Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteFiction
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Fiction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Krystal
Anonymous

Invité

MessageSujet: Fiction   Fiction Icon_minitimeVen 25 Nov 2005 - 23:32

Fan-fiction

(pas encore trouvé de titre)

*Cette fiction se passe cent ans après la période d'Ewilan

Chapitre 1

Naliwe Gil’ Tayan parcourait la route qui menait à l’Arche. La jeune fille était bousculée de partout par les gens qui se pressaient vers Al-Jeit.
Elle parcourait souvent ce chemin seule. L’Arche l’emplissait d’une sérénité qui la comblait de joie. A quinze ans, elle n’avait toujours pas découvert son orientation et elle avait un peu peur pour l’avenir. La guilde des marchombres ne l’attirait pas, celle des rêveurs encore moins, devenir guerrière n’était pas sa vocation, elle le savait. Les Dessinateurs, eux, l’avait toujours intéressé. Mais son Don, si elle en avait un ne s’était jamais manifestée.
Quand elle arriva enfin à vue de l’Arche, son cœur se gonfla comme chaque fois tandis qu’une boule se formait dans son ventre.
L’Arche était une merveille. Non, plus que ça. Aucun mot ne pouvait définir cette construction. Si pure, emplie d’une beauté à couper le souffle. Elle s’envolait vers le ciel qui se colorait d’orange et de rouge au fur et à mesure que le soleil déclinait.
Naliwe avait attendu ce moment depuis trois jours. Elle avait laissé son cheval à l’auberge où elle avait séjournée et avait parcourut les derniers kilomètres à pieds.
Lorsqu’un rayon de soleil couchant vint frapper l’Arche, elle explosa. Une multitude de couleurs vinrent envelopper la construction pour la nimber d’une particule d’étincelles chatoyante.
Comme toujours, Naliwe, le souffle coupé, ne pu que regarder, regarder encore et encore, dévorer cette merveille des yeux, jamais rassasiée.
Rouge, bleu, jaune, violet, vert, couleurs de l’arc en ciel, couleur de bonheur, couleur de paix.
La nuit tomba doucement, Naliwe se leva de l’herbe où elle s’était assise, épousseta sa tunique et tourna le dos à l’Arche, retournant vers l’auberge où elle avait réservé une chambre pour la nuit, elle avait dit au patron qui la connaissait bien de ne pas l’attendre avant 23h et elle constata qu’il était déjà 20h30, il lui fallait deux bonnes heure pour rentrer. Pressant le pas dans la nuit sombre, elle frissonna dans sa veste et resserra les pans de son manteau sur elle.
Marchant d’un bon pas, elle emprunta le pont et arriva de l’autre côté en un quart d’heure.
Soudain, un bruit derrière elle la fit se retourner.
Personne.
Méfiante, elle reprit son chemin et avança de quelques mètres.
Quand, a deux mètre d’elle, un Raï surgit.
Repoussant, hideux, elle ne pu s’empêcher de frémir de dégoût.
Les Raï étaient en voie de disparition. Et le dernier que l’on avait vu remontait à vingt ans. Pourquoi diable un de ces monstres était ici, près de l’Arche. Une réponse dont elle trouva immédiatement la réponse, mais elle la repoussa aussi vite qu’elle était apparue.
Pour elle.
Impossible, pourquoi cette créature ce serait intéressé à elle ? D’après ce qu’elle avait entendu, ces choses ne s’attaquaient qu’aux soldats et aux dessinateurs. Or, elle n’était ni l’un ni l’autre à moins que…
Elle poussa un cri strident quand le Raï fonça sur elle.
L’animal parcouru les derniers mètres qui le séparait de la jeune fille en quelques enjambées et plongea…
… pour se prendre un mur en pleine face.
Désorienté, le Raï s’abattit comme une masse. Profitant de ce répit, Naliwe prit ses jambes à son cou et commença à courir le plus vite possible.


Merwyn Ril' Avalon

Magister de l'Académie
Messages : 680
Inscription le : 04/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeVen 25 Nov 2005 - 23:44

Very Happy Very Happy tout simplement génial!!!! j'ai vraiment envie de savoir la suite!!!
faut que tu dépêche de la mettre!!! Razz lol non...sérieux, c'est vachement bien!!!

Helena L
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeSam 26 Nov 2005 - 10:27

Bravo!

Krystal
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeSam 26 Nov 2005 - 21:22

Chapitre 2

Naliwe courait sans s’arrêter, son souffle était court, son cœur tambourinait dans sa poitrine, ses jambes souffraient le martyre, elle s’en moquait. Tout plutôt que d’arrêter et de se retrouver de nouveau face à face avec le Raï.
Mais, pourtant, outre la peur, une question tournait dans sa tête. Lancinante, pressante.
Comment ce mur était-il apparut ?
Une seule réponse possible et envisageable.
Un dessin.
Mais comment cela pouvait-il se produire, elle n’avait jamais dessiner de sa vie et quand elle dessinait sur une feuille de papier en tentant de représenter un chat on lui disait « Oh le bel oiseau ! » (Fait véridique de la vie de l’auteur^^)
Ce fut seulement lorsque les premières maisons furent en vue que la jeune fille ralentit.
Elle poussa la porte de l’auberge et s’appuya contre le mur, la respiration courte et sifflante.
-Eh bien Naliwe, que ce passe-t-il ? S’étonna l’aubergiste, Lirs Naloin, un vieil ami de son père.
-Je… je viens de me faire attaquer par un… Raï… balbutia la jeune fille à bout de souffle.
-Hein ? Comment ? Quand ? Où ? Pourquoi ?
-Pour répondre dans l’ordre : il m’a foncé dessus, pas plus tard qu’il y a une demi-heure, a un bon kilomètre de l’Arche, et je n’en ai pas la moindre idée. Par contre, je te serais reconnaissante de m’apporter un verre d’eau s’il te plait, je meurs de soif.
-Bien sûr ! Ensuite, tu voudras bien me raconter tout ça.
Quelques minutes plus tard, la jeune fille et l’aubergiste étaient assis à une table de l’auberge et Naliwe était en train de relater l’incident.
-Et tu dis que ce mur est apparut comme par magie ?
-Exactement et je ne connais personne sauf une catégorie de gens capable de ça…
-… les Dessinateurs… souffla Lirs.
-Tout juste. Fis-elle, est ce que tu crois que je suis une Dessinatrice ?
Lirs se passa la main dans ses cheveux ras, une mine soucieuse sur le visage.
-Je n’en sais rien Nal… je n’en sais rien.
La jeune fille sourit en entendant son surnom, diminutif serait plus juste.
-Bon, dit-elle en se levant, je veux partir tôt demain, bonne nuit.
-Bonne nuit Naliwe, bonne nuit.
Une fois dans sa chambre, elle se déshabilla, revêtit son pyjama et s’allongea, l’esprit en ébullition.
Pourquoi ce monstre l’avait attaqué ? Etait-elle une Dessinatrice ?
Allongée sur son lit, se retournant dans ses couvertures, elle décida d’aller faire une analyse le lendemain. Maître Nil’ Terg, l’analyste de Al-Jeit la prendrait sûrement.
Elle se mordit la lèvre inférieure, oui mais il y avait un problème. Les analystes ne testaient qu’à partir de dix-sept ans…
Une pensée lui vint à l’esprit.
Un nom.
Une légende.
Un espoir.
Ewilan Gil’ Sayan.
Cette dessinatrice légendaire. Tout le monde en Gwendalavir connaissait par cœur son aventure. Naliwe elle-même dévorait les livres qui parlaient d’elle. Elle n’ignorait rien de sa quête pour retrouver ses parents, ses amours, Liven et Salim, sa peur, sa douleur lors de l’épisode de l’Institution, le Dragon, la Dame, et toute ces choses là.
Une pensée en engendrant une autre, elle songea que le Don d’Ewilan ne s’était pas manifesté avant ses quatorze ans. Une précocité que les deux jeunes filles partageait comme tous les puissants Dessinateurs.
Etait-il possible qu’elle, Naliwe était une Dessinatrice ? Elle qui dessinait aussi bien qu’une autruche sur une feuille, elle s’imaginait mal arpentant les Spires.
Secouant la tête, elle ferma les yeux et s’abandonna à un sommeil réparateur.
Le lendemain, quand elle émergea, son regard rencontra le miroir en face de son lit.
De bonne taille pour son âge, Naliwe avait des traits fins, de grands yeux verts lumineux, immense, brillants. Ses cheveux blonds cendrés tombaient en cascade sur ses épaules. Son corps mince et élancé se leva et s’étira. Puis, mettant un peu d’ordre dans ses cheveux avec ses doigts, elle bailla et commença à s’habiller.
Dix minutes plus tard, Naliwe descendit prendre son petit déjeuner.
Lirs l’accueillit avec affabilité, lui servit son repas et partit vers d’autres clients. Environ une demi-heure plus tard, Naliwe se dirigea vers l’aubergiste pour lui annoncer qu’elle partait. Elle régla la note et alla chercher son cheval.
Elle le trouva dans la cour. Souriant pour elle-même, elle songea que Lirs l’avait préparé. La jeune fille l’enfourcha aisément et le talonna pour qu’il parte au galop.
Ecume, son cheval avait une robe blanche, des yeux intelligents, obéissant et Naliwe l’adorait.
Lorsqu’il partit dans une grande foulée, elle ne pu s’empêcher de pousser un cri de joie, elle aimait par-dessus tout la foulée souple et fluide de sa monture.
Mais cette fois-ci, ce fut différent. Alors qu’elle visualisait la cour de sa demeure, se réjouissant d’avance de rentrer, elle y fut soudainement. Toujours sur le dos d’Ecume qui s’arrêta brusquement pour ne pas foncer dans le mur qui était brusquement apparu devant lui.
Sautant de son cheval, Naliwe tomba à genoux, tremblante, se prenant la tête entre les mains.


Merwyn Ril' Avalon

Magister de l'Académie
Messages : 680
Inscription le : 04/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeSam 26 Nov 2005 - 21:47

clapping remarquable!!! époustouflant!!! génialisime!!! content

Helena L
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeDim 27 Nov 2005 - 9:58

Il y a du talent dans l'air (Beurk... ca me dégoute... moi j'en é pas... Sad )

Mais bravo quand même!!! (toujours...)

Krystal
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeLun 28 Nov 2005 - 21:03

Chapitre 3

Son père la trouva prostrée par terre. L’air déboussolée et terrifiée.
-Naliwe. Que ce passe-t-il ? S’affola-t-il.
-Papa… murmura-t-elle, papa, je crois que je viens de… de faire un… pas sur le côté…
Son père resta interdit.
-Pardon ? Comment tu dis ça ?
-Comme je le prononce.
Il aida sa fille à se relever et la conduisit à la cuisine où il la fit asseoir et la fixa.
-Tu dis que tu viens de faire un pas sur le côté ? Mais seuls les plus puissants Dessinateurs en sont capables. Et tu n’es pas une…
-Si papa, je crois que si. Je suis une Dessinatrice.
-Mais, comment est-ce possible ? Le dernier Dessinateur dans notre famille remonte à un demi siècle.
-Peut-être que ce Don ne se transmet que par demi siècle. Proposa Mme Gil’ Tayan qui venait d’entrer dans la cuisine. Après tout, nous vivons dans un monde imprévisible.
Mme Gil’ Tyan était paraissait autant fragile que son mari paraissait fort. Leur fille unique avait hérité du caractère de son père et du physique de sa mère. On disait de la mère et de la fille qu’elles étaient superbes bien que les deux femmes soient trop modestes pour le reconnaître.
-Qui était le dernier Dessinateur dans notre famille papa ?
-C’était une Dessinatrice. Elle s’appelait Welani Gil’Tayan.
-Gil’ Tayan ? Releva la jeune fille. Ce ne vous rappelle rien ?
Voyant l’expression de ses parents, elle soupira.
-Ewilan Gil’ Sayan. Il n’y à qu’une lettre de différence. Et…
Elle s’arrêta brusquement, le souffle coupé par une nouvelle révélation.
-Welani… Naliwe… ce sont des anagrammes d’Ewilan… et… ça ne m’étonnerait pas que… nous soyons des descendants d’Ewilan et Salim.
Sa mère lui posa une main sur l’épaule.
-Ecoute Nal, je sais que tu adores la légende d’Ewilan mais de là à penser que tu es une de ses descendantes…
Ils ne comprenaient pas. Bien sûr. C’était compréhensible. Ewilan avait vécu il y a cent ans mais… mais dès que cette idée avait fait jour dans sa tête, plus moyen de s’en défaire.
Elle leur adressa un sourire volontairement provocateur.
-Tant pis, si vous ne me croyez pas, c’est votre problème. Mais, j’ai une faveur. Papa, est-ce que tu pourrais m’emmener chez l’analyste maître Tom Nil’ Terg. Lui au moins, on sais que c’est un descendant de Duom Nil’ Erg.
« Wah ces histoires de famille c’est dingue ! » Songea-t-elle en souriant.
Son père haussa les épaules et croisa le regard de sa femme. Il soupira et hocha la tête.
-Si tu veux. Mais je doute qu’il accepte de te tester.
« Merci, c’est sympa de se sentir soutenue. »
Elle se leva sans laisser paraître sa déception de voir que ses parents se montraient si peu crédules.
Il leur fallu un quart d’heure de chevauchée à travers les rues d’Al-Jeit pour parvenir à la boutique de l’analyste.
Lorsque M. Gil’ Tayan poussa la porte, un jeune homme d’une trentaine d’année vint lui ouvrir.
-Euh… bonjour, nous sommes venu voir Tom Nil’ Terg.
-C’est moi ! Fit le jeune homme. En quoi puis-je vous aidez ?
-Eh bien… ma fille ici présente, veux se faire tester mais…
-Elle est trop jeune… Fit l’analyste avec une moue dépitée. Mais… Pourquoi veut tu te faire tester jeune fille ?
Naliwe prit une profonde inspiration et lui narra sa rencontre avec le Raï et son pas sur le côté.
Au fur et à mesure de son récit, les yeux de Tom s’écarquillaient.
Une fois fini, le jeune analyste se gratta la tête, un air ennuyé sur le visage.
-D’habitude… je ne le fait pas passer si jeune mais… comme apparemment c’est très important pour toi… c’est d’accord, viens, allons faire l’analyse.
Tom lui expliqua rapidement en quoi consistait une analyse, même si la jeune fille le savait déjà, elle n’ose pas l’interrompre. Brûlant d’impatience de commencer.
Elle s’assit enfin sur le fauteuil pendant que Tom dirigeait le scintilleur vers elle.
Il y eut un éclair aveuglant, trois cercles bougèrent devant elle, et l’appareil s’éteignit.
Naliwe se leva et alla près de Tom qui prenait une feuille, il la fixa d’un air incrédule pendant quelques secondes. Le même air que son père.
Devant leurs yeux ébahis s’étalait un unique cercle noir.


Sélicia
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeJeu 1 Déc 2005 - 3:27

WoW ! J'adore ! Tu as vraiment du talent ! Naliwe, Welani, Ewilan.. c'est brillant ! J'ai hâte de connaître la suite !!

Zil Ril'
Anonymous

Invité

MessageSujet: re:livre   Fiction Icon_minitimeSam 10 Déc 2005 - 18:45

Franchement G-E-N-I-A-L, je n'ai rien d'aussi formidable depuis longtemps
Je n'ai qu'un mot a dire BRAVO

Kellyra
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeJeu 29 Déc 2005 - 18:05

WAOUH j'avoue tu es vraiment bonne, j'ai hate de voir la suite!!

Tifen Layan

Maître chantelame et marchombre
Messages : 1043
Inscription le : 26/02/2007
Age IRL : 27


Voir le profil de l'utilisateur http://magiccandle.hotgoo.net
MessageSujet: Fiction   Fiction Icon_minitimeMer 7 Mar 2007 - 16:07

Fantastique!!!!!!
clapping clapping clapping clapping clapping clapping clapping
Tu as vraiment du talent c'est super
Tu pourra nous donner la suite stp parceque c'est vraiment troptroptrop bien

Invité
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeMar 24 Juil 2007 - 0:58

J'adooore ton style j'ai hâte d'avoir la suite!

Merwyn Ril' Avalon

Magister de l'Académie
Messages : 680
Inscription le : 04/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitimeVen 3 Aoû 2007 - 3:24

(mouahah, je sais, ce soir je m'embête et je suis en train de fouiller le forum et de me rendre compte que je sais pas comment ça s'fait, j'ai zappé une demi-tonne de messages...T_T )

Cela dit, je suis désolée pour toi, mais je pense pas que tu la véra un jour, vu que Krystal a laissé tomber le forumage... puis j'sais pas si elle a écrit la suite depuis... enfin, j'peux toujours lui demander sur msn un de ces quatre et voir si elle l'a fait et si oui, si y'a moyen qu'elle vienne la poster quand elle a l'temps.... mais j'ai des doutes, figures-toi....

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fiction   Fiction Icon_minitime



 
Fiction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Fiction ou réalité !? [Sage]
» Parodie The hobbit maison
» Le souvenir du combat fanfiction
» L'anneau du pêcheur
» GOLDORAK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Un hiatus :: Tout et n'importe quoi :: Côté art-