Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteC'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 19:38

A l'horizon, le soleil commençait lentement sa course dans la voute céleste dénuée de nuage cotonneux. Lya marchait sur la route de terre qui menait à Al-Poll. A cette heure matinale, elle était seule sur le sentier. Son pas, auparavant hésitant, était désormais assuré et décidé, mais le son qu'elle produisait en marchant résonnait étrangement à ses oreilles. La jeune femme ne savait pas pourquoi, bien qu'elle eu plusieurs hypothèses qui lui échauffaient l'esprit. Peut-être était-ce dû à l'entrainement Marchombre qu'elle subissait suivait chaque jours. A moins que ça ne soit la décision qu'elle avait prise la veille qui ai modifié sa façon d'être. Ou alors, c'était les deux.

A vrai dire, peu lui importait. Elle marchait et se sentait bien. Cela faisait deux semaines que Lya était restée cloitrée à l'académie, hésitant, réfléchissant, pesant le pour et le contre des conséquences qu'auraient sa décision. Cet état d'esprit lui avait tellement pesé que chaque mouvements, chaque choix qu'elle avait fait pendant ces deux semaines avaient été incertains. La Félixia ne parvenait même plus à savoir si elle voulait du lait de Siffleur ou du jus de framboise le matin. Elle ne s'était sentie bien que pendant sa courte retraite à Eoliane. Et puis ça avait recommencé dès que la jeune femme avait remis les pieds dans l'enceinte de l'Académie. Enfin, la veille, tard le soir, ses sentiments s'étaient plus ou moins rangés d'eux même. La sensation de déchirement s'était apaisée. L'incertitude, la rage, la peur et l'amour s'étaient fait tout petits pour qu'elle puisse réfléchir en paix. Et Lya savait maintenant ce qu'elle devait faire.

Elle était donc sur cette route anodine, à marcher surement vers cette ville souterraine, d'un pas presque joyeux. Il faisait beau, mais un habituel vent frais qui courait sur le nord du pays vivifiait l'air et faisait frissonner la jeune femme. Ses lèvres dessinèrent une esquisse de sourire. C'était tout simplement agréable de sortir un peu, de savoir où on allait. Et justement, Lya y arrivait. L'entrée bien gardée de la ville apparaissait sous ses yeux dans les contreforts de la montagne. Les soldats la laissèrent passer sans problème, la prenant surement pour une fille d'éleveur qui vendait ses bêtes au marché. La Félixia avait troqué son uniforme de l'académie contre ses habituels vêtements de chez elle.

La ville n'était que lumière, de jour comme de nuit. Les rayons du soleil ne parvenaient pas jusqu'ici bien sur, encore que quelques uns trouvaient une brèche et s'y faufilaient pour faire danser la poussière dans la ville. Mais partout, des lampions colorés, des lanterne de toutes les tailles, des lumières de toutes sortes illuminaient Al-Poll de leurs couleurs de fête. Et cela plaisait à Lya. Dans quelques minutes, elle arriverait à bon port. L'auberge du Siffleur était située dans de tortueuses ruelles qui appartenaient la nuit aux multiples voleurs et assassins qui parsemaient toutes les villes de Gwendalavir de leur engeance. Elle s'en fichait. Il faisait jour, et le but qu'elle poursuivait était bien plus important que quelques bandits miséreux.

Enfin, Lya arriva devant la battisse. Elle hésita avant d'entrer. Son cœur se mit à battre plus fort et ses mains devinrent moites. La jeune femme espérait de tout son être que l'homme qu'elle venait voir l'ai attendu. Elle devait absolument lui dire ce qu'elle avait sur le cœur, même si cela devait lui faire du mal. Il lui en avait fait, à elle, il se devait de l'attendre. Mais si, par hasard, il était parti, eh bien tant pis, elle attendrait qu'il revienne. Prenant une inspiration, Lya poussa la porte. La salle était presque vide. Seul trois personnes déjeunaient à une table, un serveur leur apportant du pain d'herbes, et une quatrième solitaire était tout simplement assis à une table, le regard dans le vague. Une étincelle sembla s'y allumer lorsqu'il la vit, mais la Félixia n'en était pas sûre. La grande capuche blanche rabattue sur la tête de l'homme cachait son visage. Lya s'avança, s'assit à côté de lui et dit simplement


-Bonjour Selhan.



_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Jt10C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Confra10 
Selhan Til' Silhan

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeMer 12 Jan 2011 - 20:00

Cela faisait trois semaines que Selhan était à Al-Pol maintenant. Il n'était jamais resté aussi longtemps dans une ville, du moins depuis ses 10ans avant cela il ne savait pas trop. Les premiers jours avaient été mouvementé, une rencontre avec un messager, une rencontre avec une jeune femme, une vie prise et un butin gagné. Si mouvementé est le mot des trois premiers jours, alors le mot pour définir les deux suivant n'existait pas, il avait rencontré deux jeunes femmes avant d'entrer dans une guerre qui n'était pas la sienne mais où il pris parti en voyant une jeune femme, celle qu'il avait rencontrée 2 jours auparavant, et sans savoir pourquoi il la sauva et tout changea. Il connu quelque chose qu'il n'avait jamais rencontré auparavant, l'Amour. Mais celui-ci ne dura pas longtemps parceque il appris vite que amour veut dire confiance et pas de mensonge et que lui avait un très grand secret. Lya, elle s'appelait Lya, elle était magnifique, charmante et plus encore, il ne savait comment la décrire, mais tellement il l'aimait, il lui avait raconté son secret en sachant qu'il pourrait la perdre.

Voila presque une semaine de raconté la suite est un peu plus monotone, suite à une conversation tumultueuse avec la jeune femme, l'assassin s'en alla vers Al-Pol où il pris une chambre dans l'Auberge du Siffleur. Tout les jours il partait très tot le matin, avant que le soleil se lève pour aller escalader les montagnes et voir le lever du jour, ensuite il revenait manger à l'auberge puis repartait le soir avant que le soleil se couche pour apprécier ce moment de la journée depuis différentes corniche sur les chaines du pol.

Comme tout les jours depuis ces deux dernières semaines, Selhan était partit voir le lever du jour, puis quand le soleil fut en entier dans le ciel et que le vent commenca à souffler, il descendi et retourna à l'Auberge pour y attendre comme tout les jours sa bien aimée, savoir ce qu'elle voudrait. Une fois dans l'auberge il demande une boisson chaude et s'installa à une table avec celle-ci. C'est là que le jour changea de son habitude monotonie.

Une jeune femme entra dans l'Auberge, pas n'importe qui, le jeune assassin l'aurait reconnu parmis mille autres. Son visage s'illuma presque en la voyant. Elle regarda le bar, puis la table ou 3 personnes mangeaient et enfin dans sa direction. Elle vint s'installer à coter de lui.


- Bonjour Selhan.

La voix de la jeune femme et son ton étaient plutot direct, un peu à la manière qu'un messagé lui aurait parlé pour lui délivrer une nouvelle mission. Mais peut importait, elle était là en face de lui, il la contemplait, il avait l'impression de ne pas l'avoir vu depuis une éternité. Il n'avait jamais connu l'amour et la il comprenait ce que cela impliquait. Enfin il cacha sa joie par peur d'être déçu de ce qu'elle venait lui annoncer. Il prit alors un ton calme, doux mais en même temps sérieux pour lui répondre. Il était juste dans l'impatience de savoir ce qu'elle venait lui dire.

- Bonjour, Lya, comment va-tu?

Il ne sait pas trop pourquoi il avait ajouté le "comment va-tu" mais bon maintenant que c'était dit, il ajouta quand même.

- Je me serais douté que ta réflexion serait longue, a tu pris une décision?

Tant qu'à faire, autant aller droit au but, si il devait partir loin plus tot ce sera mieux il se portera, plus il verrait le visage de cette jeune femme et plus il n'auras de cesse de penser à elle et ne voudra pas partir. Il attendait sa réponse en la contemplant pour mieux apprévier ce visage, ces formes, cette personne qu'il n'avait pas vu depuis 2 semaines et qu'il aimait, il le savait.


_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Signatureselhancopie

La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeVen 14 Jan 2011 - 23:09

C'était vraiment un assassin? Ou plutôt, il avait vraiment été un assassin? En le voyant comma ça, assis devant elle à la fixer droit dans les yeux, c'était difficile à croire. Non, impossible à croire. Mais ces yeux de la couleurs d'un ciel d'été n'avaient pas mentis à Lya lorsqu'elle leur avait demandé si Selhan était vraiment un tueur. Et d'une certaine façon, tout cela expliquait son rêve. Celui-ci avait été présent dans l'esprit de la Félixia durant les deux semaines qui venaient de s'écouler. Il commençait seulement à s'estomper petit à petit, à devenir plus flou.

-Ça va mieux.


Mieux. Manière claire et nette d'indiquer qui les deux semaines qui venaient de s'écouler n'avaient pas été rose. Mais Lya regretta aussitôt ce mot en trop. Elle ne voulait pas faire culpabiliser Selhan. Seulement lui dire la vérité, et la vérité était qu'elle avait pleuré. Beaucoup.
L'apprentie Marchombre offrit un sourire au jeune homme en guise d'excuse. Elle en profita pour détailler une nouvelle fois son visage. D'abord ses yeux , bleus, vivants. Deux océans magnifiques et mystérieux. Puis doucement, glisser le long de ses pommettes, de ses joues. Au passage, caresser son nez fin, petit et droit. Remonter pour jouer un instant du regard avec ses cheveux, forêt de mèche brunes qui dépassaient de sous sa cape pour retomber tout contre son front. Et enfin, sa bouche, douce et sèche à la fois. Oui, Lya avait pris sa décision. Son choix était fait, car après toutes ses journées passées à réfléchir, elle était sûre d'une chose: elle aimait Selhan. Si fort que face à lui, le souvenir de Tillian n'était plus qu'une vague brume presque transparente. Un souvenir plus vraiment présent, mais pas vraiment oublié non plus.
Lya se força à ne pas bouger. Pas encore. Attendre juste un peu. Elle devait savoir une chose avant de se permettre de s'asseoir sur le genoux de Selhan pour l'entourer de ses bras comme elle en mourait d'envie.

-Oui, j'ai pris ma décision. Je t'aime Sehlan. Je t'aime vraiment...Mais tu étais un assassin, et même si je n'ai plus peur de prononcer ce mot, c'est ce que tu étais, et je ne peux rien y faire. Alors je te demande de rester. Restes. Ne pars pas. Je... je ne veux pas que tu partes.


Je te l'interdit. Sa voix était désespérée. La peur que le jeune homme s'en aille était si forte que Lya en aurait hurlé s'il n'était pas présent, juste en face d'elle... vraiment là. Elle reprit d'un ton à la fois doux et inflexible:


-Mais je te demandes juste une chose. Ne tue plus. Je ne sais pas combien de personnes tu as assassiné depuis que tu as rencontré Sernan, mais je pense que c'est trop. Beaucoup trop. Alors s'il te plaît, ne tue plus. Même si tu penses que c'est pour la bonne cause. Même si c'est pour me protéger comme tu l'as fait à l'académie.. Je ne sais vraiment pas comment je réagirais si je te voyais tuer. S'il te plait, promets le moi.

S'il te plait, promets le moi, sinon je ne pense pas que je pourrais te faire confiance. Les deux hommes que tu as tué devant moi me hantent. Je pense à eux, et à Elera, et ça fait mal... S'il te plait.
Une bouffée de rage envahit soudainement Lya. Elle en voulait à Sernan d'avoir recueillit un enfant de dix ans. Elle lui en voulait d'avoir fait de lui un assassin. Elle en voulait au maître de Sernan, au maître de son maître. Elle en voulait à toute cette guilde d'exister, mais elle savait qu'elle n'y pouvait rien. A part peut-être arracher à cette guilde l'un des siens.

[édition à volonté of course]



_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Jt10C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Confra10 
Selhan Til' Silhan

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeSam 15 Jan 2011 - 20:59

Selhan attendais impatiemment sa réponse, il l'observait, essayait de graver à jamais ce visage dans sa mémoire si jamais elle disait qu'elle ne voulait plus le voir puis elle parla, des mots qui réchauffa le coeur de l'ex-assassin. "Je t'aime"... "Ne pars pas..." biensur que non! maintenant qu'il la connaissait il ne voulait partir pour rien au monde! Il ne voulait qu'une chose, etre avec elle. Un sourire de joie commenca à paraitre sur son visage quand elle finit par reprendre la parole pour mettre une condition à leur relation.

-Mais je te demandes juste une chose. Ne tue plus. Je ne sais pas combien de personnes tu as assassiné depuis que tu as rencontré Sernan, mais je pense que c'est trop. Beaucoup trop. Alors s'il te plaît, ne tue plus. Même si tu penses que c'est pour la bonne cause. Même si c'est pour me protéger comme tu l'as fait à l'académie.. Je ne sais vraiment pas comment je réagirais si je te voyais tuer. S'il te plait, promets le moi.

Voila quelque chose auquel il ne s'attendait pas. Biensur qu'il ne voulait plus tuer par le plaisir! Biensur qu'il ne voulait plus etre assassin! Et surement il avait trop pris de vie! Mais comment? Comment faire la promesse de ne jamais refaire cela alors qu'un jour surement des mercenaires s'attaquera à sa bien-aimée... Il ne pourrait pas, c'était contre sa nature, il était né pour tué, du moins avait été éduqué comme cela... enfin de ce qu'il savait car ce que Selhan ne savait pas et ne saura peut etre jamais c'était que ses véritables parents étaient des nobles qui faisaient parties d'une grande famille d'Al-Jeit et avaient été tué par Sernan à la demande de mercenaire pour l'argent. Il avait été élevé dans des conditions de vie très élevé jusqu'a ses 10ans, mais lui tout ce qu'il retenait de son enfance était Sernan et son apprentissage du meurtre...
Il regarda une nouvelle fois la jeune femme d'un air triste, le coeur lourd. Puis il chuchota.


- Non... non... non je ne peut pas faire sa.... je ne peut pas te promettre une tel chose..... Si je te le promet alors soit je ne pourrait te sauver le jour ou tu sera en danger, soit je te sauverais mais t'aurait trahi, t'aurai menti.... je suis désolé.

Il avait prononcé tout ces mots les uns après les autres avec plusieurs poses sans regarder Lya en face. Il tourna enfin la tte vers elle et ajouta.

- Je t'aime Lya, Je t'aime comme jamais j'ai aimé auparavant car je ne savait pas ce que sa voulait dire et toi tu m'a fait découvrir l'amour mais si par malheur il t'arrive quelque chose je ne pourrait me pardonner de t'avoir laissé tomber. Je peut te promettre de ne jamais retuer par le plaisir simplement car s'en ai plus un aujourd'hui, je pourrait te promettre de ne jamais retuer pour l'argent, de ne jamais retuer en temps qu'assassin. Mais je ne pourrait pas te promettre de ne jamais retuer tout cours, simplement car je veut pouvoir te proteger. Je ne sais pas si tu me comprend. Je n'ai rien à ajouter à cela, je t'aime c'est tout.

Il s'arreta, attendait maintenant la réaction, attendait de savoir si ce coup si il l'avait reellement perdu ou si elle allait comprendre ce qu'il disait.


_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Signatureselhancopie

La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeDim 16 Jan 2011 - 19:04

*Mais je ne suis pas en danger.

Lya avait envie d'hurler cette phrase. Pourquoi est ce qu'elle serait à nouveau en danger? Elle suivait des cours Marchombre. Ses projets étaient de contacter le Maître d'arme de l'Académie pour lui demander de lui enseigner le maniement du sabre. Les mercenaires du Chaos ne contrôlaient plus l'Académie, il n'y avait donc plus aucune raison de se battre.

*Aller, regarde moi au lieu de détourner la tête. Mais regarde moi!

Lya aurait voulut parler, Mais les mots se bousculaient trop dans sa tête pour qu'elle puisse dire quelque chose. En venant ici, elle avait pensé que se serait facile. Qu'en voyant Selhan, qu'en lui parlant, celui-ci aurait tout de suite accepté. Elle avait pensé que s'il ne le faisait pas, ça ne lui ferait rien. La Félixia s'était trompée. Le jeune homme avait beau être désolé, s'il avait accepté, tout aurait été plus facile. Mais non, il avait refusé et Lya se retrouvait à nouveau devant un choix à faire. Encore un!
Enfin, Selhan tourna la tête vers la Félixia. Ses mots, elle les reçut un à un. Ils lui facilitaient grandement la tâche. Bien sur, Lya pouvait ne pas accepter la proposition du jeune homme, s'en aller et l'oublier. Mais ce serait une réaction tellement stupide après tout ce qu'ils avaient déjà subit. Et puis, elle pouvait aussi l'accepter, et rester là avec lui, à profiter de la journée qui venait de commencer avant de rentrer à l'académie pour la nuit.

-Moi aussi, je t'aime.

Voila, leur accord était scellé. Mais tout au fond d'elle même, Lya se promit de faire tout son possible pour que Selhan n'ai jamais à tuer pour elle. sa promesse lui rappela une discussion qu'elle avait avec Hestia, une jeune femme rencontrée à la bibliothèque. Celle-ci voulait devenir guerrière pour que personne n'ai besoin de la protéger. Tout d'un coup, Lya comprit un peu mieux la jeune Lotra. Elle ajouta comme pour se convaincre:

-Je t'aime. Et tu verras, tu n'auras pas besoin de tuer pour me protéger. Je ne te laisserais pas faire, un sourire glissa sur son visage. Je vais devenir Marchombre Selhan. Je n'aurais pas besoin que tu me protèges. Ce serait m'entraver, entraver ma liberté. De toute façon, tu verras, tu n'auras plus besoin de tuer.

Enfin, Lya l'espérait fortement. Elle se tut enfin, et la Félixia fit ce qu'elle voulait faire depuis plusieurs minutes déjà. En fait, depuis qu'elle était entrée dans la pièce. Elle se pencha tout doucement. Ses lèvres se trouvaient à quelques millimètres de celles de Selhan. Elle s'approcha encore pour l'embrasser, retrouver son odeur, le goût de ses lèvres que la Félixia n'avait pas eu le temps d'apprécier. Pas eu assez le temps d'apprécier. Et puis elle s'éloigna, presque à regret pour l'embrasser à nouveau. Enfin, elle lui sourit.
Elle était juste heureuse.



_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Jt10C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Confra10 
Selhan Til' Silhan

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeDim 16 Jan 2011 - 20:16

Elle finit par lui répondre. Elle commenca par des mots qui lui toucha le coeur puis elle lui expliqua qu'elle deviendrasi marchombre et qu'il n'aurait plus besoin de la protéger. Au fond de lui sa le rassurait, la voila maintenant qui venait vers lui l'embrassant le sourire aux lèvres elle était heureuse il l'était aussi, il accueillait ses baisés, lui rendait autant qu'il le pouvait. Malgré tout il se demandait si c'était une bonne chose, comment pourrait-il du jour au lendemain oublier tout ses instincts, comment pourrait-il oublier ses aventures, la nature, le danger, les ennemis... mais même avec toute ces questions en tête, pour le moment il appréciait le présent et cette jeune femme qu'il aimait qui était là avec lui qu'il embrassait, qu'il carressait, oui heureux était le mot juste. Après un long silence ou il n'y avait eut que des échanges de caresse et de baisers, il finit tout de même par parler.

- Je n'en serait que plus rassurer de savoir que tu pourra te protéger mais j'ai encore beaucoup d'ennemis à mes trousses n'oublie pas que 95% des gens que j'ai tués étaits eux-même des assassins ou des mercenaires, des personnes qui avaient des plans pas très nettes, des personnes qui avaient d'autres contacts et encore d'autres contacts... des contacts qui avaient des choses en têtes et dont j'ai ruiné tout le travail... des personnes qui m'en voudront vie pour leur avoir piqué leur chance d'avoir de l'argent, du pouvoir ou autre chose de valeur à leurs yeux. Si un jour plusieurs de ces personnes débarquent, tu ne pourras pas te défendre toute seule, je ne sous-estime pas les marchombres pour en avoir déjà affrontés dans le passés je sais ce qu'ils valent mais vous êtes humains autant que je le suis et tu face à un trop grand nombre d'ennemis tu ne t'en sortira pas plus que moi. A partir d'aujourd'hui je le jure, nous serons deux dans la vie comme dans la mort, et cette dernière n'arrivera pas tant que je serais là, sache-le. Je veut bien que tu te protège toute seule, mais tu pourra pas te protéger et me protéger eternellement juste pour que je ne puisse pas tuer de nouveau. Malgré tout je respecte ton choix, je resterais en retrait toujours, je me battrais s'il le faut sans tuer, je ne tuerais plus jamais sauf, si durant un combat tu est en danger, alors je serais là, je serais là et je n'hésiterais pas à tuer, n'importe qui si c'est pour te laisser la vie. Garde ça en mémoire.

Il s'arreta, se pencha vers elle, l'embrassa, puis il ajouta dans le creu de son oreille.

- A jamais à toi.... A jamais à moi.... A jamais à nous....

Enfin il se releva, la regarda, elle était belle. Il eut soudain une idée, l'après-midi était déjà entamé. Il lui pris la main et lui dit.

- Et si on allait faire un petit tour, je connais un endroit sublime, on pourrait y être avant la tombé du jour, une fois la-bas le coucher de soleil y est MA..GNI..FIQUE..

Il avait bien mit le ton sur les trois syllabes pour dire que c'était vraiment beau. Il comptait l'enmener là où il avait passé ses matinées et ses soirées les 2 semaines qui venaient de s'écouler. Sur des corniches des chaines du Pol, les plus beaux endroits pour observer les couchés et levés du soleil. Il laissa de l'argent sur la table pour l'aubergiste avant de se diriger vers la porte Lya sur ses talons.


_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Signatureselhancopie

La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 19:14

[Désolé par rapport au temps du Rp, mais notre conversation n'a pas du durer plus d'une heure... alors "l'après-midi était déjà entamé" ^^]

"Nous serons deux dans la vie comme dans la mort"

Un frisson parcouru Lya, partant du bas de son dos et remontant jusqu'à son cou. Elle ne voulait pas mourir. Elle ne voulait pas que Selhan meure. Non, ce qu'elle voulait, c'était vivre sa vie avec toute ses couleurs, ses odeurs, ses pensées et ses émotions. Nostalgiques ou joyeuses, calmes ou hargneuse, la vie se vivait, tout simplement. A un, à deux ou à mille, peu importait le nombre de personnes, du moment que l'on respirait, bougeait, sentait et touchait, du moment que l'on vivait. Alors, à deux dans la vie. La mort, on l'oublie.
La mort, on l'oublie. Lya n'entendit pas les autres paroles de Selhan, occupée à oublier. Un murmure la sortit pourtant de ses pensées. A jamais à nous. Ces quatre mots se façonnèrent dans l'esprit de la Félixia pour en former trois autres: Nous à jamais. Trois mots qu'elle même avait un jour chuchoté à Tillian. Le résultat était que maintenant, le jeune homme était à peine une esquisse dans son esprit. Pourtant, Lya avait envie de croire à ses quatre mots. Non, elle croyait à ses quatre mots, et ils la touchèrent au plus profond d'elle même, là où son envie de vivre pulsait à battements réguliers. Alors lorsque Selhan lui prit, la Félixia la serra fort, puis lui répondit en souriant d'amusement:

-J'espère bien que l'on pourra y être avant la tombée du jour. Je suis partie de l'Académie alors que le soleil se levait à peine, alors à moins que cet endroit sublime ne soit derrière la Chaine du Poll, je vois mal comment on y arriverait ce soir!

Néanmoins, elle suivit Selhan. Ils sortirent de l'auberge et Lya ajouta.

-Je te propose de faire un tour à la Rue Marchande. Je n'y suis pas allée depuis au moins deux ans. D'après ce que je me souvient, c'est un endroit très animé. Il y a toujours plein d'itinérants et de marchants. On pourra y manger et acheter de quoi pique-niquer ce soir, dans ton endroit magnifique.

Lya plongea son regard dans celui de Selhan, le suppliant du regard. Aller, dis oui.

[Assez court désolé. Si t'es d'accord, je te propose de continuer à la rue marchande]




_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Jt10C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Confra10 
Selhan Til' Silhan

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 23:10

Suite du rp ==> http://ewilan.jeun.fr/t3099-une-belle-apres-midi-a-trainer-pv-lya#30482


_______________
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Signatureselhancopie

La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]   C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé] Icon_minitime



 
C'est la vie qui fait les choix et pas les choix qui font la vie [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Errer fait réfléchir [Eris]
» La goutte d'eau qui fait déborder le vase (pour qui veut)
» Le choix de carrière à Donia
» L'alcool fait presque le bonheur (pv Raphaël ) - TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Poll et ses environs :: L'Auberge du Siffleur-