Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLa convocation de Grand Siffleur [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 La convocation de Grand Siffleur [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Einar Soham

Apprenti Chantelame
Messages : 312
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeSam 3 Nov 2012 - 18:50

- Wow, il te veut quoi à ton avis ?
- C’est trop classe, il va surement te faire monter au grade supérieur !
- Tu parles, tu l’as couvert de honte en ratant ton passage, il va sûrement encore te punir pour ça.
- Vous croyez ? Einar n’en menait pas large. Il avait réussi à échapper à Grand Siffleur à la fin du cours de combat catastrophique de la veille et à l’éviter toute la soirée. Il avait eu de la chance qu’Astragal lui garde un peu de tarte du diner, parce qu’il avait pas osé se rendre dans la Grande Salle.
Enfin il avait bien fallu qu’il y aille ce matin pour l’appel, mais il avait réussi à pas trop attirer l’attention.

Sauf que Grand Siffleur, il était entré en plein cours d’alchimie, comme ça, au début du cours, et il avait demandé pardon à M’sieur Golfroy de l’interruption, et il s’était tourné vers lui, Einar, qui essayait de disparaître dans son chaudron, pour lui dire qu’il était convoqué dans son bureau après déjeuner du midi, pendant l’après-midi libre qu’ils avaient tous.
Et vu que M’sieur Golfroy et tous les autres élèves étaient témoins de la scène, ben Einar, il pouvait pas trop y échapper, pour le coup.

Du coup, là, pendant le déjeuner, il flippait à max. M’sieur Guidjek était à la table des professeurs et le fixait de temps en temps pour vérifier qu’il s’enfuyait pas. Comme s’il avait encore le courage de fuir de toute manière…

- J’crois que c’est pour le cours de combat d’hier, j’ai pas arrêté de faire des trucs idiots.

- Mais faut dire que sa tête quand il s'est pris la poire en pleine figure, elle était mythique !

Du moins il espérait que c’était pour ça. Et pis quand bien même ça l’était… il avait peur des remarques de Grand Siffleur. Il devait sûrement le détester depuis qu’il avait raté son Passage. Et lui, il se sentait super mal, parce que tout le monde était passé Acier, et que lui, il était encore Fer. Et on se foutait tout le temps de sa gueule à cause de ça.
Il avait encore mal au genou, en plus. Et sa cicatrice, là où l’os était sorti, elle était même pas belle, ça passait même pas pour un acte héroïque de grand guerrier.

L’estomac noué, Einar vit du coin de l’œil Locktar se lever et sortir de la grande salle. Il était censé le suivre, ou attendre un peu, ou quoi ? Il se leva à son tour, dans le doute. T’façon, il arrivait pas à manger.
Une éternité plus tard, il se trouvait devant la porte du bureau de Grand Siffleur. Bon le truc c’est que la porte était ouverte, et que Locktar il l’attendait, et il l’avait vu. Il pouvait plus se défiler. Il déglutit et dansa d’un pied sur l’autre.

- ‘Vouliez m’voir M’sieur ? C’est à cause du cours M’sieur hein c’est ça ? J’fais pas exprès…

Sa voix n’était qu’un filet inaudible, mais il avait la gorge serrée. Il pouvait pas vraiment avouer à Grand Siffleur qu’il arrivait plus à rien en cours de combat depuis le Passage parce qu’il y croyait plus. Il se considérait comme le plus gros nul de l’univers, et puis t’façon il pourrait jamais être quelqu’un qui sait bien combattre, il arrivait même pas à faire son Passage alors que tout le monde avait réussi.
Du coup, il essayait même plus de s’appliquer en cours de combat.
Ca servait à rien t’façon. Grand Siffleur l’aimait pas de toute manière.



_______________
La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Einar_10

La convocation de Grand Siffleur [Terminé] 3o85xwQRevDua9RXqw     La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Volovent

Marlyn Til' Asnil | Duncan Cil' Eternit | Einar Soham | Shannon Seng
Edel Hil'Guidjek

Premier Gardien
Messages : 139
Inscription le : 24/11/2009
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeLun 5 Nov 2012 - 8:18

(incruste coup de vent >< )


Le regard scrutateur, Edel farfouilla un moment dans une pile de rouleau de parchemin qu’Amir avait pourtant prit le temps de ranger la veille. Son bras droit ne dirait mot en constatant le désordre renouvelé, mais ça lui pinçait le cœur de réduir ainsi à néant ce travail, preuve du trésors de patience dont faisait preuve cet homme.
Mais elle n’avait pas le temps et puis Amir n’était pas là pour lui expliquer rapidement l’ordre qu’il avait choisi pour tout ranger. Il l’attendait sûrement déjà dans la salle de réunion avec les autres.

Mettant enfin la main sur ce qu’elle cherchait, la jeune femme fourra le rouleau de parchemin sous son coude, le joignant ainsi aux autres qu’elle s’était procurée.
Chantonant joyeusement tout bas devant sa victoire elle se prit également à siffloter en rejoignant son bureau. Chantonner et siffloter… cela faisait bien longtemps qu’elle ne s’y était pas prise, mais elle était de bonne humeur ! De bien grande, et merveilleuse humeur. Debout, la Première Gardienne griffonna sa signature sur quelques parchemins étalés sur son bureau.

Elle n’aurait sut réellement dire pourquoi elle se sentait ainsi. La violente dispute avec Locktar ne remontait pas assez loin, puisqu’il pesait encore douloureusement sur son cœur certaines nuit. Pourtant ce… renouveau d’appaisement, de légèreté et de joie qui émoustillait ses émotions, semblait occulter tout à fait cette peine durant la journée. Etait-ce une manœuvre inconsciente de son fort intérieur pour se protéger de ses prises de bec avec l’être aimé ? Ou bien tout naturellement le bonheur justifier de voir déjà ses nausées écœurantes disparaître presque totalement ?
Car elles disparaissaient !! Le dégoût de certaines choses lui était resté, mais la sensation désagréable et permanente de ne pouvoir rien manger ou sentir avait disparue. Un véritable bonheur ! Une libération, une guérison, la réalisation de toutes ses espérances, un soulagement !

La porte s’ouvrit alors et Locktar fit son apparition. La jeune femme sourit en terminant rapidement le survole des quelques dernières lignes du rapport entre ses mains avant d’aller embrasser avec enthousiasme, l’homme de sa vie.
Ho la dispute n’était pas terminée, et une partie d’elle-même lui en voulait encore. Ils se disputeraient sûrement encore sur le même sujet dans un futur peut-être proche mais cela n’enlevait rien à son amour pour cet homme diantre tellement désirable !
Et puis se disputer avait quelque chose de véritablement excitant il fallait l’avouer. La fâcheuse habitude d’ouvrir, en plein milieu de leurs griefs, des sortes de « temps mort » innopinés, à grand renfort d’embrassades et de câlineries passionnées, avait fini par créer un système d’association d’idée plutôt paradoxale.

Edel soupira en déposant un baiser sur le nez de Locktar. Depuis le mur où elle lui avait parlé de ce baiser, elle s’était prise d’affection pour cette manie.
Par Wildrick, ce qu’elle se sentait enthousiaste et plaine d’énergie ! Et la réunion n’avait pas commencé. Amir allait sûrement augmenter d’un cran son inspiration et elle n’attendait que de bonnes nouvelles de la part des chefs d’unité.


_Merveilleux de te croiser en pleine journée ! A tout à l’heure…

Edel lui sourit, l’embrassa encore et attrapa une pomme dans la coupe de fruit non loin avant de se diriger vers la sorti en fredonant ce petit air qui ne voulait décidément pas lui sortir de la tête.

- ‘Vouliez m’voir M’sieur ? C’est à cause du cours M’sieur hein c’est ça ? J’fais pas exprès…

Tout d’abord surprise du nouvel arrivant, la Première Gardienne lui sourit finalement chaleureusement. Ce petit homme bredouillant, un élève de Locktar ? Il n’allait pas être trop grondé quand même ! Après tout il avait l’air de survivre jusque là, c’était certainement qu’il n’était pas si mauvais élève, et même une preuve de son potentiel !
Dans un geste familier qu’elle ne comprit pas et qu’elle ne voulu pas comprendre d’ailleurs, la jeune femme ébourrifa affectueusement la crinière de jais déjà en grand désordre. Il lui semblait l’avoir déjà vu quelque part… à la prise de l’Académie ? Dans les couloirs ?


_Ne soit pas si impressionné, il n’est pas si méchant.elle lui sourit encore. Cette posture, ce physique, ce petit air perdu, c’était tout à fait Loric…Je vous laisse entre homme maintenant. elle salua Locktar de la main en sortant - A plus tard, et ne soit pas trop sévère.

La jeune femme croqua avec appétit dans le fruit vert et gouteux qui lui faisait envie depuis plusieurs minutes.

Pas trop sévère ? C’était elle qui avait dit ça ?
Edel soupira en s’enfonçant dans les couloirs. Elle commençait à parler comme sa mère…



_______________
La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Signat10
Locktar Hil'Guidjek

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 634
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeLun 5 Nov 2012 - 15:02

Locktar n'aimait pas ça. Convoquer des élèves dans son bureau pour les sermonner. Surtout quand c'était des élèves de sa maison. Mais là, il était bien obligé. Les agissements d'Einar pendant ses cours n'avaient que trop duré. Les punitions s'accumulaient et l'élève ne changeait pas de comportement. Peut-être qu'une convocation lui ferait l'effet que Locktar escomptait depuis plusieurs cours: le voir enfin réagir pour arrêter de se faire remarquer de cette façon.

Le maître d'armes avait convoqué son élève à la fin du cours de la veille mais Einar s'était éclipsé et il ne s'était pas présenté à son bureau. Du coup, Locktar avait été contraint d'aller le chercher lui-même pendant un cours au laboratoire. Pendant le déjeuner qui avait suivit la convocation, le maître d'armes n'avait pas cessé de fixer son élève pour s'assurer qu'il ne se sauvait pas une nouvelle fois. Quand il eut terminé son déjeuner, Locktar monta directement dans son bureau. Si Einar ne l'imitait pas, l'engueulade n'en serait que plus sévère.

Dans ses appartements, il croisa Edel qui, depuis quelques jours, resplendissait de bonheur. C'était mieux de la voir ainsi plutôt que prise de nausées régulières. La voir ainsi rendait Locktar encore plus heureux de l'évènement qu'ils attendaient. Evènement qui d'ailleurs se précisait de jour en jour, au fur et à mesure que le ventre de la Première Gardienne s'arrondissait. Il l'embrassa et il s'installa dans son bureau, attendant l'arrivée d'Einar. Peu de temps après, Einar se présenta devant la porte restée ouverte. Edel lui souffla deux mots pour le rassurer et elle sortit, laissant la porte toujours ouverte.

- Encore heureux que tu ne fasse pas exprès.

Le contraire l'aurait immédiatement catalogué comme une Elio ou une Shawna.

- Ce n'est pas DU cours que je veux parler mais DES cours. Assieds toi.

Le jeune homme obéit et Locktar reprit.

- Je commence à ne plus supporter que tu te fasse tout le temps remarquer. Remarquer de la mauvaise des façons, je veux dire, sinon tu ne serais pas là.

Pendant qu'il parlait, Locktar fixait son oeil noir sur Einar.

- Tu brises du matériel de l'académie, tu gesticules dans tous les sens, tu percutes les autres, tu m'envoies des fruits sur le crâne.

Ce n'était qu'une maigre liste des nombreuses choses à mettre au compte d'Einar.

- Tu souhaites à ce point pourrir mes cours? Tu veux imiter Elio? Crois moi, tu en prends le chemin.

Shawna partit et Elio qui approchait de la fin de ses études, Locktar pensait qu'il serait libéré et que ses cours se passeraient enfin comme il le désire. Mais voilà qu'Einar prenait la relève.

- Je ne souhaite pas en arriver là, mais si tu continues, ce n'est plus toi que je punirais mais Teylus. Tu auras des points en moins.

Aziel avait eu beau cacher les sabliers, le concours était toujours là. Et bien sûr, Locktar s'arrangerait pour faire savoir qu'Einar avait fait perdre des points à sa maison.

- Tu es un Teylus, tu sais donc comment la maison réagit face à Cérys. Tu souhaites prendre sa place?



_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix

La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Sign_l10





Spoiler:
 
Einar Soham

Apprenti Chantelame
Messages : 312
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeMar 6 Nov 2012 - 16:11

Edel, c’était un piège ?
C’était censé lui faire croire que Grand Siffleur il était pas si méchant qu’il en avait l’air et qu’il avait un cœur lui aussi ? Non parce que quand même, elle lui avait fait un bisou sur le nez, et Einar n’avait pu s’empêcher de sourire sous sa manche. Il faudrait qu’il raconte à Kloa. Et à Astragal aussi. Grand Siffleur il se faisait cuicuiter le nez par sa Grande Siffleuse.
Par contre, il se crispa de nouveau quand elle se tourna vers lui. Elle allait le punir aussi ? Elle en avait le pouvoir, après tout. Elle était Première Gardienne, elle avait toute la garde de l’Académie à ses pieds. Elle allait le faire fouetter. C’est la Première Gardienne qui fouettait les gens selon le Code Merwynien. Enfin il croyait. C’était pas précisé. Mais il arrivait pas à voir Aziel avec un fouet.
Si, en fait. Un fouet ça lui allait bien à Aziel.

Il regarda Edel s’en aller, pantois. Ses propos se creusaient lentement un chemin dans les neurones d’Einar. Elle l’avait pas puni. Elle l’avait… encouragé ? :suspect :
Edel, c’était un piège.
C’était censé lui faire croire que Grand Siffleur il était pas aussi méchant qu’il en avait l’air.

Son regard noir le cloua sur sa chaise.
Pendant toute sa tirade, Einar ne pipa mot. Il pâlit quand on évoqua Elio. C’était la pire insulte que M’sieur Guidjek pouvait lui faire. Le traiter d’Elio. Il serait jamais un Elio. Il était beaucoup plus gentil et beaucoup plus brun. Et beaucoup plus gentil, il l’avait dit ?

Punir Teylus ? Einar manqua de s’insurger. C’était injuste. Ils avaient rien fait. C’était lui le nul. Pas eux. Halina, elle faisait toujours gagner plein de points à la maison, et lui, il supportait pas que ça soit pour rien. Il aurait l’impression que même Lohan le fixerait avec des yeux noirs. Ewall le snoberait encore plus qu’avant.
Il serait une nouvelle Cérys. Ca, il supportait pas. Déjà, il était pas une fille. Et puis d’abord, ils étaient pas SI méchants que ça avec Cérys. Quand ils avaient découvert que y’avait des Teylus qui l’enfermaient dans les placards et lui piquaient ses affaires, ils avaient réagi, eux, les gentils Teylus, et enfermé les affaires des méchants dans des placards, ce qui était un compromis de gentil.
Lui, on allait l’enfermer dans un placard aussi. Il servait à rien, fallait le mettre à l’écart pour qu’il fasse pas de mal à Teylus.

- N-non, M’sieur…

Il s’enfonça les ongles dans les paumes pour pas trembler. Il arrivait pas à soutenir le regard de Grand Siffleur, il était tellement grand et large et méchant ! On mettrait trois Einar côte à côte qu’ils seraient toujours pas aussi larges que Grand Siffleur.

- Ils ont rien fait les autres, M’sieur. C’est pas juste de les punir. Surtout que c’est tout ma faute et même, je fais pas exprès. Il commençait à trembler. Faites-moi laver les couloirs, M’sieur. Envoyez-moi chez M’sieur Krysant, j’veux même bien des coups de fouet, mais pas Teylus, pas les autres…

C’était cette peur que Locktar voulait instiller chez lui, il le savait, mais ça marchait foutrement bien. Il était crédule jusqu’à l’os.

- Vous pouvez pas punir Halina alors qu’elle réussit toujours tout, qu’elle a réussi son passage et qu’elle rapporte toujours plein de points. Même Astragal elle essaie aussi, elle a réussi à grimper au poteau hier. C’est moi qui ai laissé tomber, c’est pas tous les autres. Vous avez pas le droit
, termina-t-il d’une petite voix couinante.

Il préfèrerait largement que Grand Siffleur lui donne des coups de fouet tout de suite, plutôt que de prendre des points à Teylus parce qu’il était faible et qu’il réussissait jamais rien.



_______________
La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Einar_10

La convocation de Grand Siffleur [Terminé] 3o85xwQRevDua9RXqw     La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Volovent

Marlyn Til' Asnil | Duncan Cil' Eternit | Einar Soham | Shannon Seng
Locktar Hil'Guidjek

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 634
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 0:18

- Pas le droit? Je suis ton Primat, le droit, je l'ai justement.

Einar pouvait même s'estimer heureux. Un autre professeur aurait déjà fait plongé le score des Teylus. Mais Locktar était le Primat des Teylus et même si Aziel avait suspendu la remise de coupe, le maître d'armes ne renonçait pas à voir sa maison triompher. Donc, dès qu'il pouvait, il évitait de faire perdre des points. Mais si c'était la dernière solution pour voir Einar changer de comportement....

- Je ne souhaite pas punir les autres Teylus par ta faute mais si c'est la solution pour que tu te redevienne sérieux, je le ferais.

Fouetter par Aziel? Jamais Locktar n'aurait demander cela. Les punitions corporelles, ce n'était pas pour lui. Il ne l'aurait pas supporter. Quand il était encore un soldat, il avait vu des généraux frappés des jeunes recrues qui avaient manqués de respect à leurs supérieurs. Locktar s'était retenu de foncer pour les protéger. Il savait qu'il n'en avait pas le droit, qu'il ne changerait rien s'il intervenait, simplement qu'il subirait lui aussi ce traitement. Il avait alors serré les poings et tenté de retenir sa colère. C'était en grande partie pour cela qu'il avait lâché l'armée d'ailleurs.

- Une punition, ça ne se choisit pas. Tu penses bien que je ne vais pas faire en sorte que tu choisisse ce que tu préfères pour être punit. Si c'est la perte des points qui te fera le plus réagir, je ferais perdre des points.

Et s'il désirait ardemment nettoyer les couloirs, il pourrait toujours le faire pendant son temps libre. L'huile de coude n'avait jamais fait de mal à personne et si en plus, il ordonnait qu'il soit seul dans son couloir pendant le nettoyage, il aurait le temps de réfléchir à ses actes. Oui, l'accumulation des deux punitions pouvait être une bonne idée.

Enfin, pour le moment, il n'était pas question de le punir. Elio et Shawna avaient fait bien pire que lui et les punitions n'avaient pas pour autant tombées. Le pire qu'il avait fait avec son trio infernal, c'était de les chasser du cours. Faut dire que sous Jehan, la discipline était moins suivie à la lettre. Il aurait été curieux de savoir ce que Shawna aurait fait sous l'intendance d'Aziel. Il y aurait pu avoir quelques scènes mémorables. Peut-être même que pour la première fois de sa vie, Locktar aurait soutenu Shawna. Mais bon, tout cela n'était qu'hypothèse puisque l'ancienne Kaelem avait disparu de l'académie du jour au lendemain.

Pendant qu'il réfléchissait, Locktar repensa aux excuses qu'Einar venait de lui offrir. Il cherchait à éviter la perte de points en mettant au crédit l'injustice face au travail des autres. C'était aussi cela le concours des Trois Maisons. S'il ne fallait punir par une perte de points que les erreurs de groupe, il y aura bien peu de descente au final.

Mais une phrase interpella Locktar. Einar avait dit qu'il avait laissé tombé. Laissé tombé? Mais pourquoi? Il fallait qu'il tire cela au clair.

- Tu as laissé tombé? Tu peux m'en dire plus? Pourquoi tu aurais laissé tombé?



_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix

La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Sign_l10





Spoiler:
 
Einar Soham

Apprenti Chantelame
Messages : 312
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeMar 13 Nov 2012 - 18:05

Fallait qu’il se fasse une raison, Teylus allait perdre des points à cause de lui. Ca ferait qu’une déception en plus, voilà. Au pire, ça allait pas aggraver son cas. Il pouvait pas avoir encore moins envie de retourner dans le Dortoir de Teylus que maintenant. Alors c’est sûr que y’avait toujours Halina et Astragal et Ewall et toussa pour lui redonner un peu le moral ou lui donner l’impression qu’il était pas complètement isolé, mais à chaque fois qu’il y avait le cours où Halina allait parce qu’elle était Acier et auquel il pouvait pas assister parce qu’il était que Fer, et qu’il aurait du être Acier aussi, ben il pouvait pas s’empêcher de déprimer.

- C’est à cause du Passage, M’sieur,
finit-il par lâcher.
Il se rembrunit dans son silence en espérant que Locktar comprenne et change de sujet, mais apparemment, c’était pas le cas. Il l’incita à poursuivre d’un geste, ce dont Einar avait le moins envie. Mais fallait peut-être crever l’abcès maintenant. Même si Locktar allait sûrement ENCORE l’engueuler pour le passage. Enfin il en savait rien. Il était pas venu le voir à Eoliane, ni aucun des autres professeurs. Ou alors quand il était inconscient, mais ça, ça comptait pas. C’est donc qu’il en avait rien à faire de ses élèves.
Son genou le démangeait quand il songeait au Passage. C’était psychosomatique. Il transférait sur son genou, avec sa cicatrice moche et toute bourgeonnée, qui avait rien d’une cicatrice de guerre.

- ‘Fin, du Non-passage en fait. ‘Fin vous savez… tout le monde l’a réussi, et tout, et moi j’suis resté Fer, même Gwëll elle a mieux réussi. ‘Fin c’est une dessinatrice et tout mais voilà.

Lui en parler lui faisait très bizarre. Même Halina, il parlait pas du Passage, et à chaque fois qu’elle évoquait le sujet avec les gens, il quittait la pièce ou trouvait quelque chose de très important à faire. Ca lui donnait juste envie de pleurer à chaque fois qu’il pensait à cet échec cuisant alors qu’il était tellement fier d’avoir été choisi pour faire son passage.

- J’serai jamais bon en combat, j’vois pas trop à quoi ça sert de continuer. J’reprendrai l’auberge de Papa, et j’serai jamais Chantelame.

Et ça, ça le tuait, juste. Il était venu à l’Académie pour surtout pas avoir à retourner à Al-Far et à continuer le commerce de Papa. Il aimait beaucoup Papa, mais il voulait être autre chose. Mieux. Plus utile, plus digne, plus… plus pas comme Papa quoi. Mais ça arriverait jamais. Grand Siffleur l’avait pas encore fait renvoyer pour ses échecs à répétition, mais ça ne saurait tarder, alors autant lui faliciter la tâche en ne faisant plus rien en cours de combat, et abréger ses souffrances.
Il se sentait tellement indigne de Bomon depuis le cours de combat qu’il ne le portait plus fièrement au côté comme avant, et ça, c’était signe qu’il avait vraiment laissé tomber tout espoir de briller un jour.

- ‘Parait que j’suis pas digne de Teylus, t’façon.


Locktar Hil'Guidjek

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 634
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeVen 23 Nov 2012 - 18:59

- C’est à cause du Passage, M’sieur,

Du Passage? Locktar ne comprenait pas. Einar s'étant retranché dans son silence, le maître d'armes ne put que faire des suppositions.

C'était peut-être une peine de coeur. Il y avait quelques jours, de nombreux élèves avaient eu leur épreuve de Passage. La plupart l'avaient réussit et certains avaient pris la décision de quitter l'académie. Il faut dire qu'avec Aziel en intendant, ou plutot en tyran, les vagues de départ avaient eu tendance à se multiplier. Heureusement pour l'intendant, les arrivées n'avaient pas diminuées.

Einar avait-il été amoureux d'une élève qui avait quitté l'académie? Se disait-il qu'il ferait mieux d'abandonner pour la retrouver?

- ‘Fin, du Non-passage en fait. ‘Fin vous savez… tout le monde l’a réussi, et tout, et moi j’suis resté Fer, même Gwëll elle a mieux réussi. ‘Fin c’est une dessinatrice et tout mais voilà.

Ah non, c'était pas ça. C'était plus grave en vérité. Bien plus grave. Locktar aurait préféré qu'il lui annonce qu'il était tombé amoureux de Shawna et qu'il allait fouiller l'empire pour la retrouver. Là, c'était une chose que le maître d'armes n'aimait pas entendre dans la bouche d'un de ses élèves.

- Donc tu abandonnes.

Il avait dit cela sur un ton neutre.

- Tu subis un revers dans ta vie et tu recules au lieu de l'affronter.

Einar n'était pourtant pas un de ses nobles à qui on cédait tout. Avait-il eu des parents protecteurs qui lui donnaient tout avant même qu'il ne le demande?

- Avant que tu me dises cela, j'aurais juré que tu étais digne d'être un Teylus.

Bon, c'est sûr que Locktar n'aimait pas le comportement d'Einar dans les cours ces derniers temps mais il avait prouvé par le passé qu'il était digne d'arborer les couleurs de la maison Teylus.

- Mais là, tu lâche les armes. Alors, j'ai envie de dire que oui, tu n'es pas digne d'être un Teylus.

C'était clair et net. Locktar n'était pas quelqu'un qui aimait prendre des pincettes.

- Un Teylus aurait décidé de faire face, de faire en sorte de se montrer plus fort que tous les autres, même ceux qui ont réussit le Passage. Un Teylus aurait fait tout cela par défi, pour me prouver qu'il méritait une seconde chance et que son échec n'était du qu'à sa blessure.

Et Einar n'avait rien fait de cela.

- C'est dommage de t'entendre dire cela, crois moi. Pourtant, j'aurais attendu beaucoup mieux d'un futur Chantelame. Tifen va être déçue quand je vais lui annoncer cela.

Les Chantelames étaient pourtant réputés pour choisir leur élève un peu comme les marchombres. Tifen s'était-elle trompée?

- Si tu choisis d'abandonner, je ne vais pas te retenir, mais sache que tu me déçois énormément. Si tu souhaites reprendre l'auberge de ton père, sors donc de ce bureau, mais sache que je refuserais de te reprendre si tu as des remords.



_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix

La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Sign_l10





Spoiler:
 
Einar Soham

Apprenti Chantelame
Messages : 312
Inscription le : 22/12/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitimeMer 26 Déc 2012 - 2:52

Non, non, j’abandonne pas, avait envie de dire l’esprit de contradiction d’Einar.
A chacune des phrases de Grand Siffleur, son cœur hésitait entre la haine pure (encore que dans son cas, ça s’apparenterait plutôt à un léger mécontentement au pire de sa rage), le désespoir le plus profond et le rien.
Au fond de lui, dans son petit cœur, Einar avait espéré que Grand Siffleur le rassure. Comme tous les adolescents, il aurait bien voulu quelques compliments, que Grand Siffleur lui dise qu’il servait pas à rien, que c’était que passager, qu’il était un de ses meilleurs élèves et qu’il retrouverait son niveau en moins de deux s’il se remotivait un peu.
Mais là, il savait plus trop.
Même Grand Siffleur il avait abandonné tout espoir, on aurait dit, et ça lui faisait absolument rien qu’Einar parte ou reste. Il comptait si peu que ça pour lui ?
Il y croyait vraiment, que Einar était pas digne de Teylus ?
Si Grand Siffleur le disait, c’est que ça devait être vrai. Mais il était pas censé dire ça. ‘Fin les profs c’était censé dire des trucs gentils, ou même sans être forcément gentils, des trucs pour les motiver à coup de pied s’il le fallait, mais pour les motiver quand même.
Là, Einar, ça le motivait pas du tout.

Mais il allait pas sortir maintenant.
‘Fin, si, il allait sortir, parce qu’il avait envie de pleurer et qu’il avait pas envie que Grand Siffleur le voie en train de pleurer, sinon il allait le traiter de tapette, Einar savait pas ce que ça voulait dire, mais il savait que c’était pas cool. Mais il allait pas donner raison tout de suite à Locktar.
Il allait essayer encore une fois.
Et si ça marchait pas, ben…

Enfin ça marcherait sans doute pas, d’ailleurs. Mais par contradiction, il allait pas donner raison à Grand Siffleur.

- …j’vais essayer, M’sieur.
Son ton était tout sauf convaincant, mais là, il avait juste envie de partir. Il avait attendu beaucoup de Grand Siffleur par le passé, et il avait toujours espéré qu’il le boosterait s’il avait des problèmes, mais là, ça le déprimait encore plus. J’peux m’en aller ? ‘Fin, pas quitter le bureau au sens que vous dites, mais juste sortir et r’tourner en cours.. ? et demain j’peux venir en cours aussi ? Oui hein ?

Une fois qu’il eut l’assertion que Locktar avait compris qu’il « quittait pas son bureau » comme il disait mais qu’il quittait juste son bureau comme quelqu’un quitte normalement une pièce, Einar se releva et sortit un peu tremblant du bureau.
Il fallait qu’il se retienne de pleurer au moins jusqu’aux salles d’eaux. Là, il aurait qu’à verrouiller un des cabinets, et personne l’entendrait.

(Fin du Rp)



_______________
La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Einar_10

La convocation de Grand Siffleur [Terminé] 3o85xwQRevDua9RXqw     La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Volovent

Marlyn Til' Asnil | Duncan Cil' Eternit | Einar Soham | Shannon Seng
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La convocation de Grand Siffleur [Terminé]   La convocation de Grand Siffleur [Terminé] Icon_minitime



 
La convocation de Grand Siffleur [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» (mission) Les effluves du grand large ! [Terminé]
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» [Hentaï] Le Grand Jeu
» Lettres à sa defunte grand mère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le premier étage :: Les appartements de Locktar et Edel Hil'Guidjek-