Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteRien qu'un fichu bouquin [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Sam 10 Nov 2012 - 17:26

"Alchymia est une substance corporelle composée d'une chose unique, ou due..."
Comme à mon habitude, je lisais. Mais pour une fois je n'étais pas allée m'enfermer dans la bibliothèque. J'avais trouvé un ban dans les jardins où je pouvais profiter du soleil qui s'était enfin décidé à sortir de sa cachette. Cela faisait plusieurs semaines que j'étais à l'académie et je ressentais déjà le besoin de voir ma famille. Bien sûr, je leur écrivais souvent mais cela ne remplaçait pas une bonne conversation en face à face. Peut-être que si j'avais plus d'amis, se serais moins dure mais ma timidité était toujours aussi présente. Et puis, la bibliothèque était très fournie, ce qui anéantissait toutes mes velléités de rencontre. Mais peut-être faudrait-il que je fasse quand même un effort...

Alors que je m'apprêtais à replonger dans mon livre quand une bande d'élève de Kaelem d'après leur uniforme) m'interpella :

-Et l'intello, il est bien ton livre ? fit un garçon dont ton était délibérément ironique

Je soupirais. Je connaissais bien ce genre de garçon : abruti, narcissique, trop sûr de lui et convaincu que la force était tout. J'avais déjà eu à faire à ce genre de remarque mais j'espérais que l'académie de Merwyn serais épargnait par ce fléau. Ce n'était pas le cas apparemment.

Ignoré l'interlocuteur. Rentré ma tête dans ma carapace, s'était le meilleur moyen d'éviter les ennuies.

-Tu vas me répondre, oui ou non ?

Je ne lisais pas. J'en étais incapable mais je faisais semblant. J'entendais les quolibets et les ricanements des acolyques du garçon. Je détestais que l'on se moque de moi. Des larmes me montèrent aux yeux. Il ne fallait surtout pas que je pleure ! Sinon ils auront gagné ! Mon indifférence apparente semblait prodigieusement agacé le Kaelem au point qu'il s'empara de mon livre le lança au loin.

-Ah ah ! Tu fais moins la maligne maintenant !

Je le regardai sidéré. Comment une personne ayant intégré l'une des académies les plus prestigieuses de tout Gwendalawire pouvait-elle se comporter de la sorte  ? Je bondis sur mes pied .

-Ça ne va pas de traiter un livre de cette façon ?

J'étais de nature calme et réservé mais s'il y avait une chose qui m'énervais vraiment, s'était que l'on abîme les livres. Cela me metais dans une rage folle.

-Oh, pauvre choupinette ! Je lui est abîmé son livre ! Tu sais, se n'est qu'un fichu bouquin.

-Un fichu bouquin ! criai-je, ulcéré. N'as-tu aucun respect pour eux ?

Je bondis vers lui dans l'intention de le claquer mais il anticipa mon geste et n'eu aucun mal à éviter mon geste. Et a riposter. Je reculai. Ma joue me cuisait et mon amour propre étais en miette. Des larmes s'échapérent de mes yeux. Des larmes de rage, oui. Mais des larmes quand même.
J'avais perdu.

avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Dim 11 Nov 2012 - 8:31

Ma chérie,

Comme promis, je t'envoie une lettre qui, je l'espère, te parviendra sans retard. Mais que dire que tu ne saches déjà ? Tes soeurs ont tout d'abord été très affectées par ton départ. Nour a boudé pendant une journée et Saya a sangloté une bonne heure dans sa chambre. Mais, comme dit ton père, les protéger continuellement n'est pas une méthode d'éducation satisfaisante. Et nous savons tous les quatre - bien que celles-ci ne veuillent guère l'admettre - que ton absence n'est pas définitive. Cependant, cette séparation aura été douloureuse pour tout le monde.
Comment te portes-tu ? As-tu trouvé ce que tu cherchais ? Et comment Flocon de Soie s'est-il adapté à son nouvel environnement ? Ne souffre-t-il pas trop de ce brutal dépaysement ? Quant à cette fameuse Académie, te convient-elle ? À quoi ressemble-t-elle ?
Quoi qu'il en soit, sache que je suis - que nous sommes tous très fiers de toi. Et, peut-être le plus important, nous te faisons confiance. Ne l'oublie jamais, Dylan. Il s'agit sans doute du présent le plus important que nous puissions te faire.
Ton père et tes soeurs t'embrassent. Moi, je te serre sur mon coeur. Réponds-nous vite !

Ta mère qui t'aime
Dylan marchait, sans but, lisant et relisant la lettre qu'elle venait de recevoir. Bien qu'elle ne soit à l'Académie que depuis quelques jours, sa famille lui manquait, et elle était heureuse d'avoir de leurs nouvelles. Elle leur répondrait dès que possible.

Ses pas l'avaient menée tout d'abord dans le Parc, puis elle avait fait demi-tour pour se diriger vers les jardins.

- Il paraît qu'ils sont magnifiques, avait-glissé une Kaelem nouvellement arrivée elle aussi à une autre de ses camarades.

La jeune femme l'avait entendue et s'était ainsi résolue à aller les visiter.

Cependant, l'atmosphère crépitait lorsqu'elle arriva sur les lieux. Des éclats de voix parvinrent à ses oreilles et, curieuse, elle décida de les suivre. La scène à laquelle elle assista alors lui fit froncer les sourcils.

Un groupe d'élèves dont les uniformes écarlates ne laissaient aucun doute concernant la Maison à laquelle ils appartenaient encerclaient une jeune fille en train de lire, paisiblement installée sur un banc. Se trouvant à plusieurs mètres de l'attroupement, elle n'entendit pas tout ce qui se disait, mais ni le long vol plané de l'ouvrage ni la gifle qui claqua avec force ne lui échappèrent.

Aussitôt, elle se remit en marche pour se planter face à la lectrice en larmes. Ses yeux glacés jaugèrent le Kaelem, et elle ne put s'empêcher de lui trouver une vague ressemblance avec Elian. Son dégoût et son mépris s'accrurent encore davantage.


- Vas t'en.

Sa voix était basse mais, dans le silence soudain qui s'était abattu sur eux, il n'eut aucun mal à l'entendre. Une brève stupéfaction remplaça sa morgue, mais celle-ci fut de courte durée. Il ouvrit la bouche. Elle fut la plus rapide.

- Vas t'en.

Son regard glacial mordait. Le garçon n'eut pas d'autre choix que lui obéir.


Lorsque la petite bande eut disparu, Dylan se tourna vers leur victime. Une Aequor, apparemment.

- Je reviens.

Et elle revint, en effet, au bout de quelques instant, le livre maculé de boue à la main. Par chance, aucune page n'avait été déchirée. Elle le lui tendit avec une ébauche de sourire.

- Ca va mieux ?


[Si ça te plaît]

avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Lun 12 Nov 2012 - 19:40

Les ricanements s'amplifièrent à la vue de mes larmes. Je ne savais quoi faire. La rage qui m'avait submergé quelque minute plus tôt avait fait place à l'humiliation. J'aurais voulu m'enfoncer sous terre et ne jamais remonter à la surface.

Mon tortionnaire leva la main pour me porter un deuxième coût. Je fermai les yeux instinctivement. Mais le coût ne vint pas. J'ouvris prudemment mes yeux. Une fille s'était interposée au dernier moment. Elle fixait avec froideur mon tortionnaire.

-Vas t'en, dit-elle d'un ton glacial.

Un silence de plomb tomba sur la petite assemblée. Ils étaient aussi stupéfait que moi. Mais ça ne dura pas longtemps. Leur chef se repris vite mais il eu à peine le temps d'ouvrir la bouche que la fille répétait :

-Vas t'en

La morgue qui le caractérisait quelques minutes plutôt avait complètement disparu. Jetant un derniere regard vers la fille, il tourna les talons, suivit de sa petite bande.

-Je reviens.

Je ne l'entendis pas parler. J'étais trop stupéfaite. Avec seulement trois mots, le fille venait de mettre en déroute une bande brute épaisse !

Je ne sortis de mon étonnement que lorsque la fille me tendis mon livre maculé de boue -mais heureusement intacte. Je la regardais avec plus d'attention : des traits harmonieux, d'étrange cheveux aux reflets bleu, tout en elle dénotait d'un caractère bien trempé.

-Je... Merci.

J'aurai voulu lui dire autre chose qu'un simple merci mais je ne savais pas quoi dire d'autre. L'adrénaline retombé lentement et je me sentais toute tremblante. Puis je me souvint de ce que m'étais dit tout à l'heure. Avant que ma lecture soit interrompue.

-Je m'appelle Joyce Sil'Ellastra.

C'était sorti comme ça, sans que j'y pense. "Bon. C'est déjà un premier pas" J'essayais de decrisper mes lèvres. Je réussi à afficher un timidesourire. Finalement, ça ne se passait pas trop mal.

avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Mer 14 Nov 2012 - 20:05

La jeune fille la remercia d'une voix mal assurée tout en fixant sur elle un regard dont elle ne parvint pas à dissimuler entièrement la stupéfaction. Elle détourna finalement les yeux et, avec un sourire timide, ajouta :

- Je m'appelle Joyce Sil'Ellastra.

Dylan l'observa encore un instant en silence puis, ne souhaitant pas mettre la jeune femme - Joyce, donc - plus mal à l'aise qu'elle ne l'était déjà, elle déclina à son tour son prénom :

- Moi, c'est Dylan.

À ce moment, elle aurait pu tout simplement choisir de tourner les talons. Cependant, quelque chose la retenait près d'elle. Sa faible voix ou son sourire un peu tremblant, peut-être. Et puis, même s'il y avait peu de chances que cela se produise, elle ne souhaitait pas que les Kaelems mis en déroute reparaissent en se rendant compte que la place était libre.

- Je peux m'assoir ?


La fille acquiesça d'un hochement de tête et elle s'installa à ses côtés, sans vraiment savoir ce qui allait se passer à présent. Peut-être Joyce pourrait-elle se remettre à lire tandis qu'elle-même, une fois sûre qu'elle et son livre étaient en sécurité, passerait son chemin. Oui, il s'agissait certainement de la meilleure solution.

Cependant, sa compagne avait toujours son ouvrage posé sur ses genoux, et semblait peu désireuse de l'ouvrir. Dylan attendit qu'une petite minute s'écoule avant d'ouvrir la bouche, d'un peu mauvaise grâce de tout de même :

- Tu es à Aequor, apparemment ?

Nouvelle approbation. Elle la détailla alors d'un regard scrutateur. Une chevelure d'un blond tirant sur le roux, des yeux gris-vert craintifs. Elle ne suivait pas une formation de guerrier, elle en était convaincue. Et elle n'était sûrement pas une marchombre non plus.

- Une... apprentie Dessinatrice, non ?


Souvent, des Dessinateurs se présentaient à la Citadelle, et il arrivait parfois à ses parents de collaborer avec des Sentinelles. Petite, elle les prenait pour des magiciens et si, avec le temps, elle avait appris à admirer et à respecter leur Don, elle ne l'avait jamais vraiment compris. Peut-être en était-ce l'occasion.


[Ce n'est pas très long, désolée o/...]

avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Sam 17 Nov 2012 - 15:06

La jeune fille me fixa. Je détournai mon regard. Je n'aurai pas dû dire ça. Alors que j'allais m'excuser et partir, la jeune déclina elle aussi sont identité.
Ainsi, elle se nommait Dylan.
Dylan.
Drôle de nom pour une fille.

-Je peux m'asseoir ?

D'abord un peu surprise, j'acquissai. J'avais décidé d'être un peu plus social, un peu plus ouverte mais les mots que j'airai du prononçais restaient coincés dans ma gorge. Ma fichue timidité reprenais le dessus. Encore. Je grattais la boue qui commençait à sécher la couverture de mon livre distraitement. Il fallait absolument que je trouve quelque chose à dire !

- Tu es à Aequor, apparemment ?

-Oui.

Peut-être aurai-je dus ajouter quelque chose, dire que j'étais une dessinatrice, lui demander dans qu'elle elle était mais ma voix devait s'être perdu en chemin.

- Une... apprentie Dessinatrice, non ?

Sous sa question d'apparence anodine, je sentis une pointe de curiosité. Assurément, Dylan n'étais pas une dessinatrice.

-Oui je suis une dessinatrice mais pas depuis longtemps. Je suis tout juste une étincelle

[se n'est pas su grand art mais j'espère que ça te convien Wink ]

avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Dim 18 Nov 2012 - 20:05

Joyce confirma ce qu'elle venait d'apprendre et Dylan resta silencieuse de longues secondes. Curieusement, une fois la paix retrouvée, les jardins étaient un endroit étrangement serein. Le vent bruissait doucement à ses oreilles, la lumière du soleil n'était ni trop vive ni trop diffuse, les odeurs végétales montaient de partout pour venir chatouiller les narines des élèves somnolents tandis que les nuages paissaient tranquillement dans le bleu pâturage du ciel. Un lieu qui, sans contexte, devait se prêter aux confidences et aux ébats amoureux lorsque celui n'était pas trop fréquenté.

Un de ses rares sourires étira ses lèvres et elle baissa aussitôt la tête. Néanmoins, quand elle se redressa, son visage était presque avenant en se tournant vers la jeune Dessinatrice.

Son attention se fixa alors sur la couverture du livre. Sous la croûte de boue, elle ne parvint pas à en déchiffrer le titre et, au bout de deux ou trois tentatives infructueuses, se décida à poser la question :

- Et ton livre est... intéressant ? De quoi parle-t-il ?

Flash.


~
- Allez, Dylan, sois gentille s'il-te-plaît. Tu sais bien que tu n'as pas le choix...

La petite, croisant les bras sur sa poitrine, décocha un regard furieux à son père, qui se mua aussitôt en une grimace plaintive en interceptant la lueur dangereuse qui dansait au fond de ses yeux.

- Mais, papa... Je préfèrerais aller dehors. Lire, j'aime pas trop ça. C'est... ennuyeux.


Soupir.

- C'est important pour toi. Tu n'es plus un bébé maintenant, tu n'as plus l'âge de te faire raconter des histoires par ta mère avant d'aller au lit. Le comprends-tu ?

Une hésitation. Les sourcils de la fillette se plissèrent.

- Je comprends, oui...

Haussement d'épaules.

- Mais je ne me trouve pas spécialement plus grande que la semaine dernière, tu sais.

avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Mar 20 Nov 2012 - 19:52

Dylan sourit puis baissa la tête. Elle ne semblait pas avoir pour habitude de sourire. C'était plutôt encourageant. Le soleil brillait, l'air embaumait, la température n'était ni trop chaude ni trop froide. Le temps était parfait. Je souris à mon tour. Je ne cherchais plus à faire la conversation. Je savourais simplement l'instant.

- Et ton livre est... intéressant ? De quoi parle-t-il ?

Je fus surprise. La plupart du temps, les gens ne me demander pas de quoi parlait mes livres.

-Oui, il est très intéressant. Il parle d'Alchymia qui est une substance corporelle composée d'une chose unique, ou due à une chose unique, rendue plus précieuse par la conjonction de la proximité et de l'effet...

Je vis le visage de mon interlocutrice se décomposer. Et voilà, je m'étais encore laissée emporter. J'oubliais tout le temps que je ne parlais pas forcément à des initiés. Je me sentis rougir.

-Je... Excuse-moi. Je me suis laissé emporté. C'est simplement un traité d'alchimie.

Ma passion des livres m'avais toujours éloigné des autres car elle rebutait la plupart des gens et ceux qui s'y intéressaient un minimum ce détournai quand je me lançais dans des explications trop poussées. Je m'en étais mordu plusieurs fois les doigts. L'une des plus mémorables m'avait tellement dégoûté que je n'avais pas ouvert un livre pendant toute une semaine. Une semaine ! C'était énorme !
A ce souvenir, je souris.
Je lisais dehors comme aujourd'hui. Le garçon dont j'étais amoureuse à l'époque, Bastien, était venu me demander le thème de mon livre. Au début j'avais bafouillé puis, lancé dans mes explications, j'avais complètement oublié à qui je parlais. Il m'avait alors interrompus et était parti sans un mot de plus. Et moi, je n'avais plus osé lui adressais la parole.



avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Ven 23 Nov 2012 - 20:18

Alchymia. Dylan n'en avait jamais entendu parler. Elle savait pertinemment qu'il existait de nombreuses choses qu'elle ignorait mais, de ce mot d'Alchymia, elle n'avait jusqu'alors pas seulement imaginé l'existence... De toute manière, elle ne s'était jamais très intéressée à l'alchimie. Allez savoir pourquoi.

Joyce, cependant, semblait une spécialiste de ce genre de domaine. Était-elle une vraie passionnée ou se contentait-elle de dévorer tous les ouvrages qui se trouvaient à sa portée ? La jeune fille resta silencieuse un instant, plongée dans ses réflexions. Curieusement, elle penchait plutôt pour la seconde possibilité. La Dessinatrice lui paraissait à la fois rêveuse et érudite, ainsi que légèrement timide.


- Tu ne lis pas de romans ?

La question avait fusé sans qu'elle puisse la retenir. Etonnée, son interlocutrice la fixa en écarquillant les yeux, et allait lui répondre quand la Kaelem reprit la parole :


- Moi, je préfère la poésie.

Sans attendre la réaction de la jeune fille, elle se leva souplement pour s'accroupir à ses pieds. Dylan demeura un moment songeuse avant de tracer d'un doigt qui ne tremblait pas dans la poussière du chemin :


Pages qui vacillent
Plume et âme confondues
Coeur d'encre

Lorsqu'elle se tourna vers Joyce, son regard pétillait.


[Si ça te plaît \o/]

avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Jeu 29 Nov 2012 - 20:00

-Tu ne lis pas de romans ?

La question qui avait fusé me sortis de mon embarras mais je fus tellement étonné que je ne pus prononcer un seul mot avant que mon interlocutrice ne reprenne la parole :

- Moi, je préfère la poésie.

Dylan se leva, s'accroupit et sembla réfléchir quelques instants puis traça dans la poussière ces mots :

Pages qui vacillent
Plume et âme confondues
Coeur d'encre
[/center]

La jeune fille se tourna vers moi mais je ne l'a vis pas, toute mon intention focalisé sur les lignes tracées sur le sol. De la poésie. De la poésie marchombre. J'en avais déjà entendu parler mais à chaque fois à demi-mot. Je n'avais jamais eu l'occasion d'en lire. Les mots me traversèrent, me percutèrent. Seulement dix mots qui pourtant, résumé parfaitement ma passion.
Qui me résumaient parfaitement.
Je me tournai vers Dylan et, pour la première de ma vie, je plantai mon regard dans celui pétillant de la jeune fille. Ces quelques vers venait de nous lier à vie par lien extremment fort. Tout en moi était chamboulé mais je savait que belle amitié venait commencer.

Je souris.

[Ça te convient ?]

avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Dim 2 Déc 2012 - 7:31

Le vent qui bruissait.

Les rayons de soleil pailletés de lumière.

Les couleurs qui dansaient.

Le chant du ciel et celui de la terre.

Les fleurs aux parfums épanouis.

Le sourire de Joyce.

Dylan inspira une profonde bouffée d'air chargé d'odeurs fruitées avant d'expirer longuement. Son regard allait de son poème au visage de la jeune fille et, soudain, elle sut ce qu'il lui restait à faire. La jeune femme se redressa aussitôt afin d'effacer les dix mots de la plante de son pied avant de plonger ses yeux dans ceux de l'Aequor.


Ces phrases ne sont rien, tu sais. Seules comptent les lettres qui sont à présent inscrites dans ton coeur et te mèneront vers les étoiles.

Coeur d'encre.


Elle se retourna alors pour se diriger vers l'arbre le plus proche, un jeune érable au tronc solide et dont les feuilles d'un vert pastel se balançaient doucement dans la brise. Ayant jaugé sa taille d'un regard critique, elle enroula alors ses bras autour de l'écorce brune et commença son ascension. Une fois arrivée en haut, elle chercha tout d'abord une place confortable entre les branches, puis jeta enfin un coup d'oeil un Joyce qui, la main en visière, l'observait fixement. Leurs regards se croisèrent.

- Rejoins-moi.

Si tu le peux. Si tu le veux.


[Edition possible, of course]

avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Mer 12 Déc 2012 - 20:26

Dylan se détourna et se dirigea vers un bel érable. Puis commença à grimper. Je l'a regardé faire, émerveillé par son aisance : ses gestes étaient fluide, sans accroc. Enfin arrivé au sommet de l'arbre, la jeune fille se cala sur une branche et mit sa main en visière. Nos regards se croisèrent.

-Rejoins-moi.

Mon sourire disparut. Je ne savais pas grimpé aux arbres ! Je pouvais nommer chaques espèces d'arbres, dire où et comment ils poussaient, s'ils avaient des propriété curatives mais je ne pouvais pas y grimper !

"Pour réussir dans la vie, il faut savoir affronter ses peurs !"

La maxime de mon père me revins en mémoire. J'avais bien pus tenir tête aux garçons de tout à l'heure alors je pouvais bien grimper à cet arbre ! Je pris une profonde inspiration, jetai un dernier regard vers Dylan puis commençai mon assenssion. Les premiers mètres furent assez facile mais dès que les branches commencèrent à s'espacer, je me retrouvai en difficulté. La branche haut-dessus de moi était bien trop loin et je n'avais aucune autres voies. Je jetai un coup d'oeil à Dylan mais me reconcentra très vite sur mon ascenssion. Je m'étirai au maximum sans pour autant réussir à atteindre la branche. Sans succès. Il allait falloir que je saute et vue mon équilibre, ça risquait de finir en tout en bas. Je pris mon courage à deux mains (enfin ce qui m'en restais) et je bondis. Je me sentis basculer dans le vide mais me rattrapai à la dernière minute. Mon coeur battait à cent à l'heure mais ayant les pieds dans le vide et tenant seulement par un bras, je ne m'attardai pas. Je réussi à me isser sur la branche. Je me remis à grimper et, enfin, j'arrivai tout près de Dylan. J'étais en nage mais j'étais tellement heureuse ! J'avais surmonté cette épreuve ! Je me tournai vers la marchombre :

-J'ai... J'ai réussi.

[Si ça ne te convient pas, ça peu être éditer]

avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Dim 16 Déc 2012 - 7:47

L'escalade n'était pas compliquée, mais Joyce ne semblait pas avoir l'habitude de grimper aux arbres. Les deux ou trois premiers mètres se déroulèrent plutôt bien et, au fur et à mesure de son ascension, ses appuis se firent plus sûrs, ses gestes plus déterminés, ses mouvements plus précis. Et puis, les branches s’espacèrent, et la jeune fille s'arrêta, en nage, hésitante, indécise. Dylan la vit vaciller et elle tendit aussitôt ses muscle. Si la Dessinatrice tombait, sa chute ne serait guère dangereuse, car elle n'était pas encore très haut, mais elle risquait tout de même de récolter de belles bosses et quelques bleus au passage. Soudain, celle-ci fléchit les genoux et, avant que la marchombre n'ait pu ouvrir la bouche, prit son élan. Son bond l'amena à hauteur de la branche qu'elle parvint à saisir du bout des doigts avant de s'y hisser péniblement, encore tremblante sous l'effort qu'elle venait de fournir. Cependant, lorsqu'elle croisa le regard de la Kaelem, un sourire triomphant étira ses lèvres en un souffle épuisé mais victorieux. Et Dylan eut un hochement de tête appréciateur. Oui. Elle avait réussi.

Elles demeurèrent un long moment silencieuses durant lequel l'Aequor, le visage rougi par la transpiration, put reprendre lentement sa respiration. À ses côtés, la jeune femme observa un instant ses cheveux fins à présents poissés par la sueur avant de se plonger dans la contemplation du paysage qu'elles surplombaient. Dissimulées par le feuillage de l'érable, les élèves passaient en dessous d'elles sans les remarquer, mais elles-mêmes avaient une vue imprenable sur ce qui les entouraient. Les bâtiments de l'Académie dont les vieilles pierres grises se paraient d'or et de rosé à lumière du soleil déclinant, les parterres fleuris badigeonnés d'ocre, de mauve, de bleu pastel et d'orangé, une fumée qui serpentait doucement vers l'éther et, dans le lointain, la silhouette trouble des monts enneigés. Un soupir lui échappa.

- À ton tour, maintenant.

Sa voix n'avait été qu'un filet, plus faible que le vent qui tintait à leurs oreilles, plus faible, même, que la paisible rumeur qui montait de la ville et que l'on ne pouvait percevoir qu'avec beaucoup d'attention. Mais Joyce l'avait entendue, car ses yeux vert de gris s'illuminèrent tout à coup. Elle avait compris, c'était certain, mais Dylan se vit tout de même dans l'obligation de rajouter, dans un murmure, un chuchotement à peine audible :

- Dessine.

Et apprends-moi tout ce que j'ignore.


[Smile]


_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Mar 18 Déc 2012 - 20:20

Le soleil, le vent, l'écorce de l'arbre dans mon dos, le bruissement des branches : tout était parfait.

"Quelle sensation étrange de voir le monde d'en haut"

Je contemplais le paysage, émerveillée. Encore plus que l'exploit que je venaisd'accomplir, la sensation de vertige m'étourdissait. Je n'étais jamais montée aussi haut et je savourais cet instant. Nous étions cachées par les feuilles de l'arbre, les élèves passaient en dessous de nous sans nous voir. L'adrénaline retombait peu à peu et je sentais à présent la fatigue m'engourdir. Je me serais bien laissait aller mais j'étais juché sur une branche à plus de quatre mètres, une chute ferait très mal.

-A ton tour maintenant.

Elle n'avait rien précisé mais je compris se quelle voulait. Mon sourire s'agrandit.

-Dessine

Là, j'étais en terrain connu. Je savais ce que je devais faire.
Je m'assurai que j'étais bien calée sur ma branche, puis me glissai doucement dans l'Imagination. Les sensations familières revinrent. Je frissonnai de plaisir. Je me rendais compte à quel point mon Don faisait partie de moi. Autant au moins que ma passion des livres. J'avançai doucement, savourant le contacte des spires. Je m'étais lancée comme ça, sans vraiment d'idée. Il fallait que je trouve quelque chose. Quelque chose qui marque l'esprit de Dylan, quelque chose qui représente le Dessin. Petit à petit le contour du dessin s'esquissa. Des traits harmonieux mais vagues, que je précisais. Le dessin devînt plus net. Je m'inspirai du bien-être qui m'entourait depuis que je m'étais glissé dans l'Imagination, de la représentation que je me faisais du Dessin pour en imprégner ma création. Quand je fus satisfaite, je fis basculer mon dessin. Là, sur une branche entre nous deux, se trouvait une fleur de lotus en papier pas plus grosse que ma main. Le soleil faisait danser les reflets multicolores dont je l'avais paré. J'essayai de faire durer mon dessin le plus longtemps possible mais mon Don était encore très jeune. Au bout de quelques minutes, je laissai la fleur disparaître.

-Mon Don n'est pas encore très développé

Dylan ne disant toujours rien, je repris :

-Tu n'ai pas une dessinatrice, n'est pas ?




avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Sam 22 Déc 2012 - 8:16

Et Joyce de fermer les yeux, calmant sa respiration, ne faisant plus qu'un avec l'écorce de l'arbre dans son dos, le bruit du vent, le ciel limpide et le regard de Dylan qui l'enveloppait. Et Joyce de sourire, d'un sourire lointain, émerveillé, d'un sourire d'enfant qui vient de réaliser que la magie existe.

Lorsque la fleur de lotus bascula dans la réalité, la marchombre sentit malgré elle ses yeux s'écarquiller. À peine plus grosse que la paume d'une main, la création de la jeune fille était un concentré d'harmonie et de lumière. Oh, il y avait bien quelques petites imprécisions pour qui savait regarder, des traits un peu vagues, des angles pas assez arrondis. Mais c'étaient les couleurs dont l'Aequor avait paré le papier qui la subjuguaient. Chamarrées, chatoyantes, tantôt flamboyantes de vie, tantôt d'un pastel épuré. Un véritable arc-en-ciel. Et bien plus que cela. Elle avait l'impression que c'était l'univers entier qui s'était réfugié dans ce fragile kaléidoscope, et toutes les lumières du monde. Celles du soleil et de la lune, bien sûr, mais aussi la clarté des étoiles, l'étincelle du feu, l'éclat des fleurs, l'apparence des nuages. Le Dessin était bonheur, et rêve, et espoir. Le Dessin était couleurs.

Et puis, le lotus disparut, et Joyce brisa le silence, comme pour se justifier. Mais qu'avait-elle à se faire pardonner ? Dylan resta muette, parce qu'il n'y avait rien à dire. Même penser, en une situation pareille, était inutile. Cependant, l'autre reprit la parole, d'une voix douce, légère, aérienne. La jeune femme se tourna vers elle :

- Non. Ta voie n'est pas celle que j'ai choisie. Mon don... Elle hésita. Mon don est ailleurs.

Mon don à moi est la vie.

Puis elle ajouta, d'un ton qui se fissura comme la glace recouvrant un lac se fendille :


- Mais c'était... magnifique.

Elle savait ce mot creux, et vide de sens après tout ce qu'elle avait observé. Pourtant, cela eut l'air de faire plaisir à Joyce, car elle lui sourit, et la Kaelem, incapable de résister à la chaleur qui lentement montait en elle, sourit à son tour. Avec cette timidité craintive, cette hésitation maladroite, ces phrases tremblantes et ce visage trop ouvert, venait-elle de découvrir une amie ? Elle n'était même plus certaine de la signification de ce mot. Alors, elle se contenta de sentir l'harmonie.

Elles étaient bien, ici, sur leur branche, comme deux oiseaux attendant l'envol. Ce fut alors qu'une goutte passa au travers de l'épais feuillage pour s'écraser sur son front. Levant la tête, elle découvrit que l'éther, jusqu'alors d'un azur parfait, s'était couvert de gros nuages noirs. D'un regard, elle vit que Joyce avait remarqué, elle aussi, le gris du ciel et l’imminence de la pluie. Puis les yeux de sa compagne se posèrent sur le banc, où reposait toujours son livre, et elle comprit sa crainte :

- Vas-y. Je te suis.

Je me laisserai glisser en temps voulu le long de son tronc. Les sauts ne sont jamais trop hauts, parfois, c'est juste la terre qui est trop basse. Mais toi, va sauver ces pages auxquelles tu sembles tant tenir et que l'on t'a déjà ravies une fois.


[Voilà ! Je pense que l'on pourrait bientôt terminer ce RP, tu ne crois pas ? Enfin, si ça te va... ]


_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
avatar

Etincelle
Messages : 34
Inscription le : 21/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://lecarnetdelaptitpoucette.overblog.com
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Lun 31 Déc 2012 - 14:29

- Non. Ta voie n'est pas celle que j'ai choisie. Mon don... Mon don est ailleurs.

Dylan ne faisait que confirmer se que je savais déjà. Son regard remplis d'émerveillement était celui de quelqu'un qui ne savait ce qu'était vraiment le Dessin. J'étais heureuse d'avoir pu lui faire découvrir le Dessin même si la jeune fille ne possédait pas ce don là.

- Mais c'était... magnifique.

Elle qui jusqu’à présent avait fais preuve d'une incroyable assurance, semblais ému au point de ne plus trouver les mots adéquates mais cela me toucha énormément : on ne m'avais jamais encore fait un compliment si sincère. Je continuais à sourire, heureuse d'être là, de partager ce moment si intense. J'aurais voulu que cet instant dure toujours mais comme mon dessin, cela ne pouvait durer très longtemps.

J'étais tellement heureuse d'être venu à l'Académie. J'y découvrait tellement de chose. Pas seulement en étudiant mais aussi au contact des autres. Je savais à présent grâce à Dylan que j'étais capable de faire des choses dont je ne me croyais pas capable.

Je sentis alors une goutte d'eau sur ma peau. Je regardai l'horizon obscurci par de vilain nuages noir. Des nuages d'orage. Je sentis un bouffée de panique m'envahir. Depuis l’incendie, j'avais une peur bleu des orages. J'essayai de me calmer : j'allais doucement redécendre de l'arbre, et tant pis si cela me mouillais un peu. Je sécherai de tout façon. Soudain le pensée de mon livre sur son banc en bas, augmenta ma panique. Je jetai un coup d'oeil en bas. Pourvu que j'arrive à temps !
Dylan semblais elle aussi avoir compris :

- Vas-y. Je te suis.

Je me retournai précautionneusement puis commençai la décente. Ce fut moins éprouvant que la montée mais j'était couverte de sueur.
Arrivée en bas, je me précipitais sur mon livre. Il commençait sérieusement à pleuvoir. Les gouttes s'écrasaient sur mes cheveux, me trempant peu à peu mais mon livre ne craignais plus rien. Enfin j’espérais car il ne semblais vraiment pas avoir de chance. Heureusement qu'il était à moi !

Un coup de tonnerre retentit et je courus me mettre à l'abris, suivis de près pas Dylan. Hors de question que je reste une minute de plus sous cet orage !
Je me calmai peu à peu. L'académie était faite de pierre et non de bois, nous ne craignons rien.

Je me tournais vers ma compagne. Je savais qu'il était temps que je m'en aille mais je ne savais pas comment prendre congé.

-Bon et bien... Je crois qu'il est temps que j'y aille.

[Je te laisse l’honneur de conclure, je manque d'idée ee ]

avatar

Apprentie Marchombre
Messages : 105
Inscription le : 04/01/2012
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   Sam 5 Jan 2013 - 18:34

Dylan observa attentivement les gestes de Joyce tandis qu'elle regagnait péniblement le sol. Ceux-ci, bien que mal assurés et légèrement saccadés, lui parurent beaucoup plus précis que ceux qu'elle avait fournis à l'allée, et elle sentit une bouffée de bonheur exploser en elle. Oui, malgré l'eau qui ruisselait à présent sur son visage, le tonnerre qui grondait au loin, les épais nuages filtrant la lumière déclinante et ses vêtements qui lui collaient à la peau, elle était heureuse, formidablement heureuse. Plus marchombre que tout ce qu'elle avait ressenti jusqu'à présent. Mais peut-être était-ce justement cela, la Voie. Une route, une courbe, semée de rencontres et de découvertes, de sourires et de couleurs, comme celles que la jeune fille avait fait surgir du néant d'un coup de baguette magique. Ouverture. Un mot qui lui tira un long frisson. Elle avait encore tant à apprendre.
Ce fut le silence qui la tira de ses pensées. Silence de la part de la Dessinatrice, dont la respiration haletante ne troublait plus le rythme régulier de l'averse. Silence de la part de l'arbre, qui ne grinçait plus au fur et à mesure de sa descente. Lorsqu'elle baissa les yeux, l'Aequor se dirigeait à grands pas en direction du banc où reposait son traité d'alchimie. Alors, à son tour elle se redressa, féline, puis, d'un mouvement unique empli de grâce et de souplesse, sauta de la branche sur laquelle elle était juchée. Elle fut tour à tour brise et feuille morte, goutte d'eau et oiseau. La chute fut brève, et Joyce se retourna au moment exact où elle touchait la terre. Leurs regards se croisèrent. Si complices. L'instant dura, éphémère, avant de ployer sous la violence de l'orage. Leurs yeux se quittèrent alors, à regrets, et elles coururent se mettre à l'abri sous un petit porche de pierres aussi glacées qu'un matin d'hiver. Les deux jeunes femmes demeurèrent tout d'abord muettes, Joyce absorbée par la contemplation des éclairs, Dylan concentrée sur les hurlements du vent qui mugissait à leurs oreilles. Puis son interlocutrice leva la tête, ouvrit la bouche.

- Bon et bien...

Le reste se perdit dans un formidable coup de tonnerre, mais la Kaelem savait ce qui allait suivre. Quand l'autre se tut, elle acquiesça simplement, d'un signe du menton. Il n'y avait rien à dire. Pourtant, sa compagne restait immobile, aussi desserra-t-elle les lèvres à son tour :

- J'espère que nous nous reverrons.


Et dès l'instant où ces mots franchirent la cloison de son coeur, elle sut qu'elle le pensait vraiment. D'un demi-sourire, elle désigna alors la tempête qui faisait rage au-dehors, le chemin détrempé et le ciel oscillant entre le noir et le gris.

- Moi, j'y retourne.


Joyce écarquilla les yeux une fraction de seconde avant de hocher lentement la tête. Le regard de Dylan ne la quitta pas lorsqu'elle sortit de leur abri à reculons, sans ciller sous les assauts conjugués du vent et de la pluie. Elle était marchombre. Les marchombres ne craignent pas l'orage. Ils le comprennent.
Le regard ne la quitta pas quand elle se fondit dans la brume et la pénombre, apprivoisant la bise, jouant avec les gouttelettes qui tourbillonnaient dans son sillage. Durant un fugitif moment, le rugissement de la tempête se transforma en caresse, et il lui sembla entendre murmuré le poème qu'elle lui avait offert. Le chuchotement qu'elle articula alors avec soin valait toutes les déclarations du monde.
Le regard ne la quitta pas lorsque le souffle, devenu rêve ou étoile, se glissa au creux de son cou, dans la chaleur de son coeur. Merci.


Puis, du coin de l’œil, elle vit Joyce se glisser à l'extérieur du porche pour trottiner jusqu'aux bâtiments de l'Académie. Quand elle disparut, Dylan souriait.


[RP terminé I love you]



_______________
La terre est aujourd'hui comme un radeau qui sombre...
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]   



 
Rien qu'un fichu bouquin [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Sigyn Hel ~ Méfiez-vous de l'agneau, il n'a rien à envier au loup... [Terminé]
» Arthémis - le corps n'est rien sans l'âme [Terminé]
» [Terminé] Rien dans ce monde n’arrive par hasard || Anubis
» Luna, l'exploratrice qui n'a rien à faire ici [terminé]
» Rien n'est jamais facile... [Livre I - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: L'enceinte de l'Académie :: Les jardins-