Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteGabriel Til'Dinel
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Gabriel Til'Dinel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Messages : 2
Inscription le : 06/11/2014
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Gabriel Til'Dinel   Jeu 6 Nov 2014 - 2:29

Description générale

- Nom -
Til'Dinel

- Prénom -
Gabriel

- Race -
Humain

- Âge -
20 ans

- Classe (primaire) -
Majordome - Métamorphe (ours) (- Futur apprenti marchombre)
Et il se présente pour être bibliothécaire.


Description physique et mentale

- Description physique -

Il est grand et n'a pas une bouille d'enfant. Ça, c'est fait.

Gabriel est le genre de jeune homme grand et mince. Pas spécialement musclé, juste tout fin parce qu'il a de la chance. Ou parce qu'il marche beaucoup. L'un ou l'autre. Il a une allure noble, altière. Il se tient droit, il a le regard haut. Ce regard qui donne parfois l'impression qu'il est hautain - alors que non, en fait. Si on regarde bien ses yeux, d'un délicat vert foncé, on y aperçoit une certaine douceur, une certaine gentillesse.

Il a de longs cheveux blonds et un visage fin qui lui donnent un air assez féminin, qu'il s'efforce d'amoindrir en attachant ses cheveux en arrière et en serrant les dents pour donner à sa mâchoire une forme plus carrée. Dents plutôt soignées, bien que peu souvent dévoilées : il rit peu, préférant sourire en gardant les lèvres fermées. Des lèvres charnues qu'il voudrait changer à tout prix. Il les pince souvent entre elles, ce qui a l'inconvénient de les faire rougir alors qu'il a les a pâles habituellement. Aussi pâles que sa peau, ou presque. Monsieur est un nouveau noble, mais ne daigne sortir que lorsqu'il y est forcé - par ses parents, le plus souvent. Le reste du temps, il restait au manoir des Fil'Caelan, à s'occuper de l'entretien et des tâches des domestiques, donc il n'a pas trop bronzé.

Enfin, au niveau vestimentaire, Gabriel n'a pas grand-chose dont il doit s'occuper. Tout d'abord, en tant que majordome, il n'a pas eu grand-chose à décider, puisque la maîtresse de maison a décidé ce qu'il porterait : un costume noir, avec une chemise blanche et les armoiries de la famille en broche, très classique. Pour le reste il y a Mastercard il a trois soeurs qui s'amusent à l'habiller de façon noble, parfois excentrique. Mais il ne s'en formalise pas, car elles finissent toujours par trouver quelque chose qui ne le rendra pas ridicule au sein de cette société dont ils ne font partie que depuis peu.

- Description du caractère -

Avide de liberté. C'est sans doute ce qui le caractérise le plus, à présent. Fini la vie bien rangée en tant que majordome. Enfin, pas tant que ça, à vrai dire.
Il reste discret et observateur, deux choses qu'il a appris à être chez les Fil'Caelan. Il écoute, scrute, tout en restant caché, en faisant comme s'il n'était pas là. Il n'a cependant aucun problème à aller vers les autres, et est même plutôt bon pour tenir une discussion. Après tout, il a été forcé d'apprendre à le faire.
Avide de liberté mais toujours obéissant. Il a l'habitude de faire ce qu'on lui demande, ne protestant que si quelque chose lui semble aller contre ses principes - ce qui est, somme toute, plutôt normal. Il peut même se braquer si vous insistez. Aussi, si on lui fait des reproches, il peut très bien décider de s'arrêter là. Obéissant, peut-être, mais il n'accepte pas les critiques par rapport à son travail. Il a un amour-propre assez fort.
Il est aussi patient. A force d'expliquer aux autres ce qu'il faut faire, il a fini par acquérir cette qualité, sans laquelle il aurait sans doute commis beaucoup de meutres. Patient, et assez gentil pour ne pas s'énerver en répétant une trente-sixième fois à Lana que oui, elle devait balayer sous les tapis.
En fait, il est toujours gentil. Il n'hésite pas à féliciter les plus travailleurs, à réconforter ceux qui sont tristes, à avoir une attention ou un mot sympathique. Cela l'aide aussi à ne pas être triste, à atténuer sa mélancolie, derniers sentiments qui lui restent lorsqu'il pense à Ayenel. Cela lui donne parfois un air rêveur, mais sitôt qu'il s'en rend compte, il redevient le Gabriel sérieux et énergique qui court un peu partout en replaçant méticuleusement tout ce qui a été déplacé.
Néanmoins, s'il est gentil, cette qualité va avec un défaut : il peut être assez hypocrite. Il peut parfois dire des choses, donc, qu'il ne pense pas, pour ne pas blesser. Mais il a tendance à être plus franc, ayant compris que dissimuler des choses n'apportent pas grand-chose de bien. Cependant, il peut toujours être un peu hypocrite lorsqu'il veut quelque chose, et n'hésite pas beaucoup avant de brosser les autres dans le sens du poil.
Gabriel est aussi une personne assez intelligente. En réalité, il est plus logique et prudent qu'intelligent. Il réfléchit avant de parler, prend en compte les paramètres entourant la réponse qu'il s'apprête à donner pour qu'elle soit la meilleure possible. Sa curiosité est aussi un facteur déterminant de son "intelligence", étant donné qu'elle lui permet d'apprendre beaucoup de choses.
Finissons sur les quelques défauts qui lui restent. Tout d'abord, Gabriel est un peu ronchon par moments. Lunatique, il lui arrive d'avoir des jours où il ne veut parler à personne et préfère s'enfermer dans sa chambre et rester sous sa couette à dormir.
Il est aussi susceptible. Etant donné sa fierté, il prend assez vite la mouche lorsqu'on le blesse dans son amour-propre. Néanmoins, il n'est pas rancunier et pardonne assez facilement.
Enfin, le jeune homme est une tête de mule.

- Principales qualités -
Obéissant, gentil, discret, bon sens de l'observation, logique, curieux, énergique, méticuleux, sociable, sérieux.

- Principaux défauts -
Lunatique, têtu, susceptible, parfois un peu hypocrite, fier.

- Particularité(s) -
Métamorphe ours. Naif Sinon, sans.

- Capacité(s) -
En tant que grand bourgeois, Gabriel a pu avoir des précepteurs et sait donc lire, écrire, compter, monter à cheval, connaît l'histoire de Gwendalavir sur le bout des doigts ainsi que sa géographie. En tant que majordome, il a appris à se tenir en société, à gérer plusieurs affaires en même temps, à cuisiner et préparer le thé, à se déplacer rapidement et à garder de lourds secrets.
Il est en revanche assez nul avec tout ce qui concerne les armes, n'a pas même le pouvoir d'imaginer une simple flamme et se noierait sûrement dans une flaque d'eau si il ne les évitait pas soigneusement.
Et aussi des fois il se métamorphose en ours, toussa.


Vécu et situation sociale

- Situation familiale -
Gabriel a deux parents, encore en vie, qui sont Mina Til'Dinel (Omyn, de son nom de jeune fille) et Thyr Til'Dinel (Dinel de son nom de naissance). Ils ont tous deux 51 ans. Il a trois frères et une soeur plus âgés, deux soeurs plus jeunes. Dans l'ordre, Raphaël (29 ans), Nathanaël (27), Michaël (25), Sehalia (25), Asaliah (19), Seheya (17).

- Situation sociale -
Famille riche d'Al-Jeit, Gabriel a eu la "chance" de devenir majordome d'une famille encore plus riche et influente. Vous pensez bien qu'il ne restait plus que ça pour le dernier garçon de la famille. Sa famille a été anoblie suite au mariage de Raphaël avec une jeune femme d'une famille noble mais désargentée, bien après que Gabriel ne soit entré au service de la famille Fil'Caelan. Par conséquent, même noble, il est resté majordome, car cela lui plaît. Ou lui plaisait jusqu'à peu, en tout cas.

- Histoire -

Il a vécu une enfance tranquille et paisible. Enfin, il aurait pu s'il n'avait pas hérité du gène métamorphe de maman. Entre deux cours, elle venait l'aider à maîtriser ses transformations. En réalité, cela se passait plutôt bien, il arrivait à se contrôler, même lorsqu'il voulait se libérer. Au bout de sept ans, il parvenait à se transformer uniquement lorsqu'il le décidait. Il le faisait souvent lorsqu'il allait se promener avec ses frères et soeurs. Seheya, encore jeune, montait même souvent sur son dos.

*

Asaliah et lui-même avaient été envoyés au service d'une maison noble, encore plus riche que la leur. Il n'avait que quinze ans. Sa soeur quatorze. Ils n'avaient pas eu la chance de leurs aînés. Aucun Don exceptionnel, aucune terre à reprendre ... Raphaël recevrait la maison, Nathanaël était devenu professeur particulier de dessin à Al-Jeit, Michaël et Sehalia se destinaient à devenir Sentinelle, et Seheya était la plus charmante, celle qu'il serait le plus facile à marier. Alors eux, les moins importants, ils se retrouvaient au milieu des domestiques de la famille Fil'Caelan, famille influente et riche, qui recherchait donc des domestiques irréprochables, ayant une attitude très noble.

Les premiers mois furent difficiles. Ils avaient été plongés dans une vie tout à fait différente de celles qu'ils avaient connus jusqu'ici, sans préparation. Heureusement, Gabriel en tant que valet de chambre, un poste assez important, possédait des appartements dans la maison, et en faisait profiter Asaliah, qui n'avait pas eu la même chance et qui travaillait simplement à l'entretien du grand manoir. Lorsqu'ils n'avaient rien à faire, ils passaient le plus clair de leur temps ensemble, à se promener dans les jardins de la demeure, en discutant et en jouant. Parfois plus loin, cachés aux regards, et Gabriel se transformait, goûtant à quelques instants de liberté. De toute façon, ils avaient toujours été proches. En âge d'abord et puis parce que les plus grands étaient justement trop grands pour jouer avec eux. Quant à Seheya, qui aurait pu être leur camarade, elle avait été éloignée très vite par leur mère pour en faire une parfaite jeune fille, prête à être mariée.

*

La famille pour laquelle ils travaillaient avait trois enfants. Des jumeaux, Alden et Braeden, ainsi qu'une fille, Ayelen.

La belle et inaccessible Ayelen. La merveilleuse Ayelen qui lui parlait de ses rêves, de ses envies, et qui lui faisait imaginer des voyages dans les étoiles, des navigations parmi des eaux déchaînées. Elle parvenait à mettre des images parfaitement claires dans sa tête, sans même utiliser le Dessin. Il se mit à passer plus de temps avec elle, moins avec sa soeur. Qui le lui reprochait de plus en plus.

- Je vois pas pourquoi tu restes avec elle.
- Si, tu sais.
- Elle n'est pas pour toi. Tu es majordome, elle est comme une princesse ! Même si nous étions nobles, ses parents ne la laisserait pas se marier avec toi.

Et il laissait filer ces idées, pour ne pas y penser quand il tenait Ayelen dans ses bras.


♪ Alors je l'enlace aussi fort que je peux, avant qu'un autre le fasse et ne me rende fou. ♪

Il avait dix-huit ans. Ayelen aussi. Elle allait se marier. Pas lui. Elle allait partir avec son mari, et il resterait ici, continuant à s'occuper de cette maison comme il le faisait depuis trois ans. Il avait eu une promotion, à sa deuxième année, devenant majordome. Ça ne comptait pas pour lui.

♫  Ici de l'air, un parfum, et quelques souvenirs ... ♫


Il n'était qu'un fantôme, désormais. Ils s'étaient vus une dernière fois, leurs lèvres s'étaient effleurées et elle était partie, sortie de sa vie comme si elle n'avait jamais existé.

*

Sa soeur n'avait pas eu le coeur à lui dire qu'elle avait eu raison, essayait de le réconforter en lui disant qu'ils étaient nobles maintenant, qu'ils pourraient trouver d'autres Ayelen pour lui. Il rejetait complètement cette idée. Puis Asaliah partit, déterminée elle à trouver un mari, dédaignant totalement sa condition de domestique, qu'elle avait jusqu'ici. Gabriel était allé féliciter son frère, et était revenue au manoir des Fil'Caelan. Avait décidé de ne plus se promener dans les jardins. De se perdre dans le travail.

Pendant deux ans, il fut le majordome le plus discret du monde. Il continuait pourtant à se mêler aux réceptions qu'organisaient la famille, pour servir les invités. Il continuait à observer tout ce qu'il se passait autour de lui. Il commençait à laisser traîner ses oreilles, pour ne pas s'ennuyer. Il apprenait des choses, qu'il fallait mieux garder pour lui.

Et un jour, le maître vint lui parler. Il laissa échapper un secret, pendant la discussion. Lorsqu'il s'en rendit compte, Gabriel se dit qu'il ferait mieux de partir. Cela ne compromettait pas son maître, mais il avait appris beaucoup de choses sur lui aussi. Ils le savaient tout deux. Il avait été le plus rapide, s'était enfui avant que son maître ne puisse le retenir. Comme il avait déjà prévu de partir, ses affaires étaient prêtes, et il attrapa la anse de sa malette au passage, sans s'arrêter de courir. Il passa les portes de la demeure, sans arrêter de courir. Il jeta ses affaires dans un coin -il reviendrait les chercher. Puis il se métamorphosa et s'enfuit dans les bois.


RPG

Il était parti, sans un regard en arrière, sans quoi que ce soit devant. Il avait passé quelques jours à l'abri, dans une maison apparemment abandonnée par ses propriétaires, à la périphérie d'Al-Far. Il était parti chercher ses affaires, ne les avaient pas trouvés. Sans doute avaient-elles déjà été volées. Ce n'était pas si grave, il n'avait qu'à retourner chez ses parents. Mais il se doutait que son maître l'attendrait sûrement là-bas. Alors il partit à l'opposé ; vers le nord. Il avait voulu aller vers la Citadelle, chez les Frontaliers, et semblait visiblement s'être trompé  : l'orientation n'était pas son fort. Il se retrouva dans une cité, et il espéra qu'on pourrait l'éclairer. Néanmoins, la soirée étant déjà avancée, il décida de s'éloigner vers la montagne qui surplombait la ville. Loin de la cité, il se changea en ours, goûtant la liberté animale qui s'offrait à lui. La chaleur de sa fourrure l'aiderait, de plus, si jamais il ne trouvait pas de refuge dans la montagne. Néanmoins, tandis qu'il y grimpait, un énorme bâtiment attira son attention, et il ne mit pas longtemps avant de savoir ce que ce pouvait être : il s'agissait certainement de l'Académie de Merwyn. Il n'avait jamais été tenté d'y aller, étant tout bonnement nul avec les armes et n'ayant pas la plus petite trace de Don, contrairement à tout le reste de sa fratrie. Mais ils avaient sûrement des domestiques, dans cet immense château. Et il pouvait bien y rester un moment : personne ne penserait à venir le chercher ici, lui qui disait détester la neige et le froid.

*

Le lendemain, il toquait à la porte, portant toujours le costume qu'il portait avant de partir précipitamment. Il attendit patiemment qu'on lui demande d'entrer avant d'ouvrir la porte. Il entra, referma la porte derrière lui, et s'avança du bureau.

- Bonjour, je me nomme Gabriel Til'Dinel. J'ai entendu dire que vous cherchiez des bibliothécaires, je me propose donc. J'aime beaucoup les livres, je recherche un emploi et une Académie est un endroit parfait pour apprendre. Car nous ne cessons jamais d'apprendre, n'est-ce pas ?

Il y allait au culot, à vrai dire, car il n'avait aucune idée du nombre de bibliothécaires qu'il y avait ici. Un petit sourire s'inscrit sur son visage, et il retira rapidement et discrètement la broche aux armoiries des Fil'Caelan qu'il portait encore par habitude.


Autres

- Comment avez vous connu ce site ? Cf fiches précédentes.

- Autre chose à nous dire ? Dispensée. Je connais le règlement c'est bon. /PAN/


avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 62
Inscription le : 14/09/2012
Age IRL : 45


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Gabriel Til'Dinel   Lun 8 Déc 2014 - 22:10

Bon, je sais que j'ai mis du temps à répondre, mais quand tu vois la longueur de ce que j'ai à dire et que je ne voulais pas précipiter.

Je vais résumer mon avis rapidement : cette fiche est contradictoire, rushée et bancale et je ne la validerai pas dans l'état actuel. Si tu avais été un nouveau membre, j'aurai fermé les yeux sur beaucoup de choses. Cependant, tu es ici depuis des années, et je te sais parfaitement capable de mieux, tu as eu du temps pour ecrire et peser le personnage, et je me serais attendue à beucoup mieux en lisant cette fiche, donc je serai assez exigente.
Rien à dire sur la forme en soi, mais sur le fond.

Like a Star @ heaven Commençons par le plus simple à expliquer : l'aspect métamorphe.

Je suis contre, dans l'état actuel de la fiche.

Non seulement pour le coté majordome-métamorphe-bibliothécaire-marchombre (qui sonne très proche de marchombre-dessinateur-gurrier-rêveur-noble), sachant que j'ai un problëme avec chacun de ces noms, mais je reviendrai là dssus plus tard.
Le coté métamorphe n'est ni exploité, ni mis au service de la personnalité ou de l'histoire du personnage. C'est complètement à l'écart et n'influe sur rien et par conséquent superflu.

C'est en particulier du au fait que c'est une métamorphose ours, et que de l'autre coté t'as un jeune homme gentil, frele, poli, calme, etc. Les deux sont complètement déconnectés alors que les metamorphes sont généralement influencés par la personnalité de l'animal qu'ils incarnent, même en moindre mesure. Et il n'y a même pas de moindre mesure ici.

De plus, ce n'est en aucun cas un problème, une source de conflit, une source d'inspiration, une sourced de motivation ou une source de stress pour le personnage. Il se transforme, c'est tout. Dans l'histoire, tu le dis toi-même, sa mère lui apprend pépère a maitriser ça, il maitrise ensuite ca pépère, et il n'a JAMAIS de problèmes avec. C'est symptomatique dans des phrases comme "puis il se métamorphosa et sortit dans les bois". Il n'y a aucune influence de l'ours, il n'est jamais en colère, n'a jamais d'accès de rage, etc.

C'est pour ça que dans l'etat actuel de la fiche, je suis résolument et absolument contre le métamorphe, parce que c'est du pur boost mal exploité et contradictoire avec le reste du personnage.

Like a Star @ heaven Ensuite, pour le coté majordome.

La manière dont c'est expliqué est à la fois contradictoire avec elle même, et de plus ne fait aucun sens dans le contexte social.

Déja, tu as des problèmes d'age et de dates dans tes personnages. Tu dis qu'il est devenu valet à l'age de 15 ans, et devenu majordome deux ans plus tard, à 17 ans.

Déja, non.
Juste, non.
On ne devient pas majordome à 17 ans, après deux ans. On devient majordome à 35 ans .quand on est doué et qu’on grenouille, à 45 ans quand on suit une carrière tranquille.
Tu as vu Downton Abbey, je crois ? Carson a presque soixante ans. Les jeunes, ce sont des deuxièmes valets, premiers valets avec beaucoup de chance, de pistons et de backstabbings.

Ensuite, un jeune homme de famille riche, aisée, sans aucun problème ni aucune autre dette ni sociale ni fianncière, devenir le noble d’une autre famille, juste parce qu’elle est plus riche.
J’ai du mal à concevoir. Il n’y a aucun souci entre les deux familles, de dettes à devoir, ni de faveur à le placer ici, pourquoi une famille noble prendrait la peine d’engager quelqu’un de noble (donc au salaire par essence extrêmement haut) alors qu’ils pourraient prendre quelqu’un de compétent sans particule, et qu’ils ont le choix de le faire ?
Pas vraiment crédible en soi, et tu ne donnes aucune « bonne raison », explication ou contexte dans ta fiche qui pourrait aider à comprendre pourquoi.

Tu pourrais arguer que c’est parce qu’ils n’avaient pas de particule noble à la base, mais ça, c’est problématique aussi, parce que les ages et les détails se contredisent. Tu dis d’un côté qu’ils ont obtenu la particule noble après le mariage de Raphaël (présentement 29 ans), et que Gabriel était « majordome bien avant » avant d’avoir la particule, vu qu’il a décidé de garder son boulot malgré le fait d’être devenu noble. Le truc, c’est que Gabriel a 20 ans. Ca veut dire qu’il était déjà majordome « bien avant » (alors qu’il est devenu majordome en deux ans et n’a été majordome que deux ans après », alors qu’en toute crédibilité, il n’était même pas encore majordome quand ça c’est produit.

Dans tous les cas, je trouve le poste de majordome bancal et pas vraiment viable en l’état, d’autant qu’apparemment, il y excelle alors qu’il n’a même pas 4 ans dans le métier, et « que les premiers mois furent difficiles » et qu’il a boudé pendant deux ans tout en continuant à « parfaitement » tout écouter, tout faire, tout servir, retenir tous les secrets et espionner toutes les conversations. Supermajordome, toussa, mais c’est pas un démon, c’est un être humain qui n’a même pas vingt ans ni n’a eu de formation spécifique ou d’entrainement préalable.
A la limite, je serais plutôt pour dire qu’il est percepteur d’une des jeunes filles de la famille d’accueil, parce que c’est beaucoup moins improbable d’une famille. Mais majordome en étant d’une famille établie comme extrêmement riche, influente et qui n’a aucun « problème », nope. Sinon, qu’il soit lui-même le pupille de la famille, « pris sous l’aile de la famille pour être introduit parmi les familles de la très haute noblesse et leurs coutumes, avec l’idée future d’épouser l’une des filles ».


Like a Star @ heaven Les problèmes dans l’histoire en elle-même au-delà de ça :
- Il s’enfuit de chez son maître. Et il espère ne pas finir en prison pour ça ? Même sans système de lois complexe ou avancé, le principe de rupture de contrat est d’autant plus fort dans les sociétés moyenageuses, toussa. Et le mec se tire, sans préavis, sans avertissement, après avoir été « le majordome parfait » pendant quatre ans, et il s’attend à ce que ça n’ait aucune retombée sociale, économique ou financière sur ses proches ? C’est un fugitif, et il se pointe à la première école venu en mode « Coucou je veux être biblio ».
- « Comme il avait déjà prévu de partir, ses affaires étaient prêtes » > ce n’est annoncé à aucun moment de l’histoire en elle-même, vu que le paragraphe d’avant, c’est le majordome triste mais encore parfait, attentionné et toussa pendant deux ans. D’où il avait décidé de partir, et pourquoi ? Quid, quomodo, quandum ?
- « Puis il me métamorphosa et s’enfuit dans les bois » j’ai déjà parlé des problèmes de cette phrase, mais je le remets quand même ici, parce que vraiment.
- Alors le mec, il a aucun entrainement physique, aucun skill pour la survie dans les bois, aucune formation à ça par quiconque qui ne soit évoquée plus haut, il vit dans un climat subtropical au sud de l’Empire, il s’est enfui avec RIEN sur lui, mais il traverse pépère l’Empire en vivant dans la forêt, sans crever de froid, de faim, de maladie, etc ?
- « Le lendemain, il toquait à la porte, portant toujours le costume qu'il portait avant de partir précipitamment. » C’est préétabli dans les livres que les métamorphes perdent leur vêtement en se transformant. Or, il a perdu toutes ses autres affaires. Et n’a interagi avec rien ni personne en traversant tout l’empire seul comme un grand en quelques jours. Donc il arrive tout nu aux portes de l’Aca.


Like a Star @ heaven Venons en à la partie la plus sensible et la plus compliquée à élaborer, dans les trucs qui ne vont pas.
La personnalité du personnage.
Je mettrai principalement ça sur le compte de l’innattention, et du fait que tu n’as pas ou mal relu ta fiche avant de la poster, parce qu’elle est bourrée de contradictions, et de phrases qui font de Gabriel un superhéros dans ce qu’il fait, au-delà du supermajordome-métamorphe-biblio-marchombre.

Déjà, « avide de liberté ».
L’intégralité du reste de la fiche contredit ça.
Il est obéissant, il est patient, il ne dit jamais rien qui contredit ses maitres, il est en servage (majordome) sans jamais se révolter contre le choix de ses parents de le foutre là dedans, il passe deux ans à bouder sans rien faire proactivement contre, il laisse son amour sans rien faire contre, et ce qu’il aime par-dessus tout, c’est s’enfermer dans les bibliothèques à lire, ou loquer dans son lit, il ne passe que rarement du temps dehors, et encore c’est dans les jardins, il garde les secrets, il est à l’écoute, etc etc.
De plus, il est tellement avide de liberté que sa première action une fois libéré des chaines du travail, c’est de retourner dare dare dans une autre institution avec un cadre, pour exercer entre quatre murs dans un métier pile dans ce qu’il savait déjà faire avant, et qui ne le dépayse pas du tout, ni ne le fait sortir des sentiers battus.
Tu vois où je veux en venir ?
Si tu veux le faire avide de liberté, faudrait que ça transparaisse *quelquepart*.

Ensuite, la description de sa personnalité et de son mental se contredit dans les mêmes phrases, ou surenchérit.
Il y a de très nombreuses phrases sur le modèle « Il est X, mais en fait il est un peu Y, mais il est quand même un peu X, mais surtout Y ». X ou Y, faut faire un choix.

- Déjà, le « Avide de liberté mais toujours obéissant ».
- « Patient », mais « il se braque, il a un amour-propre assez fort, il n’aime pas qu’on le critique.
- Oui, sauf qu’il est très obéissant, et « assez gentil pour ne pas s’énerver en répétant 36 fois la même chose ».
- Il est même « Toujours gentil ».
- Sauf qu’il est hypocrite. Ca, à la limite, ok, si ça n’était pas déjà contredit par le fait qu’il agit dès qu’on lui fait des reproches, qu’il est tête de mule, etc.
- Sauf qu’en fait, il « a tendance à être plus franc ».
- Il est curieux, mais obéissant.
- Il sait garder de lourds secrets, mais « dissimuler des choses n’apporte pas grand-chose de bien ».
- Il est assez intelligent.
- Sauf qu’il est plus logique et prudent qu’intelligent. (Déjà qu’être prudent ET curieux ET tête de mule, ça se contredit blindé.)
- Il réfléchit avant de parler.
- Sauf qu’il prend assez vite la mouche et qu’il a un amour propre très sensible.
- Sauf qu’il n’est pas rancunier et pardonne facilement. Ce qui contredit à la fois la tête de mule et l’hypocrisie. Et tu rajoutes juste après que « c’est une tête de mule » UNE LIGNE après avoir dit qu’il n’est pas rancunier et qu’il pardonne facilement, ce qui est à peu près l’anti-définition.
- « Toujours gentil », attentionné envers le personnel et tourné versles autres de manière à avoir toujours la bonne parole au bon moment, ou un peu ronchon, lunatique et prone à la mélancolie ? Sans oublier le supermajordome toujours au taquet pour toutes ses tâches, en étant lunatique, ronchon et tête de mule.


Bref, tout ça, c’est aussi symptomatique du fait que ça a été rushé, ou mal pensé.
Et du coup, le personnage est impossible à cerner, n’a pas de véritable personnalité, et toussa, je pense que tu vois ce que j’essaie d’exprimer.


Voilà. C’est long, c’est exigent, mais c’est parce que je sais que tu es vraiment capable de faire un personnage avec moins de trous que ça, alors que celui-là était déjà impossible à cerner en première lecture, et d’autant plus en examen prolongé.

J’ai probablement zappé des trucs de ma feuille de notes écrite au crayon un peu partout, mais comme tu vas devoir changer à peu près « tout », j’pense pas utile de m’attarder sur d’autres détails.

Sorry for the long post, here’s a baleine.




_______________
 
Gabriel Til'Dinel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie présentations et répartitions :: 2014-