Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinettePesel Huhl
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Pesel Huhl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Berger
Messages : 14
Inscription le : 17/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Pesel Huhl   Jeu 17 Mar 2011 - 19:12

Bien, alors avant tout, merci de m'accueillir sur ce forum. Je crois que je vais tout d'abord vous présenter les idées qui ont abouti à ce personnage, peu atypique.
Tout d'abord, j'ai déjà fait du RP dans l'univers d'Ewilan, sur Ewilan RPG, le premier forum RP dans l'univers d'Ewilan. J'y ai été administrateur pendant deux ans, et j'ai fini par quitter le forum en y nommant des successeurs. Malheureusement, le jour de mon retour, une fois la motivation revenue, j'ai découvert que le forum était mort pendant mon absence.
J'ai donc cherché un nouveau forum RP dans cet univers, que j'apprécie assez, ayant dévoré tous les livres du sieur Bottero. Et j'ai trouvé celui-ci, qui me semble actif et sympathique. Donc allons-y.
Mon personnage ici est donc le multi-saïeul d'un certain Baïde Huhl, dont vous trouverez toutes les aventures ici, et que vous pouvez lire. Mais ce n'est pas essentiel pour lire cette fiche, je vous rassure.


Nom : Huhl.
Prénom : Pesel.
Race : Humain (Alavirien).
Âge : 32 ans.
Classe : Berger ! Euh, on va dire Guerrier, si Berger n'est pas disponible.


Description physique :
La première impression que vous aurez de Pesel en le voyant est qu'il s'agit d'un berger comme un autre. De taille moyenne, il possède une silhouette sèche due aux trop longues journées à faire paître les siffleurs, les mains calleuses d'un travailleur de la terre. Son visage est rieur, couvert d'un début de barbe de quelques jours, et ses longs cheveux bruns emmêlés sont retenus par un lien de cuir en queue de cheval. Deux yeux verts foncés, et le teint hâlé de ceux qui passent leur journée à l'extérieur. Les mauvaises langues vous diront aussi qu'il sent le siffleur, mais n'en croyez pas un mot.
Pesel est vêtu d'une tunique en cuir de siffleur, doublée de laine, laissant ses bras découverts mais descendant jusqu'à mi-cuisse, sur des chausses de lins bruns et des bottes épaisses. Il porte aussi une large pelisse doublée là-encore de laine de siffleur, ainsi qu'une lourde sacoche de cuir pendant à son côté gauche.
Il détient également une houlette de berger à crochet en fer, un courte hachette passée à sa ceinture pour couper du bois de chauffe et un couteau à large lame, servant plus d'outil que d'arme.


Description du caractère :
Pesel est comme tous les hommes vivant dans leur monde. Il est sec, parfois bourru, mais fait un excellent compagnon pour peu que vous le connaissiez un petit peu. Il ne faudrait pas tomber dans le cliché du berger solitaire, parcourant les landes avec son troupeau comme seul compagnon ; il accepte volontiers la compagnie des autres, et n'hésitera pas à aider quelqu'un en difficulté, dans la mesure de ses moyens. Mais ne vous attendez pas, si vous êtes attaqués par des bandits, à ce qu'il vole à votre secours ; il n'est qu'un simple berger. SI toutefois vous avez besoin d'aide sur la survie dans les Plaines de Shaal, la meilleur façon de cuisiner le siffleur ou les galettes de Niam, vous êtes tombé sur votre homme ! Mais ne vous avisez jamais de dire que fermier est un métier facile, ou vous aurez affaire à lui.


Principales qualités : Ouvert, connaissant la nature sauvage.
Principaux défauts : Bourru, peut se braquer assez vite face à un interlocuteur maladroit.
Particularités : Une cicatrice en forme de croissant sur l'avant bras droit, du au coup de la corne unique d'un siffleur quand il avait huit ans.
Capacités : Sait TRÈS bien se servir de sa houlette. Assez pour vous faire un croc-en-jambe si vous le prenez pour un péquenot sans cervelle.

Situation familiale :
Sa famille vit dans les Plaines de Shaal, dans une ferme fortifiée cachée entre deux collines. Il a de nombreux frères et sœurs, ainsi que cousins, puisque la ferme accueille une cinquantaine de personnes, quasiment un petit village. Ils sont là depuis des générations, et ne sont pas près de bouger. L'Âge de Mort des Ts'Lichs est passé sur eux sans vraiment les atteindre, comme ce fut le cas pour la plupart des paysans vivant isolés et en autarcie.

Situation sociale :
Pesel n'a jamais, ou du moins très peu quitté la ferme familiale malgré son âge. Sa famille pense qu'il devrait se marier et fonder une famille, mais cette vie ne l'enchanterait guère.


Histoire :

Pesel Huhl a vu le jour il y a une trentaine d'années, dans une ferme fortifiée des Plaines de Shaal, au sein de la famille des Huhl. Très tôt, il fut destiné à devenir berger, et éduqué dans ce sens.
Comme dit plus haut, il n'a jamais vraiment découvert le monde autrement que par quelques villages isolés qui somme toute n'étaient pas si différents de sa ferme natale. L'Âge de Mort s'est fini quelques temps avant sa naissance, par conséquent il n'a jamais connu l'exploitation par les Ts'Lichs. De toute façon, les monstrueuses bêtes n'auraient jamais pu apprendre l'existence de la ferme vivant en autarcie, véritable petit pays.
Très tôt, il apprit une chose ; si les Ts'Lichs, monstres de légende, n'étaient plus, il fallait se méfier d'une chose ; les Raïs. Devenues bandes de maraudeurs, les armées d'hommes cochons sillonnaient la région, et plus d'une fois la ferme avait du repousser l'un de leurs raids. Mais elle s'en était toujours tirée.
Le temps passait, et la vie se ressemblait. Les saisons s'enchaînaient, mais pour lui chaque jour était le même que le précédent. Un jour on le déclara en âge de se marier, ce qui ne changea en rien ses habitudes, au grand dam de certaines cousines éloignées vivant à la ferme. Elles auraient bien croqué ce berger là, mais il ne semblait vivre que pour son troupeau de siffleurs.
Et il emmenait paître ses animaux de plus en plus longtemps, passant parfois des nuits entières seul avec ses bêtes. Toutefois, c'était la vie qu'il s'était choisie.

Du moins, jusqu'à cette nuit-là. Il avait comme à son habitude monté campement dans le creux entre deux collines, avant de fermer les yeux. Lorsqu'il les ouvrit, ce fut sur un faciès purulent. Un Raïs. Une petite bande de cinq monstres l'avaient trouvé. Le pistaient-ils ? Le hasard les avait-il mis sur son chemin ? Il n'en savait rien. Toujours était-il que les monstres étaient en train de se faire un petit méchoui improvisé.
Sans réfléchir, il colla un coup de poing dans le visage de celui qui était penché au dessus de lui. Il se fit mal à la main, le Raï encaissant le coup comme s'il s'agissait d'un enfant qui le frappait avec une épée en bois. Mais au moins il avait gagné du temps.
Bondissant sur ses pieds, il décampa en quatrième vitesse, courant à travers la nuit vers une masse sombre ; il s'agissait des montagnes, droit vers le Nord.
Il courut pendant un bon quart d'heure à plein régime, mais l'endurance des guerriers-cochons eut finalement raison de lui ; il trébucha, et tomba la tête la première, heurtant son crâne sur un rocher et perdant connaissance.

Il ne s'éveilla que plusieurs heures plus tard. Par chance, une patrouille nocturne d'Al-Poll était passée au moment où les monstres allaient entamer le dessert. Les abattant sans grande difficulté, tirant parti de leurs chevaux et de leurs lances, et ramassant le corps inanimé du berger pour le déposer dans une ruelle d'Al-Poll, ne pouvant pas s'encombrer de ce paysan sorti d'on ne sait où.
C'est là qu'il reprit connaissance, dans l'obscurité d'Al-Poll, le soleil teintant de gris le ciel de l'aube.


RP :

Pesel se releva en titubant, encore un peu sonné. il porta la main à sa tempe, où du sang séché était accroché, seul souvenir de sa chute avec un vieux mal de crâne qui traînait derrière ses oreilles.
Il observa les environs : une ruelle. Aucun problème. Une ruelle ? Mais alors il était en ville ! Oubliant sa migraine aussi soudaine qu'éphémère, il courut jusqu'à l'angle de la rue pour découvrir Al-Poll, sous le ciel qui se colorait d'un lever de soleil. Il regardait devant lui l'animation, les rues qui prenaient vie peu à peu, les étals qui s'installaient et les volets qui s'ouvraient. Puis, d'un coup, ce fut comme un signal.
Dans le quartier, une cloche sonna six coups. Aussitôt, un flot improbable de personnes, plus qu'il n'en avait jamais vu, sortirent de chaque maison, de chaque rue adjacente. Et lui restait debout, comme un rocher au milieu d'une tempête, ou plus probable, comme un berger un peu pommé n'ayant jamais vu la ville. Un ouvrier portant une planche manqua de lui rentrer dedans, il faillit passer sous les sabots d'un cheval, et il s'arrêta pendant cinq bonnes minutes devant l'étal d'un camelot.
Enfin, ivre de découvrir tant de nouvelles sensations, il décida qu'il était temps de s'offrir un petit remontant. Il rentra dans la première auberge qu'il vit, une certaine Auberge du Siffleur. Quoi de plus approprié ?
Mais avant de commander quoi que ce soit, il se rendit compte d'une chose ; il n'avait pas pris sa bourse. Logique. Il y avait peu de chance qu'un des siffleurs en train de paître lui demande de lui payer un verre. Il poussa donc un grand soupir et s'affala sur la chaise la plus proche, tentant de résumer les évènements. Il était dans une ville inconnue, loin de chez lui, on le croyait sûrement disparu, et pour couronner le tout, il n'avait pas d'argent.
"La situation aurait put être pire, il aurait pu pleuvoir" pensa-t-il, tentant de positiver malgré tout. Et alors que ces mots traversaient son esprit, le tonnerre retentit dans le matin.
Génial.

Comment avez-vous connu le forum :
Un savant mélange de Google et de topsites.

Autre chose ?


avatar

Maître poussin
Messages : 17
Inscription le : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pesel Huhl   Jeu 17 Mar 2011 - 21:55

Il te manque une bouille, mais on sera patient.

Le reste colle, bon courage, futur Maître du Monde.

[ C'est un record Cool, on redécouvre des sensations Arrow ]


Berger
Messages : 14
Inscription le : 17/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Pesel Huhl   Jeu 17 Mar 2011 - 21:58

Très bien, pour l'avatar je me dépêche, promis.

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pesel Huhl   



 
Pesel Huhl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Adelgard Huhl, berger sans histoire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées-