Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteSamirha Tiann
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Samirha Tiann

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Alavirienne
Messages : 14
Inscription le : 18/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Samirha Tiann   Ven 18 Mar 2011 - 19:53

Nom: Tiann
Prénom: Samirha
Race: Alavirienne
Âge: 26ans
Classe: Pour l'instant Guerrière peu expérimentée.

Description physique
Samirha est une femme mûre d'à peine plus de vingt-cinq ans. De carrure légère, sans courbes particulièrement affriolantes. Elle a des yeux marrons en amande, et des cheveux noirs simplement lâchés sur ses épaules, s'accordant avec son teint hâlé. De petite taille (environ un mètre soixante-cinq), elle est assez fine, ce qui se ressent dans son visage allongé. Sa musculature n'est pas très développée, pas différente de celles des autres voyageurs qui parcourent Gwendalavir.
Sa tunique de cuir rafistolée semble avoir vécu de nombreuses aventures mais a toujours réussi à protéger sa porteuse. Ses bottes, simples en cuir de siffleur (usées jusqu'à la corde… mais tout Gwendalavir sait que le siffleur peut se montrer très robuste) sont silencieuses en toutes circonstances. Il lui arrive de porter une cape en tissu sombre, pour se protéger du froid ou se dissimuler. Elle porte des gants de cuir souple quand le temps devient trop capricieux.

Description mentale
Elle est toujours rieuse quand il le faut, sans en faire trop mais redevient sérieuse quand il le faut. Bonne compagnonne d'arme, on peut lui faire confiance. Elle est méfiante et parfois un peu trop en ce qui concerne les personnes qu'elles ne connaît pas bien. Son entourage la trouvait très timide car certes, elle rigole beaucoup, mais elle parle que très peu et est capable dans certaines circonstances, de devenir complètement muette. Elle est de nature à laisser les choses s'arranger d'elles mêmes.

Principales qualités: à l'écoute des autres, sympathique.
Principaux défauts: timide, solitaire.
Particularité: raffole du lait de siffleur encore chaud...
Capacité: je crois que vous ne verez jamais quelqu'un monter à cheval aussi mal que Samirha... Ce qui légèrement compliqué à Gwendalavir... Mais elle arrive quand même à se débrouiller, ne lui demander pas de monter plus d'un quart d'heure par contre.

Situation familiale
Elle a deux grands grands frères et une petite sœur. Tous vivaient en compagnie de ses parents au Sud d'Al-Chen, sur les rives du Lac-Chen, dans une petite ferme, élevant divers animaux de ferme (siffleurs...). Jusqu'à ce que le plus grand frère parte fonder une famille à Al-Jeit. Son autre frère, lui est rester à la ferme pour aider ses parents. Sa petite sœur est pour l'instant trop jeune pour décider de son avenir.

Situation sociale
Samirha n'a eut de contact qu'avec les paysans de son petit village. Sa réputation... Elle était mademoiselle "tout le monde".

Histoire
Samihra est née dans une petite ferme non loin de Al-Chen il a un peu plus de vingt-cinq ans. Elle grandit avec ses deux frères jusqu'à l'arrivée de sa sœur, trois ans plus tard, ce qui bouleversa légèrement l'organisation de la famille. Son père sait lire et lui apprend. Mais elle ne sait pas très bien écrire. Elle apprend vite à s'occuper des siffleurs, à planter et à arroser les plants, mais ces activités ne l'enchantent guère. Se qu'elle préfère c'est se battre avec son frère et faire la course avec les siffleurs. Son enfance se passe, chaque jours ressemble au précédent, les enfants grandissent, les parents vieillissent. La maison s'agrandit, comme le reste de la famille, proches et éloignés cousins viennent et reste le temps qui leur chante. Elle passe presque toutes ses journée tourner vers le Lac Chen. Assise sur la rive ou dans l'eau. Parfois avec des amies mais souvent seule. Car ici elle s'ennuie. Elle veut découvrir le monde. Elle à entendue des rumeurs sur une ville nommer Al-Poll. On lui dit qu'aider son frère à la ferme serai la meilleure destinée qui pourrait lui être donnée. Pourtant elle ne les écouterai pas cette fois ci. Elle avait décider de partir. Et elle le ferait.
Elle était partit un matin, embrassant chaleureusement ses parents, son frère et sa sœur, qui la priait d'être prudente et de revenir les voir souvent. Sur le pas de la porte, elle avait fait un dernier signe d'au revoir, puis avait refuser de se retourner. Pour ne pas les voir pleurer et pour ne pas pleurer elle-même. Si elle avait passer une belle enfance, si ses parents c'était occuper au mieux d'elle, aujourd'hui il fallait qu'elle s'en aille. Respirer un nouvel air, celui de la ville. Goûter à un nouveau plaisir. Enfin déployer ses ailes.

RP
Samirha s'assit, pour ne pas dire se jeta, sur un pierre qui était sur le côté du sentier. Cela faisait plus de deux maintenant qu'elle marchait. Elle avait revêtue sa cape qui la cachait maintenant du soleil mais qui lui tenait affreusement chaud. Elle sortit sa gourde pour boire deux longues rasades d'eau. Si le port était visible au bout du chemin, ses jambes elles, étaient lourdes d'avoir autant marchés. Elle se releva et marcha lentement. Elle arriva au port, oubliant ses jambes pour observer l'activité qui s'y déroulait. Des pêcheurs allaient et venaient, les bras chargés de filets ou de bacs remplis de poissons. Plus loin, un étalage présentait divers crustacés. Amarrer, près d'elle, un bateau à voiles de taille moyenne lui cachait le soleil. *tant mieux* se dit-elle. S
Sa coque était patinée mais l'on pouvait distingué ce qui était inscrit -Or Pollimage-Lac Chen Al-Poll. C'était certainement celui qu'elle devait prendre. Elle décida d'acheter une place sur un bateau pour remonter le Pollimage. En prenant un engagement (aider au cuisines) sa place ne lui coûta que 100 branches. Elle dut attendre deux heures avant le départ. Pendant ces deux heures, elle déambula dans le port. Le voyage dura une semaine. Une semaine ou ses mains ont tout le temps gratter des assiettes salles. Une semaine ou elle eut tout le temps envi d'abandonner, de retourner à la ferme. Mais elle resta sur ce bateau car l'envi de voir la ville était assez forte et était pour elle une conviction.
A son arrivée, elle fut d'abord en proie à une certaine joie. Puis vint la place des découvertes. Les étalages, les boutiques, les gardes... Plusieurs fois elle se cogna au gens, trop occuper à regarder à gauche et à droite au lieu de devant elle. Mais elle était heureuse. Elle demanda plusieurs fois le chemin pour aller à "L'Académie de Merwyn", mais ou elle se perdait en chemin, ou alors les gens répliquaient qu'il ne savait pas. Elle traversa un ruelle pour exécuter un énième chemin lorsqu'elle déboucha dans une espèce de cour entre plusieurs chaumière. Une enseigne indiquait "Au dragon Vert". Elle rentra et commanda un lait de siffleur. Il n'était pas chaud mais ça lui irait. Elle buvais tranquillement ce breuvage quand la porte s'ouvrit de nouveau. L'homme qui entra s'assit sur la chaise à côté d'elle...

Autre
Comment avez-vous découvert ce site?
Pesel me l'a montré.

Autre chose à nous dire?  :confused:

avatar

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Samirha Tiann   Dim 20 Mar 2011 - 16:53

Bienvenue ! Tu es validée, amuse-toi bien ! Very Happy

 
Samirha Tiann
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées-