Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteC'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé] - Page 5
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 76


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   Mer 3 Avr 2013 - 18:13

Le membre 'Arro Skil'Liches' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Yeux du serpent ' :

Résultat :



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
avatar

Etincelle
Messages : 123
Inscription le : 12/05/2011
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   Sam 8 Juin 2013 - 12:10

Depuis quelques minutes, Lev tentait tant bien que mal de ramener un peu de vie dans le visage surfondu de sa moitié. Peine perdue, la belle semblait proprement éthylisée, et si son souffle régulier et indubitable venait toutefois lui caresser la joue, il n’en restait pas moins que Méline n’était plus en état de réfléchir sereinement.

Lev sourit, et replaça une mèche de cheveux auburn derrière son oreille. Ses cils papillonnèrent légèrement. Et puis… Et puis rien de plus, les roses pourpres étalées sur ses joues lançaient leurs pétales à l’assaut de ses paupières, la rendant fiévreuse et ô combien désirable.

Lev posa le bout d’un doigt sur l’arête du nez, à la jonction avec les sourcils. Doucement, il suivit les méandres osseux, devinant à travers le réseau soyeux de la peau, les veines minuscules et les artères qui irriguaient l’épiderme, et le cartilage par-dessous, qui sculpte la vague, la cristallise en écume figée, soudain, après tant d’année à rouler et se modifier. Des traits de femme, et des cils immenses comme Lev les aimaient. Il la regardait, la dévorait du regard. Et le monde continuait de tourner, hors cette bulle d’instantanée qu’il tissait de ses doigts longilignes.

Il aimait regarder quelqu’un dormir. A l’absolue sensation de puissance et de contrôle s’ajoutait l’impression d’interdit que l’on bafoue sans pudeur, simplement, comme on regarde à travers une fenêtre éclairée, pour observer une parcelle de la vie des gens qu’un tiers n’est jamais sensé apercevoir à son bon vouloir. Il s’imaginait, alors, sous se visage unique, sous cette peau fine et souple, et s’imprégnait de ce que le physique pouvait engendrer dans la personnalité. C’était être autre, autre que lui, dans tout ce qu’il y avait de différent et d’incompréhensible dans le monde. Cela ne générait étrangement aucune empathie, il n’hésiterait pas à faire souffrir par la suite. Simplement, peut-être que cela lui apportait un peu de cette humanité qu’il ne possédait qu’au travers des autres.

Sa paume effleura la mâchoire de Méline et, ivre de pouvoir plus que de l’alcool, il se sentait happer par l’odeur qui se dégageait d’elle, de ses cheveux lourds et tourbillons. Doucement, il prit en coupe le visage de la jeune femme, et l’approcha du sien, sans le quitter des yeux, sans même battre des cils, juste en le fixant avec l’intensité la plus dérangeante qui soit.

Il posa son front contre le sien. Et au contact rude de leurs deux os sous-cutanés, lui louchait comme un beau diable pour ne pas perdre le visuel de ce visage si proche, et pourtant si lointain. Aucune peur, aucune envie, aucun trouble d’être si proche de lui. Simplement ce visage qu’il approchait ou reculait du sien comme bon lui semblait, ce visage en miroir d’émotion qui pour l’instant ne reflétait que l’ivresse et le sommeil le plus total.

Son nom résonna à l’horizon. Il n’y prit pas garde.

Le temps cristallisé les enveloppait comme deux papillons encore informes. Il attendait la métamorphose, le moment où l’autre ouvrirait les yeux, les plongeraient dans les siens, si proches que leurs cils s’entremêlaient en dentelles noires. Il y aurait alors quelque chose, quelque chose, il en était sûr. Une connexion, un trouble, un sursaut, du bruit, un souffle heurté, ou bien le rouge qui devient encore plus sanguins, et peut-être l’aguicheur battement de paupière encore endormit. Il y aurait…

Une bourrade le déséquilibra, et il manqua de donner un coup de tête à sa protégée. La bulle vola en éclat, et ça lui fit mal au crâne, comme s’il s’était effectivement cogné.

Alerte, il se retourna, près à frapper celui ou celle qui avait mis fin à son petit monde secret. Ses yeux fiévreux rencontrèrent ceux, troubles mais pas assez, de la Teylus qui lui demandait un vêtement. Il lui jeta ses chaussettes sans ménagement, agacé de cette interruption. Puis, après une hésitation, il ne put résister et se tourna à nouveau vers Méline, son exploration avortée par l’interruption de l’autre.

Mais il n’eut même pas le temps de se reconstituer leur petite bulle intime que déjà son nom fusait à nouveau, l’obligeant à redresser la tête. Le « Quoi encore » faillit jaillir de ses lèvres mais il se reprit à temps, un éclair de lucidité fortuit lui permettant de ne pas faire de boulette.

Instantanément, Il reprit contenance. Il se rendit compte qu’il s’était exclu du jeu pendant un bon moment. Rapidement, il nota l’état de nudité de certaines personnes, l’éthylisme d’autres, et le garde roux qui semblait avoir pécho la petite Gwëll. Lev retint un sourire, alors qu’il se recomposait dans la seconde un air rigolard et qu’il tendait la main vers la table pour retourner une énième carte.

Mais en lui-même, il bouillonnait. A vrai dire, il misa probablement la suite de la soirée sur la prochaine carte. Intéressante ou non, ça conditionnerait probablement la suite de ses propres évènements. Et ce qu’il allait faire de Méline. Il lui jeta un coup d’œil en coin, s’attendrissant devant le délicat battement de la carotide au-dessus de ses clavicules.

L’archer.

Il soupira, acte manqué ou non, mais l’avenir proche de Méline étai scellé.
Petite vengeance douce-amère.


- Arro et Kloa, à vos verres !


Il ricana légèrement. Mais ça ne l’apaisa pas. Les joues rouges de Méline occupaient ses pensées, sans le laisser serein une seconde. Une obsession qui prenait petit à petit le pas sur l’intérêt qu’il portait à cette soirée.

Il eut une idée soudain.

Un air inquiet se peint sur son visage alors qu’il dessinait silencieusement un petit bâtonnet qui vint titiller sa glotte. Instantanément, celle-ci ouvrit les yeux et hoqueta par à coup. Lev fit aussitôt disparaître son dessin, mais l’influx était lancé.

Il se leva vivement, et prit le corps de la belle dans ses bras, avant de lancer à la cantonade :


- Je crois qu’elle va vomir, je l’emmène aux toilettes ! Continuez sans nous.

Sans un regard en arrière, il sortit de la salle après s’être assuré que personne ne se trouvait dans le couloir, et surtout que personne ne le suivait.

A présent, Méline était toute à lui.

Mais dans ses bras, elle se contractait à nouveau, et il n’eut que le temps, effectivement, d’atteindre les toilettes avant qu’elle ne vomisse réellement tout l’alcool qu’elle avait ingéré ce soir-là.

Qu’importe. Il allait prendre soin d’elle.


[Tellement pardon pour le retard... Mais c'est bon je suis de retour ^^]


_______________
Spoiler:
 


J'aurais du sang sur les doigts
et l'éclat de tes yeux vides
comme antichambre au trépas
de mon âme impavide




Lev Mil'Sha
// Anaïel // Miaelle Campbelle



avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 76


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   Sam 8 Juin 2013 - 12:10

Le membre 'Lev Mil'Sha' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Yeux du serpent ' :

Résultat :



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
avatar

Larbin-en-Chef
Messages : 59
Inscription le : 07/02/2012
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   Sam 8 Juin 2013 - 14:44

Shaokys rayonnait. Il était dans son univers, dans son domaine, dans son empire, lui l'empereur des jeux et des tricheurs. Il était encore complètement habillé et autour de lui, les filles dévêtues étaient nombreuses. Un vrai plaisir. Bien sûr à ses yeux, ces demoiselles étaient encore bien trop vêtues. Il allait remédier rapidement à cela. Il était sûr de son coup. Tricheur un jour, tricheur toujours.

Ichel fit une attaque qui ne lui fit pas plaisir du tout, mais alors pas du tout. Shaokys su quelle carte elle obtenait avant même qu'elle ne la retourne pour la montrer à tout le monde, grâce à son petit détail qui lui permettait de tricher. L'empereur. Désespoir. Le serpent avait décider de venir en aide aux filles. Shaokys considérait le serpent comme une espèce de dieu qui, contrairement à lui quand il trichait, offrait des cartes aux autres joueurs. Ichel donc, avec l'aide express du serpent, avait décidé d'attaquer les garçons en demandant aux filles de "voler" un vêtement au garçon de leur choix. Pendant que la nouvelle impératrice s'octroyait trois bonus, Shaokys offrait sa veste à une fille.

Les tours de cartes continuèrent. Au grand malheur de Shaokys, c'était surtout des tours qui ordonnaient de boire. Bien sûr, le fait que les autres boivent n'était pas forcément si mauvaise chose. Les autres joueurs commençaient à être très imbibés d'alcool. Shaokys, lui, était encore sain d'esprit. Certainement parce qu'il avait plus d'expérience que les autres en matière de boisson mais aussi parce qu'il était épargné par les tours à boire. Il aurait tout de même préféré que les filles se déshabillent plus que ça.

Après son tour, Lev se leva pour porter Méline vers les toilettes. Il ne savait pas s'ils allaient revenir. S'ils ne revenaient pas, c'était regrettable. Même si Shaokys ne voulait pas spécialement voir Lev nu, sa présence était un moyen de détourner les attaques des filles ailleurs que sur lui.

Ce fut enfin à son tour.

Faisant semblant de survoler le tas de cartes éparpillées sur la table pour trouver celle qu'il désirait, il se mit à réfléchir à la carte qu'il souhaitait prendre. Les Yeux du Serpent et l'Empereur étaient les meilleures cartes mais ils les avaient déjà piochées et il ne voulait surtout pas attirer l'attention sur le fait qu'il trichait. Le fait que plusieurs coups de boissons étaient passés, il pouvait se permettre de tirer un coup de vêtement mais il n'allait pas prendre le dessinateur, c'était une bêtise que de tricher pour perdre. Une seule carte était donc possible: le mercenaire.

Oui, jouer chez Shaokys, c'était une véritable stratégie.

Il repéra la carte qu'il désirait et il la piocha.

- Oh quel joli mercenaire que voilà.

Il avait tout fait pour avoir une voix surprise. Il espérait que ça avait fonctionné.

- Ichel, je vais me faire le plaisir de brûler deux de tes bonus et, pour la prochaine victime....

Il regarda les joueurs rassemblés autour de la table. Ils semblaient surpris qu'il continue son tour.

- Oui, car bien sûr, grâce à la règle toujours active de Gwëll, je peux m'aider et donc avoir une autre victime. Et ça sera...

Il avait repéré sa victime sans trop de souci.

- Lya, notre fière reine nue des nus. Fais moi le plaisir de retirer le vêtement que tu as piqué à un de mes camarades garçon et ton bandeau.

Avec un sourire, Shaokys regarda Lya retirer les vêtements. Il ne lui restait plus que trois maigres pièces de tissu.



_______________

avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 76


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   Sam 8 Juin 2013 - 14:44

Le membre 'Shaokys Ultrond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Yeux du serpent ' :

Résultat :



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   Dim 9 Juin 2013 - 16:32

Elle avait froid et chaud et même temps et surtout une terrible envie de s'assoupir.
Mais elle avait cette sorte d'instinct qui lui disait que si elle fermait les yeux, elle perdrait tout. C'était étrange, d'ailleurs, en y pensant, parce qu'il y avait Kylian, pour l'aider, si on l'attaquait, mais elle faisait quand même un peu confiance à son instinct, parce qu'elle avait l'impression que c'était la seule chose qui tanguait pas. Elle passa la main dans ses cheveux. L'alcool pesait lourdement sur son cerveau et dans ses gestes. Elle s'enfonçait doucement, il la tirait inexorablement vers le bas.

On lui fit signe qu'elle devait boire son verre. Ses yeux se portèrent sur le récipient et le liquide qu'il contenait. Elle n'avait absolument aucune envie de le boire. Un éclair de lucidité passa et elle se demanda ce qui l'y obligeait. Jusqu'à preuve du contraire, elle était encore libre de ses actes. Mais l'éclair s'en fut et elle oublia.
Elle demanda à Kylian de l'aider et, si il sembla hésiter quelques secondes, il accepta avec un sourire et elle lui sourit en retour. Elle était contente qu'on l'aide, parce qu'elle avait l'impression que les choses passaient sans qu'elle puisse agir dessus, même si ça la concernait directement et cette impression était tout de même relativement angoissante.

Elle tendit son verre au garde roux et il jaugea le contenu. Puis il le porta à ses lèvres et le liquide disparut. Elle sourit et ferma les yeux. Ça, au moins, c'était fait. Alors elle sentit une présence, proche, silencieuse. Elle réouvrit les yeux et son regard tomba dans celui, d'or, du jeune homme. Et dieu qu'il était proche.
Elle voulut se débattre, un peu, parce qu'il était vraiment très près, mais c'était comme si l'alcool qui coulait dans ses veine la plaquait contre son torse. Aucun mouvement n'était envisagea, à ce stade là. Il posa ses lèvres contre les siennes et ce baiser lui en rappela d'autres, perdus, très loin dans sa mémoire. Il entrouvrit les lèvres et elle retrouva le goût de quelques secondes plus tôt. C'était un piège. Mais elle était là, et elle n'avait plus tous ses moyens et quand bien même elle les aurait eus, elle n'aurait certainement pas pu lutter contre sa force d'homme.
Enfin, il s'écarta et elle déglutit difficilement. Cette chose avait vraiment un goût horrible et elle se fit la promesse de ne plus jamais en boire. Promesse bien vite oubliée, l'alcool n'allait pas lutter contre lui même.

Il lui glissa un mot à l'oreille qui résonna dans sa tête alors qu'il piochait sa carte. Que voulait il dire ? Elle ignorait complètement ce qu'elle lui devait et elle appréciait moyennement devoir quelque chose à quelqu'un, elle n'aimait pas les dettes.


Je te dois quoi ?... Je comprends pas trop, je crois.

Il avait toujours ce sourire et cette lueur, dans ses yeux, quand il la regardait et elle ne savait pas si elle devait être contente ou avoir peur. Il lissa ses cheveux du plat de la main comme pour lui dire de ne plus penser à cela et elle oublia. Elle n'était pas contraignante, pour ce genre de choses et, l'alcool aidant, elle aurait bientôt oublié.
Elle reposa sa tête contre son épaule et elle se rendit compte qu'elle tremblait. Elle regarda sa main, un instant, sans trop savoir quoi faire et puis elle ramena ses genoux contre sa poitrine et elle serra ses bras autour.
Elle ferma les yeux et le temps passa. Son sommeil rapide fut sans songe et c'était juste comme si tout était noir et silencieux d'un silence étouffé. Elle sentait juste, de temps à autre, les mouvements du garde et ses éclats de rire, quand il en avait.

Il lui sembla qu'elle dormit cent ans et qu'elle se réveillait avec un baiser de son prince charmant. Seulement, c'était son voisin de table et si elle l'avait réellement connu, elle ne l'aurait pas trouvé charmant. Elle s'étira et regarda le garçon à sa gauche. Comme il la regardait aussi, elle lui fit signe de jouer, d'un hochement de tête, mais il lui tendit sa chemise et lui montra les cartes au centre de la table.
Elle enfila le vêtement et, si c'était pas très épais, ça faisait toujours moins froid. Elle regarda Kylian.


Elles sont trop loin... tu veux bien piocher pour moi ?

Il sourit et lui tendit une carte qu'il avait prise devant elle.
Elle regarda le symbole qui y figurait et, elle avait beau dévisager la figure, elle ne parvenait pas à savoir ce qu'elle devait faire. Vraiment, ce jeu n'arrivait pas à lui rentrer dans le crâne. Kylian lui glissa à l'oreille qu'elle devait se défaire d'un vêtement et elle ne voulait pas enlever la chemise du garçon d'à coté parce que ça lui tenait un peu chaud et qu'il lui avait gentiment donnée alors elle enleva ses chaussettes qu'elle posa sur le bord de la table parce que le milieu était trop éloigné.
Et puis le roux lui dit de désigner une personne d'autre.
Pour le coup, elle n'avait absolument aucune idée et son regard parcourait l'assemblée sans résultat. Alors elle repensa au garçon qui lui avait donné sa chemise et comme elle l'avait pas encore remercié elle se tourna vers lui.


Tiens, pour toi.

Elle savait pas trop ce qu'il pourrait bien faire de ses chaussettes, mais elle voulait lui retourner la politesse, c'était la moindre des choses.
Et puis elle se désintéressa à nouveau du jeu et se blottit dans les bras de Kylian parce que c'était l'endroit où elle avait encore le moins froid. Il serra un peu les bras autour d'elle et ses yeux papillonnèrent.



_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 76


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   Dim 9 Juin 2013 - 16:32

Le membre 'Gwëll Yil'Sleil' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Yeux du serpent ' :

Résultat :



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]   



 
C'est la fête à l'aca :cuicui: [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires
-
» Tour de Jeu
» Un marche public inacheve a Petion-Ville...
» Le silm sans les contes inachevés
» Cui- Cui (sine) de chez Melinette et Seb.
» [Pastorale/Inachevée] Musiangel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'aile principale de l'Académie :: Le deuxième étage :: La salle des loisirs-