Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinette/!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Larbin-en-Chef
Messages : 58
Inscription le : 07/02/2012
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: /! +18 | En rouge et noir [Inachevé]   Mar 23 Oct 2012 - 7:14

Comme souvent, Shaokys avait élu ses quartiers dans la salle des loisirs. Mais il n'était pas seul. Depuis sa fête d'ailleurs, il n'était plus jamais seul dans la salle des loisirs. Il y avait de nombreux élèves follement attirés par une nouvelle fête, même si Shaokys s'époumonait à leur dire que pour l'instant, il n'avait absolument rien prévu et que ça n'allait pas changé dans les prochains jours étant donné que la surveillance d'Aziel était très active pour le moment. D'ailleurs, Shaokys espérait que cette surveillance active n'était du qu'au fait que le nouvel intendant n'était là que depuis quelques jours seulement et qu'il voulait asseoir son autorité d'entrée. Si c'était le cas, avec le temps, la surveillance se relacherait un peu et l'espoir de refaire une fête reviendrait alors. Mais pour l'instant, c'était mort. Mais les élèves espéraient quand même. Et du coup, la salle des loisirs n'était véritablement vide que la nuit, après le couvre-feu.

Bon, là, il fallait dire que Shaokys n'avait pas cherché à être seul. Non, il était en présence de ce qu'il appelait son Groupe. Ce Groupe était composé de 3 élèves qui avaient suivit Shaokys dès le lendemain de la fête. Pas forcément parce qu'ils voulaient une autre fête mais surtout parce qu'ils le trouvaient "cool" et que d'être avec un gars cool, on devenait cools aussi. Ce n'était pas vraiment des amis pour Shaokys, simplement des élèves avec qui il discutait et dont parfois, il se servait. Oui, il s'en servait parce que, vu qu'il évitait le maximum les cours, l'arnaqueur avait tendance à louper bon nombre d'anecdotes sur les élèves et les profs. Du coup, son Groupe palliait à tout cela et parfois, Shaokys leur demandait des services. Il était un peu le gourou au milieu de ses disciples. Donc non, ce n'était pas des amis. Shaokys, ses amis, il ne s'en servait pas de ce genre. Non, ses amis, c'était des vrais amis.

Son Groupe donc était composé de 3 élèves. Il y avait d'abord Galowan, un dessinateur de la maison Aequor. Vint ensuite Acalid, une combattante de Kaelem. Et enfin Eowire, une marchombre de la maison Teylus. Tous les enseignements, toutes les maisons. Shaokys y avait veillé pour ne rien raté. De plus, il avait aussi veillé à avoir deux filles très sexy en la personne d'Acalid et d'Eowire. Evidemment, il avait couché avec les deux. Au départ, Shaokys avait pensé à trois filles autour de lui, mais finalement, il s'était dit que la compagnie d'un homme, c'était sympa pour avoir aussi des discussions entre mecs.

Ce jour-là, les informations offertes par son Groupe n'était pas vraiment croustillantes. Une bagarre entre élèves qui avait finit chez Aziel et un nouveau couple entre deux Aequors. Cette dernière info était la plus intéressante au final mais juste pour faire savoir à Shaokys qu'une des filles de l'académie n'était plus disponible pour finir dans son lit. Quoique. What a Face. Du coup, Shaokys leur avait fait quelques tours de cartes mais Eowire l'avait frustrée en découvrant rapidement comment l'imiter. Elle avait de la chance d'être super mignonne elle sinon, il lui aurait demandé d'aller voir ailleurs et de ne plus se pointer dans son Groupe.

Mais Shaokys avait quand même été excédé qu'on le perce à jour aussi facilement. Il s'était levé et avait pris congé des élèves et il était sortit de la salle des loisirs. Il rangea son paquet de cartes dans sa poche et il arpenta les couloirs. A chaque fois qu'il entendait les élèves parler du labyrinthe de couloirs de l'académie et qu'il était facile de s'y perdre, Shaokys souriait. Lui, il ne se perdait pas. Il connaissait les couloirs comme sa poche. Alors que tout le monde les trouvait identiques, l'arnaqueur savait décelé les différences. Si bien qu'on pouvait lui bander les yeux et l'amener dans un endroit de l'académie, il saurait exactement où il se trouvait.

Ce fut dans les escaliers de l'aile principale qu'il rencontra un visage connu. Une blonde de Teylus avec qui il avait déjà couché. Il s'en souvenait très bien de cette nuit-là car la blonde était super super belle. Mais impossible de se rappeler de son nom. Il aurait aimé lui reparler mais l'aborder sans connaître son nom, c'était pas top. Du coup, il décida de la suivre discrètement. Quelqu'un allait bien l'interpeller, au moins avec son surnom. Il passa de longues minutes à la suivre et Shaokys paniqua un peu. Un instant, il crut qu'il allait devoir la suivre en cours pour connaître son nom pale. Mais non, un élève arrive et l'interpella. Loeva!!! Voilà, son nom. Shaokys attendit donc que l'élève se casse et il avança vers la Teylus.

- Salut, Loeva. Tu vas bien?



[RP Go, j'espère qu'il sera oufissime . En cas de souci, MP ou Ginette Wink]



_______________

avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]   Sam 27 Oct 2012 - 13:43

    Il y avait quelqu’un qui la suivait.

    Il y avait quelqu’un qui était derrière elle depuis quelques minutes déjà. Une silhouette sombre, dont le pas ne lui disait rien, et qui n’avait pas l’esprit qui trainait dans les Spires. Pas un dessinateur donc. Enfin, pas un dessinateur de bas niveau. Peut-être un bon, capable de faire la différence entre le moment où son esprit était dans les Spires et où il ne l’était pas. Peut-être un combattant. Peut-être un admirateur secret. Vu la surveillance renouvelé dans l’Académie, il y avait peu de chance qu’il l’attaque ou quoi que ce soit du genre. De toute façon, d’autres élèves déambulaient dans les couloirs. Cherchant à se repérer dans ce nouveau décor un peu trop propre, un peu trop ordonné, auquel personne n’était habitué.

    Elle avait ses boucles blondes qui trainaient dans son dos.

    Elle jouait négligemment avec, comme d’habitude, sans vraiment s’en rendre compte. S’emparant d’une boucle, l’emprisonnant entre deux doigts, puis la faisant s’entortiller. La relâchant, enfin, la laissant à sa liberté, la laissant rejoindre le reste de sa crinière. Crinière qui redevenait plus belle de jours en jours. Il était fini le temps où s’attachait les cheveux en un chignon même pas étudié. Il était fini le temps où ses belles boucles étaient presque défraichies. Abimés, ordinaire. Sa belle chevelure reprenait de l’ampleur, de la forme. Comme avant. Mieux qu’avant. Elle les laissait vagabonder jusqu’au bas de son dos. Attirant le regard jaloux de bon nombre de filles. Elle refaisait naître le désir là où elle passait. Elle recommençait à briller, la petite Loeva.

    Elle recommençait à sourire.

    Elle marchait négligemment, n’ayant pas de cours prochainement. Elle marchait de son habituel pas presque dansant. Elle marchait dans ses couloirs qu’elle avait su apprivoisé. Suite à son absence prolongée, elle avait dû s’y réhabituer en se fiant à ses vieux souvenirs. Elle ne s’était donc pas attachée à l’angle formé par le cadre penché, à la torche usée jusqu’à la moelle ou à quelque détail de ce genre. Et c’était sans doute un plus qu’elle avait là. Contrairement à ceux qui avaient continué d’évoluer dans ce dédale pendant son absence, contrairement à ceux qui étaient arrivés pendant son absence, à tous ceux-là, qui s’y étaient accrochés à ces détails-là, elle n’était pas perdue, elle. Sauf peut-être un peu dans sa jolie petite tête.

    Elle était toute vêtue de noir.

    Elle portait l’uniforme, discrètement réajusté. L’uniforme de Teylus. S’accordant à merveille avec son humeur des derniers mois. C’était peut-être la seule personne de l’Académie à qui l’uniforme allait vraiment bien. Il ne lui enlevait rien de son charme. Mettant au contraire ses boucles blondes et sa peau pâle qui ne tarderait guère à prendre le soleil. Et puis ses yeux verts. Aucune autre couleur ne lui aurait mieux allé actuellement sûrement. Même lorsqu’elle n’était pas vêtue de l’uniforme, en de rares occasions, ou avant l’arrivée du nouvel intendant, elle prenait plaisir à se vêtir de noir. A jouer avec la couleur de sa maison. Alors qu’avant, elle ne mettait que des couleurs claires. Pâles. Pastels. Qui ternissait presque un peu, si cela était possible, ses jolies boucles blondes.

    Il y avait toujours quelqu’un qui la suivait.

    Un jeune Teylus qu’elle avait croisé quelques fois était dans le couloir. Il la regardait d’un air un peu hésitant, un peu bête. Il semblait totalement perdu. Le sourire de la jeune femme sembla le rassurer, il était vrai qu’elle n’avait pas forcément été d’une humeur très accueillante dernièrement. Et comme il était arrivé pendant son absence, il ne l’avait quasiment connu que comme ça. Hésitant.

    - Loeva ! Tu… Je vais paraître bête mais… Tu sais comment retourner au dortoir d’ici ?

    Encore un élève perdu. Ils se fiaient tous au désordre régnant précédemment pour s’orienter ou quoi ? Elle lui sourit gentiment et lui expliqua rapidement. Il la remercia platement, toujours gêné, puis s’éclipsa.

    Il y avait encore, et toujours quelqu’un qui la suivait.

    Mais quelqu’un qui, enfin, l’aborda.


    - On se co…

    Le Kaelem lui disait quelque chose. Ah oui… La veille de la coupe.

    - Ah oui, tu es…

    Mais c’était quoi son nom déjà ? Sha… Shoa… Sa finissait par « it » ou « is », quelque chose comme ça…

    - Shao c’est ça ?

    Si elle s’était trompée, elle aurait eu l’air fine. Le fait qu’il n’affiche pas d’air étrange la conforta. Ça devait bien être Shao-quelque-chose. Son sourire s’élargit.

    - Je vais bien et toi ? Toujours à trainer dans les couloirs à la recherche des jolies filles ?



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

Larbin-en-Chef
Messages : 58
Inscription le : 07/02/2012
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]   Lun 29 Oct 2012 - 20:16

Elle était superbe belle, Loeva. Vraiment sexy et tout. En plus, et ça, c'était une performance, l'uniforme lui allait super bien. Faut dire aussi que Loeva était dans le top 5 des filles les plus belles de l'académie. Du coup, il y avait beaucoup de vêtements qui lui allaient. Mais la tenue que Shaokys lui avait préféré, c'était celle d'Eve. Car Shaokys avait eu la chance, que dis-je, l'honneur de la voir ainsi la veille de la soit-disante remise de coupe, qui s'était transformée en arrivée du Tyran.

D'ailleurs, en voyant Loeva, Shaokys se sentait prêt à rompre l'une de ses règles d'or: Ne pas coucher deux fois avec la même fille. Cette règle, il l'avait instauré pour être sûr de ne pas s'attacher avec les filles qui terminaient dans son lit. Tomber amoureux? Quelle horreur! Non surtout pas, il aimait trop sa liberté de célibataire pour s'attacher à une fille. Non, rien que de l'amitié, pas plus. Mais là, avec Loeva, il était pour un oubli momentané de cette règle. Non pas qu'il était tombé amoureux de Loeva. Si en fait, il était tombé amoureux. Mais juste de son corps. Donc, Shaokys n'aurait pas été contre de faire de Loeva son PQR (Plan Q Régulier). Ce n'était pas tombé amoureux, ça. Il continuait d'être libre de coucher avec qui il voulait tout en continuant de voir régulièrement Loeva.

Bon, par contre, c'était pas sûr que Loeva soit d'accord. Après tout, lors de leur nuit ensemble, ils s'étaient pas mal alcoolisé l'un et l'autre. Peut-être que, sobre, Loeva ne serait pas tenté par lui. Mais non, qu'il était bête. C'était évident qu'elle serait tenté par lui. Il était l'un des plus bels hommes de cette académie, si ce n'était le plus beau. En plus, il était devenu une personne très importante avec son talent d'organisateur de fête. Un seul de ses sourires suffisait à faire évanouir quelques filles. Donc, s'il demandait à Loeva de le suivre dans un endroit discret où ils seraient que tous les deux.

- Je suis en pleine forme. Et j'ai plus besoin de chercher les jolies filles, je suis tombé sur la plus belle.

Shaokys ne savait pas que sa réputation de coureur de jupons avait autant circulé. A moins que ce n'était que Loeva qui le savait, vu qu'ils avaient déjà couché ensemble. Ou alors, il avait avoué ses passe-temps lors de la soirée alcoolisée. C'était ça le souci avec l'alcool, quand on en buvait trop, on se souvenait pas de tout le lendemain. Et ce soir-là, ils en avaient bu vraiment beaucoup.

- Alors qu'est ce que tu deviens? Aziel ne te fait pas trop souffrir?

Question un peu bête il fallait l'avouer. Les élèves qui vouaient un culte à Aziel n'étaient pas bien nombreux. Pour tous les autres, c'était galère et ils espéraient tous que le nouvel intendant retournerait rapidement dans sa capitale.

- Tu as du temps devant toi? Parce que j'ai appris quelques tours de cartes, je pourrais te les montrer si tu veux.

Il s'entrainait tous les jours à apprendre des tours de cartes. La manipulation des cartes, ça le connaissait depuis le temps. Quand il jouait avec ses cartes, on avait l'impression qu'il faisait de la magie. Pourtant, il n'y avait rien de magique, juste de la technique. Avec de l'entrainement et de la dextérité, tout le monde pourrait faire comme lui.

-
Alors tu viens?

Dans un appartement des invités. Vide et fermé à clé.



_______________

avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]   Ven 2 Nov 2012 - 20:50

    Il était plutôt mignon en fait. Enfin, logique. Elle n’allait pas non plus passer une nuit avec un homme affreux. Mais ils avaient tant bu cette nuit-là, qu’elle n’était pas sûre d’avoir encore tous ces esprits quand cet espèce de jeu un peu idiot avait commencé. Elle aurait pu choisir un moyen. Mais même bourrée, elle choisissait plutôt bien en fait. Bronzé, brun, bien bâti. Quoiqu’un peu jeune. Sûrement plus jeune qu’elle. Mais sans doute pas de beaucoup. Et il avait de l’expérience. Et ne la collait pas après. C’était l’essentiel. Elle pouvait peut-être s’amuser une autre fois avec lui. S’il continuait sur sa lancée. S’il ne commençait pas à la coller comme j’sais pas quoi. Elle ne voulait pas d’un copain non plus. Non, juste d’un objet avec lequel s’amuser. Et il tombait plutôt bien.

    La plus belle, hein ? Je n’en suis pas convaincue, franchement. Mais encore ne m’as-tu pas vu juste au retour de ma convalescence, avec mes boucles attachées négligemment en un espèce de chignon affreux. Là, tu n'aurais sûrement pas dit ça. Mais tu aurais tout de même tenter de m’amener dans ton lit je pense. Ou dans un autre, qu’importe ?

    Aziel, la faire souffrir ? Non, elle s’en fichait un peu au final. La seule règle qui coinçait vraiment au niveau du code merwynnien, c’était le truc là, par rapport aux cours particuliers. Parce qu’elle était censée en avoir, elle, des cours particuliers avec Dame Ril’ Otrin, et qu’elle aimerait bien les avoir et avancer dans son apprentissage, rattraper tout ce temps perdu. Ah, et aussi le fait que la coupe ait été annulée. Parce qu’après tout le mal qu’elle s’était donnée pour faire gagner des points à sa nouvelle maison chérie, c’était un peu rageant tout de même. Donc en fait, son arrivée ne l’arrangeait pas trop, mais elle n’allait pas non plus jusqu’à raller comme une forcenée ni faire un scandale comme cet ancien corbac reconvertit en prof de combat et qui était d’ailleurs le primat de sa maison. Il devait bien aimer le noir celui-là, ça lui allait plutôt bien au caractère en plus. Bref, qu’importe.

    Et puis il lui proposa de lui montrer quelques nouveaux tours de cartes. Mm… Intéressant. Autant qu’elle s’en souvienne et que l’alcool lui permette de se souvenir, il ne lui avait jamais montré un quelconque tour de carte. Et elle avait entendu dire qu’il était plutôt doué. Alors… Pourquoi pas ? Elle avait du temps à tuer là, et quel meilleure façon de le passer que d’être avec une personne avec qui elle avait déjà passé du bon temps ? Même si elle n’avait pas particulièrement l’intention de s’attacher ou quoi que ce soit dans le genre, aller dans un endroit désert, où elle ne croiserait pas tous ces regards envieux, pour qu’un mignon jeune homme lui montre quelques tours de cartes, c’était plutôt intéressant comme proposition.


    Alors, tu viens ?
    Juste une condition si tu permets.

    Elle s’approcha, pour lui murmurer à l’oreille, comme un secret trop fragile :

    - Seulement si on est seuls.

    Un sourire carnassier aux lèvres. Elle n’était plus la presque innocente petite Loeva qui était arrivée à l’Académie. Malgré le nouvel intendant, elle avait bien l’intention de s’amuser la belle.

    Elle le suivit, à travers quelques couloirs qui devinrent de plus en plus déserts. Essayait-il de la perdre ? Si c’était le cas, c’était loupé en tout cas. Il la menait jusqu’aux appartements des invités là, non ? C’était ce que son sens de l’orientation et ses souvenirs des soirées à errer dans ses couloirs lui indiquait. Bonne idée, les appartements des invités. Ils étaient plutôt déserts généralement. Ils ne risquaient pas trop d’être dérangés. Sauf si Aziel-le-Fiel se décidait à faire je-ne-sais quelle ronde idiote et inutile. Dans ce cas elle pourrait toujours dire que c’était ce Shao qui l’avait induite en erreur, alors qu’elle cherchait son chemin. Elle savait plutôt bien jouer à l’innocente. Et il était rare qu’on lui refuse quelque chose à la belle. C’était un avantage à être l’une des plus belles de l’Académie, et à avoir une réputation d’élève plutôt calme.

    Ils s’arrêtèrent enfin, après être entrés dans l’un des appartements. La jeune femme fit un tour rapide de la pièce, histoire d’observer un peu comment c’était fait. Elle n’était jamais entrée dans l’un de ses appartements. Il y avait une porte là, à quoi menait-elle ? Elle se tourna vers le Kaelem, qui ne lui dit pas de ne pas l’ouvrir. Alors elle l’ouvrit. Tiens, la chambre. Toujours intéressant comme information. Repoussant légèrement la porte, sans vraiment prendre la peine de la fermer, elle se ré-avança vers le jeune Kaelem. Le sourire aux lèvres.


    - Alors, ces tours de cartes ?



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

Larbin-en-Chef
Messages : 58
Inscription le : 07/02/2012
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]   Ven 2 Nov 2012 - 22:14

- Seulement si on est seuls.

Des mots glissés dans l'oreille. Shaokys ne put s'empêcher de sourire. Évidemment qu'ils seraient seuls. Le jeune dragueur n'était pas du genre partageur. Et face à une jolie blonde comme Loeva, il l'était encore moins.

Il n'hésita pas trop longtemps de l'endroit où la conduire. La salle des loisirs? Non, trop occupée depuis la dernière fête et c'était même devenu une espèce d'endroit de ralliement pour ceux qui voulaient balancer sur Aziel. Donc pas la peine d'aller là bas. Il opta donc pour les appartements des invités de l'académie. Il n'y en avait quasiement pas en ce moment. Bien sûr, ils étaient sur le même étage que les appartements des résidents et donc des gardes amenés par Aziel mais en journée, tous les gardes étaient de faction, donc ils étaient tranquille.

Ils entrèrent dans le plus éloigné et Shaokys bloqua la porte.

- Alors, ces tours de cartes ?

Avec un sourire, Shaokys s'approcha de la Teylus. Il attrapa son parquet de cartes spécial. Pour ses tours de cartes, Shaokys avait plusieurs paquets sur lui. Chacun prévu spécialement pour un tour, étant donné que souvent chaque tour demande une préparation avant de se présenter devant son public. Du coup, vu qu'il ne préparait rien devant la personne, le tour en était plus impressionnant, surtout s'il débutait par une fausse coupe, qui consistait à faire semblant de mélanger alors qu'en vérité à la fin de cette fausse coupe, les cartes retrouvaient leurs places initiales.

Pour le tour qu'il avait prévu de montrer à Loeva, c'était simple. Le paquet était ordonné. Ca commençait par les piques avec l'as puis, le deux, puis le trois et ainsi de suite jusqu'au roi. Venait ensuite les coeur ordonnés de la même manière, puis les trèfle et enfin les carreau. Le tour consistait à nommer chaque carte. Chose simple quand le paquet était classé de cette manière. Bien sûr, pour que Loeva ne se rende pas compte de la supercherie, il procéda à une fausse coupe et il étala les cartes face cachées sur une table.

- Choisis une carte, je vais te dire ce que c'est.

Loeva montra une carte et Shaokys fit mine de réfléchir. En vérité, il comptait les cartes.

- Dame de coeur

Shaokys retourna la carte. Il ne s'était évidemment pas trompé. Il recommença plusieurs fois, avec à chaque fois la bonne réponse au bout.

- Pas mal hein? dit-il en rangeant son paquet de cartes. Maintenant, pour la suite du spectacle, il faut que tu te laisses faire.

Il s'approcha de Loeva et l'embrassa. Bon le baiser, c'était juste un petit plus. Il la fit doucement reculé contre la porte de bois.

- Ferme les yeux.

Shaokys attrapa un autre paquet. Celui-ci, ce n'était pas des cartes pour jouer, même si ça en avait la forme. Non, c'était simplement des plaques de fer aiguisées.

Il les sortit de leur étui et il les planta dans la cloison de bois qui servait de dossier à Loeva. Ainsi, il fixa les vetements de la Teylus sur la porte, l'immobilisant complètement.

Ce tour, l'arnaqueur l'avait imaginé quand il était encore avec son père. Un été, ils avaient intégré un cirque et Shaokys avait été fasciné par le lanceur de couteaux. Un jour, ce dernier avait par mégarde planté son couteau si proche du bras de son assistante que la tenue de la femme avait été fixée par le couteau. L'assistante n'avait pas pu bouger son bras sans qu'on bouge le couteau sous peine de déchirer le tissu. Du coup, une idée avait germé dans l'esprit pervers de Shaokys.

Et face à Loeva, il mettait cette idée en place. La Teylus étant immobilisée.

- Tu peux ouvrir les yeux.

Les yeux de Loeva se posèrent sur les plaques de fer puis sur Shaokys.

- Te voilà prisonnière de cette porte.

Avec un sourire, il s'approcha de Loeva et l'embrassa de nouveau.

- Mais je suis ton prince venu te délivrer de cette prison.

Enlever les couteaux pour qu'elle puisse bouger de nouveau? Non, voyons. Enlever les vêtements pour qu'elle puisse bouger de nouveau? Evidemment.

Shaokys défit les lacets qui maintenaient le pantalon de Loeva à sa taille et il souleva les jambes de la belle pour les sortir du tissu. Il l'embrassa à nouveau, caressant la culotte de la Teylus pendant ce temps. De sa main libre, il déboutonna lentement le haut de l'uniforme.



[Edition à volonté]



_______________

avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]   Lun 28 Jan 2013 - 20:31

    La belle était joueuse. Elle avait appris à être ainsi à force d'user, de jouer de ses charmes pour séduire les malheureux. A force de vouloir se conforter dans sa beauté, être sûre qu'elle était attirante, puisqu'au moins une personne avait réussi à l'ignorer, des années durant. Elle avait fini par comprendre que parfois, mieux valait être ignorée. Parfois, il fallait savoir être ignorée même. Et toujours, il faut être adorablement craquante. Irrésistible. Pour ne pas s'attirer des ennuis. Ainsi la belle pouvait faire ce qu'elle voulait, quand elle le voulait. Sa réputation la précéderait toujours. Elle était connue pour ne pas être dérangeante. Pour être sage. Gentille. Tout ça. Ainsi, on ne l'embêtait jamais sur les règles et tout ce qui s'ensuit.

    Plutôt pratique, d'être belle.

    Elle prenait de l'assurance.

    Le Kaelem s'approcha de la jeune femme. Lui montra un tour, qu'il recommença. Elle devait choisir une carte, parmi le paquet qu'il avait soigneusement étalé. Et puis il la devinait. Systématiquement. Sans jamais se tromper. Il se débrouillait plutôt bien, le Shao. Que connaissait-il d'autre comme jeu ? Et puis, vint le moment où il rangea ses cartes. Cela s'avérait de suite plus intéressant. Ils allaient enfin changer de jeu. Parce que c'était pas qu'elle commençait à s'en lasser. Mais un peu quand même.

    Il s'approcha de nouveau, s'embrassa sans se poser de question, sans se demander comment la jeune femme allait réagir. Sûr de lui. Ils se ressemblaient, là dessus. Chacun était sûr de lui dans ce genre de situation. Sûr de son charme, sûr de sa beauté. Sûr de l'attirance plus ou moins feinte de l'autre. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'ils se retrouvaient dans une situation similaire. Ils s'étaient déjà retrouvés tous deux dans le même lit. Alors un baiser de plus ou de moins, qu'est-ce que ça changeait, au final ?

    Elle avait décidé de se laisser faire.

    Alors elle ferma les yeux, lorsqu'il lui demanda. Le laissant agir à sa guise. Elle sentit qu'il s'affairait. Elle sentit que ses habits la tiraient en arrière. Elle sentit comme des plaques froides contre sa peau. Et lorsqu'il lui dit d'ouvrir les yeux, son impression, son ressenti se confirma. Elle était immobilisée contre la porte en bois par des plaques de fer qui ressemblaient étrangement à des cartes de jeu. Idée pour le moins originale, elle ne pouvait pas le nier cela.


    Prisonnière hein ? Sais-tu que si je le souhaite, je peux dessiner ? Faire apparaître je ne sais quel objet qui m'en libérera, de cette porte ? Mais étrangement, je n'en ai pas l'envie, je n'en ressens pas le besoin. Je souhaite juste voir ce qui m'attends après.

    Il se rapprocha de nouveau, la gratifia d'un baiser, encore. Se qualifia de prince.

    Prince, hein ? Le temps d'un instant alors. Tu n'es même pas noble sinon. Mais je m'en fiche à vrai dire. Je ne porte pas le nom de ma mère, mais celui de mon père. Je ne peux guère te reprocher de ne pas avoir cette fameuse particule.

    Et sans plus un mot, il s'attaqua directement aux lacets qui retenaient le pantalon de la Teylus, l'aidant à extirper ses belles jambes du tissu bien moins agréable que les mains du jeune Kaelem. Puis il commença à s'attaquer à son haut.

    Désormais, elle pouvait presque agir à sa guise. Elle referma ses jambes derrière Shaokys, l'emprisonnant ainsi dans son étreinte, rendant le rapprochement encore plus complet. Le temps de ne plus être collée à ce panneau de bois. Ses bras libéré, elle les posa l'un après l'autre autour du cou du jeune homme. Seul la force du Kaelem l'empêchait de tomber désormais. Il la porta jusqu'à un meuble qui trônait là, et l'y déposa. Enfin libre de ses mouvements, la belle en profita pour le repousser contre le mur, et le temps d'un saut dans les Spires et il était bloqué contre le mur via des liens au niveau des poignets et chevilles. Bien moins handicapant que ce ne l'était pour elle donc. Et bien moins risqué pour l'uniforme.

    S'approchant lentement, très lentement, le laissant goûter au bonheur de voir son corps presque nu se mouvoir, s'approcher, elle susurra en un sourire :


    - Je ne vois pas pourquoi je serais la seule à être presque nue, ici.

    Et elle s'approcha enfin, caressant d'une main son visage, l'autre s'attaquant au torse, au haut de l'uniforme. Déplaçant les liens qui le maintenait au mur l'espace d'un instant, juste le temps d'enlever la manche. Puis l'autre. Le haut tomba.

    Et elle commença à s'attaquer au bas. Se débrouillant toujours pour que son corps reste bien dans l'angle de vue du Kaelem...


    [Edition à volonté également, évidemment.]



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !
avatar

Larbin-en-Chef
Messages : 58
Inscription le : 07/02/2012
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]   Dim 12 Mai 2013 - 0:00

Loeva s'était agrippée à lui. Comme si sa vie en dépendait. Si Shaokys n'avait pas eu l'esprit si occupé par la vision de Loeva en sous-vêtement, il aurait pensé au koala s'accrochant à son tronc. Sauf que le koala n'embrassait pas l'arbre avec autant de fougue. Et Loeva était bien plus belle qu'un koala. Shaokys n'avait pas un type précis de femme pour lui plaire mais s'il en avait un, Loeva aurait très bien l'incarner.

Il la déposa sur un meuble, toujours en l'embrassant. C'était à croire qu'il devenait accro aux lèvres de la jolie blonde. Surpris de penser à cela, Shaokys se libéra des lèvres de Loeva. Accro? Non, c'était une folie. Jamais il n'avait été accro à une fille avant elle et ça n'allait pas commencer aujourd'hui. Shaokys était quelqu'un qui aimait les conquêtes multiples. Comment pouvait-il se mettre en couple avec une seule d'entre elles? Il ne pourrait certainement pas le supporter bien longtemps. D'ailleurs, il était certain qu'il lui suffisait de sortir de la pièce et se balader dans le couloir pour penser à d'autres filles que Loeva. Même s'il se rendait compte que Loeva était la seule fille avec qui il couchait deux fois, même si pour la première fois, il avait pas les idées totalement claires. Il fallait croire que la jolie blonde des Teylus avait une place spéciale dans son coeur.

Shaokys fut repoussé contre le mur par Loeva. Non sans violence mais le jeune joueur ne se fit pas mal en percutant le mur. Il fallait croire que la Teylus avait su doser sa puissance. Shaokys avait tenté de revenir vers elle mais il n'en eut pas l'occasion. Des liens apparurent comme par enchantement au niveau de ses poignets et de ses chevilles, le bloquant contre le mur. Il n'arrivait plus à bouger ni à s'éloigner du mur. Pendant un court instant, il se demanda ce qui lui arrivait avant de se rappeler que l'académie accueillait des dessinatrices. Loeva était certainement l'une d'entre elles. Elle s'était vengé du petit tour qu'il lui avait joué. C'était lui désormais qui était coincé du mur, à la merci de la dessinatrice. Avec un sourire, il attendit de connaître le sort que sa geôlière lui réservait.

Il ne patienta pas bien longtemps, Loeva lui expliqua par une phrase ce qu'elle comptait faire. Remettre les compteurs à zéro. Elle le déshabilla avec délicatesse, sans pour autant déserrer ses liens. Il se retrouva en sous-vêtement et il remarqua qu'il avait du mal à masquer son envie naissante. Loeva le remarqua certainement car Shaokys sentit la tension sur les liens se relâcher. Le jeune joueur en profita pour s'échapper des liens et du coup, s'éloigner du mur. Ses lèvres retrouvèrent le contact des lèvres de Loeva. Tout comme quand il jouait aux Yeux du Serpent, Shaokys détestait être le premier à être nu. Pendant le baiser, il dégrafa le soutien gorge de Loeva. Il termina sa mission en faisant glisser la dernière pièce de vêtement.

Il l'embrassa de nouveau, la caressa. Qu'il était bien avec elle dans cette pièce. Dire qu'il s'était inquiété en venant à l'académie. Il avait peur de ne pas s'y plaire, de se croire enfermer sans les barreaux aux fenêtres. Mais finalement, il s'y plaisait. Et pour le moment, il n'avait pas envie de s'en aller. A l'heure actuelle, il ne souhaitait se trouver que dans un seul endroit: dans les bras de Loeva.


[J'espère que tu auras assez pour répondre. Si ce n'est pas le cas, fais moi signe, ou demande à robert de le faire angel]



_______________

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: /!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]   



 
/!\ +18 | En rouge et noir [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» SONYA LA ROUGE/ FLEUVE NOIR 12
» Et quand vient le soir, pour qu'un ciel flamboie, le Rouge et le Noir ne s'épousent-ils pas ? [Libre]
» CLIFFORD ? Le grand chien rouge.
» [Console] Pokémon Rouge/Bleu/Jaune sur 3DS !
» [WIP] Blood Axes - Les peaux rouge du Desert !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le troisième étage :: Les appartements des invités de l'Académie-