Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteTe revoilà enfin [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Te revoilà enfin [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 632
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Te revoilà enfin [Terminé]   Sam 18 Déc 2010 - 23:10

C'était le matin. Le matin qui lavait la nuit d'horreur qu'ils avaient tous passé. Oublier le sang qui avait tant couler. Oublier les corps tombés. Locktar ne savait pas grand chose de ce qui s'était passé après son évanouissement. Il n'était même pas sûr que ce qu'il se rappelait n'était pas dû à une hallucination. Les mercenaires l'avaient bien amochés et son esprit avait été quelques peu tourmentés. Il avait entendu des voix. Deux voix qu'il connaissait bien. La première, c'était celle d'Edel. C'était assez logique de l'avoir entendu. Après tout, elle n'était pas très loin de lui. Il l'avait quitté seulement quelques minutes avant de s'être fait roué de coups. Il avait repensé à cette soirée et il avait trouvé la raison qu'Edel était venu l'aider: le cristal. Il avait été en danger. Son émeraude avait chauffé s'était évident et l'améthyste de la première gardienne avait fait la même chose. Voilà pourquoi elle était venu le retrouver. Elle avait donc mis le bijou autour de son cou. Elle l'avait d'abord refusé mais apparemment, elle était revenu sur sa décision. Locktar en était content pour deux raisons: la première, c'est que sans ça, il serait sûrement mort à l'heure actuelle. La deuxième, c'est qu'elle lui avait fait confiance et elle avait oublié sa peur du dessin de côté.

Mais il avait entendu une seconde voix. Une voix qu'il n'avait plus entendu depuis de nombreux mois. La voix de Julia. Avait-il rêvé? A son retour d'Al-Jeit, il s'était renseigné pour savoir où était son amie. On lui avait appris qu'elle était partit. Où? Aucune idée. Pour combien de temps? Elle l'avait pas dit. Locktar n'arrivait pas à le croire. Julia n'avait donné aucun renseignement sur sa destination, laissant son ami dans l'inconnu. Il l'avait attendu. Vainement. Il désespérait de la revoir mais il restait confiant. Son cristal ne l'avait pas jamais brulé. Il savait que Julia portait le rubis qu'il lui avait offert. Tant qu'il ne brûlait pas ou ne refroidissait pas, Julia allait bien. Enfin, si elle avait pas retiré son cristal bien évidemment. Alors, avait-il rêvé? Etait-ce bien la voix de Julia qu'il avait entendu? Par un pur hasard, c'était-elle vraiment retrouvé non loin de l'académie et il était entré en sentant son rubis chauffé? Il n'était vraiment sûr de rien.

Ce matin-là, il sortit de sa chambre pour aller se reposer dans le parc. Il souffrait encore atrocement de ses blessures de la veille. Il avait demandé aux rêveurs de stopper leur soins au vu de la fatigue de ces derniers. Il était en vie et plus en danger de mort, il n'avait pas besoin d'être soigner plus que ça. Il savait vivre avec la douleur. Il la supporterait donc pendant quelques jours sans problèmes. Il s'installa à l'ombre d'un grand arbre et il ferma les yeux pour goûter à une douce quiétude. Après plusieurs minutes sous la brise légère, Locktar entendit des pas. Quelqu'un s'approchait. Il ouvrit doucement les yeux et il regarda en direction du bruit. Il reconnu immédiatement la personne qui venait. Julia! Et cette fois-ci, il ne rêvait pas. Son esprit était appaisé. C'était donc bien son amie qui était là devant lui. Il se leva.

- Il y a tant de temps qu'on s'est pas vu. Ca fait vraiment plaisir de te voir. C'est donc bien toi qui m'a sauvé la vie hier.

[Edition à volonté]


_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix







Spoiler:
 
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Te revoilà enfin [Terminé]   Dim 19 Déc 2010 - 20:44

Julia marchait paisiblement, foulant le sol du bois, comme elle aurait foulé un lieu de pèlerinage. Elle respirait enfin. Mael était très occupé et il y avait beaucoup trop de monde là où il était. Elle l’avait laissé pour rejoindre Lupus particulièrement en forme en ce jour.

La jeune fille se sentait si bien… c’était assez interpellant comme état d’âme, à la suite d’une nuit aussi meurtrière que celle qu’avait connue l’académie. Mais elle était ailleurs. Tellement loin de ses conflits sans queue ni tête, de ces soifs de vengeance, de guerre et de combats… elle soupira alors qu’une larme s’échappait du coin de l’œil. Elle aurait voulu que Mael soit là, qu’il lui tienne la main.

Lupus s’agita prêt d’elle et sautant ici et là débuta une course effrénée. Le sourire aux lèvres elle lui cria de l’attendre et se mit aussitôt à le suivre. Ils étaient chez eux. Chaque bosquet, chaque arbre s’agençant autour d’eux à la manière des meubles dans une maison. Elle sauta un tronc d’arbre, crocheta une branche ici, se réceptionna en une roulade et reprit sa course. Son pied se prit dans une racine et elle tomba à la renverse, riant aux éclats malgré la douleur dans sa cheville.
Son regard bicolore alla se perdre dans la cime des arbres et il lui sembla qu’elle aurait put dormir ici, comme ça sans plus bouger. L’orpheline ferma les yeux doucement, écoutant les bruits de la forêt pleine de vie. Le souffle de la brise dans les branches, les multiples bruits des milliers d’insectes partout autour d’elle. L’envole d’un oiseau, les pas de quelques animaux ici et là, ceux de Lupus qui revenait sur les siens.

Le loup arriva à sa hauteur et s’immobilisa avant de la renifler voyant qu’elle ne bougeait plus. Le jeune fille rit devant ce qui semblait être de l’inquiétude et l’animal surpris recula. Julia garda les yeux fermés, elle était fatiguée. Sa main alla se poser doucement sur son ventre précieux, elle sentit Lupus y poser paisiblement son museau et s’allonger à son tour. La jeune fille s’endormie presque immédiatement.

A son réveil, Lupus n’était plus là mais elle n’en fut pas inquiète. Le temps s’était couvert, il fallait rentrer. Elle rêva encore un peu les yeux perdus dans les feuillages, puis se décida à aller rejoindre Mael. Elle devait encore lui ramener quelques plantes qui pourraient lui servir ou faire gagner du temps et puis elle même avait tellement faim !

Se redressant, elle s’épousseta et prit le chemin du retour alors que la nausée lui montait à la tête. Attrapant distraitement du bout des doigts, une feuille au gout amer, elle le mâchouilla quelques minutes pour refouler la sensation désagréable. Tout lui semblait tellement étrange depuis qu’elle avait décidé de ne plus penser à sa tante ou à Blanche, les deux malheurs de sa vie en ce moment. Elle se sentait vide depuis qu’elles n’étaient plus là, vide et seule. Mael remplissait ce vide quand il était auprès d’elle. Elle allait mieux, elle se sentait en sécurité et comme dans un petit cocon dans lequel rien ne pourrait jamais lui arriver. Mais dès qu’il s’éloigner un peu… dès qu’elle ne le voyait plus, le vide refaisait surface et ses peines avec. Si il n’y avait eu cette autre présence réconfortante en elle, elle n’aurait sûrement pas pu tolérer cette situation. Sans doute serait-elle devenue folle ?

Julia s’arrête un instant, il y avait quelqu’un devant. Une personne qu’elle reconnu presque immédiatement. C’était ce bougre de Locktar, qui au lieu de rester à se faire soigner, venait flâner dans les bois ! La joie emplie son cœur et elle s’avança vers lui alors qu’il fermait les yeux.

La surprise fut grande sur son visage quand il les ouvrit, déclenchant chez elle un petit rire moqueur.


- Il y a tant de temps qu'on s'est pas vu. Ca fait vraiment plaisir de te voir. C'est donc bien toi qui m'a sauvé la vie hier.

Elle lui sourit encore et répondit :

_Hélas, cet exploit ne relève pas entièrement de mon fait. J’ai été doublée par une dame aux cheveux d’or maniant l’épée aussi bien même que la Mort. – elle le toisa attentive à sa réaction devant l’évocation de la Première Gardienne – Elle m’aurait arraché les yeux si il n’y avait pas eu le rubis que tu m’as offert. Elle était persuadée que j’étais de l’autre camp, jusqu’à la toute dernière minute. Donc quelque part c’est plutôt toi qui ma sauvé la vie hier, je ne serais plus de ce monde sans ce bijoux.



_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 632
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Te revoilà enfin [Terminé]   Mer 22 Déc 2010 - 13:18

Locktar ne put s'empêcher de sourire quand Julia lui parla d'Edel. Il reconnaissait bien sa bien-aimée dans le portrait que Julia en donnait. Finalement, il avait réussit à bien identifier ce qui se passait autour de lui. Il n'avait pas eu d'hallucinations. Tout ce qu'il avait ressentit était bel et bien vrai.

- Elle s'appelle Edel. Excuse-la pour sa grande prudence, elle a connu mille et un tourments dans sa vie. Il est très rare d'obtenir sa confiance rapidement. Tu peux vraiment t'estimer heureuse qu'elle ne t'ai pas blessé. Moi, quand je l'ai rencontré, elle a voulu me tuer.

Locktar émit un petit rire en se souvenant de la première rencontre avec Edel, quand il était tout deux à Al-Jeit. Oui, c'était vraiment une anecdote assez marrante quand on y repensait. D'ailleurs, il ne comprenait toujours pas pourquoi il l'avait suivit suite à son aggression. Etait-ce déjà le coup de foudre naissant qui le poussait à sauver cette jeune femme aux cheveux blonds?

Il en avait pas trop dit sur Edel. Il n'avait pas précisé pourquoi elle avait connu tous ces problèmes avec le Chaos. Il avait confiance en Julia, bien évidemment. Il laisserait sa vie entre les mains de la Lupus mais, il savait très bien qu'Edel lui en voudrait s'il avouait les secrets des Hil'Meredrine à tout le monde. C'était mieux de se taire.

- D'ailleurs, je dois t'avouer qu'elle n'est pas qu'une simple amie. Elle est bien plus que cela. Je l'aime de tout mon coeur.

Il jeta un regard à Julia. Il attendait sa réaction avec impatience. La dernière fois qu'ils s'étaient vu, le guerrier lui avait appris qu'il était séparé d'Elicia. La Lupus le lui avait tellement reproché que les oreilles de l'ancien Corbac avait résonnées pendant plusieurs jours. Comment allait-elle réagir face à cette nouvelle relation de son ami? Locktar allait-il recevoir encore les menaces de Julia en cas de séparation, ce qu'elle avait fait quand il lui avait avoué son amour pour Elicia? Mais finalement, la Lupus ne réagit de la façon qu'il attendait. Un sourire se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Un sourire qui se transforma en rire. Elle savait! Mais oui, quel idiot il était! C'était évident qu'elle savait. Edel l'avait embrassé la veille. Julia était présente à ce moment-là. C'était donc évident qu'elle savait. Un nouveau sourire se dessina sur les lèvres du guerrier. Heureusement que Julia était là. Elle lui faisait oublier les horreurs de la bataille de la veille. Il était toujours bon de retrouver une amie.

- Au lieu de te moquer, assieds-toi donc et raconte moi ton voyage. Je brûle de savoir pour quelle raison tu as quitté l'académie sans même me donner ta destination et le temps de ton voyage.

Ils s'asseyèrent sur le banc que Locktar venait de quitter. Il attendait avec impatience le récit de la Lupus. Il n'avait pas très bien compris la raison du départ. Après tout, quand il l'avait quitté, elle venait à peine de revenir d'un long voyage et surtout, elle était dans un sale état. Les Raïs l'avaient sévèrement amoché. D'ailleurs, elle avait bien récupéré depuis.


[Edition à volonté]

[Dans ce rp, je vais pas faire de réponses trop longues, alors forces toi pas à faire des pavés XD]


_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix







Spoiler:
 
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Te revoilà enfin [Terminé]   Dim 2 Jan 2011 - 3:14

Julia sourit en venant s’asseoir auprès du guerrier. Un silence s’installa un moment et puis elle dit:

_Elle ne se serait pas contentée de me blesser Locktar – Julia se remémora ce regard glaciale, peut-être le plus proche qu’elle n’avais jamais vu, de celui de La Mort qui venait marcher parfois auprès d’elle, quand elle flânait dans les bois – Je l’ai vu dans ses yeux. – elle sourit encore à son ami – Nous voilà donc ex æquo ! Elle a voulu te tuer à votre première rencontre, elle a voulu me tuer à notre première rencontre, la boucle et bouclée. – Julia rit doucement - Alors oui je connais ma chance, mais elle non plus ne vient pas de moi. Je le dit encore, c’est le rubis que tu m’as offert qui m’a sauvé, c’est seulement grâce à ça qu’elle a comprit que moi j’avais comprit, que tu ‘étais en fait son ami aussi.

Julia rigola de la complexité apparente de ses paroles. Elle rigola… se sentit un peu bête, mais pensa vite à autre choses. Locktar poursuivit en lui apprenant quelque chose qu’elle savait déjà. Enfin à moitié seulement. Elle savait que cette Edel au regard de glace l’aimait oui, ça aussi elle l’avait vu dans son regard en observant surprise, la fonte instantanée de la calotte glacière qui marbrait son regard bleu avant que celui-ci ne se pose sur le guerrier. Mais elle ne savait pas si c’était réciproque.

_De tout ton cœur hein ? Ne disais-tu pas la même chose pour Elicia, bourreau des cœurs ? – regard moqueur – Mais je ne m’en fait pas pour celle là si tu t’avisais à répéter la manœuvre. Vu ce qu’elle a fait du hall, et ça tu devras m’expliquer d’ailleurs, car les dégâts du hall c’est bien d’elle que ça vient je sais pas si t’es au courant. Tu te fait des relations bien étrange mon ami, le sais-tu seulement ? Je pense qu’elle saura rendre justice elle-même en cas de mauvais comportement de ta part. – elle sourit encore, le regard dans le vide – Une vrai femme, dont on ne se moque pas aussi facilement… tu as de la chance, le sais-tu? Elle a l’air vraiment amoureuse. Je me demande bien comment ça se fait ! Nan en fait, je ne veux même pas savoir - ajouta –t-elle en se moquant gentiment - Je ne veux même pas savoir comment tu t’y ais prit, ne me dit rien.

Une brise souffla dans les feuilles de l’arbre au pied duquel ils étaient assis. Combien de temps s’était-il écoulé depuis leur dernière conversation à eux deux ? Elle ne se souvenait même plus, mais ça lui faisait du bien, ça la rendait joyeuse.
L’endroit où ils se trouvaient était magnifique, le vert reprenait ses droits, l’atmosphère était calme et elle était sereine… comme souvent ces temps-ci, comme jamais au paravent d’ailleurs. Cela lui faisait bizarre, elle ne se sentait comme ça que quand elle était persuadée que la Mort viendrait à coup sûr l’emmener avec elle cette foi-ci, qu’elle ne l’oublierait pas. Apaisée, comme ayant le sentiment que tout était accomplie, que c’était son moment, mais en plus fort et en mieux. Peut-être allait-elle mourir à tout moment ?

La question de Locktar la sortit de sa méditation sur son état depuis quelques temps. Julia se concentra à nouveau sur la conversation et replongea dans les tourments de ces derniers mois. Le regard ailleurs, car un peu humide d’émotion, la jeune fille répondit d’une voix qu’elle aurait voulu peut-être moins faible :


_Je ne pouvais plus rester… je me sentait comme… enfermée. – elle plongea son regard dans la végétation environnante comme pour y puiser des forces pour aborder le sujet – J’avais besoin de partir et je ne me sentais pas bien ici, ce n’est pas ma place. – silence, une autre brise vint caresser son visage, comme pour l’encourager. Elle espérait seulement que Locktar ne percevait pas trop son émotion – A mon retour des terres raïs tout est allé empirant. Le maître est mort, l’académie était détruite, j’étais épuisée et malade, Elera avait changé, Mael … - elle ne termina pas son idée sur lui et enchaina immédiatement - je me sentait comme une plaie ouverte, j’avais besoin de respirer. – long silence, elle ramena ses jambes tout contre elle – Blanche est partie. – une larme glissa sur sa joue pourtant tendue à l’extrême pour la retenir, elle était toute émue en se souvenant de ça – Je voulais rentrer chez moi, je n’avais pas d’autres idées en tête. – silence – Je ne devais pas revenir. Jamais, j’avais trop souffert. Mais ma tante… est morte et son dernier souhait était que je revienne ici, dire à Mael quelque chose. – silence durant lequel son cœur se serra douloureusement au souvenir de sa vieille et dynamique mère adoptive – Alors je suis revenue.

Une autre brise, plus forte souffla sur son front. Elle avait réussi. Elle avait réussit à en parler sans éclater en sanglot. Julia essuya rapidement son visage, essayant d’être la plus discrète possible et fit voler en éclat sa tristesse. Essaya du moins en se tournant enfin vers Locktar, un faible sourire aux lèvres.

_Et voilà que je te croise lors de l’une de mes traditionnelles balades ! Tu viens toujours te promener ici, alors même qu’une belle blonde aux yeux bleues t’attend sûrement quelque part, le cœur tout fondu comme un glaçon qu’on aurait laissé en plein soleil ?

Julia ria en lui tapant amicalement l’épaule du poing. Il n’avait pas changé, à première vue, mais si on regardait bien, juste là, au delà de son regard sombre, on voyait bien celui égaré de tout amoureux qui se respecte. Locktar s’était aussi échoué sur les rives incommensurables de l’amour. En tout cas c’est ce qui y paressait, Mael avait le même regard parfois quand il la regardait. Elle aimait quand il avait ce regard pour elle.
Julia sourit paisiblement en songeant à lui. Mael… même son prénom lui semblait d’une douceur sans égales, comme ses mains. Il avait des mains d’artistes, si… et tellement… Elle rougie en réalisant qu’elle s’égarait soudain. Mais le souvenir tendre de sa dernière entrevue avec le rêveur était encore vif dans sa tête et dans son cœur.
Elle sut que ce souvenir lui serait toujours tendre et vif et avait hâte de le retrouver pour s’en faire d’autres des souvenirs comme celui là.

Elle rit toute seule, puis s’interrompit soudain, réalisant qu’elle avait rit tout haut. Elle sourit à Locktar interloqué ?




_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 632
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Te revoilà enfin [Terminé]   Mar 4 Jan 2011 - 20:54

Locktar écouta avec attention les propos de Julia. Il ne put s'empêcher de sourire quand son amie évoqua Edel. Oui, c'est sur que la première gardienne n'aurait pas besoin d'aide s'ils venaient à se séparer. Elle saurait très bien réglé ses problèmes elle-même. Mais elle n'aurait pas besoin de le faire de toute manière. Locktar l'aimait à la folie. Il ne voyait plus sa vie sans elle désormais. C'était la première fois qu'il ressentait ça. Bien entendu, il avait aimé Esméoria et Elicia, mais avec Edel, c'était différent. Bien plus fort. Non, vraiment, s'il devait y avoir une séparation entre la première gardienne et lui, ça ne viendrait pas de Locktar. Il ne serait pas capable de le faire.

La suite du discours de la jeune Lupus le surpris et le chagrina. Julia avait été confronté à bien trop de morts en si peu de temps. Trop de malheur. Il comprenait évidemment les raisons de son départ. Lui-même, il en avait fait de même. Il avait fait la même chose que Julia d'ailleurs. Il était partit pour rentrer chez lui. Revenir vers son passé. Vers son cocon familial. Retrouver sa famille pour se retrouver lui-même. Il avait eu raison, c'est là-bas qu'il avait trouvé l'amour. Pour Julia, ça semblait différent. Elle avait appris de nouvelles morts. Mais ce qui frappa Locktar, ce ne fut pas toutes ses morts. C'était qu'elle lui apprenait qu'elle ne devait pas revenir. Elle aurait tiré un trait sur sa vie académicienne si sa tante ne lui avait pas demandé de revenir. Julia était donc revenu. Pour.... Pour parler à Mael? Il brulait de lui poser des questions sur cette chose qu'elle devait dire. Mais il s'abstint. La lupus n'avait rien dit, c'est qu'elle ne voulait pas s'expliquer. Peut-être qu'elle en dirait plus plus tard.

- Et non, la jolie blonde ne m'attends pas. Elle se repose après la nuit terrible qu'elle a passée. Oui, je savais que c'était elle qui avait détruit le hall. On me l'a déjà. Cet acte l'a vidé de ses forces. Elle se repose actuellement. Un repos avant de replonger dans les tracas quotidiens.

Locktar savait très bien qu'Edel n'aurait que peu de repos à son réveil. L'académie avait besoin de se relever des lourdes blessures qu'elle avait encaissée. Pour cela, elle aurait besoin des personnes dirigeantes de l'édifice. L'intendant, les maîtres et bien sûr la première gardienne. Edel n'aurait donc pas beaucoup de temps pour se remettre de l'attaque. L'ancien corbac espérait donc que l'élue de son coeur allait prendre son temps pour bien se reposer.

- Tu as rencontré d'autres personnes depuis ton retour? Ou alors suis-je le seul à savoir que l'amie des loups est de retour à l'académie?

Il était possible que Julia n'est croisé personne depuis son arrivée. Si elle était arrivé au moment de l'attaque, elle aurait surgit dans les combats et elle aurait croisé personne. Si elle était arrivé plus tôt, elle aurait eu le temps de voir d'autres personnes. Mael par exemple, pour délivrer ce message qui semblait si précieux.


_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix







Spoiler:
 
avatar

Maître forestier
Messages : 449
Inscription le : 14/02/2008
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Te revoilà enfin [Terminé]   Mar 11 Jan 2011 - 1:58

Avant de replonger dans les tracas quotidien ? – enchaîna immédiatement Julia en levant les yeux au ciel comme elle reprenait les mots de son ami. Elle se tenait tout juste au bord de l’exaspération – Par les racines de la Terre, Locktar ! Cette femme à…- elle chercha ses mots et puis décida à se lever tant les paroles de son ami la surprenaient – elle a EXPLOSER le hall ! Non pas qu’elle l’ai abimée, non ! Ni même saccagé, comme il est presque de coutume à la guerre ; elle l’a EXPLOSEE ! – elle appuya ce dernier mot avec toute la force dont ces paroles étaient capable et soutint le regard fuyant du guerrier – Tu as, ne serais-ce qu’aperçu, ce qui reste de l’épaisse dalle de marbre qui pavait autrefois la pièce ? – silence, alors qu’elle le fixait encore de son regard clair et bicolore emprunt d’interrogations et peut-être même d’une pointe de frayeur. Elle était là, debout en face de lui, mais devant son silence elle ne put s’empêcher d’ajouter - Dans quoi t’es-tu encore fourré cette fois-ci hein ? Où l’as-tu trouvée celle là ? Je vous tous savoir ! – son regard se fit plus intense - Tu entends ? Te rends-tu seulement comptes… - sous l’effet de la colère qu’elle ressentait soudain, Julia s’interrompit er se détourna de lui, presque furieuse même – Locktar… tu es mon ami, tu le sais bien ça non ? – elle lui fit de nouveau face le regard déterminé – Tu le sais ou non ? L’un des premiers devoir d’un ami envers un autre est quand même de veiller sur lui, non ? Et bien je te le dis aujourd’hui, TU ne me rends pas les choses faciles ! Cette c’est… c’est TOUT sauf une femme ordinaire et ça je…

Julia s’interrompit au milieu de sa phrase, fatiguée de lutter. Locktar n’écoutait jamais rien de ce qu’elle disait de toute façon, alors pourquoi ce fatiguer à exprimait son sentiment au sujet de tout ça. Il était libre, qu’il soit son ami ou pas… Julia se détourna à nouveau, les yeux humides. Il en était ainsi pour toutes les personnes qu’elle aimait. Quoi qu’elle fasse, quoi qu’elle puisse dire, c’était toujours eux qui avaient le fin mot de l’histoire, pour le meilleur, comme le pire…
Elle n’avait ni le pouvoir de les préserver, ni les capacités nécessaire pour les garder en vie… Tante May en était un excellent exemple, oncle Baris également et tous ceux qui s’étaient approchés d’elle depuis sa naissance.

Une larme brisa le silence de son visage tourné vers l’émeraude qui paraît précieusement le paysage naissant de son manteau
Elle ne contrôlait rien… et il en serait toujours ainsi.
« Comme une pierre en ce monde, nous sommes insignifiant. Nous sommes seulement comme des cailloux déposés au fond de la rivière, tantôt ballotés par le courant, tantôt foulé par un animal qui la traverse, mais jamais une pierre ne peut avoir d’action sur une autre à ses côtés. Nous sommes tous dans le même lit, mais jamais nos sillages ne se croisent. N’oublie jamais cela ma petite Julia, ne l’oubli jamais… »
La voix rieur d’un vieil homme assit au bord d’une rivière avec sa petite fille, impatiente de remonter la ligne qu’ils avaient jeté à l’eau plein d’espoir, s’estompa dans son esprit. Oncle Baris disait toujours de ces choses étrange, pensait-elle alors à cet âge. Mais comme il lui avait dit, elle n’avait pas oublié et aujourd’hui elle comprenait. Aujourd’hui elle sentait ses paroles vibrer dans chacune des fibres de son corps.


_J’ai été voir Mael. – répondit-elle plus faiblement, le regard toujours dans le vide. Elle lui tournait encore le dos– C’est pour cela que je suis revenu non ? Et bien c’est fait… et j'ai croisé Elera également. - une autre larme glissa de ses yeux perdus dans la verdure environnante – Elle t’aime… cette Edel je veux dire. - ajouta –t-elle au bout d’un moment, revenant sur le précédent sujet – Elle t’attendra toujours, en pleine possession de ses moyens ou bien à moitié morte.

Le changement de ton avec sa précédente intervention était radicale. Elle s’exprimait à présent presque dans un chuchotement, d’autres larmes s’échappaient de ses yeux ouvert comme sur un autre monde. Ce jour là prêt de rivière, avec oncle Baris, il faisait beau, peut-être l’un des plus beaux jours qu’elle ait connu de sa vie. Elle jetait des pierre dans l’eau plus loin, espérant ainsi pousser les poissons vers son oncle qui chantonnait calmement assis sur un rocher plat, il lui faisait un signe de la main, un sourire comme il en avait le secret, plaqué sur les lèvres. Un regard que seul l’âge avait le don d’ainsi installer une profondeur chargée de trésors et de sagesses. Il était heureux… et elle aussi.

_Ma tante me disait toujours quand j’allait mal et qu’elle restait prêt de moi la nuit, « on guérit plus vite et mieux, entouré de ceux que l’on aime » et c’est vrai. – elle se tourna à moitié vers son ami, et sans le regarder ajouta – Va la rejoindre, elle a besoin de toi.


_______________
Chacune de nos vies est importante, ne l'oublions jamais.
[Youhouuuhouu!! mon avatar est reeee, mon avatar est ree!!!!! :DMerci Beaucoup Ama!!]
avatar

Primat de Teylus et Maître d'Armes
Messages : 632
Inscription le : 26/11/2008
Age IRL : 28


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Te revoilà enfin [Terminé]   Mar 1 Fév 2011 - 21:18

Locktar hésita. Julia avait bien entendu remarqué qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas. On ne détruisait pas le sol d'une pièce en marchant dessus. C'était évident. Lui, même si ça le surprenait beaucoup, il connaissait la raison de ce déferlement de puissance. La Main Morte. Le fléau des Hil'Meredrine. Quand on savait que la première gardienne avait un puissant dessin caché sous son gant, on pouvait comprendre ce qui s'était passé dans le Hall. Enfin, comprendre.... On pouvait l'expliquer en tout cas. Parce que le comprendre, c'était autre chose. Locktar avait plusieurs questions en tête. Quand Edel lui avait parlé du Dessin maudit, il avait imaginé certaines choses. Et bien, il était bien loin de la réalité. Jamais il n'avait imaginé que la Main Morte était si puissante et si dévastatrice. Maintenant, Locktar comprenait très bien pourquoi la famille Hil'Meredrine gardait cet engin de terreur et de chaos enfermé dans un gant. La Main Morte était dangereuse non seulement pour ceux qui l'entouraient mais elle était tout aussi néfaste pour la personne qui accueillait ce terrible fléau. Non, il avait promis de garder le secret alors il se tairait. Il ne trahirait pas Edel, même si Julia était son amie. Evidemment, il avait confiance dans la Lupus, il savait très bien qu'elle ne dévoilerait pas le secret si Locktar choisissait de tout dire, mais il ne pouvait quand même rien dire.

- Oui, tu as raison, c'est vrai. C'est pas une femme ordinaire. Mais ne t'inquiète pas pour moi. Je ne me suis fourré dans aucun pétrin. Je ne peux pas t'en dire plus, j'ai promis de me taire, mais je sais parfaitement que je ne suis pas en danger. Je te remercie de te soucier de moi, mais sur ce coup-là, je n'ai pas besoin d'aide.

Il marqua une petite pause.

- En fait, il y a une seule chose que je peux te dire, c'est où je l'ai trouvé. Je l'ai rencontré à Al-Jeit, pendant mon voyage avec Winry. Je l'ai tiré d'un mauvais pas et par la suite, elle m'a avouée qu'elle venait à l'académie. J'ai donc proposé qu'elle fasse le voyage avec nous.

Mael! La discussion qu'elle avait eu avec lui semblait primordiale. Y avait-il quelque chose entre eux? Locktar ne les avait jamais vu ensemble. Il était incapable de savoir. Mais une discussion qui forçait à revenir dans un lieu qu'on pensait avoir quitté pour de bon, y avait pas beaucoup de solutions. Et le "je t'aime" brillait bien haut dans la liste des possibilités. Tant mieux pour eux deux si c'était le cas. Il n'était pas bon de vivre sans amour.

- Oui, tu as raison. Je vais aller la rejoindre. Je vais te laisser profiter de ce parc que tu avais quitté depuis tant de temps. Maintenant que tu es de retour, on se recroisera sans problèmes. A bientôt.

Il se releva avec difficulté et il se dirigea vers l'académie en boitillant. Pourvu que ses muscles se remettent rapidement à fonctionner normalement, parce que là, c'était vraiment un problème de souffrir à chaque pas.


_______________
Il est plus facile de faire la guerre que la paix







Spoiler:
 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Te revoilà enfin [Terminé]   



 
Te revoilà enfin [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Il était une fois, le pensionnat... [PV Sarah McWiller][Enfin terminé!]
» Hypérion, le soleil noir (enfin terminé,enfin j'éspère ^^)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: Les alentours de l'Académie :: Le parc-