Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinettePerdu dans l'académie [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Perdu dans l'académie [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Perdu dans l'académie [Terminé]   Mer 8 Déc 2010 - 11:13

Selhan avait descendu un escalier remonté un redescendu 2... non? Il en avait redescedu qu'un seul avait tourné à droite puis à gauche et... non c'était toujours pas sa. Alors qu'avait-il fait? Il était perdu... ce coup si il en était sûr... pourtant, l'académie n'avait pas l'air si complexe? Mais il n'entendait même plus les combats dehors. C'était finit? Qui avait gagné? Il n'en savait rien, il ne savait pas où il était il finit par arriver devant de très grandes portes en bois et acier qui étaient entre ouverte. Il pénétra à l'intérieur et arriva dans une vaste salle... remplit d'arme... une armurerie, enfin une très grande armurerie. Mais quel était exactement cette académie? Qui elle formait? Des guerriers? Des Marchombres? Cela fait beaucoup d'arme pour ce genre d'enceinte. Il parcoura des yeux toutes les armes, les armures, les accessoires divers et varié.

" C'est énorme! Qui a fait toutes ces armes? "

Il regarda alors ses dagues et ses couteaux. Ils commencaient à être usés, deux dagues et quelques couteaux en moins dans cette immense armurerie ne se vera pas, surtout que les portes étaient entre ouvertes, quelqu'un avait surement du passer avant. Il se figea alors. Avant? ou encore présent? Il parcoura des yeux cette salle très mal éclairé, elle était grande et n'importe qui pouvait ce cacher derrière des armures ou autre recoin. Il n'avait même pas fait preuve de prudence en entrant. Il s'arreta alors de respirer, ferma les yeux et se concentra pour voir s'il n'entendait pas le moindre bruit. Le silence était opressant, c'est alors qu'il entendit un bruit, infime, un souffle, sur sa gauche, derrière une armure à une dizaine de mètres de lui. Il rouvrit les yeux, déterminé, il se déplaca si discrètement et si vite que son adversaire n'avait pas eut le temps de comprendre qu'il était repéré. Le jeune assassin contourna l'armure dégaina une dague qu'il placa sous la gorge de son adversaire.

- Qui êtes vous et comment êtes vous rentré?

Son adversaire ne pris pas le temps de répondre et voulu s'enlever de l'emprise de Selhan... mauvais choix... grossière erreur. Selhan lui trancha la gorge et le laissa tomber sur le sol. C'était un mercenaire, Selhan ne le savait pas, mais s'en était un. Il laissa ses deux dagues et cinq couteaux sur le mercenaire et parcouru les dagues neuves et les couteaux des mains pour voir lesquels lui plaisaient le plus. Son choix avait été rapide, deux dagues qui coupait parfaitement et avec un équilibre tel qu'il pouvait les tenir avec un doigt placé juste après la garde. Puis il prit cinq couteaux parmis tout ceux exposé, cinq couteaux très légé mais très bien affuté qu'il glissa dans les emplacement prévu à cet effet.
Alors qu'il était prêt à se retourner pour partir de la salle il entendit un bruit à l'entré de celle.
Il se retourna d'un coup pour voir qui lui barrait le passage, c'était une silouhette féminine mais avec le contre jour il ne distinguait pas les traits de celle-ci. Non en faite, il avait très bien reconnu cette silouhette, pour l'avoir rencontré auparavant...


- Lya?

[HRP: Si ton entré ne te plait pas ou si tu préférais faire le RP ailleur dit le moi Wink ]


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdu dans l'académie [Terminé]   Mer 15 Déc 2010 - 15:56

Lya aidait un jeune homme à se mettre assis sur son lit. Il était torse nu, et une grande cicatrice provenant tout droit du soin des rêveurs courrait le long de son dos. Tout autour, du sang coagulé formait une tâche grenat sur la peau pale. La Félixia prit un linge et le trempa dans un baquet d'eau, puis entreprit d'enlever le sang d'un geste mécanique, veillant à ne pas trop appuyer sur la cicatrice encore enflammée. Ceci terminé, elle fit boire le jeune homme, lui adressa un sourire et se releva, cherchant des yeux un autre blessé dont il fallait s'occuper. Son regard s'attarda sur une fenêtre. Derrière les frontières de l'académie, entre deux montagnes, un douce lueur rose et orangé colora petit à petit les nuages. Le jour se levait.

Une rêveuse s'approcha de Lya et lui murmura:


-J'ai vu ce que tu as fait cette nuit. Merci. Mais maintenant, va te reposer. C'est fini, laisse nous terminer.

Et avant que la jeune femme n'ait pu protester, la rêveuse l'amena tranquillement jusqu'à la porte des appartements de Duncan et referma derrière elle. Lya aurait bien voulu rester, mais il fallait admettre que la jeune rouquine avait raison. Maintenant que le silence avait remplacé les gémissements, les voix feutrées et les murmures de la pseudo infirmerie et que tout ces sons ne la maintenait plus éveillée, l'apprentie marchombre sentait ses paupière se fermer inexorablement et percevait de moins en moins bien les sensations de son corps. Son esprit embrumé par le manque de sommeil lui dicta néanmoins qu'il fallait qu'elle marche vers le dortoir des Félixia. Mais il fut incapable de lui indiquer la bonne direction. Au lieu de continuer dans ce couloir jusqu'à l'aile Ouest, Lya se dirigea vers les escaliers. Elle hésita un instant. Devait-elle monter ou descendre? Elle ne s'en souvenait plus. Un odeur de fumée provenant d'en haut, la Félixia décida de descendre jusqu'au rez de chaussé.

Une fois en bas, son cerveau était entièrement occupé par l'image d'un lit et d'une couverture bien chaude. Lya continua de marcher machinalement. Elle arriva dans ce qu'elle reconnut être l'aile principale. Puis, la Félixia passa devant un corps d'homme, en face des cuisines d'où se dégageaient un odeur de brulé. Elle ne s'en étonna même pas et continua son chemin pour arriver dans l'aile Est. Elle passa devant la salle d'arme sans y jeter un regard et arriva enfn face à la porte de l'armurerie.

Celle-ci était ouverte. La lumiére du soleil arrivait dans le dos de Lya pour se propager dans la pièce remplie d'arme. Un début de souvenir apparut ans l'esprit de la Félixia, mais un voix étonnée l'empécha de prendre forme. Un voix qui prononça son nom. A travers le brouillard de ses yeux, Lya distingua un homme. Elle savait qu'elle le connaissait mais malgrès tout ses efforts, elle ne parvenait plus à se rappeller où elle l'avait rencontré.

Selhan.
Oui, c'était son nom. Il fallait qu'elle lui dise quelque chose. Duncan prononcait des mots, mais Lya ne parvenait pas à en retenir le sens. Elle avait fait une promesse. L'Auberge du Siffleur. Elle s'en rappelait maintenant. La Félixia l'avait rencontré la-bas. Et il y avait cette écharpe rouge. La conscience de la jeune femme divaguait complètement. Elle ne savait plus ce qu'elle disait, ni ce qu'ele faisait, ni ce qu'elle pensait. Elle avança de quelques pas, difficilement. Saisit le poignet de Selhan et l'entraina du mieux qu'elle put en dehors de l'armurerie. Ce qu'elle avait à dire ne pouvait pas être dit ici.

Il fallait qu'elle lui dise quelque chose. Mais elle ne savait plus quoi.



_______________
 
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdu dans l'académie [Terminé]   Mer 15 Déc 2010 - 18:57

Selhan contempla cette apparition soudaine dans l'encadrement de la porte. Que faisait-elle ici? Les combats faisaient-ils toujours ragent dehors? Pourquoi avait-elle quitté les lieux sûrs? Sans lui répondre à sa question réthorique, elle vint lui prendre le bras et l'enmena sans rien dire en dehors de l'armurerie. Le jeune assassin se laissa faire, pourquoi? Il ne le savait pas vraiment, il ne réfléchissait plus, se posait trop de questions. Lya était en train de l'enmener aux travers des couloirs et escaliers qu'il ne connaissait pas quand soudain au milieu d'un couloir plutot sombre il l'arreta. Lya en sentant Selhan s'arreter se retourna.

- Lya... Quesqu'il y a? Pourquoi cours tu comme sa? Quelque chose ne va pas?

Il fit une pause, il avait plein de question à lui poser, mais il s'arreta de parler car quelque chose l'intriguait. Le bruit... oui c'était ça, il n'y avait plus aucun bruit. Les combats étaient-ils finit? Les mercenaires avaient-ils perdu? Ou avaient-ils gagnés et c'est pour cela que la jeune femme qui lui faisait face ne répondait pas? Il remarqua aussi qu'au bout du couloir beaucoup de lumière entrait, il faisait donc jours. Il n'avait pas vu le temps passé, il regarda une nouvelle fois Lya et lu de la fatigue dans son regard.

- Il faudrait que tu te repose, tu a passé une longue nuit. Pourquoi ne parle tu pas? Les combats sont finit? Je n'entend plus de bruit.

Il s'arreta de parler, il voulait laissé le temps à la jeune femme de s'exprimer aparament elle avait quelque chose d'important à lui dire et lui ne faisait que poser des questions, sa ne devait pas faciliter les choses. Le silence fut alors profond, l'Académie était vraiment calme, il faut dire que de tels combats ne pouvaient que faire suivre le silence. Il observa ce couloir sombre qu'il ne connaissait pas, il n'était jamais venu dans cette partie de l'académie. Son regard revint vers la jeune femme, les rayons du soleil qui commencait à se faire intense au bout du couloir atteignait Lya, les rayons qui arrivaient derrière elle et le bleu de ses yeux la rendait très jolie il fallait l'avouer, Selhan en oublia presque pourquoi il était là, ou plutot qu'il voulait savoir pourquoi... tout sa n'était plus très clair dans son esprit.
Il s'arreta de penser et attendit une réponse de Lya.



_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdu dans l'académie [Terminé]   Ven 17 Déc 2010 - 11:34

Lya sentit Selhan s'arrêter brusquement derrière elle. Elle se retourna et lui lança un regard interrogateur. Puis, elle vit ses lèvres bouger légèrement, mais n'entendait pas ce qu'il disait. Pourtant, elle pouvait percevoir les sons feutrés de l'académie sortant de sa léthargie après la bataille de la nuit, mais les mots que prononçait le jeune homme ne parvenaient pas jusqu'à elle. Ca devait être à cause de la fatigue. La Félixia voulait tellement dormir. Ce besoin pulsait en elle comme un spirale infernale. Mais une petite parcelle de son esprit restait éveillée et Lya savait qu'il fallait qu'elle dise quelque chose à Selhan. Elle se l'était promis. Mais le problème était qu'elle ne savait plus quoi.

~ Il y avait du bruit, des cris de rage et de douleur. Un lumière aveuglante illuminait la scène. Lya courait. Elle était poursuivie par un fantôme vêtu de noir. Un deuxième spectre se joignit au premier. Lya courait, mais elle sentait qu'il émanait des deux fantôme une aura dangereuse. Ils voulaient la tuer. Cette certitude pulsait en elle, faisant frémir son âme de peur. Et soudain, un obstacle s'interposa entre les spectres et elle. Lya ne courait plus, elle n'avait plus peur. Les fantômes avaient disparus.~

Plongeant son regard dans celui de Selhan, Lya laissa sa main glisser dans la sienne. Le rêve d'un souvenir chargea à nouveau son esprit.

~Ils étaient dans une pièce calme malgré les gémissements qui se faisait entendre. Les phrases qui se glissèrent entre les lèvres de la Félixia étaient cruelles. Mais le regard de celui à qui elle parlait semblait ne pas lui en vouloir. Ses paupière se fermèrent doucement et Lya regretta. Elle voulait le remercier et surtout...~

S'excuser. Pour ne pas laisser le poison des mercenaires s'emparer d'elle. Pour ne plus regretter surtout. Ravaler ce qui lui restait de fierté et d'orgueil. Juste parler. Trouver les bons mots. Lya fronça les sourcils sous l'effort combiné qu'était de rester éveillée et de réfléchir en même temps.


-Je voulais... C'est bien que je sois tombée sur toi. Même si je ne sais pas comment ça se fait que l'on soit la tout les deux. Parce que il faut que je te dise quelque chose. Tout à l'heure, chez Duncan, je ne pensais pas ce que je t'ai dis.. Enfin si, je le pensais... Mais plus maintenant. Alors, j'aimerais bien que tu m'excuses opur mes mots, et aussi, je te remercie de m'avoir sauvée des mercenaires.

Lya leva enfin les yeux sur ceux océan de Selhan. Sa tirade était un peu emmêlée, mais elle avait réussi à s'exprimer malgré le sommeil qui tentait de l'attirer dans son piège. Sans qu'elle sache pourquoi, les yeux de Lya s'embuèrent de larmes. La tension de la batailles, celle du aux blessées de la nuit, la peur, la fatigue... La Félixia cligna des paupière un seule fois et les larmes qui apparurent le long de ses joues évacuèrent en partie tous ces sentiments négatifs. Elle murmura:

-Je suis désolé... vraiment.

Et elle se blottit contre Selhan.


_______________
 
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdu dans l'académie [Terminé]   Ven 17 Déc 2010 - 13:28

- Je voulais... C'est bien que je sois tombée sur toi. Même si je ne sais pas comment ça se fait que l'on soit la tout les deux. Parce que il faut que je te dise quelque chose. Tout à l'heure, chez Duncan, je ne pensais pas ce que je t'ai dis.. Enfin si, je le pensais... Mais plus maintenant. Alors, j'aimerais bien que tu m'excuses opur mes mots, et aussi, je te remercie de m'avoir sauvée des mercenaires.

Voila c'était fait, elle avait enfin réussit à parler, Selhan ne comprenait pas pourquoi elle s'en voulais autant, il ne lui reprochais rien, il n'avait jamais eut de regret, il avait pris tellement de vie qu'il n'avait jamais pensé au regret, au pardon. Il la regarda, elle le remercia de l'avoir sauvée.
Puis elle commenca à pleurer et ajouta presque innaudible:


- Je suis désolé... vraiment.

Et sans avoir eut le temps de répondre quelque chose elle se blottit contre lui. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait mais en écoutant que son instinct il replia ses bras autour de Lya. Et lui répondit d'une voix douce et paisible.

- Ne t'en fait pas, tu n'a rien à te reprocher, la nuit à été longue et dur. Quand j'ai commencé à entendre des bruits venant de l'académie je me suis demandé ce qu'il se passait, je suis venu voir et j'ai vu les batailles qui faisaient rages. Mais tout ça n'est rien, je sais pas pourquoi mais je pense que nous sommes liés toi et moi. L'auberge, puis les combats, tu est la première personne en danger que j'ai vu en arrivant dans l'Académie. Et maintenant tu me retrouve totalement par hasard au milieu de l'académie alors qu'au début je voulais retourner dans la cours mais je me suis perdu. Non je ne crois pas aux coincidences. La mort n'arrive jamais par hasard, c'est une phrase que je me répète souvent, mais ce qu'il faut pas oublier dans cette phrase c'est que la vie n'arrive jamais par hasard non plus. Si tu est encore vivante ce soir, ce n'est pas grace à moi, c'est parce que tu devait vivre.

Il s'arreta de parler, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas parlé de cette facon, voila une bien drole de facon de réconforter une jeune femme. Mais ce qu'il disait, il le pensais, rien n'arrive par hasard, et leur trois rencontres en moins de trois jours le prouvait. Il vit que la jeune femme commencait à peiner sur ses jambes, Selhan libéra sa main gauche et la glissa en dessous des genoux de Lya, en un clein d'oeil elle se retrouva dans les bras du jeune assassin, sa tête toujours dans le cou de ce dernier.

- Tu est fatigué, indique moi le chemin pour te raccompagné à ta chambre, il faut que tu dorme.

Il commencait à douter de la réponse de la jeune femme, il lui avait murmuré ces mots dans l'oreille mais ne voyait pas si elle dormait deja ou pas, il commenca à marcher sans trop savoir ou il allait.



_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
avatar

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdu dans l'académie [Terminé]   Ven 17 Déc 2010 - 19:12

Lorsque Selhan referma ses bras autour d'elle, Lya sentit une douce chaleur l'envahir, et ses larmes s'arrêtèrent petit à petit en laissant quelques cicatrices brillante de leur passage sur les joues de la Félixia. Et puis, le jeune homme se mit à parler. Il parla longtemps et son monologue agit comme une berceuse sur la conscience de Lya. Doucement, ses paupières se fermèrent et elle se laissait de plus en plus aller dans les bras de celui qui l'entourait. Malgré cette envie impérative de dormir, la jeune femme réussit à comprendre que Sehlan ne lui en voulait pas. Et puis, elle bascula. Le sol s'éloigna sous ses pieds et le monde autour d'elle ne fut soudain plus qu'une chimère incertaine. Lya entendit:

-Tu est fatiguée, indique moi le chemin pour te raccompagner à ta chambre, il faut que tu dormes.

Dormir. La maintenant tout de suite! Non, il fallait qu'elle lui indique le chemin. Lya souffla:

-Demande le dortoir des Félixias.

Et elle s'endormit enfin, les bras autour du cou de Selhan.

~Sur un chemin enneigé, un enfant d'une dizaine d'année jouait seul. Il était vêtu d'une cape blanche bien trop grande pour lui qui se fondait avec la neige. Invisible et pourtant présent. La capuche rabattu sur sa tête empêchait de voir son visage. Lya le contourna... elle n'était pas vraiment la, elle le savait... L'enfant arrêta son jeu et parut apercevoir quelque chose au loin, car son regard azur se fit soudain vif et intéressé. Le décor changea et la blancheur de la neige fut remplacé par une pièce noire qui paraissait s'étendre à l'infini. L'enfant avait toujours ce même regard et des dizaines de dagues apparurent à ses pieds, comme par magie. Lya ne fut pas surprise. C'était normal. Du sang coula des mains de l'enfant, goutte à goutte. Il était impossible à la jeune femme de détacher ses yeux du liquide vermeil. Elle avait peur.~

Tout devient blanc. A moins que ce ne soit du noir? Lya dormait profondément.



_______________
 
avatar

Assistant du Maître d'armes
Messages : 234
Inscription le : 09/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdu dans l'académie [Terminé]   Ven 17 Déc 2010 - 19:47

-Demande le dortoir des Félixias.

Lya avait à peine murmuré cette phrase qu'elle s'endormait dans les bras du jeune assassin. Il continua de marcher au hasard dans les couloirs de l'académie. Il ne regardait pas ou il marchait, il regardait cette jeune femme qui dormait dans ses bras. Une sensation bizard l'envahissait, il ne connaissait pas cette sensation, du moins il ne s'en rappelais plus, il l'avait oublié depuis bien longtemps, il avait été forcé de l'oublier, pour faire ce qu'il a fait depuis tant d'année, il avait été obligé, l'amour, une notion que Selhan ne connaissait plus depuis bien longtemps. Il ne comprenait pas, et d'ailleur lui aussi commencait à etre fatigué, il faut dire qu'il s'était battu durement et que sa faisait plus de 24h qu'il n'avait pas dormit. Sa fatigue devenait intense mais son endurance était plus forte, ses années d'entrainement lui suffisait à ne pas sombrer et garder cette jeune femme dans ses bras. Il croisa enfin le chemin d'une personne qui lui indiqua où se trouvait le dortoir des félixias. Il s'y dirigea, toujours plongé dans ses pensés. Il regarda une nouvelle fois Lya, et sans savoir pourquoi une image lui revint dans l'esprit, c'était lui, quand Sernan l'avait trouvé, il était seul dans la neige en plein hiver. Cette image c'était effacé de son esprit il y a bien longtemps, pourquoi ressurgir maintenant? Il ne s'était jamais rappelé de son passé, de ce qu'il avait été avant ses 10ans, tout ce qu'il se rappelait c'était ses 10ans d'apprentissage auprès de son maître assassin... L'amour, il planait au-dessus de lui depuis qu'il avait rencontré cette jeune femme dans une auberge d'Al-pol mais il ne le savait pas, tout simplement car il ne reconnaissait pas cette sensation, non il ne comprenait pas, que se passait-il? Il se secoua la tête comme pour retrouver ses esprits.

" Qu'esce qui m'arrive aujourd'hui? Beaucoup trop de chose étranges, il faut que je me repose. "

Il remarqua qu'il était enfin arrivé là où la personne qu'il avait croisé lui avait dit d'aller.

" C'est ici le dortoir des Felixias?"

Il voyait plein de lit, ne sachant pas trop si un était plus à quelqu'un, si Lya en avait un à elle, il se dirigea vers un au hasard. Il déposa la jeune femme avec douceur sur le lit puis s'allongea à son tour en se blottissant contre elle. Il s'endormit en très peu de temps et partit dans ses rêves...

[HRP: faudrait peut etre continuer dans le topic "les dortoirs des felixias"?]


_______________


La mort n'arrive jamais par hasard.

Où que je sois, si j'y suis, la mort y est aussi.

A l'inverse, où que tu sois, si la mort y est, j'y suis aussi.

Mais si je ne suis pas là avec toi, il n'est pas dit que tu ne meurt pas.

Ma protection sera ta seule dévotion.


La méditation est noble, le courage est fort, la confiance est suprême
mais seule la mort règne.


Où que tu aille je te suivrait les yeux fermés parceque si j'ai confiance alors mon âme et mon instinct me guiderons mieux que mes yeux... Sache le!
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Perdu dans l'académie [Terminé]   



 
Perdu dans l'académie [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» perdu dans la forêt !
» Petite virée dans le Canyon [libre]
» Perdu dans le désert !
» Perdu dans ses pensées et son manteau...
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ? ( terminé )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: L'armurerie de l'Académie-