Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteShaokys Ultrond [Larbin]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Shaokys Ultrond [Larbin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Larbin-en-Chef
Messages : 58
Inscription le : 07/02/2012
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Shaokys Ultrond [Larbin]   Mar 7 Fév 2012 - 23:07

Description générale:

Nom: Ultrond
Prénom: Shaokys
Race: Humain
Age: 17 ans
Classe: Délinquant et Arnaqueur professionnel Very Happy


Description physique et mentale:

Description physique:

Shaokys a tout pour ravager les coeurs des demoiselles. Son visage est fin. Ses lèvres douces et fines sont une invitation aux tendres baisers entre amants. Un bandeau noir dissimule son front large tout en maintenant sa chevelure mi longue de couleur brune. Ses yeux larges et aussi bruns que sa chevelure offrent parfois quelques reflets rouges telle une flamme brulant dans son regard. Ses sourcils, légèrement épais, soulignaient la beauté de son visage, telles deux virgules prenant naissance au même endroit que son nez droit. Son teint quelques peu halé est la conséquence des nombreuses heures passées dans la rue pendant ses jeux clandestins. Son menton avancé le vieillissait légéremment, idéal pour rentrer dans les cercles de jeux réservés aux adultes alors qu'il n'avait pas encore l'age requis. Le jeune homme s'est fait percé l'oreille afin d'y fixer une petite cordelette d'un ou deux centimètres soutenant un petit dé de jeu blanc.

Shaokys n'est pas quelqu'un de très musclé. Juste ce qu'il faut pour pouvoir transporter le matériel dont son père se servait lors des parties clandestines. Tout comme son visage, son torse et ses bras ont un léger teint halé. Aucun poil n'est visible sur son torse mais c'est une cicatrice de "guerre" qui zèbre son flanc droit, souvenir d'un mauvais perdant. Le jeune homme ne quitte que très rarement ses mitaines de cuir, qui lui permettait d'arborer à sa main gauche une chevalière, son plus gros gain de jeu jusqu'à présent. Ses jambes sont par contre plus musclées que ses bras, conséquence de ses nombreuses fuites afin d'échapper aux gardes.

En temps normal, Shaokys porte un long manteau rempli de poche contenant généralement des paquets de cartes et des dés.


Description du caractère

Shaokys est ce qu'on peut appeler une forte tête. Il ne supporte pas la simple idée d'ordre. Pour lui, un règlement est fait pour être contourné. Il est un manipulateur de talent et un menteur sans scrupules. Il aime jouer et c'est son seul vrai talent. Les parties qu'il a perdu se comptent sur les doigts des deux mains et sa dernière défaite non voulue remonte à un ou deux ans. Sa spécialité sont les jeux de cartes, étant très habile de ses mains pour récupérer discrètement des cartes cachées dans sa manche. Il se débrouille aussi très bien au poker menteur avec son talent naturel de bluffeur.

Shaokys est aussi un coureur de jupons. Ses conquêtes féminines sont déjà nombreuses. Il n'est jamais vraiment tombé amoureux d'une de ses conquêtes, il les quitte d'ailleurs très rapidement. Il sait qu'il plait aux femmes et il aime ça. Très narcissique, il passe beaucoup de temps à se préparer le matin afin d’être sur d’être parfait. Il a beaucoup de charisme et c'est un beau parleur.


Principales qualités:

Shaokys est beau et c'est une qualité . Il se fait très rarement berné par ses rencontres, étant plutôt celui qui trompe les autres. Il est également très intelligent.


Principaux défauts:

Indigne de confiance, il se fait très peu d'amis sur le long terme. Il ne suis jamais les règles et il peut se montrer parfois très insultant envers ceux qu'il fréquente.


Particularité:

La cicatrice sur son flanc droit, reçue quand un joueur n'a pas apprécié de perdre.


Qualités:

Shaokys est un joueur de grand talent. Il sait se battre au corps à corps mais seulement pour s'assurer un chemin vers la fuite. Le couteau qu'il porte à sa ceinture est là surtout pour dissuader les autres de s'en prendre à lui. Il sait s'en servir mais n'est pas très talentueux. Son terrain de bataille, lui, c'est les tavernes et auberges où les jeux de cartes sont légions. Il monte à cheval sans trop de difficultés, étant donné qu'il a beaucoup voyagé. Il court plutôt rapidement, s'entrainant depuis l'enfance à échapper à ses poursuivants.



Vécu et histoire sociale:

Situation familiale:

Avant d'arriver à l'académie, Shaokys vivait seul avec son père. Sa mère avait quitté le domicile 6 ans plus tôt, s'enfuyant avec la jeune soeur de Shaokys pour ne pas "qu'elle subisse elle aussi l’influence néfaste d'un voleur" avait dit la mère du jeune homme avant de partir.


Situation sociale:

Shaokys n'est pas un noble et même si la famille ne roulait pas sur l'or, le jeune homme n'a jamais manqué de rien, grâce aux activités illégales de son père. Depuis la séparation de ses parents, il a tout de même vécu comme un voleur, ne s'éternisant pas trop dans les villes pour ne pas se faire arrêter par les gardes.


Histoire:

Shaokys a apprit le sombre "travail" de son père alors qu'il avait 9 ans. Ce dernier commença alors à lui enseigner tout ce qu'il savait faire. Le jeune homme se montra rapidement très doué pour la manipulation de cartes. Son père, très fier, demanda tout de même à Shaokys de ne rien dire à sa mère car cette dernière n'appréciait pas trop la façon de gagner de l'argent de son mari. Shaokys parvint même parfois à suivre son père dans ses soirées de jeux. Mais le tableau idyllique n'existe pas, sa mère en arriva à découvrir les secrets que les hommes de sa maison avaient. Elle entra dans une colère noire et elle quitta immédiatement la demeure familiale avec la soeur de Shaokys pour qu'elle ne suive pas le même parcours que son père et son frère. A partir de ce jour, Shaokys et son père se lancèrent dans une vie d'arnaqueurs mobiles. Ils ne restaient pas plus de quelques mois dans les villes où ils sévissaient pour ne pas éveiller les soupçons. Évidemment, avec ses voyages à répétitions, Shaokys perdit contact avec sa mère et sa soeur, ne sachant même pas où elles étaient partit vivre.

Au départ, quand Shaokys jouait, son père était également présent à la table afin de le surveiller et de voir comment il agissait. Puis peu à peu, le jeune homme fut de plus en plus indépendant jusqu'à aller dans les cercles de jeux sans son père pendant que ce dernier arnaquait des joueurs dans un autre endroit. Le jeune homme adorait cette vie. Il devint très proche de son père mais cette vie devait finalement avoir une fin.

Sept ans après la séparation de ses parents, Shaokys et son père restèrent un peu trop longtemps dans une ville et ce fut leur erreur. La veille, ils avaient réussit deux belles arnaques, rapportant chacun un beau pactole. Pourtant ce matin-là, ils furent réveillés en sursaut par des gardes surgissant dans la chambre qu'ils avaient loué. Le père et son fils tentèrent bien de s'enfuir mais c'était trop tard. Ils furent tout deux arrêtés et séparés. Pour le jeune homme, la sentence tomba. Il était mineur, il ne pouvait pas être enfermé. Une escorte de gardes fut chargés de le conduire à sa mère mais celle-ci refusa de le revoir sous son toit. Finalement, ce fut vers l'académie de Merwyn que les gardes se dirigèrent. Un traitement de choc et un entrainement devrait discipliner le jeune homme. Et surtout, Al-Poll était loin d'Al-Vor où le père était enfermé.



RP:

Foutue mère! Non seulement elle se séparait de son père quand elle apprenait que son fils suivait les traces de son paternel mais en plus, elle refusait d'aider son fils quand son père terminait en prison. "Vous devez vous trompez, messires, je n'ai qu'une fille et elle vit encore sous mon toit". Voilà, ce qu'elle avait dit quand les gardes s'étaient présentés chez elle. Shaokys n'avait plus de contact avec sa mère, c'est vrai mais quand même, c’était le même sang qui coulait dans leur veines. Elle aurait pu faire un effort pendant l'année qui restait à Shaokys pour devenir officiellement un adulte. Mais non, c'était trop pour elle. Et voilà que Shaokys était en direction d'une académie qui allait devoir le mater. Le mater? Quelle belle blague! Shaokys se ferait un plaisir de mener la vie dure à ceux qui étaient censé de le discipliner de le ramener dans le droit chemin. En plus, son père lui avait dit qu'Al-Poll était une belle ville et de belle taille. Ca serait donc une belle opportunité pour de nouvelles arnaques.

L'escorte arriva à l'académie de Merwyn et...... Ouah!!!! Par Merwyn lui-même, son académie est magnifique. Et gigantesque en plus. Ce ne fut pas le coté arnaqueur de Shaokys qui entra en route ce coup-ci mais le dragueur. Une grande académie signifiait beaucoup d'élèves et beaucoup d'élèves signifiait aussi beaucoup de jeunes filles. Et donc de futures conquêtes en prévision pour le jeune homme. Finalement, cette peine n'allait peut-être pas être aussi catastrophique que les soldats le prévoyaient. Ce ne fut qu'un seul soldat qui entra avec lui, les autres restant à l'extérieur de l'enceinte. Le soldat demanda son chemin à un élève et il emmena ensuite le jeune homme d'un pas rapide vers le bureau de l'intendant, direction qu'il avait demandé à l'élève. Quand ils entrèrent, Shaokys fut installé de force sur une chaise et le soldat prit la parole:

- Sieur Hil'Jidwin, je viens vous demander de prendre en charge ce jeune délinquant. Il a été arrêté il y a quelques jours en compagnie de son père, tout deux arnaqueurs qui ont sévit dans de nombreuses villes de l'empire. Je me doute que vous ne devez pas avoir l'habitude de ce genre de demande mais ça serait bien de pouvoir le discipliner afin qu'il ne vole plus les clients des auberges.

Shaokys ne put s’empêcher d'éclater de rire. Le garde donnait une mission impossible à l'intendant. Cela faisait 8 ans qu'il avait commencé à arnaquer et il ne comptait pas s’arrêter de sitôt.



Autres:


Comment avez-vous connu ce site? Je suis déjà un maitre d'armes encapuchonné aux cheveux blancs (à moins que ça soit trois persos )


Autre chose à dire? J'aimerais éviter la maison Teylus étant donné que j'y suis déjà avec Locktar.






avatar

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 76


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Shaokys Ultrond [Larbin]   Ven 10 Fév 2012 - 13:24

[Rien à redire à la fiche en soi, évidemment mais il manque quelques petits chiiiiffres, mais comme tu es un multiple sosie, je passerai cette outrecuidance éhontée pour cette fois. ]

Foutue guibole. Foutue de foutue de guibole de sainte Dame en tutu.
Cela faisait maintenant un temps incroyablement long au regard de l’Intendant qu’il se trainait avec une satanée béquille pleine d’échardes et cette foutue jambe qui ne servait à rien d’autre, présentement, que l’incapaciter et le réduire dans sa magnificence de Dieu sur Terre. Cela l’obligeait tout d’abord à rester cantonné à son bureau le plus possible, car marcher avec cette attelle manquait cruellement de grâce, et Jehan ne le sacrifierait jamais au vulgaire et au disgracieux. Coincé dans ce bureau ainsi, il se retrouvait moralement presque obligé de travailler.

Ce qui, en soi, constituait un scandale des plus affreux. Non mais je vous jure.
Mais il fallait voir les choses du bon côté : il avait enfin obtenu la légitimité de tyranniser tout le monde sans aucune sorte de récrimination. Le cuisinier était au bord de la crise de nerfs à force de lui faire monter et descendre toute la journée des plats, des mets, des encas et autres tisanes étranges, la rêveuse en charge de l’infirmerie faisait des aller-retour permanents dès qu’il manifestait le moindre mécontentement ou le moindre picotement bizarre dans son membre inutile et éclissé. Et puis, il avait enfin le POUVOIIIIR sur les élèves. Leurs punitions, à ceux qui enfreignaient les règlements, constituaient la plupart du temps à servir Jehan, lui apporter ses dossiers ou bien effectuer ses moindres caprices.
En vérité, c’était plutôt la belle vie.

Et un courrier envoyé voilà quelques jours de la capitale venait de lui fournir le nec plus ultra du larbin : on exigeait de lui qu’il accepte dans son Académie un fauteur de troubles notoire et qu’il le « redresse ». C’était ma foi tout à fait atypique, étant donné que le but de Merwyn Ril’ Avalon en fondant cette Académie était de permettre à qui voulait de suivre ses enseignements, pas d’accueillir des petits délinquants vauriens comme dans un bagne. Mais la perspective d’avoir un larbin servile à portée de main pour ses moindres tâches ingrates avait poussé Jehan à accepter, et c’est pourquoi il fut des plus alertes quand la porte s’ouvrit à l’heure convenue sur les gardes et le spécimen en question.
Pas très très épais, tout ça. Ca aurait sûrement du mal à soulever quatre cartons de dossiers à la fois. Mais ça ferait l’affaire pour le moment. L’insolence du cuistre et son sourire narquois firent se soulever un sourcil réprobateur de la part du digne Intendant ; la partie ne s’annonçait pas des plus faciles.

- Merci pour ce rapport, soldat. J’ai en effet été informé de la situation par les autorités, et nous nous occuperons de redresser ce petit gredin, faites confiance à l’Académie de notre grand Merwyn pour cela.

Il inspecta le gars des pieds à la tête et reprit après une petite moue :

- On te rangera dans un des dortoirs des maisons, ça te sociabilisera un peu, et tu trouveras ton compte avec les autres petits outrecuidants à sourire de requin dans la maison Kaelem.

Une fois les habituelles formules d’usage prononcées, l’uniforme et la bague données, le soldat récompensé pour son devoir et les différents papiers complétés, Jehan continua :

- Fais ton rapport à Edel Hil’ Meredrine, on te fera faire du boulot de garde et de domestique les premiers temps. Et va à quelques cours, histoire de pas être un parfait ignorant.

Il fit un geste pour les renvoyer, mais alors qu’ils étaient sur le seuil de la porte, il termina sur un air de malice :

- Et pendant qu’on y est, puisque tu es notre nouveau page attitré, reviens ici ce soir et apporte moi une tarte au citron.



_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
 
Shaokys Ultrond [Larbin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» - Event II - Jolie Jeune Femme... Fatale !
» [PV Ozou] Esclavagisme en cours
» chez maître Browly
» 16 hivers [pv Danette]
» [Thème] - Mademoiselle Kostovak (et un de ses larbins)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées-