Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteEtincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Mar 28 Aoû 2012 - 18:03

Myra était réveillée depuis une bonne heure, mais ne semblait pas vouloir se lever pour autant. Observant son plafond, ses pensées fusaient dans toutes les directions. Sa journée était bien chargée, ça faisait depuis bien longtemps qu'elle n'avait été occupée comme cela. Elle avait rendez-vous avec Varsgorn dans la matinée et même si elle ignorait se qu'il voulait, elle ne se posait pas plus de questions. Ensuite, elle devrait donner cours à une jeune élève qui n'avait plus donné signe de vie depuis bien longtemps ; la dessinatrice lui avait préparé un programme intensif afin qu'elle rattrape son retard sur ses autres camarades. Dans l'après-midi, elle allait rendre visite à Duncan pour leur thé habituel et leurs discussions plus que foisonnantes. Elle ne se lasserait jamais de l'entendre parler de ses cours, d'écouter les histoires qu'il avait à lui raconter sur leur bel Empire qu'était Gwendalavir. Mais sa journée n'était pas finie. Elle avait prévu après son rendez-vous avec le maître des légendes, de faire le registre de tous ses cours, d'en créer des nouveaux et de consulter attentivement les formulaires des nouveaux arrivants. Car oui, quelques nouveaux apprentis étaient arrivés dans la semaine et elle se devait de connaître leur parcours avant toute chose. La plupart du temps, ils n'avaient pas de grande expérience derrière eux, mais elle vérifiait tout de même.
Et donc, bien avant tout se qui vient d'être énoncé, elle accueillait un nouvel élève et allait le tester afin de voir comment il se débrouillait, afin de connaître sa trace dans l'Imagination. Elle procédait toujours comme cela. Un test seul à seul. Aujourd'hui, elle avait à faire à un jeune homme prénommé Arcter Wil'Oroan. Elle n'avait pas réellement réfléchit à se qu'elle allait lui faire faire, mais avait quelques tours dans son sac. Rien ne l'obligeait à ne pas réutiliser d'anciens tests. Cependant, elle trouva une solution à son problème quelques heures plus tard, lorsqu'elle ralliait la salle de Dessin pour le dit cours.

Elle arriva en avance, bien entendu, même si elle s'était donné un plaisir à se perdre dans les couloirs de l'Académie. Ce grand bâtiment de légende n'était pas dénué de beauté, bien au contraire. C'était l'oeuvre du plus grand dessinateur de tous les temps, c'était l'oeuvre du grand Merwyn Ril'Avalon. Quoi de plus normal que ce bâtiment soit une oeuvre d'art à lui tout seul !
Les couloirs étaient donc tous spéciaux, tous différents les uns des autres. Pas un seul ne se ressemblait et tous fascinaient les yeux de ceux qui s'attardaient devant ces sculptures, reliure, bas reliefs et autres. Une merveille pour architecte. Myra s'était donc arrêtée par moment dans ces couloirs, observant toujours avec grand plaisir les ornements. Elle en découvrait presque toujours des nouveaux qui faisaient chavirer sa raison.
Avec tout ça, elle réussit tout de même à avoir plusieurs bonnes minutes d'avance sur son nouvel élève. Elle décida donc de faire un peu de rangement dans ses étagères jonchées de livres, de manuels et autres. Il fallait dire qu'elle avait pas mal de choses dans cette salle ; elle entreposait tout ce dont elle avait besoin pour ses cours et généralement ne les rangeait pas lorsqu'elle avait fini avec. La salle se retrouvait donc souvent mal rangée, voir encombrée. Heureusement pour elle que les domestiques étaient payés pour mettre un peu d'ordre dans cette Académie, grâce à eux sa salle ne ressemblait pas à un débarras. Ou presque.

Après une demi-heure de rangement intensif afin de faire bonne impression sur les nouveaux arrivants, des coups résonnèrent contre le bois de la porte.


- Entrez !

Les battants s'ouvrirent et laissèrent place à un jeune homme aux cheveux bruns.

- Tu dois être Arcter, entre donc.

Le jeune homme la salua avant de passer le pas de la porte. Myra lui enjoignit de prendre place face à elle et un sourire de bienvenue apparut sur ses lèvres. La dessinatrice savait exactement se qu'elle allait dire ; elle offrait les mêmes paroles à chaque fois qu'un nouvel élève se présentait à elle. Ca devenait presque une habitude, mais toujours un plaisir. Voir de nouvelles têtes, des nouvelles oreilles attentives à ses cours et de nouvelles traces dans les spires. Toujours un plaisir que d'accueillir une étincelle.

- Tout d'abord bienvenue dans cette Académie, lègue de notre bien aimé fondateur, Merwyn Ril'Avalon.

Elle ne l'avait jamais réellement connu, mais elle savait se dont il était capable en tant que dessinateur et le respectait pour se qu'il avait accompli.

- Je me nomme Myra Ril'Otrin et serait ton maître pour trois ans. Je te montrerais la voie du Dessin, je t'apprendrais à utiliser ton Don avec sagesse, je te dévoilerais les secrets des complexes spires et je t'aiderais à voir tes limites, à les dépasser. Je serais tout simplement ton maître durant ces quelques années que tu vas passer entre ces murs.

Silence.

- As-tu des questions ou pouvons-nous commencer ta première leçon ?


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Mer 5 Sep 2012 - 2:45

Pour une de ces rares fois arcter décida de se lever quand même tard, d'habitude il étais toujours vers 6h30. Mais cette fois si son rêve étais si bon que rien ne pouvait le faire sortir de son sommeil. Il commença par prendre un bon petit déjeuner pour ensuite faire se qu'il fessais de mieux: aller se promener partout dans l'académie. À quoi bon aller dans les couloirs de dessein il avait aucun cour depuis bien longtemps.

Quand il arriva a son appartement une lettre l'attendait au pied de la porte, sa fessais si longtemps qu'il n'avait pas eu de nouvelles de ces parents qu'il les avaient presque oublier. Mais cette fois s'étais autre chose, s'étais une lettre qui annonçait qu'il avait un cour privé avec un professeur de dessein. Il alla vite se préparé correctement pour ce premier cour depuis qu'il étais arriver ici.

Après c'être mit de quoi de plus convenable et avoir passer presque 10 minute a prendre le soin de rien oublier avant qu'il se rendre compte que à part lui il avait besoin de rien il s'en alla vers la salle. Mais après quelque minute il se rendit compte que a cause de son excitation il avait oublier de prendre note dans qu'elle salle il devait aller. Il couru aussi vite qu'il le pu même après plusieurs fois s'être fait avertir de ne pas courir pas des surveillant aller chercher la lettre qu'il avait jeter dans la poubelle, le jour des poubelles, rendu a son appartement le monsieur des poubelles étais en trin de jeter les poubelles, il l'arrêta et prit le papier pour ensuite s'en aller pour une deuxième fois vers son local de cour.

rendu à la porte il cogna et on l'invita a rentrer dans la salle.

- Tu dois être Arcter, entre donc.

Le jeune homme la salua, elle lui demanda de prendre place sur un coussin, elle lui souhaita la bienvenue en se cour, elle se présenta en tant que Myra Ril'Otrin et et lui dit se qui allait se passer avec elle durant ces trois ans ou il allait être avec cette femme.

- As-tu des questions ou pouvons-nous commencer ta première leçon ?

il y pensa quelque seconde et posa celle qui avait en tête depuis qu'il avait reçu la lettre.

- Oui, je voudrais savoir pour qu'elle raison j'ai reçu cette lettre qui me disais que j'avais ce cour ?... Pour qu'elle raison j'ai été choisi.



_______________

avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Jeu 6 Sep 2012 - 14:19

Le nouvel élève posa une seule question, la seule devant laquelle Myra tilta. Pourquoi il avait été choisi ? A vrai dire elle faisait cette rencontre avec chaque nouveau dessinateur. Elle ne choisissait personne, elle voulait simplement faire connaissance et connaître leur empreinte dans l'Imagination. En plus de cela, ce n'était pas elle qui choisissait ses élèves, l'Intendant les lui donnait et le jeune homme s'était sans doute inscrit tout seul. Ce n'était donc pas elle qui avait décidé de sa venue. Elle avait simplement organisé ce cours privé afin de mieux le connaître, voilà tout.

Elle l'observa quelques instants.
Il était aequor ; il avait de la chance d'avoir Duncan Cil'Eternit comme primat. C'était un homme extraordinaire, ses discussions étaient des plus intéressantes. Son ami. Elle lui en serait à jamais reconnaissante d'avoir été là pour elle dans ces moments difficiles. Et à présent qu'ils étaient passés, elle redevenait la femme d'antan. Même si elle savait que la cicatrice ne se refermerait jamais.
Oui, il avait bien de la chance d'avoir Duncan comme primat. Il allait se sentir bien dans la maison Aequor. Une maison calme et posée, comparée aux deux autres. Teylus et Kaelem. Deux fortes têtes. Deux maisons qui ne s'entendaient pas toujours très bien, voir jamais. Cela valait depuis la nuit des temps et ça resterait sans doute comme cela durant bien des années. La dessinatrice riait souvent de ces affrontements, mais la colère la gagnait bien trop souvent. Les kaelems étaient dur à tenir, ils se définissaient tous comme libre de leurs gestes et ne prenaient jamais en compte qu'ils étaient dans une institution, qu'ils n'avaient pas tous les droits. Myra ne se mettait pas souvent en colère envers ses élèves, mais lorsqu'elle l'était, il valait mieux ne pas se trouver dans son sillage. Une dessinatrice pouvait être dangereuse, surtout lorsqu'elle était en pleine possession de ses moyens.

Le jeune homme qui se présentait devant elle possédait de longs cheveux noirs et des yeux d'un gris pâle ressemblant aux nuages d'automne. Il avait encore l'air d'être un enfant. Comme la plupart de ses élèves. Il avait l'air d'être intelligent ou dans tous les cas, il n'était pas empoté.
A vrai dire, elle n'avait aucun élève idiot, ils étaient tous capable d'accomplir de grandes choses. Sauf que pour l'instant, ils étaient encore en étude et les exploits viendraient après. Pour le moment, ils avaient besoin de leurs maîtres afin de leur apprendre la complexité des spires et de comprendre toute leur beauté infinie.

Elle l'observait encore lorsqu'elle répondit à sa question pour le moins étrange.


- Et bien tu as reçu cette lettre tout simplement parce que j'avais envie de te connaître un peu plus avant que tu ne te confondes dans la masse des autres élèves. J'aime apprendre à connaître mes élèves et je le fais dès le premier cours. C'est pour cela que je t'ai envoyé cette lettre.

Elle se détourna pour faire quelques pas ; elle ne pouvait pas rester à la même place très longtemps, elle aimait bouger, vivre. Ressentir son corps. Ses pensées fonctionnaient à une allure extraordinaire, trop de choses tournaient dans son esprit. Elle fit de l'ordre avant de se confronter au regard interrogateur de l'aequor.

- Tu n'as pas été choisi, c'est ma coutume que d'accueillir mes nouveaux élèves. Je le fais systématiquement.

Elle décida qu'il n'y aurait plus de questions et commença le cours.

- Bien, à présent on va voir de quoi tu es capable. Dessines-moi les quatre éléments de la manière dont tu souhaite me les montrer, fais preuve de créativité.

Créativité. Un des trois cercles formant le Don du Dessin.




_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Ven 7 Sep 2012 - 4:05

Arcter Fut satisfait de la réponse, même s'il aimait l'idée qu'il aurait pu être spécial et que cette dame l'avait choisi. Il rit intérieurement car il avait tellement imaginatif qu'il avait penser quelque temps que il était privilégier. mais bon c'étais fini, Cette femme qui se disais être son professeur pour les trois prochaines année lui avait demander de lui montrer par n'importe qu'elle façon les quatre éléments, il avait découvert qu'il avait un vrai bon potentiel pour l'élément de la terre mais par exemple le feu étais son point faible.

Bon au travail, elle lui avait demander un travail il allait le faire sans poser de question ou pleurnicher ou faire n'importe quoi. C'étais une de ces bonnes qualités: quand on lui demandais quelque chose il le fessait maintenant et il fessait rien d'autre jusqu’à se qu'il ait fini.

La terre, il la regarda quelque instant pour trouver quelque chose et trouva, il avait toujours eu une sorte de vague avec l'imagination, il avait quelque fois de la misère et l'instant d'après il n'était plus capable. Mais cette fois si il y parvint avec faciliter, peut-être parce que se qu'il avait a faire l'amusait... L'imagination, les spires, c'étais tellement une chose formidable, il ne savait pas comment une personne qui ne connaissait pas sa pouvais vivre. il alla directement la ou il voulais aller, il s'avait se qu'il voulait lui montrer. quand il revint dans le monde réel une belle statuette de boue représentant son nouveau professeur étais a coter de lui en format réel, Myra eut l'air stupéfaite car à l'expression qu'elle fit elle ne pouvait pas être triste sa c'est sur.

L'eau, il était pas sur de se qu'il allait faire mais il trouva après quelque instant. Il essaya tant bien que mal de rentrer une fois de plus dans les spires mais cette fois si n'étais pas capable de rentrer. Il dut se concentrer pendant quelque instant avant de pouvoir réussir. Et comme d'habitude il étais toujours émerveiller par ce spectacle, rendu dans l'imagination il eut une autre idée de se qu'il pourrait faire alors il la fit. Et encore une fois de retour dans le monde réel il eut quelque chose de moins beau que l'autre mais beau quand même, une belle fontaine montait et descendais dans la pièce.

Pour le feu il n'eut tellement pas d'idée qu'il fit apparaître une flamme rouge, bleu et verte dans sa main. et pour le vent il parvint juste a faire un grand coup de vent qui fit ouvrir les portes et faire le saut au autre étudiant de l'académie. Il regarda son professeur prêt a savoir se qu'il doit améliorer et prêt au prochain exercice.



_______________

avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Sam 8 Sep 2012 - 14:52

Myra se jeta dans les spires à la suite de son élève. Elle n'eut aucun mal à le trouver ; il était encore bien trop bruyant lorsqu'il dessinait. Ce qui n'était pas étonnant pour un novice. Même les plus grands dessinateurs avaient été aussi grossiers dans leurs débuts.
Elle l'observait arpenter les spires sans qu'il ne se rende compte de sa présence. Elle voyait bien qu'il ne savait pas réellement se qu'il faisait, qu'il hésitait devant chaque spire, qu'il peinait encore à se tracer un chemin.
Il commença par la terre. Plusieurs minutes s'égrenèrent entre son entrée dans l'Imagination et le moment où il fit basculer son dessin dans la réalité. Ses gestes étaient bâclés, certes efficaces dans les basses spires, mais bâclés. C'était bien normal, il n'avait aucune expérience.
Lorsqu'elle se rendit enfin compte de se qu'il était en train de faire pour l'élément terre, ses yeux s'écarquillèrent incommensurablement. Elle n'était pas réellement ravie de voir une petite statuette à son effigie en face d'elle, mais elle restait impressionnée par la ressemblance fulgurante entre le modèle et le dessin.
Arctèr entra à nouveau dans l'Imagination afin de continuer l'exercice demandé. Il y pénétra avec un peu de difficulté, mais y arriva tout de même, suivi de la primat. La fatigue le gagnerait-elle déjà ? Il progressait plus lentement et paraissait ne pas savoir que faire.
Après la terre, il s'attaqua à l'élément liquide. L'eau. Avec un peu de temps, il trouva enfin une idée. Myra le suivait toujours, s'arrêtant bien plus que la normale. Il créa soudain une simple fontaine pourtant sympathique, qui traversait la pièce de haut en bas.
L'aequor se stoppa quelques minutes hors de l'Imagination afin sans doute de reposer un peu son esprit. Dessiner était fatiguant, surtout lors des premiers dessins. L'esprit et le corps n'étaient pas habitués ; il suffisait d'un peu d'entraînement et de volonté pour réussir à tenir longtemps dans les spires. Il était vrai que ça dépendait aussi un peu du Don que l'on recevait par la grâce de la Dame et de son Héros.
Les dessins reprirent. Pour le feu, il créa une simple flamme brillant de trois couleurs différentes entre ses mains. Le dessin qu'il fit pour l'air fut d'une simplicité sans nom. Un bête courant d'air qui fit s'ouvrir les portes des appartements de la dessinatrice.
Lorsqu'il eut enfin fini l'exercice, elle alla fermer les portes.

La créativité venait avec le temps, avec l'expérience. Un voyageur qui avait vu le monde avait bien plus de choses dans la tête à montrer et de l'inventivité, il n'en manquait pas. Le jeune homme qui se dressait devant elle n'était pas un grand voyageur. Pas du haut de ses quelques années. Le cercle bleu ne voulait pas dire grand chose, car chacun pouvait faire preuve d'une certaine créativité.
Le jeune homme avait fait preuve d'une beauté certaine lors de ses deux premiers dessins, mais il semblait ne pas être réellement à l'aise avec les deux derniers. Pourtant, leurs possibilités étaient tellement infinies !
Myra, quand à elle, avait une petite préférence pour l'élément rouge, le feu. Elle voyait en lui la vie battre son plein, elle aimait sa puissance et pensait que l'on pouvait faire de son pouvoir destructeur une grande force. Le feu était son élément, elle ne jurait que par lui. Le feu, la vie.
Elle sortit des spires avant son élève et l'observa quelques instants avant de prendre la parole.


- Je vois au moins que tu es capable de créer, même de manière primaire, les quatre éléments. Tu n'as sans doute pas encore l'habitude de ces voyages dans l'Imagination, d'où la fatigue que tu ressens.

Elle n'en était qu'aux prémices de son cours ; venait à présent les vraies critiques.

- Tu possèdes un potentiel, comme chaque élève admis entre les murs de cette Académie. Tu peux en ressortir plus fort ou pas. C'est à toi de choisir. Tu ne sais pas encore te servir de ton Don dans tout son potentiel, mais je te l'apprendrais. Ta fontaine et ta... statuette étaient incroyables, mais tu manquais cruellement de créativité concernant le feu et l'air. Tu avais bien des possibilités pourtant !

Un sourire barra le visage de la femme avant qu'elle ne se lance dans l'Imagination. Grimpant de plus en plus, elle s'arrêta bien vite ; elle n'avait pas besoin de grandes spires afin de créer se qu'elle désirait. Des courbes par-ci, des tracés par-là. Rouge sombre, ocre argenté, orange doré ou encore jaune soleil. Elle modelait les couleurs, les formes, les matières à la force de sa volonté. Si le pouvoir n'était pas encore à son plein régime, la créativité, elle, était au rendez-vous. Myra aimait par dessus tout dessiner le feu, c'était d'une complexité frissonnante.
A peine quelques secondes se passèrent et elle émergea des spires.
Devant eux, un oiseau de feu apparut, virevoltant dans toutes la pièce. Son corps, fait d'un brasier puissant, était secoué de spasmes étranges. Non, ce n'étaient pas de simples spasmes, mais bien du vent. Des courants d'air traversaient le corps entier de l'oiseau en arabesques toutes aussi impressionnantes les unes que les autres. Le feu et l'air. Combinés en un seul dessin.
La dessinatrice vit des étincelles briller dans les yeux de l'aequor qui semblait ne pas sortir de sa transe. Elle se jeta dans les spires et fit s'évanouir tous les dessins présents dans la pièce, le sien y compris ceux de l'élève.


- Vois, je ne t'avais pas interdit de faire un seul dessin grâce à deux éléments, tu peux les combiner entre eux à l'infini. Sans air, le feu ne serait pas. La terre a besoin d'eau pour vivre.

Elle sourit ; cela faisait depuis bien longtemps qu'elle n'avait pas goûté à un cours comme celui-ci. Un cours durant lequel elle pouvait intervenir, durant lequel elle pouvait se rendre elle aussi dans l'Imagination.

- A présent, je vais te demander de casser un dessin que je vais créer par la suite. Un exercice tout simple à première vue, mais détrompes-toi, je m'opposerais à toi. Ne t'inquiète pas, tu auras toutes tes chances si tu utilise toute ta volonté. Je n'utiliserais que les basses spires, je n'irais pas plus haut afin de te laisser au moins une chance.

La primat se jeta dans les spires et créa une simple sphère d'un rouge écarlate qui flottait devant eux.
La volonté.


- C'est parti !




_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Sam 15 Sep 2012 - 21:21

Arcter avais été un peu dessus car il n'avait jamais penser a toute les choses qu'il pouvait faire avec l'air et le feu. Mais il retrouva vite le sourire avec la prochaine épreuve qu'il allais devoir faire, il n'avait jamais briser un objet créer par une autre personne et il n'étais pas sur de réussir. Mais si ce sont des exercices de première classe c'est qu'il devrait être capable.

Il regarda la boule rouge qui flottait a quelque mètre au-dessus du sol devant lui. il ferma les yeux et rentra dans l'imagination avec aucune difficulté, surement que à force il devenait de plus en plus habituer a y aller et il s'avait comment faire. dans l'imagination il essaya de trouver le dessein et le trouva qu'après plusieurs minute. son nouveau professeure lui avait expliquer qu'il devait faire sa qu'avec la force de son imagination. Il essaya plusieurs fois et avec beaucoup de volonté mais n'y arriva pas, et en plus il étais exténuer d'être dans ce monde alors tous d'un coup il se retrouva comme aspirer et retourna dans le vrai monde d'une façon brutale. Il regarda autour de lui et vu que son professeure le regardait et su qu'il étais capable de le faire.

Il retourna dans l'imagination avec un peu plus de difficulté mais réussis quand même. Il retrouva la boule vite et recommença. Avec beaucoup de volonté et de pouvoir il réussit enfin après plusieurs longue minute a briser la boule, il la sentit se briser dans ce monde mais aussi dans le monde réel. C'est avec un grand sourire au bout des lèvres qu'il retourna dans son monde et vit que la boule rouge avec belle et bien disparut.

-Alors est-je bien fait cet exercice?




_______________

avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Mar 18 Sep 2012 - 22:02

Myra se lança dans l'Imagination à la suite de l'aequor. Ce dernier y entra bien plus aisément que les deux premières fois ; il commençait à s'habituer à ses intrusions. C'était une habitude à prendre et plus l'on se rendait dans les spires, plus l'on se familiarisait avec elles. La dessinatrice voyait cela comme une rencontre. L'imagination était tout d'abord une simple connaissance, on ne la connaissait que depuis quelques temps et l'on ne savait rien d'elle. Il fallait passer du temps avec et apprendre à la connaître. Et cela prenait du temps, beaucoup de temps. Cela faisait longtemps que Myra parcourait les spires, plus d'une vingtaine d'années, sans relâche. Aucune pause, elle avait exploré tous les recoins qu'elle avait déniché et continuait encore à le faire à présent. L'Imagination était infinie et ne possédait aucune limite. Les découvertes étaient toujours présentes à chaque tournant de spire.
Il fallait apprendre à connaître les spires. Comme une rencontre. Devenir son ami proche. C'était comme cela qu'elle voyait l'Imagination. Son amie.

Arctèr tenta alors de trouver le dessin de la primat, qui, elle, savait exactement où il se trouvait. Elle prenait un malin plaisir à le voir se dépatouiller afin de trouver sa trace. Quelque chose de ardu pour quelqu'un qui ne l'avait jamais fait. Pourtant, après un bon moment, il réussit à la dénicher. Il semblait attendre quelques instants, puis passa enfin à l'action. Myra ne lui avait pas expliqué comment faire afin de détruire un objet pourtant simple, simplement pour qu'il le trouve par lui même. Elle était pour l'apprentissage sur le tas, l'apprentissage par soi-même.
L'aequor tenta plusieurs fois de détruire le dessin de son professeur, mais sans grand succès. Vaines tentatives. Il ne savait pas comment s'y prendre et effectuait l'exercice par instinct. Il ne réfléchissait pas avant d'agir.
La fatigue était un ennemi pour les dessinateurs, elle n'était qu'un obstacle face à la frontière de l'Imagination. Et les élèves la ressentaient facilement lors d'un cours. Bien trop rapidement, car la primat leur faisait faire bien trop d'exercice dans la même leçon. Les habituer, il n'y avait que cela qui marchait. Mais la plupart du temps, elle les laissait reprendre leur souffle et comblait le silence par de longues explications de sa part.

Le jeune homme se retrouva soudain aspiré à l'extérieur des spires, la fatigue le tirait vers le bas. Il sortit violemment de cet incroyable monde et en fut apparemment surpris. Myra était elle aussi sortie, mais de sa propre volonté. Elle l'observait avec conviction. Il pouvait le faire, elle le savait. Son dessin n'était pas complexe du tout, elle n'y avait mis aucune force, aucune créativité, aucun pouvoir. Simplement le minimum afin qu'il puisse tenir le temps de l'exercice. Une simple broutille pour elle et son Don. Un jeu d'enfant.
Il retourna dans les spires, la fatigue le suivait toujours dans son ascension. Retrouvant la marque du dessin, il tenta une nouvelle fois de le casser. Plusieurs longues minutes s'égrenèrent et la dessinatrice eut bien peur qu'il finisse par s'évanouir à force de rester dans ce monde. Il suait et tremblait.
Il réussit enfin à détruire la boule orange et lorsque Myra se retrouva dans la réalité, plus rien. Dans les spires, il existait encore une toute petite trace du dessin, mais elle s'évaporerait bien rapidement.
Le visage de l'aequor arborait un immense sourire, il était fière de lui.


- La boule a disparu, le résultat est bon. Mais, tu t'y es pris à plusieurs fois et la fatigue que tu as ressenti pour un simple exercice comme celui-là ne devrait pas être. Ce n'était pas compliqué, tu aurais dû accomplir cela facilement et en quelques secondes.

Myra se retourna et versa un liquide très chaud dans un gobelet qu'elle tendit à Arctèr. C'était du Kla, un breuvage beaucoup utilisé par les itinérants et il était si rare que seul l'Empereur pouvait être sûr d'en boire lorsqu'il le désirait. Mais il possédait des vertus afin de calmer la fatigue, il redonnait des forces, et était donc très pratique pour les dessinateurs, pour les cours de Myra. Elle en offrait parfois à ses élèves afin de pouvoir continuer ses cours dans de bonnes conditions.

- Bois, cela te fera du bien. Ce breuvage est extrait d'une racine qui ne pousse que dans la forêt Ombreuse. Il est certes amer, mais je t'assure que c'est agréable.

Il bu et reposa le verre sur une table. Myra continua le cours.

- Le dernier des cercles du Don du dessin : le pouvoir. Tu l'utilises à chaque fois que tu dessines, à chaque fois que tu pénètre dans l'Imagination. Je ne pourrais te trouver un exercice pour te montrer son efficacité, à part peut-être un seul qui me vient naturellement à l'esprit.

Silence réflexion.

- Dessine simplement. Dessine l'objet le plus complexe que tu es capable de créer. Dessine grâce à ton pouvoir.




_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Mer 10 Oct 2012 - 3:50

Le dernier exercice allait être le plus compliquer c'est sur. Jamais il avait penser jusqu'où il pouvait aller dans les spires. Avec la démonstration qu'il avait eu tantôt avec l'oiseaux de feu il avait été très impressionner, alors il allait faire quelque chose du genre mais a sa façon.

Il allait prendre son animal préférer et faire le plus de modification possible dessus, Il ferma les yeux et entra dans l'imagination, il commença a dessiner un loup dans tous les détails qu'il pouvait faire. Il le mit en eau pour lui faire une constitution plus changeante et lui mit de belle ligne argenter lumineuse. IL monta le plus haut qu'il pouvait dans les spires et fini son dessein après quelque minute. Quand il arriva de nouveaux dans la réalité il y avait un grand loup fait d'eau avec plusieurs lignes argentés lumineuse qui courait sur la bête et il avait deux yeux d'un jaune éclatant. Il courait dans la pièce et à chaque endroit ou il passait de grande fleur poussait pour ensuite se faner directement après. il fonçait quelque fois dans les murs en éclatant en des milliers de gerbe d'eau et ensuite dans de longue et grosse cascade il se reformait et continuait a courir.

Avec ce dessein qu'il avait fait Arctèr se sentais pas très bien alors il ne pouvait pas le laisser très longtemps aller et il eut très vite besoin de le faire disparaître, quand tous se qu'il avait fait eut disparut, il regarda la professeur et lui demanda

- Alors, est-ce que c'étais assez beau et bien fait avec beaucoup de pouvoir ou je doit recommencer?

Après avoir dit juste cette petite phrase il roula des yeux et tomba dans les pommes.



_______________

avatar

Primat de Kaelem et Maître dessinateur
Messages : 238
Inscription le : 17/07/2009
Age IRL : 23


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Mer 10 Oct 2012 - 23:42

Myra observa une fois de plus les mouvements de son nouvel élève. Décrypter ses points faibles, reconnaître sa trace, savoir ce qu'il fallait lui enseigner ou non. Lire en lui comme dans un livre ouvert, voir bien plus loin que son propre nez. Elle l'examinait et il ne s'en rendait pas compte. Elle l'observait et il s’exécutait à chaque nouvel exercice sans poser la moindre question. Il dessinait, tout simplement.
Elle décida soudain de ne pas plonger avec lui dans l'Imagination. Elle voulait voir le résultat apparaître, elle voulait pouvoir distinguer les formes troubles se dessiner dans la réalité. Elle aimait tout particulièrement cet instant si unique durant lequel rêve et réalité se mêlaient irrésistiblement pour ne faire qu'un. S’enlaçant l'un dans l'autre, cela ne se déroulait que le temps de quelques secondes, une portion de temps troublée par un dessin.
Elle voulait le voir encore et ne doutait pas que Arctèr fasse de son mieux afin de satisfaire les demandes de son professeur. Elle croisa donc les bras dans son dos et observa, silencieuse.
Plusieurs minutes s'écoulèrent, elle attendait toujours.
Soudain, la réalité trembla, embrassa un temps l'irréel avant qu'une forme n'apparaisse devant elle. Elle se formait petit à petit, couleurs, courbes, profondeurs, mouvements. Tout commençait à devenir clair et le dessin devenait réel. Elle se rendit compte de ce qu'il tentait de faire. Un loup. Mais pas n'importe quel loup, il s'était inspiré de l'oiseau de feu de la dessinatrice. Cependant, lorsque son loup apparut, il n'était pas brasier, mais cascade bleue.

Le loup commença alors à courir dans la salle, créant des fleurs sur son passage qui mourraient aussi vite qu'elles naissaient. Il s'écrasait parfois contre les murs, mais reprenait sa course effrénée d'une flaque à l'autre. Un dessin magnifique et témoin qu'il ne s'était pas contenté des basses spires. Il avait suivit les consignes, simplement.
Elle vit soudain le visage de Arctèr et prit peur. Il était blanc comme un linge. Elle savait que ce dessin l'affaiblirait, mais elle ne pensait pas que ce serait à ce point là. Le loup disparut soudain et il prit la parole. Elle n'eut pas le temps de lui répondre qu'il tomba dans les pommes.
Le son de sa chute fit naître une vague d'angoisse en Myra. Elle se rua vers lui et après avoir vérifié qu'il n'avait rien de grave, elle le souleva avec néanmoins quelques difficultés. Elle n'était pas forte comme le maître d'armes ou la plupart des élèves de l'Académie, elle était simplement dessinatrice.
La primat réussit finalement à le hisser sur un fauteuil et se dirigea vers une commode non loin de là. Elle en sortit une boite noire qu'elle n'utilisait qu'en dernier recours. Lorsqu'elle l'ouvrit, une étrange odeur se dispersa dans l'air. Forte. Une substance compacte était contenue dans la boite. Elle prit un verre d'eau, un petit carré de la substance et mélangea le tout. L'odeur se raffermit et ne donnait qu'une seule envie : jeter le contenu du verre très loin de soi. l'odeur était loin d'être agréable à l'odorat.
Elle mit donc sa décoction sous le nez de l'aequor qui finit bien vite par froncer les sourcils. Lorsqu'il ouvrit enfin les yeux, elle éloigna le verre.


- Comment te sens-tu ?


Son regard était inquiet, elle ne voulait pas qu'il ait pris peur des spires à cause d'un quelconque séjour dans les pommes. Elle lui tendit soudain le verre.


- L'odeur n'est certes pas agréable, mais je tiens à ce que tu bois ceci.

Elle ne donna aucune raison, aucune explication. Simplement le verre qu'il but avec répugnance. Il fallait dire qu'il ne pouvait aller contre la décision de la dessinatrice, car lorsqu'elle avait décidé d'une chose, personne ne pouvait la contredire.
Elle reprit le verre et se releva.


- Je pense que ce sera tout pour aujourd'hui. Je ne veux pas que tu forces dès ta première leçon et tu t'es déjà affaibli deux fois. Vas à l'infirmerie et dis au rêveur présent ce qu'il vient de ce passer, mais surtout reposes-toi bien cette nuit. Demain matin, tu n'es pas obligé de venir en cours. Je me porte garante pour toi.

Un dernier sourire pour la journée.

- Reposes-toi et que je ne te revois plus tomber dans les pommes comme cela ! Un dessinateur doit savoir garder des forces pour le retour à la réalité et doit savoir gérer son énergie. Première règle dans mes cours. Apprend-là et ne l'oublies jamais !





[ Voilà, fin du rp. Tu peux faire un dernier post si tu en as l'envie Wink ]


_______________
Ne fuyez pas la MAGIE...


avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   Ven 19 Oct 2012 - 4:22

(j'aime faire des Rps alors je pense que je vais en faire un dernier)

Arctèr se réveilla a cause d'une odeur atroce qui lui montait au nez et lui donnait presque la nausée. l'odeur lui fessait penser a l'odeur de vielle chaussette qui traînait depuis des lustres dans une poubelle. Il ouvra les yeux et vit qu'il étais coucher dans un fauteuil et que sa professeur étais pencher sur lui et lui fessait respirer quelque chose, et s'étais cette chose qui dégageait cette odeur atroce.

- Comment te sens-tu ?

il la regarda, il n'était pas sur, surtout avec cette odeur mais a part sa oui.

-Eum.... Je crois que oui, merci.

Elle lui demanda de boire le liquide, il avait apprit avec ces parents que jamais il ne fallait dire non a une personne plus haut classer que soit, alors il prit le verre et but avec une grimace de répugnance. Ensuite elle lui recommanda d'aller a l'infirmerie pour voir si tous va bien aller. Elle lui dit aussi qu'il n'étais pas obliger d'aller au cour de demain mais bien sur qu'il allait y aller, il était capable de reprendre des forces très vite.

Il se leva un peu chancelant et se courba devant elle pour marque de respect, il avait toujours trouver sa drôle de faire sa mais c'étais la plus grande marque de respect que personne ne pouvait faire a une autre. il se releva et parti vers sa chambre avec le sourire d'une belle journée accomplit.





_______________

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]   



 
Etincelle, tu brilleras bien vite. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» « Une amie penses-tu, une bien mauvaise amie tu t'es fais mon beau. »
» Mariage des soldats Maya II et nain32
» Je ne me sens pas très bien [TERMINÉ]
» Une soirée bien arrosée. (Terminé)
» Je suis heureux quand il pleut [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile est de l'Académie :: Le premier étage :: La salle de Dessin-