Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteAinsi, découvres ta Voie [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitimeMer 17 Nov 2010 - 17:03

==> La volière.

Oui, son poignard était important pour Lya. D'abord, parce que c'était la seule arme qu'elle ai jamais appris à manier, ensuite et surtout parce que le jeune homme qui la lui avait offert prenait une place importante dans son coeur. Les deux femmes descendirent les escaliers que la Félixia avait emprunté pour venir jusqu'à la volière. Cette fois, Elera parlait et Lya écoutait. Arrivée devant une porte fermée, l'apprentie marchombre cru que son Maître s'était trompé et qu'elles allaient faire demi-tour. Ce fut avec un étonnement non feint qu'elle vit Elera crocheter rapidement la serrure. Puis elle ouvrit la porte.

Des armes. Et des armures. Des lames affutées, grandes ou petites, des armes de jets de toutes formes, des arcs, des arbalètes, de flèches, des boucliers, des casques et des dizaines d'autres formes se dessinaient sous les yeux émerveillés et horrifiés de Lya. En écoutant les paroles d'Elera, la Félixia ne sut que choisir. Elle tourna sur elle-même plusieurs instants, son regard se posant sur les lames argentées, ignorant les énormes haches, les arbalètes et les arcs. elle considérait cela trop encombrant. Enfin, elle arrêta de tournoyer pour s'approcher d'un mur où était suspendu étoiles de jets de toutes les formes imaginables.

-J'aimerais bien savoir lancer ça,
fit-elle en les désignant. Comme tu l'as dit, la distan
ce a quelque chose de rassurant. Mais l'arc et l'arbalète ne m'attire pas.

Un
jour peut-être mon prince viendra apprendrait-elle à manier une de ces deux armes. Mais pour le moment, la jeune Félixia considérait que les étoiles de jets seraient parfaites. Elle se détourna ensuite pour se diriger à l'endroit où était disposé les armes à longues lames. Devant la variété de choix qui s'offrait à elle, Lya hésitait. Pourtant, son regard revenait sans cesse vers les sabres. En saisissant un, l'apprentie marchombre se retourna pour annoncer, un sourire aux lèvres :

-Et... je pense qu'un sabre complètera la panoplie de la parfaite petite marchombre. Que penses-tu... de ce choix?

Une inquiétude saisis brutalement la jeune femme. Et si c'était un test? Pour voir si elle tenait réellement à son poignard. Instinctivement, Lya porta un mains à son avant bras, pour se rassurer, se dire qu'il était toujours là et qu'elle ne l'oubliait pas. Elle attendait anxieusement la réponse d'Elera




_______________
Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Jt10Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Confra10 
Elera

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitimeSam 20 Nov 2010 - 20:22

Il n’y avait aucun jugement dans les yeux d’Elera ; seulement une vive curiosité, alors que Lya faisait ses choix. Etoiles de jet. Fines, rapides, et simples, traits mortels lancés d’un mouvement du poignet. C’était une arme discrète, et souvent privilégiée des marchombres. Elera ne les appréciait pas particulièrement ; le métal ne chante pas la même mélodie que le bois. Elles lui avaient pourtant sauvé la vie plusieurs fois… Lya semblait aimer ce qui était aisément manipulable, ce qui tenait au creux de sa main, s’éloignant et des arcs et arbalètes aux mécanismes plus complexes, mais aussi des haches et des épées à deux mains. L’inconnu ne l’attirait pas particulièrement non plus ; ses yeux passaient rapidement sur les armes exotiques, se raccrochant aux formes plus connues. Lorsqu’elle s’approcha des longues lames, c’est le sabre qu’elle prit entre ses mains.

Etonnant.

Et puis il y eut cette peur qui faisait trembler sa voix, et la main qui cherchait son poignard pour se rassurer. Elera se dépêcha de faire taire ses doutes.

- Il n’y a pas de bon et de mauvais choix, Lya. Juste ceux que tu fais, et ceux que tu ne fais pas.

Elle s’approcha, prenant le sabre que la Felixia venait de choisir pour le soupeser.

- Il n’y a pas de parfait petit marchombre, non plus. La voie des marchombres n’est pas une impasse, ou une montagne qu’il suffit de grimper pour en arriver au sommet. La voie des marchombres s’étend à l’infini. Comme le ciel. Et il n’y a pas qu’une seule manière de l’arpenter… Pas une seule panoplie, pas une seule arme, pas une seule manière d’être ou de se battre. La seule chose qui nous unit, c’est que nous tendons tous vers la même chose.

C’était un bon sabre ; Jehan Hil’ Jildwin faisait bien attention à ce que l’armurerie ait toujours en son sein des armes de bonne qualité… L’Académie ne devait produire que le meilleur. Les meilleurs apprentis, pour forger des esprits, les meilleures lames, pour qu’ils puissent atteindre leur plus haut potentiel. Mais malgré sa qualité, ce n’était peut-être pas celui qui conviendrait le mieux à Lya. La lame semblait un peu trop courte à Elera, déjà…

- Il est vrai que rares sont les marchombres à choisir le sabre, mais cela ne veut pas dire que cela ne te conviendra pas. Les armes que tu choisis, Lya, ne sont que des reflets de ce qui te définit ; que des moyens sur la voie.

Pourtant, c’est avec ce sabre là que Lya apprendrait. Parce qu’il lui faudrait apprendre à vivre avec ses choix, quoiqu’ils soient… et puis apprendre la souplesse, apprendre le droit de changer d’avis. Elle apprendrait les différences entre un sabre et un autre, au fur et à mesure, pour pouvoir mieux les distinguer ; et puis un jour, peut-être pourrait-elle recevoir le sien propre, forgé pour elle et adapté parfaitement à elle, plus tard. Pour le moment, celui-ci serait amplement satisfaisant. Et maintenant, avant de le lui rendre, le temps des questions rituelles.

- Pourquoi as-tu choisi le sabre ? Pourquoi as-tu choisi une arme à distance, et une lame longue ? Pourquoi veux-tu apprendre à te battre avec autant d’armes différentes ? Pourquoi veux-tu te battre, Lya, et contre qui, ou quoi ?

Elle fit une pause, légère, avant de terminer :

- Pourquoi t’apprendrai-je à donner la mort ?


Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitimeDim 21 Nov 2010 - 21:00

La tête légèrement penchée sur le côté, Lya écoutait ce que lui disait Elera. Elle absorbait ses mots, mais ne comprenait pas la moitié de ce qu'ils voulaient dire. Peu lui importait. Elle y réfléchirait plus tard, dans le dortoir des Félixias, perchée en haut d'un arbre ou en compagnie du silence. Le parfait petit marchombre. Lya avait dit ça pour rire, comme on lance une phrase qu'on ne pense pas vraiment. Apparemment, Elera prenait cela très au sérieux, et l'intérêt de la jeune femme en fut renforcé. Si elle ne comprenait pas vraiment ce que son Maître lui disait, elle fut rassurée par ses mots... Très vite suivis d'une foule de questions. La Félixia sourit. D'habitude, c'était elle qui posait les questions de cette façon. Le fait que les rôles soit inversés lui donnait l'étrange impression d'observer une pièce de théâtre en train de se jouer.

Les phrases virent naturellement, sans que Lya ai besoin de chercher ses mots:

-Le sabre parce que la lame et suffisamment longue pour ne pas me désavantager, et en même temps suffisamment courte pour ne pas gêner mes mouvements. Et puis, j'aime sa forme. C'est un peu comme un arc sans corde. Ça me plait. Quand aux étoiles de jets, elles sont discrètes, et tu l'as dit toi-même, la distance donne une impression de sécurité. Quand aux différences des armes, c'est parce que chacune à des caractéristiques adaptées aux différentes situations. Les étoiles pour la distance, le sabre pour le combat, et le poignard pour sa discrétion.

La question qui suivait faisait hésiter Lya. Pourquoi? Pour venger ses parents mort à sa naissance et dont elle ne connaissait même pas le nom? Stupide. Contre qui? Contre ceux qui avaient tué les parents en question et dont le nom lui était tout aussi inconnu? Encore plus stupide. Contre quoi? Contre... sa peur. Sa peur de perdre ses parents, ses vrais parents qui l'avaient élevé, nourri, et surtout aimé... Et qu'elle n'avait pas vu depuis.. depuis trop longtemps. Mais se battre contre la peur ne nécessitait pas d'arme. C'était alors tout aussi stupide. Lya répondit d'une voix basse:

-Je ne sais pas pourquoi, contre qui et contre quoi.


Et puis la dernière question. Lya pouvait voir dans les yeux améthystes d'Elera que sa réponse allait beaucoup compter. Pourquoi t'apprendrais-je à donner la mort? Les mots pour lui répondre virent se placer petit à petit dans l'esprit de l'apprentie marchombre, et lorsque enfin elle les délivra, une sorte de tension qui pesait dans l'air disparu.

-Je ne veux pas que tu m'apprennes à donner la mort. Je préfèrerais que tu m'apprennes à m'en défendre.



_______________
Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Jt10Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Confra10 
Elera

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitimeSam 27 Nov 2010 - 14:48

Polyvalente. Lya voulait être polyvalente, apprenant à dompter les avantages de plusieurs armes, plutôt que de savoir parfaitement en utiliser une. Elle était flexible, ambitieuse, aussi. De la bonne ambition, qui pousse de l’avant. Ses explications étaient rationnelles, ses choix logiques. Beaucoup plus longues et beaucoup moins subjectives que celles qu’avait pu donner Elera lorsqu’elle avait été à sa place, mais pas moins vraies… Chacun avait sa propre réponse. Il suffisait d’en prendre conscience. Lya ne pensait pas, comme la plupart des marchombres, que le sabre, comme l’épée, était trop barbare et trop voyant ; elle y voyait une force, lorsque bien manié, comme les guerriers. Elle voyait toutes les armes comme ayant leurs propres qualités, toutes utilisées dans le même but mais de différentes façons, et pensait davantage au résultat qu’au moyen. Sauf que contrairement aux guerriers, elle ne souhaitait pas particulièrement se battre, n’avait pas de cause à défendre. Elle se contentait de vouloir savoir se protéger. Sans regarder plus loin, à ce que cela pouvait vraiment signifier…

- Tu veux apprendre à te défendre, sans tuer. Mais tuerais-tu, si cela signifiait sauver ta propre vie ? Celle de tes amis ? Celle d’un parfait inconnu ? Tuerais-tu quelqu’un qui n’est pas un danger pour toi ou qui que ce soit d’autre à ce moment, pour une raison ou une autre, parce qu’il serait Mercenaire du Chaos, assassin, voleur, ou aurait commis des actes avec lequel tu n’es pas d’accord par le passé ? Tuerais-tu quelqu’un de dos, sans qu’il ne sache que tu es là ? Tuerais-tu par vengeance ? En mémoire de tes parents ? Si quelqu’un en qui tu tenais te le demandait ? Si quelqu’un t’en donnait l’ordre ? Ou pour ce que tu crois être le bien ? Si tu pouvais tuer, que c’était le choix le plus facile, mais qu’il y en avait un autre, que ferais-tu ?

Une série de questions, dont les réponses étaient loin d’être aisées ; mais elle devait savoir quel était l’état d’esprit de son apprentie avant de lui apprendre quoique ce soit de plus avancé.

- Tu ne sais pas pourquoi, contre qui ou contre quoi tu te battrais, tu veux juste savoir défendre ta vie ; mais si apprendre à se défendre de la mort, c’est aussi apprendre à la donner, utiliserais-tu ce que je t’apprendrais ? Tu n’es pas obligée de savoir te battre pour savoir te défendre. Tu peux aussi apprendre à ne pas t’exposer au danger, ou à le fuir. Pourquoi préfères-tu savoir manier les armes ?

Et malheureusement pour Lya, elle allait devoir faire face aux réponses, et y réfléchir, si elle ne les avait pas. Parce qu’elle n’était pas encore au bout de ses interrogations, si elle voulait avancer sur la voie des marchombres. Le chemin de la liberté n’était pas le plus facile à arpenter…

- Tu m’as dit vouloir devenir marchombre pour la liberté. Considères-tu que savoir te battre te rendra libre ? Et si oui… pourquoi n’as-tu pas choisi la voie des guerriers ?

Accroche-toi, Lya, et n'ai pas peur de tes réponses...

Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitimeLun 29 Nov 2010 - 21:40

Des questions. Une avalanche de questions faites de mots, de phrases, de syllabes, de lettres, d'émotions. Des questions auxquelles Lya n'avait pas de réponses pour les trois quart. Des questions qui en faisaient surgir d'autres dans son esprit enfiévré. Comment répondre alors qu'elle en avait déjà oublié la moitié? Où Elera allait-elle les chercher, toutes ces questions sur la mort, la façon de tuer, le pourquoi du comment et ses dérivés? D'ailleurs, il y n avait trop, des dérivées. Ils faisaient apparaître des images auxquelles la Félixia préféré ne pas penser. Mais parmi ce chaos de mots, la jeune femme parvint à en retenir quelques uns: Vie, Amis, Inconnus, Mercenaires, Passé, Vengeance, Mémoire... et Parents. C'était ce qu'elle voulait. Sa deuxième priorité dans sa vie. Son deuxième choix: tuer ceux qui avaient tué ses parents. Bien qu'elle ne les ait jamais connus, qu'elle ne sache pas qui avait pu les tuer, qu'elle ne sache pas se battre, et bien qu'elle l'ai nié un peu plus tôt, Lya savait qu'elle voulait venger la mémoire de ses parents. Elle répondit alors d'une voix assurée, faisant face à ses décisions:

-Parmi toutes tes questions, il y en a deux, qui n'en forment en fait qu'une, à laquelle je suis ure de pouvoir répondre. Lorsque je saurais qui a assassiné mes parents, je tuerais pour les venger. Je tuerais pour leur mémoire... J'en suis sure.

Un autre mot se distinguait parmi ceux que lui avait donné Elera: Ordre. Je t'ordonne de... ordonner... Tu m'ordonnes de... ordonnance ?... Ils ordonnent... Un mot méprisable que Lya n'avait que très peu respecté durant sa courte vie. Un mot qui, selon elle, ne devrait pas exister. Dont la notion même ne devrait pas exister. Il ne faut jamais dire jamais:

-Jamais je ne tuerais parce qu'on me l'ordonne. Je n'accepte pas d'ordres, sauf de toi parce que tu es mon Maître et que je t'aime... C'est la base même des marchombres, non?

La question n'en était pas une. En revanche, il y en avait une qui avait particulièrement attiré l'attention de la Félixia. Si tu pouvais tuer, que c'était le choix le plus simple, mais qu'il y en avait un autre, que ferais-tu?Encore des choix. La réponse à une question était-elle un choix?
Tu as toujours le choix Lya. Cette phrase surgit dans la mémoire de la jeune femme. Une phrase prononcée par Elera, elle ne savait plus vraiment où, ni quand, mais peu importait. Tu as toujours le choix Lya. Oui, une simple réponse était un choix, comme pouvait l'être un geste, une émotion ou un acte. Sa réponse était un choix:

-Imagine que tu es chez toi. Imagine qu'il neige. Imagine que tu dois aller quelque part, peu importe où. Tu peux choisir d'y aller malgré la neige, et rallonger le temps de ta route par trois. Mais tu peux aussi rester chez toi, à regarder la neige tomber de ta fenêtre. Je pense que ton choix sera influencé par la couche de neige, par la distance que tu as à parcourir, par le lieu où tu dois te rendre, et par le pourquoi tu dois y aller. Alors, quand tu me demandes de choisir entre tuer, la facilité, et ne pas tuer, la difficulté, je crois que tout dépend des circonstances, comme pour la neige et le chemin.

Après une courte réflexion, elle continua:

-Et savoir se battre ne rend pas libre. C'est juste un pas sur le chemin de la liberté. C'est pour ça que je n'ai pas choisi la voie des guerriers. Pour ça, et parce que tu es venue me trouver.

La voie des guerriers. Ces quatre mots rappelaient à Lya sa rencontre avec Halina, le jour de son arrivé à l'académie. Elle n'avait pas revue la jeune femme depuis, mais grâce à elle, sa vision des guerriers avait changé, et l'apprentie marchombre lui en était reconnaissante.
Et puis soudain, Lya eut peur. C'était juste un infime filet qui lui enserra le coeur un simple instant. Mais cette sensation lui fit l'effet d'un coup en plein visage. Elera et elle parlait de tuer. Elles parlaient de donner la mort. D'enlever unevie. Ou de se faire prendre la sienne. Oui, j'ai peur de la mort... Tu mourras libre Lya. Mourir. Non, la jeune femme ne voulait pas mourir. Pas maintenant. Elle voulait vire. C'était un besoin tellement fort qu'elle ne parvenait pas à l'exprimer avec de simples mots. Alors, elle se contenta de répondre, comme pour justifier la fait qu'il lui fallait vire encore:

-Et pour toutes tes autres questions, je pense que c'est plus ou moins une question d'instinct, de choix direct sans réfléchir.


Laisse moi le temps d'y penser.



_______________
Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Jt10Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Confra10 
Elera

Marchombre
Messages : 1576
Inscription le : 12/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitimeJeu 9 Déc 2010 - 11:23

La vengeance. Les yeux d’Elera se perdirent dans le vide, alors qu’elle repensait à cette Enfant du Chaos qui, pour se venger des tortures que lui avait infligée l’Académie, était maintenant à la tête de l’école de Merwyn à tirer les ficelles dans le noir. Œil pour œil, dent pour dent – ils étaient tellement, autour d’elle, à penser en ces termes. Pourquoi ne pouvaient-ils pas tous pardonner, tenter d’avancer vers l’avenir, plutôt que de mâchouiller la poussière âpre du passé ? La vengeance ne pouvait mener qu’à un monde aveugle à la bouche pleine de cavités. Elera fixa son apprentie ; est-ce qu’elle serait capable de le lui faire comprendre, seulement ? Elle n’en était pas sûre ; mais il lui fallait essayer. Son regard fondit un instant, comme si elle s’excusait auprès de Lya, s’excusait parce que l’avalanche de questions n’avait pas encore stoppé sa chute. Ce qui ne l’empêcha pas de parler tout de même. Elle ne pouvait pas laisser à Lya le temps d’y penser ; si elles ne connaissaient pas les réponses maintenant, où les trouverait-elle plus tard ?

- Et si tu découvrais que les assassins de tes parents sont des amis à toi, des personnes à qui tu tiens ? Et si tes parents étaient des mercenaires du Chaos, ou que ceux qui les ont tués l’ont fait pour se protéger d’eux ? Je ne connais pas ton histoire, Lya ; je ne connais pas tes parents, et je ne sais pas dans quelles circonstances ils ont trouvé la mort. Mais tout n’est jamais tout blanc ou tout noir, c’est beaucoup plus compliqué que ça… Imagine, tu trouves les assassins de tes parents, et tu te venges. Et si ces assassins avaient eux-mêmes une famille, des enfants, une fille, peut-être, qui se retrouverait orpheline et rêverait comme toi de tuer le meurtrier de ses parents ? Ce serait toi, toi qu’elle chercherait, sur toi qu’elle se vengerait, car ce sera ta faute si elle se retrouve seule. Chaque mort est un trou béant dans la vie de quelqu’un d’autre, même s’il est une indifférence dans celle de la multitude qui n’en connait même pas l’existence. Tout n’est pas tout blanc ou tout noir, Lya. Assassins ou pas, ceux qui ont tué tes parents ont aussi leur histoire. Ils ont fait un choix, celui de tuer ; mais comment peux-tu les condamner pour cela, alors que tu t’apprêtes à faire le même ?

Elle fit une pause, bien consciente que ce qu’elle disait à son apprentie n’était pas facile pour elle, avant d’ajouter :

- Tu as raison. Tout dépend des circonstances. Ne l’oublie pas, lorsque tu te retrouveras face à eux. Chacun de tes actes aura des conséquences. Nous sommes Marchombres ; c’est l’harmonie que nous recherchons par chacun de nos gestes. Alors ne l’oublie pas, avant de faire ton choix. S’ils doivent mourir, fais, personne ne te l’interdit. Et s’ils ne le doivent pas, que tu en es capable, pardonne, tu es la seule à pouvoir t’en empêcher aussi.

Elera retourna alors le sabre dans sa main, les doigts serrés sur le plat de la lame. Elle attendit, quelques secondes, avant de faire à son tour son choix. Celui de faire confiance à son apprentie, et de lui offrir l’outil qu’elle recherchait, la lame qui fendrait son chemin de liberté. Elle tendit la garde à son apprentie, puis lui sourit largement, marquant la fin de l’orage et la première éclaircie.

- Il est à toi.

Puis elle se mordit la lèvre, avant d’avouer sur un ton amusé :

- Par contre, je vais être obligée d’avouer mon incompétence totale de maître pour t’apprendre à le manier. J’ai les bases, mais j’ai vraiment horreur des armes de métal. Je te conseille de suivre les cours de combattants – le professeur actuel est très dur avec ses apprentis, et je me méfierais de lui à ta place, mais je peux t’assurer qu’il est un très, très bon escrimeur. Il t’apprendra ce que tu dois savoir ; j’ajouterai à son enseignement mes conseils, pour que tu puisses te battre comme une marchombre et non pas comme une guerrière, mais les bases sont les mêmes, c’est seulement nos styles respectifs qui changent. Avec moi, tu apprendras le poignard, les étoiles de jet, le combat à mains nues. Mais j’ai encore tellement de choses à t’apprendre, qui n’ont rien à voir avec le combat… Mais je t’ai déjà retenue longtemps ici. Si tu le veux, tu es libre pour la journée ; sinon, tu peux encore me suivre…

Lya Dinal

Marchombre
Messages : 426
Inscription le : 20/11/2009
Age IRL : 24


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitimeMer 15 Déc 2010 - 17:39

[désolé du retard Embarassed ]

Lya ne comprenait plus rien. Les mots d'Elera se mélangeaient entre eux pour former un méli-mélo incompréhensible dans son esprit malmené. Elle ne voulait pas croire que ses parents aient pu être des mercenaires du Chaos. Elle ne voulait pas savoir. Elle ne voulait pas pardonner. En fait si, elle voulait savoir. Apprendre s'il faisait beau ce jour là, deux mois après sa naissance? Sa mère était-elle heureuse? Son père inquiet? Savaient-ils qu'ils allaient mourir? Et pourquoi ne l'avait-on pas tuer elle aussi? De la pitié, ou tout simplement parce que l'assassin n'en n'avait pas reçu l'ordre. D'ailleurs, Enéola et Zanor lui avait toujours dit que ses parents avaient été assassiné, mais était-ce seulement vrai? Toutes ces questions sans réponses. Mais un jour, Lya saurait ce qui c'était vraiment passé, et elle réagirait en fonction des circonstances.

Et ce jour là, elle n'oublierait pas que les actes pouvaient avoir des conséquences. Mais aujourd'hui n'est pas demain et Lya continua d'écouter les prochaines phrase qu'Elera pouvait avoir à lui dire. Des phrases qui ne vinrent pas. A la place, la marchombre lui tendit le sabre que la Félixia avait saisi un peu plus tôt. Lya ne le prit pas tout de suite, attendant que son maître termine de lui donner ses instructions. Quand ce fut fait, la jeune femme annonça:

-J'irais voir ce maître d'arme, et j'apprendrais le maniement du sabre. Mais pour le moment...

Elle serra la sabre entre ses mains et avança vers le râtelier ou il était posé un peu plus tôt.

-...Je n'en ais pas vraiment besoin.

Lya avait dit cela avec un étrange sourire posé sur ses lèvres. Mais un doute l'étreignait. Ne faisait-elle pas fausse route en refusant l'arme qu'elle-même avait demandé? C'était réagir en enfant gatée, mais la Félixia ne voulait vraiment pas le sabre. En tout cas pas tant qu'elle ne saurait pas l'utiliser correctement. Ensuite, elle ne s'en séparerait surement presque jamais, mais on en était pas encore là.

-Sur ce Elera, je te souhaite une bonne journée. Il faut entre autre que je digère un peu ce que je viens d'apprendre, que j'aille nourrir mon estomac affamé, et j'ai aussi rendez-vous avec une Lupus un peu prétentieuse.

Et avec une petite courbette amusée destinée à Elera, Lya sortit de l'armurerie. Elle marchait rapidement vers les escaliers qui menaient à la volière avec la ferme intention de régler son compte à la Lupus croisée plus tôt dans la journée. Lorsqu'elle arriva en vue du groupe qui n'avait pas bougé, la Félixia s'arrêta. Les Lotras et les Lupus discutaient et riaient ensemble. Lya s'imagina un instant l'effet quelle produirait en arrivant au milieu du groupe et en se mettant à crier sur la Lotra. Pas très très élégant. Et puis qu'est ce que ça lui apporterait de faire ça? De la satisfaction personnelle? Surement pas. Elle réussirait juste à s'attirer les foudres des autres élèves, et le Lotra qui l'avait aider regretterais de l'avoir fait. Lya comprit alors certains mots qu'Elera avait prononcée un peu plus tôt. Pas tous, juste quelques-uns, mais cela suffisait.
Avec un sourire, la jeune femme se retourna.



_______________
Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Jt10Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Confra10 
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]   Ainsi, découvres ta Voie [Terminé] Icon_minitime



 
Ainsi, découvres ta Voie [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» La voie qu'on emprunte [PV Leyna]
» Apollon~Et si la vie était ainsi faite. Terminé
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: L'armurerie de l'Académie-