Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteQuestion d'équilibre [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Question d'équilibre [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Etincelle
Messages : 16
Inscription le : 10/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Question d'équilibre [Inachevé]   Lun 22 Oct 2012 - 9:06

Mais qu'est-ce que je fous là ?

La peur au ventre, Syriane bataillait pour grimper jusqu'au toit. Elle n'avait pas de réponse à sa question, si ce n'est que la curiosité l'avait poussé. Poussé à quoi ? À voir l'Académie d'un peu plus haut. C'était un tout jeune élève marchombre qui lui avait indiqué ce passage, lui affirmant qu'il était le plus facile à emprunter et que même un enfant aurait été capable de passer par là. Il avait parlé un peu trop vite, et surtout c'était sans compter sur le vertige qui saisissait Syriane.

La jeune dessinatrice attrapa une dernière prise et se hissa tant bien que mal sur la toiture. L'inclinaison de cette partie du dessus de l'Académie, ajoutée à la surface lisse des tuiles et au vide à quelques centimètres d'elle, finirent de lui donner le tournis. Elle n'était décidément pas faite pour l'escalade.

Tandis qu'elle reculait presque en rampant jusqu'à un endroit plus stable, elle sursauta violemment en entendant une voix l'interpeller, trébucha et s'aplatit presque contre le toit. Ses mains agrippèrent si rudement les tuiles que ses phalanges en blanchirent. Les paupières serrées, elle mit quelques secondes avant de rouvrir un œil et d'interroger l'inconnue au dessus d'elle : « J'suis morte ? »



_______________

avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Question d'équilibre [Inachevé]   Jeu 25 Oct 2012 - 22:23

Gwëll ressassait. Cette nuit, avec Lya endormie dans ses bras l'avait rendue songeuse.
Elle ne cessait de repenser à ce qu'elle avait entendu, à ce qu'elle avait pu voir, pu comprendre. À cette autre nuit que ça lui avait rappelée.

Sur les toits. Cette nuit où tout avait été si flou, où elle n'avait pas comprit ce qui lui arrivait. Cette nuit bizarre où tout s'était enchaîné derrière un voile de soie, fin mais opaque.
Cette nuit où ils avaient fini à l'infirmerie, tous. Enfin, non, justement, pas tous. Il y en avait un qui avait réchappé. Un qui, dans son esprit, avait du mal à se détacher de l'écran sombre de ses pensées. Et pourtant, un dont elle devait réussir à se souvenir, elle avait promis. Et elle ne trahissait jamais ses engagements.
Elle y parviendrait et elle réussirait à réparer le cœur de Lya.

Mais son visage ne remontait toujours pas. Il restait encore cette forme imprécise, cette ombre dans l'obscurité de ses pensées. Et elle s'en voulait de ne pas se rappeler plus que cette cape rouge, cette cape couleur de sang. Et du ton de Lya.
Elle se souvenait que Lya n'était pas contente, ce soir là. Qu'elle s'était énervée, un coup de sang. Et elle avait crié plein de choses. Et très certainement un nom. Mais un nom qu'elle ne parvenait plus à se rappeler. Frustrant.
Et elle retournait les pendentifs, entre ses doigts. Le loup et l'hirondelle. De beaux bijoux, mais elle ne les aimait pas. Parce qu'ils évoquaient tant de souvenirs, dans sa mémoire, tant d'écho qui résonnaient, résonnaient, résonnaient... sans fin.


Gwëll se leva, remit les pierres dans le morceau de soie, dans le coffret. Il fallait qu'elle s'aère l'esprit. Ça devenait nécessaire.
Elle se faufila hors de sa chambre, en douce, parce qu'elle n'avait pas le droit. Personne n'avait plus le droit de rien, à vrai dire. Mais c'était ce qui rendaient les choses si attrayantes.
Elle passa plusieurs couloirs sans rencontrer personne, puis son regard croisa celui d'homme en tunique orange. Elle grimaça et se ramassa sur elle même, sourire contrit à l'appui. Et puis ses yeux se posèrent sur le visage du garde en question. Kylian. Il lui adressa un clin d’œil complice, et pointa du doigt un coin obscur au bas de l'escalier le plus proche. Son acolyte partit en courant dans la direction pointée et Kylian sourit.
Les épaules de Gwëll retombèrent et elle repartit en lui souriant en retour.


D'un coup d'épaule, la trappe céda. Il semblait que cela devait faire un certain temps qu'elle n'avait pas été utilisée, au vu de l'opacité du nuage de poussière qui s'en dégagea. Gwëll éternua une fois et puis sa tête partit rejoindre les étoiles.
Les toits. Ce serait là, qu'elle pourrait peut être trouver l'inspiration. L'idée qui lui manquait.

Elle s'assit sur les tuiles humides, rassembla ses genoux sous son menton et enlaça ses bras autour. Elle ferma les yeux, une seconde, humant l'air du soir. La nuit ne tarderait plus à tomber et déjà le soir se teintait des couleurs de l'automne. Alors que l'air se parfumait des fragrances de la forêt.
Gwëll soupira et rouvrit les yeux. Comment pouvait il s'appeler ? Qui était il ? D'où venait il ? Qu'avait il bien pu faire à Lya ? Tant de questions et si peu de réponses, il lui semblait qu'elle tournait en rond.

Il avait été là, sur ces toits. Il avait respiré cet air du soir. Il avait foulé ces tuiles. Il avait regardé ce paysage. Elle savait ce qu'il avait fait, ce qu'il avait pu penser, peut être, mais pas lui. Pas son visage, pas ses traits, pas son nom. Et c'était ce qui lui manquait.
Ce dont elle avait besoin.

Son regard fut détourné par un mouvement. En périphérie du toit.

Il y a quelqu'un ?

Et puis il y eut un bruit, comme une chute. Gwëll accourut. Une chute, même minime sur les toits, ça pouvait être terrible, avoir des conséquences inimaginables. Elle était bien placée pour le dire. Et elle ne voulait pas que cela se reproduise.
Une fille, à plat ventre sur les tuiles, juste au bord. Elle avait eu de la chance, avec ses pieds dans le vide, elle avait évité le pire.


Oui, tu es vivante, mais tu as de la chance, tu as vu comme tu es près du bord ? Tu aurais très bien pu tomber... attends, viens, je t'aide.

Gwëll attrapa une cheminée, d'une main, et la main de la fille, dans l'autre. Et puis elle tira du plus fort qu'elle pouvait et elle réussit à hisser l'autre.
Assied toi là, à coté de moi, respirons un coup, l'émotion va passer.

C'était revenu. Elle l'avait déjà vu. La fois où elle était tombée de l'arbre. Et elle le détestait. Maintenant, du moins.
Selhan, son nom, c'était sûr.


[si ça te va, sinon, hésite pas à me le dire =)]


_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Etincelle
Messages : 16
Inscription le : 10/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Question d'équilibre [Inachevé]   Dim 28 Oct 2012 - 12:31

Le monde continuait de tourner comme un manège, si bien que Syriane crut qu’elle n’arriverait jamais à serrer la main de l’autre fille dans la sienne. Pourtant, c’est hébétée mais bien vivante qu’elle se retrouva soudain sur une surface plane. Elle secoua un moment la tête pour se remettre les idées en place, puis fixa à nouveau le regard sur le vide qu’elle venait de défier. Pauvre idiote, se reprocha-t-elle. Il n’y a que moi pour prendre des risques pareils.

Une fois remise, elle posa un regard neuf sur la jeune fille qui l’avait sauvée. Elle fut aussitôt sûre de l’avoir déjà vu en cours ; comment oublier cette chevelure flamboyante ? Se sentant un peu coupable de ne pas connaître son prénom, elle hésita avant de lui dire :

« Merci. J’ai une dette envers toi. »

Elle se doutait bien que l’autre ne comprendrait pas quelle importance ce genre de choses avait à ses yeux, mais elle n’avait pas su se retenir de l’énoncer. Les superstitions de ses parents avaient déteint sur elle, elle était donc persuadée qu’un jour elle aurait à rendre la monnaie de sa pièce à sa « sauveuse ». L’air embarrassé, elle continua :

« Je voulais juste voir l’académie de plus haut. Et peut-être la ville... »

Elle essaya de se retourner, mais le vertige la saisit à nouveau et elle essaya de dissimuler sa trouille sous un sourire confus et une question banale.

« Comment tu t’appelles ? »



_______________

avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Question d'équilibre [Inachevé]   Dim 2 Déc 2012 - 18:33

Le cœur de Gwëll rebondissait encore un peu, dans sa poitrine.
La fille avait vraiment été sur le point de tomber. Et, depuis les toits, un chute aurait été terriblement déplorable. Mais elle était là, et elle ne tomberait pas, elle n'avait plus aucune chance de tomber, même.


Un dette ? Non, c'est normal que je t'aie aidée !

N'importe qui aurait fait ça pour n'importe qui d'autre non ? Du moins, elle, elle l'aurait fait pour n'importe qui, et elle espérait que n'importe qui l'aurait fait pour elle. C'était humain, après tout, de ne pas vouloir laisser les autres tomber, c'était normal.

Oh, tu es nouvelle, non ? Oui, depuis le toit, on voit tout, et puis, la nuit, c'est beaucoup plus beau, parce qu'il y a les lumières des fermes dans la campagne.

Puis, en réponse à sa question, elle lui offrit son nom.

Moi, c'est Gwëll, et toi ?

Syriane, lui répondit elle et elle le nota dans un coin de sa tête encore vide de savoir.
Et puis, elle montra du bout du nez l'arrête du toit à l'autre jeune fille et puis, très précautionneusement, elle se retourna et se releva. Elle avançait à petit pas, penchée vers l'avant, les doigts prêts à se refermer sur une prise si jamais ses pieds glissaient. Elle marchait, doucement, mais sûrement et elle parvint bien vite au faite.
Elle glissa ses doigts entre deux tuiles, vérifiant auparavant qu'elles tenaient bien et puis elle se retourna vers la brune qui la suivait.


C'est bon, je crois, de là, on verra bien, et on aura peu de chances de tomber.

Gwëll s'assit contre la cheminée la plus proche, dos aux vieilles pierres et elle dévisagea le panorama. Malgré le soir qui se faisait de plus en plus sentir et l'obscurité qui tombait inexorablement, elle distinguait, au loin, les prémices de la ville, une lumière pâle, comme une aura diaphane, et plus proches, des étoiles de lumière, de grosses bâtisses. Enfin, juste en dessous de leurs pieds, éclairés par les dernières lumières aux fenêtres de l'académie, les jardins, fleuris, féeriques.

Tu vois, le point, là bas, qui brille ? C'est Al Poll ! On dirait pas, hein, mais c'est super loin...

Ses yeux se perdaient vers l'horizon, loin, bien loin, vers les dernières lueurs du jour. Vers cette raie de lumière qui tendait à disparaître, au loin dernier symbole du jour.
La vie tourne, et le ciel au dessus de nous. Tu n'es pas tombée aujourd'hui, prends garde au vertige, demain.


[Désolée du retard u.u]


_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Question d'équilibre [Inachevé]   



 
Question d'équilibre [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Le débat sur la question du protectorat
» Question à nos historiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?
» [question] moyen de truquer...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: L'enceinte de l'Académie :: Les toits-