Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteBalade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Bois
Messages : 60
Inscription le : 30/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Mer 5 Sep 2012 - 5:12

Couchée sur son lit, enfermé dans ce qui lui semblait être un cachot, Elleira n’arrivait pas à trouver le sommeil. Après seulement quelques jours dans cette école, elle se sentait déjà comme un animal pris en cage entre les imposants murs de pierre. Elle tournait encore et encore dans son lit, incroyable confortable après des centaines de nuits à dormir à la belle étoile, sans parvenir à trouver une position confortable. Trop chaud.. Aucune possibilité de simplement ouvrir une fenêtre pour laisser entrer un courant d’air. Aucune possibilité d’observer la valse de la lune avec les étoiles. La jeune femme jugea qu’elle avait assez essayé pour la nuit. De toute façon, la meilleure volonté du monde ne la ferait pas dormir dans cet endroit cette nuit. Elle se leva et s’habilla avec ses propres vêtements, dénigrant ceux de l’Académie qu’elle venait juste de recevoir. Elle passa sa tunique bleue avec ravissement et chaussa ses vielles bottes de cuir usées. Elle caressa le dos de son arc d’if, cadeau d’Isadel. Ses doigt s’attardèrent sur les volutes qui le décorait, suivant leur courbes, légers comme l’air. Elle s’en détourna quelques secondes pour prendre son carquois et regarder Kloa qui dormais paisiblement dans le lit à côté du sien. Puis, elle empoigna son arc et sorti sans bruit du dortoir.



Étonnamment, la jeune femme n’eut aucun problème à trouver son chemin hors des murs de l’Académie. Lorsqu’elle mit enfin le nez dehors, elle prit une grande inspiration, comme si elle n’avait pas respiré depuis des mois. Comme c’était bon de sentir l’air frais joué dans les mèches de ses cheveux. Elle passa, son arc dans son dos et commença à courir. Après un rapide coup d’œil au ciel, elle savait que le soleil ne se lèverait que dans 2 heures. Elle jugeait que ce serait plus que suffisant pour atteindre l’orée de la forêt qu’elle avait repérer une dizaine de kilomètres plus au Nord. Elle dépassa le lac et couru dans la plaine, grisée par la fraicheur de l’air matinal sur sa peau qui rencontrait la fine couche de sueur qui recouvrait sa peau. Emportée par ses longues foulées, elle ne pensait à rien d’autre qu’au plaisir de se sentir libre. Avec sa longue chevelure rousse flottant au vent derrière elle, elle se dit qu’elle devait ressembler, vue du ciel, à une trainée de flamme qui consume l’herbe. L’image la fit rire aux éclats.



Arrivée aux premiers arbres, elle se propulsa pour s’accrocher aux branches basses d’un grand chêne. Tel un écureuil, elle grimpa rapidement vers les branches situées à mi-hauteur de l’arbre. La forêt était si dense que les branches des différents arbres semblaient presque s’emmêler. Elle tenta pour la première fois de passer d’un arbre à l’autre. Elle s’approcha de l’extrémité d’une grosse branche qui semblait assez solide, se ramassa et se lança vers l’autre arbre. Elle manqua la branche et se réceptionna violement sur un branche un mètre et demi plus bas. Elle raffermi sa prise, un peu sonnée. Ses côtes lui faisaient un mal de chien et son visage l’élançait. Elle porta la main à celui-ci et senti le sang avant même de le voir sur ses doigts. Elle soupira. *Encore sur cette joue là? Il fallait croire que la Dame voulait qu’elle soit défigurée!* Elle s’assit sur son perchoir en se massant les côtes, puis, elle retira son arc. Elleira avait peur qu’il ait été endommagé par sa petite acrobatie ratée. Par chance, il n’avait rien qui pourrait affaiblir sa structure; seulement quelques feuilles et rameaux enroulés autour du corps de l’arc. La Teylus décida qu’il était plus sage de redescendre au sol pour continuer si elle voulait survivre à son escapade matinale. De toute façon, il est plus facile de pister les animaux au sol. Elle avait envie de chasser tout simplement pour sentir la tension de son arc entre ses doigts, l’apaisement qu’elle ressentait lorsqu’elle s’immergeait complètement dans la trajectoire de sa flèche, lorsqu’elle unissait sa flèche à sa cible. Elle ne fit qu’une cinquantaine de mètres avant d’apercevoir une piste.



*Une piste. Des pattes d’un félin, peut-être un tigre des prairies. Mais non impossible autant au nord! Un loup du Nord alors? Non pas assez profondes pour le poids d’une de ces bêtes.. Mais quel est cet animal?* Pour la première fois depuis longtemps, Elleira n’arrivait pas à savoir quel était l’animal qu’elle pistait. Tout ce qu’elle savait c’était qu’il était très probablement un prédateur. La jeune femme redoubla de prudence et allégea encore son pas. Elle glissait sur le tapis de la forêt comme un ombre, un souffle. Ses sens étaient en alerte, écoutant et sentant les bois autour d’elle. Elle se plaça contre le vent pour ne pas qu’il sente son odeur. Soudain, un mouvement dans la faune l’avertie qu’elle se trouvait très proche de sa proie. Elle s’approcha doucement de la clairière devant elle d’où provenait ce tremblement. Elle grimpa rapidement dans un arbre non loin d’où elle savait qu’elle aurait un bon point de vue. La Teylus resta bouche-bée devant la splendeur du félin devant elle. Une musculature fine saillait sous le pelage blanc tacheté noir de la bête. Ses mouvements trahissaient la formidable machine à tuer qui se cachait sous son apparente docilité. Fascinée, Elleira sortie son arc et encocha une flèche. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle ressentait un désir de la posséder qu’elle n’avait jamais éprouvé auparavant. La curiosité peut-être? Était-ce cet impression que ce magnifique chat était unique, différent des autres? Elle amena la corde jusqu’à sa joue blessée, goûtant le plaisir de sentir la tension de l’arc entre ses doigts, lia l’animal à sa flèche et, enfin, la libéra. Celle-ci fila comme un éclair et...



[J'espère que cela te plait. Édit à volonté, Mp si problème majeur]


_______________





Apprentie Marchombre
Messages : 59
Inscription le : 16/06/2011
Age IRL : 21


Voir le profil de l'utilisateur http://eclipse.eklablog.com/
MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Mar 11 Sep 2012 - 14:30

    Alphéa était triste. Bien sûr, tout cela était normal, dans l'ordre des choses. Après tout, elle vivait dans la société aussi, humaine aussi bien que Faël, il n'empêche que. Elle avait souvent été plus attirée par le monde animal que celui des bipèdes après qu'elle ai commencé à se transformer. Et déjà un peu avant. Elle était curieuse pourtant, mais elle avait un soucis avec la communication, sa façon d'être avec les autres. Pourtant elle était sociable, mais elle était tellement bien, seule dans la nature, transformée ou non!

    Mais. Wika était partie. Wika, une jeune louve du Nord avec qui Alphéa s'était prise d'amitié en la recueillant petite alors que la malchance avait emporté sa famille. Wika, qui malgré le lien très fort entre elles, restait un animal sauvage. Une louve. Elle avait suivit Alphéa un temps, comme pour s'assurer qu'il ne lui arriverait rien, qu'elle arriverait à bon port. Et puis elle avait finit par repartir, sachant où elle pouvait la retrouver. La meute lui manquait trop, une meute qui avait très tôt prit une grosse place chez elle, une place capable de concurrencer le lien entre elle et Alphéa. Bien sûr, la Demi-Faëlle savait que c'était normal, voir même préférable pour sa petite protégée, mais même. Ça faisait quand même mal au cœur.

    Elle c'était donc transformée pour oublier un peu sa peine. Certes, devenir once lui rappelait quand elle parcourait les bois ou chassait avec Wika, mais il était tellement plus facile de profiter de la vie et d'oublier ses soucis en tant qu'once qu'en tant que Demi-Faëlle!

    Après être sortie en pleine nuit, Alphéa c'était mise en chasse. Mais sans Wika, quelle que soit sa forme, l'idée perdait de son attrait, même pour son côté once, malgré que se soit un animal normalement solitaire. Elle avait donc laissé tomber après avoir rôdé un moment et c'était allongée pour se reposer, perdue dans ses souvenirs comme si elle n'était pas transformée. Il n'y avait vraiment qu'elle pour ne pas prêter attention aux alentours au points de ne pas remarquer une menace s'approcher. Mais elle avait vraiment du mal à s'en remettre, à retrouver son équilibre. Elle n'avait pas été si souvent que ça séparée de Wika, enfin pas aussi longtemps.

    Et puis il y eu le sifflement de la flèche. Il était déjà arrivé à Alphéa d'être prise pour cible par des chasseurs alors qu'elle était transformée, et alors qu'elle était rêveuse et coupée du monde une seconde plus tôt, le sifflement de la flèche eu pour effet de déverser brutalement de l'adrénaline dans son corps tandis que son cerveau hurlait le danger. Elle sauta brusquement en arrière, évitant la flèche, puis chercha son propriétaire. Elle le trouva rapidement, une jeune femme perchée dans un arbre, un arc à la main. L'once se faufila soudain dans les broussailles après un feulement d'avertissement. Finalement, pourquoi ne pas tenter une petite chasse spéciale? Pas celle pour trouver une proie et la manger, une chasse de revanche, pour effrayer cette inconsciente et pour lui retirer à jamais l'envie de viser ainsi un prédateur. Pour cela, la position de sa cible était idéale, dans un arbre, il lui serait facile de guetter son retour sur la terre ferme, ce qui paraissait plus prudent que de tenter de la rejoindre. Elle le pouvait certes, mais l'arc dans les mains de la jeune femme incitait à la prudence. Alphéa se glissa dans la forêt, telle une ombre, pour s'approcher du refuge de son agresseuse. Qu'elle baisse une seconde sa garde et elle allait avoir la frayeur de sa vie!



_______________
Baisse d'activité pour cause de beaucoup de boulot (enfin, à cause des études quoi), encore pardon!

Bois
Messages : 60
Inscription le : 30/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Mar 18 Sep 2012 - 2:14

… , étonnement, elle manqua sa cible! Comment était-ce possible? Elleira était contrariée. Elle ne manquait JAMAIS ses cibles. Son arc, sa flèche, sa cible et elle ne faisait qu’aucun. Comment ne pas toucher une extension de soi-même? L’animal avait passé de la parfaite immobilité, du sommeil, à un mouvement d’une exceptionnelle vivacité. Assez pour éviter le trait de flèche. Il se réceptionna et regarda autour de lui. *Surement à ma recherche* Avant d’avoir pu effectuer le moindre mouvement, elle croisa son regard. Un feulement d’avertissement sorti de ses babines avant qu’il ne disparaisse dans les broussailles à l’autre bout de la clairière.



Silence.

Bruissement des feuilles dans les arbres.

Silence.

Petit oiseau qui chante non loin de là.

Feuilles qui tombent.

Silence.

Branche qui craque sur sa droite.

Bruissement des feuilles dans les buissons sur sa gauche.



Elleira rouvrit les yeux. Elle écoutait avec attention les bruits ambiants cherchant le prédateur. Aucun doute maintenant, dans sa fascination elle avait dérangé une bête qui n’avait pas l’habitude de se faire chasser. La Teylus se maudissait de son imprudence. Il n’était vraiment pas dans ses habitudes de s’attaquer à une proie qu’elle savait dangereuse. Le regard et le feulement que l’animal lui avait lancé ne laissait rien présager de bon. Elle devait redoubler de vigilance si elle voulait revenir en un seul morceau à l’Académie.



La jeune femme hésitait entre rester perchée où elle était ou descendre dans la clairière. La première option lui donnait une certaine forme de protection, car l’accès était plus ardu et laborieux. Le problème était que perchée comme elle l’était, elle avait peu de liberté de mouvements au cas où elle devait se défendre. Apparemment, elle ne pouvait pas se fier sur la justesse de ses tirs aujourd’hui. Elle se promettait de nombreuses heures d’entraînement à son retour à l'Académie… si retour il y avait. L’idée lui fit froid dans le dos.

Donc, deuxième option, la clairière. L’avantage, la vue dégagée et l’espace autour d’elle qui lui donnait beaucoup d’espace pour bouger. Le désavantage, elle était plus vulnérable, car si sa mobilité augmentait, celle de l’animal aussi. Après de longues minutes, elle prit sa décision.



Elle se laissa tomber de la branche sur laquelle elle se trouvait, en attrapa une autre pour non seulement ralentir sa chute, mais aussi pour se propulser vers le centre de la clairière. Elle atterri en roulé-boulé, se redressa et encocha une flèche. Elle attendit, écoutant les bruits autour d’elle aussi tendue que son arc.



[As usual, MP si problème (: ]


_______________





Apprentie Marchombre
Messages : 59
Inscription le : 16/06/2011
Age IRL : 21


Voir le profil de l'utilisateur http://eclipse.eklablog.com/
MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Mar 18 Sep 2012 - 15:31

    Elle n'était pas mauvaise à l'arc cette fille, il fallait bien lui reconnaître ça. Mais en matière de rapidité, de réaction comme de rapidité tout court, un félin est nettement supérieur à un humain. C'était en tout cas ce qu'avait déduit Alphéa de ses expériences avec des humains lorsqu'elle était transformée. Mais bon, elle était Demi Faëlle, et cette fille n'arrivait pas à la cheville des archeurs Faëls. Elle non plus remarque, enfin si, mais elle n'était pas encore à leur niveau. Quoique, en s'entraînant sérieusement, elle pourrait peut-être arriver pas trop loin, mais il fallait dire qu'elle était aussi passionnée par la voie du sabre, c'était son côté humaine, enfin Frontalière plutôt. Et pour bosser deux passions en même temps, évidemment, elle progressait moins vite dans les deux, il n'empêche que dans les deux elle était largement assez redoutable pour faire face à n'importe quel agression, à moins d'avoir affaire à un Faël ou un Frontalier ou un cas aussi particulier que rare. Alphéa avait vaguement conscience d'avoir une opinion peut-être un peu trop haute d'elle-même, mais comme jamais personne jusqu'ici n'avait réussi à lui montrer qu'elle se plantait...

    En tout cas, cette fille devait avoir l'habitude de chasser parce qu'elle parut comprendre qu'Alphéa n'était pas simplement partie. Pas stupide, mais cela signifiait-il qu'elle avait déjà tenté de tuer des prédateurs auparavant? A cette idée, et surtout en pensant que Wika ai pu être prise pour cible, Alphéa découvrir ses crocs mais en se retenant de grogner. Inutile de trahir sa présence.

    Sa proie semblait hésiter. Descendre ou rester là où elle était? Son perchoir rendait un tir dans l'urgence plus difficile, et elle ignorait sans doute que l'once était à l'aise dans les arbres, ce qui était normal vu ses capacités de saut, élément qu'elle avait peu de chance de savoir de toute façon vu que les onces n'étaient pas légion, déjà dans les Marches du Nord c'était une chimère, alors ici il n'y en avait carrément pas, à part elle.

    Il fallut de longues minutes à sa proie pour prendre sa décision. Alphéa en profita pour laisser sa colère retomber. A la place, une idée amusante germa dans son esprit. Elle n'était pas fan de montrer sa capacité de transformation, mais ça pouvait tout de même être amusant... Non, maintenant qu'elle y pensait, il lui semblait avoir déjà vu cette fille à l'Académie. Elle pouvait moucharder, et Alphéa n'aimait pas cette idée. Avec Gareth, c'était différent, il était métamorphe lui aussi.

    Finalement, sa proie se décida, sauta de son perchoir, effectua un roulé boulé avant de se redresser en encochant une flèche. Joli. Bien placée, Alphéa aurait néanmoins pu l'attaquer avant qu'elle n'ai fini sa roulade, mais c'était tout de même une bonne idée. L'once s'assura d'être hors de vue, derrière sa proie plus précisément, puis elle redevint humaine.

    Ainsi, habillée, armée, elle était toujours de taille à se défendre mais, au moins, sa proie ne se méfierait pas d'elle, et elle avait confiance en sa capacité de réaction si la fille lâchait sa flèche par peur. Elle se fraya un chemin dans les taillis sans daigner faire plus de bruit que nécessaire, aussi silencieuse et agile que l'once qu'elle était il y a quelques secondes, et puis elle apparut dans la clairière, attendant que sa proie daigne la remarquer et prenne la parole en première.



_______________
Baisse d'activité pour cause de beaucoup de boulot (enfin, à cause des études quoi), encore pardon!

Bois
Messages : 60
Inscription le : 30/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Ven 28 Sep 2012 - 5:01

Tous ses sens étaient tendus à l’extrême. Elle était en mode alerte. Elleira regardait autour d’elle cherchant la menace. Elle se releva pour avoir une plus grande mobilité. Un léger bruissement de feuilles retentit derrière elle. Elle se retourna vivement et lâcha sa flèche, légèrement de côté. Par chance, elle avait d’excellents réflexes, forgés par des années de chasse. La jeune fille qui se tenait debout devant elle aurait été transpercée. Elleira encocha rapidement une autre flèche tout en prenant la parole.



- Tu ne devrais pas rester là. Il y a une bête qui me traque. C’est dangereux pour toi. Va-t’en?



Elle réalisa la bêtise de ce qu’elle avait dit trop tard. Quelle idée de lui dire de s’enfuir, donc de sortir de la clairière, si un animal sauvage enragé se cachait justement là. Elle reprit rapidement.



- Ne t’en va pas! Tu risquerais de la croiser et elle semble pas mal énervée. En plus, elle est vraiment rapide et silencieuse. Tu ne la verrais même pas arriver et tu serais déjà morte!



De loin, elle nota que la jeune fille était armée. Habituellement, qui dit armé dit capable de se servir d’une arme. Sinon, pourquoi s’en embarrassé? Elle lui fit signe de s’approcher.



- Viens m’aidé. À deux, on risque moins de se faire surprendre. On couvrira chacune nos arrières.



La jeune femme était trop loin pour pouvoir voir l’expression sur le visage de son interlocutrice. Impossible de savoir ce qu’elle pensait. Ses sens toujours en alerte, Elleira attendait que la jeune fille daigne lui répondre et amener ses fesses près d’elle.


_______________





Apprentie Marchombre
Messages : 59
Inscription le : 16/06/2011
Age IRL : 21


Voir le profil de l'utilisateur http://eclipse.eklablog.com/
MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Sam 29 Sep 2012 - 22:25

    Bon, vraiment parano cette nana, elle avait lâché un trait vers elle avant d'avoir remarqué qu'il ne s'agissait pas d'un animal. Heureusement qu'elle s'en doutait! Elle se décala légèrement de côté, même en remarquant qu'elle avait dévié son trait. C'était fait exprès ou pas?

    - Tu ne devrais pas rester là. Il y a une bête qui me traque. C’est dangereux pour toi. Va-t’en?

    Alphéa retint un sourire. Elle avait l'habitude de chasser les fauves cette fille? Pour comprendre aussi vite que son feulement n'était pas seulement un signe de mauvaise humeur!

    - Ne t’en va pas! Tu risquerais de la croiser et elle semble pas mal énervée. En plus, elle est vraiment rapide et silencieuse. Tu ne la verrais même pas arriver et tu serais déjà morte!

    A nouveau, Alphéa retint un sourire. Oui, rapide et silencieuse, capable de tuer sans laisser le temps de comprendre ce qui se passait.

    - Viens m’aidé. À deux, on risque moins de se faire surprendre. On couvrira chacune nos arrières.

    Que faire maintenant? Obéir? Ou s'en aller, voir si elle allait la suivre et quitter la sécurité de la clairière? Alphéa choisit d'avancer sans avoir l'air plus inquiète que ça. Elle ne l'était pas. Même humaine, ses sens restaient meilleurs que ceux des humains, et elle savait qu'il n'y avait pas de danger.

    - Les prédateurs n'traquent pas les gens d'habitude. T'a fait quoi pour l'énerver? C'quoi comme bestiole?

    Alphéa se demandait un peu quoi faire maintenant. Faire connaissance? Elle n'avait plus envie de se venger, la nana était suffisamment flippée maintenant qu'elle avait compris que l'once qu'elle avait prit pour cible n'avait pas apprécié. Elle était un peu girouette sur les bords, et surtout elle n'était plus once. Certes, ce n'était pas naturel pour un once de se venger non plus, mais l'être humain pouvait être considérer comme une proie disons.



      [ Désolée, j'avais pas trop d'inspi ^^' ]



_______________
Baisse d'activité pour cause de beaucoup de boulot (enfin, à cause des études quoi), encore pardon!

Bois
Messages : 60
Inscription le : 30/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Ven 5 Oct 2012 - 4:52


- Les prédateurs n'traquent pas les gens d'habitude. T'a fait quoi pour l'énerver? C'quoi comme bestiole?



Elleira la regarda avancer avec un imperceptible soupir de soulagement. Toujours aussi tendue que son arc, elle répondit rapidement.



- Je sais pas ce que c’est. On dirait un grand chat avec des taches noires sur un magnifique pelage blanc. Elle était tellement belle comme ça, couché par terre. Je sais pas ce qui m’a pris, c’est vraiment pas dans mes habitudes d’essayer de tuer un animal que je connaît pas. Je suis plutôt prudente. Bref, je lui ai tiré dessus. Pour aucune raison valable. Et elle est fâché la bestiole.



Ce n’était pas tellement cohérent, mais elle avait d’autre chat à fouetter que de parler. Déjà que son attention était toute focalisé sur son environnement, elle ne pouvait pas en plus soutenir une belle et longue conversation. Elle tourna son regard vers la fille pour voir sa réaction. Juste une fraction de seconde, car elle redoutait de se faire surprendre par le magnifique animal. Pourtant, elle avait eu le temps de noter les yeux de la fille. Étranges. Deux couleurs. Une pour chaque œil. Pas quelques choses que l’on voit souvent. Étrangement familier aussi, mais impossible de savoir où exactement elle avait vu des yeux aussi exceptionnels.



- Prépare-toi. J’ai perdu sa trace. Cela fait plusieurs minutes que plus rien ne bouge aux alentours. Je ne sais pas si c’est un bon ou un mauvais présage.





HRP




_______________





Apprentie Marchombre
Messages : 59
Inscription le : 16/06/2011
Age IRL : 21


Voir le profil de l'utilisateur http://eclipse.eklablog.com/
MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   Lun 26 Nov 2012 - 7:39

      ( Pardon pardon pardon pour mon énorme retard! J'étais vraiment occupée et j'avais un chouïa oublié ce RP ^^' )



    - Je sais pas ce que c’est. On dirait un grand chat avec des taches noires sur un magnifique pelage blanc. Elle était tellement belle comme ça, couché par terre. Je sais pas ce qui m’a pris, c’est vraiment pas dans mes habitudes d’essayer de tuer un animal que je connaît pas. Je suis plutôt prudente. Bref, je lui ai tiré dessus. Pour aucune raison valable. Et elle est fâché la bestiole.

    Alphéa ne put s'empêcher de sourire en entendant cette fille parler de l'animal qu'elle était quelques minutes plus tôt en terme si flatteurs. Elle adorait ça, entendre parler de sa forme animale quand elle était humaine, près de gens qui l'avaient vu transformée mais ignoraient qu'ils avaient le sujet de leur discussion juste sous leur yeux, ce qui était le cas de la plupart des gens qui la voyaient transformée. Oui, elle aimait bien entendre des trucs agréables, comme tous le monde non? Surtout qu'elle n'était pas toujours très sociable ni très démonstrative, alors des compliments, elle n'en entendait pas si souvent que ça.

    En tout cas, la fille avait l'air désolée. Enfin, désolée, elle disait assez clairement qu'elle avait fait une connerie, ça aurait été bizarre qu'elle s'excuse auprès d'Alphéa sans savoir que c'était elle le "grand chat" en question.

    - Bah alors, j'veux pas être méchante mais tu l'as bien cherché j'crois.

    Insister encore un peu sur la stupidité de ce qu'elle avait fait, ça devrait suffire, surtout si c'était réellement pas dans ses habitudes d'agir ainsi. Surtout qu'elle restait sur le qui vive à scruter les alentours, ultra attentive alors que ce qu'elle craignait était beaucoup plus proche d'elle qu'elle ne le pensait... Alphéa adorait juste cette situation. Et elle adorait la prolonger, garder son secret auprès de gens ne le soupçonnant pas même une seconde, c'était génial! Et leur tête, les rare fois où elle avait dévoilé sa capacité de métamorphose! Juste le pied. Elle avait d'ailleurs assez envie de le faire aujourd'hui, mais pas tout de suite. Si c'était pour se prendre une flèche direct, non merci!

    - Prépare-toi. J’ai perdu sa trace. Cela fait plusieurs minutes que plus rien ne bouge aux alentours. Je ne sais pas si c’est un bon ou un mauvais présage.

    - C'pas très patient comme bestiole. Si elle était pas loin à la base, elle aurait déjà du attaquer. Elle a du simplement grogner et ce barrer, ou mon arrivée l'a découragée, j'sais pas. Mais elle est plus là. Au faut, ce que t'a vu, ça s'appelle un once, ou une panthère des neige, comme tu veux.



      ( Oui, bon, pardon, je te donne pas grand chose pour rebondir, mais t'inquiète, ça devrait évoluer rapidement Wink )



_______________
Baisse d'activité pour cause de beaucoup de boulot (enfin, à cause des études quoi), encore pardon!
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]   



 
Balade matinale commence bien la journée... ou pas [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Une balade matinale pour oublier le passé.. [ Pv Gin ] [FINI]
» Petite Balade Matinale [LIBRE]
» Balade matinale
» Pause café avant une journée bien remplie. [ PV : Keira A. Stevens ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: Les alentours de l'Académie :: La forêt-