Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteL'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 L'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: L'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]   Mer 19 Fév 2014 - 0:22


Vous connaissez l'ennui ? Non, attendez, je ne veux pas parler du moment où vous n'avez plus rien à faire, quand vous avez fini vos tâches de la journée. Non, moi je vous parle de ce moment où vous n'avez rien envie de faire. Que votre motivation s'est évanouie dans les airs en vous regardant d'un air las. Oui, ce moment-là, quand vous êtes affalé de tout votre long sur votre canapé et que vous regardez la télé d'un air vide. Et bien c'était à peu près ce qui s'était passé dans le début de matinée de Arro, bien qu'il n'ait pas de télé.

Tout commença quand le marchombre se leva pour aller faire son habituel « rituel ». C'est-à-dire courir dans la forêt, chasser et revenir dans ses appartements. L'homme se leva, s'habilla et d'un pas morne s'avança vers la sortie. Mollement, il ouvrit la porte et sortit. Sans aucune motivation, il descendit les escaliers et s'arrêta dans le Hall, contemplant la grande porte sans aucune envie de la franchir. A cette heure là, il n'y avait personne, hormis des gardes parfois. Mais là, il y avait Arro, planté en plein milieu, le regard vidé de toute vie. Il passa ses mains sur son visage, frotta ses yeux et bailla. Rien à faire, cela ne venait pas.

C'est alors qu'il s'avança dans la grande salle... Une chose qu'il n'avait pas fait depuis longtemps. Il s'affala sur le banc plus qu'il s'y installa. Ses bras servant d'oreillers, il posa sa tête, courbant l'échine, jetant un oeil sur le feu d'une cheminée. Il attendait. Mais quoi me direz vous ? Et bien quelque chose, un événement qui l'amuserait, lui donnerait du baume au coeur. Où peut-être un petit-déjeuner aussi. Restant là, sa démotivation allant croissant, il regardait alternativement le feu, puis la porte de la salle. Par moment un bruit de poisson sortait de sa bouche, cherchant à s'amuser sois-même... Mais cela ne marchait pas.

Quand enfin les élèves affluèrent et que le petit-déjeuner fut servit, Arro retrouva un bout d'enthousiasme en contemplant les mets sur la table. Se servant allègrement dans les confitures et pains en tout genre, il remarqua avec déception qu'il n'y avait pas de brioche. Un petit-déjeuner sans brioche, ce n'était pas vraiment un vrai petit-déjeuner quoi. Mais bon, il fit avec. Lorsqu'enfin, il eut terminé, le marchombre eut l'idée de récupérer son apprentie, histoire de pouvoir l'instruire et enfin retrouver un peu de motivation. Sauf qu'il se souvint que lui-même avait obligé la demoiselle à suivre un cours de Duncan. Une sortie dans Al-Poll sur les statues et les légendes. Certes, dit comme ça, cela avait l'air d'être ennuyeux, mais l'histoire était importante, car elle empêchait de refaire les mêmes erreur. En plus, les statues dans n'importe quelle ville étaient un bon moyen de repère, cela permettrait à l'apprentie de connaître un peu mieux Al-Poll.

Il eut l'idée, un moment, de s'incruster dans la caravanes partant de l'Académie, mais, cela allait le barber plus qu'autre chose et il ne serait pas vraiment utile à Duncan. Enfin bon, maintenant, il devait trouver autre chose de son côté. Le marchombre bailla une énième fois et se leva d'un pas morne et lent.

En chemin, il discuta avec quelque garde, histoire de se tenir au courant des rumeurs de l'Académie. Il avait une sorte de devise « Pour connaître un endroit, prend contact avec ceux qui le parcours de jours comme de nuit. ». C'était dans ce but qu'il s'était fait quelques amis chez les soldats et les domestiques. Ainsi, il était toujours informé quand quelque chose d'étrange se passait et il n'était plus pris au dépourvue. C'était son mini réseau d'espion inter Académie. Petit à petit, le marchombre l'étendait dans l'Empire en discutant avec les Itinérants et ceux qui les accompagnaient.

Mais aujourd'hui, il n'y avait rien de nouveau, du coup, le marchombre les laissa au détour d'un couloir. Alors, pour trouver un petit quelque chose à faire, il décida d'aller questionner ses amis. Marchant aléatoirement dans l'Académie, il se fit une liste rapide de ceux qui lui venaient en pensée. Tifen d'abord, parce qu'il avait vu Einar ce matin et du coup ça c'était un peu lié dans son esprit. Mais le problème c'était que la chantelame était surement quelque part ailleurs que dans l'Académie. Et elle n'avait surement pas besoin d'Arro dans ses pattes. Vint ensuite Khelia, sauf que la bibliothèque et lui... Ça faisait deux. Cependant, les cheveux roses de son amie lui firent passer à un roux. Kylian, ouais, surement en patrouille ou en train de cuvée quelque part... Et il n'avait pas envie de se confronter à Edel encore une fois parce qu'il gênait les mouvements de ses troupes. C'est alors que son cerveau -lent, désolé la blague était trop tentante- trouva la personne adéquate. De Kylian il était passé à Edel et d'Edel, naturellement à Locktar. Le colosse avait surement besoin d'aide dans ses tâches quotidiennes, surtout depuis la naissance de ses deux petits bouts. D'un pas énergique, il s'élança vers les appartements de son ami.

Le marchombre s'arrêta devant la porte et s'apprêta à toquer. C'est alors qu'il se fit une réflexion intense. En effet, l'homme n'était peut-être pas là, de plus, il ne savait pas si Edel avait quitté l'infirmerie. Si elle n'y était plus, cela voulait dire qu'elle était ici, avec ses enfants. Donc si l'homme toquait, il risquait de les réveiller et surement de mettre en rogne la charmante dame. Et Arro n'avait vraiment pas envie de voir la Première Gardienne en colère. De plus, il la dérangerait peut-être pour rien, vu que Locktar n'était peut-être pas là, potentiellement en train de donner un cours. Que devait-il faire ? Se risquer à affronter l'ire d'une maman ? L'attente affolante d'un guerrier qui n'arrivera peut-être pas ? L'homme prit son courage à deux mains « t'es un marchombre ou une tafiole ? », refusant de patienter -il faut dire que ce n'était pas son fort, de patienter- et toqua. Le marchombre se prépara à une attaque fulgurante d'une baffe ou un violent lancé d'objet incongrues et attendit que la porte s'ouvre.


[HRP: En espérant que cela te convienne =) Edition à volonté !]



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 634
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]   Mer 19 Fév 2014 - 18:56

Locktar s'était installé à son bureau. Ce n'était que pour travailler, s'occuper des dossiers de ses élèves. Mais ce n'était pas ce qui s'était passé. Quelques minutes seulement après s'être installé, il avait simplement posé son coude sur l’accoudoir et le menton dans sa main et... il s'était endormit. Ce n'était pas si surprenant. Car le maître d'armes était harassé.

Avant la naissance de ses enfants, il avait accumulé de nombreuses heures de fatigue. L'inquiétude de l'arrivée imminente des deux bébés, les soucis qu'Edel devaient surmonter et pleins d'autres choses qui n'aidaient pas à trouver le sommeil. Stupidement, il avait espéré que ça changerait après l'accouchement. Oh bien sûr, il savait bien qu'il y avait les bébés à s'occuper mais il avait eu l'espoir que la nounou les aiderait à trouver quelques heures de sommeil réparatrices. La nourrice, d'ailleurs, était rapidement arrivée. Heureusement pour le couple d'ailleurs.

Même si la fatigue ne semblait pas vouloir le quitter, Locktar était le plus heureux des hommes. Deux petits êtres étaient entrés dans sa vie. Orlane et Méric. Deux bouts de choux. Deux beautés dans sa vie. Il suffisait qu'il les voit pour oublier toute fatigue. Mais il ne voyait pas ses enfants tout le temps. Pendant la matinée et l'après-midi, ils étaient avec la nourrice pendant que Locktar, lui, vaquait à ses occupations. Pour Edel, c'était différent, elle ne quittait presque jamais les jumeaux. Locktar la comprenait, avec ce qu'elle avait vécu. Le maître d'armes était d'ailleurs bien content de la voir aller de mieux en mieux, même s'il avait fait passé le message aux gardes de veiller sur la Première Gardienne. Locktar savait très bien qu'il n'arriverait pas à faire entendre raison à Edel. Il avait bien essayé de lui dire de se ménager mais en vain, la Première Gardienne avait tout de même repris le travail.

Des coups frappés à la porte le firent sursauter.

- Entrez, dit- Locktar



[C'est pourri, c'est moche, c'est court, je vais me pendre]


_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix







Spoiler:
 
avatar

Maître Marchombre
...Je crois?
Messages : 1301
Inscription le : 17/04/2007
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]   Jeu 20 Fév 2014 - 22:36


Finalement les pronostiques d'Arro s'étaient révélé faux. En effet, il n'avait pas réveillé une Edel en furie, deux bambins endormis, mais un Locktar fatigué. Lorsque le « entrez » résonna, cela surprit le marchombre, s'attendant à totalement autre chose, il se sentit soudainement stupide. Quittant sa posture de défense, revenant à la normal, il ouvrit la porte dans un joyeux :

-Salut mon grand !

Il rentra dans la pièce, ferma la porte et s'approcha du bureau sur lequel le guerrier semblait travailler.

-Je venais prendre de tes nouvelles.

D'un geste fluide, le marchombre pris la chaise et s'assit dessus.

-Alors, comment va ? Je vois que tu... Ma Dame, Locktar, tu t'ennuis tant que ça pour faire de la paperasserie !

Energique, Arro se leva, les deux mains sur le bureau, regardant le guerrier plus précisément. Refroidit par la vision de ce colosse décalqué, il se calma se rassit et croisa les bras.

-Oh... D'accord. Fatiguant d'avoir des enfants, n'est-ce pas ?

Les cernes parlaient pour le maître d'arme. C'était la première fois que le plaisantin voyait des poches aussi énormes sous les yeux de quelqu'un.

-D'ailleurs, c'est pour un peu cela que je suis venu aussi.

Il posa ses coudes sur le bureau, regardant son ami.

-Je suis venu te proposer de l'aide...

Dit comme ça, cela faisait un peu peur. Est-ce qu'Arro voulait se transformer en Super Nanny et apprendre aux enfants à être calme et respecter leurs parents ? Mais il mourrait certainement d'un cancer du sein -même s'il n'en avait pas-, que la presse fera passer pour un cancer des poumons. Et du coup, il serait remplacé par les Nannies, trois ans après... Ahem, Je m'égare pardon.

Donc, non le marchombre n'était pas venu pour garder les enfants, même s'il rêvait d'en avoir un, il n'avait pas de réel expérience avec les enfants -enfin Ichel ne comptait pas, même si c'est une grande enfant-, et trop peur de créer des problèmes. L'homme commença à se balancer sur sa chaise et expliqua clairement sa venue :


-...Pour tes cours. Enfin, je sais que t'as une assistante, mais justement je te remplace toi pour un cours ou une journée, genre demain, après-demain, quand tu veux.

Proposition honnête, le marchombre pourrait gérer une journée de cours, enfin ce serait un peu spécial pour les élèves, mais cela pouvait promettre une bonne rigolade. Et puis si ça permettait au grand guerrier de se reposer, franchement, ça lui ferait plus que plaisir. Même si cela voulait dire s'occuper aussi des dossiers.

-T'en profite pour prendre du temps pour toi, des vacances en quelques sortes. Tu t'occupes de tes enfants, tu kidnappes Edel de son bureau et tu passes de bons moments tranquilles.

Du temps libre. C'était un peu ce qu'il manquait aux professeurs de l'Académie, enfin ce n'était que l'avis d'un marchombre. Toujours à travailler, quand ils ne sont pas en cours, ils sont dans leurs bureau à remplir des notes sur les élèves, faire des fiches, des dossiers. C'était l'enfer, un enfer de feuille, d'encre et de plume. D'un ton plaisantin, il continua :

-Enfin, remarque, si tu empêches ta dame de travailler, je ne suis pas sûr que ce sera tranquille.

Arro eut un grand sourire. En effet, même si Locktar était son époux, elle semblait avoir pour amant son travail. C'était comme un infernal sens du devoir. Ma Dame, le couple allait bien ensemble, de parfaites têtes brulées.

-Enfin, si je peux être honnête, je dirais que t'as bien besoin d'une pause. Tu ressemblerais presque à un revenant avec tes cernes.

Ça c'était fait et la délicatesse dans tout ça ? Non ? C'est vrai quoi, un marchombre, normalement, ça fait des tours et des détours, ça vous manipule le cerveau pour arriver à ses fins. Mais non, pas là, surement parce que Locktar était un des rares amis d'Arro et qu'il n'utiliserait jamais de fourberie sur lui.

-Alors qu'est-ce que t'en dis ? Marclé Chonchu ?

Le marchombre tendit sa main vers le maître d'arme, histoire de signer l'accord dans une poignée virile. Allez, accepte, tu te reposes et moi je trompe l'ennui, c'est parfait non ?

[HRP : Moi je trouve que ton post était très bien o/ Edition à volonté comme d'hab Wink]



_______________
Arro Skil'Liches / Silind Frandrich / XDieu / Tarus Tal'Oursian / Lyuuna Sil'Celim
avatar

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 634
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: L'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]   Mer 26 Mar 2014 - 2:43

C'était Arro. Son ami Arro. Habituellement, Locktar était plus content quand il le voyait. C'était si rare que le marchombre se montre et donc, encore plus rare qu'il vienne lui rendre visite. Mais aujourd'hui, Locktar n'était pas d'humeur à discuter bien longtemps avec un ami. Il avait encore une tonne de paperasse à remplir comme le faisait si bien remarqué le marchombre. 

- Avoir un enfant c'est fatiguant, en avoir deux, c'est l'enfer au paradis. A chaque fois que je m'assois à mon bureau, je ressens la fatigue et je regrette presque qu'ils soient nés mais rapidement ils me manquent et quand je vois ces deux petits monstres, je fonds et j'oublie ma fatigue. L'enfer au paradis, je te dis.

La suite des paroles d'Arro intéressa beaucoup le maître d'armes. L'aider? En gardant les enfants quelques temps? Après tout, il était le parrain d'un des deux enfants. Oui, d'un des deux. Ils ne s'étaient pas encore décidé sur qui était le parrain de qui. Les deux parents savaient juste que c'était Arro et Duncan les parrains, ce qui dans un sens était déjà beaucoup. Le maître des écrits avait même le statut officiel de "papy du Nord", les parents d'Edel et Locktar habitant dans le Sud.


Ah non, ce n'était pas pour la garde des enfants qu'Arro proposait son aide mais pour les cours. Ce qui n'était pas mal non plus, même si Locktar avait déjà Eileen pour l'aider. Le maître d'armes, malgré son assistante, ne pouvait s'empêcher d'assurer quelques cours, notamment pour les grades les plus élever. Arro était un grand combattant, c'était le cas de la plupart des marchombres. Locktar se souvenait encore de son combattant avec Arro quand ils étaient encore tout deux élèves à l'académie. Le guerrier avait finit au sol à mordre la poussière. Le marchombre conviendrait parfaitement pour assurer au moins un cours. Ce qui ferait un repos bien mérité pour Locktar. Oui un repos mais qui serait solitaire. Il connaissait sa femme par coeur et il savait parfaitement qu'il serait incapable de forcer Edel à quitter son travail même pour une seule journée. C'était elle qui avait forcé les rêveurs à l'autoriser à reprendre ses rondes dans l'académie malgré le fait qu'elle devait encore se reposer. Heureusement, Locktar avait réussi à négocier que les rondes soient courtes et que la plupart du temps, elle reste dans son bureau. Marché qui fonctionnait surtout grâce à la présence des enfants. Edel ne supportait que rarement de les voir éloigner d'elle et c'était difficilement envisageable qu'ils la suivent dans ses rondes.



- J'accepte. Marché conclu ou chonchu si tu préfères. Par contre, crois moi, quand tu auras affronté mes élèves, tu vas vite perdre ton sourire. J'ai eu ton Ichel dans mes cours et bien sache que j'ai plusieurs Ichel dans mes élèves et même certains qui sont pires qu'elle. Alors bon courage, mon ami, bon courage. Je suis sûr que tu reviendras vite en regrettant ta proposition.


Il serra la main de son ami.


_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix







Spoiler:
 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]   



 
L'ennui est un ennemi à tromper. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Une mission chez l'ennemi ? [Livre 1 - Terminé]
» 2.2. Tromper l'ennui, phase 2.
» Ennui mortel - TERMINÉ
» Sois mon ennemi, au nom de l'amitié [Eris] - Terminé
» (terminé) « quand le doute nous assaille, il devient notre pire ennemi » feat. maël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le premier étage :: Les appartements de Locktar et Edel Hil'Guidjek-