Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinette... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 552
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 77


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Sam 29 Nov 2014 - 2:20

Le premier groupe parti, Jehan prit une grande inspiration, réajusta ses plans et se tourna vers ceux qui attendaient de lui des ordres comme un général, alors qu’il n’était au final… NON. Il était Jehan Hil’ Jildwin, Intendant de l’Académie de Merwyn.

- Ce que je vais vous demander est probablement le plus illégal et le plus moralement ambigu de ce que je vous demande tous. Nous avons besoin du soutien de Jean de Terrevermeille, et pour ça, nous devons le ramener ici. C’est un coup de poker extrêmement dangereux, mais nous devons prendre le risque. Il faut que vous parveniez à le ramener ici sans qu’il voit où nous nous trouvons, ou qu’il puisse reconstituer le trajet.

Il leur pointa du doigt les ruelles qui longeaient le tribunal où Jean officiait dans la journée, ainsi que le trajet le plus probable qu’il emprunterait probablement jusqu’à sa demeure.

- Il est crucial que vous ne soyez pas vus, et qu’il n’alerte personne. Connaissant l’homme, il est probable qu’il ait une soirée, ou un évènement quelconque le soir, vous devrez impérativement trouver un moyen de faire parvenir des excuses valables à ses convives, de manière à ce que sa disparition ne soit pas suspicieuse.

Il les regarda tous dans les yeux, les jugeant pour tenter de voir s’ils croyaient vraiment en lui.

- Sans Jean, nous sommes perdus. Soyez prudents, mes enfants, et soyez victorieux.

Le poids du commandement lui pesait sur les épaules. Envoyer ses propres élèves au casse-pipe alors qu’il aurait voulu investiguer lui-même… Carrant les épaules pour ne pas qu’on le voie s’affaisser brièvement, Jehan se tourna vers le reste des élèves, ceux qui seraient chargés de s’infiltrer chez Ril’ Krysant et d’y trouver leurs archives.



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 569
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Sam 29 Nov 2014 - 23:03

Halina était un peu comme tous les autres après le déferlement d’informations, perdue. Elle ne savait pas pourquoi mais elle avait vraiment eu la sensation que tout prendrait sens une fois qu’ils seraient réunis et que Jehan leur expliquerait tout. Mais en fait non. Il était aussi épuisés qu’eux, voir encore plus. La nuit porterait conseil d’après lui mais Halina n’était même pas sûre de pouvoir fermer un œil tellement la situation était tendue.

Cependant, lorsqu’elle se coucha quelques instants plus tard, entourée par ses amis, il ne lui fallut plus d’une minute pour sombrer dans un profond sommeil. Elle était vraiment épuisée par tous ces changements.

Et Jehan avait raison, à son réveil, elle se sentait de nouveau bien, elle était remotivée et son niveau d’énergie avait bien augmenté. Cependant, en jetant un regard circulaire à la pièce, elle remarqua que ce n’était pas le cas de tout le monde, certains avaient des cernes encore plus creusés que la veille.

Mais pas Jehan, leur Intendant, leur général semblait avoir repris du poil de la bête et il les dirigea vers les cibles prioritaires. Trouver les preuves cachées chez lui. Trouver les détails compromettants chez Aziel. Kidnapper Jean-Tourne-Casaque. La discrétion n’ayant jamais été son fort et la situation nécessitant une certaine poigne, la guerrière se porta volontaire pour aller s’occuper De Terrevermeille. 

Elle se rassurait en se disant qu’ils allaient faire ça pour le bien commun et que cet homme avait trahi l’Empire… Mais Halina était une personne de principes et elle n’aimait pas beaucoup ce qu’ils devaient faire. Elle n’allait cependant pas faillir à sa mission parce que cet homme était l’élément indispensable à leur plan.

Elle avait aussi très peur pour ses camarades qui allaient devoir fouiller les maisons qui pouvaient être gardées. Qui savait ce qui pouvait leur arriver là-bas ?

Elle se lança alors, face au groupe :

-Bon alors, on fait quoi ? On l’attrape chez lui ce matin ? On s’en occupe quand il va faire ses courses ? Ou on attend qu’il parte de chez lui pour sa soirée ?

Devant l’absence d’enthousiasme, elle continua :

-On l’attrape dans une ruelle sombre de la ville en se faisant passer pour des simples voleurs… Ou alors on fait une sorte de pièce de théâtre, il lui arrive un accident en pleine rue devant tout le monde et il a besoin d’aide on l’embarque en se faisant passer pour des Rêveurs ça permettrait de justifier son absence à sa soirée… D'autres suggestions ?

Elle adorait ça, élaborer des stratégies mais bon, la mise en application n’était pas toujours à la hauteur.


[Mon premier post depuis le 1er Septembre, j'ai honte, vous me manquiez hug ]


_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Dim 30 Nov 2014 - 1:52

Elle avait simplement passé la nuit à se demander comment se passerait le reste des événements. Enelyë n'avait jamais été dans une telle situation. Elle avait une confiance totale en Jehan, mais, et si jamais il avait vraiment quelque chose à faire dans cette affaire ? Qu'est-ce qu'il leur prouvait, actuellement, qu'ils avaient raison de le croire innocent ? Bien sûr, affaibli et dans la situation dans laquelle il se retrouvait, on lui aurait donné le Dragon sans confession ... mais tout de même ...

Elle se rendit compte qu'elle avait finalement réussi à s'endormir lorsqu'elle se réveilla le lendemain au petit matin, encore plus fatiguée que si elle n'avait pas dormi. Elle avait du mal à se réveiller. Lorsqu'elle se leva finalement pour se retrouver avec les autres, Jehan lui sembla en bien meilleur état que la veille. Il leur expliqua rapidement le plan d'attaque. Enelyë ne put s'empêcher d'admirer le travail qu'avait fait leur Intendant alors qu'il semblait si mal au point la veille.

Halina se présenta tout de suite pour aller chercher De Terrevermeille. Enelyë avait hésité un instant, pesant le pour et le contre. Certes, les trois situations semblaient dangereuses, mais ce kidnapping allait nécessiter plus que de la simple ruse. C'était sans doute la situation qui demanderait le plus le Dessin. Bien sûr que l'Imagination serait surveillée, mais si tout se passait très vite, peut-être que ... Elle chassa cette idée de sa tête. Elle ne pourrait sans doute pas l'utiliser à l'aller, ce serait une mauvaise idée. Mais au retour, elle n'y voyait pas d'inconvénient. Puis Halina prit l'initiative en proposant des solutions.

- Les Rêveurs, ça peut être intéressant ... murmura Enelyë, comme pour elle-même, pensive. Il nous faudrait des sortes de tunique, pour qu'on soit habillées un peu de la même façon, dit-elle plus fort.

Elle ne connaissait pas vraiment les Rêveurs mais était presque sûre qu'ils portaient des trucs du genre.

- Je pourrais faire un Pas mais j'ai peur qu'ils surveillent l'Imagination. Je préférerais le faire une fois que De Terrevermeille sera ... "capturé".

Elle réfléchissait en faisant les cent pas.

- Je pense que si on le récupère dans la rue, on pourra aller jusqu'au bout, et prétendre le mener à la Confrérie. Une fois assez éloignées, je vous laisserai rentrer par vos moyens et je le ramènerai au QG avec un Pas. Du coup ... qui se propose pour l'assommer et se sauver très vite juste après ?

Tout en parlant, Enelyë avait commencé à sortir, et les filles l'avaient suivi naturellement, en réfléchissant elles aussi. Quand Enelyë releva les yeux, après avoir marché un certain temps, elle se rendit compte qu'elles étaient arrivés devant chez Jean De Terrevermeille. Ne restait plus qu'à attendre le moment propice pour mettre leur plan à exécution.



_______________



    Papillon Princesse à votre service ! o/

avatar

Acier
Messages : 166
Inscription le : 08/02/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Dim 30 Nov 2014 - 9:28

Curieusement, alors qu'elle était convaincue du contraire, Kloa s'endormit pratiquement aussitôt que sa tête entra en contact avec l'oreiller de fortune qu'elle s'était aménagée avec une pile de couvertures. Son sommeil fut profond et sans rêve et, lorsqu'elle s'éveilla le lendemain matin avec les premiers rayons du soleil, elle eut l'impression qu'elle ne s'était jamais sentie aussi reposée depuis plusieurs jours.

Ce qui n'était pas plus mal, étant donné que Jehan semblait avoir mûri un plan pendant la nuit. Il les réunit après le petit-déjeuner pour leur expliquer les tâches des trois groupes qu'il avait imaginés et la jeune fille, après un instant de réflexion, se décida pour celui chargé de la capture de Jean De Terrevermeille – mission qui lui paraissait beaucoup plus attrayante que celle de fouiller une vaste demeure à la recherche d'hypothétiques documents plein de poussières.

Leur groupe, composé également de Halina et d'Enelyë, partit le deuxième sur les dernières recommandations de Jehan. Tandis qu'elles marchaient toutes les trois en silence, perdues dans leurs pensées, la seconde Teylus se décida finalement à proposer diverses tactiques pour parvenir à capturer Jean. La Dessinatrice marqua une préférence pour celle des Rêveurs et Kloa acquiesça sans un mot, consciente qu'élaborer des stratégies n'avait jamais été son domaine de prédilection. Cependant, quand la Kaelem demanda une volontaire pour assommer l'homme, la guerrière leva aussitôt les yeux.

- Moi, j'suis partante. De toute manière, je pense que vous serez toutes les deux beaucoup plus convaincantes que moi dans le rôle de Rêveuses...

Ce fut à ce moment que ses deux amies arrêtèrent leurs pas, et il lui fallut un certain temps pour réaliser qu'elles étaient arrivées devant la demeure de leur ennemi. Il ne leur restait à présent plus qu'à attendre que ce dernier en sorte. Kloa se frotta nerveusement les mains avant de reprendre la parole d'une voix qu'elle espéra moins tendue que son apparence :

- Alors, pour résumer, dès que De Terrevermeille se pointe, je l'assomme un bon coup, je pars en courant, vous vous précipitez pour lui venir en aide et faites semblant de le conduire à la Confrérie, puis on se retrouve tous à la maison, c'est ça ?

En fait, plus elle y réfléchissait, plus ce plan lui semblait risqué. Mais elle avait l'habitude, à présent, et n'y accorda donc qu'une attention très relative.

- Et je suis pas une spécialiste des Rêveurs, mais vous voulez peut-être vous acheter les tuniques dont tu parlais, Enelyë, pour faire plus crédible ? Il doit me rester quelques sous, on pourrait mettre en commun nos économies – 'fin, l'argent qu'on a sur nous, quoi.

Elle laissa les deux jeunes femmes discuter de leur déguisement en faisant quelques pas de plus dans la ruelle. Au coin d'un mur se trouvait une petite friperie, et la vision des vieux vêtements empilés sur les étagères ou accrochés à des cintres de bois lui donna une idée. Elle en ressortit quelques minutes plus tard avec un long manteau assez ample pour dissimuler sa silhouette, un chapeau usé jetant une ombre sur les traits de son visage et un chiffon sombre qu'elle accrocha autour de son cou. Devant le regard stupéfait de ses complices, elle ne put retenir un sourire avant de leur indiquer en les dépassant afin de se tapir dans la pénombre d'une ruelle :

- Il y a aussi des tuniques qui pourraient peut-être faire l'affaire, si vous êtes intéressées...

Et l'attente continua. Kloa n'aurait su dire combien de temps s'écoula avant que la porte de la maison ne s'ouvre enfin pour laisser passer un homme escorté de deux autres personnages qu'elle ne distinguait pas très bien, et qu'elle pria pour être de simples domestiques. Dans son dos, elle sentit Halina se contracter et devina qu'il s'agissait bien de celui qu'elles cherchaient. Elle entendit un éclat de rire, puis ce dernier avança lentement sur le pavé, se détachant légèrement de ses compagnons. Elle sut alors ce qu'il lui restait à faire. Remontant son foulard de fortune sur sa bouche, elle jaillit hors de sa cachette en espérant que ses amies resteraient bien hors de vue durant la scène. Sans ralentir, elle fonça sur Jean de Terrevermeille qu'elle attaqua d'un coup de poing à la mâchoire retentissant. Comme il essayait de riposter, elle lui décocha un coup de coude dans l'estomac avant de lui faucher les jambes, et l'homme s'effondra à terre avant de s'immobiliser. L'apprentie combattante détala alors en courant, un peu étonnée de la facilité qu'elle avait eue à l'assommer, mais son soulagement se mua bientôt en surprise puis en inquiétude en se rendant compte que l'une des personnes qu'elle avait prises pour des domestiques l'avait suivie, et qu'elle gagnait du terrain. Qui était-ce ? Un de ses gardes personnels ? Un soldat chargé de sa protection ? L'autre était sans doute resté auprès de leur maître. La gorge nouée, elle accéléra, tourna à droite, à gauche, encore à droite puis... elle s'arrêta net. Elle était arrivée dans une impasse. Or, son poursuivant n'avait pas perdu sa trace – si elle ne pouvait encore le distinguer, elle entendait ses pas et son souffle rauque s'approcher de la ruelle. Devant elle, des murs et des toits. Aucune échappatoire. À moins que ?...

Sans perdre une minute, Kloa se débarrassa à la hâte de son manteau, de son chapeau et du foulard qui lui protégeait le visage. L'homme ne l'avait jamais vue – tout au moins, ne l'avais jamais vue vraiment. Il fallait que cela fonctionne. La Teylus s'effondra contre la façade d'une maison et prit une profonde inspiration avant de crier. À pleins poumons. Il ne fallut qu'une poignée de secondes à son poursuivant pour arriver sur les lieux, le visage baigné de sueur. Sans lui laisser le temps de parler, elle s'exclama d'une voix entrecoupée :

- Un homme, tout de suite... Avec un grand manteau noir... Il m'a bousculée et m'a volée ma bourse, avant de me jeter au sol... S'il-vous-plaît, monseigneur... Faites... quelque chose...

Le visage de son interlocuteur, d'abord teinté de méfiance, se détendit peu à peu tandis qu'il parcourait la ruelle du regard. Enfin, il reporta son attention sur la jeune femme qui lui faisait face – elle le devina détailler sa poitrine avant de se plonger dans ses yeux violets, qu'elle espéra emplis de terreur et de désarroi.

- Vous inquiétez pas, mam'selle, lâcha-t-il finalement. Je vais le retrouver, votre voleur. Il a aussi agressé un monsieur très bien, pas plus tard que tout à l'heure, j'étais justement à sa recherche. Par où dites-vous qu'il s'est enfui ?

Sans hésiter, la jeune fille pointa d'un doigt tremblant les toits qui leur faisaient face.[/color]

- Il a pris appui sur une gouttière puis il est monté... Comme ça, d'un seul coup, sans s'arrêter. Après, je l'ai perdu de vue.

L'autre hocha solennellement la tête, très professionnel.

- Merci pour les renseignements. Je vais faire aussi vite que possible, je vous le promets. Ce chenapan ne doit pas être bien loin.

Kloa l'observa se lancer à l'assaut des toits en réprimant un sourire. Puis, lorsque ce dernier eut disparu de son champ de vision, elle se leva d'un bond, épousseta son pantalon et quitta la ruelle sans un regard en arrière pour le tas de vêtements caché derrière une poubelle.

[Dites-moi si vous trouvez que j'ai trop fait avancer ou quoi o/]


_______________







Le cerf qui s'unit
Au trèfle de l'automne

On dit

Qu'il n'engendre qu'un faon

Unique et ce faon

Mon garçon solitaire
Part pour un voyage
De l'herbe en guise d'oreiller





Elizia / Kloa Rwanda
avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 569
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Dim 30 Nov 2014 - 21:50

Les idées d’Halina semblèrent plaire aux filles. Elles préféraient l’idée des rêveurs afin de justifier le départ de Jean et son absence à la soirée. Cette possibilité demandait cependant à ce que Jean soit inconscient et que les personnes qui allaient jouer les « sauveurs » soient assez douées pour tenir leur rôle. Enelyë proposa d’amener Jean avec un Pas sur le côté une fois qu’elles l’auraient récupéré afin de réduire le risque d’être vues avec l’homme. Les filles auront juste à rentrer au QG à pied.

Halina ne comprenait pas trop comment on pouvait surveiller l’Imagination mais bon, elle faisait confiance à son amie pour savoir ce qui était bon sans se faire détecter. Kloa se proposa pour être celle qui assommerait leur cible et laissa le rôle de rêveuses à la Kaelem et à la Teylus. Cependant, il fallait qu’elles se trouvent des tenues particulières pour ne pas être grillé par Jean ou les gens qui l’accompagneraient. Kloa trouva une petite friperie à quelques pas de la demeure de la cible et elle ressortit avec un long manteau, un chapeau et de quoi cacher son visage. Elle était méconnaissable. Et avec sa carrure de guerrière on ne savait pas trop si elle était un homme ou une femme.

Enelyë et Halina entrèrent à leur tour et achetèrent deux tuniques avec capuches qu’elles passèrent par-dessus leurs vêtements et attachèrent avec un cordon à leur taille. La largeur et la longueur de la tunique dissimulait les épaules larges de la guerrière et ses armes. Si elle devait se battre elle serait très encombrée par cette robe de bure. Halina rabattit la capuche sur son visage en sortant de la boutique afin de dissimuler un peu ses traits dans l’ombre. Enelyë fit de même. Elles avaient aussi acheté un long tissu assez résistant. Dans une autre boutique elles achetèrent deux longs morceaux de bois réguliers et elles confectionnèrent un brancard de fortune afin de pouvoir transporter un corps inconscient.

Elles s’assirent sur un banc non loin de la maison de Jean afin de surveiller les entrées et les sorties et d’être prêtes à intervenir. Kloa était dissimulée au coin d’une ruelle. Les deux rêveuses se lancèrent dans une discussion sur la pluie et le beau temps afin de ne pas éveiller les soupçons.

Lorsque Jean sortit, accompagné de plusieurs personnes, Halina se contracta et fit le signe convenu aux filles. L’action fut très rapide et Halina vit la cible s’effondrer, inanimée. Kloa fonça dans une ruelle avec sur ses talons un des compagnons de Jean.

Halina poussa un cri faussement étonné et se précipita vers la victime avec le brancard sous le bras, sans s’occuper des personnes qui accompagnaient Jean, elle se concentra sur son rôle. Elle avait appris quelques gestes d’urgences lors de ses voyages et à l’Académie, du coup, elle savait comment réagir :

-Monsieur, monsieur, vous m’entendez ? Répondez-moi, serrez-moi la main ? Il est inconscient !

Elle laissait Enelyë s’occuper des compagnons de la cible pendant qu’elle se concentrait sur l’homme. Comme si elle observait l’étendue des dégâts ou qu’elle déroulait son rêve. Puis après quelques instants elle déclara :

-Il va falloir qu’on l’amène d’urgence à l’infirmerie la plus proche ! Il faut qu’il voit un Rêveur expérimenté au plus vite !

Elle se tourna vers son amie d’un air qu’elle espérait paniqué derrière sa capuche :

-Après cette journée de bénévolat en vielle je n’ai plus la force de dérouler mon Rêve sur lui et toi non plus j’imagine ! Mettons-le sur le brancard et dépêchons-nous !

Pendant tout ce temps, elle n’avait pas trop fait attention aux autres personnes présentes sur place.



_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Dim 30 Nov 2014 - 23:15

Ce fut Kloa qui se proposa pour assommer De Terrevermeille. Enelyë ne la connaissait pas très bien, mais lui faisait totalement confiance pour frapper assez fort sur l'homme. Néanmoins, elle pointa assez rapidement leur problème : avec leurs habits actuels, elles n'entraient pas vraiment dans le rôle. Et elles n'étaient pas discrètes, leurs visages étaient visibles. Elle proposa de leur donner ses économies mais Enelyë refusa : elle pouvait payer deux tuniques. Puis elle s'éloigna un peu, tournant dans une ruelle, pendant que Halina et Enelyë discutaient de leur déguisement. Une capuche, déjà, était indispensable.

Une forme arriva vers elle et la Dessinatrice dut faire un effort pour reconnaître Kloa derrière ce costume. En passant à côté d'elle pour aller se poster à un endroit stratégique, elle leur indiqua la petite boutique où elle avait trouvé cela. Halina et elle y allèrent pour choisir des tuniques, à capuche, qui laisseraient leurs traits dans l'ombre, puis achetèrent également de quoi faire un brancard, avant de partir s'installer dans un coin de rue. Elles se mirent à discuter, pour ne pas être soupçonnées.

Puis Jean de Terrevermeille sortit, et Halina fit signe à Kloa. Elle attaqua leur victime assez rapidement, et Enelyë s'inquiéta légèrement en voyant quelqu'un courir vers elle. Mais bon ... elle saurait se débrouiller. Halina poussa un cri, et Enelyë fit mine de s'inquiéter, à son tour, en se précipitant elle aussi vers l'homme. La Teylus commença aussitôt à s'occuper de la "victime" et la Kaelem comprit qu'elle était chargée de s'occuper des personnes qui observaient la scène. Mine de rien, la foule commençait à s'amasser autour d'eux : l'effet de masse ... Elle commença à sortir quelques phrases terriblement clichés, mais qui semblaient marcher.

- Ne vous inquiétez pas, tout va bien se pass-

Halina déclara qu'il fallait l'emmener à l'infirmerie la plus proche, disant qu'il avait besoin d'un Rêveur expérimenté. Enfin Enelyë allait pouvoir s'échapper de cette situation. Halina commença à le faire rouler sur leur brancard et alors qu'elle annonçait à la foule qu'elles allaient s'en occuper, quelqu'un s'approcha d'elle, tirant sur sa manche. Elle retira vite son bras, un peu inquiète. Un homme, qui semblait avoir à peu près leur âge, s'approcha.

- Excusez-moi, mais je vous accompagne.

Enelyë s'empêcha de jeter un regard vers Halina.

- Bien sûr, je comprends. Vous êtes de sa famille ?
- Un domestique.
- T ... très bien. Et bien allons-y, dit-elle, faussement assurée.

Elles commencèrent alors à partir, et elle réfléchissait à toute vitesse. Pouvait-elle utiliser le Dessin pour s'en débarrasser ? Il ne pouvait pas voir leurs visages, mais elles ne pouvaient pas prendre le risque de l'assommer lui aussi. A son réveil, il se poserait inévitablement des questions. Enelyë commença à se mordre la lèvre, espérant qu'Halina aurait une idée brillante, ou que Kloa parviendrait à faire un miracle.

Néanmoins, elle dessina tout de même quelques menues embûches sur le chemin du jeune homme, espérant qu'il se prendrait les pieds quelque part et finirait par s'assommer de lui-même.



_______________



    Papillon Princesse à votre service ! o/

avatar

Acier
Messages : 166
Inscription le : 08/02/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Lun 1 Déc 2014 - 19:59

Kloa s'était mise à marcher dans les ruelles sans objectif précis, déambulant parmi les places et les passants en se demandant ce qu'il lui restait à présent à accomplir. Valait-il mieux rejoindre la maison où se cachait Jehan, comment elles en avaient convenu un peu plus tôt, ou essayer de se lancer à leur recherche afin de s'assurer que la suite de leur plan se déroulait sans accrochage ? Certes, elle savait qu'elle pouvait tout gâcher si le domestique qu'elle avait induit en erreur croisait de nouveau sa route à ce moment-là mais, d'un autre côté, elle se voyait mal retourner au quartier général pour attendre le retour de ses amies en se tournant les pouces.

Ses réflexions suivaient donc leur cours lorsqu'elle se rendit compte que ses pas l'avaient ramenée, presque malgré elle, au niveau de la demeure de Jean de Terrevermeille. Elle allait s'en détourner quand elle remarqua qu'un petit attroupement s'était formé dans la rue ; elle se résolut donc finalement à s'approcher avec une certaine appréhension, espérant que leur tactique avait fonctionné, et se sentit soulagée en voyant un groupe composé de trois personnes s'éloigner discrètement en soutenant un brancard de fortune. Ce ne fut qu'au bout de plusieurs secondes que ses sourcils se froncèrent. Une minute. Trois personnes ? Leur victime n'était-elle pas censée être inconsciente ? Alors que le public commençait à tourner les talons, elle entreprit la filature des deux fausses Rêveuses, du blessé et de leur compagnon. Compagnon qu'elle ne tarda pas à identifier comme le second serviteur du seigneur assommé. Cette fois-ci, elle n'y comprenait plus grand-chose. Pourquoi s'encombrer d'un témoin supplémentaire ? Était-ce pour ajouter plus de crédibilité à l'action ? Et puis, le domestique trébucha sur un pavé déchaussé malencontreusement posé en travers de son chemin et qui n'y était pas un instant auparavant, et elle réalisa que ce dernier s'était sans doute invité tout seul. Or, tout cela n'allait pas leur faciliter la tâche. Sauf si...

Avant même de s'apercevoir de ce qu'elle faisait, la jeune fille bondissait en avant en appelant de toutes ses forces :


- Monsieur ! Eh, monsieur !

Celui-ci se retourna en même que Halina et Enelyë et, sur son visage, la stupéfaction céda bientôt la place à l'agacement. Remarquant qu'il n'allait pas tarder à la renvoyer vertement, elle se dépêcha de les rejoindre en courant, glissant à moitié sur la pierre humide.

- Ah, je vous trouve enfin ! C'est bien vous, n'est-ce pas ?

L'autre haussa un sourcil et elle continua en s'accrochant à son bras, le souffle court :

- Si vous saviez comme je suis soulagée ! Je vous cherche depuis un bon moment, vous comprenez. Il faut dire que les indications de votre collègue n'étaient pas très précises, et je me suis un peu perdue avant d'arriver devant la maison qu'il m'a décrite...

Surtout, ne pas se trahir par un regard en direction de ses complices – ne pas leur faire comprendre qu'elle improvisait totalement. Concentrer toute l'anxiété dont elle était capable dans les yeux qu'elle darda sur le visage du jeune homme. Lequel jeune homme tressaillit et recula d'un pas, sans toutefois retirer sa main de son bras.


- Je ne vois absolument pas de quoi vous voulez parler. Pourriez-vous être un peu plus précise ? Je n'ai pas de temps à perdre avec des futilités.

Sa voix contenait un énervement palpable, mais également une certaine once de curiosité – et, peut-être, d'appréhension.

- Mais votre collègue, enfin ! Ou votre compagnon, votre camarade, votre ami, je ne sais pas comment vous préférez l'appeler. Vous savez bien, assez grand, plutôt costaud, avec une petite moustache noire, une cicatrice sur la joue gauche et...

- Vous voulez sans doute parler de Kay, l'interrompit sèchement le domestique – et à fort bon escient puisqu'elle avait de plus en plus de mal à se représenter nettement son visage et sa silhouette dans son esprit. Eh bien, que se passe-t-il ? A-t-il un problème ?

Elle rebondit aussitôt.

- Un problème ? Et comment ! Il s'était lancé à la poursuite du voyou qui a agressé votre maître – elle désigna du menton le corps allongé sur la civière –, et figurez-vous que ce même homme m'a également volée ma bourse ! Sa voix monta dans les aigus. Quand il m'a trouvée, il avait perdu sa trace et j'ai pu la lui indiquer mais, comme l'autre en avait profité pour prendre de l'avance, il m'a fait savoir qu'il aurait besoin de renfort et il m'a donc envoyé vous chercher. Il m'a... Elle hésita. Il m'a aussi fait savoir que c'était urgent. Vraiment urgent, insista-t-elle en croisant les doigts pour que sa tactique fonctionne.

Sa tirade avait de toute évidence déstabilisé son interlocuteur car il demeura silencieux quelques longues secondes. Puis, alors qu'elle pensait que c'était gagné, il se mordit la lèvre et secoua la tête.


- Je suis désolé, mais mon rôle est auprès de mon maître. Si Kay a réellement besoin de moi, il n'a qu'à se déplacer en personne.

- Et abandonner la poursuite du criminel ? Kloa n'eut aucun mal à laisser percer la panique dans ses paroles. Mais voyons, vous n'y pensez pas ! Il me semble, moi, que votre place est là où vous pouvez vous rendre le plus utile. Je suis sûre que ces deux Rêveurs sauront parfaitement s'occuper de votre maître. Et d'ailleurs, comment croyez-vous qu'il réagira lorsqu'il apprendra que la personne qui l'a attaqué n'a pas été rattrapée et se promène encore impunément dans la ville, pouvant à tout moment tenter d'achever son œuvre ?

Le domestique blêmit, et elle sut qu'elle avait visé juste.


- En outre, conclut-elle en détaillant le jeune homme des pieds à la tête et en se rappelant combien son collègue était essoufflé en parvenant dans l'impasse et combien il était âgé, en comparaison, votre ami n'a sans doute ni vos jambes, ni votre souffle. Je suis certaine que vous arrêterez votre homme sans aucune difficulté et que vous pourrez ensuite rejoindre votre maître à la Confrérie sans le moindre problème. Il ne sera peut-être même pas encore revenu à lui.

Un petit sourire flotta sur ses lèvres. Son interlocuteur pinça les lèvres, soupira une dernière fois, juste pour la forme, puis opina du chef.

- Très bien. Où avez-vous laissé Kay ?

- Par là
. Le doigt de la jeune femme se tendit dans la direction opposée à celle dont elle venait, le plus loin possible de Kay, des toits et de l'impasse. Si vous faites vite, je suis convaincue que vous pouvez le rattraper.

Quelques minutes plus tard ce dernier s'éloignait en trottinant, et Kloa attendit qu'il eut tourné le coin de la rue pour se tourner vers ses deux amies.

- Et maintenant ? Je reste avec vous ?

[Editable !]


_______________







Le cerf qui s'unit
Au trèfle de l'automne

On dit

Qu'il n'engendre qu'un faon

Unique et ce faon

Mon garçon solitaire
Part pour un voyage
De l'herbe en guise d'oreiller





Elizia / Kloa Rwanda
avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 569
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Mar 2 Déc 2014 - 22:24

Enelyë semblait s’être occupée de rassurer la foule qui s’était amassée à côté de le groupe. Mais il semblait à Halina qu’il y avait de plus en plus de monde autour d’eux. Ce qui n’était pas pour la rassurer. Car plus il y avait de personnes plus il y avait le risque qu’elles se fassent démasquer. Il fallait donc déguerpir au plus vite. Surtout qu’Halina était incapable de dire combien de temps Jean resterait inconscient. S’il se réveillait tout tomberait à l’eau... 
 
C’était pourquoi, Halina s’empressa d’étendre la civière et fit rouler le corps inanimé dessus. Cette technique ferait certainement trembler toutes les personnes qui avaient des connaissances sur les urgences et les risques de ce genre de méthodes mais la jeune femme n’en savait rien. Elle ne faisait qu’appliquer le peu de souvenirs qu’elle avait. Il fallait bien le déplacer et elle ne se souvenait plus comment faire. Alors elle faisait avec les moyens du bord. Tout était un peu précipité. Elle sentait l'angoisse monter dans sa poitrine. Et elle avait un peu peur des risques. Mais elle serra les mâchoires et se concentra sur sa tâche. C'était le plus important pour le moment. 
 
Alors qu’elles allaient partir, un homme les interrompit, c’était le second compagnon de leur cible. Un domestique. Inquiet pour son chef. Et il souhaitait les accompagner. Halina se retint de grimacer. Elles avaient vraiment besoin de ça maintenant. Il ne pouvait pas courir après les méchants comme tous le monde ? Ou juste rester là les bras croisés ? Elle souleva l’avant du brancard et Enelyë s’occupa de l’arrière. Elles partirent d’un pas assez rapide pour montrer qu’elles étaient pressées mais pas trop pour éviter de s’épuiser. L’homme se mit donc à les suivre et se cala sur leur rythme. Heureusement aucun badaud ne se joignit au groupe. Cependant Halina râlait intérieurement, comment allaient-elles se débarrasser de lui discrètement ? Impossible de le perdre, il se douterait de quelque chose. Impossible de l'assommer, il finirait bien par se réveiller. La guerrière pria la Dame qu’Enelyë ait de meilleures solutions pour éliminer ce poids.
 
Heureusement, Kloa intervint. Elle arrêta le groupe et baratina le domestique de Jean pendant un long moment. Elle lui faisait croire que l’autre compagnon de Jean avait besoin de son aide pour rechercher l’agresseur. C’était une super idée qui leur permettait de se libérer de cette personne encombrante. Ce dernier finit par se laisser convaincre par la jeune femme et emprunta la direction proposée par Kloa. Lorsqu’il disparut derrière le coin d’une ruelle, Halina laissa échapper un soupir de soulagement. Enfin. Elles étaient vraiment proches du but, et ça s’était une vraiment bonne nouvelle. Avant de répondre à la question de la Teylus, Halina les guida dans une ruelle vide et étroite qui ne semblait pas présenter de vis-à-vis. Elles ne seraient donc pas vues ou entendues par des personnes indiscrètes et pourraient réfléchir tranquillement. L’opération prit quelques instants, puis elles déposèrent le brancard à terre et la guerrière déclara :
 
-Il faut ramener notre cher blessé à la planque. Ene’, est-ce que tu t’sens de faire un Pas alors ? Parce que le trimbaler dans tout Al-Jeit n’est pas hyper discret !
 
Elle acquiesça. En effet, il était important que la jeune femme puisse le ramener au plus vite au QG avant qu’il ne se réveille. Tout se compliquerait vraiment s’il les voyait pour le moment et criait par exemple. Il serait en plus pas mal, qu’une fois convaincu, on le ramène à la Confrérie ou chez lui pour ne pas éveiller les soupçons. Mais cette partie serait peut-être compliquée à réaliser. Bourriner c’était assez facile mais faire tourner casaque à quelqu’un c’était autre chose et cette opération allait nécessiter beaucoup de patience et de finesse pour un parvenir. Halina se tourna donc vers son amie guerrière pendant que la Kaelem s’apprêtait à partir:
 
-Dans ce cas, il va falloir qu’on rentre par nos propres moyens, Kloa, le plus rapidement possible et sans se faire remarquer non plus. Après, on avisera avec Jehan si on va rejoindre les autres pour fouiller une maison.



_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Mer 3 Déc 2014 - 22:59


Il glissa et elle crut bien qu'il avait réussi à s'assommer par terre. Dans ce cas-là, elle l'aurait amené à Fériane et l'aurait laissé là-bas, aux soins de vrais Rêveurs. Mais il se releva, épousseta son pantalon et reprit le chemin, évitant les pièges tendus devant lui avec une agilité surprenante. Et alors qu'elle continuait à réfléchir, sans lui accorder un regard, se mordant la lèvre, une voix - qu'elle reconnut vite comme étant celle de Kloa - apostropha l'homme. Ils se retournèrent tout les trois, Halina et elle tournant simplement leurs têtes à cause du brancard qu'elles tenaient.

Quoiqu'il en soit, malgré les moments où Enelyë crut que cela ne marcherait pas, Kloa parvint à les débarrasser de cet homme et elles repartirent aussi vite, rechargées en énergie. Elles continuèrent leur chemin, empruntant les ruelles, s'éloignant du centre d'Al-Jeit et par la même occasion, des autres personnes. Enfin, elles tournèrent dans une dernière ruelle et elles déposèrent le brancard au sol. Il lui sembla que De Terrevermeille avait eu un mouvement léger, comme s'il se réveillait, mais il retomba aussitôt inerte et Enelyë soupira de soulagement.

Elle étira ses bras ; la fin du voyage avait été assez épuisante pour elle, mais n'avait pas osé demander à Kloa de la remplacer. Halina lui demanda donc si elle avait assez d'énergie pour le ramener au QG, et elle hocha la tête. Ça devrait aller. Il y avait encore quelques semaines elle n'aurait pas été sûre de pouvoir, mais maintenant, le Pas lui demandait moins d'énergie. Elle adressa un regard à ses compagnes d'aventure, attendit que Halina ait terminé de parler et leur adressa un léger salut.

- Bonne chance, et à tout à l'heure !

En souriant, elle attrapa la main de Jean de Terrevermeille et se lança dans l'Imagination pour retourner au QG.

[ Ene -> http://ewilan.jeun.fr/t3895-intrigue-echec-et-mat#38824 ]



_______________



    Papillon Princesse à votre service ! o/

avatar

Acier
Messages : 166
Inscription le : 08/02/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   Jeu 4 Déc 2014 - 21:46

Une fois Ene disparue avec Jean, les deux Teylus revinrent sur leurs pas à bonne alllure. Elles n'échangèrent que de rares paroles, partagées entre la satisfaction d'avoir mené leur quête à bien, leur inquiétude pour les autres élèves chargés des différentes fouilles et leurs interrogations sur la suite du plan de Jehan. Tout se passerait-il comme il l'avait escompté ? Kloa l'espérait, mais elle se doutait bien que cela ne serait pas aussi simple que ce qu'il aurait bien aimé leur faire croire.

Elles marchèrent ainsi durant un petit moment et étaient pratiquement parvenues aux limites de la ville, s'apprêtant à quitter Al-Jeit pour prendre le chemin de leur repère, lorsque deux silhouettes attirèrent le regard de l'apprentie guerrière, lui paraissait curieusement familières. Intriguée, elle ralentit légèrement, plissa les yeux... et se saisit de la manche de son amie – qui s'arrêta net, coupée dans son élan.

- Attends !

Elle avait chuchoté, occupée à dévisager les deux hommes qui avançaient dans leur direction. Le premier, grand et fort, arborait une moustache d'un noir grisonnant tandis que le second, plus frêle mais également plus vif, devait avoir une vingtaine d'années. Tous deux discutaient avec véhémence, et ils n'avaient pas l'air très content. Il n'y avait aucune erreur possible. La jeune fille pâlit. Comment Kay et son compagnon s'étaient-ils retrouvés dans cette partie de la cité ? Pourquoi s'étaient-ils rencontrés si rapidement ? Elle l'ignorait. Tout ce qu'elle savait, c'était qu'ils ne les avaient pas encore vues – mais que cela ne saurait tarder. Un bref instant, elle essaya d'imaginer leur conversation :

- Ben... qu'est-ce que tu fais là ? T'étais pas censé veiller sur le maître ?
- Et toi ? Je croyais que t'avais besoin d'aide ?
- Quoi ? Attends... qui t'a dit une chose pareille ?
- Euh, une fille...
- …  mignonne, avec des cheveux courts et des yeux violets ?
- Exactement ! Bah... pourquoi t'es tout rouge ?
- Raaaah, elle nous a bien eus !


Puis, enfin, elle réagit. Sans un mot, elle tira Halina dans une allée transversale en espérant de tout son cœur que les deux domestiques n'allaient pas avoir la mauvaise idée d'emprunter la même route qu'elles. Et que, le temps qu'ils arrivent jusqu'à la Confrérie afin de prendre des nouvelles de De Terrevermeille, ils en auraient fini avec ce dernier.



_______________







Le cerf qui s'unit
Au trèfle de l'automne

On dit

Qu'il n'engendre qu'un faon

Unique et ce faon

Mon garçon solitaire
Part pour un voyage
De l'herbe en guise d'oreiller





Elizia / Kloa Rwanda
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]   



 
... le reste des dominos tombera... | Intrigue [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Réunion au sommet [Pv Mâtons ~ Intrigue] [Terminé]
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» [Mission] Le temps brise et disperse la réalité, ce qui reste devient mythe et légende || Terminée
» L'avenir dira le reste.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La capitale Al-Jeit et ses environs :: Ruelles-