Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteOdeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Dim 21 Aoû 2011 - 23:00

L’automne arrivait peu à peu à l’académie, les jours raccourcissaient, les fleurs fanaient, les feuilles des arbres se paraient d’or et les bogues des marrons gonflaient à vue d'œil. Cependant, l’arrivée de cette nouvelle saison ne signait pas la fin de la précédente, et les journées restaient chaudes et étouffantes.
Gwëll ne sortait donc plus que dans la soirée ou alors très tôt le matin, quand le soleil n’était pas encore levé. Ce jour là, c’était le moment qu’elle avait choisi pour une promenade. Elle s’était levée aux aurores, avant même le chant du coq, et était sortie sur la pointe des pieds, ses chaussures à la main, pour ne pas réveiller ses camarades de dortoir.

À l’aube, les jardins étaient réellement charmants, la rosée qui paraît les fleurs endormies brillait de mille feux sous les assauts des derniers rayons de lune, et seul le chant de quelques grillons osait troubler le silence de cette fin de nuit.
La jeune fille inspira une petite goulée d’air frais, humant les doux parfums qui précèdent l’arrivée du jour puis s’avança dans l’herbe humide des pelouses du jardin. Ses pieds, encore nus foulaient la douceur du tapis végétal et ses cheveux, libres de toute attache, ondulaient légèrement dans son dos.
Ses pas la conduisaient toujours plus loin vers l’horizon, vers le lever du soleil, vers les plaines de Shaal. Tout d’abord, elle se rendit au ruisseau, là où elle s’était baignée avec Claryse, sa nouvelle amie. Délicatement, elle s’était alors assise au bord du petit courant dans lequel elle avait glissé ses pieds. La fraiche caresse de l’eau lui avait fait du bien et elle avait songé, un instant, se baigner complètement. Puis elle avait repoussé cette idée, elle avait plutôt envie de se promener. Elle se leva donc et se remit en marche. Bien vite, elle arriva à la lisière d’un petit verger abandonné dont elle passa la clôture. Le sol était jonché de petites pommes, et les branches des arbres croulaient sous des fruits tout juste mûrs.

La jeune fille se baissa pour un ramasser une puis la porta à ses lèvres. Le fruit, bien mûr, était juteux et sucré à souhait. Elle se promit d’en ramasser pour plus tard et se dirigea vers le fond du clos.
Là, se trouvait le plus gros arbre, un magnifique pommier qui semblait plus vieux que le monde tant son tronc était épais et son feuillage fourni. À sa vue, la jeune fille n’eut qu’une envie. Elle posa ses chaussures au pied du tronc et commença à grimper. Elle progressait rapidement malgré son manque d’expérience et sa robe, pas forcément adéquate pour ce genre d’activités. Quand enfin elle trouva une fourche qui lui convint, elle s’arrêta et s’installa le plus confortablement possible. De là où elle se trouvait, assise sur sa branche, les pieds dans le vide, dos au tronc, elle avait vue sur tout ce petit royaume qu’était le verger abandonné.

Levant la main, elle attrapa une pomme qu’elle porta à ses lèvres alors qu’une légère brise balayait son visage. Déjà, les premiers rayons de soleil perçaient à l’horizon...



_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Lun 22 Aoû 2011 - 20:20

Arcter se révailla car il avais entendu du bruit, il écouta un peu et n'entendit rien. Mais il savais qui ne sera plus capable de se rendormir, il désidat d'eller se promener. Il alla se promener un peu partous en fesans attention pour ne pas réveiller tous le monde. Alor qu'il se promene il voit un verger.< youpi, j'avais un peu faim... J'espere qu'il vont être bonne. > il passa par dessu la cloture, il se demande qu'elle pomme choisir, il préfaire des pomme sur les branche que ceux qui sont a terre. Miam, il en trouva une qui sembla être suculante... croca dedans et jeta la pomme a terre < Ark, elle est vraiment pas bonne, je crois que j'ai croquer dans un ver-de-terre. > Tant pi pour la pomme il continua a se promener quand il vit le plus grand pommier qu'il ai jamais vue. Il coura pour aller voir de plus pres, mais, non stop, il vit quelqun dans le pommier. Une fille, il se souvient qu'il lavais déja vue quelque pars, oui il se souvint elle est dans la même maison que lui.< mmmm, c'est quoi son nom... A oui c'est sa, Gwëll. Une belle fille. > il saprocha pour voir si c'étais bien elle, oui c'est elle, il se demanda si s'étais elle qui avis du bruit se matin. Bah, de toute façon, sa na pas d'importance.

Mais il n'avais parler presque a personne depuis qu'il étais arriver alor sa serais une chance de connaitre quelqun. pas sure, on lui parle, oui, non, oui, non, bah, oui.

- Bonjour Gwëll, je peut venir te rejoindre.

Gwëll sursauta et faillie même tomber en bas de sa branche et le regarda, surprise. Il redit sa phrase.

-Je peut venir te rejoindre.




[dsl si se n'ais pas long je suis pas encore tres bon la dedans]


_______________

avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mar 23 Aoû 2011 - 14:51

Selhan avait passé une soirée mouvement à escalader les montagnes. Il aimait ça et sa lui permettait de faire de l'exercice. Il avait fini sont après-midi dans le parc de l'académie à se balader comme il l'avait déjà fait par le passer, là où il avait rencontré Clarysse et... il ne se rappelait plus son nom? Leya? oui sa devait être cela.. enfin bref il s'était promené dans le parc jusqu'à ce que la nuit tombe. Plus les jours avancait et plus le soleil ce couchait tot... l'hiver approchait, on pouvait sentir sa fraicheur arriver au fil des jours. Quand il était à Al-Jeit, le froid n'arrivait pas aussi tot mais cela ne le dérangeait pas.

Il était arrivé devant un arbre beaucoup plus grand que les autres, C'était l'arbre maison de Pandora!!, il l'escalada assez aisément et se posa sur une des branches les plus hautes pour pouvoir contempler quelques étoiles même à travers les feuilles qui devenait marron-jaune au fil des jours et qui finiraient par tomber.

C'était vraiment une belle soirée, il est vrai tout de même que le jeune homme préférait les toits de l'académie pour observer les étoiles mais il ne voulait plus trop se faire remarquer après deux fois consécutive où il s'était retrouvé avec des résidents de l'enceinte, il ne voulait pas renouveler l'expérience. Il s'endormit finalement sur cette solide branche.

Il ne se réveilla que au petit matin quand il entendit une personne approcher. Une jeune femme qui devait avoir au moins dix ans de moins que lui. Elle était plutot maigre mais assez grande... non très grande pour une fille... elle entreprit d'escalader le gros arbre, le jeune homme se cacha pour qu'elle ne le voit pas. Elle pris place sur une branche pas trop haut du pommier, parceque je ne l'avait pas précisé mais l'arbre était bel et bien un pommier, et cueilli une pomme avant de commencer à la manger. Avant même que Selhan ne dise un mot une autre personne arriva en bas de l'arbre.

Finalement il n'y a pas beaucoup d'endroit où l'on peut être tranquille dans cette académie... et il avait pour projet de travailler ici... d'ailleur il devait aujourd'hui se présenter dans les bureaux de Locktar pour lui proposer ses services... ces personnes allait peut-être le conduire jusque là-bas?

La jeune femme sursauta en entendant le garçon qui venait d'arriver, il venait de lui demander s'il pouvait lui aussi grimper. Question qu'il reposa une seconde fois en pensant que la jeune femme n'avait pas entendu. L'ex-assassin aurait mis sa main à couper qu'elle avait belle et bien entendu la question mais ne s'était pas attendu à ce que quelqu'un fasse une apparition dans sa cachette si tot le matin. Selhan sourit... c'est la même penser qu'il avait eut un peu plus tot...

Selhan devait-il faire par de sa présence avant que la discussion entre les deux étudiants continu? C'était une situation plutot inconfortable, il ne voulait pas passer pour un voyeur ou un espion... Plus le temps avancait et plus sa sociabilité augmentait, il avait envie de discuter avec des personnes qu'il rencontrait alors il se pencha et se laissa tomber, attrapa une branche deux branches puis descendi le long du tronc pour arriver pas très loin au-dessus de Gwell. Il venait de faire tout cela avec un peu de bruit mais en un temps très court ce qui lui permi de prendre la parole aussitot arriver sa nouvelle place.

- Bonjour charmante demoiselle, et bonjour jeune garçon.. je ne voulait pas vous déranger mais je préférait faire part de ma présence avant de passer pour quelqu'un qui vous espionne. Je m'appel Selhan Til' Silhan et vous?

Toute cette phrase avait été dite avec un jolie sourire. Il avait réussit à surprendre les deux adolescents sans leur faire peur, c'était ce qu'il voulait dès le départ de son action.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mar 23 Aoû 2011 - 22:39

Le jus de pomme perlait sur le menton de la jeune fille, et le soleil qui se levait semblait se mirer dans les gouttelettes ambrées tant il mettait du sien dans les reflets qui les paraient.
Les jambes pendues dans le vide qui la séparait du sol, Gwëll regardait l’astre majestueux se lever. Elle était fascinée par ces rayons opalescents qui se frayaient un chemin dans cette aurore automnale et par ces couleurs vives et chatoyantes qui s’échappaient, semblait il, du fin fond de la plaine.

La demoiselle était tant et tant absorbée par ce fascinant spectacle qu’elle ne se rendit pas immédiatement compte de la présence d’un jeune homme en ces lieux féériques. Ou alors, si elle s’en rendit compte, elle ne se rendit pas compte qu’elle s’en rendait compte... Arrow Ce ne fut donc que quand celui ci lui signala sa présence en la hélant qu’elle réalisa pleinement. De surprise, elle vacilla et manqua de tomber de sa branche. Mais fort heureusement, elle se reprit à temps et parvint, de justesse, à se stabiliser, perdant toutefois sa pomme dans la bataille.

Comme elle regardait à ses pieds pour tenter de voir où avait disparu sa pomme, elle entendit le jeune homme s’adresser de nouveau à elle, lui demandant si il pouvait grimper la rejoindre. Cette demande la laissa bête. Évidemment, elle ne voyait aucun inconvénient à ce qu’il ne monte à un arbre, mais elle ne parvenait pas à saisir l’intérêt que cela pouvait avoir. Elle se redressa donc et observa le jeune brun qui lui faisait face. Il semblait attendre d’elle quelque chose, mais elle avait beau chercher, elle ne parvenait pas à savoir quoi...
Puis, soudainement, sans qu’aucun bruit n’aie prévenu de son immixtion dans la conversation, une autre voix, jusque là inaudible, se fit entendre. Bien que cette nouvelle présence ne leur semblât pas hostile, la jeune fille sursauta de nouveau et chercha du regard d’où elle pouvait bien provenir.
Dans les hautes branches du pommier, en surplomb de l’Aequor, se trouvait le jeune homme à qui appartenait cette voix. D’âge plus mûr que les deux jeunes gens qu’il surplombait, il était de grande taille et semblait charpenté comme un puissant guerrier sous la cape qui lui couvrait les épaules et la tête. Malgré cela, se dégageait de lui un air d’une grande bonhommie qui rassura, du moins partiellement, Gwëll quant à ses intentions et quand il leur demanda leurs noms, elle ne ressentait plus aucune crainte à le lui offrir en un sourire léger.

‘’Je suis Gwëll.’’

Il lui semblait que cette phrase, bien que sibylline serait suffisante au yeux de ce qu’il lui avait demandé, et de toute manière, ne le serait elle pas, cela ne la dérangeait point, car elle ne souhaitait trop s’étendre sur son cas, un abus de conscience pouvant être regrettable face à un inconnu, de surcroit, face à un inconnu pareillement silencieux.

Quand l’autre jeune homme parla à son tour, elle s’en étonna. Il fallait dire, qu’avec tout cela, elle l’avait complètement oublié, lui qui attendait, certainement, toujours sa réponse.

‘’Bien entendu que tu peux monter dans l’arbre’’, accompagné de son charmant petit sourire, la déclaration sembla être celle qu’il attendait puisqu’il empoigna immédiatement les branches qui se trouvaient à son niveau.



_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mer 24 Aoû 2011 - 18:19

Arcter attendait toujour la réponse de la jeune fille quand il la vit encore sursautée, elle regardat derriere elle et commenca a parler, il n'entendit pas se que Gwëll avait dit et ne vit pas la personne mais su qu'il avait une autre personne. C'est alor qu'il le vit, c'étais un gars, il avais une cape blanche et un petit chapeaux ridicule sur la tête. Il l'avait déja vu il sent souvien a se qu'il avais entendu dire c'étais un assasin... Mais il se faut jamais se fir a se que les autres disent, il faut toujour avoir son prope jugement, et même s'il étais un assasin il pouvais être correct quand même. Mais pour l'instant il voulais sa réponse car il détestait attendre.

- Je suis vraiment désolé si je pose cet question et je sais que je pourrais monté quand je veux, mais je veux juste pas m'imposer. Alor je peux monté.

Il dit sa derniere phrase avec un grand sourire que personne ne pouvais refuser, voyon, il avais un si beau sourire. la jeune fille le regardas de nouveau avec une mine désolé qui voulais justement dire qu'elle mavait oublier, et en remplassa sa mine par un tres beau sourire elle dit.

-Bien entendu que tu peux monter dans l’arbre.

Bon, il attendait cette réponse depuis un bout déja et il fut content d'avoir une réponse affirmative. Il commença a grimper a l'arbre, mais manqua a deux reprise de tomber dans le vide, rendu en haut, il s'assit a côté de Gwëll et l'autre s'assit de l'autre côté de la jeune fille, Arcter leur dit pour ne pas rester dans l'inconnu

- Bonjour mon nom est Arcter Wil' Oroan, je suis dessinateur

Il cueillit une pomme en espérant que c'elle s'y au moin soit bonne.... Avec un peu désitation il croqua dans la pomme, et... Miam, elle est délicieuse, il commensa a se demander si l'arbre n'avais pas quelque chose de spécial quand il se souvint qu'il n'étais pas seul, en fesant une preuve de gentillesse qui pensais pouvoir l'aider bien devant les deux autres personnes, il cueillit deux pomme qu'il donna, une a Gwëll et l'autre au gars qui étais de l'autre côté, et pour savoir leur demanda

-Et vous, pourquoi êtes vous içi.

il prit une autre boucher dans sa pomme et écouta les autre lui dire pourquoi il se retrouvais içi.



_______________

avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mer 24 Aoû 2011 - 20:49

[ Avant de répondre il y a deux trois petites choses qu'il faudrait revoir Arcter. Pour commencer, ton personnage ne peut pas être omniscient, je me suis présenté sous le nom de Selhan Til' Silhan, personne ne sait que Selhan Til' Silhan est un assassin. Et meme si je mettais présenté sous Selhan Assian, il n'y a qu'un nombre de personne limité qui savent qu'il est un assassin. Ensuite attention aux actions que tu décrit, ne force pas les autres personnages à faire quelque chose, si Selhan à voulu resté quelques branches au-dessus c'est parcequ'il préfère être en hauteur et qu'il commence tout juste à être sociable donc ne le fait pas s'asseoir à coté de Gwell Wink laisse le faire ce qu'il a envie Wink . Et pour finir petite anecdote, Selhan ne porte pas de chapeau, comme le dit Alasa sur ginette un turban serait une meilleure description. Voila tout sa est constructif bien sur.]

Selhan regarda le jeune homme qui était arrivé, ce dernier grimpa difficilement à l'arbre. C'est quand il dévoila son identité que l'ex-assassin comprit, un dessinateur mais pas un très bon escaladeur, il sourit à cette pensée enfantine... Arctèr Wil Oroan... un noble? Il en avait les allures donc ce nom ne le choqua pas. Le jeune dessinateur s'installa à coté de la dénommée Gwell, jolie prénom, et cueilli une pomme, après avoir croqué dedans il en cueilli deux autres qu'il tendit à Gwell et Selhan. Généreux de sa part.

Selhan croqua dans la pomme, elle était délicieuse, il regarda les deux jeunes élèves juste en-dessous de lui en train de déguster leur fruit puis il se décida à répondre à la question du jeune homme.

- Je me suis baladé dans le coin hier soir et j'ai finis par trouvé que cet arbre était un bon endroit pour dormir.

Il gueta la réaction du jeune homme puis rajouta finalement.

- Tu nous dit "et", mais tu nous a pas dit ce que toi tu venais faire ici dde si bonne heure?

En attendant la réponse du jeune homme il observa la jeune femme, ne l'avait-il pas deja vu quelque part? Il ne savait plus trop... Il avait beau réfléchir sa ne lui revenait pas. Il lui adresse alors la parole. En tout cas ce jeune homme l'avait appelé par son prénom et vu qu'il ne devait pas être ici depuis longtemps (à moins qu'il l'ai évité et pendant la bataille et au bal), il devait être dans la meme classe que la jeune fille. Classe? Voici une bonne question que Selhan pouvait se poser... comment était organisé l'académie exactement? Il n'en avait jamais parlé avec Lya?

- Et toi tu est aussi élève ici je présume? Dessinatrice aussi?

Il ne posa pas d'autre question histoire de ne pas paraitre indiscret.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Jeu 25 Aoû 2011 - 20:23

Le jeune homme grimpait lentement, à chaque branche, ses pieds ripaient, à chaque fourche, il devait s’arrêter pour reprendre son souffle, par deux fois, il manqua de chuter. Quand enfin il parvint au niveau de Gwëll et qu’il s’assit à coté d’elle sur la branche, il sembla être soulagé. Et alors, enfin, il se présenta à son tour. À sa chevalière, et à sa manière de parler, la jeune fille comprit qu’il était le nouveau de sa maison. Un autre dessinateur. D’ici peu, certainement, il serait introduit dans un cours de dessin, le même qu’elle, peut être.

Mais pour l’instant, il lui tendait, ainsi qu’à Selhan, une pomme. Gwëll ouvrit grand les yeux, à ce présent, et un sourire béat se dessina sur ses lèvres. Une pomme, elle qui venait justement de perdre la sienne et s’en désolait ! À cet instant, il lui sembla que rien n’eut pu lui faire plus plaisir que ce fruit qui se trouvait, pourtant, en mille autres autres exemplaires tout autour d’elle.

Toujours avec ce même sourire de ravissement intérieur, elle murmura un infime ‘merci’ et mordit dans le fruit. Difficilement. Difficilement, elle tenta de garder le sourire sur son visage et d’avaler la bouchée acide et coriace. Puis, luttant toujours contre son envie de faire la grimace, elle observa plus attentivement le fruit. La belle pomme qui lui paraissait, quelques minutes plus tôt, le plus beau cadeau du monde n’était en réalité pas mûre et de sa chair verte (vert pomme bien entendu) suintait un liquide vert et acide.
Réprimant toujours son envie de recracher le morceau tenace, elle fit, involontairement bien entendu, tomber la pomme. Écoutant Selhan d’une oreille distraite, elle regarda alors Arctèr avec l’air le plus misérable qu’elle ait en réserve (celui qui sous entend ‘je suis nulle, regarde ça, je sais même pas garder une pomme dans mes mains’) et, une fois qu’elle fut certaine que son petit message était bien passé, entreprit de repérer un autre fruit, mais plus mûr, cette fois ci.

Évidemment, elle en trouva un, mais évidemment, il n’était pas à portée de main. Enfin, juste un peu trop loin derrière elle... À peine trop lointaine de quelques centimètres, peut être lui suffirait il juste de tendre le bras.
Assurant bien sa stabilité sur la branche, elle se retourna à demi et tendit les doigts. Un peu plus, encore un peu... La pomme n’était plus qu’à quelques millimètres... Encore un minuscule effort et elle y serait... Tirant la langue de concentration, elle allongea un peu plus le bras... Enfin, elle y était parvenue ! Le fruit était à elle ! Elle jubilait, serrant son trophée dans sa main. Puis, au moment de le cueillir, elle se sentit légèrement basculer. Oh, vraiment très peu, il fallait quand même le dire... tellement peu même qu’elle n’y prêta guère attention.
Puis peu à peu, sans qu’elle ne le sentît réellement, son corps bascula de plus en plus, au point qu’elle se retrouva tordue, le bras lui passant au dessus de la tête. Puis soudainement, la queue la pomme lâcha. Et Gwëll bascula. Tomba. S’écrasa sur la banche en dessous.
Relevant la tête, elle vérifia l’état de sa pomme puis s’affaissa contre l’écorce.



_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Sam 3 Sep 2011 - 18:28

Tendit que Arcter écoutais Selhan lui raconter pourquoi il étais ici, Gwëll échappa la pomme qu'il lui avais donné, elle le regarda avec une mine des plus désolée et regarda autour d'elle pour trouver une autre pomme. Il la regarda faire quand il entendit Selhan lui parler

-Tu nous dit "et", mais tu nous a pas dit ce que toi tu venais faire ici de si bonne heure?

Il s'en alla lui dire qu'il s'étais fait réveiller par Gwëll quand il entendit, BOUM!!.... Affoler, il regardât autour de lui et vit deux branche en dessous Gwëll étalée de tous son long sur la branche et elle ne bougeais plus.
Arcter regarda Selhan et sauta juste a côté de la jeune fille et glissa, il faillit tomber mais réussi de justesse a se rattraper par une petite branche au dessus de lui. Il s’accroupit a côté de Gwëll pour voir si elle étais correct, il la regarda et fit son ``rapport`` a Selhan.

-elle est correct, elle est juste bien assommée et elle va avoir une grosse bosse et quelque bleu mais a part sa tous va bien.

Il se pencha de nouveau vers Gwëll et lui demanda si elle allais bien, elle lui répondit par une phrase que Arcter ne put comprendre, il fit une mine désolé et la prit dans ces bras. Il descendit de l'arbre avec la plus grande prudence, rendu en bas de l'arbre il la déposa a terre et la regarda reprendre ces esprits avec une grimace a cause de sa bosse.


_______________

avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Dim 4 Sep 2011 - 21:44

La scène s'était déroulé très vite et Selhan encore un peu haut par rapport aux deux personnes n'avait pas eut le temps d'agir, pourtant avec son agilité il aurait du réussir à l'attraper au vole... enfin maintenant qu'elle était par terre, il n'allait pas se morfondre et il descendi plutot voir de lui même ce qu'il en advenait. Ce n'est pas qu'il faisait pas confiance à ce dénommé Arcter mais son "elle est correct" lui parraissait timide comme s'il disait cela sans être vraiment sur.

L'ex-assassin descendi alors de l'arbre et se retrouva au-dessus de la jeune femme. Elle était un peu abasourdi par sa chute, elle avait dû se faire une belle frayeur, Selhan regarda tout de même la tête de Gwell pour vérifier qu'elle ne saignait pas et ne s'était pas blessé. Aparament sa allait mais peut-être une bosse allait arriver.

- Ca va Gwell? Pas trop mal? Faudrais peut-être aller à l'académie histoire de mettre de la glace sur ta tête histoire de prévenir une vilaine bosse.

Il commenca donc par l'aider à se relever et lui offrit son bras le temps qu'elle retrouve ses esprits pour l'aider à marcher un peu. Elle venait de faire une belle chute tout de même, et lui n'avait rien pu faire... et il avait dit Lya qu'il le protegerait dans n'importe quel situation, si ceci c'était produit il y a quelques semaines de cela et que c'était Lya qui était tombé? Aurait-il réussi à la rattraper? Non sa n'aurait rien changé.. comme quoi il y a des choses que l'on évite pas... Il regarda une nouvelle fois la jeune femme puis lui parla un peu.

- Ca va? Tu peut marcher toute seule? T'aurais pu réellement te blesser... tout sa pour une pomme... les fruits ne sont pas si gentil que sa en faite.

Une petite blague pour détendre l'atmosphère, c'était pas dutout le genre de Selhan, il changeait vraiment beaucoup depuis qu'il cottoyait des gens de cette académie. Il réfléchi un peu en voyant les batiments se rapprocher puis demanda en se tournant vers Arcter.

- Euh... c'est par ou l'infirmerie? Ou un autre endroit où l'on pourrait trouver quelque chose pour sa tête?


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mer 14 Sep 2011 - 15:18

...Et voilà. Une fois de plus.
Elle était encore tombée. La dernière fois, dans l’eau, cette fois ci, d’une branche, et la fois ? Ce serait quoi la prochaine fois ?
Ça l’agaçait. Vraiment. Tomber, retomber, glisser, chuter, choir, s’étaler, dégringoler, s’écrouler... mordre la poussière. Tout le temps. Sans arrêt. Elle en avait marre. Cela cesserait il un jour ? Ou alors devrait elle prendre un abonnement à l’infirmerie ? Peut être serait-ce le mieux...

Alors qu’elle méditait tout cela, elle entendit une voix lui poser une question. Mais allez savoir laquelle... elle grommela une réponse inintelligible et retourna à ses pensées.

Où en était elle déjà ? Ah, oui, à se lamenter sur son triste sort. Donc, on reprend, fin de la digression.
...D’ailleurs ses genoux étaient abimés de ces chutes à répétition. Et ses mollets pleins de bleus. Et en plus, elle avait une consommation de pommade d’arnica affolante, d’ici peu, elle aurait besoin de tout un jardin de plantes médicinales pour elle seule...

Encore une fois, elle fut arrachée à cette passionnante réflexion. Elle sentait qu’on la soulevait et la portait. Elle se demanda, pendant un instant, les raisons de ce déplacement, puis songea que ce devait certainement être suite à la réponse quelque peu vague qu’elle avait fournie. Elle constata qu’on la posait au sol puis qu’on examinait la bosse qui devait orner son front tout en lui parlant. Mais elle n’avait pas envie de répondre, elle était fâchée contre elle même.

...En outre, elle prenait conscience qu’elle était tombée à peu près partout dans l’Académie, mis à part, bien entendu, dans les passages interdits aux élèves mais plus pour longtemps grâce à Jehan et ses passages secrets !. Et ça faisait quand même beaucoup...

Puis elle sentit qu’on la tirait par le bras, certainement pour l’aider à se relever (ben oui, pas pour l’écarteler...) et songea qu’il serait peut être souhaitable qu’elle ouvre les yeux afin de faire au moins semblant d'être consciente.

... Et maintenant, elle n’avait plus sa pomme, sa belle pomme pour laquelle elle avait pris tant de risques. Elle n’était plus au creux de sa main. Certainement, elle avait du la lâcher quand on lui avait pris la main pour l’aider à se relever...

Un pied après l’autre, elle avançait lentement, appuyée à un bras qu’on lui avait offert. Elle ignorait, par ailleurs à qui il pouvait bien appartenir, et où il la menait, mais elle le suivait docilement. Et entendait ce qu’il disait. Juste entendre, pas écouter, la nuance est infime, mais fait toute la différence.

... Et puis, d’abord, elle ne tomberait plus, c’était décidé, elle n’irait plus jamais à l’infirmerie. Et puis, si elle tombait encore... eh bien... elle aviserait Arrow ...

Peu à peu, les mots franchissaient les barrières de ses oreilles et elle se rendait compte de l’endroit où on l’emmenait l’asile psychiatrique... l’infirmerie... L’infirmerie ? Ne direz vous, c’est bien normal, mais parlez en à Gwëll, vous verrez bien sa réaction...

‘En fait, tout va très bien, je n’ai pas besoin d’aller me faire soigner !’

Elle enleva son bras de celui sur lequel elle prenait appui, fit quelques pas devant les mines ébahies de ses camarades, cligna plusieurs fois des yeux pour tenter de dissiper le brouillard qui lui obscurcissait la vue, tituba, tenta de le masquer, perdit l’équilibre et se retrouva le nez dans l’herbe.

‘Ah !! La voilà ! Elle était dans mon autre main ! Dire que je croyais l’avoir perdue ! Heureusement que je l’ai lâchée et qu’elle a roulé à mes pieds !’

Souriante, elle la ramassa et la montra aux jeunes hommes. Puis, n’y tenant plus, elle planta ses dents dans la chair sucrée.

[désolée du retard]


_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Dim 18 Sep 2011 - 1:44

(ya pas de probleme pour le retard, moi aussi j'étais en redard.)


Arcter regarda faire Selhan prendre Gwëll par le bras et l'aider a se relever. Non mais c'est quoi le problème, il étais descendu en bas pour aider la jeune fille, il l'avais inspecter pour voir si elle allais bien et maintenant qu'il ne servais plus a rien, non mais quand même. il fulminait intérieurement quand il attendit la voix de Selhan le sortir de ces penser.

- Euh... c'est par ou l'infirmerie? Ou un autre endroit où l'on pourrait trouver quelque chose pour sa tête?

Ah, maintenant il servait de nouveau a quelque chose, mais...... Il ne savais pas plus que lui ou étais l'infirmerie il étais nouveau tous de même. Il fit part de sa a Selhan

- Malheureusement, je ne sais pas ou est l'infirmerie je suis nouveau de a peine quelque semaine et je ne me suis pas fait mal et j'ai pas vraiment prêter attention pour voir s'il y en avais. Mais toi du devrais le savoir tu doit être la depuis un moment déjà, non

La, ils étaient dans la m...... Il ne savais pas ou étais l'infirmerie et il se demandait quoi faire pour Gwëll quand il attendit justement de celle-ci.

- En fait, tout va très bien, je n’ai pas besoin d’aller me faire soigner !

A mais oui elle n'avais pas besoin d'y aller, non mais elle est vraiment tomber sur la tête elle. Mais, tous de même elle réussie a se dégager de Selhan, elle fit quelque pas et pensant qu'elle étais pas folle se trompas quand il vit la jeune fille tomber tête première a terre. Bon elle est encore tomber, Arcter s'en alla voir comment elle allais quand celle-ci se retourne et montra sa pomme avec une expression de joie sur le visage et dans les yeux.

Ah !! La voilà ! Elle était dans mon autre main ! Dire que je croyais l’avoir perdue ! Heureusement que je l’ai lâchée et qu’elle a roulé à mes pieds !

Elle mordit dedans la pomme avec plaisir et Arcter cru qu'il allais pleurer. Non mais cette fille étais folle, tous sa pour une pomme, elle a faillit se tuer pour une pomme, non mais quoi le problème. il se tourna vers Selhan avec des yeux ou sa disais qu'il ne comprenais plus rien.

- On fait quoi la, il faut quelle aille voir un médecin et personne c'est ou est l'infirmerie. regarde la, tous sa pour une pomme, on fait quoi (point d'interrogation, je le dit car j'en ai pas sur mon portable).

Il y a a peine 5 minute il était pas content car il ne servait a rien mais maintenant il espérait juste suivre tous le monde et ne rien faire.



_______________

avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mer 21 Sep 2011 - 15:17

Selhan regardait la scène en souriant.. cette jeune femme était vraiment... spécial, différente... elle venait de tomber pour la deuxième fois et elle faisait comme si de rien n'était mais le jeune homme n'était pas dupe, elle n'avait pas fait expres de tribucher juste pour sa pomme, la première fois certe, la deuxième non...

Enfin il souriait car elle avait l'air plutot... comment dire?... innocente? il n'avait pas les mots mais en tout cas elle avait l'air! il écouta le jeune homme d'une oreille puis revint à la question qu'il avait posé à un moment.

- Je ne fait pas vraiment parti de l'académie donc je ne connais pas très bien l'infirmerie mais j'y suis déjà aller donc en cherchant un peu sa doit se trouver.

Il regarda Gwell une nouvelle fois puis lui adressa la parole.

- J'espère que ta pomme est bonne.
Il lui fit un grand sourire, croqua dans celle qu'il avait toujours à la main, puis continua.

- La mienne est pas mauvaise en tout cas. Bon c'est pas le tout mais il faudrait au moins aller mettre quelque chose sur ta tête pour pas que tes amis pensent que t'a un oeuf sur la tête...

Il rigola puis commenca à marcher en direction des batiments.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mer 21 Sep 2011 - 20:58

Une pomme. Certains vous diront que c'est un fruit. Ce n'est pas faux.
D'autres, plus scientifiques, préciseront que c'est plein de vitamines. Encore une fois, ce n'est pas inexact.
D'autres encore ajouteront que ça peut avoir plusieurs couleurs selon l'espèce. C'est toujours aussi vérifiable.
Il y en a encore qui vous diront que c'est ce qui permet à une académie d'avances que sa période de maturité se situe en fin d'été. C'est encore vrai.
Mias il y en aura toujours pour vous rappeler que tout cela n'a aucun intéret, si ce n'est d'ennuyer les gens et que le mieux, c'est encore de croquer dedans.

Gwëll était de ceux là. Et elle ne se donnait meme pas la peine de vous faire remarquer que le blabla est inutile.

En l'occurence, elle n'écoutait pas ce qui se disait autour d'elle. Elle mangeait sa pomme. petit morceau par petit morceau. Et elle concervait soigneusement chaque petit pépin noir, dans le creux de sa paume. 12... 16...19... Dix neuf petits pépins qui donneraient, si tout se passait bien, dix neuf petits arbres. Et ces dix neufs arbres grandiraient, pousseraient haut et donneraient de superbes fruits...

Tous ces chiffres lui faisaient tourner la tete. Toujours assise dans l'herbe, elle rêvait le verger merveilleux, les fruits à foison... Elle rêvait tellement fort qu'elle en oubliait ce qui se passait autour.
Elle oubliait les garçons, elle oubliait sa tête, elle en aurait presque même oublié sa pomme. Presque. Il ne faudrait pas exagérer tout de même.

''...T'as un oeuf sur la tête...''

Un oeuf ? Sur la tête ?

''Mais où donc ?''

Elle avait beau tater, à part sa bosse et tout le jus de pomme collant qu'elle avait réussi à s'étaler, il n'y avait rien d'autre sur son front...

''T'es sûr que c'est un oeuf ? Un oeuf de quoi d'ailleurs ?''

Gwëll connaissait toutes sortes d'oeufs. Les oeufs de poule, bien sûr, mais aussi ceux des oiseaux sauvages, les grives, les merles, ou encore, beaucoup plus rares, les oeufs de rapaces. Mais, en l'occurence quelque soit l'oiseau qui l'avait pondu, elle ne voyait pas d'où il pouvait bien venir...



_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Jeu 22 Sep 2011 - 2:23

Arcter regardais Gwëll manger sa pomme qui avais l'air bon, car elle avais un gros sourire sur le visage.

- Je ne fait pas vraiment parti de l'académie donc je ne connais pas très bien l'infirmerie mais j'y suis déjà aller donc en cherchant un peu sa doit se trouver.

Il sursauta lorsqu'il entendit Selhan lui parler car il était perdu dans ces pensées, mais bon, il ne savait pas ou étais l'infirmerie. Selhan continuais a parler mais Arcter lui ne l'écoutais pas, il était trop concentrer a se rappeler ou étais l'infirmerie. Sa dura a peut près 30 seconde avant qu'il abandonne car il ne trouvais pas. Il regardait pour savoir se qui s'étais passer quand Selhan dit d'un ton enjouer

- La mienne est pas mauvaise en tout cas. Bon c'est pas le tout mais il faudrait au moins aller mettre quelque chose sur ta tête pour pas que tes amis pensent que t'a un oeuf sur la tête...

Euh..... Oui, c'est elle avais déjà commencer a avoir une grosse bosse sur la tête, il s'en allait donné son accord, mais Gwëll lui répondit en se touchant la tête.

-Mais où donc ? T'es sûr que c'est un oeuf ? Un oeuf de quoi d'ailleurs ?

Oh, elle avait vraiment besoin d'avoir de la glace sur la tête. Mais pour ne pas mêler Gwëll davantage car elle était trop sonnée, il lui rendit la tâche un peu plus facile.

Nooonnn! se qu'il voulais dire par un oeuf, c'est que tu a une très grosse bosse sur la tête, alors il te faudrait de la glace pour pas être trop défigurer.

Il avait prit soin de dire quelle allais être défigurer car la majorité des filles ne veulent vraiment pas être défigurer, mais il ne savait pas si s'étais le cas de la jeune fille, mais sa valais la peine d’essayer.

Mais Gwëll, elle était surement ici depuis un bout de temps, alors elle savait surement ou se trouvais l'infirmerie, sinon ils étaient mal en point.

-Toi Gwëll tu est ici depuis longtemps, alors tu doit savoir ou se trouve l'infirmerie. Il regardât Selhan car la s'étais a lui qu'il voulait parler pour lui proposer quelque chose qui pourrais les aider si Gwëll ne savais pas ou étais l'infirmerie, ou si elle ne sen souvenait plus.

-J'y avais pas penser plus tôt mais si elle ne se souvient plus ou est l'infirmerie, je pourrais toujours essayer de faire apparaître un petit sac de glace, il faut bien que j'utilise l'imagination des fois.





(je trouve sa drôle car le Rp avait commencer avec une bonne ballade jusqu’à un pommier et maintenant c'est une course contre la montre pour avoir de la glace. Haha)


_______________

avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Ven 23 Sep 2011 - 19:46

Le concept du dessin était totalement étranger à Selhan, il avait entendu parler des dessinateurs, des sentinelles, des mentaïs, mais il ne savait pas ce qu'était réellement dessiné... il n'avait jamais arpenté les spires et n'avait jamais voulu savoir s'il pouvait y parvenir ou pas, en faite il avait presque peur des dessinateurs, certaines de ses blessures étaient dû à des combats contre des dessinateurs. L'ex-assassin était un expert quand il s'agissait de se battre à main nue, à l'épée ou avec certaines armes de jet mais le dessin... il en avait peur car un mouvement sa peut s'anticiper, un dessin a part la personne qui lit les pensés des autres sinon sa ne s'esquive pas facilement... et quand le dessinateur est doué, sa peut faire très mal... Le jeune homme n'était jamais tombé face à un mentaï et il en avait aucune envie!

- Ah oui c'est vrai tu est dessinateur... ba si tu sais faire sa te gene pas sa nous evitera de chercher une infirmerie alors que cette charmante demoiselle n'a pas envie d'y aller...

Il avait pris un ton ironique pour taquiner un peu la jeune fille mais c'était pas méchant, vraiment pour la taquiner histoire de la sortir de ses pensés. Elle avait l'air souvent dans ses pensés d'ailleur, pendant que le jeune dessinateur arpentait les spires il se pencha vers gwell qui était toujours au sol...

- A quoi pensez vous miss... Gwell? J'ai remarqué que tu était souvent dans tes pensés, sa doit être beau de se soucier de rien?

Il venait de prononcer cette phrase d'un air songeur, il avait relever la tête sur la fin pour regarder le ciel comme il l'aurait fait pour réfléchir en regardant les étoiles, sauf... qu'il n'y avait pas d'étoiles... mais Selhan le savait même quand on les voyait pas, les étoiles étaient toujours présentes dans le ciel. Il hésitait entre offrir sa main pour faire se relever la jeune femme ou s'asseoir à coté d'elle pour finir tranquillement sa pomme...

Il pris sa décision, il s'asseya dans l'herbe et mangea tranquillement sa pomme pendant que Gwell faisait la même chose et que Arcter dessinait.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Mer 28 Sep 2011 - 21:39

C'était pas un vrai oeuf. Une bosse ? Une bosse, oui, elle en avait une. Mais un oeuf... Arrow
Et puis, si il avait voulu dire une bosse, il aurait dit une bosse nan ? Le jeune brun avait du se tromper. Un oeuf est un oeuf et une bosse une bosse. appelons un chat un chat, sinon, on s'en sortira plus.

Donc, pour en revenir à cet oeuf... Où pouvait il donc etre ? Elle avait beau tater son visage en tous sens, elle ne parvenait pas à mettre la main dessus. Pourtant, un oeuf... Enfin, trêve de bavardages inutiles, si oeuf il y avait, oeuf rsterait à sa place. Et toc !

Savoir où se trouvait l'infirmerie ? Ben oui, évidemment qu'elle savait où elle se trouvait, mais elle allait pas leur dire quand meme... Au cluedo, si on donne directement le suspect, c'est plus aussi amusant. Ben là, c'était pareil. Ou presque.

Quoi ? Comment ça ? On doutait de ses capacités ? On pensait réellement qu'elle ne se souviendrait plus du chemin de l'infirmerie ?
Alors là, elle restait scotchée. L'infirmerie, elle savait où elle se trouvait. Elle aurait, d'ailleurs, certainement su y aller les yeux bandés ! Et en plus, elle se souvenait trèèèès bien de tout ! Elle n'était pas du genre à oublier quoi que ce soit !
Mais si c'était comme ça, si on la pensait stupide, elle ferait comme si. À la guerre comme à la guerre ! Motus et bouche cousue ! :na:

Un petit sachet de glace ? Il comptait réellement faire apparaitre un petit sachet de glace ? Alors qu'il avait meme pas suivi un seul cours ? C'était peut etre un peu beaucoup là.
Oui, c'était meme carrément excessif ! Elle, elle ne se souviendrait certainement pas du chemin de l'infirmerie, mais Lui, il saurait dessiner de la glace...

''Faudrait pas pousser Ginette Mémé dans les orties !''

Elle avait dit ça à haute voix ? Vraiment ? Eh bien... Il ne lui restait plus qu'à espérer qu'elle n'avait pas parlé trop fort quand meme... Ou alors prier le ciel pour une quelconque surdité inattendue et salvatrice.

''À quoi je pense ?''

En réalité, si elle avait répété la question, ce n'était pas vraiment pour se moquer de qui que ce soit, ni meme pour signifier qu'elle la trouvait sans intéret, mais plutot, elle se la re-posait, comme si ça pouvait l'aider à y répondre.
Véritablement, elle savait, pourquoi elle semblait si absente, mais le problème qui se posait à elle, c'était la manière de l'exprimer. Toujours, elle butait sur les mots. Toujours, elle réfléchissait trop avant de parler. Certainement, son éducation noble y était pour quelque chose, mais connaitre la source du problème ne lui permettrait pas de le régler. Alors elle faisait comme elle l'avais toujours fait.

''Ne se soucier de rien ? Oh, oui... c'est... magnifique.''

Elle disait ce qu'on attendait qu'elle dise.

[Je considère que les mots qu'elle a laissé échapper sont quasi inaudibles... quand au reste, ce n'est pas parce que c'est audible qu'il y a quoi que ce soit à comprendre... ]


_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

avatar

Etincelle
Messages : 52
Inscription le : 10/08/2011
Age IRL : 19


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Sam 31 Déc 2011 - 1:40

Arcter regarda la fille parler tous seul et la trouva un peu bizarre car elle parlait tous seul mais il ne comprenait rien a se qu’elle disait.

-Mais, elle parle tous seul non. Je ne suis pas sur mais je crois qu’elle est rendu un peu folle tu ne trouve pas. Bon je vais asseyez de faire un sac de glace.


Il s’éloigna un peu en regardant selhan s’occupée de la blessée. Il s’arrêta à quelque mètre des autres et se concentra. En premier il ne se passa rien mais il ne voulait pas décevoir les autres alors il continua à vouloir aller dans l’imagination, et d’un coup… Paf, il entra dans dedans, il était ébloui par se qu’il voyait il était dans les spires, dans l’imagination. Il y était allé juste deux fois mais encore la s’étais tous aussi beau de se retrouver la dedans.

*bon le sac de glace maintenant*

Il se promena un peu pour le trouver et trouva se qu’il cherchait. Il se concentra le plus fort qu’il le pouvait pour pouvoir le faire apparaitre. Quand il revint dans le monde réel il regarda dans ces mains et vi un petit sac de glace, pas bien gros mais il allait faire l’affaire.
Il retourna avec les autres avec un sourire des plus ravis du monde en donnant le sac a Selhan, il le regarda mettre la glace sur la bosse de Gwëll et souris quand il vi la grimace sur sa figure, surement a cause que sa doit faire très mal, mais on n’avais pas le temps de passer plus de temps ici car il devais allez a l’infirmerie car la bosse sur la tête de Gwëll étais très grosse.

-selhan sa te dérangerais pas trop de porter Gwëll sur tes épaules car on ne sait pas ou est l’infirmerie mais on va devoir aller a l’académie, là-bas il y a surement du monde qui sais ou est l’infirmerie et je ne pourrais pas faire de civière car même la glace sa a été pas facile. Alors on y va.

Il sen alla en regardant si les autres le suivais car il ne voulait pas avoir l’air d’un idiot en sen allant tous seul.



PS: je suis vraiment désoler de ne pas pouvoir répondre au Rp mais j'avais eu un problème avec mon ordi mais maintenant je suis de retour.


_______________

avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   Jeu 12 Jan 2012 - 1:07

Selhan acquiesça à la phrase du jeune homme. Il pris Gwell et ils se dirigèrent vers les batiments de l'Académie. La jeune fille était vraiment légère et Selhan n'avait pas de mal pour la porter jusqu'à l'enceinte. Ils ne croisèrent personne et une fois dans le hall se demandèrent dans quel direction il fallait aller....

Selhan avait déjà été à l'infirmerie? Non? Mais si ce fameux jour ou il sétait battu contre des mercenaires, ou il avait protégé Lya... Ce n'était pas à l'infirmerie qu'elle l'avait enmené? Où il avait été soigné? Cela devenait un problème il avait été enmené dans une pièce avec plein de blessé mais il était presque certain que c'était pas l'infirmerie... fallait trouver un moyen de savoir où se trouvait cette dernière!

C'est alors qu'une élève passa dans le coin, le jeune homme demanda gentillement et elle lui indiqua l'aile est de l'académie au rez de chaussé. Selhan y alla sans crier gare pour aller déposer cette jeune fille sur un lit et qu'elle se fasse soigner.

Ils arrivèrent enfin devant la porte de l'infirmerie, Arcter toqua, ouvrit la porte et entra dans la pièce, l'ex-assassin pénétra ensuite dans la pièce pour constater qu'elle était vide à part une rêveuse qui était là assise à un bureau le nez dans les papiers. En les voyant entrer elle vint tout de suite prendre Gwell des bras du jeune homme et la déposer sur un lit.

Selhan remercia la femme et se tourna vers Gwell et Arcter.


- Bon ba ma mission est finis je retourne à mes occupations... C'était un petit moment... enrichissant..

Evidemment cette phrase était ironique, le moment qu'ils avaient passé tout les 3 étaient plutot original mais rien d'instructif... Il s'approcha de Gwell et lui murmura à l'oreille.

- Prend soin de toi tout de même...

Puis il les salua et parti de l'infirmerie pour retourner à ses contemplations de paysages et de natures.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Flamme
Messages : 510
Inscription le : 20/07/2010
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Odeur d'automne et de pommes fraiches [libre] [Rp terminé]   Dim 15 Jan 2012 - 21:22

Défaite. Trainée comme un sac de patates.
Pour aller où ? À un endroit qu’elle ne connaissait que trop.
Et pourquoi ? Parce qu’elle avait voulu embrasser une branche plus basse.

Oui, trainée, comme un sac de patates. Chargée sur une épaule. Elle pouvait marcher, pourtant, c’était à la tête qu’elle avait une bosse. Mais tant pis, c’était écolo, économie de mouvements... et puis, assez amusant, aussi. De là où elle était, elle pouvait voir le monde de haut. Et même faire coucou au gens qui passaient par là.
Quand ils croisèrent Martildhe, par exemple, elle put, à loisir, lui faire de grands signes et lui adresser le plus grand des sourires amusés.
Car oui, elle s’amusait comme une folle. Perchée sur l’épaule, bien en hauteur, elle surplombait son petit monde !

Et puis, ils entrèrent dans l’infirmerie. Ça, Gwëll connaissait. Et l’infirmerie connaissait Gwëll, elle en aurait mis sa main au feu. D’ailleurs, d’un élégant mouvement de rideau, elle la salua. La rêveuse aussi, elle la connaissait bien. Et directement, elle l’installa dans le lit qu’elle préférait. C’était le blanc, là bas, au bord de la fenêtre. C’était de loin le plus confortable et, surtout, il bénéficiait du chauffage en hiver et de la fenêtre en été. Et toujours, de la belle vue.

Là, Selhan annonça son départ et s’en alla dans un murmure de rétablissement. Puis l’infirmière fut directe.

- Tu as une belle bosse. Encore un chute, je parie ? Bon, il faut que tu te reposes, maintenant, en attendant que la crème agisse...

À Arcter, elle fit signe très clair aussi. Il était préférable que Gwëll reste seule, tranquille.
Mais déjà, la jeune fille avait fermé les yeux et sombré dans un sommeil récupérateur.


[Le rp est fini, de mon coté, à toi de voir, après, si tu veux faire un post de cloture ou si c'est bon comme ça Smile ]



_______________
Minou Merveilleux Magique à votre service I love you
Si c'était une fleur, bleue, pardi.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]   



 
Odeur d'automne et de pommes fraiches [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Les flammes de l'enfer ont meilleur odeur que le chien mouillé ! [Livre II - Terminé]
» L'hiver est le lit du printemps quand celui-ci a finit d'être été puis automne - Cristal (Fée Clochette) [TERMINÉ] (délai : 8.2.15)
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» L'automne en mille morceaux!
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: Les alentours de l'Académie :: Le parc-