Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinettePresentation de Naïka Shaen
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Presentation de Naïka Shaen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Presentation de Naïka Shaen   Presentation de Naïka Shaen Icon_minitimeLun 17 Déc 2012 - 22:47

Description générale
Nom: Shaen

Prénom: Naïka

Race: humaine

Age: 16 ans

Classe (primaire): mercenaire du Chaos






Description physique et mentale

- Description physique -




Il était près de minuit et la pleine lune brillait de tout son éclat. Une ombre s'avançait dans la rue. Seul les reflets de la lune permettaient de distinguer une silhouette fine, de taille moyenne et qui s'avançait d'une démarche gracieuse que les courbes féminines de cette silhouette accentuaient. Le vent souffla alors qu'elle s'approchait, faisant virevolter ses longs cheveux chatains et lui donnant une aura mystérieuse et sauvage. L'inconnu s'approcha, dévoilant une jeune fille d'à peine seize ans, au teint rose, l'air soucieuse mais décider.

Elle portait des vêtements de tissus simple, inadaptés à cette rude nuit d'hiver, un poignard argenté pendait a sa ceinture et un collier auquel était attaché une plume bleue nuit ornait son cou. Son visage possédait des trains fins encore quelques peu marqué par la période de l'enfance et sa bouche, aux fines lèvres, formait une mine soucieuse. Ses grand yeux marrons brillaient de tristesse et une larme, une seule, coula le long de sa joue rosie par le froid. L'adolescente l'essuya de sa main puis repartit comme si rien ne c'était passé.Alors que la jeune fille partait presque en courant, son pantalon se souleva et laissa apparaître un tatouage d'un noir d'encre sur sa cheville. Sur celui-ci était dessiner une aile noir surmonté d'une auréole blanche. Un assez joli tatouage aurait pus t-on dire. Tout à coup, la jeune fille se retourna, scruta l'obscurité de ses yeux toujours brillant de tristesse, frissonna et se mit à courir aussi vite qu'elle ne le pouvait sans aucune raison apparente. Bien habile aurait été celui qui aurait deviné ce qui perturbait cette pauvre jeune fille à ce point mais bientôt elle disparu, happée par la nuit.




- Description du caractère -




Naïka est une jeune fille rebelle qui c'est toujours considérer libre comme le vent et qui a toujours eue un penchant pour le chaos. Elle déteste recevoir des ordres mais lorsqu'un défi arrive, l'envie de ce surpasser prend le dessus sur son caractère rebelle et mène ses objectif à bien. Elle est totalement dévouée à sa famille et à ses amis et serait prête à risquer sa vie pour eux. Cette énergie rebelle qui l'anime, l'a toujours conduite a une vie singulière, là menant parfois vers de grands danger, ou, avec un peu de chance dans une situation aventageuse dont elle profitait sans retenue.

Elle n'a jamais montrée la moindre signe de tristesse devans son entourage, même quand la pauvreté c'était abattu sur sa famille et que la maladie avait frappée sa mère. Pour remèdié a ces problèmes, Naïka c'était rendu dans un clans de voleurs qu'elle avait surpris par hasard, alors qu'elle parcourait la ville d'Al-Vor, la ville qu'elle habitait seule avec sa mère car son père l'avait abondonné à sa naissance. Mais pour appartenir vraiment à ce clans nommés Les Anges de la nuit, elle avait due se tatouer sur la cheville une aile noir surmonté d'une auréole blanche, marquant son appartenance à ce clans. Au fil des jours, Naïka devenait une voleuse vraiment douée et animée par la volontée de survivre, cette tache devenait un jeu auquel elle prenait un malin plaisir à y participer. Plusieurs fois, elle a due tué pour ne pas mourir et, gagnant de l'argent de manière illégale, Naïka ne s'autorisait pas le moindre regrets, et continuait de voler dans les rue d'Al-Vor pour sauver sa famille. C'était devenue sa seule ambitions et peu importe comment elle devait y parvenir.

Mais il restait un seule problème, la maladie de sa mère s'aggravait et elle ne pouvait la regardée mourir. Elle ne savait pas comment la soigner et elle n'avait jamais croisée le moindre rêveurs qui accepterait de la guérir. Naïka voulait a tout pris soigner sa mère mais elle ne pouvait pas... Elle ferait n'importe quoi pour la soigner...




- principals qualités -

Naïka est courageuse, sociable et peut être discrète quand il le faut.Elle est très dévouée envers ses amis et sa mère.




- principals défauts -

Naïka est rebelle, aime ce venger et sait très bien mentir.




- particularités -

Naïka a sur la cheville le tatouage du clan des voleurs nommé Les Anges de la nuit qui ressemble à une aile noir surmontée d'une auréole blanche. Elle fait parfois des rêves prémonitoires et possède un cheval noir qu'elle a voler à un riche marchant.




- capacités -

Naïka sait lire et écrire et possède un bon niveau de combat à mains nue et au poignard. Malheuresement, elle ne sait pas se servir d'arme lourde comme la hache et les épées lourdes. Elle sait nagé, cour vite mais n'a pas un bon niveau d'endurance. Elle sait également cacher ses émotions, mentir, se faire discrète, voler et n'a aucune pitié, ce qui ferait d'elle une très bonne mercenaire du chaos.






Vécu et situation sociale.

- situation familiale -

Son père l'a abandonné à sa naissance, sa mère l'a élevée seul. Elle est fille unique.




- situation sociale -

Voleuse a Al-Vor, Naïka fait tout pour sauver sa mère de la pauvreté et de la maladie. Elle n'a jamais montré la moindre pitié et n'hésiterait pas à tuer pour se venger quelque soit la raison.




- histoire -




Encore une dure journée de travail. Naïka avait passée la journée a chercher une victime et ce fut seulement en fin de soirée quel trouva un marchant de passage, vendant du pain et différentes sortes de produits, qui ne prétait absolument pas attention à sa marchandise. D'un geste vif, elle avait volée une assez grande quantitée de pain frais, qu'elle avait soigneusement mit dans son sac.

Le soleil c'était déjà couché quand Naïka rentra chez elle. Fermant soignesement la porte a cléfs dans une silence presque total, elle chercha sa mère des yeux. Celle-ci était endormi dans un fauteil et Naïka devina que sa mère avait essayé de l'attendre mais qu'elle n'avait pas pu réussir, la maladie ayant pris encore une fois le dessus. Si cette maladie était une personne, Naïka l'aurait tuée sans hésitation par veangeance pour avoir attaquer la seule personne quel aimait au monde...

-Oh non! C'est pas vrai!

Naïka c'était introduite dans une maison par effraction et son informateur lui avait assuré que le propriétaire ne reviendrait pas avans le lendemain. Malheureusement il venait de revenir pendant qu'elle le cambriolait et n'a plus aucun moyen de sortir. Elle l'entendit poser ses affaires sur une table et murmurer quelques mots incompréhensible avans de s'assoir dans un fauteil. Naïka, quand à elle, était cacher dans la cuisine, pièce la plus proche du salon où était le propriètaire. Instinctivement, elle porta sa main à sa ceinture, là où était normalement son poignard. Son fourreau était vide... * Oh non !* penssa t-elle. * Je l'ai oubliée dans le salon! * Perdu dans ses pensées, elle n'entendit pas les bruit de pas qui s'approchait dangereusement d'elle et c'est au dernier moment, alors que la porte de la cuisine s'ouvrait, qu'elle réagit, attrapa la première chose qui lui passa sous la main et se précipita vers l'inconnu où d'un mouvement brusque, elle l'assomma. L'inconnu s'affaissa sur le sol dans un bruit mât. C'est alors qu'elle se rendit compte qu'elle tenait une simple poële et que l'homme d'une quarantaine d'années venait d'être assomé par une simple poêle. *Vraiment bête* fut les seule mots qui lui vinrent à l'esprit. Reprenant son poignard et son sac, elle repartit très vite avans que l'homme ne se reveil, volent son argent au passage bien évidemment. Sortir de cette maison fut la chose la plus simple qu'elle n'est jamais faite. Il pleuvait des cordes et pas une personne n'avait mit un pied dehord, craignant surement de se faire emporter par ce torrent de pluie argenté. Passant par la porte et marchant d'un pas lent, elle ne croisa personne et rentra chez elle en passant par des ruelles sombres et inonder de pluie. La pluie ne genait pas Naïka et elle s'amusait à sauter dans les flaques d'eau comme unegamine de 5 ans et c'est dégoulinant de pluie qu'elle arriva près de sa maison. Bizarrement elle n'avait aucune envie de rentrer chez elle et d'assit sur le sol mouillé en pensant a son clan de voleur qui lui permettait de voler en toute sécurité ou presque et sans la moindre contre partie. C'était comme sa seconde famille, et bien souvent Naïka se sentait seule et triste avec l'abandon de son père, la maladie de sa mère et elle restait seule à les faire survivre. Mais toujours ses amis la reconfortaient et la vie reprenait son cour normal. Alors que Naïka, seul sous la pluie continuait de rêvasser, un homme s'approchait d'elle. Ilétait vétu d'une tenu de cuire souple et se déplaçait avec grâce comme un félin en chasse. Il n'était plus qu'à quelque mètre d'elle. Dans un silence presque total il se plaça derriére elle et attendit. C'est à ce moment là que Naïka sentit un mouvement derrière elle et elle se retourna avec un mouvement brusque qui fit voler ses longs cheveux bruns ruisselant d'eau. Découvrant l'homme, elle cacha sa surprise et lui demanda simplement

-Que faites vous ici?

-Je veux t'aider

-Pourquoi?

-Pour que tu me rendes un service.

Ce discourt venait de la toucher mais elle ne se démonta pas. Au plus profond elle, elle savait qu'il falait se méfier de cette homme mais une autre partie de son ame lui disait de lui faire confiance.

-Pourquoi ne demander vous cela à quelqu'un d'autre?

-Car tu est la personne la plus doué que j'ai rencontré jusqu'ici. Et que ton ame est noir corrompu par le désir de veangeance et a déjà un penchant pour le chaos.

Naïka savait qu'il avait raison et c'est sans doute pour sa qu'elle le laissa continuer sans dire un mot.

-Deviens mercenaire du chaos et sois mon espionne au sein de l'Académie de Merwyn. En échange, je sauverais ta mère.

Elle reçu ces mots comme une flèche en plein coeur mais elle savait déjà la reponce. Elle ferait n'importe quoi pour la sauvée...

-C'est daccord, j'accepte. Je veux sauver ma mère donc j'accepte. Quand dois-je partir?

-Maintenant... Au fait, mon prénom est Orwan.




Les adieux à sa mère étant passés, Naïka marche maintenant en direction de l'Académie. Elle retenait ses larmes et alors qu'un souvenir joyeux remontait dans sa mémoire, une larme coula le long de sa joue. Elle l'essuya est se ressaisie. Quelque instant plus tard, elle entendit un bruits de pas derrière elle et scrutant l'obscurité elle ne vit rien d'anormal. Redoutant l'invisible, elle se mit a courir de toute ses forces...




RPG




Citation :


L'Académie de Merwyn était resplendissante sous le soleil levant du matin. Naïka venait de dépasser la grande porte d'entrée et sous ses yeux s'étendait une vaste pièce, ornée de magnifique sculpture et tout d'or et de gravure, cette pièce possédait un haut plafond. Un lustre énorme et colossale illuminait le halle d'entrée et Naïka remarque que sous ses pied le sol était de marbre. En regardant devant elle, elle s'aperçu que l'escalier menant au étages était lui aussi de marbre blanc et en voyant tout cela, elle se dit que tout cela n'était vraiment pas pourelle. Trop de luxe et d'argent gaspillé, c'était vraiment pathétique mis si magnifique qu'elle en fut éblouie. Mais bon enfin elle reprit ses esprits. Cherchant le bureau de l'intendant, elle se perdit un moment et dans le désespoir s'assit au pied des escaliers en espérant que quelqu'un passe et lui indique le chemin jusqu'au bureau de l'intendant. C'est à ce moment là qu'elle s'aperçu qu'elle ne serra absolument pas quoi dire devans l'intendant et plus qu'elle ne pouvait pas dire la vérité (elle se ferait surement arrêter) Il faudrait inventer une excuse pour pouvoirse faire accepter. Comme dernière solution, elle n'avait qu'un dire une semie vérité, cela suffira bien. Elle voulait sauver sa mère après tout et aucun risquene lui fera baisser les bras.C'est à ce moment la qu'elle aperçu un couloir qu'elle n'avait pas encore visitée à l'autre bout du hall d'entrée. Elle décida de si engager et découvrit avec stupéfaction une porte en bois massive sur lequel était inscripte «Intendant». Reprenant son souffle, elle décida de frapper à la porte.Au bout d'une minute voyant que personne ne répondait, elle décida d'entrer.

Prenant bien soin de refermer la porte derrière elle, elle vis un homme qui la regardait, mais avans que celui si ne puisse prendre la parole, elle décida de parler.

-Bonjour. Excuser moi de vous déranger si tôt mais je voudrais m'inscrire ici pour suivre l'enseignement marchombre ou si il n'y a pas de maîtres marchombres disponibles, je voudrait plus simplement suivre l'enseignement guerrier.

Attendant son verdict, elle se mit à penser qu'en vérité, elle aimerait vraiment intégrer cette Académie.








Autres

Comment avez vous connus ce site?
Grâce à une vidéo sur youtube.


Autre chose à nous dire?


Oui, désolé pour ces nombreuses fautes d'othographes. Je voulais absolument finir ma fiche ce soir.

et 3,4,9,2,7,5

Aziel Ril' Krysant

Intendant de l'Académie
Messages : 62
Inscription le : 14/09/2012
Age IRL : 48


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Presentation de Naïka Shaen   Presentation de Naïka Shaen Icon_minitimeMar 25 Déc 2012 - 19:23

Bonsoir, bonnes fêtes et bienvenue sur l'Académie de Merwyn !

Sur le fond, ta présentation ne comprend pas d'incohérences majeures, seulement quelques clichés qui s'amélioreront en cours de jeu Wink Je compte sur toi pour te mettre un peu au au courant du contexte des mercenaires du Chaos sur le forum comme j'ai commencé à t'expliquer, et que tu t'y plairas !

Sur la forme, je peux te reprocher cependant quelques fautes d'orthographe. La plupart sont d'ailleurs sans doutes des fautes de frappe (des espaces oubliés, des lettres en trop), mais on trouve aussi parfois des erreurs de syntaxe : les phrases trop longues ou mal ponctuées. Ce n'est évidemment pas bien grave en soi et cela ne doit pas t'empêcher de jouer, mais c'est justement notre but de t'aider à progresser et de t'indiquer là où tu dois faire un peu attention. Smile
Je peux te conseiller le site http://bonpatron.com/fr/ ou bien te conseiller d'utiliser les logiciels comme Word, qui permettent de se relire aisément et de corriger la plupart des fautes.

Puisque je n'ai rien d'autre à te dire, je peux officiellement te valider cheers

Et maintenant la partie Rp :


Ca n'allait pas du tout.
Cette Académie allait le rendre fou.
FOU, vous dis-je.
C'était la crise.
C'était la guerre.

Il perdait des professeurs comme un général perdait des soldats à la guerre ou comme l'Empereur perdait ses dents. Entre le sire Cil' Eternit qui n'était toujours pas assez bien pour reprendre son enseignement, la difficulté à lui trouver un remplaçant, et maintenant ce professeur de combat qui commençait à faire des siennes... Il avait récemment organisé un cours de combat en plein milieu du parc, à base de chants, de poteaux et de poissons à attraper. Ridicule.
Il allait faire quoi après, le rustre, organiser des cours de combat en pleine nuit quand il aurait le dos tourné ? Il allait finir par faire tuer ses élèves. Ce qui était complètement cotnreproductif, selon la doctrine d'Aziel Ril' Krysant. Et puis il n'avait pas spécialement envie de perdre son temps à écrire des lettres de condoléances aux familles des victimes, subir leur ire alors qu'il n'y était pour rien.
Et ça ne l'arrangeait pas spécialement d'être sous les feux de la rampe ces temps-ci. Il avait besoin de discrétion pour... et bien pour ce qu'il avait à faire. Heureusement que Dienne lui procurait un soutien indéfectible.
Dienne...

Il se surprit à regarder pensivement par la fenêtre en pensant à la noble d'Al-Jeit. Quand il s'en aperçut, il se rabroua. D'ailleurs, on frappait à la porte. Pas le moment de te laisser aller à des pensées profanes, Aziel, tu as quelqu'un à accueillir.

- Entrez
, fit-il de son habituelle voix cassante.

Une tête inconnue. Qui venait demander à joindre l'Académie. Evidemment, elle n'avait pas pris la peine de se faire annoncer ou de prendre rendez vous. Elle se croyait dans un moulin ou quoi ? Enfin bon, on l'avait averti que les procédures d'admission dans cette école étaient quelques peu... étranges, et qu'il faudrait qu'il en s'accommode les premiers mois. Il ne resterait pas ici pour l'éternité, fort heureusement.


- Et bien, malheureusement pour vous, mademoiselle... Shaen,
hésita-t-il jusqu'à ce qu'elle lui donne son nom, je serais bien incapable de vous trouver un maître marchombre digne de ce nom ces temps derniers. Ce ne sont pourtant pas les marchombres qui manquent par ici, mais peu d'entre eux acceptent la lourde responsabilité de prendre des élèves. Vous pouvez néanmoins toujours demander autour de vous, sait-on jamais que quelqu'un vous recueille par pitié..

Sa cruauté habituelle n'avait d'égal que son implacabilité, et il ne sourit même pas de sa feinte.

- Néanmoins, l'enseignement guerrier est toujours en cours ici, aussi puis-je vous accepter entre ces murs, du moment que vous acceptez de suivre les règles et d'être une élève consciencieuse, consciente de la chance qu'elle a d'apprendre parmi les meilleurs.

Il réfléchit un instant en la scrutant de haut en bas.

- Vous appartenez dès à présent à la.. "maison" Kaelem, bien que je ne soutienne pas cette petite coutume de Merwyn de répartir les élèves entre différentes maisons. Vous trouverez votre dortoir au quatrième étage de l'aile principale, dans une petite tour. On s'occupera de vos affaires aussitôt que vous irez chercher votre uniforme auprès du personnel dédié. Rappelez vous que le petit déjeuner est servi à 6h du matin au moment de l'appel et que tout manquement à l'appel sera sanctionné.

Le discours habituel, en somme. Rien qui ne le retarde beaucoup dans sa journée.

- Si vous n'avez pas de questions ou d'angoisses particulières à me confier, vous pouvez disposer.


 
Presentation de Naïka Shaen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Haiti -Terrorisme: Presentation d'Omega Military Consultants
» Presentation : Celenus Mohandar
» présentation gsky
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» [Validée]Heine Rammsteiner, le Chien Errant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie présentations et répartitions :: 2012-