ahuri - et la répétition de sa question, elle ne devait même pas avoir songé à ce qu'un marchombre puisse accomplir quelque mission que ce soit. D'ailleurs elle venait de confirmer la déduction de Danatael.

- Eh bien oui, pour le moment je n'arrive pas à me contenter de la Voie pour me nourrir, je dois toujours avaler de la nourriture pour survivre... Dit-il, ironique. Évidemment les marchombres mettent à disposition leurs talents.

Laissant flotter cette phrase quelques temps pour que l'apprentie intègre cette nouvelle et réveille sa curiosité, il établissait une liste mentale des différents travaux qu'un marchombre pouvait être mené à accepter selon sa personnalité et sa plus-ou-moins discutable morale.

- Ca peut aller de la simple escorte à l'espionnage en passant par la sécurité particulière, et parfois des commanditaires peuvent aussi mettre à profit nos compétences pour des missions disons … plus ou moins légalement discutables... dit-il sur un ton d'humour.

Elle risque de s'imaginer le pire.

- Bon évidemment c'est au marchombre de décider de ce qu'il est d'accord ou non d'accomplir. Ne sommes-nous pas les personnes les plus libres qui arpentent le Gwendalavir ?

La liberté. Le concept ultime, celui que Danatael adorait et chérissait par dessus tout. La liberté était pour lui à la fois un but, un rêve, un chemin, une ligne de conduite, et donc un paradoxe. Puisque s'il recherchait la liberté à tout prix, il se rendait esclave de son désir de liberté et donc il n'était pas libre mais... - il coupa son propre flot de pensée.

- Pardon, mon esprit s'égarait. Enfin voilà, les marchombres sont souvent employés pour des missions ponctuelles qui demandent une expertise dans la discrétion ou tout autre domaine qu'un marchombre pourrait maîtriser. Seulement, le peuple se méfie souvent des marchombres. Comme on rôde dans les ombres, on a souvent la réputation de larrons. Mais voilà, ce que je te propose c'est qu'un jour, si tu es libre et qu'une occasion se présente, je peux nous trouver une mission pour que tu voies sur le terrain ce que tu vaux ?


Danatael espérait pouvoir trouver sans trop de mal une mission qui plairait à l'apprentie marchombre, il savait où trouver des missions pour lui, mais pour les autres ...



_______________
Perdu dans la brume
Il ne voit que la Lune
Le loup sourit
avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Dim 21 Fév 2016 - 19:06

Dylan accepta de bonne grâce la petite pique que lui envoya le marchombre – après tout, elle avait conscience que sa stupeur avait dû être nettement visible, presque palpable. En revanche, cela confirma bien la conclusion à laquelle elle était finalement parvenue. Non, les marchombres n'étaient pas des surhommes. Et, dans un sens, ça la rassura – cela les rendait plus humains, plus... accessibles.

La jeune fille écouta ses explications avec intérêt, essayant de s'imaginer les divers emplois qu'il lui décrivait. Escorter une caravane d'Itinérants, espionner une organisation suspecte, veiller à la sécurité d'un grand seigneur... Ce n'était pas tellement différent de ce que l'on pouvait demander à un guerrier mais les mots, dans la bouche de Danatael, sonnaient étrangement. Comme s'ils n'étaient pas uniquement significatifs en eux-même, mais possédaient également un sens perceptible par en-dessous – un pouvoir suggestif, évocateur, qui la laissait pensive et rêveuse, la tête déjà remplie d'images.  

Sa dernière phrase lui tira un sourire, puis il reprit aussitôt la parole, peut-être pour ne pas lui laisser le temps de s'appesantir dessus. Liberté. Un des maître-mots du marchombre, l'apprentie le savait. Au même titre que fluidité, équilibre, ou encore harmonie. À cette pensée, elle ne put s'empêcher de se rembrunir en se rappelant ses doutes, ses craintes, ses angoisses. Jamais elle ne s'était sentie aussi peu sereine, aussi peu en paix avec elle-même. Cela signifiait-il qu'elle était en train de s'éloigner de la Voie ? De même, le fait de résider dans cette Académie aux murs épais n'était-il pas un obstacle à la liberté chérie par les marchombres ? Depuis qu'elle était ici, avait-elle vraiment l'impression d'être plus libre que lorsqu'elle vivait encore à la Citadelle, avec sa famille ?

Heureusement, Danatael rouvrit la bouche, et la Kaelem en oublia aussitôt ses interrogations. Son intuition ne l'avait pas trompée : c'était bien une proposition qu'il lui faisait, et quelle proposition ! Tout d'un coup, elle avait l'impression que sa journée venait de s'illuminer, et avec elle la salle d'entraînement, et Al-Poll, et Gwendalavir tout entier. Ne plus rester seule avec ses questions, sans savoir comment se comporter vis-à-vis de son maître et de sa vie. Bouger, changer, faire vraiment quelque chose après ces semaines d'attente et d'incertitude – enfin. Elle n'hésita pas une seconde.


- Franchement ? Ça me ferait vraiment plaisir.

Pour un peu, elle lui en aurait souri à pleines dents – c'est d'ailleurs ce qu'elle fit, mais avec un peu plus de retenue. Et puis, cela signifiait aussi le revoir, pouvoir de nouveau bénéficier de ses conseils, de son aide – de son amitié, tout simplement. Pas qu'elle le considérât comme un ami – ils venaient à peine de se rencontrer, et leur différence de statut était trop importante pour qu'elle voie pour l'instant en lui un égal. Mais elle l'appréciait et, même s'ils devaient avoir à peu près le même âge, le trouvait plus facilement abordable que Kirfdéin. Sans doute parce qu'il ne s'agissait pas de son maître – elle avait beau respecter Danatael, leur relation n'était pas la même. Le seul fait de le tutoyer le prouvait bien.

Puis son regard se posa sur l'uniforme qui l'attendait, roulé en boule sur une table, et elle reprit brutalement conscience de l'endroit où elle se trouvait. Un coup d’œil vers l'une des fenêtres qui perçaient la pièce acheva de la convaincre. Sans qu'elle s'en rende compte, la matinée avait avancé pendant leur entraînement et leurs discussions et, d'après l'emplacement du soleil dans le ciel, elle était à présent déjà bien entamée. Si elle voulait avoir le temps de rendre visite à Flocon de Soie puis de se rincer rapidement à la salle des eaux avant d'aller manger, elle ne devait pas tarder.

- Je suis désolée, mais il va falloir que j'y aille...

Ce faisant, elle avait quitté les tapis, commençant à remettre ses chaussures. Comme elle s'en voulait un peu de quitter le marchombre aussi brusquement, elle rajouta tout en enfilant sa veste d'uniforme par-dessus sa tenue de cuir :


- En tout cas, j'ai été contente de faire ta connaissance. Merci beaucoup pour tes conseils, j'ai passé un très bon moment.

Nouveau sourire, léger mais totalement sincère.


- Du coup, peut-être... à bientôt ? Elle hésita. Ou, disons, au plus tôt possible.

Dylan n'avait en effet aucun doute que Danatael tiendrait sa parole – s'il lui avait dit, c'était qu'il le ferait. Elle le savait. Tout comme elle savait que, le moment venu, il n'aurait aucun mal à la retrouver.  C'était un  marchombre, après tout.



[Sauf si tu as une autre idée, tu peux peut-être conclure par un dernier post ? Pour qu'après on s'attaque enfin à notre mission ]


_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
avatar

Marchombre
Messages : 125
Inscription le : 06/10/2014
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur http://hatithenorn.tumblr.com/
MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   Dim 28 Fév 2016 - 0:31

La salle d'entraînement des marchombres était à nouveau vide. Danatael n'avait pas pris la peine de répondre au départ de Dylan car il savait qu'elle savait : il la retrouverait le moment venu. Regardant par la fenêtre, il estima que son entraînement était suffisant pour aujourd'hui, et décida donc de rentrer.

Rassemblant ses affaires qu'il avait abandonné à l'entrée, il passa une serviette sur son torse pour essuyer la sueur que les efforts lui avaient tiré et plaça la serviette sur son épaule. Il remit ses bottes et quitta la tour marchombre sans prendre la peine de se rhabiller entièrement. C'était une bonne matinée, j'ai rencontré une personne intéressante. Dylan ? Un nom à retenir. Une fois au seuil de la porte, l'air pur lui fit du bien et lui donna envie de rester encore quelques instant dehors avant d'aller se doucher.

Après avoir fait quelques pas dehors, il plaça ses doigts sur ses lèvres pour siffler une note qui résonna dans le grand parc ouvert de l'Académie. Quelques instant plus tard, une grande forme sombre cacha le soleil des yeux de Danatael et un corbeau vint s'installer sur son épaule, celle couverte par la serviette.


- Salut Ys, ça te dit d'aller faire un petit tour ma grande ?

Le corbeau sembla acquiescer, et Danatael fouilla dans sa besace pour trouver un biscuit sablé qu'il gardait toujours pour elle et lui tendit pour qu'elle l'attrape du bout du bec. Contente, Ys frotta sa tête contre la joue de Danatael.

- Tu sais quoi Ys ? Ce matin j'ai croisé quelqu'un de très intéressant. Une jeune apprentie qui ne voit presque jamais son maître. C'est inhabituel. Je crois que je l'aime bien.

Ys serra un peu sa patte droite sur l'épaule de son perchoir humain pour lui signifier de continuer.

- En fait, je suis sûr que je l'aime bien. J'aimerais l'aider à avancer sur la Voie, elle a du potentiel, elle écoute très bien et puis, je crois que j'ai une opportunité d'enseigner, même si elle ne sera pas mon élève.

Pendant qu'il marchait dans l'enceinte de l'Académie, il était arrivé près du puits. Il s’assit sur le rebord pour prendre une gorgée d'eau avant de se remettre en marche.


- Je crois bien que je vais m'employer à trouver quelque chose à faire avec elle pour confronter un peu ses capacités à la réalité, pour qu'elle voit comme la Voie ouvre une infinité de possibilité pour avancer. Oui, je suis décidé.

Ys croassa en battant des ailes.

- Hey, ne sois pas jalouse ma belle, tu sais bien que tu es irremplaçable !

Après quelques caresse sur la tête d'Ys, pour sa plus grande satisfaction, il repartit en direction de ses quartiers afin de prendre une douche bien méritée.

[Si Dylan est okay on peut clôturer ce sujet avec ce post ^_^ ]


_______________
Perdu dans la brume
Il ne voit que la Lune
Le loup sourit
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un marchombre, ça s'entraîne comment ?   



 
Un marchombre, ça s'entraîne comment ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un marchombre, ça s'entraîne comment ?
» Comment contrer un mumak?
» comment peindre des orientaux
» Annabuses, ou comment réussir son exam... , de A. Lasornette
» Comment mener la lutte contre la corruption en Haïti ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: La Tour marchombre :: La salle des marchombres-