Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteGildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Gildwen Golfroy

Maître alchimiste
Messages : 59
Inscription le : 23/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie]   Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie] Icon_minitimeLun 23 Aoû 2010 - 13:18

Description générale

- Nom :
Golfroy.

- Prénom :
Gildwen.

- Race :
Humain.

- Age :
37 ans.

- Classe primaire :
Scientifique ?

- Classe secondaire :
Alchimiste.

- Enseignement dispensé :

Alchimie.



Description physique et mentale



- Description physique :
Arborant toujours un air rêveur, Gildew a de petits yeux dorés que viennent compléter ses cheveux châtain clair, presque blond. L’arrête de son nez est assez large. Il a d’ailleurs pris l’habitude de se la pincer lorsque quelque chose l’embête. Il attache toujours ses cheveux longs en catogan, mais quatre petites mèches rebelles encadrent son visage rectangulaire. Toujours plongé dans ses livres, il fait rarement attention à son apparence, sauf pour sa barbe, qu’il taille chaque matin (certaines personnes ont besoin de boire quelque chose de chaud au réveil, lui a besoin de se tailler la barbe. Chacun son truc !). Son deuxième tic étant de se caresser la barbe en regardant en l’air lorsqu’il réfléchit.
Ses yeux trahissent souvent tout ce qu’il a pu vivre au cours de sa vie. Même lorsqu’il sourit, son regard est triste, perdu dans le vague. Et sourire lui arrive rarement.
Il possède une grande carrure carrée. Pas celle d’un homme qui a fait beaucoup d’effort dans sa vie, mais celle d’un homme qui possède un patrimoine génétique qui fait que.
Il porte toujours un grand manteau gris très sombre, sous lequel une écharpe blanche lui permet de rester au chaud quelque soit la saison et l’endroit où il va. Il voyageait beaucoup avant d’arriver à l’Académie. Quand il ne porte pas ce manteau, il est vêtu d’une chemise blanche sur laquelle tombe une sorte de cravate et d’un simple pantalon marron.
Sa démarche est toujours mal assurée, même s’il a pleinement confiance en lui.

- Description du caractère :
Gildwen a toujours été passionné par l’Alchimie. Quand il était petit, il possédait "Le Petit Alchimiste", volume qui l’a poussé à commettre plusieurs erreurs dans sa vie. Il ne semble vivre que pour sa passion, et, depuis qu’il est à l’Académie, pour ses élèves. Il est toujours très gentil avec eux, leur expliquant volontiers tout ce qu’ils veulent savoir.
Il est quelqu’un de très assuré, qui ne se démonte pas facilement, même si son attitude première laisse croire qu’il n’est rien d’autre qu’un simple penseur un peu idiot. Mais le passé le hante, et il sait très facilement se dérober aux autres quand il s’agit de parler de lui-même. Ce qui fait que la plupart des gens le considère comme mystérieux.
Ne vivant que pour l’Alchimie, il est toujours le nez fourré dans un bouquin pour tenter de comprendre, toujours un peu plus cette science que beaucoup délaissent au profit du Dessin.

- Principale(s) qualité(s) :
Sur de lui, Cultivé, doux.

- Principal(s) défaut(s) :
Mystérieux, un peu trop passionné.

- Particularité(s) :
Il a deux petites manies : se pincer l’arrête du nez lorsqu’il est contrarié et se caresser la barbe en levant les yeux lorsqu’il réfléchit.
Outre cela, il a très souvent un regard triste.

- Capacités:
Gildwen est surtout quelqu’un qui sait se débrouiller quand il s’agit de culture : il sait lire, écrire, dessiner et n’en fait pas étalage pour autant. Il a autrefois appris à se défendre, mais plongé dans ses livres, il a vite oublié comment faire.


Vécu et histoire sociale



- Situation familiale :

Gildwen avait un père et une mère, comme tout à chacun. Ils sont tous deux décédés depuis quelques années, de vieillesse.
Gildwen s’est marié, une fois. Il a eu deux fils. Qu’il a abandonné pour divers rasions. Ce qui ne l’empêche pas de penser fort à eux et de les aimer.

- Situation sociale :
Gildwen s’est toujours dit que la classe sociale n’était qu’un tas de fumier ambulant. Peut-être parce que ses parents travaillaient pour des nobles cruels et mesquins. En tout cas, il se fiche de savoir si son interlocuteur est un roturier ou un noble. Ce qui l’importe, c’est sa capacité à parler, à défendre ses idées.

- Histoire :
Je vais vous raconter une histoire. Aussi vieille que moi. Normal, c’est la mienne…
Je suis né dans un petit village, au bord du lac Chen. Je n’y ai pas vécu un an avant que mes parents partent pour Al-Jeit, cherchant une meilleure situation. Meilleure, ils ne l’ont pas trouvée. Moi, par contre, j’ai pu constater que certaines personnes abusaient de leur statut de noble, et depuis, je me fiche de savoir si les personnes à qui je parle sont riches ou non. La seule vraie richesse réside dans le cœur et dans la tête des Hommes…
A sept ans, mon père m’a offert un petit livre intitulé "Le Petit Alchimiste". Un livre qui a chamboulé ma vie. Je venais tout juste d’apprendre à lire et ce n’était pas une lecture aisée. Mais je finis par y arriver et rapidement, je me suis procurer d’autres livres sur le sujet de l’Alchimie. A 15 ans, mes parents voulaient m’envoyer étudier dans une ferme, que je lâche un peu mes livres pour apprendre "la vie". Ma jeunesse avait été somme toute plutôt classique, donc.
Mais au lieu d’obéir à mes parents, je partis à la recherche d’autres Alchimistes. Ils sont rares, croyez moi, dans ce monde, ceux qui croient en cette science. Rares sont ceux qui choisissent réellement leur voie. Un être doté d’un Don, sera dessinateur. Un être musclé sera un guerrier. Et tout cela dépend également de notre famille. Ma famille ne m’apportait pas grand-chose, à dire vrai, mais qu’importe ? Je suis quelqu’un malgré ça, et j’ai choisi. J’ai choisi de ne pas être comme eux, au service des autres. Je voulais être au service de quelque chose de plus grand à mes yeux. L’Alchimie. J’ai vécu pendant deux ans auprès de l’un d’entre eux, Flamel, qui m’apprit tout ce qu’il savait. Pas grand-chose, à l’époque, donc. Mais ça m’a suffit.
J’ai beaucoup voyer, après ça. Apprendre la vie m’importait. Je voulais apprendre le monde pour mieux l’utiliser dans ma science. J’étais jeune à cette époque, et pourtant, je voyais déjà les limites de ce monde qu’est le notre : la mort.
J’ai tenté de la défier, une fois. Pour elle... Tricha. Elle était belle. Vraiment très belle. Et gentille comme personne. Elle acceptait ma passion, comme étant une part de moi. Elle seule savait me faire décrocher de mes livres ou de mes recherches. Souvent pour me faire manger un bon repas qu’elle avait préparé pour moi, d’ailleurs. Nous avons eu deux fils. Al’ch et Edow. Mais le bonheur fut de courte durée…
Quand mes fils avaient respectivement 4 et 5 ans, ma femme est tombée malade. Très malade. Rien de ce que les Rêveurs savaient faire ne l’aidait. Nous n’étions pas riches, ni même très connus. Nous vivions de nos récoltes et du peu de ce que je pouvais faire avec la science que j’avais peu à peu assimilé et maîtrisé. Je n’étais pas suffisamment riche pour l’emmener voir les meilleurs Rêveur du pays. J’ai alors repensé à une phrase que m’avait autrefois dit mon maître, Flamel. « La mort n’est qu’un état. Et comme tous les états, je suis persuadé qu’on peut la repoussée. » J’ai chercher, de plus en plus fortement comment repousser cette mort qui s’abattait sur l’Amour de ma vie. Trisha ne m’a jamais dit d’arrêter. Elle savait que je ne pourrais pas. Elle ne m’interrompait même pas pour me nourrir, certains jours, me voyons plus concentré que jamais. Elle était de plus en plus faible. J’ai appelé mes parents, qu’ils viennent l’aider à s’occuper de nos fils. Nos fils, avec qui j’avais eu peu le temps de jouer ou de créer de vrais liens. Mais ils m’aimaient. Chaque fois que je sortais de mon bureau, ils courraient vers moi et me câlinaient. Je savais que c’était grâce à ma magnifique femme… Au bout de quelques mois de recherches, je du avouer qu’il me fallait partir si je voulais mener à bien mon projet. J’en ai parlé à Trisha et elle a accepté que je parte. J’ai reçu, deux mois plus tard une dépêche m’annonçant la mort de ma femme. Mes parents, eux, étaient fatigué et de fait, ils ont laissé le soin d’élever mes enfants à des amis et voisins. Je ne pouvais retourner auprès d’eux. Auprès de ceux que j’ai lâchement abandonnés.
Je ne sais pas où sont mes fils aujourd’hui. Je ne sais pas s’ils m’aiment encore. Je garde constamment sur moi un portrait que j’avais fait d’eux et de Trisha, dans la poche intérieur de mon manteau que je ne lâche jamais tout à fait.
Mais la solitude me pèse. Trop. J’ai préféré l’abandonner pour à mon tour transmettre mon savoir à un élève. Quand j’ai appris que l’Académie cherchait un maître alchimiste, je me suis dit que c’était la bonne solution pour moi. Me fixer. Je ne suis pas vraiment vieux, mais je ne suis plus tout jeune. Toutes ces années, à errer sans fin sur les terres de Gwendalavir m’ont fatigué. Je veux me poser, devenir un homme, pas seulement un être mort à l’intérieur comme je l’ai toujours été jusque là…



Autres


- Comment avez-vous connu ce site ?

Comme Eliaz…vu que c’est moi Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie] 463575

- Autre chose à nous dire ?
Ben que Gildew est le DC de Eliaz... Et sinon que je m'aime Cool

Jehan Hil' Jildwin

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 78


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie]   Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie] Icon_minitimeMar 24 Aoû 2010 - 4:42

J'aime j'aime j'aime I love you
Très jolie fiche, et rebienviendue !
Tu es accepté, bien entendu, et je n'y ajouterai qu'une question personnelle :
Trisha, le nom me dit quelque chose, ça vient d'un film/livre/autre ? Arrow

Et entre professeurs à l'amour ravi par la maladie, Duncan et Gildwen devraient bien s'entendre, non ?

A bientôt dans mon bureau, que nous voyons votre candidature, sieur Golfroy Wink


_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie] 738316Grand_Original
Gildwen Golfroy

Maître alchimiste
Messages : 59
Inscription le : 23/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie]   Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie] Icon_minitimeMar 24 Aoû 2010 - 13:16

Trisha est "juste" le nom de la femme du perso que j'ai en avatar, à la base... Hohenheim... Père d'Edward et Alfonse Elric.... FullMetal Alchimist... =D

Quoi ? J'ai pas fait original pour les noms ? Ni pour l'histoire ? Et ben tant pis heu xD

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie]   Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie] Icon_minitime



 
Gildwen Golfroy [Professeur d'Alchimie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Frank Herr - Professeur d'Alchimie [Terminé]
» Ted Wannenby / Professeur de Transplanage [validé]
» c est l anniversaiire de geraldine goffin .....
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Avec Yoru [Hentaï] !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-