Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLoan Glaedrian [ Marchombre ]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Loan Glaedrian [ Marchombre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Loan Glaedrian [ Marchombre ]   Loan Glaedrian [ Marchombre ] Icon_minitimeJeu 7 Juin 2012 - 22:00

Description générale

- Nom -

Glaedrian

- Prénom -
Loan
- Race -[/i]
Humain


- Age -
17 ans

[/color]- Classe (primaire) -
apprenti Marchombre

Description physique et mentale

- Description physique -

Loan a plutôt un physique avantageux, des cheveux mis longs, noirs comme la nuit comme ses yeux d'ailleurs. Le garçon malgré son jeune age, ne passe pas inaperçu, la gente féminine ne vous dira pas le contraire! Malgré ses origines campagnardes il a des traits dignes d'un prince... Il est assez grand 1 mètre 80 et possède une musculature assez développée pour son age. Cela est du à son statut de paysan qui l'oblige à porter de très lourdes choses et quand il ne travaille pas il part grimper dans les arbres dans la foret. Que demander de plus ? Depuis sa naissance Loan a appris a muscler et à faire gagner de l'endurance à son corps. Comme si un instinct primaire l'y obligeait, il est de nature méfiante et préfère se préparer a toutes les situations possible. Il aime porter des vêtements amples et qui laissent voir son torse. Il porte aussi un éventail sur chacun de ses vêtements signe d'appartenance de son village.

- Description du caractère -

Solitaire dans l'âme, Loan ne se lit pas facilement avec autrui, pour lui l'amitié ce mérite! Très sur de lui il est d'une volonté et d'un courage a toute épreuve, faisait passer parfois son courage pour de la folie ce qui lu a valu beaucoup d'ennuis par le passé. Malgré son caractère solitaire, il ne peut s'empêcher de revenir vers les gens de temps a autres, la terre serait bien triste s'il était tout seul... Il possède une grande ouverture d'esprit et un fort sens d'adaptation lui permettant de parer a toutes les situations sans paniquer. Son seul problème est de parfois prendre les situations trop à la légère et s'exposer au danger inutilement. Il adore voyager , a pied surtout et je crois qu'il va être servi...



- Principale(s) qualité(s) -


Très forte volonté, courageux, agile et fort



- Principal(s) défaut(s) -

Casse cou et inconscient parfois du danger.

- Particularité(s) -

Il a un tatouage depuis la naissance, aucune idée sur sa provenance peut être que les grands de l’académie sauront ce que c'est ( Donnez vos idées pour un rp SVP !) :
Spoiler:
 

- Capacité(s) -
Loan n’excelle pas encore vraiment dans un domaine mais il a appris a manier le sabre, d'ailleurs il en possède un tout le temps sur lui pour tuer les animaux nuisibles et faire fuir les bandits. Grâce a sa force et son agilité il a réussi a mettre en déroute plusieurs bandits mais rien de très épique.



Vécu et situation sociale

- Situation familiale -
Loan avait une mère qui est morte peu après sa naissance, elle était Marchombre elle aussi, il a été placé sous la garde d'une tante qu'il déteste.


- Situation sociale -
Il est de la classe paysanne a cause de sa tante mais on ne peut pas vraiment dire qu'il avait un rang social avec une mère Marchombre sachant qu'il na jamais connu son père.

- Histoire -
Le ciel était bleu, un bleu pur,pas un nuage à l'horizon, le ciel était entier et vide à la fois. Un beau jour comme il y en avait peu dans cette région de Gwendalavir. Pour une fois à la maison on ne m'avait pas obligé à travailler, la sorcière m'avait laissé ma journée et aussitôt qu'elle m'avait appris la nouvelle je fonçais vers la foret avant qu'elle ne change d'avis. La foret était mon seul refuge depuis mon enfance, d'ailleurs j'avais eu une enfance assez banale... Enfin pour un paysan, j'aidais du mieux que je pouvais et je m'échappait dès qu'on me lâchait la bride un vrai loup retournant a l'état sauvage. Mais depuis quelque temps j'avais cessé d'obéir aux ordres et a toutes ces conneries, dans la foret je m'entraînais physiquement en cachette. Non pas pour impressionner ces dames mais, pour se prévenir d'une attaque soudaine. J'avais emporté d'ailleurs le sabre, on ne sait jamais. Je m'étais entraîné toute la journée et je n'avais pas vu l'heure passer. La nuit était tombée et je n'étais toujours pas rentré, malgré mon entraînement et mes promenades je n'étais pas fatigué. Mais la sorcière allait me faire bosser trois fois plus dur si je ne revenais pas à temps. Je connaissais bien ces bois, je les avais tellement explorés et il parait que ma mère aussi, nous étions un petit village près d'Al Pol et elle allait chercher parfois des vivres ou des cadeaux pour moi. Enfin c'est ce que l'on m'a raconté, je n'ai aucun souvenir d'elle. Je courais, m'agrippai aux arbres et de branches en branches, avec une rapidité et une agilité gracieuse j'allais le plus vite que je pouvais. Puis au loin se dessinait mon village mais, pas que ... de la fumée ? Sous le choc je m'arrêtais un instant. Le village brûlait ! J'accélérais la cadence à mon maximum et je fus à mon village avant que la nuit ne soit noire. Et je la vis, ma maison attaquée de toutes part par le feu et je me précipitais à l'intérieur, non pas pour aider la vieille, mais pour récupérer les affaires laissées par ma mère. Je ne voulais... Je ne pouvais pas les laisser brûler... La maison était en flammes, je ne pouvais pas rester longtemps impossible de me rendre a l'étage et je sauvais ce que je pus en attrapant le sabre de ma mère, posé en évidence dans une armoire attaquée par des braises. Je n'avais pas vu la sorcière, elle avait due s'enfuir et d'un certain coté j'étais soulagé... Je sortais de la maison et toussa tout ce que je pouvais, la fumée était épaisse et certains étaient sûrement morts... Lorsque je vis, soudain, devant moi, la sorcière ou du moins ce qu'il en restait.
J'eus un haut le cœur et vomis de dégoût. J'accrochais le sabre à ma ceinture, prêt a dégainer, ceux qui ont fait ça n'étaient sûrement pas loin. Puis je les vis, les cadavres des villageois, autant abîmes que ma tante. Un craquement me fis m'arrêter, une silhouette se découpait entre les flammes, ce n'était pas un homme, c'était un monstre ! Et pas n'importe lequel, d'après ce qu'on m'avait raconté sur eux, c'était un Raï. Un homme cochon monstrueux et il m'avait repéré, de ce que j'avais pu remarquer il pillait les carcasse après que les siens aient fait le ménage. Il était armé et avec un cri me fonça dessus, je restais pétrifié de peur et j'attendais le choc qui ne vint pas. J'ouvris les yeux et constata que j'avais instinctivement tiré le sabre de son fourreau et j'avais été si rapide qu'une grande balafre c'était ouverte sur le torse du monstre. Le Raï n'était pas mort, mais il se mit a genoux en se vidant de son sang, sûrement étonné que j'ai pu le toucher. Et toujours en état de choc, j'abattis avec la force de la peur ma lame qui acheva le monstre. J'étais couvert de son sang et après avoir nettoyé rapidement la lame contre de l'herbe me mit a courir vers la foret. Il me fallait fuir, il n'était sûrement pas seul. J'avais courus pendant 3 jours entiers sans boire ni manger, la peur au ventre. Et au matin du 4 ème jour, affamé et assoiffé j'aperçus des silhouettes, puis une caravane, j'étais sauvé !
- Aidez moi...

J'eus juste le temps de prononcer ces mots que je m’effondrais et m'évanouis aux pieds des marchands . Ceux-ci mon recueillis et me questionnait sur le sang sur ma tunique, mais je ne pouvais répondre... J'étais en état de choc et je restais la à regarder d'un regard vide le repas qu'ils m'offraient et un jour je me tournais vers eux en leur disant juste :

- Je veux devenir Marchombre, amener moi a l'académie ...s'il vous plaît.

Marchombre, ce mot résonna en lui comme un écho, comme sa mère... L'Academie était la ou sa mère était devenue Marchombre je voulais suivre sa voie et la Voie du Marchombre a mon tour et cette Académie avait une grande renommée la première fois que je j'en avais entendu parler c'était par une amie de ma mère, L’académie me voici ...

RPG
Citation:

Les marchands m'avaient déposé devant l'Academie. Ils étaient partis avant que j'ai pu les remercier... Ils avaient lavé mes vêtements, m'avaient nourris et remis sur pieds .Je n'ai que de très brefs souvenirs du voyage, j'étais dans un état second lors de la traversée mais ils avaient été si bons et m'avaient conduits ou je voulais c'était le principal. Certes je n'étais pas encore tout a fait remis de La nuit, mais j'allais mieux c'était l’essentiel. L’Académie, c'était vraiment un univers que je ne connaissais pas. De gigantesques escaliers taillés a même la roches était présents dans le hall. Tout était différent un luxe, que lmoi campagnard, n'avais jamais eu l'idée de pouvoir un jour intégrer les murs de ce bâtiment.
Les filles et les curieux se retournaient sur mon passage, je ne comprenais pas, mais je restait indifférent et avançait a grands pas dans le hall détaillant chaque partie de celui ci tout cela était assez nouveau pour moi :
- Eh vous, dis je a l'attention de la femme s'occupant de l'accueil, ou dois je me rendre pour intégrer l’académie?
- Aller voir l'intendant, il s'appelle Jehan Hil' Jildwin. Aile principale, troisième étage.
Sans prendre le temps de la remercier, je montais et inspectais les murs, les plafonds tout cela était nouveau pour moi. J'allais assez lentement mais sûrement, et j’arrivais enfin dans le bureau de l'intendant. j'avais un peu la frousse de ce qu'il pouvais arriver mais après la rencontre avec le monstre je pris mon courage et toqua a la porte. Après un "entrez" j'entrais dans le bureau de celui qui allait me permettre de suivre le chemin de ma mère.
- Bonjour, je me nomme Loan , Loan Glaedrian . Je souhaite rejoindre votre Academie .
Ma voix était calme et ferme plus que d'habitude ce qui m'étonna un peu a vrai dire mais je continuais sur ma lancée :
- Je souhaite... Je souhaite devenir Marchombre.
Le sort en était jeté. L'homme qui se tenait devant moi avait mon destin entre ses mains. Je n'avais plus de temps a perdre ni d'autre raison de vivre, il fallait qu'il dise qu'il était d'accord c'était une nécessitée... Mon destin allait se jouer maintenant il fallait que j'y mette le paquet. Tout en lui parlant j’essayais de regarder un peu autour de moi histoire de mieux voir a qui j'avais a faire mais rien , pas un objet de famille pas un détail qui aurait pu m’éclairer sur la provenance de l'intendant. Un peu déçu je plantais mon regard dans le sien en attendant sa réponse, que j'esperait positive...

Autres

- Comment avez vous connus ce site ?Des amis

- Autre chose à nous dire ?4-2-3-5-9-7


Jehan Hil' Jildwin

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 78


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Loan Glaedrian [ Marchombre ]   Loan Glaedrian [ Marchombre ] Icon_minitimeSam 9 Juin 2012 - 14:22

Bien, tout est bon maintenant.

Citation :
Le grand, le magnifique, que dis-je, le Parfait Intendant de l'Académie s'était trouvé une toute nouvelle passion : l'arrangement floral. En effet, Jehan était actuellement en train de retirer certaines feuilles disgracieuses autour d'un bouquet de fleurs qu'il avait trouvé dans la Serre. Il avait ensuite été chercher un vase dans le couloir, avait retiré les anciennes fleurs et imposées les siennes. Ensuite, il contempla tout ça, un large sourire aux lèvres. Pour observer, il n'avait pas besoin de se lever, et donc pas besoin non plus de faire souffrir davantage sa pauvre jambe. Voilà quelque chose qui le mettait de bonne humeur.

Trois coups furent frappés à sa porte. Il leva la porte, arrangea ses cheveux et poussa délicatement le vase sur un coin de son bureau.


- Entrez !

Il vit entrer un jeune homme, apparemment sûr de lui. Certain de ne pas encore l'avoir vu dans l'Académie, il sut deviner que c'était sûrement un nouvel élève. Son attitude le plaçait a priori à Kaelem. Ou à Teylus. Mais en tout cas, Jehan était certain qu'Aequor ne lui conviendrait pas. Il se nommait Loan Glaedrian, et comme l'Intendant l'avait pensé, il était en effet ferme et assuré dans ses propos. Il fit semblant de noter quelque chose sur une feuille en attendant la suite. Cette fois-ci il hésita. Jehan sourit et attrapa un écrin au hasard. Il l'ouvrit, prit la bague bleue et la posa sur son bureau. Le destin avait choisi d'emmener Loan vers Aequor. Il voulait être marchombre. Très bien.

- Bienvenue Loan. Vous êtes bien entendu accepté ici ! Marchombre, dites-vous ? Nous avons deux maîtres disponibles en ce moment, Aster Yujano et Kirfdéin Starkhoz, je suppose que l'un d'entre eux vous contactera bientôt. Et vous ferez partie de la maison Aequor, votre dortoir se trouve au deuxième étage de l'aile Ouest. Des questions ?

Oui, Jehan était de bonne humeur. Mais plus vite le nouveau venu serait parti, plus vite il pourrait se remettre à son nouveau passe-temps.



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
Loan Glaedrian [ Marchombre ] 738316Grand_Original
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Loan Glaedrian [ Marchombre ]   Loan Glaedrian [ Marchombre ] Icon_minitimeDim 10 Juin 2012 - 21:35

- Bienvenue Loan. Vous êtes bien entendu accepté ici ! Marchombre, dites-vous ? Nous avons deux maîtres disponibles en ce moment, Aster Yujano et Kirfdéin Starkhoz, je suppose que l'un d'entre eux vous contactera bientôt. Et vous ferez partie de la maison Aequor, votre dortoir se trouve au deuxième étage de l'aile Ouest. Des questions ?

Un peu perplexe et surtout un peu perdu, je regardais d'un air ferme mon interlocuteur . Il m'avait accepté comme ça et en me jugeant m'avait offert une bague que j'entrepris de prendre et de passer a mon doigt . Une bague bleu cyan très belle . Et bizarrement elle était parfaitement a ma taille, je me rendis compte que après l'avoir enfilé je n'arrivais plus a l'enlever . Puis il m'avait parlé de maîtres Marchombres disponibles ... A ce que l'on ma raconté les maîtres choisissent leurs élèves et non l'inverse il me contacterais s'ils sont intéressés . Et une question me traversa l'esprit si vite que je ne pris pas le temps d'y reflechir ...

- Comment savez vous si je saurais être un bon Marchombre sauf votre respect monsieur ?

Un mouvement un tic sûrement et j'avais compris que je le gênait, derriere lui des fleurs ... Il était pressé de continuer a jouer avec ... des fleurs il y a certaines chose que je ne comprendrais jamais ... Mais il y avait comme une aura autour de lui, il ne fallait pas le prendre a la légère il fallait au contraire s'en méfier . Et des questions j'en avait et des tas il n'était pas prêt de me voir partir, des questions sur ma mère et sur les enseignements Marchombres ... Par exemple si on voyageait étant sous un maître Marchombre, si il y avait des coutumes a respecter ici, un règlement aussi ... Mais j'attendais la réponse de l'intendant avant de poser d'autre questions ...

- Ce ne sont pas les maîtres Marchombres qui décident a qui ils enseignent leur apprentissage ?

J'avais hâte de voir ce qu'allait répondre l'intendant, bien sur je ne savais pas de quoi je parlais je me fondais sur des rumeurs mais je voulais juste savoir si l'intendant savait vraiment de quoi il parlait, prudence avant tout .

Jehan Hil' Jildwin

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 78


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Loan Glaedrian [ Marchombre ]   Loan Glaedrian [ Marchombre ] Icon_minitimeMar 12 Juin 2012 - 19:47

Jehan avait stupidement demandé si le jeune élève avait des questions. Parce qu'il avait tout aussi stupidement supposé que comme la plupart des autres élèves, il n'en aurait pas. Ou bien qu'il les poseraient à ses camarades. Mais lorsque le jeune homme rouvrit la bouche, l'Intendant comprit qu'il ne pourrait pas se remettre tout de suite à ré-arranger son bouquet. Tant pis. Cependant, il ne put empêcher un soupir léger s'échapper de ses lèvres. Comment savait-il qu'il deviendrait un bon Marchombre ? Voilà une question inédite, qu'il n'avait jamais entendue. Il réfléchit un instant.

- A vrai dire, je n'en sais rien. Mais voyez-vous, la plupart de nos élèves sont devenus des Marchombres accomplis. Très récemment, l'un de nos élèves est même devenu capable d'enseigner. Il s'agit d'ailleurs de Kirfdéin Starkhoz, l'un des maîtres dont je vous parlais plus tôt.

L'Intendant était d'ailleurs très fier de ses élèves, même si il ne leur dirait sans doute jamais en face pour autre chose qu'une cérémonie officielle, comme lorsqu'il avait remis des récompenses aux résistants lors de la reprise de l'Académie ...
Loan lui posa une nouvelle question, à laquelle il lui semblait avoir déjà répondu. Mais il devait s'être trompé.


- Si, bien sûr, ce sont eux qui choississent. L'un de nos maîtres vous contactera certainement, mais je ne sais pas lequel.

Jehan s'affala dans son fauteuil, proposant à Loan de s'asseoir en face de lui. Après tout, il avait un peu de temps devant lui, autant l'utiliser en répondant aux questions qui brûlaient les lèvres de l'élève en face de lui.



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
Loan Glaedrian [ Marchombre ] 738316Grand_Original
Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Loan Glaedrian [ Marchombre ]   Loan Glaedrian [ Marchombre ] Icon_minitimeMar 12 Juin 2012 - 21:15

(Desolé petit post ...TT)
- A vrai dire, je n'en sais rien. Mais voyez-vous, la plupart de nos élèves sont devenus des Marchombres accomplis. Très récemment, l'un de nos élèves est même devenu capable d'enseigner. Il s'agit d'ailleurs de Kirfdéin Starkhoz, l'un des maîtres dont je vous parlais plus tôt.


Il avait réfléchi avant de dire cela, on ne devait pas lui poser la question souvent . C'était peut être même la première fois, puis il avait dit ça d'un ton sincère qui m'inspira le respect . Mais ça n'éclairais pas ma voie pour autant se référer a d'autres,pour savoir mon avenir j'étais assez mal parti . Mais bon cette école avait très bonne réputation et il en sortait des Marchombres de légende . Il poursuivit :

- Si, bien sûr, ce sont eux qui choisissent. L'un de nos maîtres vous contactera certainement, mais je ne sais pas lequel.

- Que signifie cette bague ? pourquoi aequor ?

La question avait fusé sans l'analyser avant mais je jugeait bon de ne pas la retenir des questions j'en avait des tonnes pourquoi s'en priver ?

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Loan Glaedrian [ Marchombre ]   Loan Glaedrian [ Marchombre ] Icon_minitime



 
Loan Glaedrian [ Marchombre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» *Armurerie Marchombre*
» Loan et Arthur ? « Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler. ».
» JAMIE BAMBER || Loan M. Sanders ¤ Grand frère
» Rpg Marchombre
» Un nouveau marchombre [PV Kiki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Partie présentations et répartitions :: 2012-