Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteUn bel après-midi à traîner [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Un bel après-midi à traîner [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mar 18 Jan 2011 - 23:10

Selhan regardait la jeune femme d'un air perplexe. La rue marchande? oui pourquoi pas mais il n'aimait guère les endroits avec autant de monde, il préfère les endroits calme ou il peut méditer, réfléchir, penser... Un vrai philosophe dans l'âme pourtant avec toute les vies qu'il avait pris, le philosophe à du plomb dans l'aile... brefons, il finis par céder devant l'air inquisiteur de sa belle.

- D'accord on est parti de toute façon il faut occuper l'après-midi pour aller voir le coucher de soleil dans un endroit spécial.

Il sourit sur ces derniers mots. Enfin il ajouta.

- C'est vrai je suis pas retourner dans cette rue depuis plus de deux semaines moi, je vais voir si sa à changé! Enfin faut dire que je faisait que passer dans la rue marchande, je ni suis pas vraiment resté longtemps. Allons-y!!

Ils sortirent alors tout les deux et allèrent jusqu'à la rue marchande. Quand ils arrivèrent, ils se retrouvèrent face à un ras de marré...  Une si belle après-midi, tout le monde était de sortit, il n'y avait plus beaucoup de place pour déambuler dans la rue juste pour le plaisir, la pluspart des gens qui étaient la venaient acheter des choses et d'autres. Selhan posa son regard sur la foule, sur les étalages puis les vendeurs, il avait l'impression que tout avait changer depuis la dernière fois, les étalages devaient surement changer de place tout les jours. Il apercu enfin un passage entre les gens pour pouvoir trainer dans la rue sans être trop bousculé, il enmena alors Lya dans la rue marchande pour regarder? D'ailleurs pourquoi elle avait voulu venir ici? Juste pour regarder? Il commenca à observer la jeune femme pour savoir si elle était pas en recherche de quelque chose de spécial, un objet ou autre qu'elle pourrait acheter. Il n'arrivait pas à voir ce qu'elle regardait, faut dire que la jeune femme avait l'air de connaitre la rue et furtait partout des yeux. Il commenca alors lui aussi à regarder les étalages pour voir les différents objets qui y était proposé.
Par ici des bijoux, collier, bracelet, bague....   par là des meubles encore plus loin des tapis puis enfins des objets plus gros comme canne, sacoche  enfin des habits  puis des armes  et plus loin dans la rue se trouvait pleins de commercant d'aliments. Il y avait vraiment de tout. Il se tourna alors vers Lya.


- Alors tu est venu ici pour quelque chose de spécial? Ou tu veut juste que l'on se balade pour regarder les gens se jetter sur les marchands! Ou tu préfère regarder les voleurs très habiles pour les dénoncer? ou juste les regarder faire.

Il sourit une nouvelle fois, faut dire qu'il se fichait un peu des voleurs, ils faisaient ce que bon leurs semblaient. Il en vit d'ailleur un qui venait de piquer un collier sur une table sans que personne ne s'en apercoive. L'ex-assassin continua de marcher quand quelques minutes plus tard le marchand qui s'était fait voler cria.

- Marchombre! Marchombre!

Les mots raisonnèrent comme une grande vague de panique parmis les autres vendeurs, et cette panique laissa à certaines personnes qui n'étaient sans doute pas des voleurs de piquer quelques objets et produits. Selhan ne comprenait pas, les marchombre étaient-ils réputé pour être es voleurs dans cette ville? Il regarda Lya pour voir ce qu'elle allait en penser.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mer 19 Jan 2011 - 16:05

Agitation. Pagaille faites de sons et de couleurs. Embrassement construit par des formes et des odeurs, la rue marchande s'étendait sur plusieurs centaines de mètre. Des chaque côté, des étals mettaient en valeur ici des foulards, des tuniques, des tissus de toutes sortes. La-bas, des objets petits ou grands, utiles ou inutiles. Un peu plus loin, des armes, des sculpteurs de branches, des marchands de confiseries, de nourriture, d'Enjôleuses d'Hulm, de bijoux variés. Des terrasses de restaurants émergeaient ici et là, toutes bondée de serveurs qui louvoyaient entre les tables et de clients qui sirotaient tranquillement leur boisson. Et tout autour, une foule colorée, acidulée et sans cesse en mouvement, passant d'un étal à l'autre, parmi les marchands qui criaient à tue-tête pour vanter leurs articles.
Et parmi cette nuée d'humains, une jeune femme agrippa solidement la main d'un jeune homme. Lya ne voulait surtout pas perdre Selhan. Déjà, une vague de gens les emportaient. Heureusement, le jeune homme parvint à trouver un passage dans la foule qui permit aux deux tourtereaux de regarder sans être trop géné par la foule trépignante. La main de Selhan toujours dans la sienne, Lya observait tout ce qu'elle pouvait voir, que ce soit marchandise, passant, commerçant ou simplement un chien qui passait accompagné d'un enfant. Le jeune homme prononça quelques mots, et la Félixia lui répondit en souriant:

-Non, juste pour être avec toi, passer l'après-midi ensemble et après, tu m'emmènes voir ton endroit magnifique. Mais espionner les voleurs, c'est aussi une bonne idée. On apprend leur technique, et après on fait une razzia dans ce magasin de bonbon. Bonne idée non?

Bien sur, ce n'était que de l'humour. Mais il fallait avouer que toutes ces sucreries bariolées de couleurs vives donnaient drôlement envie d'y gouter. Selhan n'eut pas le temps de lui répondre qu'un cri retentit dans l'air. Il résonna longtemps, passant de la bouche d'un marchand à un autre, avant de s'éteindre. Ce cri immobilisa quelques instants la foule mouvante. Ce cri fit naître une lueur d'inquiétude dans le regard des commerçants. Ce cri, Lya crut tout d'abord qu'il s'adressait à elle. Elle s'aperçut rapidement que ce n'était pas le cas. La Félixia ne savait pas vraiment si elle en était soulagée ou pas, car l'appel contenait un avertissement. Contre les Marchombres? C'était étrange. Lya savait qu'ils possédaient toute les capacités pour voler avec toute discrétion. Mais jamais Elera ne lui avait parlé de Marchombres voleurs, et la Félixia n'aurait jamais pensé que certains le soit. Un simple instant, elle détesta de tout son être le pseudo marchombre qui faisait planer sur la guilde une aura de peur et de haine. Puis son regard croisa celui, plein d'interrogations muettes, de Selhan. Apaisée, elle haussa les épaules et déclara:

-Je ne sais pas qui c'est, ni si cette personne est vraiment Marchombre. Mais ce qui est sur si c'est le cas, c'est qu'elle ferait mieux de pourrir dans un cachot ou de se mettre au service d'un marchand pour se racheter. Un marchombre ne vole pas.

C'était catégorique. Puis, l'animation reprit joyeusement dans la rue, et Lya se laissa envahir par la bonne humeur qui s'en dégageait. Avec Selhan, elle s'approcha d'un marchand et commanda deux jus de framboises [hommage à Ditlipipd']. Elle paya, donna le sien au beau jeune homme et ils s'éloignèrent dans la foule. Entre deux gorgée de jus acide et doux à la fois, Lya demanda:

-Avant d'être... ce que tu étais. Avant que Sernan t'adoptes, tu étais qui?




_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mer 19 Jan 2011 - 19:39

Le calme revint assez vite sur la rue comme si c'était des choses qui étaient fréquente. Puis Lya lui paya un jus de framboise qu'il prit volontier, il avait soif, une chose de sucrée n'était pas forcément le mieux pour se désaltérer mais c'était mieux que rien et c'était un gout très plaisant. La jeune femme lui posa alors une question. Qui? Qui était-il avant? Voila une question à laquelle il n'avait jamais réfléchis... il n'en savait rien, soit il avait réellement tout oublié, soit sa mémoire faisait exprès de cacher de tels choses. Mais pourquoi? Pourquoi son subconscient le laisserais t-il dans le désaroi comme cela? Pourquoi ne pourrait-il pas savoir qui étaient ses vrai parents? Où il vivait avant? Comment s'est-il retrouvé dans la neige seul à dix ans et reccueilli par un inconnu? Il ne savait rien, ne se souvenait de rien et avec l'âge sa devenait agaçant alors que quand il était jeune il voulait juste devenir grand, apprendre, et passer ensuite à l'action, maintenant il voulait le savoir, il voulait comprendre, connaitre son existence, connaitre son passé, connaitre ses véritables valeurs. Comment pourrait-il le savoir un jour? Il remarqua alors que Lya s'était arreté en attendant une réponse, il tourna la tête alors emprunt de tristesse et lui répondit.

- Je... je ne sais pas... je ne sais plus ou alors je n'ai jamais su... que dire de plus? même ce fameux jour où Sernan m'a reccueilli alors que j'étais seul dans la neige, c'est grâce à toi que je m'en rappel, je ne me souvenait même pas de la façon dont il m'avait trouvé et quand tu ma dit ton rêve la dernière fois, des flash me sont apparu... je ne sais rien de ce qu'il s'est passé avant.

Il s'arreta lui aussi et regarda le ciel, un bleu magnifique, une journée pas très chaude avec le vent mais un ciel dégagé et un soleil bien présent. Il regarda de nouveau la jeune femme et ajouta.

- Je veut savoir. Maintenant qu'un tournant se créé dans ma vie je veut savoir mon passé, ce que j'étais ce que je suis devenu. Maintenant que je t'ai toi je voudrais que tu m'aide à retrouver mes parents ou du moins des informations les concernant, savoir qui ils étaient et comment sa se fait que je me suis retrouvé seul dans la neige à 10 ans. S'il te plait aide moi.

Au début il s'était mis dans la tête de faire cette quête seul, mais maintenant qu'il avait dit à la jeune fille qu'il serait avec elle pour la vie, il ne voulait plus entreprendre quelque chose tout seul, alors il lui faisait par de ses projets, ce qu'il voulait au fond de lui. Il se rapprocha d'elle et l'enlaça le temps qu'elle lui réponde. Il était si bien dans ses bras. Il l'aimait et c'était la sensation la plus forte qu'il ai connu.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Sam 22 Jan 2011 - 21:50

C'est étrange, un rêve. Parfois, ils paraissaient tellement réels. Le monde autour de soi est fait de curiosité et d'anomalie, pourtant tout est normal. On ne s'étonne de rien. On n'y perd jamais son sang froid. Que l'on soit poursuivi, que l'on court, marche, parle, que l'on soit un animal, une plante, un personnage de film ou de dessin animés, peu importe. Les actions s'enchainent les unes après les autres, et le rêveur y assiste sans se poser de questions. Souvent, il est dans son propre corps, tout en voyant la scène d'un regard extérieur. D'autres fois, le rêve déroule comme dans un film, avec des plans, des angles de vue, des sons étranges et des musiques surnaturelles. Il arrive aussi que l'on se demande: "Je suis dans un rêve?", et la réponse vient toute seule :"Non, dans un rêve, on ne se pose jamais cette question". Quelle surprise alors, quand on se réveille. On est tellement étonné de soi-même que le rêve nous poursuit toute la journée. Il arrive aussi que le rêve vire au cauchemar. Un être que l'on aime est humilié, mais il ne s'en rend pas compte. On est poursuivit par quelque chose qui nous veut du mal, mais on ne sait pas qui ni pourquoi. Dans ces cas la, lorsque le rêveur ouvre les yeux, la peur lui serre le ventre et parfois des larmes coule le long de ses joues. Et de temps en temps, tout paraît tellement réel, cela correspond tellement à nos envies que l'on voudrait que ce soit vrai. Et ca peut l'être. A ce qu'il paraît, on appel cela un "rêve prémonitoire". Mais est-il possible de rêver de quelque chose qui s'est déjà passé, sans qu'on ne le sache?

Telles étaient les pensées de Lya pendant que Selhan répondait tant bien que mal à sa question. Fort philosophique, diriez-vous. Pas temps que cela, puisque je viens de l'écrire. Enfin, revenons à notre histoire. C'était surprenant que le jeune homme ne se rappel pas de ce qu'il était avant ses dix ans. Lya n'avait jamais entendu parler de cas pareil. Pourtant, en se basant sur sa propre expérience, elle se rendit compte qu'elle ne se souvenait pas non plus du visage de ses parents biologiques. C'était peut-être du à l'âge qu'elle avait, quelques mois à peine. Mais bizarrement, la Félixia se représentait très nettement la première fois qu'elle avait vu Zanor et Enéola. Alors peut-être que l'oubli n'était pas du à l'âge, mais juste à un grand changement. Oui, c'était surement cela. En tout cas, c'était la seule raison plausible qu'ai trouvé Lya pour expliquer l'amnésie de Sehlan.

Le cœur de l'apprentie Marchombre menaçait d'exploser dans sa poitrine lorsque le jeune homme l'enlaça. Elle posa la tête contre son torse et écouta les battements réguliers de son cœur. Petite chose fragile qui le maintenait en vie. Petite chose fragile que Lya souhaitait entendre jusqu'à la fin des temps. Elle répondit enfin:


- Bien sur que je vais t'aider. On cherchera, tout les deux. Je ne sais vraiment pas par où on va commencer, mais une fois qu'on aura trouvé le bout du fil, il ne restera plus qu'à le suivre.

Elle leva les yeux vers lui. La foule avait beau être exaltante et mouvementée autour d'eux, une sorte de bulle, timide mais présente, semblait les entourer. Elle les coupait du monde et l'atmosphère dans laquelle ils baignaient était un peu trop sérieuse aux yeux de Lya, alors elle ajouta avec un immense sourire:


-Enfin, il faut prendre en compte que j'ai une Maître Marchombre tyrannique qui me prend tout mon temps libre. Que j'ai des cours à suivre, des amis à voir, un secret à découvrir dans un arbre, un rêve a examiner de près, des milliers d'endroits à explorer... Alors, on verra après tout ça hein! Et maintenant, tu ne bouges pas, je reviens tout de suite. Les bonbons qui se trouvent dans cette boutique sont bien trop attirants pour être ignorés. Presque autant que toi.

Sur ce, la brunette se dégagea doucement de l'étreinte de Selhan. Elle déposa un baiser sur sa joue et entra dans la boutique qui se trouvait juste derrière eux. Partout, des enfants regardaient, riaient, achetaient, goutaient, bavardaient. Lya eu l'impression d'être une géante. Quelques adultes surveillaient leur progéniture du coin de l'œil, tout en discutant entre eux. La jeune femme choisit rapidement ce qui lui faisait le plus envie, paya et ressortit de cette endroit trop plein à son goût. Elle rejoignit Selhan qui l'attendait, un sourire accroché aux lèvres. Lya prit sa main et dit:

-Viens, on y va. J'ai envie d'être juste avec toi. En fait, il y a un peu trop de monde ici.

[Bon, désolé pour le retard, mais j'ai vraiment pas eu le temps de répondre avant. Et puis, j'suis un peu parti dans mon délire au niveau du rêve. Bref, si ça te va pas, j'édite]


_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Dim 23 Jan 2011 - 15:21

[HRP: T'inquiète pas il n'y a aucun soucis Wink]

La jeune femme lui répondit qu'elle voulait bien l'aider mais ne savait pas par où commencer. Le jeune homme avait une petite idée sur ce point, Al-Jeit, c'est là-bas qu'il fallait se rendre pour commencer les recherche, d'où il était partit, c'est là qu'il trouverait le plus d'information, enfin... logiquement.
Elle ajouta que pour l'instant elle devait finir sa formation, un maitre tyrannique, il n'avait pas connu sa avec son maître, il faut dire qu'il avait toujours été comme un père pour lui et de cette façon il n'avait jamais été trop dur avec lui. Malgré tout il y a eut des moments dans son apprentissage qui avaient été dur mais sa commençait déjà à paraitre loin dans sa tête. Combien de temps prenait une formation de marchombre? C'était une bonne question qu'il ne manquera pas de poser à la jeune fille quand elle sera revenus avec ses bonbons.
Elle revint enfin du magasin où les enfants se bousculaient pour avoir des friandises, elle lui dit alors qu'elle voulait partir, qu'il y avait trop de monde.
Selhan prit la main de Lya et l'enmena à travers la foule puis des petites ruelles, enfin ils arrivèrent dans des ruelles un peu plus large quoique pas très attirante, mais avec personne d'autre qu'eux deux. Il marchait tranquillement en direction de la sortie de la ville, ba oui parceque malgré tout le jeune homme voulait aller voir son coucher de soleil.
Il sourit à cette idée puis se tourna vers la jeune femme pour entamer la conversation alors qu'ils marchaient calmement.


- Et combien de temps cela va-t-il durer? Je veut dire ta formation a-t-elle une longueur déterminé? En tout cas quand elle sera finit j'ai déjà une petite idée d'où commencer à chercher des informations pour moi, il faut commencer par le début, l'endroit d'où je suis partis, Al-Jeit. Connait tu cette ville? Elle est splendide, rien à voir avec celle dans laquelle nous sommes actuellement.

Il regarda les habitations et la ruelle autour de lui en disant cela, c'est vrai que Al-Pol était loin d'être la ville la plus attrayante de Gwendalavir, il fallait le dire mais elle avait son charme, cet isolement, ces grandes montagnes, le danger toujours présent, certains adoraient toutes ces particularités. La vie de Selhan avait souvent été cotoyé de bandits, mercenaires et autres et cette ville était souvent revenu dans les conversations.

- Aller sortons de cette ville pour aller voir notre coucher de soleil, on va finir par le louper à ce rhytmes

Il sourit encore une fois, avec elle il était vraiment heureux, sa vie était... différente.

[HRP: désolé j'ai un peu de mal à faire de long rp ces temps si --' pas beaucoup d'inspi]


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mar 25 Jan 2011 - 21:51

[Alors il faut prier ou prendre un inspi-pomme]

Ensemble les deux jeunes gens se coulèrent dans la foule. Ils s'accrochaient l'un à l'autre comme à une bouée pour ne pas être noyé par la vague immense qui les entourait. Nageant tant bien que mal, ils finirent par regagner le bord, c'est à dire, ici, un rue un peu moins fréquentée. Et pas à pas, tranquillement, ils parvinrent dans un labyrinthe de ruelles peu éclairées et désertes. Alors ils continuèrent de marcher en silence. Lya remarque que Selhan l'entrainait vers la sortie de la ville. Il était donc si tard que cela? La Félixia avait l'impression qu'elle venait à peine de passer une ou deux heures avec son beau jeune homme. Il faut dire que de ne jamais voir le soleil était l'inconvénient d'Al-Poll, et Lya était incapable de se repérer temporellement dans cette ville. La première fois qu'elle y était venue, lors de sa rencontre avec Selhan, elle avait eu l'impression d'être resté des heures dans la ville. Elle pensait que lorsqu'elle ressortirait, il ferait nuit. Mais la Félixia s'était aperçue avec surprise que le soleil se couchait à peine. Alors peut-être était-il vraiment tard, aussi laissa-t-elle le jeune homme l'emmener.

Le silence ne dérangeait pas Lya, mais la voix de Selhan était encore plus belle et donnait une certaine vie au calme qui les accompagnait depuis que les deux jeunes gens était sorti de la foule. Il lui posa quelques questions, bavarda un peu, lui proposa de sortir de la ville. Elle répondit d'une voix à la fois posée et légère:


-Oui, sortons. J'aime bien cette ville, mais je suis incapable de m'y repérer temporellement. Je ne sais jamais s'il est plutôt midi ou minuit, et à long terme, c'est assez... désolant, ajouta-t-elle avec un sourire. Quant à ma formation, normalement, elle doit durer trois ans. J'ai déjà fait presque un an. Mais, si je lui demande, peut-être qu'Elera voudra bien que l'on parte tout les deux

Et Al-Jeit?

-J'ai déjà été à Al-Jeit, mais je n'y suis jamais restée très longtemps. Un jour ou deux tout au plus. Il faut dire qu'avant de venir à l'Académie, je vivais plus en nomade qu'autre chose. C'est vrai que c'est une ville magnifique, mais je crois que je préfère Al-Chen.

Les deux tourtereaux sortir enfin de la ville. Le soleil éblouit Lya un instant. Il y avait beau avoir beaucoup de lumières dans Al-Poll, elles ne remplaçaient pas celle de l'astre du jour. Une raison de plus pour laquelle la Félixia ne pourrait pas habiter à Al-Poll. Les ombres étaient longues, et la journée approchait de sa fin. Déjà, à l'est, le ciel devenait plus bleu. Lya demanda:

-Alors, c'est par où? J'espère que c'est dans les montagnes, ça doit être vraiment magnifique vu de la-haut!



_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mer 26 Jan 2011 - 8:33

- C'est par là.

Le jeune homme venait d'indiqué les chaines du Pol en disant cela. Lui aussi fut ébloui par le soleil, Al-Pol était une ville vraiment particulière tant par son éclairage que sa construction, les personnes qui s'y trouvaient et même l'ambiance général. C'était une ville isolé, à part. "Magnifique vu de là-haut" sa c'est sûr sa l'était, c'était même plus que sa mais Selhan n'aurait su trouver les mots justes c'est pourquoi il préférait enmener la jeune femme directement pour voir de ses propres yeux.

- Si je connaissais tout les mots qui existent, je pense que je trouverais quelque chose d'encore plus significatif que magnifique mais je n'ai pas cette culture alors on va dire que magnifique représente très bien l'image que j'ai. Enfin, tu va juger par tes propres yeux.

Ils mirent un peu plus d'une heure pour atteindre l'endroit que Selhan aimait tant. Arrivé au pied de la montagne, ce dernier indiqua à Lya une corniche à une centaine de mètre au-dessus d'eux. Le point où il s'était souvent posté ces deux dernières semaine pour admirer le coucher et levé du soleil. Il ne posa même pas la question à la jeune femme si elle savait grimper, il se douta que sa faisait parti de son apprentissage et donc devait savoir. Malgré tout il la laissa passer devant et commencer l'ascension derrière elle des fois qu'elle perde prise, pour pouvoir la rattraper.

- Pas devant, c'est cette corniche là haut.

Il lacha la main de la jeune femme pour la voir commencer à grimper puis suivit la marchombre qui se débrouillait pour l'instant plus que bien. Ils leurs faudraient surement une dizaine de minute pour atteindre la corniche.

[HRP: un inspi-quoi? XD je connaissait pas sa et prier.. disons que c'est pas mon truc ^^]


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mer 2 Fév 2011 - 21:20

Ils marchaient ensemble d'un pas assez rapide, main dans la main, en silence. Ou presque, car il restait le son feutré de leurs pas, presque inaudible. Celui, un peu plus bruyant, mais toujours assez discret de leur respiration. Et plus proche encore, le frémissement imperceptible de leurs cœurs qui battaient à l'unisson. Puis, tout autour d'eux, le vent soufflait dans les branches des sapins, les stridulations des oiseaux retentissaient dans l'air, et en écoutant bien, Lya pouvait même percevoir quelques cris lointains poussés par un animal inconnu. La vie jouait avec la terre, et cela rendait la jeune femme heureuse.
Enfin, ils arrivèrent au pied d'une falaise. On pouvait deviner une corniche, qui devait s'étendre une centaine de mètres au-dessus d'eux. Selhan lâcha la main de la Félixia, presque à regret, et celle-ci s'élança. La dernière fois qu'elle avait grimpé, c'était en compagnie de Kirfdéin, le long des murs de l'Académie. Lya n'y avait pas vraiment pris plaisir, et en plus, son compagnon d'apprentissage avait chuté, interrompant ainsi leur ascension. Ne voulant pas faire de même, la Félixia progressa prudemment sur les premiers mètres. Puis, comme si s'éloigner du sol chassait sa peur, les gestes de la jeune femme se firent plus fluides et plus surs. Elle crochetait prise sur prise. Ses doigts fins se glissaient habilement entre des petites fissures. Au bout de vingts mètres environ, Lya enchaîna quelques jetés qui la firent monter plus rapidement encore. Elle profita d'une fissure un peu plus large que les autres pour lâcher une main et se pencher dans le vide. Selhan la suivait sans difficulté apparente. Il grimpait bien. La Félixia attendit quelques secondes qu'il la rejoigne, lui adressa un sourire fait de bonheur, et continua son ascension. Ils étaient à environ soixante dix mètres de haut lorsque survint une difficulté. Rien de grave, juste un surplomb d'un peu plus d'un mètre de large, lisse. Lya s'arrêta. Elle n'aimait pas les surplombs. Selhan passa alors devant elle avec un clin d'œil. Il franchit l'obstacle en quelques mouvements qui semblaient lui être familiers, indiquant par la même occasion une série de prises dissimulée à la vue de la jeune femme. Celle-ci suivit prestement celui qu'elle aimait, et ils poursuivirent jusqu'à la corniche. Soupirant de joie, Lya s'exclama:

-Pfiou, ça fait du bien. Ça faisait longtemps que je n'avais pas grimpé, et il faut dire que ça me manquait.

Puis, tournant son regard vers l'ouest, elle ajouta:

-Et on arrive juste à temps.

En effet, le soleil semblait les avoir attendu. Il commençait juste à faire rougeoyer le ciel. Selhan s'était assis, et Lya vint s'installer entre ses jambes avant de se laisser aller contre le torse du jeune homme. Leur souffle était court et saccadé par l'effort qu'ils venaient de fournir. A l'abri, tout contre celui qu'elle aimait, Lya regarda.
C'est difficile à décrire, un coucher de soleil. Surtout lorsqu'une vue magnifique l'accompagnait. Il y a d'abord des couleurs. Du bleu clair, et du bleu nuit. Du orange pâle, entouré de lilas et de parme marié à des tâches de vermeil et de rubis qui s'allongeait au fur et à mesure que l'immense boule de feu rougeoyante disparaissait à l'horizon. Et puis, il y avait toutes ces ombres qui semblaient s'étaler à l'infini. Et lorsqu'enfin, le soleil s'était évanoui, rien n'était fini. Il subsistait encore quelques tâches rose clair imprimé sur des nuages cotonneux. Et les premières étoiles apparaissaient alors, comme des petites lucioles sur le ciel qui devenait de plus en plus bleu.
Lya se tourna vers Selhan et déposa un baiser sur les lèvre de celui.

-C'est beau... vraiment beau. Presque autant que toi.




_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Jeu 3 Fév 2011 - 19:22

Selhan se mit à rougir mais malgré tout elle avait raison, le couché de soleil avait été magnifique. Et il ne savait pas pourquoi celui-ci avait été plus beau que tout ceux auxquels il avait assisté depuis quelques semaines. C'était sans doute car il y avait sa belle la juste devant lui, entre ses jambes, pratiquement allongé sur son torse, il avait passé ses bras autour d'elle ses deux mains se rejoignant sur son ventre. Il adorait particulièrement se moment plus que n'importe quel autre jusqu'à aujourd'hui et ce silence allait très bien avec le moment qu'il passait.
Maintenant les couleurs roses étaient partit, il ne restait plus que les étoiles, le ciel bleu marine presque noir. Mais c'était très jolie aussi, des milliers et des milliers d'étoiles qui les éclairaient, tout les deux sur leur corniche, seuls mais en même temps ensemble. Dans un geste presque famillier alors qu'il ne l'avait jamais fait auparavant, il glissa ses lèvres le long du coup de la jeune femme et lui donna des baisers dans le cou avant de remonter jusqu'à l'oreille.


- C'est le moment le plus magnifique que j'ai passé jusqu'à présent. Ta présence m'est plus importante que n'importe quoi. Je t'aime Lya.

Il vit alors qu'elle frissonnait, il ne savait pas si c'était à cause du léger froid qui se levait ou de ses baisers mais quoiqu'il en soit il détacha sa cape et la passa autour de la jeune apprenti avant de replacer ses mains autour de cette dernière.

- Les étoiles sont magnifiques n'est-ce pas?

Il les regarda, longuement, en attendant une réponse de la jeune femme. Il avait l'impression qu'elles changeaient tout les soirs de position, son maître lui avait dit un jour que l'on donnait des noms à certains groupements d'étoiles mais il ne lui avait jamais dit lesquels et encore moins pourquoi. Le jeune homme était alors resté simplement admiratif devant ce ciel si particulier, si illuminé.
Selhan en attendant la réponse de Lya, posa sa tête dans le cou de cette dernière, pour sentir son odeur encore et encore et sentir sa peau douce sous ses lèvres, il ferma même les yeux pour apprécier ce moment
.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Sam 5 Fév 2011 - 23:08

Un frison parcourut le corps de Lya. Frison de bonheur, frison d'avenir et frison d'amour. De minuscules baisers déposés délicatement sur sa peau la firent frissonner d'avantage.
~Moi aussi, je t'aime.~
Et puis, Selhan les enveloppa de sa longue cape blanche. Les frisons s'arrêtèrent. Frisons de froid? Peu importe, ils étaient prisonniers. Prisonniers d'eux-même, prisonniers de la cape... prisonniers de la nuit. Pour en fois, Lya s'en fichait, d'être prisonnière. Elle était juste bien. La chaleur du corps de Selhan, de sa tête lové contre son cou, la baignait dans un bien-être que l'on ne connait que rarement. Ceux qui apparaissent soudainement lorsque l'on est tranquillement lové dans son lit avec un bon livre, ou bien lorsque l'on se retrouve seul à une fête, juste un instant. Le bien-être d'un soir d'été, d'un ami retrouvé, de moments qu'inexplicablement, on oublie pas.

A la question de Selhan, Lya répondit par un hochement de tête affirmatif. Pour ne pas briser le silence. Oui, c'était magnifique. On aurait dit des centaines de petites lucioles qui s'illuminaient au-dessus d'eux. Au bout d'un moment, la jeune femme se décida à briser la quiétude qui les enveloppait. Elle demanda:

- J'aimerais que... Elle hésita. C'est un peu stupide, mais je ne sais même pas c'est quoi ta couleur préféré. Moi, c'est le bleu. Le bleu indigo. Je rougis facilement, je suis fière, ce qui fait que j'avoue difficilement mes fautes, et que j'ai beaucoup de mal à me faire pardonner. J'ai un poignard auquel je tiens beaucoup. Je le range toujours dans un fourreau sur mon avant-bras. Je n'aime pas nager. En fait, je n'aime pas l'eau. Je ne suis jamais montée à cheval de ma vie. Cela fait quatre ans que je n'ai pas revu mes parents et ils me manquent énormément. J'aime beaucoup les animaux, et je n'aime pas les Rêveurs. Et surtout, le plus important, on n'a pas mangé tout les bonbons, donc il en reste, et il faut absolument les finir avant que je ne les oublie.

Sa phrase se termina dans un éclat de rire. Pourtant, elle sortit le sachet de sa poche, y plongea sa main et la ressortie avec un rond orangé saupoudré de sucre. Elle l'enfourna et savoura le goût de pèche qui envahit sa bouche. Puis elle demanda:

-Et toi?

Elle voulait que Selhan lui disre tout et n'importe quoi. Juste ce qui lui pasait par la tête. Elle voulait le connaître. Elle voulait tout connaître de lui. Elle l'aimait. Elle l'aimait vraiment. Elle se retourna et déposa un baiser furtif sur les lèvres de Selhan. Un baiser au goût de pèche.

[C'est pas du grand art, désolé. Edition à volonté]



_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Dim 6 Fév 2011 - 12:30

[HRP: T'inquiète pas ton rp est très bien comme sa, l'art c'est subjectif, grand ou pas on s'en fou ^^]
[HRP: Fait chier, j'ai taper un grand rp pour répondre sa me plaisait bien et voila que quand j'envoie il me l'affiche pas parcque la wifi a deconné et donc je suis plus connecté!!! abused! plus qu'a tout retaper, je sais pas si sa sera aussi bien Sad ]


Selhan, eut du mal à tout suivre ce qu'elle disait, elle avait parlé vite et était partit un peu dans tout les sens. Malgré tout, tout ce qu'elle venait de dire resterait gravé en lui, il gardera en mémoire toute ces choses qui la décrivaient qui faisaient d'elle ce qu'elle était. Puis elle se mis à rire en évoquant les bonbons et en mangea un. Enfin elle lui donna un baiser, plutot sucré comme baiser et ajouta:

- Et toi?

Selhan commenca à réfléchir, puis s'arreta, il n'avait pas besoin de réfléchir à ce qu'il allait dire en faite. Juste besoin de dire ce qui lui passait par la tête, il se lanca alors.

- J'aime le bleu nuit, cette couleur sombre qui représente à la fois le loup solitaire et en même temps la froideur de la nuit, sa fait 7ans que je suis solitaire et je me suis habitué à cette couleur au froid et à la discrétion. Je ne me rappel plus de mes parents mais j'ai de très bons souvenirs de mon maître. J'aime voyager, découvrir, observer, escalader. Le cheval, j'en ai un pour pouvoir voyager mais sa s'arrete la, je sais monter à cheval juste pour pouvoir me déplacer plus vite mais je ne combattrais jamais à cheval ou n'essaierais pas de faire une course. Pour ce qui est de l'eau je ne l'apprécie pas beaucoup non plus même si je sais nager je préfère l'eau chaude du bain dans une auberge que l'eau d'une rivière.

Un grand sourire se dessina sur ses lèvres à l'évocation de cette phrase, il se mis à rire puis continua dans sa lancé.

- Sinon je ne sais pas trop quoi dire de plus, j'étais presque insensible avant de te connaitre, tu m'a appris beaucoup sur les sentiments en peu de temps. En te protégeant tu est la première pour qui je me bat non pas pour tuer mais pour défendre. Je suis vif et même si je ne sais pas lire, je suis intelligent et sais jauger mon adversaire, je sais reculer et fuir quand le moment se présente. Et enfin je n'ai jamais manger de bonbons mais l'avant gout que tu m'a donné me donne envie.


En finissant sa phrase, il étouffa un rire et plongea sa main dans le paquet de bonbons. Il en ressorti un bonbon vert qu'il mangea, un gout de pomme très bon, avec un bonus de sucre. Il apprécia grandement cette nouveautée. Il se tourna ensuite vers la jeune femme et sans prévenir pris ses lèvres dans un baiser langoureux. Un mélange de pêche et pomme se créa loin d'être désagréable, mais le gout qui revenait le plus était celui de leurs lèvres sucrés. Il s'allongea ensuite sur sa cape, sur le dos puis attira la jeune marchombre sur lui et recommenca son baiser. Un moment intime qui se créait, un moment qu'il n'avait jamais connu, comme tout les moments qu'il découvrait avec cette jeune femme. Chaque jours était nouveau pour lui et chaque moment passé avec elle était magique.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Ven 11 Fév 2011 - 23:05

[Désolé de ce long temps de réponse, j'ai vraiment pas beaucoup de temps pour l'Aca en ce moment]

Elle devait arrêter de comparer.
A peine Selhan s'était-il lancé dans une longue tirade que déjà, Lya s'était mis à le comparer avec Tillian. Il aimait le bleu, lui le rouge. Il n'avait plus de parents, mais un maître, lui avait des parents mais pas de maître. Tillian adorait l'eau, pas Selhan. Le premier considérait le cheval comme un ami, le second comme un outil de voyage. L'un était vraiment amical, joyeux, insouciant. L'autre plus réservé, un esprit plus pratique et plus doux.
Elle devait vraiment arrêter de comparer. Un rire tintilla dans l'air de la nuit, tirant la jeune femme de ses pensées. "En te protégeant, tu es la première pour qui je me bat non pas pour tuer, mais pour défendre." Ces paroles enveloppèrent le cœur de Lya et elle eu mal, juste un instant, serrée par les mots. Puis l'enveloppe se desserra, et la Félixia ne ressentit plus que du bonheur. Le bonheur d'avoir aidé à quelque chose de bien. Le bonheur d'aimer et de se sentir aimée. Et comme pour marquer ce bonheur, Selhan attira Lya dans un baiser sucré. Puis, sans vraiment savoir comment, elle se retrouva allongée contre le torse du jeune homme, à nouveau réunit par un baiser. Lorsqu'elle releva la tête, ses yeux brillaient d'amour. Elle murmura:


- Je t'aime. On ira à Al-Jeit ensemble, et tu me raconteras tout, et je te raconterais tout. Et ensuite, on remontera ensemble le Gour, et je te présenterais à mes parents. Et encore après... on verra bien.

C'était juste des projets presque insignifiants, mais Lya tenait vraiment à les accomplir en compagnie de son Selhan. L'idée de revoir ses parents la remplissait de joie et de peur à la fois. Ça faisait tellement longtemps... elle... elle avait peur du changement. De ce qui a pu ce passer pendant sa longue absence, ou ne pas se passer. Elle s'imaginait déjà arrivant avec Selhan devant leur petite maisonnette. Elle n'était pas sûre d'être prête. Mais ce jour n'était pas encore arrivé, alors la jeune femme décida de ne plus y penser.

Elle se laissa glisser à côté de Selhan, et sa main hésitant vint se poser sur l'arcade sourcilière de celui-ci. Doucement, elle suivit les contours de son visage, ralentit sur la courbe de ses lèvres. Puis, son index traça des lignes indécises le long du cou du jeune homme. Lya hésita encore. Elle ne savait pas trop si... elle se décida, et sa main se glissa sous la tunique du jeune homme explora son torse, passa le long de ses abdominaux bien dessinés. La nuit était assez fraîche, mais la montagne les protégeait du vent et la cape du froid de la roche sous eux. Lya retira sa main et embrassa à nouveau Selhan. Doucement. Longtemps.


-Je t'aime. Vraiment.


_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Dim 13 Fév 2011 - 13:36

Selhan écouta attentivement tout les projets de la jeune femme, il était interessé par tout sa, il avait envi lui aussi de vivre des choses avec elle le plus de choses possible. C'est pour cela qu'il répondit lui aussi dans un murmure.

- Oui moi aussi j'ai envie de faire tout cela avec toi. Je t'aime.

Puis elle commenca à le caressé d'abord elle dessina les forme de son visage avec ses mains puis elle glissa ses mains sous la tunique de Selhan, ses mains étaient douce et chaude, en parcourant son torse comme cela, Lya donna des frissons au jeune homme, pas des frissons de froid, des frissons de plaisir, le plaisir de ces gestes, le plaisir de ce toucher de ces caresses. Elle était toujours là allongé a coté de lui. Elle enleva enfin ses main et repris des baisers. Elle lui glissa un je t'aime. Selhan se dit alors que c'était à lui de faire parcourir des frissons à Lya. Il commenca par se placer de coter, sa main droite glissa sur la joue de la jeune femme avant d'aller se glisser dans ses cheveux. Pendant ce temps ses lèvres se collèrent contre celles de la jeune femme. Il l'embrassa langoureusement puis avec ses lèvres lui donna des petits baisers sur les joues, le cou, les oreilles. En même temps ses mains glissèrent sous la tunique de la jeune marchombre pour décrire les courbe de son dos, ils étaient coller l'un à l'autre, le torse du jeune homme contre la poitrine de Lya. Selhan était aux anges.

- Moi aussi je t'aime plus que tout, je voudrais rester avec toi ici pour l'éternité, te combler et te donner du plaisir infiniment.

Il dit cette phrase au creu de l'oreille de la jeune femme. Alors que la main de Selhan parcourait encore son dos, il arreta ses baisers pour lever un peu la tête et la regarder les yeux dans les yeux, regarder une fois de plus son visage, elle était vraiment magnifique. C'était le moment le plus intime qu'il n'ai jamais eut avec une femme, et c'était la femme de sa vie, à partir de maintenant il ne la quitterais plus jamais. Son regard ne la lachaix plus depuis quelques minutes maintenant, sa main quand à elle était passé de l'autre coté du corp de la jeune femme, il dessinai avec son index des cercle autour de son nombril, ce qui provoquait des frissons chez elle. Selhan souriait en voyant ceci.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mer 16 Fév 2011 - 17:46

[J'fait un peu avancer tout ça. Si ça te va pas préviens moi par Mp]

C'était romantique. Ils étaient là tout les deux, perchés à plusieurs dizaines de mètres sur une saillie rocheuse au milieu des montagnes. Au-dessus d'eux, il n'y avait que le ciel d'un bleu profond, constellé de minuscules petites lueurs et une grande lune blanche qui illuminait la terre. Sous eux, la roche dure recouverte de l'épaisse cape de Selhan qui la rendait plus confortable, et un peu plus loin, le vide. Et tout autour régnait la fraîcheur de la nuit qui les faisait à peine frissonner, accompagnée de la douce musique du vent et du chant des animaux nocturnes.

C'était aussi à la fois chimérique et passionnel. Lya avait l'impression de flotter dans une bulle au dessus du monde. Une bulle faite de baisers, de frôlements et de caresses. Les deux jeunes gens partaient à la découverte de leurs corps. Doucement, Lya retira la tunique de Selhan et s'arrêta sur chaque centimètre carré de sa peau. Le jeune homme fit de même. Ils étaient partis dans un bal sensuel. La Félixia demanda a voix basse:

-Tu l'as déjà fait?

Elle lu la négation dans les yeux de celui qu'elle aimait. Ils continuèrent leurs caresses. Ils fusionnèrent leurs corps dans une étreinte charnelle et sensuelle. Enfin, ils s'éloignèrent l'un de l'autre, le souffle légèrement haletant, le coeur battant à toute allure et résonnant dans la quiétude environnante. Comme si elle attendait ce calme, un sensation s'insinua dans le corps de Lya. Une sensation du aux émotions de la journée, à l'effort qu'était l'escalade de la falaise, et à l'arrivée de la nuit. Une sensation nommée fatigue. La jeune marchombre étouffa un bâillement:

- Je crois que je vais m'endormir. Tu ne t'en vas pas hein?

Lya ne savait même pas pourquoi elle avait ajouté cette question. Surement par peur de se réveiller seule. Elle s'endormie dans les bras du jeune homme, sans même entendre sa réponse, bercée par la musique de la nuit.



_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mer 16 Fév 2011 - 19:36

Alors que les deux jeunes amoureux se découvraient l'un l'autre, Lya posa une question que Selhan ne comprit pas, il ne savait pas que répondre tout simplement car il ne savait pas de quoi elle parlait, c'est quand ils entrèrent dans une intimité très intense que le jeune homme compris. Après la fusion de leur corp et une longue étreinte, le jeune homme essouflé écouta sa bien aimée lui demandé de resté. Il murmura alors.

- Ne t'inquiète pas je resterait auprès de toi pour toujours.

Et ils s'endormirent tout les deux enlacé.

Quand le soleil commença à ce levé, le jeune homme se leva doucement sans réveiller la jeune félixia. Il s'étira, se chauffa un peu les muscles puis descendi la falaise très facilement, il se dépecha de trouver des fruits et aux bouts de quelques minutes revint au pied de la falaise, la remonté avec les fruits fut un peu plus compliqué mais il arriva tout de même en haut pile poil au bon moment. La jeune femme se réveillait.
Il laissa les fruits sur la roche et vint prendre les lèvres de Lya.

- Bonjour toi. Bien dormi? Je nous ai apporté des fruits pour le petit déjeuner.

Puis il lui montra ses trouvailles, il en pris un le passa à Lya et en pris un deuxième qu'il croqua à pleine dent. Sa faisait du bien un peu de fraicheur et de nourriture à la fois.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Jeu 17 Fév 2011 - 11:03

Un rayon de soleil vint chatouiller les paupières de Lya, caressant son visage. La Félixia ouvrit les yeux, s'assit et regarda autour d'elle. Elle crut un instant que Selhan n'était pas la et la peur lui serra le ventre, mais au bout de quelques seconde à peine, la tête du jeune homme apparu au bord de la corniche, suivit de tout son corps. Un immense sourire illuminait son visage,et les poches de sa tunique étaient remplies de fruits. Il s'approcha, embrassa Lya et lui donna un des fruits, une poire dans laquelle la Félixia s'empressa d'y planter ses dents. Le jus qui coulait dans sa bouche étancha sa soif, et la chaire tendre de la poire affaiblit sa faim. Entre deux bouchée, Lya s'exclama:

- Bonjour. J'ai dormi comme un loir. Merci, pour les fruits. Tu as du te réveiller tôt pour avoir le temps d'aller les chercher, mais ils sont délicieux.

Ils mangèrent ceux qui restaient en silence. Lya pensait à tous les évènement de la veille. D'abord, elle avait retrouvé Selhan. Elle avait beaucoup hésité avant d'accepter de le revoir, mais elle ne regrettait pas son choix. Ensuite, ils avaient passé ensemble une après midi agréable à Al-Poll avant que Selhan ne l'emmène ici, sur cette corniche à cent mètres au dessus du monde. A cent mètres au dessus de la réalité. Dans un lieu où ils s'était mutuellement découvert. Un lieu que Lya ne risquait pas d'oublier. La jeune femme leva les yeux vers le soleil et constata que la matinée était déjà bien avancé. Elle annonça:

-Il faut que je retourne à l'Académie. Je risque d'avoir un cours avec Elera et...

En un instant, les souvenirs de leur conversation à la confrérie d'Eoliane revirent comme une vague dans l'esprit de l'apprentie Marchombre.

- Mais j'suis vraiment stupide moi! J'ai une mémoire de champignon ou quoi? Elera est parti. Elle nous a laissé le champs libre pour quelques temps. On peux partir à Al-Jeit tout de suite si tu veux. A moins que tu n'ai autre chose de prévu.


_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Jeu 17 Fév 2011 - 15:34

Waouh, Selhan fut bousculer dans sa tête le fait que Lya avait les idée embrouiller au réveil n'aidait pas le jeune homme. Il rigola quand elle le fit sursauter puis son sourire fut grand car elle venait de dire ce qu'il attendait.

- Partons tout de suite alors, il n'y a pas de temps à perdre.

Il réfléchi un instant, qu'avait-il fait de son cheval? Puis il se rappela alors qu'ils étaient venus jusqu'ici à pied. Hmmm faudrait retourner à Al-Poll prendre son cheval et des vivres et partir ensuite en direction d'Al-Jeit.

- Mon cheval est en ville, nous pouvons aller le chercher en même temps que prendre des vivres puis nous pourrions partir à l'aventure.

Il souriait, il était impatient de commencer cette aventure avec sa bien aimée. Tellement impatient qu'une fois qu'ils finirent de manger les fruits, il repris sa cape la noua puis s'apreta à redescendre de la corniche. C'est à ce moment là qu'il se rappela.

- Je vient de me rappeler, tu m'a dit que tu savais pas monter à cheval... hmmm sa va être long à pied, je vais t'apprendre l'équitation et on achètera un deuxième cheval pas cher pour porter les vivres et tu viendras avec moi sur mon cheval d'accord?

Il attendit alors la réponse de la jeune femme avant de commencer à descendre. Il la regardait elle était belle avec ses cheveux qui volaient avec la légère brise matinale et sa peau luisait presque au soleil, magnifique.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Dim 20 Fév 2011 - 18:22

Une décision spontanée, à peine réfléchie et totalement impulsive. Un peu d'espace, de monde, de temps pour changer du paysage de l'Académie. Et ceci mélangé à un soupçon d'amour, une pincée de voyage et une grande dose de liberté. Voila une recette qui plaisait énormément à Lya. Déjà, le départ se mettait en place presque de lui-même. D'abord redescendre de cette falaise, retourner à Al-Poll, puis prendre la cheval de Selhan. Ensuite acheter de quoi manger jusqu'à Al-Jeit et après... Et bien, après, un petit problème se posait. Un problème semblable à un caillou dans une chaussure, car pour faire un voyage, le meilleur moyen était d'utiliser un cheval. Sauf que Lya ne savait pas monter un cheval. Elle avait toujours voyager à pied, ou bien avec des itinérants en échange de quelques corvées. Ce n'était pas du tout parce qu'elle n'aimait pas les chevaux, bien au contraire. C'était juste que la Félixia n'avait jamais au l'occasion de les monter, et encore moins de s'en acheter un. Aussi répondit-elle, étonnée:

-Tu... tu as assez d'argent pour acheter un cheval?

Cela surprenait beaucoup la Félixia. Elle ne savait pas qu'être assassin permettait de gagner autant d'argent. Elle-même avait plusieurs fois essayer de travailler pour s'acheter un cheval, parfois dans une taverne ou une auberge, ou auprès des itinérants. Mais elle n'était jamais parvenus à rester suffisamment longtemps dans un même endroit pour parvenir à ses fins. Elle était ensuite entrer à l'Académie, et il ne lui restait que très peu de son argent. Alors qu'elle commençait sa désescalade, elle demanda:

-D'ailleurs, tu va faire quoi? Je veux dire, maintenant que tu n'es plus... que tu as démissionné? Tu te bats bien. Tu pourrais entrer à l'Académie comme professeur non? Enfin, c'est juste une possibilité, parce que tu pourrais aussi te convertir à la cuisine et devenir un grand cuistot.

Lya passa le surplomb agilement et continua sa descente, en faisant attention à ses prises de pieds: le souvenir d'une mauvaise chute. Avant que Selhan ne puisse lui répondre, elle continua:


-Je préférerais, enfin, si tu veux bien, que tu m'apprennes directement à monter. On mettra les vivres sur les deux chevaux. Ce serait plus facile non?

Ils arrivaient presque en bas. Lya sauta souplement en sol, pliant les jambes pour amortir sa chute. Selhan la rejoignit et ils se dirigèrent vers Al-Poll.


_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Dim 20 Fév 2011 - 18:36

Lui apprendre à monter a cheval? Oui il pouvait cela était très simple de toute facon même lui ne savait pas faire grand chose sur un cheval, il savait monter, le faire aller au pas, au trot, au galop, le faire tourner, le faire se stopper et le faire sauter. Tout ce qu'il y avait de plus rudimentaire, il y avait beaucoup de choses que l'on pouvait faire en plus avec un cheval mais il n'en avait pas l'utilité.

- oui je pourrait t'apprendre à monter et oui j'ai assez d'argent pour en acheter un mais de toute manière on va en prendre un pas trop cher juste un cheval qui peut aller au galop en transportant une personne et des vivres. On va dire que j'ai gagné pas mal d'argent ces dernières années et que... vivant de mes propres moyens j'en ai pas souvent dépenser.

Enfin elle lui posa la question fatidique, qu'allait-il faire de sa vie à présent... il avait déjà une idée pour sa... une jeune femme lui avait proposer avant qu'il remplisse son dernier contrat un travail... ce travail le paierais bien et il était moins fatiguant que d'aller escorter des caravanes comme il l'avait pensé à un moment...

- Ba pour ce qui est de mon travail, prof je sais pas trop... je pourrait enseigner le combat effectivement mais j'aimerais effectuer une dernière mission. Il y a de cela deux semaine une jeune femme m'a donné une mission qui commence dans 1mois... elle avait à coeur que je protège une femme et deux enfants. Je vais t'avouer qu'a cette époque je n'était pas très sensible à ce genre de boulot mais depuis que tu m'a ouvert le coeur... ba sa me fait mal de savoir qu'il pourrait arriver un danger à ces 3 personnes qui apparament étaient cher au yeux de la jeune femme qui m'a proposé le contrat. Je me demande si je vais pas l'accepter... sinon j'avais pensé escorter les caravanes mais bon c'est beaucoup de voyage et j'ai pas tellement envie de bouger à présent.

Il réfléchis encore quelque seconde puis finis par dire.

- Je pense remplir la mission de cette jeune femme et après devenir professeur de combat, pourquoi pas si je suis accepté à l'académie alors pourquoi pas.

Il était fier de lui il avait pris une décision, il venait de redonner un sens a sa vie, un but. Voila ce qu'il voulait se fixer des objectifs. Il regarda Lya en attendant une réaction de sa part. Elle était toujours aussi jolie. Il venais de finir de descendre la falaise, il acceuilli la jeune femme dans ses bras pour lui donner un baiser avant qu'elle ne réponde.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mar 22 Fév 2011 - 21:23

Lya se perdit dans les bras de Selhan. Ils s'embrassèrent, heureux, et lorsqu'enfin ils se séparèrent, la Félixia s'empara de la main du jeune homme et ils se dirigèrent vers Al-Poll. Il devait être environ dix heures, et si Lya avait déjà mangé une poire, ce frugal repas ne lui suffisait pas. D'ailleurs, son estomac manifestait son mécontentement avec des petits gargouillement assez audibles. L'apprentie marchombre avait hâte d'arriver dans la ville souterraine afin de pouvoir acheter de quoi préparer leur départ, c'est à dire, entre autre, de quoi manger.

-Oui, c'est une bonne idée d'accepter. J'espère que tu reviendra assez vite.

Sauver trois vies pour en racheter des dizaines, voir peut-être des centaines d'autres, ce n'était peut-être pas beaucoup, mais c'était déjà un bon début. Lya espérait vraiment que Selhan continuerait sur cette voix. Et devenir professeur de combat, c'était aussi une forme de rachat. Apprendre aux autres à se défendre, a combattre. Bien sur, on pouvait considérer cela comme apprendre à donner la mort, mais la jeune femme était certaine que Selhan saurait différencier ceux qui portaient le mal en eux de ceux qui ne le portaient pas.
Les deux jeunes gens discutaient de tout et de rien tout en s'approchant d'Al-Poll. Lya avait l'impression que le chemin prenait moins de temps qu'à l'aller. Déjà, les grandes portes de la ville se distinguaient de la pierre grisâtre de la falaise. Ils entrèrent sous l'œil attentif des gardes. Désormais, la Félixia suivait Selhan, car seul lui savait ou se trouvaient les écuries. Lya était curieuse de voir son cheval. Mais à vrai dire, elle était encore plus curieuse de savoir comment serait le sien. Allait-elle pouvoir le choisir? Choisir son nom? Depuis le temps qu'elle rêvait d'en avoir un à elle. Elle était très empressée de savoir monter correctement, mais d'un certain côté, cela lui faisait un peu peur. Elle avait peur de tomber, de ne pas réussir à comprendre le cheval. Après un instant de réflexion, Lya haussa les épaules pour elle-même. Après tout, c'était normal d'avoir peur non? Maintenant, ils arrivaient aux écuries. La Félixia demanda soudainement:


-Selhan, tu sais, il y a un bal à l'Académie dans trois semaines. Elera a dit qu'on devait être revenu pour ce bal. Mais, tu veux bien y aller avec moi? Je veux dire, toi et moi?

Lya demandait cela pour trois raisons. D'abord, pour s'ôter de la tête l'idée qu'elle allait bientôt avoir un cheval. Ensuite, pour prévenir le jeune homme qu'ils devaient être de retour dans trois semaines au maximum. Et enfin, pour ne pas aller seule à ce bal.

[Si ça te va pas, préviens moi par Mp]



_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Jeu 24 Fév 2011 - 23:02

Selhan était heureux la avec sa belle. Ils revenaient en marchant main dans la min jusque Al-Poll. C'est alors qu'elle lui demanda de l'accompagner à un bal. Il n'étais jamais aller à ce genre d'endroit mais l'idée lui plaisait c'est pour cela qu'il répondit aussitot.

- Je veut bien, sa serait avec plaisir que de t'y enmener et je pourrais ainsi faire connaissance avec des personnes de l'académie pour peut-être deja commencer à postuler pour etre professeur.

Ils entrèrent dans la ville puis se dirigèrent vers les écuries. Une fois là-bas Selhan demanda au maître des lieux s'il avait des chevaux à vendre. Le monsieur lui proposa plusieurs chevaux. Le jeune homme regarda puis lui acheta une magnifique jument de 8ans en pleine forme de couleur marron clair. Il l'a ramena près de son cheval et présenta à Lya.

- Donc voici mon cheval, il à 15 ans, c'était celui de mon maître, il s'appel Aslan. Et celle-ci à 8ans je vient de l'acheter pour toi, elle s'appelle Sheïna. J'espère qu'elle te plait. Maintenant laissons les faire connaissance nous allons manger un morceau.

Une fois que la jeune felixia pris connaissance des deux chevaux, ils s'en allèrent tout les deux vers une taverne pour manger et boire avant de partir dans leur quête.


[HRP: peut etre continuer dans les rues d'Al-Poll ou un truc comme sa? non on finis ici le rp? Comme tu veut Wink]


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Lun 28 Fév 2011 - 14:29

Selhan venait de disparaître dans les écuries. Lya était heureuse qu'il ait accepté de l'accompagner au bal de l'Académie. Impatiente, elle attendait qu'il revienne, ce qui ne tarda pas. La Félixia entendit résonner ses pas sur le sol des écuries bien avant qu'il n'apparaisse. Des pas accompagnés de sons de sabots qui claquaient contre le sol. Deux chevaux. Frémissante d'impatience, Lya se leva rapidement. Selhan sortit enfin des écuries, tenant par la bride deux magnifiques bêtes qu'il présenta à la jeune femme. Aslan et... Sheïna. Lya s'approcha du premier et lui flatta l'encolure avant de se diriger vers la jument. Elle lui tendit la main et l'animal vint y fourrer son museau. Surprise par le mouvement, l'apprentie marchombre recula prestement, puis avança de nouveau. Elle croisa le regard de Sheïna, posa sa main sur son front, sentit que le courant passait.

-Merci Selhan... Elle est vraiment superbe.

Lya ne savait comment exprimer sa gratitude envers le jeune homme. Elle avait le sentiment d'avoir une dette envers lui. Elle se mit sur la pointe de pieds et déposa un baiser sur ses lèvres. C'était sa manière à elle de le remercier en partie, le reste viendrait plus tard. Puis, laissant les chevaux devant les écuries, ils s'éloignèrent dans les rues d'Al-Poll. Ils décidèrent d'entrer dans une auberge pour manger un morceau. Rassasiée, Lya proposa:


-Écoute, comme on doit partir assez rapidement et qu'il est déjà près de midi, je te propose de nous séparer le temps d'acheter tout ce dont on a besoin. Je m'occupe de la nourriture et des gourdes, et toi des sacs, de tous les petits objets dont on a besoin. D'ac? On n'a cas se donner rendez vous dans deux heures, devant les écuries.



_______________
 

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Dim 6 Mar 2011 - 19:14

Sa belle était très sage, elle était organisé, Selhan aimait ça. Il acquiesca de la tête.

- D'accord on fait comme sa, on se retrouve dans 2h ici exactement.

Il l'embrassa et parti en direction du centre ville pour aller dans plusieurs boutiques. Il entra d'abord dans une forge pour faire affuter toutes ses lames, ses couteaux, son poignard, ses deux sabres. Puis il se demanda si Lya savait tiré à l'arc, car lui ne connaissait presque pas mais sa pouvait être utile. Il acheta donc un arc et une dizaine de flèche affutées. Ensuite il alla cherché dans différentes boutiques pour acheter des sacoches, vetements, toiles, plusieurs objets comme des casseroles et autres ustensiles qui pourraient aidé pour faire à manger en pleine nature. Après il finis dans une boutique ou il acheta un bijoux plutot cher, un collier avec un pendentif en forme de loup. Et il retourna aux écuries. Quand il arriva, Lya était déjà la avec tout ce qu'il fallait pour la route. Il s'approcha d'elle lui fit un baiser, lui dit de fermer les yeux. Il passa derière elle puis attacha le collier au cou de la jeune femme.

- Ce pendentif te fera penser à moi dans toute circonstance, moi le loup solitaire qui à présent ne peut se passé de ta présence, ce pendentif représente mon âme car je resterais toujours un loup solitaire dans l'âme même si je t'aime plus que tout à présent. Avec sa tu pourra penser à moi même quand je serais pas là.

Il l'embrassa de nouveau puis l'aida à monter sur sa jument. Cette dernière était très compréhensive, il avait bien choisit, elle était calme. Une fois en celle, Selhan expliqua à Lya comment faire pour faire acceler ou ralentir le cheval ou le faire aller d'un coter ou de l'autre.

- Voila c'est tout ce dont tu a besoin pour le moment. Aller en route.

Il monta sur son cheval à son tour et ils partirent tout les quatre à l'aventure, Lya n'avait même pas eut besoin de dire à sa jument d'avancer, cette dernière était parti d'elle même marchant sur les traces d'Aslan. Les deux chevaux n'avaient passé que 2h ensemble et ils avaient l'air de déjà s'apprécier.


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Mer 9 Mar 2011 - 19:28

A nouveau cette foule qui l'entrainait comme si elle n'était qu'un petit poisson perdu parmi des milliers d'autres. Lya tentait vainement de se frayer un chemin dans cette horde de personnes achetant, farfouillant et cherchant des objets multiples et variés. Selhan et elle s'était séparés il y avait quelques minutes à peine, après un baiser que les lèvres de la jeune femme gardaient en souvenir du prochain. Enfin, après avoir joué des coudes, la Félixia parvint à une grande boutique où elle savait pouvoir trouver ce qu'il lui fallait. Elle salua le boutiquier et commença à farfouiller parmi les étalages. Ici, des pommes, des poires et des bananes... bref, des fruits qui pouvaient se garder quelques jours. Là-bas, de la viande séchée en quantité. C'était pas délicieux, mais extrêmement nourrissant. Les bras chargés de victuailles par vraiment variées, Lya paya le marchand, acheta en plus un sac en papier et y fourra la nourriture avant de retourner dans la grande rue. Elle repéra une boulangerie et y parvint assez rapidement en se faufilant dans la foule. La jeune femme y acheta deux grands pains aux herbes qui allèrent prestement rejoindre les fruits et la viandes dans le sac. Elle ressortit, et heureusement pour elle, la prochaine boutique se situait juste à côté de la boulangerie. Lya y acheta trois gourdes. Lorsqu'elle s'engagea une nouvelle fois dans la rue Marchande, la foule qui ne cessait de grossir la découragea. L'apprentie Marchombre jeta un coup d'œil autour d'elle et repéra un ruelle qui s'éloignait de la Rue. Elle s'y dirigea et tomba dans une impasse. Ne voulant pas retourner dans la foule qui l'emporterait, Lya saisit une gouttière et s'éleva en trois mouvements précis sur les toits, son sac toujours à la main. Alors, elle se mit à courir, juste pour le plaisir, sautant d'un toit à l'autre jusqu'à reconnaître les écuries. Elle descendit. Il y avait une petite fontaine où la jeune femme remplit les gourdes, puis elle s'assit et attendit.

Selhan ne tarda pas. En le voyant, Lya sentit son cœur s'emplir d'amour. Elle se leva et ils s'embrassèrent. Puis, Selhan lui demanda de fermer les yeux d'une voix douce, annonçant une nouvelle surprise pour la jeune femme. Elle sentit qu'il lui passait une fine cordelette autour du cou et quelque chose retomba au creux de son cou. Lorsqu'elle ouvrit les paupières, Lya examina attentivement ce que son amour venait de lui offrir. C'était un collier, un collier fait d'une fine chaine en métal blanc sur laquelle pendait un loup finement ciselé. Lya pouvait presque tout les poils de l'animal, et ses yeux était fait d'une pierre noire inconnue de la jeune femme.


-Il est magnifique Selhan. Je sais pas comment te remercier. C'est trop. Le collier, Sheïna. Je fait faire tout ce que je peux pour t'aider à retrouver tes origines. Je te le promet.

Selhan aida ensuite Lya à monter sa jument, il lui enseigna les bases, puis ils s'engagèrent dans les ruelles d'Al-Poll. Le roulis que provoquait le pas de l'animal déséquilibrait Lya, mais elle parvenait tant bien que mal à rester sur sa monture. D'ailleurs, celle-ci était très docile et suivait Aslan sans que la jeune femme ne fasse rien. Les deux chevaux sortirent enfin de la ville.

Le voyage avait commencé.

--> les ruelles d'Al-Jeit



_______________
 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un bel après-midi à traîner [Terminé]   Aujourd'hui à 6:47



 
Un bel après-midi à traîner [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Première après midi en amoureux.
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Une après-midi tranquille ? [PV Yuko] [Hentaï] [terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Poll et ses environs :: La rue marchande-