Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinette/!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Ultra BG

Ultra BG
Messages : 251
Inscription le : 27/06/2010
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: /! +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mar 26 Aoû 2014 - 22:21


Le soleil avait entamé sa descente dans le ciel depuis un moment déjà quand Kylian passa la porte de la boutique du Talion d'un pas décidé. Il n'eu pas à le chercher longtemps du regard. Il était la, juste face à lui et sembla tout à fait étonné de sa présence, mais le visage fermé et le regard dur du garde le stoppa sans doute de se réjouir de cette arrivée. Elio, ce petit con d'Elio se MARIAIT. LUI ! Elio Tharon ! Le Elio qui passait ses nuits à chasser et tuer on ne sait quel pauvre fou qui avait le malheur de se trouver sur sa black list, le Elio sarcastique, totalement moqueur des histoires d'amour cul cul la praline et notamment du principe même du mariage ! Et puis même SON Elio à lui quoi merde ! Et sans le prévenir en plus.  
En trois enjambées il traversa le court espace qui le séparait de sa cible et Elio eu à peine le temps de mettre de coté ce qu'il était en train de faire avant qu'ils ne se retrouvent face à face.


- Alors comme ça on se marrie ?

Le ton mielleux, le regard un peu plissé, tous les éléments étaient présent pour indiquer que l'humeur du garde n'était pas au beau fixe et Elio sembla s'en être rendu compte vu la tête qu'il tira.

- Et sans me prévenir en plus !

Petit haussement de sourcil et rapprochement caractéristique.
On aurait pu croire au commencement d'un jeux amoureux si ce n'était pour le sujet de la discussion. Le pauvre Elio ne savait plus où se mettre, Excuses en tout genre ou totale incompréhension, le garde pouvait facilement deviner ce qui se passait dans la petit tête d'imbécile de son amant en ce moment même. Pas très cool, mais en même temps il l'avait bien cherché ce con. Mais il ne le ferait pas culpabiliser plus longtemps, bien que ce n'était pas l'envie qui manquait en ce moment même. Il fait dire qu'il n'avait pas souvent l'occasion de voir Elio aussi désarmé qu'il l'était en ce moment même. Sa voix devint tout à coup plus suave, son regard plus amusé et ses yeux plus rieurs lorsqu'il se pencha à son oreille.


- Heureusement pour toi que j'ai rien contre les hommes mariés.

Le garde sourit, très fier de lui avant de passer sa langue sur le cou de son amant dans un baiser qui se termina en morsure avant qu'il ne s'écarte et se dirige vers la porte d'entrée comme si de rien n'était.

- Bon alors, tu viens ?

Elio n'avait fait que quelques pas dans sa direction, toujours totalement à l'ouest de ce qui se passait. Kylian revint rapidement dans sa direction avant de lui souffler amusé.

- Quoi, tu croyais quand même pas que t'allais t'en tirer comme ça ? Un enterrement de vie de garçon ça a son importance.

Sourire malicieux.

- Et j'espère que tu t'es bien reposé parceque croit moi mon coco, cette soirée n'est pas prête de prendre fin.



_______________
avatar

Mercenaire du Chaos et Maître de la boutique du Talion
Messages : 306
Inscription le : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mar 26 Aoû 2014 - 23:04

Elio avait fermé boutique depuis un moment, mais y demeurait encore, plongé dans l'aiguisement de ses armes. Il aimait le faire seul, sans l'aide de Charlize, afin de profiter de ces instants pour se retrouver, réfléchir, un peu, hein, pas trop, et souffler. C'est qu'il y avait de quoi avec ce foutu mariage. De quoi chopper un ulcère cette connerie ! A présent que le mariage était annoncé publiquement, Elio et Ene avaient pu rentrés chez eux, dans l'idée de se préparer pour la cérémonie. Et leurs espoirs étaient placés en Varsgorn et Myra pour se sortir de cette affaire. Le guerrier savait exactement quoi faire. Le stress n'en était pas néanmoins présent. Et être aux côtés de Charlize pour la dernière fois lui faisait une sale impression, mélange de nostalgie et de rêve éveillé. Elle se remettait doucement de ses cicatrices au visage et semblait distante. Elle ne cherchait même plus à se mettre en valeur dans des robes moulantes et n'avait plus rejoint le lit d'Elio depuis l'incident. Certainement les séquelles du traumatisme. Il s'en voulait. A mort. Tant mieux, tous ses sentiments seraient bientôt fini, après tout.
Il posa dans un bruit de recueil le trident miniature qui lui avait servi lors du combat avec Ichel. Il l'aimait tout particulièrement, depuis. Pas autant que son gant de griffe ou son arc, mais tout de même. Il s'apprêtait à tenter d'aller tirer un sourire à sa suivante, peut-être lui réclamer une dernière nuit quand quelqu'un fit irruption dans la boutique.


-C'est fermé. Grogna-t-il.

Sa protestation se brisa dans une expression de surprise. Face à lui surgissait et fonçait l'homme le plus sexy que la Terre ait donné d'être : Kylian. Toujours dans une allure désinvolte il vint le chercher de ses yeux de prédateur.

- Alors comme ça on se marrie ?

Le futur époux se liquéfia sur place. Il n'avait bien évidemment pas prévenu son amant. Que lui dire ? La situation était tellement délicate qu'il n'avait pas osé. Pas l'envie. Comment dit-on adieu à ceux que l'on aime ? On ne dit rien. On part et puis c'est tout, non ? Après tout la plupart des gens n'en ont pas le temps, de dire adieu.
Honteux, il baissa la tête face aux accusions, prêt à recevoir quelques coups. A se battre. Puis à faire l'amour, il l'espérait. Autant finir sur quelque chose de bon. Il sentit les lèvres du rouquin venir effleurer son oreille, d'un ton joueur et dragueur. Il ne lui en voulait pas ! Le soulagement lui tira tout autant de frisson que la langue de son ami chatouillant sa nuque. Et voilà, sa chemise légère blanche lui collait à présent au torse et son pantalon de cuir noir le serrait étrangement trop à l'entre-jambe. Foutu tentateur.


Il crut hurler en le voyant prendre la porte. De quel droit le chauffait-il pour ensuite partir comme si de rien n'était ? Et puis non. C'était une invitation !

-Un quoi ?!

Jamais il n'aurait pensé participer à une telle fête, et encore moins en être le principal intéressé. Mais qui dit enterrement de vie de garçon dit soirée alcoolisée et pleine de décadence, non ? Pile ce qu'il lui fallait pour oublier !
Il hésita à prévenir Charlize de son départ, mais ne le fit pas. Elle l'évitait, et avait l'habitude qu'il sorte sans rien dire. De plus insister sur ce mariage non désiré ne lui ferait que plus mal. Il suivit donc son petit ami d'un pas fébrile, un demi sourire sur les lèvres, profitant de lui passer devant au pas de la porte pour lui mettre une main aux fesses.


Il le suivit presque en silence, quelques blagues, beaucoup de regards. Il avait presque peur de ce que pouvait lui réserver son poney favori. Juste eux deux ? Qui d'autre après tout ?
Le Dragon Vert se dressa devant eux et Elio interrogea du regard Kylian, qui se fit un plaisir de ne pas lui répondre. Ils pénétrèrent dans le pub et le mercenaire se demanda soudainement si c'était une bonne idée, une telle occasion dans un lieu si fréquenté...Il aurait préféré quelque chose de plus discret. Mais le jeune roux le connaissait très bien, même trop bien, et l'attira dans une pièce à l'étage, qu'il lui révéla comme étant réservée spécialement pour eux.
Dans "eux", il s'attendait à juste eux deux, entre étalons. Aussi se figea-t-il en découvrant deux silhouettes féminines. Puis éclata de rire en les reconnaissant.


-J'y crois pas ! T'es trop fort ! Putain, la nuit va être longue. Non, mais...Vous êtes sérieux là ?!

A sa gauche, dans une robe qui lui donnait l'envie immédiate de la déchirer pour en voir plus, Loeva. Loeva. Kylian avait donc une excellente mémoire et cela lui donnait d'autant plus envie de rire. Il venait d'inviter à son enterrement de vie de garçon la fille choisie pour lui enseigner le sexe avec une femme !
Et à sa droite, tout aussi sexy avec le cuir moulant à souhait : Ichel. Elio avait parlé de la marchombre à son amant afin de le rendre jaloux dans un de leurs nombreux jeux. A croire que le garde cherchait à foutre le feu au bar ce soir là !


Heureux, réellement heureux comme jamais, Elio garda un grand sourire fendu sur son visage, avec des yeux plus que rieurs et coquins.

-Je plaide d'avance coupable pour tout ce qui pourra se passer cette nuit !


fou


_______________

                 Et toi, Invité, veux-tu connaitre mon histoire ?

                           Gérant de l'Arma Gauche et du Talion


avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mar 26 Aoû 2014 - 23:28


Loeva avait décidé de s'amuser ce soir ! Elio se mariait. Elio Tharön, ELIO QUOI. Elio qu'elle avait initié au subtil art de faire l'amour seulement quelques mois plus tôt. Il se mariait avec sa vieille rivale d'ailleurs, Ene. Elle en rigolait intérieurement. Si elle apprenait que Loeva était passée par là avant elle, elle le prendra probablement mal. D'ailleurs, c'était peut-être pour elle qu'elle l'avait initié. Il promettait ce mariage, connaissant Elio c'était pas franchement le mec le plus fidèle au monde.

Ce soir elle allait s'éclater. Kylian était venu la voir, il avait l'intention d'organiser un petit et bien sympathique enterrement de vie de garçon. Dans un bar où l'alcool coulait à flot, et si ce n'était pas le cas ça allait l'être ce soir.

Elle avait sortie une robe qu'elle avait cousue quelques mois plus tôt. Elle avait enfin une occasion de la porter. C'était une robe en soie noire, légèrement décolletée sur le devant, un dos nu entrelacé de ruban au dos, longue, fendue sous toute largeur. Elle avait assortie cela à des ravissants escarpins noirs à très hauts talons, d'un discret bracelet d'argent au poignet droit, un autre aux motifs celtiques enlaçant le haut de son bras gauche. Ses cheveux étaient remontés, quelques boucles tombaient délicatement, frôlant sa nuque et son dos. Elle avait choisi une coiffure sexy et qui tiendrait la soirée. Pour cette soirée il fallait bien ça. Elle avait assombri ses yeux verts, mis un peu de rouge bien foncé sur ses lèvres. Elle n'avait plus qu'à glisser un dernier objet dans son porte-jarretelle, et elle était fin prête.

Elle ne savait pas trop qui serait là, a priori ça commencerait en petit comité. Elio, Kylian, peut-être une ou deux autres personnes, dans une petite salle privée et intime du Dragon Vert. Pour débuter.

***

Elric le barman la conduisit à la petite salle à l'étage. C'était réellement... intime. C'était parfait ! Un sourire s'esquissa sur ses lèvres, sourire qui s'élargit lorsqu'une personne entra dans la salle quelques minutes après elle. Elle avait tout juste eut le temps de faire le tour de la salle, pour repérer toutes les possibilités qu'elle pouvait offrir, et qu'ils pourraient lui offrir.

Et une femme a la chevelure magnifique entra dans la salle. Ichel. Elle était également à l'Académie. Elle l'avait déjà croisée plusieurs fois, mais jamais vêtue aussi...

Elle s'approcha d'elle avec deux verres à la main qu'Elric avait laissé là à leur intention. Elle lui en tendit un :


- La nuit promet d'être intéressante, lui dit-elle avec un sourire qui voulait tout dire.

Elle commencèrent à discuter de banalités, de cocktails intéressants quand l'invité d'honneur entra dans la salle, escorté par un étalon roux. Loeva s'était adossée à une table, une jambe un peu plus avancée que l'autre, révélant sa jambe presque jusqu'en haut de la cuisse, et par la même occasion le porte-jarretelle. Elle raffolait de ses lingeries un peu folles, et avait finalement une véritable occasion pour les porter. Elle n'allait pas manquer d'en profiter.

Son sourire devint plus coquin encore quand elle s'avança vers l'invité, lui portant un verre avec une sensualité qu'elle seule pouvait avoir.


- C'est une recette maison que j'ai soufflé à Elric le barman, parfait pour commencer la soirée comme il faut.

Un petit mélange d'alcools fort qui se mariaient étonnamment bien ensemble.



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mer 27 Aoû 2014 - 0:11

Dure journée. Longue, surtout. Ichel aimait cela. Sentir la transpiration couler le long de sa nuque alors qu'elle gravissait le flanc d'une montagne, sentir ses mains moites contre la pierre chaude de l'été. Être marchombre, simplement. Bouger, escalader, nager, courir. Surtout courir. Dans la forêt, les plaines, les couloirs même. Une journée marchombre à souhait avec quelques pointes de leçons orchestrées par son maître d'une main de fer - et quelques rires, bien évidemment.
Ichel était à peine exténuée, la gestuelle marchombre qu'ils venaient de faire l'avait rendue tout son aplomb. Et encore heureux ! Car ce soir, pas question de se la couler douce dans la salle commune des kaelems comme les autres. Non ! Elle se rendrait au Dragon Vert pour un événement bien particulier. Lequel ? Petits curieux !!... Bon, d'accord, je vous le dis. Un mariage ! Mais pas n'importe lequel ! Celui d'Elio ! Oui oui, vous avez bien entendu, celui d'Elio Tharön. Le fougueux Elio... Ahlala, qui aurait cru qu'il se marierait un jour ? Avec Ene, qui plus est. Ichel pensait le connaître, finalement, elle s'était trompée. Malgré tout, elle n'avait que faire avec qui il se mariait et qui il tromperait dans le futur. Ene ou quelqu'un d'autre. Il faisait ce qu'il voulait, après tout. Tant qu'ils pouvaient se croiser de temps à autres dans la clairière - ou autre part, soit dit en passant.

Quoiqu'il en soit, la marchombre venait d'entrer sous la douche. Froide, peut-être même glacée, l'eau tombait par torrent sur son corps, suivant ses courbes entretenues. Ses longs cheveux tombant jusqu'à ses reins, elle rinçait les dernières gouttes de liquide. Un coup de linge, elle était sèche. Elle déambula alors nue dans la salle d'eau, passant devant plusieurs filles, et retrouva ses vêtements. Un haut à fines bretelles rouge sombre dévoilait ses seins aux regards perdus alors qu'elle enfilait un pantalon de cuir moulant. Très pratique pour l'escalade et les combats, même si ce n'était pas ce soir-là qu'elle en aurait besoin. Son pantalon remontait un peu plus haut que ses hanches.
Ses cheveux sècheraient en route. Quelques dernières retouches, elle fut fin prête. La nuit était enfin tombée, il était temps d'y aller.

Déboulant en trombe dans les escaliers, elle rejoignit alors les écuries à grandes enjambées. Elle avait besoin d'espace avant de s'enfermer dans une pièce avec pour compagnie Elio et Kylian, ce dernier ayant organiser ce joyeux enterrement de vie de garçon pour le blondinet, et sûrement quelques autres personnes. Un petit comité, bien évidemment pour commencer en douceur. Car soirée disait souvent alcool et... Enfin, j'ai pas besoin de vous faire un dessin, c'était Kylian l'organisateur après tout, et vous le connaissez. Petit coquin !

Ichel était enfin dehors. Elle lança Brume à l'assaut de la nuit en direction d'Al-Poll. Le trajet ne fut pas long, elle poussa son étalon jusqu'à son maximum. Le Dragon Vert se dressa alors bien vite devant elle. Déposant Brume dans l'écurie du bâtiment, elle lui donna une dernière tape avant de disparaître. Ses cheveux étaient secs, cascade brutale et vive tombant sur ses épaules dénudées.

Le patron du Dragon Vert lui indiqua alors l'étage, ce fut comme cela qu'elle ouvrit une porte et tomba nez à nez avec une jeune femme en robe plutôt attirante. Plutôt ? Beaucoup, je voulais dire. Loeva. La marchombre sourit en reconnaissant la teylus de l'Académie qui lui apporta un verre.


- Plus qu'intéressante, à mon avis.

Leur discussion continua un moment avant que la porte de la pièce ne s'ouvre sur deux silhouette qu'Ichel reconnut immédiatement. Son regard de braise se tourna sur les deux mâles qu'elle appréciait particulièrement. Elio éclata de rire - son sourire était toujours aussi agréable à regarder - , Kylian souriait de plaisir - lui aussi n'avait pas un sourire dérangeant...

- Plus que sérieux, mon vieux. Faut fêter ça ! C'est pas tous les jours qu'on apprend que tu vas te marier !

Loeva s'approcha alors du blondinet pour lui tendre un verre. Ichel fit de même pour Kylian, un clin d'oeil en bonus. Puis, se tournant vers les deux autres, elle leva son verre.

- Au blondinet qui nous surprend tous les jours !

Pour être une surprise, c'était une surprise... Elio qui se marrie...


_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar
Ultra BG

Ultra BG
Messages : 251
Inscription le : 27/06/2010
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mer 27 Aoû 2014 - 1:07

    Les filles étaient déjà la. C'était une bonne chose, ainsi pas besoin d'attendre la soirée pouvait commencer dès maintenant et ils pouvaient attaquer dès maintenant. Et La Dame seule savait comme ils avaient tous envie d'attaquer. Des soirées, ils en avaient connus, tous, ensemble séparément, des longues, des plus courtes, des alcoolisées, plus ou moins, mais dès comme celle qui se préparait surement pas, elle promettait d'être mémorable, il s'en était fait un devoir et la liste des invités de la soirées n'était pas faite au hasard.
    Loeva la beauté fatale, sans doute l'une des plus belles femmes qu'il lui eu été donné de rencontrer. Belle et ouverte d'esprit aussi, sa réputation de croqueuse d'homme n'était plus à refaire, la première fille d'Elio aussi, en bref un choix parfait. Et à ses cotés se tenait Ichel, la brune piquante au caractère bien trempé charmeuse et joueuse, il l'appréciait tout autant qu'Elio et ça tombait bien, puisqu'elle était un vrai régal pour les yeux et tout particulièrement ce soir.
    Toutes les deux avaient accueillis leur entrée de la meilleur façon qui soit, un verre à la main, le sourire charmeur aux lèvres et la furieuse envie de s'amuser collé au corps.
    C'est en les voyant s'avancer vers eux que Kylian su que son instinct ne l'avait pas trompé.
    Cette soirée allait être mémorable.

    Ils trinquèrent ensemble et épanchèrent leur soif du cocktail spécial que leur avait préparé Elric à cette occasion. Un truc génial, vraiment délicieux et surtout très corsé. Un truc qui se buvait comme du petit lait et qui avait tôt fait de rendre totalement saoul si on n'y prenait pas garde, en somme un truc vraiment traitre. Mais pas de chichis pour ce soir, demain était un autre jour après tout et c'était ce soir qu'ils leur étaient donné d'en profiter. Ce soir n'avait pas de limite.

    Le sourire aux lèvres ils se postèrent sur les canapés et fauteuils qui entourait la table centrale, toujours le verre en main sirotant tranquillement leur boissons. La nuit était déjà tombée et leur verres étaient encore remplis, mais plus pour longtemps.
    Le garde attrapa un dé et lança les hostilités, il était hors de question de se reposer sur ses lauriers.


    - Un p'tit jeu histoire de se mettre en jambe ?

    Posté juste à coté de Loeva, le garde ne se gena pas pour baisser les yeux sur la jambe nue de la belle blonde et la détailler jusqu'à ce que celle-ci ne soit cachée par le tissu, un grand regard de contentement au bord des lèvres.
    Petit regard provoquant à son Adonis, juste en face de lui.
    Il posa ses coudes sur la table et son regard d'or glissa d'une personne à une autre tandis qu'il expliquait rapidement les règles


    - Je suppose que vous connaissez tous les règles de bases, (1: une gorgée 2 : cul sec 3: trois gorgées 4: Quatre gorgées 6: Distribuer 6 gorgées) mais il ne faudrait pas qu'on se retrouve le verre vide trop vite vous ne croyez pas ?

    Petit regard malicieux. Ce fut cet instant que choisit Elric pour les rejoindre suivis de deux autres barmans les bras chargés de plateaux. Mais quel timing . Deux plateaux chargés de shooters aux couleurs de l'arc en ciel et les autres, remplis de verres aux multiples mélanges.

    Kylian se dirigea en direction de l'Homme de la soirée et glissa le dé dans sa paume avant de lui glisser, un petit sourire en coin.


    - A toi l'honneur.

    Il était temps de lancer les hostilités.



_______________
avatar

Mercenaire du Chaos et Maître de la boutique du Talion
Messages : 306
Inscription le : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mer 27 Aoû 2014 - 1:53

Mama mia ! Le cocktail de Loeva était juste parfait. Il se glissait tout seul à travers sa trachée et ouvrait le bal de cette nuit à merveille. Verres en main, ils trinquèrent à ses retrouvailles si spéciales. Que son mariage amuse ses compagnons ne l'étonnait guère. Lui-même en aurait rit si la fin n'était pas aussi...définitive. Il devait faire abstraction de ce détail s'il voulait vraiment se lâcher et profiter de cette délicieuse surprise. Il fit donc craquer ses dernières tensions dans un étirement de la nuque et sourit.

-Mais c'est avec plaisir que je vous surprend et surprendrai encore !

Il se posa plus sereinement dans les fauteuils, se demandant à quel moment ils se transformeraient en lits de débauche...L'organisateur de la soirée ne perdit pas de temps pour proposer la première activité. Il avait vraiment tout prévu. Cela ne pouvait que renforcer les sentiments d'Elio pour son rouquin et l'emplir de regrets. Non. Pas de regrets ce soir. Sans ce mariage, il n'aurait pas eu droit à tout ça. Il y avait donc du bon dans toutes choses. En découvrant le dé sorti, il poussa un petit rire. Oh oui, il connaissait le jeu, et d'autres jeux d'alcool lui revenaient en tête, dont les tous premiers avec Kylian. Il lui semblait que tout cela était loin, à présent. Très loin.
Le barman les coupa dans un timing parfait afin de ne surtout pas les laisser sur leur soif. Et tant mieux car l'ancien kaelem venait tout juste de finir son verre, assoiffé par l'envie de s'oublier totalement. Les plateaux donnaient envie et il ne put qu'avoir une pensée pour Ene en voyant les shooters arc-en-ciel. Ils lui auraient plu. Il espéra alors que ses amies à elle aient pensé également à lui préparer une soirée de la sorte, afin qu'elle puisse s'amuser avant le grand saut. Le garde lui glissa le dé, l'invitant à commencer. Le blondinet le remercia d'une pression de la main accompagné d'un regard sensuel.


-Merci.Souffla-t-il.

Tout le monde pu sentir que le merci n'était pas seulement pour l'avantage de commencer au jeu. C'était un Merci, à tout, à leur bout de vie commune, à cette soirée, à son existence, aux plaisirs.Il lança hâtivement le jeu afin de ne pas s'étendre dans les émotions. Pas de larmes ce soir, exceptées celles de joie ou de rire. Le dé roula sur la table de bois et se figea sur le numéro 5.

-Cinq, je commence bien moi ! Il est pipé ton dé, non ?

Fier comme un coq il attrapa le plateau de shooters arc-en-ciel. L'indigo en main, il le vida d'une traite. Le liquide lui brûla la gorge si soudainement qu'il faillit s'étrangler, mais apprécia l'arrière goût de myrtille et se lécha les babines.

-Une.

Le bleu disparut à une vitesse tout aussi étonnante. Il ne parvint pas à reconnaitre de quoi il s'agissait, mais très amer.

-Deux...

Il enchaina ainsi avec le cyan, le vert et le jaune, tout en comptant. Au cinquième il vit quelques premiers papillons danser dans sa vision, l'espace des premières secondes. Devant le regard amusé des filles, il haussa des épaules.

-Bah quoi ? Vous avez dit cinq gorgées, non ? Tiens, ma belle, à ton tour. J'reviens j'vais demander aux mecs de nous ramener cinq ou six plateaux d'arc-en-ciel en rab', quelque chose me dit que je n'aurai pas de chance ce soir aux dés !

Il se leva pour faire don de l'instrument de soûlerie à Ichel et lui souffla à l'oreille:

-Tu aurais du mettre cette tenue pour te battre la dernière fois, ce n'est pas sur ton flan que j'aurai plongé...

Il se posta juste dans l'escalier pour faire signe à Elric, afin de ne rien louper de ce qu'il se passait. Il put donc entendre le chiffre d'Ichel et celle-ci faire passer le dé à Loeva. Il revint prendre place au tour de cette dernière, face à son étalon. Sa langue passa sur ses lèvres en tombant sur la robe fendue de l'élève. Puis il se mordit la lèvre en fixant Kylian.

-Je suis déçu de toi, Kylian, vraiment. Tu aurais pu faire le même effort que les filles, vestimentairement parlant. Pour la peine tu auras deux tours de dé. Règle du roi de la soirée ! D'accord avec moi les filles ?


_______________

                 Et toi, Invité, veux-tu connaitre mon histoire ?

                           Gérant de l'Arma Gauche et du Talion


avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mer 27 Aoû 2014 - 3:03

Décidément cette soirée commençait bien. Les oeillades d'Elio et de Kylian ne manquaient pas, ni leurs regards pas nécessairement discrets vers la robe fendue de Loeva ou le pantalon moulant d'Ichel. Toutes les marques montrant qu'ils paraissaient... Bref. La soirée commençait bien, ils étaient entre amis, matures et ouverts d'esprit. Avec de l'alcool, des idées de jeux. Entre hommes et femmes sexy et attirants. Et des shots arc-en-ciel. Des shots arc-en-ciel ! Kylian expliqua les règles d'un jeu à boire plutôt simple. Elio, en invité d'honneur inaugura le jeu par un 5. Ca commençait bien ! Il donna le dés à Ichel, en lui murmurant quelque chose auquel Loeva ne fit pas attention, elle souriait du regard que lui portait Kylian. Elle s'amusait. Elle allait pouvoir jouer ce soir. Vraiment jouer. Elle avait matière à. Elle jeta un coup d'oeil discret à Ichel. Oui, vraiment matière à.

Ichel tomba aussi sur un 5. Il avait peut-être réellement pipé les dés. Ils pourraient les réutiliser pour une autre jeu. Un jeu où il faudrait bien réfléchir à ce qu'ils auraient à faire s'ils tombaient sur le chiffre 5. Comme, enlever un vêtement, faire quelque chose de sensuel, de...

Les effets de l'alcool commençaient à se faire ressentir sur Elio et Ichel. Elio revint à ce moment là, elle remarqua sa langue qui passa sur ses lèvres quand ses yeux tombèrent sur sa jambe dénudée. Il fit une remarque à Kylian sur sa tenue, pas assez osée à son gout. Ni au gout de la jeune Teylus d'ailleurs. Elle eut un petit sourire en coin, se tourna un peu plus vers Kylian et :


- C'est vrai ça, tu devrais peut-être déboutonner un peu cette chemise.

Sur ses paroles, sans attendre qu'il y réagisse, elle tira le dés à son tour.

Deux. Finalement il n'était pas pipé son dés. Cul sec donc. Elle regarda le verre devant elle sur la table. D'un geste sensuel elle s'en empara et l'enfila d'un coup. Pour sa carrure elle avait une bonne descente mine de rien. Elle sentit l'alcool descendre dans sa gorge, le cocktail était trop bien dosé pour qu'il lui arrache la gorge, elle en ressentit malgré tout les effets. Elle avait déjà les idées un peu moins claires. Elle regarda Kylian, lui donna le dés :


- Ton tour, et ne triche pas, il ne faudrait pas que tu sois le seul à ne pas boire.

Il s'empara du dés, un air de défi dans les yeux. Six. Il était tombé sur six, il n'avait pas à boire. Malgré tout, il décida de se les donner à soi même. Il eut donc sa propre dose d'alcool, ils commençaient tous à en ressentir un peu les effets. Ils firent deux trois autres tours avant que Loeva décide que c'était un peu trop simple comme jeu, pas assez... Osé... Quand ce fut son tour, elle prit les dés, et ne les lança pas de suite.

- Pourquoi ne pas pimenter un peu la soirée, dit-elle en croisant les jambes, laissant le fendu s'ouvrir un peu plus et montrer de manière plus évidente encore le porte-jarretelle et la peau blanche de la jeune femme.

Elle s'appuya un peu sur la table, découvrant son maigre décolleté, et le dos nu qui voilait son dos pour son voisin.


- Et si, en plus de boire, on devait répondre à des questions ? Comme par exemple, je sais pas... Quel est le prénom de la première personne avec qui vous avez couché. Ou... As-tu déjà posé nu ? Qu'en pensez-vous ?



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mer 27 Aoû 2014 - 3:43

Un jeu à boire, quelle bonne idée. Merveilleuse, même. Elio fut le premier à inaugurer le jeu de dés que proposait le rouquin assis en face de lui. Cinq. Ce qui signifiait cinq magnifiques gorgées. Des gorgées ? Non, Elio ne s'était pas contenté de cela, mais avait opté pour des shots bien corsés, des shots arc-en-ciels apportés par Elric. Le blondinet se tourna alors vers Ichel, tout sourire. S'approchant doucement d'elle, il lui murmura quelques paroles. Un sourire naquit sur son visage, un murmure pareil à celui d'Elio s'échappant d'entre ses lèvres.

- Tu peux y plonger quand tu veux.

Elle tira alors son dés lorsque le roi de la soirée alla à la porte pour demander plusieurs autres plateaux. Un cinq. Un cinq ? Ichel tourna un regard provocateur vers Kylian.

- Roh, Kylian, on n'avait dit plus de dés pipés !

Un clin d'oeil et un sourire plus tard, elle vida son verre en cinq longues gorgées. Elio revint, une remarque envers son ami le rouquin, mais surtout une oeillade vers la jambe dénudée de Loeva. Cette dernière tira les dés et tomba sur... un deux. Eh bien non, le dés n'était pas pipé.
Les tours se succédèrent rapidement, chacun vidant leur verre à une vitesse plus ou moins correcte et le remplissant tout aussi rapidement. La soirée commençait bien, en douceur. Quoique, les effets montaient plutôt rapidement à la tête et cela se ressentait sur chacun.

Soudain, la teylus proposa de pimenter le jeu. Pimenter ? Loeva venait de découvrir comment il fallait parler à Ichel. Cette dernière planta alors son regard dans celui de la belle blonde, un sourire mi-complice mi-provocateur. Se penchant en avant, Ichel dévoila un peu plus son décolleté généreux. Elle s'approcha encore de la teylus, encore, un peu plus, plus près... Effleurant les lèvres sombres de la jeune femme avec les siennes, elle répondit à sa question.


- Pourquoi ne pas commencer avec toi, c'est la fin de ton tour et j'ai une question pour toi.

Elle recula seulement de quelques centimètres avant de reprendre la parole.

- Qu'est-ce que l'on doit faire pour t'exciter à coup sûr ?


_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar
Ultra BG

Ultra BG
Messages : 251
Inscription le : 27/06/2010
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mer 27 Aoû 2014 - 18:12

    Elio se saisit du dé non sans un sourire, un cinq. Ca y est, la soirée commençait véritablement.
    Et le garde ne fut même pas étonné lorsque son amant choisit les shooters aux verres du plateau voisin. Il se mit à rire en compagnie des filles devant l'air très fier et désinvolte de son amant lorsqu'il s'enchaîna les shots l'air de rien. Petit rire intérieur de la part du rouquin. Il savait qu'Elio tenait bien l'alcool, il l'avait déjà vu à l'oeuvre plusieurs fois déjà, mais tous ce qui se trouvait sur les plateaux de ce soir avait de quoi faire passer le plus aguerris des piliers de bar pour un saint. Et ce n'était pas à prendre à la légère quand on connaissait la population du Dragon Vert. Ca promettait.

    Les filles prirent le relais tandis que son amant partait réclamer de quoi épancher leur soif insatiable. Comme si ce qu'ils avaient déjà n'était pas suffisant.
    Les tours s'enchainèrent et avec eux leur dose de sourires en coin, de petites oeillades et de regards appuyés, l'alcool échauffait les moeurs déjà bien légères des jeunes gens présents dans la pièce et ce n'était pas pour déplaire au jeune homme qui se délectait avec grand plaisir du jeu de jambe négligeant de Loeva tout autant que des regards appuyés de son amant qui ne se satisfaisait pas de sa tenue actuelle. A sa remarque, Kylian ne pu s'empêcher un rire avant de lui répondre, à lui et Loeva sur un ton malicieux.


    - Oh moi vous savez les fringues c'est pas trop mon domaine, moins il y en a, mieux je me porte.

    Le garde jeta le dé à son tour et s'acquitta de son chiffre. Et se tourna vers Loeva , abordant un sourire tout à fait de mise tandis qu'il passait le dé à sa voisine.

    - Quant à déboutonner ma chemise, je te laisse t'en charger.

    Et la partie reprit de plus belle, les tours s'enchaînèrent toujours sur le même ton et les verres se vidèrent à la vitesse de l'éclair avant que boire ne suffise plus à Loeva qui proposa de pimenter un peu la soirée. Mais parfait ! Et il voyait mal l'un des protagonistes de cette soirée s'opposer à pareille proposition. Au contraire même. Et Ichel en bonne joueuse qu'elle était ne se gena pour montrer à cette dernière qu'elle était totalement d'accord avec cette idée. Et il faut dire que sa manière de faire était plutôt convaincante.
    Kylian se tourna vers son Adonis le regard entendu. Elles, elles savaient faire monter la température.
    Surtout les filles, ne vous gêner pas pour nous montrer. Il murmura pour lui même


    - En tout cas pour ce qui est de moi, continuer comme ça ça fonctionne très bien.

    Sourires des concernés. Le garde se resservit un nouveau shooter avant de se soumettre au jeu de son tour par une question, si les filles continuaient sur leur lancée, l'alcool aidant, il n'était pas certain de pouvoir rester aussi sage qu'il pouvait l'être aussi longtemps. Ce n'était pas une raison pour s'arrêter en si bon chemin.
    [color:fc6f=#darkred]
    - Parlons bien, parlons peu.

    Se réinstallant confortablement dans son fauteuil, le garde se gratifia d'un sourire jusqu'aux oreilles.

    - Quel est le fantasme sexuel que vous voudriez réaliser ?

    Petit regard aux filles avant de lancer un regard très langoureux à son amant face à lui.

    C'est le moment de balancer mon coco, parceque ce soir, si c'est pour toi j'ai plus de limite.





_______________
avatar

Mercenaire du Chaos et Maître de la boutique du Talion
Messages : 306
Inscription le : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Jeu 28 Aoû 2014 - 1:23

Les jeux de vérité n'enthousiasmaient pas vraiment Elio. Les questions étaient trop personnelles à son goût et en révélaient trop sur lui. Quand bien même les personnes présentes l'aient vu dans toute son intimité, il ne pourrait se dévoiler de la sorte. Mais l'alcool faisait son rôle à merveille et déshinibait complètement le jeune mercenaire. Et puis bon, s'il fallait un moment pour se mettre à nu une toute dernière fois, autant saisir celui-là. Aussi se prit-il au jeu, sans protester. Il se fit un peu violence pour ne pas exprimer sa jalousie face à Loeva lorsque Kylian l'invita à enlever sa chemise. Il avait l'habitude d'être seul avec son rouquin lors de pareille débauche, et ne pensait pas aimer partager. Mais bon. Carpe Diem, hein. Il saurait prouver à son poney qu'il était le meilleur de tous en temps voulu.
Les filles étaient plus que délurées et elles savaient parfaitement comment rendre les garçons toute chose. Le baiser presque volé des filles le mit tout en émoi. Il ne pensait pas qu'être juste spectateur lui fasse autant d'effet. En réponse au regard de son apollon il leva une main pour s'aérer le visage d'un geste tout à fait masculin, n'est-ce pas. L'ancien kaelem se demandait presque sérieusement comme allait se terminer cette soirée. Sûrement de manière peu catholique. Et cela avait l'avantage de décomplexer le jeune blond quant à son homosexualité. Il se permit donc de ne pas cacher son pied baladeur sur la cuisse de son étalon.


-M'en parle pas, j'ai milles idées en tête !

La question que lui posa le garde tombait à pic. Chaud. Tout devenait très chaud. Il fallait plus d'alcool. Récupérant son pied, il se redressa pour attraper un cocktail et en avala les trois quarts. Là. Ça va mieux. A présent il pouvait songer à la question du garçon. Son fantasme. Y avait-il seulement réfléchi un jour ? Léchant l'alcool sur ses lèvres d'une manière plus qu'équivoque, il chercha sa plus grande envie, espérant de tout coeur qu'elle serait assouvie ce soir. Il se pencha en avant, une lueur perverse dans ses yeux bleus.

-On est pas mal parti pour l'instant...Mais... Je t'avoue que...

Ni une ni deux, le voilà posté sur les genoux de son amant, collant ses lèvres contre son oreille dans le but de lui faire sentir son souffle effréné par l'excitation et lui chuchota avec toute la sensualité qu'il disposait. Ses doigts virent tripoter au passage l'un de ses tétons.

-Toi, moi, nous, sous la douche ou dans un bain avec quelques gourmandises à s'étaler sur nos corps...Je pourrais te bouffer tout cru, encore et encore...Mhmm...Tu le vois ?

Ne désirant pas laisser les deux belles de nuit de côté il se dégagea, abandonnant volontairement le rouquin à ses images orgasmiques et reprit sa place, se penchant vers les tentatrices.

-Bon les cocottes, j'suis pas contre quelques idées nouvelles non plus. Donc quelle est la chose la plus...hot...que vous ayez faites ? Histoire qu'on s'inspire de votre...talent ?

Sa main vint caresser langoureusement la jambe de Loeva tandis que son regard couvait la marchombre.

-Les démonstrations sont acceptées, bien entendu...

Pfiouuuu, que calor !!!


_______________

                 Et toi, Invité, veux-tu connaitre mon histoire ?

                           Gérant de l'Arma Gauche et du Talion


avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Jeu 28 Aoû 2014 - 2:21


Ichel devenait réellement... intéressante. Elle était bien plus délurée et ouverte qu'elle n'aurait pu le croire. Elle pensait qu'elle allait éventuellement agir de cette manière, mais probablement quelques verres plus tard, et pas de manière aussi... provocante. Ce n'était pas pour déplaire à Loeva, qui s'en délectait plus encore que les oeillades des deux étalons. Une femme, ça pourrait s'avérer fort intéressant. Ce n'était pas nécessairement la première fois qu'elle y avait pensé, mais il n'était guère facile d'en trouver d'autres intéressées, c'était un sujet trop tabou. Et là, l'occasion se présentait. Elle n'allait pas la laisser passer.

La soirée devenait intense, alors qu'elle venait à peine de débuter. La jeune Kaelem pimenta effectivement la soirée, en dévoilant un peu plus encore son magnifique décolleté, qui pourrait presque donner des complexes à Loeva, si elle n'avait pas été trop absorbée par la belle vue qui s'offrait à elle. Elle décida de poser la première question, se rapprochant encore de la jeune dessinatrice, lui frôlant presque les lèvres, elle lui demanda ce qu'il fallait faire pour l'exciter à coup sur. Les joues de la jeunes femmes devinrent écarlates. Un peu trop d'alcool peut-être ? Non, pas vraiment. Une lueur de malice brilla dans ses yeux verts, elle approcha sa main de la joue de la jeune marchombre, d'un geste doux mais l'empêchant ainsi de reculer de nouveau si elle en avait l'envie. D'un ton malicieux elle lui murmura :


- Et pourquoi tu n'essaierai pas de le découvrir ?

Sa main retomba mollement sur la table, elle se recula légèrement, sans cesser de sourire. Trop absorbée par la belle brune, elle ne se rendit pas tout de suite compte que Kylian s'était emparé des dés. Elle n'entendit que sa question "fantasme sexuel [...] voudriez réaliser[...]. Décidément, les questions s'annonçaient de plus en plus intéressante. Quoiqu'elle aurait bien aimer poser à Ichel celle qu'elle venait de lui poser. Elle ne prit pas la peine de répondre tout de suite, attendant que les autres le fasse d'abord, elle s'empara de son cocktail pour y tremper les lèvres : pourquoi attendre son tour pour boire ? Aucune règle n'interdisait de le faire en dehors du tour des autres.

Elle entendit d'une oreille discrète la réponse d'Elio. Le vit s'assoir sur les genoux du rouquin. Elle se doutait qu'il y avait plus que de l'amitié entre eux deux, elle ne s'était pas trompée, et ce n'était pas pour lui déplaire. Mais accepteraient-ils de partager ou se montreraient-ils jaloux ?

Elio se leva alors, quittant le garde qui aurait probablement préféré qu'il reste là où il était. Il s'adressa à elles d'un air et d'un ton qui voulait tout dire.


- Je préfère les nouvelles expériences, plutôt que de raconter les anciennes, dit-elle en se levant.

Elle en profita pour faire discrètement glisser sa main sur la jambe de Kylian, lui effleurant l'entrejambe.


- Tu disais que Kylian n'avait pas fait d'effort vestimentaire mais... toi non plus finalement, et le fait que c'était une surprise ne justifie en rien ce trop plein de vêtement.

Elle s'avança vers lui, s'approchant de son oreille pour lui murmurer :

- C'est plutôt ta chemise que je devrai déboutonner...

Tout en disant cela, d'un geste expert, elle ouvrit sa chemise d'un ou deux bouton, laissant apparaître un peu plus le torse de l'ancien Kaelem. Elle se tourna ensuite vers les autres, et proposa :

- Et si on allait plutôt se poser dans ses confortables canapés qui n'attendent que nous ?

Elle se pencha vers Ichel, lui prenant la main pour l'aider à se lever, se penchant plus qu'il n'en fallait, laissant ainsi son décolleté visible pour la jeune femme, et son dos presque nu à la vue d'Elio.[/i][/i]



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Jeu 28 Aoû 2014 - 3:29

La réponse de Loeva lui plut étrangement. Depuis quand avait-elle de telles attirances ? Depuis quand était-elle devenue aussi... Femme fatale ? Depuis quelques mois.
De toute manière, elle aimait la réponse de la teylus. Mystérieuse, secrète, réservée. Même si elle ne jouait pas le jeu en ne répondant pas à la toute première question de son propre jeu, elle avait retenue Ichel. Quelques secondes, de sa main, elle l'avait retenue. Elle avait cependant senti la tension chez les deux jeunes hommes qu'elle avait oublié durant quelques minutes, trop absorbée par le regard verdoyant de Loeva.

Lorsque la marchombre se réinstalla dans son fauteuil, toujours ses yeux plongés dans ceux de l'autre jeune femme, Kylian enchaîna sur la suite. Le contact fut rompu. Pour toute la soirée ? Sûrement pas, croyez-en mon expérience. Et puis la soirée venait à peine de démarrer.
La question du garde éveilla alors quelques souvenirs dans son esprit, des idées enfouies qu'elle ne partagerait pas pour l'instant avec ses amis de ce soir. Peut-être plus tard lorsque les tabous seraient tous levés... Mais pas immédiatement.
Ce fut Elio qui répondit le premier. Quelques phrases, ni une ni deux, il se retrouva sur les genoux du rouquin. Un sourcil haussé, la kaelem se surprit à sourire. Les deux jeunes femmes observaient la scène, elle voyaient tout, mais n'entendaient rien. Quel était ce fameux fantasme ? Quel était ces idées qui trottaient dans l'esprit du blondinet ? Elles n'en sauraient pas plus pour l'instant. A cet instant, c'était à leur tour de répondre. Loeva la devança, non pour déplaire à la marchombre. Elle préférait entendre, se faire son idée et agir. Technique marchombre. Se faire une idée de ses adversaires - étaient-ce réellement ses adversaires ?... - et agir en fonction après quelques torsions des neurones. Elle attendait donc, écoutant avec délectation les répliques de la teylus. Une main caressant une entre-jambes, des murmures et des sourires, Loeva proposa alors de rejoindre les grands canapés non loin d'eux. A vrai dire, Ichel n'était pas contre un peu plus de confort.

Ce fut alors qu'elle se vit emportée par la blonde, prise par la main, vers les canapés. Ses yeux tombèrent sur le décolleté de la jeune femme... Son regard ne fuit pas, elle ne rougit pas. Son sourire s'était simplement accentué à mesure que le temps s'écoulait. Quelle soirée... Et elle venait à peine de commencer.

Ichel suivit donc la dessinatrice jusqu'aux grands canapés, elle s'assit en tailleur au fond d'un des meubles. Elle ne s'arrêta pas en si bon chemin. Tentatrice ? Vous me faites rire. Ce n'était rien jusqu'ici comparé à ce qu'il allait advenir. Dans plusieurs heures ? Vous lisez dans mes pensées...
A cet instant, Ichel tira soudain Loeva vers elle. Doucement, elle posa sa tête dans le creux de ses jambes pliées en tailleur. Leurs regards se croisèrent vivement avant de fixer les deux hommes qui s'approchaient pour s'assoir dans des fauteuils proches.


- Mettez-vous à votre aise, ne soyez pas timides, voyons.

Son rire cristallin et reconnaissable résonna alors, provocant un peu ses deux amis.

- Vous attendez toujours une réponse de ma part ? C'est vrai, je n'ai répondu à aucune de vos question, je plaide coupable. Excusez ma retenue.

Un air pensif et gêné sur le visage, elle observa les trois autres convives à tour de rôle. Cette moue ne resta figée pas bien longtemps. Quelques secondes à peine, elle disparut sous l'effet du sourire Ichelien.

- Et j'ai toujours préféré les démonstrations aux explications...

Caressant les courbes du visage de Loeva de sa main, son regard dans le sien, elle se pencha lentement. Leurs lèvres se frôlèrent, de légers frissons parcourant leurs corps. Elles se retrouvèrent, lentement. Douces, chaudes, Ichel découvrait quelque chose. Et elle aimait cela.
Plusieurs secondes, de longues secondes - n'était-ce pas des minutes ? - s'écoulèrent avant qu'elles ne se retirent en détruisant l'instant. La présence des deux jeunes hommes était plus forte que jamais. Fébriles, peut-être ?

Ichel offrit un sourire en coin à la jeune dessinatrice avant de se retourner vers Elio.


- Tu me connais, l'action, c'est tout. Les explications longues et farfelues, très peu pour moi.

L'alcool montait chez tout le monde...
Quelle soirée !





_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar
Ultra BG

Ultra BG
Messages : 251
Inscription le : 27/06/2010
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Jeu 28 Aoû 2014 - 19:39

    La réaction d'Elio en phase avec celle de Kylian lui arracha un nouveau sourire en coin -entre autre.
    Si en terme général, le rouquin était encore loin d'assumer au grand jour le fait d'être avec un homme, la situation actuelle ne le dérangeait étrangement pas. Peut être était-ce du au fait que ce soit Ichel et Loeva qui soient avec eux ce soir, qu'il les connaissaient bien toutes les deux et avait connaissance de leur ouverture d'esprit et du fait que la situation ne les choquerait ni ne les dérangerait. Si les circonstances avaient été autres, sans doute n'aurait il pas été aussi décomplexé quant à sa relation avec le joli blond, mais les filles le mettait totalement à l'aise, et quelque chose lui disait que les relations entre personnes du même sexe n'était pas pour leur déplaire. Il n' y'a fait qu'à prendre pour témoin la façon dont Loeva répondit à la provocation d'Ichel.
    Sa chauffait drôlement entre elles, et Kylian ne voulait surtout pas en perdre une seule miette.
    Enfin.
    Il ne voulait pas en perdre une seule miette mais de l'autre coté, il ne voyait pas non plus comment ignorer son Elio. Il le chauffait sans aucune gene et il savait y faire l'animal..
    Elio vint s'asseoir sur ses genoux et lui susurra une réponse de la façon la plus sensuelle au monde.
    S'il n'avait été que tous les deux la, tout de suite, il l'aurait renversé sur la table dans l'instant. N'en demeurait pas moins une agréable sensation au niveau de son entre jambe.
    Mais, en bon provocateur qu'il était, son blond le laissa sur ses entrefaites et rejoignit son siège face à lui non sans que Kylian n'accompagne son retour d'un regard de braise. Graou.
    Il voulait le rendre fou il en était certain. Et a marchait foutrement bien.

    La réponse qu'offrit la belle blonde à son poney le ravi totalement. Tout autant que son effleurement tout à fait bien placé. Son souffle déjà bien acceleré par les gestes de son amant à son égard juste avant s'accéléra davantage. Il y avait des limites à ce qu'un homme pouvait endurer et Kylian n'en était vraiment, vraiment pas loin.
    Putain, elles étaient motivées les filles ce soir.

    Les canapés avaient l'avantage d'être plus confortable, et surtout plus spacieux et c'est sans soucis qu'il rejoint Ichel qui s'était déjà installée. Et puis, Loeva la rejoignit.
    Le garde resserra ses doigts autour du verre dont il venait de se saisir avant de le terminer d'une seule traite.
    Bordel. 'Manquait plus qu'elles s'embr...
    ...

    Le garde était totalement frétille, beaucoup trop excité et alcoolisé pour garder un semblant de contenance. Etre spectateur était une chose, mais il ne pouvait plus s'en contenter, il lui fallait plus.
    Le garde se tourna vers Elio qui venait de les rejoindre. Lui aussi avait assisté à la scène.
    Et à la vue des pupilles dilatées de son amant il ne pu décemment pas résister.
    Sa main vint se caller sur sa nuque tandis que leur lèvres se joignirent pour un baiser enflammé.
    Loeva était peut être fière d'avoir déboutonné deux des boutons de son poney, en attendant, tout ce qui se trouvait dans cette chemise était à lui, et il ne se gena pas pour le montrer. Sa main se posa sur ses abs, remontant le long de son ventre, sentant les frissons que ses mains provoquaient sur le corps de son amant. Ca y est, les derniers boutons avaient lâchés prise.
    Affamé de son corps d'apollon, ses lèvres descendirent sur son cou, sa main précédemment sur sa nuque se glissa dans son dos, sous sa chemise tandis que son autre main redescendait le long de son ventre, plus bas qu'avant. Un murmure.

    - Putain, j'ai vraiment trop envie de te bouffer.

    Ichel se fit entendre et ce fut sans doute la seule raison qui stoppa - momentanément - Kylian de réaliser ce dont il venait de faire par à Elio.
    Relevant sa tête face à Elio, ils se regardèrent dans les yeux quelques secondes, quelques longues secondes pendant lesquelles la raison du rouquin se battait farouchement avec l'envie qui le dévorait. Ce fut finalement un raclement de gorge qui décida le garde et celui-ci s'écarta finalement de l'objet de ses désirs non sans un petit sourire entendu.

    Le garde avala un nouveaux shooter et se saisit d'un nouveau verre en s'asseyant sur un canapé, très sur de lui.


    - En parlant d'action, vous parlez, vous parlez les filles, mais on n' a pas encore eu l'occasion d'en voir beaucoup.

    Sourire provocateur.

    La table est à vous.




_______________
avatar

Mercenaire du Chaos et Maître de la boutique du Talion
Messages : 306
Inscription le : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Jeu 28 Aoû 2014 - 22:15

La soirée se transformait en véritable salle de torture physique. La jolie blonde penchée sur lui, afin de lui faire claquer les premiers boutons de sa chemise le fit brûler de l'intérieur. Son amour allait tout à Kylian, mais tout comme il avait craqué sur Ichel lors de la suite de leur combat, la jeune dessinatrice lui mettait tous ses sens en éveil. Il eut du mal à se contenir lorsqu'elle se dégagea et à ne pas lui hurler d'en enlever plus. Bien les filles, ça, tient, de ne faire les choses qu'à moitié ! Il la trouva réellement dangereuse de proposer si vite de s'étendre. Une petite appréhension s'installa. Il excellait à présent avec Kylian, et se débrouillait à son humble avis à présent plutôt bien avec les femmes, mais à plusieurs...Jamais il n'aurait imaginé ! Tandis qu'elle embarquait Ichel, le guerrier laissa ses pupilles effleurer la colonne vertébrale de la teylus, de haut...en bas. Surtout en bas. La marchombre suivait de bonne grâce le mouvement et pris même l'avantage en plaçant la tête de son amie entre ses jambes. Elio déglutit, pensant qu'il aimerait y être, lui aussi. Il ne se contenterait bien entendu pas d'y rester couché.

Il commençait cependant à trouver les filles vraiment lâches. C'était bien beau de se cacher derrière des "devine-le" et des "je préfère l'action à la parlotte", mais fallait-il encore agir réellement. Voeux souhaité, voeux exaucé. Deux lèvres se rencontrèrent et le jeune homme laissa s'échapper un hoquet des siennes. Il allait s'embraser bien avant l'heure. Que cherchaient-elles donc ?! Assis sur le même divan que Kylian, il le fixa, le regard envieux. La bouche asséchée, la gorge prise, il se laissa prendre. La main se son amant le cueillit à la nuque pour l'attirer à lui afin de lui échanger un baiser langoureux. Voilà longtemps qu'il n'avait pas eu ce plaisir. Trop longtemps. Elio le lui rendit avec toute l'ardeur que lui réclamait son entre jambe. Il lui fallait plus. Bien plus. Sa peau brûlait et son coeur menaçait de céder à tout instant. Il voulait le coucher, là, maintenant, n'importe où, et lui susurrer de se retourner, de le prendre, de lui faire l'amour comme jamais, comme s'il allait mourir demain. C'était bien parti pour, en tous cas. Les lèvres se mouvaient jusqu'à son cou, lui tirant des frissons de plaisir, et les mains se baladaient afin de jouer avec son anatomie. Comment le rouquin faisait-il pour ne pas s'ébouillanter ?
A la volonté avouée à voix haute de son poney, il se permit un gémissement de contentement et agrippa la crinière du garde pour garder une ancre dans la réalité et la convenance. Ce fut Ichel qui leur permit de ne pas sombrer. Pas de suite, en tous cas. Ils ne parvinrent toutefois pas à se détacher l'un de l'autre de suite, se cherchant encore par leurs regards. Un raclement de gorge, et son amant s'enfila quelques verres pour le quitter. Il resta néanmoins tout à côté, lui permettant de garder une main sur la cuisse, caressant avec envie son pantalon. Qu'il était de trop ce dernier !


La provocation lancée donna une idée au combien merveilleuse au mercenaire. Il leva un doigt victorieux, réfléchit, et le baissa.

-Attendez.

Histoire d'être certain de la brillance de cette pensée, il but trois shooters de plus, puis fixa ses compagnons, sourire aux lèvres.

-C'est bon. L'idée est bonne.

On aurait dit un enfant dans un magasin de sucreries. Debout, légèrement tanguant, il s'approcha de la kaelem et lui prit le visage dans l'une de ses mains.

-Me fais-tu confiance ?

Elle rit. Après tout ce qu'ils avaient vécu, après avoir tenté de la tuer, puis l'avoir sauvé, la question pouvait prêter à rire. Afin de l'encourager, il lapa ses lèvres, suffisamment vite pour ne pas engendrer le baiser. Pas de suite.

-Réellement confiance ? Bien. Pas chiche de jouer au lancer de couteau avec moi. Avec moi, pour cible, je veux dire !

La lueur dans les pupilles de la marchombre lui indiquait à quel point elle mourait d'envie de tenter le défi. Il fit tomber ses doigts jusqu'au décolleté de Loeva afin de venir chatouiller le début de sa poitrine.

-Ne t'inquiète pas ma belle, je te la rend très vite.

Loeva se dégagea donc du bassin d'Ichel afin que le demi-faël l'aide à se relever. Il dégagea de sa ceinture deux coutelas et les mit dans les paumes de son dernier plan cul.

-Je n'ai que ça sur moi, mais tu dois aussi en avoir. Loeva, peux-tu en dessiner quelques autres, histoire de pimenter l'exercice ?

Tandis que les filles s'armaient, le blondinet en chef revint se coller contre son roux. Main plaquée avec force contre son sexe visiblement tendu, il lui roula un patin. Mais un patin, les gars. THE patin, quoi. Puis rit.

-Si jamais elle se loupe...

Il le quitta de nouveau, afin de prendre place, plaqué contre l'un des murs en bois. Il leva les bras en l'air dans une position lascive, et fixa ses amis.

-Un peu de musique, pour le drama, très chers ?

Fermant ses paupières, il souffla. La tension était palpable, mais tellement agréable. Il n'avait pas peur de la mort. Cette dernière était en chemin depuis longtemps. Et surtout il faisait confiance à la jolie brune. Même ivre, elle ne le toucherait pas. N'était pas marchombre n'importe qui.


_______________

                 Et toi, Invité, veux-tu connaitre mon histoire ?

                           Gérant de l'Arma Gauche et du Talion


avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Jeu 28 Aoû 2014 - 23:18


C'était elle qui les avait invités à changer de place, à se mettre à un endroit plus confortable, c'était elle qui avait fait lever Ichel, mais finalement c'était plus Ichel que Loeva qui la guidait vers les canapés. D'un geste expert elle s'éventa le cou avec sa main. Ouuuh, il commençait à faire chaud ici. La jeune marchombre s'assit en tailleur, attirant Loeva à elle, posant sa tête dans le creux que formait ses jambes. Elle ne faisait plus attention à ce qu'il se passait aux alentours, profitant simplement du confort du moment, de la caresse sur sa joue. Elle remarqua à peine lorsqu'elle s'approcha d'elle, et leurs lèvres se frôlèrent, se trouvèrent. Un frisson parcourut le corps de la jeune femme. Un frisson de plaisir non contenu. Le charme se rompit. Trop vite. Elle voulu l'attirer à elle, lui attraper le crâne pour qu'elles s'embrassent de nouveau. Pour qu'elles... Elle se contenu. Elles n'étaient pas seules. Et elles n'étaient pas les seules à s'embrasser non plus. Ce n'était pas que l'alcool le responsable là. La tension montait, le plaisir, l'envie, le désir montaient chez tous et toutes. Combien de temps encore pourraient-ils se retenir ? Et pourquoi se contenir ?

D'un geste distrait elle caressait les jambes de la jeune femme par dessus son pantalon. Elle était très attirante ainsi, mais elle regrettait presque qu'elle n'ait pas été en robe, elle aurait pu ainsi sentir sa peau contre ses mains...

Elle releva une phrase de Kylian, sans réellement y avoir fait attention : il n'avait pas vu assez d'action ? ça pouvait toujours s'arranger... Mais ce fut Elio qui réagit à la provocation. Il s'approcha des jeunes femmes, caressa la joue de la Kaelem, s'approcha d'elle, beaucoup. Vraiment beaucoup. Oh qu'elle aurait aimé être à la place d'Elio. Ou même d'Ichel d'ailleurs, il s'était amélioré depuis, il avait pris de l'assurance avec les femmes. Elle se prit à sourire, et dire que c'était elle qui l'avait initié... Il y a une éternité de cela... Elle sentit les mains du jeune homme effleurer sa peau à la naissance de sa poitrine, elle se cambra légèrement pour prolonger le contact.

A contrecoeur elle se dégagea des jambes de la jeune femme. Se redressa, lui permettant de se lever. Elle acquiesça quand Elio lui demanda des couteaux, même en ayant bu c'était d'une facilité déconcertante pour la jeune femme. Pour la musique, elle du réfléchir un peu, avant de trouver celle qui lui paru parfaite pour l'instant. Elle l'avait entendu une éternité auparavant, mais sans souvenait suffisamment pour la dessiner.


Marianne Faithfull

Elio se mit en place, Ichel également. Les couteaux étaient là, la musique également. Loeva s'approcha de la seule personne qui n'était pas occupé, et qui semblait fort troublé. D'un geste un peu distrait elle posa sa main sur son épaule, la laissa glisser sur son dos.

- Détends-toi donc un peu..., elle remonta un peu sa main, caressant son dos d'un geste tendreTu peux lui faire confiance, elle ne loupera pas son coup...

Elle se rapprocha de lui, un peu, encore un peu plus, sa poitrine se colla à son dos. Ses mains abandonnèrent son dos, elle était trop proche, elle les glissa sur son torse. Joua avec les boutons de sa chemise avec une main, l'autre se baladant sur le reste de son torse, descendant, remontant, descendant de nouveau...

-Détends-toi je t'ai dis, lui murmura-t-elle à son oreille de son souffle chaud, son menton posé sur son épaule...



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Ven 29 Aoû 2014 - 0:38

Ichel regardait les deux hommes, mais sentait les mains de Loeva caresser ses jambes distraitement, créant de légers frissons. Etaient-elles douces ? Son pantalon de cuir l'empêchait de répondre à cette question. Elle le saurait sans doute plus tard... En attendant, elle regardait Elio qui prit la parole tout en jouant avec les cheveux de la belle blonde.

Après trois shooters et une petite réflexion intérieure, l'ancien kaelem s'approcha des deux femmes. Son sourire aux lèvres, il tanguait sur ses jambes. Comme sans doute les trois autres convives, mais ces derniers étaient encore assis. Le blond prit soudainement le visage de la marchombre dans l'une de ses mains et lui posa une question. Le rire de la brune partit immédiatement. Lui faire confiance ? Vraiment ? Après tout, pourquoi ne le ferait-elle pas ? Il l'avait presque empalée lors de leur première vraie discussion, l'avait emmenée chez les rêveurs, sauvée. Et emmenée dans cette clairière.
Elle sentit les lèvres douces d'Elio proche des siennes, vives. Lapant les lèvres de la jeune femme beaucoup trop vite pour qu'elle ait le temps d'en profiter, il la frustra. Ses yeux se fermèrent à moitié, suspicieuse. Il parla à nouveau, une lueur de défi s'alluma alors dans le regard noisette de la jeune femme. Comment pouvait-il penser qu'elle refuserait un tel défi ? Elle en mourrait d'envie... Et il le savait. Ce fut pour cette raison qu'il se concentra sur Loeva, ou plutôt sur son décolleté. Ichel sourit à sa remarque. A vraie dire, elle n'avait cessé de sourire depuis le début de la soirée.

La blonde se retira alors, la marchombre ayant juste le temps de caresser son dos. Elle se leva aidée du demi-faël et accueillit les deux couteaux qu'il lui tendit. Quelle sensation... Toute cette puissance dans ce bout de métal, cette vitesse, cette bestialité. Elio venait de donner à Ichel cette petite chose qui lui manquait. Elle sortit sa dague à elle, planquée dans sa botte. Celle qu'Elio lui avait offert. Elle l'observa quelques secondes, puis fit un clin d'oeil au blondinet qui venait de se placer à l'autre bout de la pièce. Levant les bras, il proposa de la musique. Loeva en créa alors qu'elle tendait ses couteaux venus tout droit des spires à la marchombre. Cette dernière était trop bourrée pour les tester comme à son habitude. Elle les planta simplement sur la table à côté d'elle.

Elio ferma alors les yeux, son souffle rauque prenant de l'ampleur dans la pièce. Elle l'entendait, précise, saccadée. La marchombre sourit, s'étira.


- Je te fais confiance, mais me fais-tu confiance ?

Elle n'attendait pas de réponse, elle n'eut qu'un sourire en retour. Toujours les yeux fermés. Oubliant Loeva et Kylian, elle posa son regard sur son ami, plaqué contre le mur. Son corps, ses courbes, elle passa tout en revue. Chaque membre, chaque muscles. Ses cheveux tombaient sur son visage, distraits. Chaud, elle avait chaud.
Un couteau se retrouva soudainement entre sa main droite. Elle ferma les yeux, souffla. Sa respiration était calme, même si intensifiée par les alcools. Cette tension... Tellement palpable... Tellement agréable... Si intense... Elle lui faisait confiance. Il lui faisait confiance. Même lorsqu'elle était ivre, il lui faisait confiance.

Le premier couteau vola.
Bruit sec contre le bois, proche de son bras gauche. Elio tressaillit. Si les mains de la marchombre tremblaient, elle ne se louperait pas. Les couteaux seraient sous son contrôle, comme toujours. Elle sentait leur temps, celui d'Elio. Elle avait oublié ses deux autres amis, seuls Elio et elle étaient présents. Seuls, comme en transe.
Le deuxième couteau vola.
Son cou se trouvait à deux centimètres de la lame. Elio bougeait, mais ça ne faisait peur à la marchombre.
Le troisième couteau vola.
Son torse se souleva alors que l'arme se plantait dans le bois à un centimètre de son corps. Proche, trop peut-être. Non. Ce n'était pas encore assez près. Bien trop loin.
Le quatrième couteau vola.
Un centimètre, sa jambe tressaillit à peine. Elle prit deux couteaux, cette fois-ci. Se tournant, elle tendit ses deux bras à l'horizontal de son propre corps. Une main à droite, l'autre à gauche. Une lame vers Elio, l'autre vers une autre cible. Ses yeux se fermèrent, elle respira profondément, ignorant les palpitations dans sa poitrine et les balancements dans son crâne. Abstraction de tout sauf de l'instant présent.
Le cinquième et le sixième couteaux volèrent.
L'un sectionnant une mèche blonde de l'ancien kaelem, l'autre passant à quelques centimètres des têtes du rouquin et de la belle teylus avant de se planter contre le mur du fond. Elle ne vit la surprise dans leurs yeux, mais la sentit dans l'atmosphère. Son corps pivota souplement pour se positionner face à Elio, plus fébrile encore. Ichel tremblait de plaisir en échos au corps de sa cible. Plus que deux couteaux... Elle sourit.
Le septième couteau vola.
Entre les jambes d'Elio. Entre les jambes ? Je voulais dire juste en dessous de... Ichel visait bien. Extrêmement bien. Le sabre ? Jamais. L'épée ? Oubliez. Les dagues, elle en était experte. Et on pouvait le voir ce soir-la.

Le huitième et dernier couteau dans sa main, elle l'observa quelques secondes. Noir d'ébène, poignée rouge. Le sien. Cadeau de sa cible. Ses jambes se mirent en mouvement, elle chancela, faillit se prendre une chaise non loin d'elle. Se reprenant en main, elle reprit sa démarche souple. Tenta, dans tous les cas. Elio ouvrit les yeux et leurs regards se confrontèrent. Elle se trouvait à quelques centimètres de son visage. Baiser volé, elle lui sourit. Elle caressa la lame à quelques millimètres de son cou.


- Elle n'est pas passée loin celle-la...

Elle pencha la tête.

- Tu te souviens de cette dague ? C'est la dernière...

Mystérieuse, elle se recula sans pour autant se retourner. Encore et encore. Elle ne s'arrêta pas lorsqu'elle rejoignit sa place. Elle reculait, encore et encore. Jusqu'à atteindre le fond de la salle. A l'autre bout, Elio, son regard bleu intense planté dans le sien. Tous deux étaient sous tension, tous deux aimaient cela. Le danger, le jeu, les défis. Elle ferma les yeux, respira, tendit le bras.

Sa dague vola.
Dernier trait filant droit vers sa cible, sûr, parfaitement maitrisé. Le coup provoqua un bruit net, sec, fort. Elle y avait mit tout sa force, toute sa rage. Ses mains se posant sur le rebords de la table sur laquelle elle s'était acculée, elle sauta dessus pour s'y assoir. Les jambes dans le vide, croisées, elle se tenait droite. Fière.

Un filet de sang coulait sur le cou d'Elio, la lame contre ce dernier, encore tremblante.


- Je te devais une petite cicatrice.


_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar
Ultra BG

Ultra BG
Messages : 251
Inscription le : 27/06/2010
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Ven 29 Aoû 2014 - 2:30

Il avait eu du mal déjà, à détacher les yeux de son regard bleu océan, à empêcher ses mains de se glisser plus bas, sous sa ceinture, il avait eu du mal, vraiment. L'attraction presque animal qu'Elio provoquait en lui combiné à l'alcool qui pulsait dans son sang était un aphrodisiaque très puissant, bien trop puissant pour qu'il ne puisse y résister très longtemps. Il pouvait bien faire des efforts, il en faisait d'ailleurs, énormément depuis tout à l'heure mais le fait est que si la soirée continuait de la façon dont elle avait commencé et si des mains baladeuses continuaient à rechercher son contact, il ne répondrait plus de rien. Mais le voulait-il vraiment ?
Le contact de la main de son amant sur son entrejambe l'électrisa et il ne pu s'empêcher un léger soubresaut. Dire qu'il était excité était un faible mot.
Il était bouillonnant.

L'idée de génie d'Elio qui suivit et qui le fit se lever en direction de la tentatrice aux cheveux sauvages ne lui permis même pas de redescendre un peu, tout dans ce qu'Elio faisait, tout dans ce que les deux belles naïades entreprenaient, chaque geste, chaque regard s'accrochait à sa rétine et refusait d'en sortir, se mélangeant, se fondant dans un festival d'images, de sons et de formes qui gardait son souffle à un rythme soutenu, l'empêchait de se calmer, le rendait totalement fou.
Ichel accepta bien évidemment la proposition du blond, il n'en aurait de toute façon pas pu en être autrement. Elio lui faisait confiance, lui aussi la savait doué elle ne le louperait pas il en était certain et puis, l'idée n'était de toute façon pas négociable, elle venait d'Elio après tout et lorsqu'il avait une idée en tête il était juste impossible de lui en sortir. Il aimait bien trop jouer avec le feu pour ca.
Il revint faire une halte à son niveau, main en place et passion aux lèvres. Inutile de préciser à quel point Kylian était à bout. Il lui souffla en réponse.


- Elle aura affaire à moi.

Sourire.
Elio se mit à rire avant de partir se poster contre le mur d'en face, tout à fait amusé par la situation.
Le garde lança un regard à la belle brune qui le suivit.

T'as pas intérêt à te louper ma jolie, j'ai vraiment pas envie de finir frustré, surtout ce soir.

Et puis Loeva lança la musique.
Elle avait visé juste, tout à fait dans l'ambiance de la soirée, un peu trop même. Et le garde se laissa prendre à se laisser emporter par ses notes et ses sons très sensuel. Vraiment très sensuel.
Si bien que lorsque la jolie blonde posa sa main sur son épaule, il ne pu retenir un frisson et ses yeux de se fermer sous ce contact. Sa main glissa dans son dos distraitement, encore et encore et sa voix suave accompagna chacun de ses gestes. Sa poitrine se colla contre son dos. Dame que le contact de la poitrine d'une femme contre son corps était plaisant. Et lorsque ses mains vinrent se nicher sous sa chemise, les dernières limites de Kylian avaient cédés depuis longtemps.

Il la laissa faire encore quelques secondes avant de se tourner face à elle.
Sa tête fin se nicher au creux du cou de la belle blonde tandis que sa main descendit se placer sur sa cuisse et la remonter avec lenteur.


-Me détendre...

Sa main continuait son chemin, distraite tandis que ses doigts glissaient négligemment dans le dos nu de la jeune fille. Il susurra à nouveau.

- Et comment je pourrais bien m'y prendre hein ?

Elio et Ichel étaient à quelques pas d'eux et il entendit le son des premiers couteaux s'enfoncer dans le bois du mur pourtant, malgré le danger qu'Elio courrait, malgré le fait qu'il ne soit pas non plus totalement confiant sur l'idée de génie de son blond, il ne parvenait à se détacher de la jolie blonde. Il se contenait depuis trop longtemps, bien trop longtemps et désormais ses instincts primaires seuls régissaient le moindre de se mouvements.

Sa main remonta jusqu'à la naissance du fendu de la robe et le visage du garde se détache du cou de la belle pour se positionner juste face à elle, près, tout près, si bien que leur nez se touchaient presque. Leur regard s'happèrent tout deux, se rapprochant encore, encore plus à mesure que la main du garde remontait, lentement, et que ses doigts caressaient avec la même négligence la peau pâle de la jeune femme et il ne serait pas arrêté si un couteau n'avait pas fendu l'air, juste entre eux d'eux, à peine à quelques centimètres de leur deux corps désormais très rapprochés, les coupant dans leur élan.

Il tourna immédiatement la tête dans la direction de la lanceuse. Ichel.
Elle était face à Elio, encore, prête a lancer le dernier couteau et terminer la silhouette de son blond découpé de façon très précise par les couteaux précédents.
Le dernier couteau, celui pour lequel elle s'appliqua le plus, celui qui fit jaillir le sang. le sang de SON Elio !
Elle l'avait fait exprès il en était sur, et la réaction d'Ichel le lui confirma assez rapidement.
Le garde jeta un petit regard à la jeune femme avant de rejoindre son amant, toujours emprisonné par les couteaux. Décidément, tous les deux, ils s'étaient bien trouvés aussi.
Kylian se place juste en face de son amant, un petit sourire de contentement aux lèvres lorsque son regard s'arrêta sur la blessure occasionnée.


- Toujours à faire des trucs dangereux hein ?

Regard moqueur tandis que sa main enlaça le jeune homme par la taille sous sa chemise.

Et il écarta légèrement son visage du sien, juste assez pour qu'Elio ne puisse que voir ses yeux, brillants.
Avec une lenteur toute calculée, le garde glissa son visage jusque sur le haut de son torse puis remonta jusqu'à la blessure du jeune homme l'embrasant avec délicatesse d'abord, couvrant la surface meurtrie de ses lèvres puis sa langue vint se joindre à elles avec la même délicatesse calculée, puis excerca plus de pression, traduisant une plus grande envie. Et, lorsqu'il sentit son souffle devenir plus rauque qu'il ne l'était déjà, ses dents firent place à sa langue tandis que sa main libérée se fixait à son entrejambe. Il sentit le guerrier se raidir.
Son visage remonta face à celui du blond et il lui murmura comme une victoire.


- Ca t'apprendra.

Il lui sourit, la main toujours bien occupé plus bas, attrapa sa lèvre, joueur, mais s'écarta et se retira avant que le demi fael ne puisse en demander plus.
Il le gratifia d'un petit sourire en coin avant de s'écarter de lui et de rejoindre les filles un peu plus loin.
Sa main glissa sur les épaules d'Ichel pour les rappeler à l'ordre.


- Mesdemoiselles... Il me semble que celui qui necessite le plus votre attention ce soir est juste derrière vous.

Le garde prit un nouveau verre et fixa Elio d'un air de défis, les pupilles pleines d'envie.

A ton tour de creuver de désir.



_______________
avatar

Mercenaire du Chaos et Maître de la boutique du Talion
Messages : 306
Inscription le : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Ven 29 Aoû 2014 - 3:41

On a des idées vraiment stupides quand on boit. Vraiment, vraiment stupides. Mais qui paraissent tellement géniales sur le coup. Dos collé contre le mur, il patientait, fébrile à l'idée des lames fusant vers lui. Pas une seule seconde il ne réalisa que l'expérience pouvait être dangereuse. Il n'attendait que le plaisir. Conjuguer sensualité et jeux d'armes ne pouvait que donner un résultat parfait. Et la lanceuse n'était pas pour déplaire non plus. Il aurait pu penser que l'acquérir une fois lui suffirait, le satisferait. Il faut croire qu'il ne se lassait pas si vite que ça, finalement. La jeune blonde choisit une musique particulièrement adaptée à la situation. Elle accompagnait le souffle stressé du guerrier et les soulèvements de la poitrine d'Ichel face à lui, couteaux en main. Un signe de tête entendu et le spectacle pouvait commencer.
Le premier trancheur vola et vint se planter d'un bruit sec juste à côté de son bras gauche. L'adrénaline le fit frissonner et il sentit ses paumes devenir moites. Mais les papillons dans son ventre lui soufflaient d'en demander plus. Il ne pipa mot, sachant que la marchombre ne s'arrêterait pas avant d'avoir fini.
Un deuxième sifflement se fit entendre. La pointe se figea à deux centimètre du coup de l'ancien kaelem qui ferma les yeux de plaisir et de peur. Une nouvelle chaleur monta dans son intimité.
La troisième fois le fit se cabrer tant l'arme frôla son corps, au niveau de ses côtes. Ses jambes fléchirent un instant, privées de leur sang, mais il se redressa bien vite, ses mains venant se lier dans sa chevelure dans une position d'extase. Il rouvrit les yeux, vit Kylian et Loeva. Grinça des dents. Il avait toujours su que le roux ne lui était pas fidèle, mais le voir, sous ses yeux, lui faisait un drôle d'effet.
Le quatrième instrument atterrit du côté de sa jambe, qui cette fois-ci ne bougea pas. Cela eut, par contre, pour conséquence de ramener Elio à son partenaire de jeux. Et en la découvrant, deux couteaux en mains, bras tendus et regard de braise, il oublia complètement sa jalousie. Son corps frémit d'excitation. Il vit la jeune femme fermer les yeux et ne s'en inquiéta pas. Bien au contraire, l'ivresse en fut décuplé. Il allait très vite lui falloir quitter ce pantalon, car il se sentait vraiment à l'étroit.
SHLAK. Un bout de mèche vola. Un bout de SA mèche. Ah la garce, pas sa belle crinière, que diqle ! Mais découvrait où finissait le jumeaux de son meurtrier de cheveux, il sourit, et rit, même. La petite Ihel ressentirait-elle aussi quelque jalousie à l'égard des deux tourtereaux du fond ?
Sa moquerie se bloqua dans sa gorge dans une mi-toux mi-gémissement en sentant la septième dague se planter juste en dessous de son entre-jambe. Il la reconnaissait bien là, à viser là où il ne fallait surtout pas. Dangereuse. Dangereuse et belle. Terriblement belle. Le coeur au bord des lèvres, qu'il pinça, ses doigts griffèrent le mur, et il perçut que sa chemise ouverte était complètement trempée.


Face à face. Sept. En il en avait compté sept et savait qu'il en restait une dernière. Qu'attendait-elle ? Elle s'avança, manqua de s'étaler par terre. Etait-elle trop ivre pour continuer ? Chochotte, pensa-t-il. Elle devait continuer jusqu'au bout ou la frustration serait invivable. Mais non, elle voulait le chercher, le chauffer, encore. Le baiser fut bien trop court et il grogna. Immobile il ne pouvait bouger sans se blesser. Sa dernière amante contre lui, caressant les artilleries avec sa voix presque enrouée, il exultait. Sa langue passa sur ses lèvres, afin de les humidifier. Elle l'assoiffait de désir.
Un pas en arrière et il comprit sa volonté d'attendre. Le dernier coup était réservé à la dague offerte lors de leur "rencontre". Sur le coup, il en fut flatté, et ému. Et puis une petite peur le prit tandis qu'elle reculait. Et si tout cela n'était qu'une mise en scène pour se venger, et le tuer ? Non. Elle avait eut mille occasion de le faire, bien avant. Sa tête bascula en arrière dans un gémissement tandis que la lame fendait l'air. La douleur fut vive et brève, tout comme le bruit sourd de la pointe embrassant le bois. Son cri rauque à lui, fut plus long. La poignée tremblait encore lorsque le jeune blond rouvrit les yeux. Il sentit un léger liquide chaud couler le long de son coup. En découvrant la jeune femme assise fièrement sur la table, il comprit que la blessure était toute calculée et elle le lui confirma. Si elle savait...La cicatrice n'était pas la seule chose qu'elle venait de lui laisser. L'orgasme avait jaillit au fond de ses entrailles et il s'était fait violence pour qu'aucune semence ne s'échappe. C'était une sacré victoire, en soi. Il en était plutôt fier.


Toujours collé au mur, il se délecta des émotions qui traversèrent le visage de Kylian. Ce dernier ne tarda pas à le rejoindre, moqueur. Sa main passa derrière son dos, obligeant le blond à se cabrer malgré sa prison de lames. On ne pouvait pas rêver prison plus belle. Brûlant, il plongea ses iris dans celles de son poney, amoureux comme au premier jour. Puis il ferma les yeux en éprouvant les lèvres désirées venir chatouiller sa peau, pour finir son escale sur sa blessure. Plus de sang, pas de douleur, mieux qu'un rêveur. Et de nouveau son bas-ventre dansa la salsa. Danse bien vite prise en main par l'homme convoité, à son grand bonheur. Ne pas être libre de ses mouvements était très perturbant, mais là, à l'instant, se laisser faire comme un vulgaire jouet lui convenait parfaitement. A son grand désarroi et désespoir, il le laissa sur une faim de loup, qui le fit de nouveau grogner. Leçon de merde, oui. Sale gosse. Reviens, quoi.
Il s'apprêtait à le provoquer afin qu'il revienne, mais le garde avait une idée en tête. Il invita les demoiselles à s'occuper de lui, puisque roi de la soirée il était. Sur le moment, Elio chercha à se libérer. Il tenta de s'avancer, n'y parvint pas. Remonta donc une main près d'un des couteaux pour les retirer un à un. Une force surprenante le retint. Un coup d'oeil à Loeva lui fit comprendre qu'il ne pourrait pas toucher à ses dessins tant qu'elle n'en déciderait pas l'inverse. Paumes ouvertes, bras toujours en l'air, trop ivre pour prendre une crampe, il sourit.


-J'suis pas si mal ici, finalement...

Deux regards féminins lui répondirent et deux silhouettes s'avancèrent. Se mordillant la lèvre inférieure, il ne cessa de sourire.

-Mais j'suis pas contre que vous ne veniez pas les mains vides, par contre. Parce qu'il fait grand soif par ici !

Faites-moi boire.
Faites-moi vibrer.
Faites-moi sentir toutes les émotions du monde en une seule nuit.
Faites-moi l'amour.



_______________

                 Et toi, Invité, veux-tu connaitre mon histoire ?

                           Gérant de l'Arma Gauche et du Talion


avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Ven 29 Aoû 2014 - 4:35


Ses mains expertes se glissèrent sous la chemise du rouquin. Caressant son torse, d'un geste doux, qui se fit plus intense, plus appuyé, elle restait collée à son oreille pour qu'il sente son souffle chaud, un peu rauque. Elle se serra un peu plus contre lui, ses mains commencèrent à descendre un peu plus. Il choisi ce moment pour finalement se retourner, se coller de nouveau à elle, rendant son torse inaccessible. Il glissa négligemment sa main sous les rubans qui couvraient son dos, sa tête se blottissant contre son cou, son autre main effleurant sa jambe. Elle se cambra légèrement, releva quelque peu sa jambe nue, pour que l'effleurement puisse devenir caresse, et que la caresse puisse devenir plus appuyée. Il remonta peu à peu sa main, pendant que la jeune femme laissa échapper un frisson de soupir. Ses mains repassèrent sous la chemise du jeune homme, sur son dos cette fois. Plus il remontait sa main, plus la pression des mains de la jeune femme sur le dos de Kylian devenait appuyée.

Alors qu'il était presque arrivé à son but, il se recula quelque peu, s'apprêta à... Un couteau les frôlèrent. ICHEL. Le regard de la dessinatrice s'assombrit. On ne pouvait pas les interrompre. Pas à ce moment là. Frustrée, elle se retourna vers la jeune femme, qui ne les regardait même pas. Elle l'observa lancer le dernier couteau, sans jeter un coup d'oeil à Elio. Elle la vit s'assoir sur la table, fière. Elle était belle. Terriblement belle. Sauvagement belle.

Elle s'approcha d'elle d'un pas décidé, enfin... Aussi décidé que lui permettait son taux d'alcoolémie. Elle se planta devant elle, à quelques centimètres seulement, la regardant d'un air féroce.


- On ne t'as jamais appris qu'il ne fallait pas déranger les gens dans de pareilles... circonstances ?

Elle s'approcha de nouveau, jusqu'à ne plus être qu'à quelques millimètres d'elle. Elle se pencha vers elle, passa négligemment une main sur ses jambes, appuyant sa caresse. De son autre main, elle caressa son visage, sa main glissa derrière son crâne, dans l'entremêla de ses cheveux. Celle qui était sur sa jambe se glissa dans son dos, elle l'attira à elle. Jusqu'à ce que leurs lèvres se touchent presque.

- Mais on avait aussi été interrompues si je me souviens bien...

Elle l'attira à elle, encore un peu. Et l'embrassa. Férocement, rageusement. Les jambes d'Ichel se déplièrent, elle se cambra pour se rapprocher de Loeva, ses jambes l'entourèrent, ses mains s'accrochèrent aux rubans qui risquaient fortement de ne pas tenir encore longtemps. Leurs lèvres se quittèrent, presque à regret. Kylian s'approchait déjà, il les rappela à l'ordre. L'ordre, quel ordre ? ça avait beau être la soirée d'Elio, elles restaient libres de leurs mouvements.

De nouveau elle s'éloigna de la jeune femme, laissant ses mains quitter son corps, avec une dernière caresse.

Le contact coupé, elle réaffirmât sa prise sur ses dessins, les couteaux s'ancrèrent un peu plus dans la réalité, alors qu'Elio cherchait justement à se libérer. Non mon coco, ce serait trop facile.
La musique évolua, en une autre, plus sensuelle encore.


Nero

Elle s'approcha de lui, langoureusement, prenant au passage un verre. Il avait soif ? Cela pouvait s'arranger. Evidemment elle s'était emparée de la boisson la plus alcoolisée aux alentours. Elle était vraiment proche maintenant. Elle hésita un court instant. Non, elle n'allait pas libérer un bras pour qu'il puisse boire. Elle n'allait pas lui libérer un bras, pas encore. Elle glissa sa main derrière son crâne, l'agrippa, le forçant à relever un peu sa tête, à la décoller du mur autant qu'il le pouvait. Et lentement, doucement, elle le fit boire. Elle reposa le verre, sans le laisser le finir.

- On ne va pas trop te souler d'un coup non plus. Il faudrait tout de même que tu puisses à peu près rester maître de tes mouvements, lui susurra-t-elle en lorgnant sur les dagues. Elle s'approcha un peu plus de son oreille, pour que lui seul puisse entendre : Tu ne crois pas ?

Ichel buvait en observant la scène, elle n'avait pas encore agi, pas encore. Avant qu'elle n'en ait eu l'occasion, elle se tourna sur elle, frôlant volontairement tout le corps du jeune homme. Elle s'approcha d'elle, l'invitant à danser... La danse commença, sensuelle, langoureuse. Les deux corps collés. D'un geste expert, elle fit glisser l'une des bretelles du haut de la marchombre, laissant son décolleté se dévoiler un peu plus. La musique s'acheva, elle quitta à regret sa partenaire de danse, profitant au passage pour laisser ses mains glisser le long de son corps, un peu plus que dans le bas de son dos. Elle retourna à Elio. Proche. Très proche.

- Tu aurais aimé danser aussi ?, lui dit-elle d'un ton suave avant d'effacer quelques uns de ses couteaux, libérant ainsi l'un de ses bras...



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Ven 29 Aoû 2014 - 17:40

Du coin de l'oeil, elle vit une silhouette s'approcher d'elle. Ce n'était ni Elio, coincé à l'autre bout de la salle à cause de ses tirs, ni Kylian qui venait de le rejoindre. Loeva. La marchombre sourit lorsqu'elle se planta devant elle. Son air... Son regard... Si féroce, si bestial. Pourquoi lui faisait-elle cela ? Certes, elles ne se connaissaient pas réellement, Ichel n'avait pas souvenir de lui avoir parlé plus de quelques minutes. Mais elle devait savoir que ce regard... elle ne pouvait y résister.
Loeva, déjà très proche de la marchombre, se rapprocha. Quelques millimètres. Sa main passa sur ses jambes, créant des frissons dans le corps de la jeune femme, alors que son autre main caressait son visage. Derrière son crâne, dans ses cheveux. Des frissons, encore et encore. Ichel ferma quelques secondes les yeux, la tête légèrement penchée vers le plafond. La blonde l'attira vers elle d'un geste. Leurs lèvres se touchèrent presque... Ichel rouvrit ses yeux.
Interrompues... Exactement, Elio les avait coupées dans leur élan.
Loeva ne perdit pas une seconde et attira la kaelem encore plus près. Elle l'embrassa enfin. C'était pas trop tôt ! Parce que la provocation, c'est bien beau, mais c'est un peu frustrant ! Féroce, puissant, leur baiser dura longtemps. Ichel déplia ses jambes pour entourer le corps fin de la dessinatrice. Ses mains se frayant un chemin vers les rubans de la robe. Leurs corps étaient proches, leurs lèvres se quittèrent. Quoi ? Pas encore...

Kylian venait de rejoindre les filles, les rappelant à l'ordre. Mais Ichel ne voulait pas être rappelée à l'ordre, bon sang ! A regrets, elle vit la teylus s'éloigner d'elle. La musique changea alors subtilement. Alors que Loeva alla rejoindre Elio à l'autre bout de la pièce, un verre à la main, Ichel se mit à nouveau sur ses deux pieds.
Elle vit le rouquin, seul, les yeux rivés sur les deux blonds. Elle se glissa à côté de lui, passa devant lui non sans passer sa main sur le bas de son ventre, sensuellement. Prenant un verre sur la table, elle revint vers lui et se tint à côté de lui. Ils observaient les deux autres. Une main sur son épaule, elle approcha ses lèvres de son oreille.


- T'inquiète pas, ce sera bientôt ton tour.

Elle but une gorgée de son verre, le liquide brûla sa gorge. Loeva s'approcha alors de la marchombre pour l'inviter à danser. Un sourire, elles se lancèrent dans une valse effrénée. Sensuelle, féroce. Collées l'une contre l'autre, elles virevoltèrent dans l'espace sous les yeux des deux spectateurs. Une de ses bretelles glissa soudain, d'un geste de Loeva. Elle la provoquait... La musique s'arrêta. Déçue. C'était sans doute la première fois qu'Ichel prenait autant de plaisir à danser. Jamais elle n'aurait cru se prêter à ce jeu avec autant de volupté.
Loeva laissa la kaelem pour rejoindre Elio. Que croyait-elle ? Qu'elle pouvait la laisser ainsi en plein milieu de la salle, seule ? Elle se mettait le doigt dans l'oeil, si ce n'est le bras entier. Ichel s'approcha donc à son tour. Lorsqu'elle vit le bras libre d'Elio, elle le plaqua contre le mur d'une main. Il ne pouvait plus bouger à nouveau.


- Voyons, Loeva, ne le libère pas si vite. Le voir mariner encore quelques minutes est si drôle.

Les visages des filles se retrouvaient à quelques centimètres près de celui de l'ancien kaelem. Ichel, tenant fermement le bras du jeune homme de la main gauche, elle passa sa main dans les cheveux blonds de la dessinatrice et attira sa tête vers la sienne, ses lèvres vers les siennes. Elles s'embrassèrent langoureusement, à quelques centimètres des yeux bleus qui les observaient. Lentement, longuement. Lorsque ce fut fini, Ichel se retourna vers Elio. Elle lui susurra quelques mots.

- Joyeux enterrement de vie de garçon...

Sourire, elle l'embrassa à son tour, lâchant lentement sa prise sur son bras libre. Sa main droite ne resta cependant pas inactive. Caressant le dos de la blonde, sa main se referma sur la poignée d'un des couteaux. Celui dans l'entre-jambes. Le retirant fermement, elle le passa lentement sur le corps du blond. Leurs lèvres ne s'étaient pas quittées. Frôlant son corps, caressant son torse de la pointe de sa lame, elle retira ses lèvres.
Un regard enflammé, elle planta l'arme dans le bois pour immobiliser le bras libre du pauvre garçon. Ricanant, elle se reculant de quelques pas, attirant Loeva vers elle. Dans ses bras. Elle tourna le regard vers Kylian qui s'était alors rapproché.


- Qu'est-ce qu'on en fait ? Ce n'est pas tous les jours qu'on a Elio à notre merci, il faut en profiter.


_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar
Ultra BG

Ultra BG
Messages : 251
Inscription le : 27/06/2010
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Ven 29 Aoû 2014 - 19:27

La réaction de Loeva ne se fit pas attendre, la jolie blonde attrapa un verre au passage et se dirigea presque immédiatement vers sa cible, fixé au mur, incapable de tout mouvements. Et une cible bien heureusement de la tournure que prenait les événements si on en jugeait par le grand sourire qu'il abordait. Il le comprenait parfaitement. Etre totalement à la merci de qui que ce soit n'était jamais une chose agréable excepté dans ce cas la et le garde imaginait très bien les sensations de plaisir, d'excitation et d'envie faire frissonner son corps à l'idée même de ce qui l'attendait. La musique se modifia au rythme des pas de la jolie blonde, plus sensuelle encore.
Loeva répondit à sa demande et le fit boire, pareille à elle même, séductrice et sure d'elle. Si son physique avantageux expliquait tout à fait le succès de la belle auprès de la gente masculine - et féminine soit dit en passant- sa façon d'être et d'agir exaltait l'attraction qui émanait déjà de tout son corps. Une véritable femme fatale.
Le garde porta à nouveau le verre à ses lèvres.

La présence d'Ichel à ses cotés apparu, furtive. Ou bien était-ce l'alcool dans son sang et sa vision, fixée sur les deux blonds un peu plus loin qui avaient fait abstraction de ce qui l'entourait et permis à la brune de se glisser à coté de lui de façon si inattendue.
Sa main se glissa sur son bas ventre, sensuellement , joueuse il pouvait le deviner. La respiration du garde s'accéléra de nouveau. Qu'avait-ils donc tous à vouloir le rendre fou ?
Elle se servit à son tour et le rejoignit un instant, instant pendant lequel ils observèrent tout deux les deux blonds un peu plus loin, l'alcool aux lèvres. Tous les deux proches mais pas suffisamment encore, pas comme il n'avait pu l'être avec Loeva ou Elio depuis le début de la soirée. Pour le moment.
Les lèvres de la brune se glissèrent dans son cou, au niveau de son oreille et elle lui susurra à l'oreille, provocante. Ces quelques mots lui arrachèrent un frisson et un sourire en coin. Tentatrice comme toujours, la belle savait quoi dire et faire pour éveiller sa curiosité et son attention. Un jeu, encore un, entre eux deux comme ils en faisaient souvent lorsqu'ils se voyaient. Toujours même. Ils se cherchaient, se taquinaient, se chauffaient à coup de sourire et de petites remarques piquantes et malicieuses, mais jamais la limite n'avait été franchit. Pour le moment.

Le garde avala une dernière gorgée de son verre, le terminant du même trait. Déjà ? Décidément, il buvait plus vite que ce qu'il n'imaginait, les verres s'enchaînaient plutôt rapidement. Peut être avaient-ils tous un gout agréable mais l'alcool mélangé au soft était lui, bien présent, en majorité même. Et l'engourdissement qu'il ressentit en terminant d'une traite son verre lui rappela qu'il n'était pas insensible lui non plus à l'effet de la boisson.
Le garde attrapa un nouveau verre, le plus proche de lui - de toute façon ils étaient tous bon- et revint en direction d'Ichel. Il se positionna dans son dos, se collant contre elle l'air de rien.
En réponse, il lui murmura sur le même ton.


- J'attend ça avec grande impatience.

Ses lèvres effleurèrent sa nuque sans pour autant s'arrêter sur sa peau bronzé. Provocant, comme toujours. Puis la brune lui fut enlevée pour une valse effrénée entre les deux beautés. Des mains qui s'échappent, une bretelle qui tombe, la sensualité était la pièce maitresse de cette danse improvisée, mais déjà elles s'avançaient de nouveau en direction du beau blond, toujours emprisonné dans sa prison de fer.
Un sourire en coin lorsqu'il vit la blonde et la brune s'embrasser passionnément à quelques centimètres de son blond dont le regard trahissait le désir qui faisait vriller ses pupilles, le garde se détourna un instant pour se rapprocher de la table avant de revenir en direction du trio.
Il était hors de question qu'elles ne s'amusent sans lui.
Arrivant à leur hauteur, le tarse s'arrêta juste à coté des filles qui venaient juste de reculer. Loeva dans les bras d'Ichel.
Le garde sourit avant de rétorquer.


- Je suis un peu déçu par votre manque d'imagination les filles.

Il se rapprocha d'Elio, toujours cloué à son mur et glissa négligemment un doigt sur son torse.

- Un bel homme comme ça à votre merci et vous ne trouvez pas quoi faire ?

Le garde sourit.
Il aimait à se savoir en position de force, il aimait l'idée de le savoir totalement à sa merci, incapable de protester, de riposter, incapable de lui résister.
Sa main glissa sur son cou, décalant avec légèreté une mèche blonde collée par la sueur.


-Moi si j'en avais un comme ça juste en face de moi je lui ferait pleins de chose très, très très... sales.

Son ton était celui de la conversation, contrastant totalement avec ses paroles. Son regard ne vint pas trouver tout de suite le regard de son amant, caressant encore son cou de ses yeux avant qu'ils ne se plantent dans le regard océan qui lui faisait face.
Entre temps, les filles l'avait rejoint, sans doute un peu plus imaginatives.
Kylian sourit à son prisonnier, ne le quittant pas des yeux tandis que la blonde et la brune trouvaient quelques choses à faire et glissa ses deux mains sur ses hanches, plus bas, se glissant jusque dans son pantalon, se délectant des expressions faciales par lesquels passait son amant en face de lui.

Les filles étaient restées gentilles avec lui jusqu'à présent. Trop gentilles même au gout du rouquin et il était grand temps de remédier à cela.

Le garde s'écarta légèrement, ravi de l'effet qu'ils produisaient sur son blondinet avant de sortir d'un air à moitié moqueur.

- Mais d'ailleurs, il n'y en a pas un qui avait soif ?

Sourire.

- Encore un petit shooter ?

D'un air malicieux, il approcha le shot qu'il avait emporté avec lui des lèvres d'Elio et le pencha dans sa direction. Trop penché, si bien que le blondinet ne pu en avaler qu'une petite quantités, le reste du verre coulant le long de son cou jusque sur son torse et plus bas encore.

-Quel maladroit je fais.

Grand sourire satisfait.
Il descendit le visage sur le corps musclé de son amant, léchant avec délice l'alcool sur sa peau.
Il releva la tête, se tournant en directions des deux jeunes filles.


- Un petit coup de main ?

Ni une, ni d'eux, elles se joignirent à lui. Et à son tour il redescendit le long de ses cotes qu'il gratifia d'une petite morsure avant de redescendre embrasser sa peau jusqu'à la limite de son pantalon - qui ne tiendrait sans doute pas longtemps-.

Quel dommage, que l'alcool colle, il allait être tout collant le pauvre, ça allait bien mériter un bon bain tout ca.



_______________
avatar

Mercenaire du Chaos et Maître de la boutique du Talion
Messages : 306
Inscription le : 06/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Sam 30 Aoû 2014 - 16:15

La première à exaucer son souhait de soif fut Loeva. Elle s'approcha lentement celui, verre à la main, sourire aux lèvres. Sa paume se cala derrière la tête du blond pour la lui lever en lui portant l'alcool à la bouche. Le liquide s'en échappa avec lenteur, lui laissant le temps de déguster le bon goût de la pastèque, tout comme celui bien corsé de la vodka. Il n'eut toutefois pas le bonheur de finir le verre, interrompu par la dessinatrice. Il rit lorsqu'elle lui susurra vouloir le garder maître de ses mouvements. Ne t'inquiète pas cocotte, pour ça je suis toujours en pleine possession de mes moyens, toujours ! Et la voilà déjà partie. Foutue manie que de faire un pas en avant et trois pas en arrière ! Elle invita Ichel à danser juste devant lui, le narguant d'une bretelle démise. Et lui ne pouvait qu'assister, pas toucher. Ce n'était plus de la frustration à ce stade là, mais de la véritable torture. Il se crut en bonne voie lorsqu'un des couteaux disparut et qu'il put bouger son bras, mais c'était sans compter la perfide marchombre. Cette dernière se précipita sur l'occasion pour lui bloquer de nouveau son membre de sa propre main.

-Raah, saleté !

La vile ne s'arrêta pas en si bon chemin, ce serait trop simple sinon. C'était le diqle en personne, cette femme ! Pécheresse accomplie qui embrassait à présent langoureusement sa compagne de jeux, à quelques centimètres de lui. Il tenta de se défaire de ses liens pour se jeter sur elles, mais n'y parvint pas. Putain de putain de putain de putain. Et dire que l'idée venait de lui...
Le baiser cessa et la brunette se tourna vers lui pour le lui rendre. Le lui rendre ! Le paradis existe, et il est ici, dans la salle privée du Dragon Vert. Il pouvait à présent mourir en paix. Enfin pas tout de suite, hein, encore quelques heures...encore une nuit !
Il sentit l'étreinte de son bras faiblir et un mouvement près de son entrejambe. Il sourit. Pas très longtemps. C'était le couteau qu'attrapait la kaelem, et pour de nouveau l'emprisonner. Elle ricana, et il lui répondit par un regard noir, lui tirant la langue.


-Sales gosses. Si je vous chope, vous allez voir...

Le rouquin vint alors à son secours. Enfin ! Enfin croyait-il. En tous cas, entre ses mains il pouvait espérer en avoir un peu plus. Il le lui confirma et Elio lui décrocha un regard plein d'envie et de provocation.

-La pratique ! Moi je ne juge que la pratique, pas les belles paroles !

Ni une ni deux il était trèèèès bien entouré et le garde mit la main au paquet, ne s'encombrant plus du pantalon. Tête en arrière, il s'humidifia les lèvres dans un souffle rauque. Kylian lui rappela sa soif et partit s'emparer d'une verre tandis que les filles étaient toujours à lui. Il ne l'entendit donc pas souffler.

-C'est de toi que j'ai soif...

Son amant prit bien moins de délicatesse que la jolie blonde pour le faire boire et lui renversa les trois quarts du liquide sur son torse nu. Il l'avait fait exprès le salaud ! Il grogna dans un premier temps, puis, comprenant les sombres dessins du poney, poussa un soupir de contentement. Qui se transforma en un véritable cri lorsque les tentatrices se joignirent à lui. Les langues lui provoquaient des frissons intenables et son corps se secouaient de soubresauts. Tant pis s'il se saignait, mais il allait devoir se sortir des lames, là.
OH PAR LA DAME, le voilà qui descendait biiien trop bas. Non pas trop, en fait. Juste ce qu'il fallait. Et son pantalon fut arraché bestialement, libérant enfin son service trois pièces.


-Putain libérez-moi. Non en fait non, continuez. Oh...non...je veux sortir de là et vous attraper ! Raaah.

Sa tête commençait sérieusement à tourner et ce n'était pas seulement dû à l'alcool. Il n'allait pas tenir très longtemps, il lui fallait rapidement reprendre le contrôle de ses membres. Tous ses membres. D'un rugissement il s'élança en avant, déchirant complètement sa chemise et se coupant à divers endroits. Il n'y prit pas garde une seule seconde. Une véritable bête hurlait en lui. D'une main il s'empara du visage de Loeva et l'embrassa, tandis que son autre main agrippait la crinière de Kylian. Puis il se dégagea très légèrement et pris en otage Ichel tout contre lui. Il lui ôta son haut sans ménagement, ainsi que son soutien gorge, puis plongea son visage dans sa poitrine généreuse. Mordillant, léchant, embrassant, il passa de femmes à homme, déchainant toutes ses envies les plus folles. Il allait leur montrer qu'il était le meilleur coup de Gwendalavir, et pas qu'une fois. Dans une pluie de vêtements il prit un grand éclat de rire tant tout cela lui paraissait IRL, pardon irréel.


[On a dit des posts courts :na:]


_______________

                 Et toi, Invité, veux-tu connaitre mon histoire ?

                           Gérant de l'Arma Gauche et du Talion


avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Dim 31 Aoû 2014 - 1:48


Elle n'avait même pas pu profiter du bras libéré d'Elio, qu'Ichel l'avait déjà replaqué contre le mur. Mais elle ne s'en plaint pas. C'était à elle qu'elle parlait, c'était elle qu'elle regardait, c'était elle qu'elle attirait contre elle. Elle qu'elle embrassait. Se désintéressant totalement d'Elio, elle se plaqua contre le corps fin de la jeune marchombre. Passant sa main dans ses cheveux, contre son corps, en faisant glisser une le long de son dos. Jusqu'à ce que le baiser s'achève, encore. Comme si le seul but avait été de faire enrager l'homme qui les regardaient à juste quelques centimètres d'elle. Et c'était effectivement peut-être le but. Mais pas forcément le seul but. Elle aurait bien aimé le découvrir. Elle aurait bien aimé que le blond ne soit pas là.

Exciter le jeune homme était surement l'un des buts recherchés étant donné qu'elle se tourna vers lui, lui susurrant quelques mots avant de l'embrasser à son tour. Elle en éprouva presque de la jalousie. Presque. Elio était le roi de la soirée, il fallait bien s'occuper de lui. Au moins en premier lieu. Et pus elle trouvera bien un moment pour récupérer un peu Ichel pour elle. Un moment où Elio et Kylian s'occuperaient mutuellement.

Elle les regardait s'embrasser sans réellement s'en rendre compte. L'effet de l'alcool commençait à se faire ressentir, sa vue se brouillait quelque peu, et ses idées étaient bien moins clairs qu'au début de la soirée. Mais elle n'avait pas envie de s'arrêter de boire. Pas encore. Pas en si bon chemin. Peut-être quand elle serait un peu plus occupée. Quand elle aurait autre chose qu'un verre à se mettre sous la main.

En parlant de verre, elle récupéra l'une de ces Caipirinha qu'Elio semblait tant apprécier, mais une sans vodka. Elle n'en était pas très friande. En la goutant elle comprit l'attrait qu'il leur trouvait, c'était fort bon. Peut-être un peu trop sucré. Le goût de pastèque presqu'un peu fort. Mais ça restait très bon. Elle préférait tout de même un bon vieux cidre bien breton. Ses sens étaient amoindris, elle sentit à peine le bras de la jeune femme lui caresser le dos. Si bien qu'elle se rendit à peine compte lorsqu'elle retira sa main, pour retirer un couteau, LE couteau, et immobiliser de nouveau Elio.

Elle réagit par contre, lorsqu'Ichel attira la jeune Teylus contre elle, tout contre sa poitrine. Elle posa négligemment une main sur son épaule, la laissant volontairement glisser un peu vers le décolleté de la belle brune. Ce fut à ce moment que Kylian s'approcha. Décidément, ils étaient tous les deux décidés à les interrompre. Tant pis, elle trouverait un autre moment tranquille avec sa belle. Pour l'instant, elle pouvait toujours profiter de la belle ET des deux étalons. Après tout... Quitte à être interrompus, autant en profiter un peu, non ? Et quitte à être en si belle compagnie... Elle n'allait pas manquer une si belle occasion.

Ainsi, elles manquaient d'imaginations ? Mais il ne leurs avait même pas laisser le temps de jouer avec. A peine le temps de lui laisser croire qu'il pouvait presque se libérer, avant se s'embrasser sous son nez. Elles n'avaient même pas commencer. Loin de là.
Il fallait juste leur laisser un peu de temps pour trouver quoi en faire. Quoi faire. Comment agir, comment le frustrer, l'exciter, le laisser penser qu'il pourrait agir. Et...
Juste quelques minutes supplémentaires.
Mais peut-être qu'il s'ennuyait aussi, à être simple spectateur. Il voulait se joindre au spectacle ? Ça pouvait se faire.

Elle admira un instant sa façon de s'y prendre avec Elio. Pour un homme il savait s'y prendre. Et dire qu'ils n'avaient jamais eu l'occasion de coucher ensemble tous les deux ! Ça pouvait toujours s'arranger... Elio était tout collant de sueur. Il était vraiment à bout. Rester ainsi, c'était inhumain. Enfin, là c'était encore supportable. Ça pouvait être pire. Ça allait devenir pire. Ça devait devenir pire. Elles s'étaient quelque peu éloignées quand Kylian était arrivé, elles se rapprochèrent, prenant chacune un verre au passage. Alors que Loeva s'apprêtait à commencer à jouer tranquillement avec les cheveux du blondinet, comme Ichel jouait avec les siens, Kylian s'écarta, fit semblant de servir un verre à Elio, pour en reverser presque l'intégralité sur son torse.

Un petit rire s'échappa des lèvres de la jeune femme. Il parlait de manque d'originalité. Renverser une boisson sur quelqu'un pour devoir ensuite le "nettoyer", c'était d'un classique. Malgré tout, c'était un classique efficace et qui avait fait ses preuves. Elle parlait en connaissance de cause, dans le rôle de la renverseuse et de la renversée. Elles s'approchèrent à sa demande, même si, personnellement, elle l'aurait fait demande ou non. Elle ne se pencha pas, pas tout de suite. Pas encore. Et puis, il y avait déjà quelqu'un d'accroupi de toute façon. Il n'allait pas y avoir assez de place pour tout le monde.

Elle resta debout donc, jouant avec les cheveux du jeune homme avec l'une de ses mains, jouant avec son cou et le haut de son torse avec ses lèvres et sa langue. Sa seconde main exerçait des caresses bien mesurée, descendant toujours plus bas, avec une lenteur exaspérante. Toujours avec la même lenteur elle commença à dénouer son pantalon qui devenait franchement bien trop serré. Beaucoup trop serré. Comment avait-il pu résister jusque là ? Jusqu'en elle finit de le délacer, quelqu'un d'autre l'arracha.

Là, ça devait devenir vraiment insoutenable. Le pauvre. Plut même n'aurait pas été aussi affreux avec lui.

Il ne tint plus longtemps, se blessant au passage, il arracha ses couteaux, se libéra de lui même. Il embrassa Loeva, rageusement, fougueusement. Parce qu'elle était juste à côté de ses lèvres. Et dans le même temps il enleva le haut d'Ichel. OH ! C'était à Loeva de le faire ça ! Naméo !

Les rubans qui enlaçaient le dos de la jeune femme se défirent sans qu'elle ne vit qui le fit, sa robe glissa au sol, révélant sa lingerie soigneusement choisie. Elle profita de la cohue générale pour attirer Ichel contre elle.


- Toi, tu viens là.

Lui montrant son porte-jarretelle, d'où dépassait discrètement des menottes, elle lui murmura à l'oreille, de son souffle chaud, presque rauque :

- On les attache ?

[C'est court, j'vois pas de quoi tu veux parler, que diqble !]



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Mer 3 Sep 2014 - 17:35

La main de Loeva sur son épaule descendit jusqu'à son décolleté. Délicat, sensuel. Que ne fut sa surprise lorsqu'on vint à nouveau les interrompre. Kylian, encore lui. Et comme si cela ne suffisait pas, il leur reprocha leur manque d'imagination. S'était-il vu ? Depuis le début il ne faisait que rester en arrière, en observateur. Qu'il vienne sur le ring et peut-être qu'elle lui donnerait raison ! Comme s'il avait entendu les pensées de la marchombre, le rouquin s'approcha d'Elio, lui promettant des choses très... très sales.
Le rouquin prit alors un verre afin d'étancher la soif du futur marié. Etanché sa soif ? Lisez-vous ce rp depuis le début ? Nos quatre compères ne faisaient rien de conventionnel ici, ils n'étanchaient pas leur soif. Trop simple, trop commun. Kylian renversa la moitié, si ce n'est les trois quart du verre sur le corps musclé du blond. Réaction des dames : un rire cristallin pour la belle qui se lovait entre les bras de la kaelem et un sourire machiavélique pour cette dernière.

Ce fut lorsque Kylian commença à lécher le corps de son apollon que les hostilités commencèrent réellement. Lorsqu'il demanda de l'aide aux filles toujours un peu en arrière. Elio se tordait, poussait des cris, il n'avait qu'une envie. Sortir de cette emprise pour sauter sur ses trois tortionnaires. D'après ce que la lucidité encore peu présente de la marchombre lui dictait.
Ils appliquèrent alors une technique de combat. Kylian au centre, Loeva à gauche et Ichel à droite. Ils attaquaient de tous les côtés. La marchombre, proche de son visage, observa quelques secondes ses grands yeux bleus. Leurs regards plongés l'un dans l'autre. Sa bouche se fraya alors un passage jusqu'à son oreille. Elle ne parla pas. Léchant et mordillant son lobe, elle caressait son torse d'une main distraite. Lentement, elle descendait. Son torse, son ventre, elle léchait l'alcool qui avait coulé, embrassant parfois la chair.
Kylian embrassait la peau à la limite du pantalon lorsqu'elle s'aperçut que la teylus venait de défaire les liens qui retenaient encore le pantalon du blond. La marchombre ne put résister à cet appel. Accroupie, elle arracha sauvagement le pantalon d'Elio alors que ce dernier hurlait, protestait, se contredisait.

Mais il en avait assez. D'un élan plus ou moins contrôlé – par l'alcool surtout – Elio réussit à se dégager de l'emprise des poignards, déchirant totalement sa chemise au passage et quelques parties de son corps. Des perles de sang coulaient de plusieurs plaies, pourtant, il se jeta sur ses trois amis. Fougueux, il empoigna le visage de Loeva pour l'embrasser, puis s'empara des cheveux de Kylian. Ichel ne le vit pas venir lorsqu'il l'attira dans ses bras pour lui ôter son soutiens-gorge après s'être occupé de son haut. Il plongea sauvagement sa tête entre ses seins, Ichel poussa un léger cri.

Ni une ni deux, la folie de l'ancien kaelem s'empara de son corps. Il se déchaina férocement sur ses trois tortionnaires devenus à présent ses victimes. Les rôles s'inversaient. Pas pour très longtemps, croyez-moi... Ichel n'aimait pas que l'on joue avec elle. Non, elle préférait jouer.
Soudain, la robe de Loeva se retrouva à terre, découvrant sa lingerie. Les sourcils de la marchombre se haussèrent d'envie alors qu'elle posait la main du blond sur sa poitrine dénudée. Ce dernier était devenu fou. Mordant, léchant, embrassant, il assouvissait toutes les pensées qui étaient passées dans son esprit lorsqu'il était contre ce mur, incapable du moindre mouvement.
Ichel se vit soudainement attirée d'un côté et se retrouva dans les bras de la belle blonde. Son regard descendit puis remonta.

Finalement, la lingerie ce n'est pas si désagréable...

Posant sa main sur le bas de son dos, la marchombre commença à embrasser le cou de la jeune femme. Cette dernière éveilla une curiosité en elle lorsqu'elle lui montra son porte-jarretelle. Quelque chose dépassait, des menottes. Loeva s'approcha de l'oreille de la kaelem, plongeant sa tête dans sa longue chevelure brune. Un sourire naquit sur le visage d'Ichel. Lorsque la belle retira son visage, la marchombre caressa les courbes de ses joues avant de l'embrasser dans le cou.


- Quelle idée charmante...

Le rire d'Ichel se mêla aux soupirs des deux hommes qui venaient de migrer vers les canapés. S'approchant d'eux, toujours dans les bras l'une de l'autre, la kaelem souffla une question à la belle.

- Tu t'occupes du roux et moi du blond ?

Elles se séparèrent pour s'assoir chacune sur les genoux d'un des jeunes hommes. Ichel se mit à kali-fourchon sur Elio, face à lui. Les interrompant dans leurs petites affaires. Et oui, encore. Elio était nu, non pour déplaire à la marchombre. Ses mains caressèrent son torse, descendant légèrement vers le bas, vers l'entre-jambes. Alors qu'elle se penchait vers son visage, frôlant ses lèvres, elle remarqua un tuyau en métal contre le mur juste derrière lui et le canapé.
Embrassant Elio sur tout son corps, elle prit son bras droit en otage, le remontant doucement vers le haut. La kaelem vit du coin de l'oeil sa belle faire de même avec le rouquin. Quelques secondes plus tard, la marchombre passa à l'action. Empoignant délicatement les menottes alors qu'elle caressait la jambe de Loeva, elle mit en marche leur plan. Tout se passa très vite et les deux garçons se retrouvèrent attachés l'un à l'autre au tuyau collé contre le mur. Ichel se redressa, toujours sur le blond. Sourire aux lèvres. Sans un mot, elle le gratifia d'un regard fougueux et sauvage avant de se pencher à nouveau vers son torse pour embrasser un de ses tétons. Et là la joueuse vient de se faire un petit “ouuuh“ éventé toute seule dans sa chambre...


- Remarque, le point positif, c'est que tu n'es pas seul cette fois-ci.

Elle se tourna alors vers sa belle pour l'embrasser à son tour.

- On échange ?

Non sans quelques caresses échangées entre les deux jeunes femmes, elles échangèrent de place. Se remettant à kali-fourchon, mais cette fois-ci sur le beau roux, elle lui sourit.

- Je t'avais dit que ton tour viendrait...

La marchombre déboutonna sa chemise d'un unique coup, dévoilant le torse qu'elle avait toujours voulu caresser alors qu'ils se provoquaient. Ses deux mains glissèrent sur son torse alors qu'elle voyait son regard tomber sur sa poitrine à présent dénudée.

Eh bah alors ? Je sais que t'en meurs d'envie...





[ Mais il est court mon post, voyons !! Plut, sinon ! ]


_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar
Ultra BG

Ultra BG
Messages : 251
Inscription le : 27/06/2010
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   Sam 13 Sep 2014 - 1:12


    Les filles s'étaient jointes à lui et les soupirs de plaisir que poussait son amant évoluèrent rapidement en glapissements protestataires d'un plaisir qu'il ne pouvait plus contenir à mesure que leur bouches et langues respectives s'attardaient sur les parties du corps les plus sensible du beau blond. Et son corps tout entier répondait à ses protestations d'une manière bien contradictoire, frissons, sursauts et à coup incontrôlés, sa peau, ses muscles, son corps dans son ensemble témoignait du plaisir ressentit, du plaisir et de la frustration que lui offrait sa situation. Une frustration qui eu tôt fait d'avoir raison de lui et c'est d'un geste rageur, presque animal que le demi faël s'arracha à sa prison de fer, lacérant sa chemise et sa peau par la même occasion. Mais il n'en avait rien à faire. C'était une véritable délivrance. Et l'animal en lui ne tarda pas avant de se jeter sur Loeva, défaisant le haut d'Ichel par la même occasion. Sa main agrippa les cheveux du roux et Kylian répondit à son geste en mordant un peu plus le haut de la cuisse qui lui était offerte. D'une main distraite, la belle blonde avait défait les liens du pantalon du bel éphèbe et Ichel ne s'était pas gênée pour l'arracher totalement, dévoilant la dernière partie couverte de son anatomie au grand jour. 

    Kylian jeta un coup d'oeil amusé un peu plus haut. Elio, premier à poil n'avait apparemment pas dans l'idée d'être le seul en tenu d'Adam ce soir et la chute du soutien gorge d'Ichel à ses pieds en fut témoin. Ravi par la tournure que prenait les événements, le garde se prit au jeu. Il n'y avait pas de raison pour que Loeva y échappe non plus, aller aller, même tarif pour tous le monde !
    D'un geste négligeant il dénoua les rubans qui retenaient seuls la robe de la jolie blonde et celle-ci glissa à ses pieds avec légèreté dévoilant la lingerie fine de la belle.
    ...
    Il n'avait vraiment pas envie d'être sage lui ce soir.
    Coup d'oeil à Ichel qui s'était légèrement écartée d'Elio.
    ...
    Aïe aïe aïe, alors ca c'était sur il n'allait vraiment et définitivement pas être sage ce soir, y'avait pas moyen !

    Le garde se redressa à la hauteur des trois autres. 
    Il avait faim, vraiment super, super faim. Il allait se tourner vers les belles qui fabriquaient je-ne-sais-quoi dans son dos quand une main détourna sa tête vers la direction opposée d'un geste brusque, le rappelant à l'ordre.
    Ses yeux croisèrent un regard plein d'envie, un regard plein de désir, un regard qui avait été soumis à la frustration bien trop longtemps, un regard qui n'en pouvait plus, un regard enfiévré.  
    Et s'il y avait bien une seule chose au monde à laquelle Kylian ne pouvait résister, c'était bien ce regard la. 

    D'un geste brusque, bestial, il lui mordit le cou, plantant ses crocs dans la peau étincelante de sueur de son amant. Plus rien à faire des deux donzelles à côté, oubliées, il les avait totalement oublié à l'instant même où son regard s'était planté dans le sien. 
    Et son amant réagit de la meilleure façon qui soit, enfonçant ses ongles dans son dos, suivant l'instinct qui contrôlait désormais tous ses gestes.
    Sa main passa dans le bas du dos de son amant et l'attira tout contre lui avec une délicatesse contrastant totalement avec la férocité dont il faisait preuve lorsqu'il s'agissait de s'occuper de son cou.
    Ses dents partirent s'occuper de ses clavicules avec à peine plus de douceur tandis que sa dernière main libre descendait sur la cuisse du beau blond. Leur deux bassins se touchèrent, se collèrent, se frottèrent et ce fut lorsqu'Elio y mit du sien que Kylian décida qu'il était grand temps d'aller rejoindre les canapés juste à côté.
    Ils allaient se révéler utiles bien plus rapidement qu'il ne l'avait envisagé. 
    Le garde releva la tête, ses yeux dans ceux d'Elio y croisant cette même fébrilité au fond de ses pupilles dilatées, ce même souffle rauque qui ne demandait qu'une chose, qu'on lui rende grace. Et ils se regardèrent ainsi, deux secondes, peut être trois, avant de se jeter l'un sur l'autre sans ménagement dans un baiser torride. Et si Kylian y mit fin ce ne fut que pour mieux repousser en arrière son amant, l'obligeant à terminer sur le canapé juste derrière lui.
    Il le contempla de haut en bas sans la moindre gêne, avant de planter son regard dans le sien et de passer sa langue sur ses lèvres, provocateur.
    Ni une, ni deux, il se retrouva presque à cheval sur son poney (o/) ses dents capturant la lèvre inférieure tandis que ses deux mains glissaient bien plus bas sur son anatomie.
    Il lui susurra, insolent.


    - A table...

    Ses sourcils se haussèrent, suggestifs, et un sourire apparu au coin de ses lèvres avant que le garde ne descende sa tête au niveau du torse nu du bel éphèbe et sa fasse soudainement stopper par quelqu'un.
    Ah oui. C'est qu'il les auraient presque oubliées elles. 
    Mais heureusement pour elles, elles savaient se mettre en valeur et plus encore, savait se faire désirer à la perfection. C'est pourquoi, la frustration que ressentit Kylian quand il fut coupé dans son élan -encore une fois rappelons le- prit instantanément fin au moment ou Loeva vint se positionner à califourchon sur lui. 
    Le garde se laissa faire par la belle qui avait, et ca se voyait, de l’expérience dans le domaine. Elle savait ce qu'elle faisait celle la. Sans aucune résistance et sans la moindre méfiance il se laissa séduire, aguiché, caressé par la belle, un peu trop peu méfiant même. Et il comprit son erreur au moment où son poignet, relevé par les soins de Loeva, se retrouva attaché au tuyau contre le mur. Prisonnier.
    Il se tourna vers Elio. Même situation. Ah les garces ! Elles avaient bien réussit leur coup, il n'avait rien vu venir. 

    Toutes fières de leur réussite, elles s'embrassèrent sans aucune gène et, toujours dans la provocation elles ne s’arrêtèrent pas au simple baiser et les caresses suivirent, toujours aussi provocantes. 
    Et puis, par jeux, elles échangèrent de place et Kylian haussa un sourcil moqueur. 
    Ainsi donc c'était au tour d'Ichel de se retrouver sur ses genoux. 
    Sans se gêner pour laisser son regard s'égarer sur sa poitrine généreuse, le garde lui répondit, joueur.  


    - Enfin, j'aurais presque attendu.

    Sa chemise se déboutonna soudainement d'un seul coup, Bim. Des arrachages de chemise ca il en avait déjà vu - Certains plus violent que d'autre, nous ne visons personne bien sur...- mais alors des déboutonnages exprès de la sorte alors ca, jamais ! Il était plutôt impressionné, comme quoi, elle lui réservait encore bien des surprises. 
    Ses mains glissèrent sur son torse, toujours aussi provocante tandis qu'il lorgnait sur sa poitrine. Elle faisait exprès de le provoquer ainsi, il en avait toujours été de cette façon entre eux deux, mais cette foi-ci, il était bien décidé à en tirer avantage. 
    Et il ne se gêna pas pour remonter sa main valise jusqu'à la poitrine de la jeune fille pour y toucher sa peau si douce, une main qu'accompagna très vite ses lèvres et son visage, tout aussi avide du corps de la belle.
    Et puis, sans qu'elle n'y prenne garde, la main du garde dériva jusqu'à ses hanches, glissa sur son poignet avant de remonter d'un coup dans son dos pour venir lui faire une clé de bras, sans brutalité. L'attirant à lui via son bras immobilisé dans son dos, le garde glissa son visage dans le creux du cou d'Ichel, noyé entre ses boucles brunes sauvages et lui susurra à l'oreille.


    - Je ne sais pas ce que vous avez toutes les deux à nous vouloir immobiles, mais personnellement je préfère quand il y a du mouvement.

    Et pour accompagner ses paroles, le garde s'attaqua à la base du cou de la tigresse, l'embrassant méticuleusement, il remonta jusqu'à son oreille, sa langue se joignant à ses lèvres.
    Murmure.


    - Tu ne trouves pas ?


    La situation semblait plutôt désavantageuse pour les deux parties, tout deux un bras immobilisé. 

    Regard amusé, tentateur et tenté.

    Qu'est ce que tu préfères, qu'on reste comme ca à se regarder dans le blanc des yeux sans rien pouvoir faire ou alors que tu consentes à me détacher pour qu'on retrouve tous les deux notre liberté de mouvement ?

    Décide toi, Fait ton choix ! ♪



_______________
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: /!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]   



 
/!\ +18 | A little party never killed nobody [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires
-
» I.03 A little party never killed nobody. (Pv. Luke Castellan) [Terminé]
» A little party never killed nobody | &Marley Mayers + Déesse Artémis
» A little party never killed nobody
» a little party never killed nobody (maxia)
» [Mai 96] A little party never killed nobody (Fe. Alex)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Poll et ses environs :: Au Dragon Vert-