Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteErrance avant le bal [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Errance avant le bal [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Errance avant le bal [Terminé]   Ven 27 Mai 2011 - 11:58

Selhan avait laisser Lya aller se préparer et se retrouva tout seul, il erra un moment dans l'Académie en essayant de pas trop se faire repérer déjà car il ne connaissait personne, en plus personne ne le connaissait et sa pouvait paraitre louche qu'il traine ici et en plus il ne voulait pas revoir une certaine personne qui lui avait dit de ne plus remettre les pieds ici... Jehan... Il avait accomplit un peu plus d'un mois auparavant un travail de la part de Jehan, tuer Jaskier, seul problème c'est qu'a aucun moment l'intendant ne voulait que cette disparition soudaine de la cible ne remonte jusqu'à lui et c'est dans ce sens qu'au moment de payer Selhan il lui avait dit de ne jamais revenir. Mais l'ex-assassin avait changer, d'ailleur tout est dit dans ce mot "ex", il voulait dorénavant servir l'Harmonie, il voulait dorénavant faire le bien, il ne voulait plus tuer des innocents, il voulait essayer de tuer le moins possible d'ailleur, il voulait enseigner son savoir, enseigner son art, il voulait devenir professeur, mais cela n'allait surement pas être facile... Enfin bref revenons à nos moutons, le jeune homme errait donc dans l'Académie quand sans trop comprendre comment il se retrouva sur les toits de celle-ci. Le soleil était en train de se coucher, c'était magnifique. Il s'avanca un peu puis en plein milieu du toit décida de s'asseoir sur le sol. Il se mit à contempler se coucher de soleil en même temps que de repenser à tout les évènements tout ce qui s'était dérouler depuis ses 10ans jusqu'à aujourd'hui ses 27ans ou 28? il ne savait plus trop... les années étaient passé tellement vite et aujourd'hui tout avait changer, tout ce qu'il avait appris, tout ce qu'il croyait, tout ce qu'il pensait, en un peu plus d'un mois de nombreuses choses s'étaient produites, il avait rencontré plus de monde en 1 mois de temps que dans toute sa vie enfin si on parle de personne encore en vie...

Il était tellement dans ses penser qu'il n'entendit pas une personne arriver derrière lui, assez embetant pour un des plus grands assassins de se faire surprendre mais ce soir il était ailleur, il était dans les étoiles, enfin pour le moment dans une seule étoile, le soleil qui continuait sa course, le ciel était d'un rouge vif, on aurait pu croire à du rouge sang. La personne qui était arrivé derrière Selhan n'osait pas l'interompre dans ses pensés mais le jeune homme avait finir par sentir cette présence étrangère derrière lui et oui l'instinct du chasseur reviens toujours en force. Sans se retourner il dit alors.

- Que trouvez vous le plus jolie? La lune? ou le soleil? La nuit et les étoiles? ou le jour et le ciel bleu océan?

Il n'avait prononcer que ces mots, rien de plus rien de moins, il n'avait aucune idée de qui se trouvait derrière lui, et voila ce qui lui était venu à l'esprit quand il avait senti cette présence dans son dos, ces quelques mots, une question qu'il avait dans la tête en regardant le coucher de soleil.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Ven 27 Mai 2011 - 19:58

Après une bonne douche froide, quelques coups de brosses dans ses boucles folles, Ichel était enfin prête. Le miroir, un peu plus loin était toujours et encore occupé, alors elle n'avait pas encore pu voir la tête qu'elle avait. Et pis mince, elle s'avança, bouscula quelques filles au passage et éjecta celle qui occupait la glace depuis presque dix minutes. Quelle casse-pied celle-là, la marchombre ne comprenait pas ces filles qui passaient tout leur temps devant le miroir, car pour elle l'apparence ne passait qu'en dernier dans son classement des priorités. Bon, elle s'était tout de même un peu soignée afin d'être présentable pour la fête, car comme son nom l'indique, c'est un bal et à un bal, les gens sont toujours bien sapés. Elle n'avait pas réellement envie de se faire remarquer avec son pantalon habituel. Elle avait donc ressorti la robe noir-pourpre de sa mère, qui après l'avoir remarqué en arrivant devant le dit-miroir, lui allait à ravir. Ichel repensait à sa mère à qui cette robe ne faisait pas que de la rendre belle, elle la rendait magnifique. Elle rayonnait de beauté.
La kaelem regarda enfin ses cheveux qui ne ressemblaient à rien du tout. Ou à une serpillère dans un placard, c'est une comparaison envisageable. Ses yeux croisèrent une brosse, mais ses boucles allaient encore empirer si elle les coiffait. Soudain, une idée lui vint à l'esprit. Elle se dirigea vers son sac, déballa une boite et trouva à l'intérieur une jolie barrette en métal représentant un papillon dans son envol. Léger, frétillant, il pouvait à lui seul tenir sa masse capillaire en place un certain moment. Pas toute la soirée dans tout les cas, mais c'était déjà pas mal. De retour devant la glace, elle essaya de placer le petit insecte à un endroit stratégique, mais tout de même joli. Lorsqu'elle retira ses mains de sa tête et qu'elle était réellement prête, mais avant l'heure, bien avant. Les autres kaelems n'étaient pas encore prêtes, encore prostrées devant leurs sacs ou devant leurs miroirs. Ichel avait besoin d'air, de beaucoup d'air. Ce confinement trop long avec autant de personnes lui donnait la nausée. Elle n'avait jamais apprécié la foule, elle se demandait d'ailleurs qu'est-ce qu'elle venait faire dans un bal comme celui qui allait arriver dans quelques heures ?? Non, elle regarda le soleil qui commençait seulement à se coucher. C'était bon, elle avait encore le temps, largement le temps.
Elle se regarda une dernière fois et parti sans dire mot. Elle remarqua à peine le salut discret de ses amies de dortoir.

Elle descendit quatre à quatre les marches, mais se pris le pied dans le bas de sa robe avec ses maudits talons. Elle se rattrapa in-extremis à un muret, se stabilisa comme elle le pouvait et jura un bon coup. Maudites chaussures !! La marchombre n'avait jamais mis de talons, même aussi court que ceux qu'elle portait, mais elle n'avait surtout jamais eu l'occasion de courir avec. A présent, elle était trop loin de ses dortoirs pour y retourner et changer de chaussures et surtout se qui l'en empêchait était le refus de se replonger dans ce brouhaha furieux de filles qui cherchent comment s'habiller et hurlent leur impatience à être dans la danse. Trop de monde et de vibrations pour elle. La marchombre trouva donc un coins pas trop éloigné des jardins et assez bien caché afin qu'aucun petit malin vienne trouver ses chaussures là. Elle se sentit directement mieux après les avoir ôté et bougea ses doigts de pieds qui respiraient enfin l'air libre. Elle sourit et laissa échapper un petit rire. Enfin libre de ses mouvements, avec sa robe semi-relevée, elle trottina vers d'autres escaliers, contourna quelques statues, s'engouffra dans des passages et termina sa course sur une trappe menant droit aux toits, un endroit qui lui redonnait la pêche plus que d'autres. Le vent y était souvent violent, rabattait ses mèches dans son visage et elle pouvait enfin respirer.
Elle poussa silencieusement la trappe et sorti de l'Académie pour atterrir devant une grande cheminée. Elle la contourna et découvrit, stupéfaite, un jeune homme assis en train d'observer le coucher du soleil. Il était magnifique ce soir-là. De dos à Ichel, il ne parut pas remarquer sa présence. Bon, elle n'était tout de même pas arrivée en fanfare. N'ayant nulle envie de déranger l'inconnu dans ses réflexions, la marchombre se cala contre la cheminée, les bras croisés et observant le ciel. Le vent caressait sa peau lorsqu'une voix la fit sursauter. Elle regarda dans sa direction et vit le jeune homme qui n'avait pas bougé. Ichel sourit.

- Le silence, le vent et son doux murmure.


Aucunes feintes afin de faire comme s'il n'y avait personne, paroles franches et directes.
Ichel s'approcha d'une démarche souple et dans le silence, s'assit à côté du jeune homme plus âgé qu'elle. Sans le regarder, toujours les yeux fixés vers le ciel, elle reprit la parole.

- Et toi ?






_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Ven 27 Mai 2011 - 20:49

Le jeune homme n'avait toujours pas bougé d'un centimètre, il n'avait pas le besoin pour le moment de regarder la personne qui venait d'arriver en fin de compte même s'il aimait être seul sa le rassurait intérieurement d'avoir quelqu'un avec qui discuter, surtout quelqu'un qui aimait discuter de cette manière. "Le silence, le vent et son doux murmure." une phrase à laquelle il avait sourit car il avait aimé cette réponse sans détour, direct, naturel. Il continua de regarder le coucher de soleil avant qu'il sente la présence de la jeune femme plus proche puis elle s'assit a coté de lui. Oui une femme il n'y avait pas eut de doute en entendent sa voix. Puis elle lui demande ce que lui en pensait ce que lui préférait. Il avait mis différents choix dans la question qu'il avait posé au départ et pourtant l'étrangère n'avait pas pris un de ces choix, elle avait naturellement donné une réponse qui lui ressemblait. Il sourit une nouvelle fois à cette pensé puis ouvrit la bouche pour répondre aussi naturellement qu'elle l'avait fait auparavant.

- La solitude, le bleu-noir, les étoiles et le froid de la nuit. Je n'ai toujours eut d'yeux que pour la nuit depuis que je suis petit, pourtant l'humain est fait pour vivre le jour... enfin... c'est ce que l'on prétend... Le silence de la nuit, la discrétion de la nuit, le moment où l'on peut réfléchir où l'on peut choisir, sans que personne ne vienne nous contre-dire.

Il ferma les yeux pour sentir le vent froler ses joues, l'air commencait à devenir frais, le soleil était maintenant très bas, on ne voyait plus que du rose dans le ciel, le rouge avait disparu. Il finis par ouvrir les yeux puis tourner la tête vers la jeune femme. Jeune était le mot juste, elle avait presque dix ans de moins que lui si ce n'était pas plus mais elle était très jolie et sans savoir comment il su tout de suite qu'elle était apprentie marchombre, comme Lya, interessant. Il eut un petit sourire. Elle était plutot fine avec une jolie silhouette et de jolies cheveux bouclé brun foncé avec une barrette en métal qui représentait un papillon. Il lui demanda.

- Et qui est cette charmante demoiselle qui viens sur un toit désert à cette heure?

Il avait lancé cette phrase comme cela juste pour plaisanter il se rattrapa et dit.

- Je rigole biensur, mon nom est Selhan, je suis ici depuis peu de temps. Je pari que tu est une élève de l'académie. Je pense que c'est pas trop difficile tu est plutot jeune donc pas une professeur et je pense qu'à part moi... il doit y avoir que des élèves et des professeurs ici.

Il eut un petit rire puis repris sa contemplation du coucher de soleil en attendant ue réponse de la jeune marchombre.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Sam 28 Mai 2011 - 11:58

L'homme n'avait étrangement pas tourné la tête pour voir la personne qui venait de le troubler dans ses pensées. Il avait laissé faire le silence et après quelques minutes, après que le soleil ait enfin heurter les monts enneigés, il répondit à son tour à la question.
La marchombre aimait aussi la nuit et ses infinies possibilités, ses ombres que le jour révèle au monde et qui les rend fade aux yeux. Elle avait toujours aimé se promener la nuit, sur les toits, dans les rues désertes et se faufiler dans les ruelles sombres. Comme tous marchombres, elle s'amusait avec ses ombres de la nuit et les modulait à son bon vouloir. Sauf que son guide sur cette voie n'avait pas donné signe de vie depuis l'attaque de l'Académie, elle s'était donc contenter d'avancer à pas lent, mais très lent dans ses ombres. Il lui manquait. Elle ne l'avait même plus croisé dans les couloirs, ni même en ville le soir. Ni sur ces toits. Ses blagues ridicules lui manquait et elle commençait à fulminer de rage à chaque fois qu'elle tentait quelque chose qu'il aurait pu lui apprendre. Pour elle, un apprenti ne pouvait avancer sans son maître, mais lorsque celui-ci ne se présentait plus devant son élève, ce dernier marchait au ralentit. En son fort intérieur elle lui en voulait, mais elle savait que ce n'était pas entièrement de sa faute.
Elle regarda les étoiles naissantes et étira ses jambes sur les tuiles du toits. Ses pieds grelotaient, mais elle appréciait lorsque le vent s'insinuait sur sa peau. L'homme était-il fait que pour le jour ? Non, Ichel ne le pensait pas. Pour elle, l'homme était fait pour se qu'il voulait, pour en quoi il croyait. Le jour et la nuit, le soleil et la lune, les nuages et les étoiles. Il était fait pour tout, du moment qu'il y croyait. Et elle, elle croyait en la nuit.

La kaelem sentit le regard de l'inconnu se poser sur elle et la détailler. Elle se riait de ce moment, ce moment où l'inconnu observait son invité surprise. La question de l'homme la fit sourire, mais il jugea bon de se rattraper pour ne pas offensé la marchombre. Elle ne l'avait pas pris mal, mais trouvait hilarant le fait qu'il avait tenté de rattrapa sa soit-disante maladresse. Ichel le regarda enfin lorsqu'il repris sa contemplation. Plus âgé qu'elle d'une dizaine d'année, on pouvait apercevoir des cheveux brun-noir, mais la nuit cachait encore la couleur de ses yeux. Elle savait reconnaître un corps fait pour la discrétion et le sien l'était. Il dégageait un charisme de crainte, mais Ichel trouvait cela intéressant. Il n'avait pas dû avoir une vie bien rose.

- Eh bien enchantée Selhan, je vois que tu es doué pour cerner les gens du premier regard.

Le soleil allait offrir ses derniers rayons aux cieux. Le rose se déclinait vers l'orange et bientôt la couleur dominante serait le bleu océan. La marchombre allait presque en oublier les bonnes manières en observant ce merveilleux spectacle.

- Moi c'est Ichel. Mais toi, si tu n'es pas élève ni professeur, que viens-tu faire sur un toit désert à une heure pareille ?

Elle le regarda, un sourire en coin comme pour lui annoncer qu'il n'était pas bon de la provoquer.




_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Sam 28 Mai 2011 - 12:39

Les cheveux de Selhan se soulevaient de temps a autre avec la brise, cela cachait son visage de temps en temps mais sa ne le genait jamais. Pourquoi était-il ici? La première réponse était bien évidemment pour Lya, la deuxième était surement pour le bal et la troisième il n'en était pas bien sûr.. pour devenir professeur? La question qui aurait été la plus compliqué à répondre aurait été "comment était-il arrivé ici?" un enchainement d'épisode bizard, hors du commun par rapport a sa vie d'avant. Il referma une nouvelle fois les yeux, expira lentement pour vidé l'air de ses poumons et pris une petite inspiration avant de répondre presque en chuchotant.

- Le temps avance, les choses changent et les gens et les mentalités en font autant. J'ai décidé de changer de voie et je me suis retrouvé ici par pur hasard.

Il s'arreta réouvrit les yeux en fronçant les sourcil.

- Non... pour dire vrai sa ne s'est pas passé comme sa je suis d'abord venu ici avant de vouloir changer de voie...

Oui il fallait le dire clairement, il était venu pour son travail qu'il faisait depuis presque dix ans et c'est en fréquentant l'Académie et Al-Pol qu'il était tombé sur Claryse, Leïla, Moryann, Jehan, Lehya et Lya et qu'il avait entrepri de changer de voie. Sa vision du monde avait changer, il avait découvert beaucoup de notions qu'on ne lui avait pas enseigner. Mais il avait des notions qu'il pouvait enseigner fallait-il encore qu'on l'accepte et qu'il le veuille vraiment. C'est pour cela qu'il s'était isolé pour savoir ce qu'il voulait réellement faire de sa vie. Il finis par sortir de ses pensé fit un grand sourire en se tournant vers la jeune femme et lui tendit la main pour pouvoir prendre la sienne et lui donné un baiser.

- Je suis enchanté de vous rencontré Ichel. J'aime la nuit et la solitude mais il est vrai que trouvé une personne pour parlé est très interessant aussi. Et que faite vous de beau dans cette académie?

Selhan n'avait pas réellement répondu à la question de la jeune femme, il savait que ce qu'elle voulait savoir c'était qu'il était venu parcequ'il était avec Lya et parcequ'il voulait devenir professeur. Il avait même carrément changé de sujet à présent comme si tout ce qu'ils avaient dit avant avait disparu. C'était plutot bizard comme comportement mais il était comme sa spontané, imprévisible.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Sam 28 Mai 2011 - 17:08

Tout d'abord, une réponse vague, puis un silence. Un silence lourd et plein de réflexions. Apparemment ce n'était pas sa première visite de l'Académie, mais qu'était-il venu faire si ce n'était pas pour apprendre ou enseigner ? Il y avait bien d'autres emplois à l'Académie, mais elle le voyait mal en cuisinier, palefrenier ou encore guérisseur. Il n'avait pas le physique et surtout elle ne l'avait jamais croisé dans les couloirs ou autre. Que pouvait bien venir faire un inconnu dans l'enceinte d'une Académie ? Ce n'était ni représentant de la guilde marchombre et encore moins un rêveur. Un dessinateur d'Al-Jeit ? Ses yeux tombèrent sur les fourreaux de dagues et autres projectiles. Non, un dessinateur n'a pas besoin d'armes, il a sa propre arme, l'Imagination. Mais qui était-il et qu'est-ce qui l'avait amené ici il y a pas si longtemps que ça ? Et pourquoi vouloir changer de voie ? Avait-il fait quelque chose de mal pour en arriver jusque là ? Tant de questions se bousculaient dans la tête de la marchombre, tant de questions qui resteraient sans réponses. Sa curiosité allait comme toujours l'emporter, elle voulait en savoir plus. Car elle le savait, il y a quelques mois l'Académie était en plein conflit avec les mercenaires. Cela ne pouvait pas être un hasard s'il était arriver lorsque les élèves affrontaient les mercenaires du chaos. Un choc traversa tout le corps de la kaelem et une image lui vint en mémoire. Et si... et si ce Selhan était un mercenaire ? Et si ces derniers voulaient réitérer leur attaque étant vexés de leur défaite face à de simples élèves ? Elle se frappa mentalement. S'il était un mercenaire du chaos il l'aurait déjà tué. C'était autre chose.

Elle sursauta lorsqu'elle sentit une main prendre la sienne. Si son bon sens ne lui avait pas conseiller de regarder, ses réflexes auraient valu un gros bleu au jeune homme. Il lui baisa la main, puis le cœur de la marchombre se calma enfin. Elle rigola intérieurement, car elle aurait été stupéfaite si l'homme n'avait pas essayé de changer de sujet. Apparemment un peu gêné par la question, il l'avait évité grâce à une vague réponse et un changement de sujet. Pas très fin. Mais bon, Ichel s'en contentait. Sa curiosité allait devoir patienter.

- Moi ? Quelle bonne question.

Marchombre. Mais l'était-on lorsque le maître n'était plus présent pour guider ? Elle avait des cours d'art du combat, d'alchimie, dernièrement de tir à l'arc et aussi de légendes, d'équitation. Mais pas de leçons marchombres. Qu'est-ce qu'elle venait faire ici, dans l'Académie de Merwyn. Après un regard dans le ciel, elle murmura sa réponse.

- Je suis ma voie.

Réponse laconique. Ichel non plus n'aimait pas trop parler d'elle. Elle sourit cependant et s'étira félinement ça se dit ça ?? ^^. Elle le regarda et vit apparaître un air de stresse sur ses yeux qu'elle pu enfin voir, d'un bleu envoutant. Pourquoi était-il ici aujourd'hui ? Mais bien sûr, pourquoi n'y avait-elle pas pensé plus tôt.

- Si tu es ici ce soir cela ne doit pas être une coïncidence, et stressé comme tu l'es qui plus est. Viendrais-tu au bal de l'Académie par tout hasard ?





_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Dim 29 Mai 2011 - 2:05

Un sourire intrigué se dessina sur les lèvres de Selhan, elle venait de mettre en relation le bal et sa présence ici, perspicace et oui il était effectivement ici ce soir pour le bal avant tout autre chose. Stressé? Non le jeune homme n'était pas du genre à être stressé, il se posait des questions sur le bal ca c'est sur il n'en avait jamais vécu et se demandait a quoi sa pouvait ressembler mais je ne sais pas si on pourrait appeler cela du stress à proprement dit. Elle était marchombre, enfin apprentie, l'ex-assassin le savait depuis le début ou presque, il le ressentait, sa façon de se mouvoir, et sa façon de parler et surtout sa façon de dire "je suis ma voie" c'était une phrase banal hors contexte mais avec un certain ton et un certain contexte on pouvait ressentir la voie marchombre comme ci les marchombres arrivaient à irradier les autres de leur choix. C'était une sensation plutot bizard et déplaisante à ceux qui ne voulaient pas entendre parler de tel personne, mais Selhan lui appréciait les marchombres, en tant qu'assassin il ne se sentait pas marchombre car il ne connaissait pas leur philosophie et leur manière mais il avait leur potentiel, leur discrétion et pouvait tuer de la même façon que le ferait un marchombre et cela lui avait valu une sacré réputation sur le marché noir... Il finis par sortir de ses pensés, et s'aperçu que la jeune femme attendait toujours une réponse, il faisait nuit à présent, depuis le début de leur conversation sans s'en rendre compte il y avait eut beaucoup de temps mort, de silence mais des silences qui en disaient beaucoup, chacun de son coté avait découvert de l'autre dans le silence. C'était presque magique.

- Vous avez vu juste, je viens effectivement au bal de l'académie, j'accompagne miss Dinal, je ne sais pas si vous la connaissez? Je pense que oui car vous devez suivre la même voie, tout du moins les mêmes enseignement car chaque voie est différente...

Cette dernière phrase avait été dite presque dans un soupir puis il repris normalement.

- Nous sommes revenu d'Al-Jeit aujourd'hui même et elle est partie se préparer, j'ai décider de trouver un endroit calme pendant se temps pour réfléchir comme j'aime le faire si souvent.

Il posa une nouvelle fois son regard sur la jeune femme, elle aussi allait au bal et elle était prête, sauf un petit détail...

- Vous n'avez pas de chaussures pour danser? Cela me parait contraignant non?

La première question, réthorique, avait été lancé sur l'humour, la deuxième semblait un peu plus intriguante comme pour savoir si elle dansait pied nue où si c'était juste l'instant présent qu'elle voulait passer les pieds nues. Les étoiles faisaient leur apparition dans le ciel et on pouvait presque distingué des formes, des dessins, des constelations? Selhan n'avait pas beaucoup appris du monde, il venait de découvrir les sentiments de peine, d'amour, de colère. Il voulait maintenant découvrir la lecture, les noms des étoiles, les noms de certaines plantes et animaux qu'il ne connaissait pas et l'histoire de son pays, de ce continent que l'on nommait Gwendalavir mais dont il ne savait pas grand chose, ni de son histoire, ni de son fonctionnement, il avait vécu presque toute sa vie comme un solitaire sur les routes, avec son maître au départ puis tout seul. Il ne connaissait as grand chose à par la plaine, la foret, les chemins, les route,s les auberges, les villes, le combats, l'art de blesser, de tuer, la discrétion, monter à cheval... il n'y avait pas grand chose de plus, on pouvait dire qu'il était très bon en géographie et arts martiaux pour le reste il n'avait rien appris. Il regarda les étoiles quelques instants puis demanda.

- Savez-vous le noms que portes les étoiles? Ou les formes qu'elles dessinent?

Encore un nouveau sujet, il était vraiment bon pour cela, passer de sujet en sujet, être curieux, parler de rien et de tout, faire de la philosophie ou du concret, laisser le silence dire des choses et puis la voix en ajouter d'autre... Il aimait cela.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Lun 30 Mai 2011 - 19:45

Un sourire du jeune homme, puis un long silence. Silence réflexions. Ils restaient plus souvent dans le silence, mais ce dernier en disait plus que les mots. Les respirations, les gestes et les regards parlaient pour la voix. Ichel en savait déjà beaucoup sur lui et lui en savait déjà beaucoup sur elle. Rien qu'en restant là, assis et dans le silence de la nuit grandissante. La marchombre, après avoir éloigner l'idée qu'il était un mercenaire, entreprit de le détailler plus en profondeur. Elle fit un léger tour de sa silhouette des yeux et remarqua deux bosses dans son dos. D'après leur forme, c'était sans doute des épées, puis les fourreaux qu'elle avait remarqué un peu plus tôt et la cape blanche afin de les cacher. Ce n'était pas un simple voyageur, non, il était bien plus que cela. Finalement, elle s'en fichait un peu de se qu'il était, le plus important c'est qu'elle passait un moment agréable avec lui sur les toits, simple et unique. Il semblait apprécier les conversations qui ne duraient pas, celles qui passaient en coup de vent et qui détendaient les esprits. Cela lui faisait du bien de parler à un inconnu de tout et n'importe quoi sans se soucier de se qui se passerait ensuite.
Dinal ? Ce nom lui disait vaguement quelque chose. Elle l'avait entendu en début d'année, mais elle le savait, jamais en cours. D'où pouvait-elle bien la connaître ? Son prénom lui était sûrement connu, mais... mais oui, Lya ! Lya Dinal ! La jeune fille était à quelques lit du sien dans les dortoirs des kaelems. Ichel avait senti une aura spéciale se répandre autour de Lya, une aura qu'elle connaissait pour la côtoyer tous les jours. La jeune marchombre avait senti dès le début qu'elle avait un point en commun avec sa voisine de lit. C'était donc cela, marchombre. Elle était marchombre. Ainsi donc ce fameux Selhan accompagnait Lya au bal. Intéressant.
Ichel sourit lorsqu'il lui posa la question à laquelle elle s'attendait le moins. Pourquoi n'avait-elle pas de chaussures pour danser ? Elle avait presque oublié ce petit détail.

- J'aime sentir les éléments se glisser sur la plante de mes pieds et je me sens plus libre de mes pas.

Elle parti dans un petit rire, car elle savait que ce n'était pas l'exacte vérité. Bien sûr, elle adorait se promener les pieds nus, mais cette fois-ci c'était différent, une autre raison existait. Elle se convainquit de lui dire l'autre raison, plus drôle certes.

- Non, pour être honnête, je n'ai pas du tout l'habitude de marcher avec des chaussures à talons, alors je les ai planqué à côté des jardins. Je ne te conseille pas les talons pour une course ou une escalade, ce n'est pas pratique du tout.

Elle le regarda un instant et ils éclatèrent de rire. Ce dernier ayant diminué, le silence refit son apparition. Cependant, cette fois-ci il dura moins longtemps. Le jeune homme regardait le ciel. Le nom des étoiles. La marchombre se revit alors lorsqu'elle était petite, sur les genoux de sa mère qui lui racontait les noms des étoiles et leurs histoires. Moment unique qu'elle n'avait partagé qu'avec sa mère sous la voute céleste. Celle qu'elle appréciait le plus était la constellation Lyra. Elle demandait souvent à sa mère de lui raconter l'histoire ces étoiles. Sans regarder le ciel, Ichel commença un semblant de réponse en murmurant comme pour marquer l'instant.

- Oui, je les connais. Les constellations ont toutes une histoire bien à elles.


Autre silence. Silence recherche. Enfin elle trouva les étoiles qu'elle cherchait, alors elle les montra du doigt.

- Tu vois, là, les six étoiles, celles qui forment un losange relié à un v à l'envers ? C'est la constellation Lyra et son étoile qui brille le plus fort se nomme Vega.

Ichel regardait le ciel avec un peu de nostalgie. Elle se souvenait de l'histoire qu'elle avait tant apprécié étant petite.




_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Mar 31 Mai 2011 - 13:30

Le jeune homme regardait avec attention les étoiles que lui montrait la kaelem, ce ciel était vraiment magnifique avec toutes ces étoiles. Il se demandait quel histoire pouvait bien avoir une étoile ou une constelation... il ne voulait pas paraitre trop bete en posant plein de question comme le ferais un enfant mais en même temps Selhan n'avait pas honte il se fichait pas mal de ce que les autres pensaient de lui, il dégageait toujours une aura de confiance, comme s'il savait toujours où il allait même si ce n'était pas forcément le cas. C'est ce qui l'avait toujours guidé et aider dans sa voie. Il se tourna alors vers Ichel pour lui demander ce qu'était cette histoire en question puis hésita il se rappela toute les choses que venait de lui dire la jeune femme depuis qu'elle était arrivé sur le toit, elle n'avait pas hésiter à le tutoyer et le faisait encore... il ne savait jamais trop comment parler avec des inconnus mais vu qu'elle semblait parfaitement allaise il suivi la marchombre et laissa tomber le vouvoiement.

- Oui je la vois, elle est magnifique, Vega... je m'en rappelerais, et peut-tu me raconter son histoire?

Selhan était quelqu'un qui voulait apprendre, maintenant qu'il commencait à découvrir le monde à travers de nouveaux yeux, pas les yeux d'un assassin mais les yeux de quelqu'un qui fait attention à tout ce qui se passe autour de lui, il avait envie de tout savoir. Une chose qui lui manquerait surement très rapidement était la lecture, s'il voulait enseigner fallait peut-être qu'il sache lire? non? C'était une bonne question qu'il ne manquerait pas de demander à la personne quand il se renseignera pour devenir professeur. Il arreta le cours de ses penser pour entendre la réponse d'Ichel tout en continuant d'observer les étoiles qui étaient maintenant presque toute présente dans le ciel.

- Au faite, la nuit est déjà bien entamer, ne devrions nous pas aller au bal?

Selhan venait de sortir de ses penser comme sur un coup de tête, c'était même plutot drole, on aurait dit qu'une lumière venait de s'allumer dans sa tête pour dire "Au Faite Le Bal! Lya T'attend!" enfin il n'avait pas non plus sursauta il avait juste fait par de cette penser à la jeune femme qui lui tenait compagnie sur le toit.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Dim 5 Juin 2011 - 0:14

Selhan laissa enfin tomber le tutoiement qui gênait un peu Ichel depuis le début de leur conversation. La marchombre avait toujours préféré tutoyer les personnes qu'elle rencontrait, même pour la première fois. A vrai dire, elle ne vouvoyait que quelques rares personnes, comme le plus humble des exemples, son maître Arro. Jamais au grand jamais, elle n'avait pensé à le tutoyer.
*Peux-tu me raconter son histoire ?*, telle était la question que elle-même posait à sa mère devant le ciel étoilé. La kaelem se revoyait sur les genoux de sa mère, les oreilles avides de l'histoire de la constellation et les yeux brillant d'admiration face à son tout premier modèle. Elle était alors surexcitée et un peu comme Selhan, avait envie d'entendre l'histoire au plus vite afin d'étancher sa soif de conte.
Elle regarda son nouvel ami, lui sourit et afin de ne pas trop le faire attendre, elle commença le récit de l'histoire de l'étoile Vega.

- Une nuit d'été, lorsque la lune brillait tel milles milliers de lucioles, un drame arriva. Au loin, sur la mer des Brumes, un navire brûlait attaqué par des pirates sanguinaires. Ses habitants s'enfuirent tel les rats quittant l'épave en feu. Un homme et une femme, seuls eux étaient les voyageurs. Malheureusement, ils ne purent éviter l'affrontement lors duquel la jeune femme fut blessée. Voyant son aimée blessée, les forces de l'homme décuplèrent. Il entama alors un chant de mort, sa lame décrivant des arcs de cercles indéfinissable et les pirates s'écroulant à ses côtés. L'amour lui avait donné la force de se battre pour elle, pour son amour. Le navire brûlait encore lorsque l'homme et son aimée sautèrent à l'eau. La vie de la femme s'échappait de son corps en miroitant sous la lune clémente. Les flots les ramenèrent vers la berge d'où ils étaient venus. Lorsqu'ils s'écroulèrent sur la plage de sable blanc, l'homme se jeta sur sa compagne mourante. Mais lorsqu'il voulu la soigner, il ne put, car il ne l'avait jamais vu aussi rayonnante. Ses yeux brillaient, reflétant les étoiles lointaines et ses lèvres s'étiraient en un sourire aussi radieux que le soleil. Elle ne mourait pas, elle renaissait. Ses yeux bleus se fixèrent soudain dans ceux, noisettes de son aimé. *Ne t'arrête jamais de contempler le ciel nocturne.* murmura-t-elle tout en le caressant de ses doigts tremblants. Le silence retomba alors autour d'eux en même temps que sa main, lourdement sur le sable.

Ichel stoppa son récit et regarda Selhan dans les yeux. Il ne coupa pas l'histoire pour quelques questions, car le regard noisette de la marchombre le tenait aussi sûrement que des chaînes d'acier, et il savait sûrement que cette histoire n'était pas finie. Ichel détourna le regard et contempla l'étoile tout en reprenant.

- La légende dit que sa silhouette se troubla et que de la poussière argentée voletait autour d'elle. Elle disparut soudainement et lorsque son amour tourna les yeux vers les étoiles, une seule brillait de milles feux. Comme pour faire un dernier adieux à un être aimé. Cette nuit-là, l'étoile et l'homme s'étaient observer en silence jusqu'à se que le soleil éloigne la constellation du ciel. Depuis, l'homme revenait toutes les nuits et parlait à l'étoile, à son aimée.

Aucuns commentaires, aucunes phrases. L'histoire terminée, le silence s'installa une nouvelle fois entre les deux visiteurs des toits qui savouraient le beau récit de cette merveilleuse étoile si lointaine, jusqu'à la phrase prononcée qui ramena Ichel au temps présent. Mince, le bal. Elle l'avait presque oublié. Son cavalier d'un soir allait sûrement l'attendre si elle ne faisait pas vite et surtout, ses chaussures. Elle devait passer les récupérer.

- Oui, je crois que ça ne va pas tarder à commencer. Tu devrais aller retrouver Lya, elle t'attend sans doutes.




_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Sam 11 Juin 2011 - 17:52

Il la regarda, elle était très jolie cette jeune femme, il découvrait chaque jours de nouveaux visages et de nouvelles personnes. C'est vrai Lya l'attendait surement maintenant, elle devait même déjà être sur la piste de danse!

- Oui je pense qu'elle m'attend et ton cavalier doit t'attendre aussi, en plus si tu doit aller rechercher tes chaussures.

Il lui fit un grand sourire elle avait surement caché ses chassures pas loin du bal pour aller vite mais bon sa donnait un pretexte de plus pour ce quitter, toute bonne chose à une fin et d'ailleurs en parlant de ça Selhan au fond de lui avait toujours penser qu'il n'y avait de fin à rien. Tout reste dans le temps, tout sans exception... Il lui sourit une nouvelle fois et ajouta.

- Je suis ravi d'avoir fait ta connaissante et espère te revoir.

Il la salua et parti du toit pour rejoindre les jardins. Et surtout essayer de trouver Lya.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

La Brute Marchombre
Messages : 881
Inscription le : 26/05/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   Mer 29 Juin 2011 - 16:59

La remarque de Selhan tira un sourire à Ichel. Ses chaussures. Exacte. Parler librement avec un inconnu lui avait fait du bien, même pour un cours instant. Il y avait bien longtemps que la marchombre ne s'était sentie aussi libre que ce soir-là. Elle n'avait pas besoin de faire semblant d'être bien, elle avait juste à parler, à raconter ce qui lui passait par la tête. Bien. Cela faisait longtemps qu'elle ne l'avait été. Heureuse d'être là avec quelqu'un. Ce dernier ne demandant rien ni plus que d'écouter et de parler. Cette errance avant de retrouver la dure monotonie du bal et de ses danseurs avait été un tel bonheur que même la Dame en personne ne s'en serait pas douté. Lorsqu'elle était mal, il lui suffisait alors de se souvenir de ses moments-là, où elle était elle, Ichel Calwin. Simplement.

- Oui, moi aussi je suis heureuse de t'avoir rencontré.

Se revoir. Il existait tellement de personnes qu'elle avait envie de revoir. Avec certaines, elle le pouvait, mais en avait pas la force. En revanche, avec les autres, ce n'était plus possible. Elle avait laissé passer sa chance. Certains vivaient même à l'Académie, sous son nez, mais depuis la libération de l'Académie, elle n'avait pu les revoir. Qu'était devenue son amie Halina ? La marchombre s'en voulait de l'avoir laisser se sacrifier pour elle et les autres. Elle lui avait fait une promesse qu'elle n'avait tenue qu'à moitié, c'était cela qui la rongeait le plus. Et lui, était-il revenu ? Depuis l'infirmerie, elle ne l'avait plus recroisé. Et s'il s'était fait prendre avant la fin ? Elle en avait peur. Son frère, où pouvait-il bien être à présent ? Trop de gens qu'elle n'avait pas revu et qui tenaient une trop grande place dans son cœur.

- Ne t'inquiète pas, je viens souvent sur les toits, on risque de se recroiser !

Elle lui fit un clin d’œil et le salua. Elle resta seule à contempler les étoiles en sentant au fond d'elle la peine qui refluait. Pourquoi, elle était si bien. Crotte, elle allait presque oublier qu'elle devait aller au bal et... retrouver ses chaussures. Un vent léger embrouilla soudain ses mèches maladroitement emmêlées dans sa pince. Un appel plus irrésistible titillait ses sens. Elle se leva alors, regarda la lune et se mit en position. Paumes tournées vers le haut et jambes écartées. Gestuelle marchombre. Inspiration, expiration. L'harmonie pénétrait alors dans ses veines, l'air pur à ses côtés. Une dizaines de minutes s'écroulèrent où gestes fluides et harmonieux s’enchainèrent sans qu'elle ne se décide à se stopper. Le sourire qui était présent depuis quelques minutes s'accentua lorsqu'elle revint à la position première et qu'elle ferma les yeux afin de sentir une dernière fois le vent sur son visage. Avant de plonger dans la foule de danseurs qui attendaient impatiemment la première danse. Sereine. Ichel se retourna, descendit par la trappe et se dirigea vers les jardins. Mais où diable étaient cachés ses chaussures ?!




[ fin du rp =) ]


_______________
Loving can hurt, loving can hurt sometimes, but it's the only thing that I know, when it gets hard, you know it can get hard sometimes, it is the only thing that makes us feel alive ▵ ©endlesslove.
there's always another secret


ÂneArc-En-CielAdorable ♥
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Errance avant le bal [Terminé]   



 
Errance avant le bal [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Tout change ? Ou tout revient comme avant ? [Livre 1 - Terminé]
» Le réconfort avant l'effort [terminé]
» « Les cygnes chantent avant de mourir. Certaines personnes feraient bien de mourir avant de chanter. » - Odette (Terminée)
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: L'enceinte de l'Académie :: Les toits-