Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteEn plein dans le mille [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 En plein dans le mille [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Marchombre
Messages : 263
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: En plein dans le mille [Terminé]   Lun 5 Nov 2012 - 21:34

Enfin, il sortait de son placard, il avait un rendez-vous avec Halina. Il faut dire que depuis que le nouvel intendant était arrivé, ce n'était pas facile de se voir pour le couple. Kirfdéin était considéré comme un professeur et ce fichu code interdisait un tête à tête entre un professeur et un élève. Donc Kirfdéin ne pouvait pas trop voir Halina. Et ce n'était pas seulement délicat pour les histoires de couples cette règle. Parce qu'un professeur avec un seul élève, c'était exactement ce qui se passait pour la plupart des cours marchombres. Et ça aussi c'était interdit. Du coup, les cours avec Méline n'étaient plus à l'académie. La plupart du temps, ils se contentaient d'aller à Al-Poll qui avait le bénéfice de n'être pas loin de l'académie. Mais parfois, il arrivait que les cours se passaient un peu plus loin et pour cela, ils partaient quelques jours.

Une règle anti-couple et anti-marchombre, voila ce que l'intendant avait instauré. Tout ce qui rattachait Kirfdéin à l'académie en gros. Si Halina n'avait pas été inscrite à l'académie, il lui aurait demandé d'aller vivre ailleurs. Mais pour l'instant, ce n'était pas possible.

Mais aujourd'hui, ils avaient pris le risque. Ils voulaient se revoir. Ils avaient donc prévu un rendez-vous alors que le soleil tombait. L'heure du dîner. Ainsi, ils avaient moins de chance de croiser du monde et le couvre-feu n'était pas enfreint.

Sur le papier, les deux personnes se voyaient pour un cours d'archerie. Si un garde les croisait, Kirfdéin pourrait ainsi prétendre qu'il ne connaissait pas l'interdiction d'un tête-à-tête avec une élève. Mais bien sûr, sous le couvert de ce cours, c'était bel et bien un rendez-vous pour se voir.

Il arriva le premier dans la salle d'armes. Faut dire qu'avec ses seuls cours marchombre dans la journée, il avait plus de temps libre
qu'Halina. Il prépara les cibles, il deposa un arc à une dizaine de mètres de la cible et lui, il s'éloigna avec son arc personnel. Il voulait tirer quelques volées et cela faisait longtemps qu'il ne ratait plus la cible à une dizaine de mètres.

Il encocha une flèche, arma et lacha la flèche. Le trait vola et se planta dans la cible. Il recommença ainsi jusqu'à ce que son carquois soit vide. Il retourna à la cible et quand il revint, le carquois plein, vers l'endroit où il avait tiré, la porte de la salle s'ouvrit sur Halina. Resplendissante malgré la fatigue de la journée.

Il s'approcha d'elle et l'embrassa.

- Traitement de faveur pour une élève particulière.


_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 557
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   Sam 10 Nov 2012 - 22:39

La journée avait été longue pour Halina. Elle n’avait pas eu beaucoup de temps pour elle. Il y avait eu l’appel du matin. Cette espèce de simulacre d’autorité du nouvel Intendant. Des gens à moitié réveillés, fatigué et déjà lassé par ce spectacle. Répondre présent à l’appel de son nom. Faire semblant de ne pas savoir. Faire semblant. Ne pas éveiller les soupçons. Attendre son heure. Ne pas savoir à qui en parler, à qui se fier. Avoir perdu la seule preuve de cette révélation. Se demander jour après jour comment faire pour l’aider. Que faire ? Que dire ? Comment se comporter face à l’ennemi ? Comment composer avec ? Pouvait-on le qualifier d’ennemi avec seulement l’information découverte ? Elle se demandait aussi si elle allait devoir retrouver le livre ou si elle devrait seulement attendre. C’était une situation délicate pour Halina. Lorsque l’Académie était prise par les mercenaires, les limites entre le Bien et le Mal étaient clairement définies et elle avait tout de suite su quoi faire. Mais là, c’était totalement autre chose. Aziel n’était pas violent. Aziel était arrivé avec une lettre de l’Empereur. La majorité des professeurs semblait cautionner son arrivée. A part les marchombres, il ne dérangeait réellement personne. Il n’y avait aucune piste claire sur le comportement à adopter.


Alors Halina était perplexe. Elle passait parfois du temps à observer l’Intendant en douce. A chercher qui pouvait bien savoir. Il y avait des rumeurs comme quoi un livre circulait. Mais il n’y avait aucune menton de son contenu, alors elle se taisait. Elle ne pipait mot et écoutait. Elle attendait. Allait à l’appel. Prenait son petit-déjeuner en compagnie des autres. Allait en cours de combat. Parfois elle allait courir dans le parc entre les deux. Ne dépassait pas les limites. Puis, elle suivait les différents cours. Tentait d’y participer. Discutait avec ses amis. Se languissait de Kirfdéin. Allait manger. Retournait en cours ou s’entraîner. Allait faire ses devoirs à la bibliothèque ou dans sa salle commune. Diner. Dormir. Ce cycle routinier : manger, étudier, s’entraîner, manger et dormir.


Mais ce jour était différent. Sa journée avait été épuisante mais elle était impatiente. Elle avait attendu toute la semaine ce soir-là. Elle allait voir Kirfdéin. Cette règle débile de ne pas pouvoir rester seul avec un professeur était des plus agaçantes. Poser les questions au prof à la fin du cours était devenu impossible. Discuter avec un prof de ses problèmes et états d’âme : impossible. Voir Kirfdéin : impossible. C’était complètement débile. Elle était majeure et si elle voulait sortir avec un ancien élève de l’Académie, pourquoi voulait-on lui empêcher ? Mais bon, ceci étant, ils s’étaient donné rendez-vous, malgré les règles pour se voir ce soir-là. Le marchombre était censé lui donner un cours de tir à l’arc parce que la jeune femme était complètement nulle dans ce domaine. Elle n’était même pas sûre de tenir un arc correctement. Et comme lui était très doué, elle en profitait. Juste avant de partir, elle se prépara un peu. Remit bien son uniforme, se coiffa, attacha ses cheveux, les re-détacha, les recoiffa, les laissa finalement tomber librement dans son dos et sur ses épaules et enfin passa un coup de crayon sous ses yeux. Pas besoin de plus pour ce soir. La majorité des gens était au dîner mais Halina n’avait pas faim, son ami cuisinier lui avait donné du pain un peu plus tôt.


Elle entra dans la salle d’armes et referma la porte derrière elle. Kirfdéin avait déjà préparé le terrain en installant les cibles. Il était beau. Même si son uniforme avait une couleur moche. Il rayonnait. Ses cheveux. Sa démarche. Son sourire quand il la vit. Elle l’aimait. Elle sourit enfin en le voyant marcher vers elle. Il l’embrassa enfin et elle répondit à son tendre baiser. Attrapa par réflexe sa main, celle qui ne tenait pas l’arc. Heureuse. Elle rigola à sa remarque et lui répondit en l’embrassant un peu plus longtemps avent de déclarer :


-Et traitement de faveur pour un prof’ particulier.


Ils se dirigèrent main dans la main vers l’endroit que voulait Kirfdéin. Cette fois, c’était lui qui gérait la situation. En théorie, ils étaient là pour un cours. Mais Halina se sentait toute fébrile. Elle avait envie de le prendre dans ses bras, de l’embrasser encore et encore. Au lieu de ça, elle se retint et se contenta de lui serrer la main un peu plus fortement et de dire, avec une petite voix de celle qui n’est pas habituée à dire ce qu’elle ressent :


-Tu m’as manqué.


Souriante et rayonnante, elle attendit qu’il réagisse ou qu’il commence son cours. Elle avait hâte.


[Edition à volonté I love you ]


_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Marchombre
Messages : 263
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   Mar 13 Nov 2012 - 23:11

Halina avait répondu à son baiser. Ils s'étaient ensuite diriger vers le pas de tir.

-Tu m’as manqué.

Elle aussi, elle lui avait manqué, mais il prit l'option de jouer le professeur.

- Et bien, Miss Nilsan, si je vous manque, nous augmenterons le nombre de cours.

Il lui offrit un sourire. Même s'il avait mis le ton de la plaisanterie, il était sérieux. Ils devraient multiplier les cours afin de continuer à se revoir. C'était une bonne excuse et si elle fonctionnait auprès de l'intendant, il fallait continuer.

- Allons, commençons ce cours.

Il lui lâcha la main. Il posa son arc et tendit un autre à Halina, un moins puissant, plus facile à manier.

- Première chose, la position.

Il se plaça face à elle.

- Tu mets tes deux pieds parallèles à la cible et ton corps parallèle au mur d'en-face.

Halina s’exécuta. Kirfdéin plaça une flèche sur la corde.

- Ensuite, tu tends le bras qui tiens l'arc. Tu attrapes la corde à ce niveau-ci. Trois doigts seulement sur la corde, puis tu tires sur la corde. La flèche doit être au niveau de ton oeil. Elle te servira de viseur. Tu la pointes sur la cible.

Il la laissa faire avant de reprendre.

- Mais attention à ne pas aller trop loin. Ca serait dommage de te crever l'oeil.

Elle prit position et il l'arrêta avant qu'elle ne tire la corde.

- Attends un peu.

Il corrigea sa position, comme un sculpteur préparant son oeuvre. Il en profita pour toucher un peu le corps de celle qu'il aimait.

-
Voila, maintenant tu peux tirer la corde. Pour envoyer la flèche, il te suffira de lâcher la corde. Le trait partira tout seul.

Kirfdéin s'écarta pour la laisser faire.



[Edition possible]



_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 557
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   Sam 17 Nov 2012 - 23:10

Sa réaction la désappointa un peu. Quoi, c’était tout ? Pas de grande déclaration d’amour ? Pas de baiser enflammé ? Halina masque un peu sa déception. Il était peut-être devenu prof mais ils avaient toujours le même âge et ça ne devrait pas changer sa perception de leur couple. Mais la guerrière avait peur du fossé que son statut créait en elle. Une espèce de jalousie étrange. Cette sensation de possession injustifiée. Elle craignait un peu que ça les change. Que ça la transforme. Que ça finisse par la dévorer. En tous cas, elle ne s’attendait pas trop à une réponse comme ça. Mais elle devait arrêter d’imaginer Kirfdéin spontané. Il ne l’était pas vraiment. Timide serait plutôt le bon mot. Ce n’était pas lui qui faisait les déclarations d’amour, qui faisait des surprises, qui lançait les parties de jambes en l’air... C’était Halina qui disait tout le temps qu’elle l’aimait, qui se faisait belle, qui attendait qu’il remarque. Mais bon, elle ne le changerait pas. Elle n’était même pas sûre de vouloir qu’il change.


-J’espère bien, répondit-elle tout sourire.


Et il commença son cours, elle l’écouta, attentive, profitant qu’elle n’était pas encore trop fatiguée et que ses muscles suivaient encore. Halina, plaça ses pieds parallèles. Son buste comme il le demandait. Elle appliqua ses recommandations, les intégra. Elle avait toujours été une élève attentive en cours, même si le savoir aussi près d’elle, la grisait un peu. Lorsqu’il le dit, elle tendit son bras gauche, celui qui tenait le bois de l’arc. Puis, suivant ses instructions, elle tendit la corde jusqu’à sa joue. Ce n’était pas si facile en fait. Parce que ça demandait beaucoup de force dans les bras. Comme elle avait été trop loin, elle détendit légèrement la corde. Donc lâcher la corde pour que la flèche parte. Bon, ça semblait faisable. Elle essaya de faire comme il disait et de viser avec la flèche mais elle ne savait pas quel œil laisser ouvert ou non. Alors, elle visa avec le droit, s’imaginant que c’était comme pour l’écriture.


Elle lâcha la corde. Et c’est avec un désespoir non feint qu’elle la regarda se planter par terre. Dépitée, elle alla la ramasser avant de recommencer, sous les conseils de Kirfdién. Si ça flèche était allée au sol s’était soit disant parce que son bars qui tenait l’arc s’était baissé trop tôt. Qu’elle n’avait pas réussi à le tenir en hauteur aussi longtemps que nécessaire. Alors, elle se concentra encore plus. Position des pieds, du corps, des bras, tendre la corde. Cette fois, lorsqu’elle lâcha la corde, cette dernière lui brûla la joue. La flèche finit sa course un peu plus près de la cible mais encore par terre. La guerrière pesta et recommença une nouvelle fois. Cette fois, sa flèche alla assez loin mais bien trop à droite. En réalité, la cible lui paraissait assez floue, et elle avait du mal à voir où la flèche allait tomber quand elle tirait. Elle alla ramasser les flèches, revint, sourit en déclarant :


-Mais en fait, c’est physique ! Moi qui croyais que c’était facile…


En effet, elle avait déjà mal aux bras et savait que ses épaules la feraient souffrir à un moment. Elle qui s’imaginait que c’était pour les crevettes les arcs. Mais en fait, il fallait avoir du muscle pour tenir l’arc au bon niveau suffisamment longtemps et pour pouvoir tendre la corde. Elle demanda alors :


-Sinon, pour viser, c’est normal que je ne puisse pas voir où va aller la flèche ? Je dois utiliser quel œil ? Un seul ou les deux ?




_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Marchombre
Messages : 263
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   Mar 4 Déc 2012 - 23:02

Le premier tir d'Halina plongea vers le sol. La Teylus avait baissé son bras presque instantanément après avoir lâché la corde. Pour voir où était partit la flèche. Erreur récurrente pour ceux qui tiraient pour la première fois. Erreur qu'il avait lui même faite. Kirfdéin regarda Halina aller chercher sa flèche, dépitée. Avec un sourire, il s'approcha d'elle.

- Ne t'inquiète pas, c'est normal de rater la cible au départ. Ca m'aurait surpris que tu touche le centre dès le premier coup.

Halina se replaça.


- Ton erreur, c'est que tu as baissé ton bras trop vite. Tu dois laisser quelques secondes entre le moment où tu lâche la corde et le moment où tu baisses ton bras.

Kirfdéin se recula de quelques pas et Halina leva de nouveau son bras.

Deuxième essai. Deuxième échec. La flèche se ficha une nouvelle fois dans le sol. Plus près de la cible tout de même.

Il fallut attendre le troisième essai pour que le trait touche la cible. Pas au centre, mais dans la cible quand même.

- C'est pas mal. Bien joué.

Physique? C'est vrai que ça l'était. Mais peut-être que l'arc n'était pas adapté à la force d'Halina aussi. Chaque personne avait sa force et donc chaque personne avait son arc.

- C'est vrai que les muscles sont mis parfois à rude épreuve. Mais si tu as déjà mal au bout de trois tirs, c'est soit que tu te crispes soit que l'arc n'est pas trop puissant pour toi.

Il se rapprocha d'elle une nouvelle fois.

- Pour l'oeil, il faut en fermer un. Pour savoir lequel, tends ton bras, ferme ton poing et tends ton pouce. Avec tes deux yeux ouverts, tu place ton pouce sur un point de repère. Puis, tu fermes un oeil, puis l'autre. Pour l'un des deux, tu auras l'impression que ton pouce à bouger. Ca voudra dire que ce n'est pas le bon oeil et qu'il te faudra fermer l'autre pour bien viser.

Halina s'exécuta.

- Bien, maintenant, on retente des tirs.

La Teylus refit une série de trois tirs. Toujours trop bas. Toujours son bras qui baissait.

Au bout du troisième tir, Kirfdéin retint le geste d'Halina.

- J'ai une idée pour te forcer à garder ton bras tendu le plus longtemps possible.

Il se plaça entre Halina et la cible. Il se mit sur ses genoux.

- Bien, maintenant, vise la cible et s'il te plait, garde ton bras tendu pour que la flèche ne plonge pas.



_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 557
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   Jeu 20 Déc 2012 - 22:26

Kirfdéin lui expliqua comment choisir l’œil qui devait rester ouvert quand elle tirait. Elle leva son bras droit, ferma l’œil gauche puis le droit, et comprit. Du coup, elle retenta un tir avec seulement son œil gauche ouvert. Le flèche était bien orientée mais tomba trop tôt. Toujours ce problème de bras qui descendait au moment de tirer le flèche. Les deux tirs suivants donnèrent le même résultat. Etait-ce elle qui n’était vraiment pas doué ou bien l’arc qui était trop lourd pour elle ? C’était assez bizarre qu’elle n’y arrive pas comme ça. Parce que bon, elle faisait bien attention à chaque fois, mais ça ne marchait pas. Il y avait régulièrement presque un mètre entre sa flèche au sol et la cible. C’était frustrant pour Halina. Elle qui essayait d’être la plus forte en tout. Toujours être la meilleure était un de ses mantras. Même si c’était un peu idiot comme état d’esprit.


Le jeune homme proposa alors un truc complètement idiot et complètement fou. Et bien, lui qui n’était pas très spontané en amour l’était en prof’. C’était même complètement débile comme test. Elle ne savait pas tirer. Le seul truc qui allait se passer c’était qu’elle allait rater et que la flèche allait finir sa course dans sa cuisse ou pire dans sa tête. Tester l’amour et les capacités au tir de la jeune guerrière comme ça était complètement bête. Et Halina n’était pas d’accord. Mais alors pas du tout d’accord. Ça allait contre tous ses principes. Contre tout ce qu’on lui avait appris. Elle n’avait jamais lancé un poignard par-dessus la tête ou même le corps de quelqu’un, même si elle en était parfaitement capable. Elle se refusait de mettre la vie d’une personne qu’elle aimait en danger. Elle était sensée les protéger. Pas se donner en spectacle. Pas ça. Même pour progresser, même pour apprendre de nouvelles choses. Elle n’était pas se genre de personne.


-Nan mais t’es suicidaire ou quoi ?!


S’écria-t-elle mi-figue mi-raisin. Puis elle continua.


-Tu crois vraiment que je vais lancer cette flèche et risquer ta vie alors que je tire comme un pied ? J’en serais incapable…


Elle en était réellement incapable. Et en plus, elle en voulait un peu à Kirfdéin de la croire capable de faire ça juste pour mieux lancer une flèche. Halina se demandait s’il la connaissait tant que ça en fait. Comment pouvait-il seulement envisager cette possibilité ? Elle s’était dévouée à la protection des autres. Depuis toujours. Et dans tout son être. Elle ne parlait que de ça. Enfin, en avait-elle parlé avec lui sérieusement. Peut-être pas non, peut-être avait-elle évité le sujet. Et puis, ils ne parlaient plus beaucoup ces derniers temps. Ça lui convenait, mais était-ce bien pour un couple de ne pas assez communiquer ? Ou est-ce qu’il faisait ça exprès pour la faire réagir ? La jeune femme se posait des questions. Peut-être un peu trop de questions d’un air un peu trop sérieux. Quand elle le regarda à nouveau, il avait l’air inquiet. Du coup, pour détendre l’atmosphère, elle sourit et déclara en plaisantant :


-Si tu fais ce genre d’exercice à tous tes élèves, je vais commencer à vraiment m’inquiéter.


Elle souriait tout en se demandant quand il allait se relever. Mais bon, il savait qu’elle était têtue et que si elle avait décidé de ne pas tirer, elle ne tirait pas.



_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
avatar

Marchombre
Messages : 263
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   Sam 23 Fév 2013 - 16:46

[Bon anniversaire angel]

Non, il n'était pas suicidaire. Certes, il avait mis sa vie dans les mains d'Halina, plus précisément au bout de sa flèche. Mais pourtant, il n'avait pas eu peur pour sa vie. Il avait eu le pressentiment qu'elle allait réussir. Elle aurait tiré qu'il n'aurait pas fermé les yeux. Oui, elle avait raté les premiers tirs mais son père lui avait appris que quand il y avait de l'enjeu, on réussissait bien mieux.

Il en avait fait lui-même l'expérience. Bon, son père ne s'était pas mis dans la ligne de mire. Il avait simplement fixé, à l'endroit où les flèches de Kirfdéin avait l'habitude de dévier, un objet auquel Kirfdéin tenait beaucoup. Un ourson en peluche. Certes, aujourd'hui, c'était un peu ridicule de se dire qu'il avait tout fait pour ne pas transpercer son nounours mais à l'époque, il n'avait que 11 ans et l'ours lui avait été offert par sa mère.

La première flèche qu'il avait tiré avait faillit transpercer l'oreille de la peluche. Quand le jeune garçon avait vu ça, il avait corrigé son tir et les flèches suivantes se plantèrent dans la cible, bien loin de l'ours, bien plus près du centre.

C'était comme ça que Kirfdéin avait appris à tirer. Mais ce jour-là, le professeur n'avait pas d'objet auquel Halina tenait beaucoup sous la main. Il faut dire que la jeune guerrière n'était pas très matérialiste. Il avait alors pensé que c'était une bonne idée de se pencher ainsi devant la cible pour la faire tirer plus haut.

Il s'approcha de sa bien-aimée et il l'embrassa.

- Ne t'en fais pas, il n'y a que pour toi que je suis prêt à me prendre une flèche dans le coeur.

Après tout, son coeur lui appartenait depuis leur séjour commun dans les cachots de l'académie. Elle pouvait en faire ce qu'elle voulait. Même le transpercer à la manière de Cupidon

Avec le recul, il s'était dit qu'il avait eu tort de lui proposer quand elle avait refusé de tirer. Mais il se rendait compte que s'il avait les moyens de revenir dans le passé, il ne gommerait pas ce qu'il venait faire.

- Allez, retente une vollée.

Il la vit hésiter.

- Promis, je me mettrais pas devant, je reste là à regarder.

L'exercice avec enjeu pouvait attendre une prochaine leçon. La prochaine fois, il lui demandera d'apporter un objet auquel elle tient beaucoup.


(Edition à volonté, surtout si tu as pas assez de matière pour répondre)



_______________
Ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort. Suis-je vraiment vivant? Suis-je vraiment devenu plus fort?





avatar

Apprentie Légionnaire
Messages : 557
Inscription le : 03/07/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   Dim 3 Mar 2013 - 16:53

Halina sourit à la remarque du marchombre mais au fond elle commençait à se lasser. Une phrase classique et il pensait qu’elle oublierait son comportement d’avant ? Ce genre de comportement entre eux deux c’était creux et fatiguant pour elle. Elle l’aimait mais bon, leur relation devenait bateau et plate. Tous deux stagnaient dans leur train-train habituel dans leurs petites habitudes de couple. Elle se sentait comme certaines de ses amies qui s’ennuyaient dans leur couple et dans leur quotidien. Elle avait envie d’imprévus et de surprises. Elle avait besoin de se sentir importante et aimée mais pas non plus de devenir niaise comme elle l’était maintenant.


Elle soupira et se remit en place pour tirer vers la cible encore mais elle surveillait du coin de l’œil Kirfdéin pour vérifier qu’il ne se place pas devant la trajectoire de sa flèche. Mais il la rassura et l’observa, immobile. La guerrière leva l’arc, plaça la flèche et tendit la corde. Elle ajusta sa position, se concentra et finit par tirer. Rata. Ce qui était normal pour quelqu’un qui débutait. Elle n’était pas née avec un arc dans les mains, n’avait pas connu que ça. Mais bon, savoir tirer pourrait être un avantage pour elle dans le futur. Même si ça ne la passionnait pas du tout. Elle n’était pas patiente et il en fallait une bonne dose pour être un bon tireur. C’était pour ça qu’elle savait qu’elle ne serait jamais très douée dans ce domaine.


Elle tira ensuite plusieurs fois presque à la suite. Pour s’habituer au geste surtout. Comme elle le faisait avec un mouvement nouveau à l’épée. Elle ne réussissait pas beaucoup mais elle s’habituait à tirer et à viser. Et puis, ça lui passait les nerfs. Même si ne pas réussir ça l’énervait. Mais elle commençait à avoir mal aux bras et à fatiguer. La journée avait été longue et c’était pas comme ça qu’elle avait imaginé leur rendez-vous. M’enfin, elle était contente de commencer à progresser à minimum, ses flèches se rapprochaient petit à petit de la cible.


Soudainement, ils furent interrompus par une entrée dans la salle d'armes. Un garde qui faisait sa ronde. Il les observa un moment puis les approcha, l'air revêche
:

-Qu’est-ce que vous fichez là tous les deux ? La Teylus tu dois rentrer dans tes dortoirs et vous Monsieur, vous devriez savoir que les cours particuliers sont interdits maintenant. Je vous prierais de bien vouloir regagner votre salle commune avant que je ne doive signaler cet évènement à mes supérieurs.


Kirfdéin sembla vouloir répliquer pour l’empêcher de les séparer. Mais Halina l’en empêcha en déclarant, tout sourire, elle ne voulait pas avoir d'ennuis, et voulait encore moins que Kirf en ait. Mieux valait faire profil bas et laisser couler :


-Ah bon ? Excusez-nous, on ne savait pas que c’était interdit, il m’apprenait juste à tirer. Bon, je rentre alors, merci pour le cours !


Elle lui fit un clin d’œil discret en lui rendant l’arc et les flèches, signe, qu’elle était contente de l’avoir vu et regrettait que ça ne se soit pas passé autrement. M’enfin, elle espérait qu’ils auraient l’occasion de se voir plus un peu plus tard. Elle retourna dans sa salle commune un sourire un peu niais sur les lèvres. Ce qui lui valut des regards goguenards des remarques de ces camarades.


[Edition à volonté, et désolée c'est un peu court. ]


_______________

             
"Obsessed by a fairytale, we spend our lives searching
for a magic door and a lost kingdom of peace"

Eugene O'Neil

Spoiler:
 


Halina Nilsan ... Clarysse Vornang
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: En plein dans le mille [Terminé]   



 
En plein dans le mille [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Que ce cache-t-il dans ce briquet ? (terminée)
» [PREFETS] Que diable allait-il faire dans cette galère ?! [Terminé]
» En plein coeur d'Oryenna... [Terminé]
» Des informations, on peut même en trouver dans des lettres [Terminé]
» Finale de la Saison I - Bond dans le temps [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: La salle d'armes-