Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinette[Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...)
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 [Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gildwen Golfroy

Maître alchimiste
Messages : 59
Inscription le : 23/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...)   [Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...) Icon_minitimeMar 24 Aoû 2010 - 14:08

Gildwen arriva devant la grande porte de l'Académie, un sac sur l'épaule. Il avait pour habitude de voyager léger, et ce petit sac suffisait à contenir toutes ses affaires. Il avança à pas assurés jusqu'aux marches qui devaient mener aux étages supérieurs. Ne sachant trop par où aller, il accosta un élève. Un garçon pas particulièrement grand, brun, une légère cicatrice sur l'oeil.

_Bien le bonjour, jeune homme. Je cherche le bureau de... de l'Intendant Jehan Hil'Jildwin. Sais-tu où cela est ?

Le garçon le regarda d'un air exaspéré. Comme si la réponse était évidente. Gildwen haussa un sourcil mais ne dit rien, attendant patiemment la réponse d'un éventuel futur élève.

_Troisième étage. Vous pourrez pas louper la porte, en théorie...

Gildwen sourit et hocha la tête pour remercier le jeune garçon qui était parti sans attendre.
*Pas très poli, ce garçon. J'espère que mes élèves seront mieux élevés !*
En pensant cela, Gildwen eu l'image de ses fils en tête. Edow devait bien avoir 15 ans, aujourd'hui... Et Al'ch... 14 ? Surement, oui... Depuis combien d'années ne les avait-il pas vus ? au moins 10 ans... Il soupira. Repenser à ces fils le rendait toujours nostalgique.
Il arriva au bout des trois étages, légèrement essoufflé. Il regarda à sa droite puis à sa gauche avant de décider d'avancer vers la porte la plus proche, juste en face des escaliers. Il frappa doucement mais fermement contre le porte qui s'ouvrit d'elle-même sous les coups qu'il porta. Il n'hésita pas très longtemps avant d'entrer.


_bonjour... J'ai entendu dire que vous cherchiez éventuellement un professeur d'Alchimie... Il se trouve que j'ai étudié l'Alchimie toute ma vie, et je me suis donc dit qu'il pourrait être intéressant de transmettre mon savoir à de jeunes gens.

Tout en parlant, Gildwen fouillait dans son sac pour y trouver quelques documents attestant de ses capacités. Ses recherches, la listes des livres qu'il avait étudiés et tout un tas de choses tout aussi passionnantes les unes que les autres. Il posa toutes les feuilles, les unes après les autres, sur le bureau déjà bien encombrer, sans expliquer tout de suite de quoi il retournait. Puis il pointa l'une d'entre elles :


_Voici la liste des ouvrages que j'ai moi-même consulté au cours de ma vie. Je pense utiliser celui-ci en particulier pour apprendre les bases aux élèves que j'aurais dans ma classe. Dit-il en pointant le titre du "Petit Alchimiste". Sinon, j'ai effectué de multiples recherches. Certaines classiques, comme pour la pierre philosophale, d'autre moins, pour soigner certaines maladies que les Rêveurs ne savent pas soigner malgré leur grand Don.

Le regard de Gildwen s'assombrit légèrement en repensant à sa défunte femme. Mais il chassa l'image de la douceur qu'émanait de Trisha et repris ses explications.

_Je ne sais pas si j'aurais la chance d'avoir beaucoup d'élèves, mais quel qu'en soit le nombre, je promets d'être un bon professeur, qui prendra le temps d'expliquer, d'écouter et de transmettre. Tout en étant sévère si nécessaire, bien sur.

Sur cette dernière phrase, Gildwen fixa son interlocuteur dans les yeux, attendant le verdict qui n'allait pas tarder à tomber. Il avait tant voyager, tant vécu dans sa courte vie, qu'il espérait pouvoir changer un peu cela, apporter quelque chose de positif dans sa vie, être dans un situation un peu plus stable. Il espérait de tout son coeur que cela lui soit accorder.


Jehan Hil' Jildwin

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 78


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...)   [Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...) Icon_minitimeMar 24 Aoû 2010 - 17:24

Foutre Dragon, ça n'allait pas se passer ainsi.
S'il est certes habituel de commencer un post jehanien par ce genre d'exclamation tentant passablement de rendre la fureur du personnage, il l'est peut-être moins que la bestiole en question se montre si scabreuse dans ses jurons d'ordinaire plus imagés. Ou plus Père Castor, quoi. Mais attendez, aujourd'hui était une colère spéciale, pas rouge ni verte ni noire mais arc-en-ciel, toutàfait, véritable implosion de couleurs et de fibres tectoniques et d'hypophase de dioxyde de carbone à la manque, etet. D'abord. Ça n'allait pas se passer comme ça et Sir Intendant pèse ses mots, hein, et ses injures retenues. Alors oui Jehan est grossier, Jehan est multiple et ne sait pas se tenir mais Jehan vous zute, oui Madame. Quel était le problème quel était-il du caprice hebdomadaire -mais forcément ô combien justifié- du saint courroux avec un grand S que j'ai omis de souligner, corrigez moi ? [Intrusion de la firme transnationale Intendant-en-mode-pétage-de-câble & fils: en réponse à votre honorée du tant, ou pas, nous daignons informer notre humble clientèle que le compteur Geiger de Jehan vient d'outrepasser son abonnement question colère. Vos options renouvelables seront débloquées ce 7 septembre à 17 h 00. En attendant, avec émoi nous l'espérons, ce jour, toute utilisation intempestive d'indignation jildwinienne vous sera comptée comme supplément sauce-huîtres en direct de la popoche.][Dix dollars, quelqu'un ? Mince, quoi, un petit sacrifice pour le Bien commun. ..Bon. Tant pis, bande de traîtres, de toute façon Jehan n'a pas besoin de forfait pour continuer à piquer ses crises, n'oublions pas que c'est un rebelle de la life. Et au pire on enverra la facture à Arro ou Enelÿe * assentiment général*].


Mais pourquoi fatiguer une énième fois le lecteur avec le récit des pérégrinations internes de ce grand malade sage en quête de reconnaissance ? [Sinon j'ai un autre argument contre IMPDC: Jehan se met en colère chacun à son tour, ha]. Résumons tout de même. Par un don d'ubiquité et d'omniscience extralucide connu de lui seul, le barbichon avait pris connaissance de l'actuelle réforme, pourtant purement HRP pour l'instant, visant à supprimer le poste de Magister au profit des Primats. Et là, c'est le drame. /pâleur et silence, le calme avant la tempête. Maismaisquoi ? On le spoliait de ses droits ? Supprimer le Magister avait toujours été son but le plus secret et passionnel, maismais. Ce.. ce poste qui lui aurait ouvert les portes de la puissance, des Cieux, du bureau de Merwyn -oui fin autrement qu'en squatteur, quelque chose d'officiel, voyez- et son rêve d'être calife à la place du calife, toutout ça parti en.. en fumée ? O rage ô désespoir puissance hyperbolex ! O primats ennemis ! Ena, Myra, lézautres, ils avaient tous comploté contre lui qui passerait désormais avec certitude le reste de sa misérable vie à gratter du papier et à coudre des mouchoirs en dentelle ! Au bord du suicide par chant funèbre de Ceylin Diiön, au bord de l'abîme, il pensa à Duncan. A ces puissances abstruses qui les manipulaient, eux, lui, lézautres. Non. Pour son amour, il se devait d'être fort. Il le serait. Il se servirait de sa colère et de sa haine -mal- refoulées pour supprimer ses collègues, de ses propres mains. Puis il règnerait sans partage, en maître incontesté, et couronnerait Duncan impératrice, muhaha !

Il est donc moyennement étonnant que lorsque Gildwen entra, Jehan se trouvait consciencieusement occupé, iris flamboyants de rage, à glisser de multiples trucs coupants, contondants, douloureux dans les poches de sa robe de chambre -pour paraître inoffensif. La robe de chambre. Golfroy servirait-il bien malgré lui d'instant propice à apaiser la passion sourdant de chaque kalachnikov pointée vers diverses fenêtres ? En tout cas, l'expression « armé jusqu'aux dents » n'aurait pu être plus appropriée. A la vue hébétutidante de cet homme châtain, au visage bon, L'Intendant se sentit giflé comme un marshmallow fondu. Dès lors, il s'appliqua à hocher aimablement la tête, suant à l'idée que l'aspirant professeur ne découvre son trouble, et le lance-roquettes en fleurs sous le bureau. Et puis c'est pas facile de sourire avec un couteau entre les dents.

-'A ier ilo-o-oi ? Oh, hm, 'est in-é-é-ant. 'e 'eux 'i-e -ptiou-, c'est intéressant, commenta Jehan, qui n'avait pas plus de connaissances en alchimie qu'Artaïel en quiche lorraine. Puis un silence qui visiblement attendait quelque chose.

-Tu t'appelles Gildwen, je m'appelle Jildwin. Euh, je pense que vous vous sentirez chez vous parmi les Lot.. non, les Lup.. Suspect Idea Oh, et bienbienvenue. Le poste est libre, enfin le précédent professeur n'est pas mort mais- enfin félicitations, vous voilà Maître Cuisinier. Alchimiste, pardon, alchimiste. Vos appartements se trouvent.. ailleurs qu'à cet étage, vos élèves aussi. Quand à vos collègues, il seront sans doute ravis de vous ensev.. accueillir, j'ai dit accueillir. Joyeux Noël !

La dague n'est donc pas non plus l'instrument le plus adéquat pour remplir un registre.


_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
[Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...) 738316Grand_Original
 
[Répartition] Gildwen Golfroy, prof d'Alchimie (si possible...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Répartition ! [Serpentard]
» Motards Nobz, conseils pour assembler une bande
» Appel a une meilleure distribution des richesses naturelles
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Professeur Gérard V. Étienne est mort. Paix à son âme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-