Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteQuand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gildwen Golfroy

Maître alchimiste
Messages : 59
Inscription le : 23/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé]   Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé] Icon_minitimeSam 4 Sep 2010 - 18:56

Gildwen sortait de son entretient avec le Maître Rêveur, un joli brin de fille qui avait accepté d’écouter ses dires. L’homme souhaitait réellement s’entendre avec toutes les personnes qu’il croiserait. Il n’avait jamais été d’une nature belliqueuse et préférait discuter joyeusement que s’énerver inutilement. Et cette jeune demoiselle avait non seulement accepter de l’écouter mais avait accepté sa proposition. Elle informerait les Rêveurs que ses cours leurs étaient ouverts. Gildwen pensait faire un cours particulièrement pour eux, vu que tout ne leur serait pas forcément utile… Mais fallait-il encore que suffisamment d’élèves s’inscrivent à ses cours. Il ne voulait pas travailler pour trop peu de gens non plus…

*Amarylis m’a dit qu’il y avait peu de Rêveurs… Peut-être aurais-je seulement deux ou trois élèves… Faire cours pour seulement deux ou trois élèves, ce serait un peu particulier… Mais ça me plairait !*

Le professeur savait que les petits comités étaient plus faciles à gérer. De par l’intimité qui s’offre aux personnes présentes, de par la honte et la gêne qui s’évanouissent… L’idée de devoir travailler deux fois plus ne le dérangeait pas. Il avait déjà étudié l’idée de faire des cours à des Rêveurs, en venant ici. Cela permettrait aux élèves de sortir un peu d’Eoliane, et puis, faire certains cours particuliers pour les Rêveurs ne signifiait pas qu’il n’instaurerait pas des cours commun à tous ses élèves…

Toutes ces idées cogitaient dans sa tête, prenaient forme, peu à peu… Il savait ce qu’il allait faire, il savait comment il allait le faire, et ça lui plaisait fortement. De bonne humeur, Gildwen décida d’emprunter le chemin menant jusqu’au Parc. Après tout, profiter du beau temps lui ferait le plus grand bien. Il y avait un peu de vent, rien de désagréable. Gildwen ferma les yeux pour profiter un peu plus de cet air pur qui s’engouffrait dans ses vêtements, jouait avec ses cheveux, pénétrait son âme.  Il aurait pu rester là des heures durant. Il s’assit, l’âge lui donnant quelques douleurs aux articulations. Plus loin en contrebas, il aperçut un lac. Il ne souhait pas se baigner et risquer de tomber malade, mais entendre le doux bruit de l’eau l’avait toujours enchanté. Il se releva donc pour se diriger vers le bord de l’eau. Ce n’est qu’une fois près de la berge qu’il aperçut un homme. Un jeune homme. Relativement jeune, en effet. Il devait avoir une petite vingtaine d’année, tout au plus. Tout en continuant d’avancer vers le jeune homme, Gildwen le détailla d’un air songeur. Il lui faisait penser à quelqu’un, mais il ne savait qui. Il le voyait de dos, ne pouvant apercevoir les traits de son visage ou la couleur de ses yeux. Mais il y avait quelque chose, dans sa posture, un je-ne-sais-quoi qui faisait que Gildwen appréciait cette personne avant même de la connaitre. Etait-ce sa chevelure châtain qui lui rappelait celle de Trisha ? Etait sa stature, pourtant dans la moyenne, mais assez fluette, sous de amples vêtements ? Il n’aurait su le dire…

Quand il arriva à sa hauteur, Gildwen toussota pour faire savoir qu’il était présent. Il se tenait droit, comme il en avait l’habitude, les mains croisées dans le dos, le regard tourné vers cet inconnu qui n’allait surement pas tardé à se retourner vers lui…



_______________
"Souvent il n'y a rien dessus, tout est dessous. Cherchez !"
(Paracelse)
Maelhen Padern
Anonymous

Invité

MessageSujet: Re: Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé]   Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé] Icon_minitimeDim 5 Sep 2010 - 15:44

C'était peut-être la première fois que Maelhen sortait d'Eoliane depuis son arrivée dans ces lieux. Il prenait le temps, patient, pour explorer les moindres recoins de la Confrérie. Mais bien que les différentes salles, toutes plus variées les une que les autres, l'avaient charmé par leur atmosphère paisible et rassurante, il préférait de loin le grand air. L'habitude de passer ses journées sur les routes ne se perdait pas facilement et il ne le cherchait pas vraiment. Abandonnant donc les jardins qui commençaient à être trop étroits pour lui, le jeune homme franchit la porte d'Eoliane et partit à la découverte de son nouveau terrain de jeux.

Maelhen vagabondait, le nez au vent, laissant le soin à ses jambes de le porter là où bon leur semblerait. Une légère brise apportait de la fraicheur à cette belle journée et caressait son visage en douceur. Une fois n'était pas coutume, sa flûte l'accompagnait, glissée à sa ceinture, mais pour le moment, il ne se sentait pas d'humeur musicale. Il cherchait, sans idée précise, un endroit qui le toucherait. Humant finalement une infime fragrance qui éveillait en lui d'anciens souvenirs, il se mit à suivre cette piste.

Ainsi arriva-t-il bientôt sur les berges d'un lac annoncé par le clapotis de l'eau puis par l'impression grandissante d'humidité. Avançant précautionneusement jusqu'au bord de l'eau, il apprécia le son plaisant et régulier du flux et reflux. Le parfum n'avait pas disparu de l'air, puisqu'il provenait du lac. Maelhen le savait et parvint enfin à poser un nom sur cette senteur.


* Du lotus. Cela faisait longtemps. Ciara disait que cette fleur était très jolie... *

Perdu dans sa contemplation silencieuse du lac, il ne prêta pas vraiment attention à la personne qui approchait dans son dos, sans chercher à être discret. Le toussotement de l'inconnu l'interpela cependant.

* Qui est-ce ? Il souhaite me parler, on dirait. Est-ce que je suis censé le connaître ? *

Tout en s'interrogeant, Maelhen se retourna pour faire face à cette personne. Il chercha rapidement des signes caractéristiques qui auraient pu lui rappeler quelqu'un qu'il avait déjà rencontré, mais rien.

* On dirait que je ne l'ai encore jamais rencontré. *

" Bonjour. "

Il lui adressa un sourire sans savoir s'il lui était rendu et, après une légère hésitation, demanda :

" Vous cherchez quelque chose, peut-être ? "

Et alors qu'il parlait, il s'éloigna un peu du bord, quitte à s'approcher de l'inconnu, car s'il reculait, il tomberait à l'eau. Il se sentait légèrement nerveux mais plutôt rassuré par la manière assez douce utilisé pour l'aborder.

Gildwen Golfroy

Maître alchimiste
Messages : 59
Inscription le : 23/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé]   Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé] Icon_minitimeLun 13 Sep 2010 - 21:30

Le jeune homme se retourna vers Gildwen qui fut surpris par tant calme et de beauté peints sur le visage de cet inconnu.

-Bonjour.


Son ton était posé, sa voix mélodieuse. Un vrai bonheur pour les oreilles. Gildwen, tout à cette constatation de paix qui l’envahissait de par la beauté du paysage qui s’accordait à merveille avec celle que dégageait le jeune homme, Gildwen, donc, prit conscience du regard de cet étranger. Tourné vers lui mais posé dans le vide. Inexpressif, aussi. Il ne fallait pas être idiot pour comprendre qu’il était aveugle.

-Vous cherchez quelque chose peut-être ?

Gildwen réalisa alors qu’il avait abordé l’inconnu sans raison particulière, si ce n’est cette ressemblance avec… Qui, d’ailleurs ? A qui lui faisait penser ce jeune homme ? Maintenant qu’il voyait les traits de son visage, Gildwen n’avait plus vraiment cette sensation, pourtant si forte quelques instants plus tôt.

-Non, à vrai dire… Vous me faisiez penser à quelqu’un, mais je ne sais moi-même de qui il s’agit.

La réponse était franche. La voix de Gildwen sembla éteindre momentanément la magie de l’endroit. Il se sentit tout à coup comme étranger à ce lieu, à cet instant. Il n’était pas particulièrement agité, ou bourru, mais son calme était différent de celui de son interlocuteur. Peut-être cet air posé était du à sa cécité ? Gildwen n’en douta qu’une seconde. Ce jeune homme avait certainement vécu plein de choses malgré son jeune âge. Gildwen ne le prenait pas en pitié, loin de là. Chacun a la vie qu’il a, on ne peut rien y faire. Mais il voulait… Que voulait-il ? Aider ? Améliorer ? Comment ?
Le silence s’installait doucement entre eux. Gildwen se décida à le rompre d’une manière ou d’une autre, au plus vite.

*On est près d’Eoliane… Il en fait peut-être partie ?*

D’une déduction à une autre, Gildwen ne tarda pas à poser la question qui lui vint à l’esprit.

-Es-tu un Rêveur, jeune homme ?

C’est seulement à ce moment là qu’il se rendit compte ignorer le nom de la personne avec qui il s’entretenait. Quel malpoli il pouvait faire, parfois ! Mais il estima que la question devrait attendre : une autre avait déjà été posée.

*Ha vraiment ! Je dois être perturbé pour ne même plus me souvenir des bonnes manières !*



[HRP]C'est un peu décousu, mais c'est normal, ça suit les idées de Gildwen qui a été "choqué" par Maelhen... Mais si cela ne te convient pas, je peux modifier =) [/HRP]


_______________
"Souvent il n'y a rien dessus, tout est dessous. Cherchez !"
(Paracelse)
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé]   Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé] Icon_minitime



 
Quand un professeur se ballade, il rencontre... [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quand les beaux-parents débarquent....
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]
» A quand le second tour?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: La Confrérie d'Eoliane :: Les jardins-