Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteFin & Début Installation [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Fin & Début Installation [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lollyx Neilluge

Tenancier de l'Auberge du Siffleur
Messages : 21
Inscription le : 29/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Fin & Début Installation [Terminé]   Fin & Début Installation [Terminé] Icon_minitimeJeu 19 Aoû 2010 - 3:10

Lollyx arrivé la veille s'était installé dans l'auberge du siffleur en attendant de faire le point sur sa situation. Il nettoyait ces armes, le sang séché qui s'y trouvait n'offrit aucune résistance au passage d'un morceau de guenille mouillé. Les deux lames luisaient à l'éclat de la lune, Celle-ci pleine offrait une faible lumière, mais suffisante pour decerner les formes du mobilier l'entourant. La piece était sombre, Lollyx marchait sur un sol grinçant, des tâches le colorait ci et là. Les planches toutes de tailles différentes servaient d'appuis à toute sorte de meuble. Le plus imposant était le lit. De simple facture, il était composé de quatres planches, trois côtés plus le sommier, sur celui-ci se tennait un fin drap en laine servant de matelas. Au-dessus se trouvait un drap de tissu décoloré.En guise d'oreiller, on pouvais voir l'absence de celui-ci. Lollyx l'avait donc remplacé par son havresac  en fourrure, Permettant d'obtenir le confort et la chaleur de la pièce manquante. Dans la pièce se trouvait deux autres meubles. Une grande armoire dans laquelle se trouvait le pot de chambre, un peu plus haut un drap, et enfin une étagère libre sur laquelle, il avait entreposé son sabre, gardant son arme sur lui, caché sous son écharpe. Il ouvrit sa bourse, dans le but de rassurer sur la situation même, si dans le fond il savait que cela ne lui apporterait rien. Après avoir patiemment compté son argent, il éleva le total de sa fortune à trente-deux pièces d'or et dix-huit d'argent. Suffisamment pour rester à l'auberge du siffleur pour une dizaine de jour. Une fois le peu de ces affaires correctement rangé, il prit les escalier afin de descendre à la grande salle. Elle était déserte. Surpris, il regarda dans chaque recoins de la pièce afin d'y descellé âme qui y vive. Un grand fracas se produisit dans l'arrière salle de l'auberge. Lollyx savait que ce n'était pas ces affaires mais l'envie de voir se qui passait était trop grande. Il se glissa par l'ouverture telle un chat, s'efforçant au maximum de ne faire aucun bruit. Il atteint son objectif devant lui se dressait une grande cuisine et plus loin un cellier d'où une lumière et des voix menaçantes s'élevaient. Il se rapprocha de la source sonore. Trois hommes se tenait dans le cellier. Cette pièce regorgeait de vivres, de fruits, de légumes frais, Un animal entier pendait vers le sol. Un grand pot de terre cuite ayant certainement continue du vin était brisé sur le sol, une large flaque noir s'en rependait tout autour. L'un des trois homme était agenouillé devant les deux autres. Ces deux là était certainement ici dans un but précis, une sorte d'aura froide et noir se dégageait d'eux. Le troisième homme en difficulté était le gérant du site. Pas très aimable, Lollyx en gardait un souvenir fade, lorsque il avait réclamé une chambre. Apparemment les deux personnes qu'y portait chacun la pointe de leurs lames sur le coup du tenancier. L'un des deux assassins prit la parole, alors que lollyx était caché derrière un fût de bière.Il tendit l'oreille pour ne loupé aucune seconde de son discours.

-La patiente de mon organisation est arrivé à bout, Vous en savez déjà trop sur nous. L'aide que vous nous aviez apporté autrefois a été très utile. Mais Désormais vous n'êtes plus qu'un danger pour nous. La personne ayant tenu le monologue enfonça sa lame dans la jugulaire de l'accablé.


Lollyx ne comprit pas tous ce que ces deux là voulaient, mais il ne pouvait rester caché. Il ne supportait pas de voir un innocent perdant la vie. Le sang dégoulinait du coup de l'homme mort.
Lollyx ferma les yeux, il écouta attentivement les faits et gestes de ces deux nouveaux adversaires. Leurs mouvements étaient lents et peu raffiné. Lollyx patienta jusqu'à ce que l'un des deux hommes arrive à son niveau. A l'ombre du fût, il lacéra les talons de son premier ennemi. Il tomba au sol, ayant perdu l'équilibre, le second chargea Lollyx sans trop réfléchir à la suite de l'affrontement. Arme au poing Lollyx pris son adversaire par son bras d'épée et le tira vers son ami, s'écrasant sur lui, sa lame pénétra son camarade en-dessous du plexus solaire. Lollyx recula légèrement laissant son adversaire se relevé. C'est alors que le survivant pris la parole :


"Tu devrais nous rejoindre, tes talents sont visibles, tu pourrais remplacé Arkhed, celui que tu viens de me faire tué.
-Hmmm
-Pas très bavard, je prend sa comme un signe de respect.
Finissant sa phrase par un rire étouffé.
- Ah... Pas intéressé.
-Personne ne refuse mes offres. Tu vas payé pour sa !
Lollyx vit son adversaire rougir de colère. Il frappait aveuglement  vers Lollyx, Parant chacun de ces coups à l'aide de son arme,le glaive de son adversaire glissait sur le tranchant du Katar.
C'est alors que l'assassin changea aussi rapidement de style de combat que Lollyx fut surpris. Malheureusement le coup porté ne servait à rien face à lui. Son arme étant fixé à son poignet ne pouvait être aussi aisément désarmé qu'une lame. Le choc lui fit tout même un peu mal à l'avant-bras rien de très grave les coups encaissés par ce bras ne se comptait plus. Il abrégea la joute entre les deux combattants. Lollyx para un coup de glaive de manière à amener le bras de son adversaire vers le sol. Il frappa du plat de son arme sur les doigts du glaiviste. Amenant sur le visage de l'homme un léger rictus. Lollyx s'ayant bien amusé sectionnait le poignet de son adversaire. Il lâcha son arme sous la perte de sa motricité. Lollyx affligea un coup de garde, partie métallique pointue juste au-dessus de son poing, par lequel il tenait le manche de son arme, le pointe vint se fiché entre deux de ces côtes. Son adversaire hurlait à la mort. Il fut achevé par un coup d'estoc au niveau de la gorge tranchant toutes veines et artères.

Trois cadavres jonchaient le sols. Ceux-ci ayant été abandonnés par la vie. Lollyx sortit du cellier et s'avança vers une flasque de verre, Il prit une grande rasade du liquide la constituant. De l'eau fraîche et limpide. Il reboucha la fiole et s'assit sur le sol adossé à la cheminé de la cuisine. Son action ne resterait pas caché. Il devait s'attendre à des représailles. Il ferma les yeux adossé contre les briques encore chaude du service quelques heures plutôt. Fatigué par son voyage, il se réveilla dans son lit. Certain de ne pas s'être endormi là, il ouvrit les yeux palpant son corps pour le réchauffer. Il était nu comme un vers ayant pour seul vêtement une culotte de peau. Une rage profonde émergea en lui. Les ou la personnes l'ayant transporté ici avaient fait une grave erreur.
Il se releva, balançant le drap à travers la pièce et courra jusqu'à son armoire. Il ouvrit le meuble avec une telle violence que la porte était à deux doigts de se décrocher. Lollyx saisit immédiatement sa longue écharpe, Une fois enfilée sa colère diminua jusqu'à ce qu'il récupéra son calme. Il saisi son pantalon et son armure de cuir. Il le remit rapidement. Il reprit son Katar et alla cherché le deuxième dans son sac-oreiller. Il équipa les deux laissant son sabre sur l'étagère où il avait entreposé un peu plus tôt. Lollyx mains prisent frappa la porte d'un coup de pied fouetté, il obtint en guise de réponse de celle-ci un craquement, mais aucun mouvement. Verrouillée, cette idée fut la première à passé dans son esprit. Il frappa à deux reprises contre la poignée faisant explosé le verrou d'une qualité peu recommandable. Il sortit de sa chambre toujours armes en main. Il descendit l'escalier et vit trois hommes, encore trois se dit-il.
Deux d'entre eux était des soldats l'un portant une lourde armure de plates. Le second équipé avec plus de légerté était pourvu d'une côte de mailles et de jambières mi cuir mi mailles. La troisème et derniere personne portait une tunique coloré et paire de chaussure dorée. Le visage de cette personne rayonnait. La qualité et la coupe de ses vêtements laissaient pensé que la personne était soit riche, soit puissante ,soit les deux. La femme pris la parole :


-Quel est votre nom voyageur ?
Sa voix cristalline avait dû tourné la tête d'un bon nombre d'homme.
-Je... je m'appelle Lollyx. Lollyx Neilluge, je viens d.... Il ne put finir sa phrase que la femme en face de lui repris directement la parole.
-Cher Lollyx, on peut dire que c'est votre jour de chance, Nous avons trouvé le testament de l'ancien tenancier, Celui-ci en règle affirme que son établissement doit revenir à la personne occupant la chambre 3. Le temps de respiré Lollyx reprit la parole sans en avoir la permission
-Désolé, mais je ne peux pas, je ne connais pas cette ville, je n'y connais personne, puis-je y réfléchir. Sur ces mots Lollyx obtint une réponse immédiate.
-Les clés sont à vous, de toute manière, si vous ne voulez pas des droits d'appartenance à cette auberge, revendez là, mais je doute guère que les acheteurs se bousculeront.

La délégation se retira et laissa Lollyx seul, Ce n'étaient pas eux qu'il l'avait enfermé. Il le savait. Traversant le comptoir, il arriva là où les hostilité avait fait rage la veille. Il observa la pièce spacieuse, propre, agencée. Son nouveau chez lui, Il devra s'y faire .

Lollyx s'essaya sur un haut tabouret autour d'un des deux plans de travail. Il passa sa main sur le bois dont il était fait. Le plan était parfaitement entretenu. La cuisine allait être un plaisir infini dans cette endroit. Il sortit d'une petite pochette un couteau vieux et usé, malgré l'age avancé que l'on pouvait lui donné, aucun aliment gelé ou de fer ne semblait pouvoir résisté à l'affutage de sa lame. Un mot était gravé sur la lame : Neilluge. Il rangea son couteau et une main se posa sur épaule, Lollyx ne fut pas surpris, il avait le reflet de la personne sur la lame du couteau. Il se retourna et il lui demanda ce qu'elle voulais :  


Excusez moi mais l'auberge est fermé aujourd'hui. Je suppose que vous n'êtes pas venu en temps que cliente, n'est ce pas ?


_______________
Distance infinie
Flamboiement de l'esprit
Rêve

Spoiler:
 
Marlyn Til' Asnil

La Borgne
Messages : 2181
Inscription le : 30/05/2007
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fin & Début Installation [Terminé]   Fin & Début Installation [Terminé] Icon_minitimeMar 24 Aoû 2010 - 4:19

Tant de choses à faire encore, et tellement peu de temps pour tout accomplir dans les délais. Le travail n’était même pas récompensé par la satisfaction du devoir accompli, puisque Marlyn avait envie reçu ses dernières directives.
Elle allait bientôt pouvoir partir. Ses espions lui avaient indiqué que les révoltes de l’Académie étaient au plus fort et qu’ils ne tarderaient pas à reprendre le contrôle. Qu’ils fassent ! La guilde était à moitié démantelée depuis que son Maître et elle-même la laissaient tomber, pour poursuivre d’autres buts sans avoir tout une guilde comme entrave.
Mais avant, elle devait tenir, les dernières semaines, sans y paraître. Beitiris avait définitivement perdu pied et Amjad était aussi insaisissable que l’ondée ; les mercenaires de base lui obéissaient, et c’était de cette manière qu’elle gardait un ordre relatif dans l’enceinte de l’œuvre de Merwyn.
Ces bâtiments, qu’ils avaient mis tant de peine à conquérir, et qui ne leur apportait rien au final que la satisfaction de la victoire, douce chaleur qui n’avait duré qu’un temps, remplacée par l’amertume du quotidien.

Et voilà qu’on venait lui annoncer dans un couloir que l’Auberge du Siffleur, leur pied-à-terre potentiel à Al-Poll, venait de changer de propriétaire dans des circonstances plus ou moins… suspectes. L’Auberge du Siffleur avait toujours servi d’abri aux voyous et mercenaires de tout genre, et était le repaire idéal du Chaos, quand il y avait besoin. L’ancien patron ne posait pas de problèmes et acceptait les pots-de-vin avec délectation, surtout si les Mercenaires le débarassaient d’un ou deux ivrognes trop turbulents.
Et maintenant, l’Auberge avait sûrement atterri dans les mains d’un goujat quelconque, aux idéaux bien mielleux qui ne les laisserait plus rentrer comme avant.
Même si Marlyn n’avait aucun intérêt à rendre servir à la guilde du Chaos, dont elle ne faisait presque plus partie, il était dans son intérêt à ELLE que l’Auberge continue d’héberger les renégats. Le prix sur sa tête était encore assez élevé dans l’Empire pour prendre des risques inutiles…

La jeune femme décida de se rendre elle-même à l’Auberge, autant pour s’assurer qu’elle aurait une place de choix avec le nouveau tenancier que pour s’aérer et quitter un peu les recoins de l’Académie qu’elle ne supportait plus.
Sous une cape légère qu’elle avait jeté sur ses épaules, elle portait son habituelle tunique noire, qui dissimulait un plastron de cuir qui devait la protéger de la plupart des armes blanches, si une embuscade l’attendait. Elle ne craignait pas pour un si petit trajet, mais mieux valait être prudent…
Les rues étaient bruyantes, Al-Poll fourmillait de vie, d’intrigues, de complots, de gens qu’il était facile de briser d’une simple parole, du rapt de leur bourse… Bref, la bulle qui entourait la vie étriquée de l’Académie éclatait comme elle marchait d’un pas vif dans les rues d’Al-Poll, en direction d’une taverne à l’aspect miteux dans les quartiers éloignés. Elle y avait déjà été plusieurs fois, comme point d’ancrage avec la Guilde, ou parce que la bière n’y était pas chère.

La porte de la taverne grinça à son entrée ; elle ne cherchait pas à être plus discrète que nécessaire. Le panneau « Fermé » cloué sur le linteau valsa par terre alors qu’elle le décrochait d’un mouvement dédaigneux. Personne dans la salle ; le nouveau propriétaire devait être dans les cuisines, à admirer les lieux dans lesquels il laverait plus souvent le sang de ses alliés que les légumes. Quand elle pénétra dans les cuisines, elle le trouva en effet, assis sur un haut tabouret, qui lui tournait le dos.

Lorsqu’elle posa la main sur son épaule, elle ne fut pas surprise de le voir se retourner calmement. Il paraissait jeune, pour un tenancier de taverne… Bah, jeune équivalait à influençable, ou au moins, facilement soudoyable. Pour répondre à sa question judicieuse, elle prit la parole d’une voix rauque :
[i]
- Tu es malin, pour un tenancier de taverne. Je suis venue pour mettre quelques détails au point sur cette auberge, puisque tu en es le nouveau propriétaire.
[i]
Marlyn alla s’asseoir sur un tabouret proche, de manière à être à la même hauteur que Lollyx. Les coudes appuyés sur le plan de travail, elle le fixa de son œil unique, l’autre moitié de son visage dissimulé par l’ombre et ses cheveux noirs, et reprit :

- Tu le sais certainement, c’est pas un couvent, ici. Attends-toi à voir des gens pas fréquentables passer ta porte… du genre des voleurs, des assassins, des Mercenaires… et la guilde du Chaos. Tu me suis ?

Cette question purement rhétorique lui servait à reprendre son souffle. Elle avait beaucoup à lui dire et pas forcément des heures pour cela. Il suffisait que la milice d’Al-Poll décide de passer dans le coin pour qu’elle doive s’enfuir, ce qui serait inutile, fatiguant, et frustrant. Tuer des gardes ne la dérangeait pas, mais elle n’était pas dans l’humeur pour tuer aujourd’hui.

- T’as intérêt à nous offrir le refuge, aux gens comme moi, comme l’ancien patron le faisait. Sinon, si j’étais toi, je ne compterais pas sur une espérance de vie très longue… Des questions ?



_______________
Fin & Début Installation [Terminé] Signa10

Fin & Début Installation [Terminé] Till_n10

Fin & Début Installation [Terminé] Signa_10
Marlyn Til' Asnil | Duncan Cil' Eternit | Einar Soham | Shannon Seng
Lollyx Neilluge

Tenancier de l'Auberge du Siffleur
Messages : 21
Inscription le : 29/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fin & Début Installation [Terminé]   Fin & Début Installation [Terminé] Icon_minitimeMar 24 Aoû 2010 - 14:50

-T’as intérêt à nous offrir le refuge, aux gens comme moi, comme l’ancien patron le faisait. Sinon, si j’étais toi, je ne compterais pas sur une espérance de vie très longue… Des questions ?

La femme qui lui faisait face semblait pressée. Lollyx remarqua que l'un de ses yeux était cachée derrière un bandeau, était-ce par style ou pour cacher l'orifice vidée. Son interlocutrice s'était assis face lui sans y être invité, avec simplicité, comme si elle était déjà venue par le passé. Lollyx passa sa main dans son écharpe, puis la retira avec une clé au creux de sa main. C'était la clé de l'entrée de l'auberge. Un petit objet de métal qui allait permettre à Lollyx d'arrêter sa vie de vagabond. Une idée lui traversa l'esprit. A première vue, si l'intrus acceptait cette idée serait bien récompensée.

Sans plus attendre Lollyx repris la parole :

-Pardonnez mademoiselle, mais avant toute chose, laissez moi vous dire Bonjour.
Si ce que vous dites est vrai, je n'en serais que peu étonné. Je n'ai pas eu l'occasion de discuter avec l'ancien tenancier. Étant mort avant même que je puisse le connaître. Néanmoins il y a un point désagréable dans votre histoire. Je m'explique, la veille l'homme dont vous parlez a été assassiné par des mercenaires, sans doute de faible rang. Alors que vous avez dit qu'ils les protégeaient, expliquez moi ce point ...


Après avoir résumé les évènements de la veille, Lollyx remit la clé, où il l'avait prise. Il déposa ensuite le Katar plaqué contre son armure sur le plan de travail comme pour dire qu'il n'a aucune intention de se battre. Il reprit la parole avant qu'on lui réponde à sa première question :

-Je peux qu'en même accepté de vous hébergez, vous et les gens de votre envergure, le chaos ne me fait pas peur, il chérisse l'idée d'être libre en détruisant tous ce qui possède un ordre. Je respecte cette idée, cependant j'accepte votre offre à la seul condition qui est la suivante, Je recherche une personne pouvant m'enseigner l'art des armes de jet, C'est l'un des seuls point que je n'ai pu abordé dans mon entrainement passé. Si vous acceptez ma requête j'en ferais de même pour la votre. Par contre, si vous refusez toutes âmes malveillante qui passera la porte d'entrée et n'y étant point inviter mordra le fil de cette arme.

Ayant terminé sa proposition, L'étrangère observa la lame posé sur le comptoir, pas plus longue qu'une vingtaine de centimètre, elle était cependant très épaisse et large, le point le plus étrange était la position du manche parallèle à la garde les deux était reliés par trois tiges métalliques, laissant la place pour un poing. Une arme peu élégante, mais dont aucune armure faite de matériaux commun n'aurait pu stopper son entrée.

Lollyx avait réfléchie sur le chemin qui l'avait mené ici à un système différent pour cette arme, il devra trouvé un forgeron pour étudier la chose.



_______________
Distance infinie
Flamboiement de l'esprit
Rêve

Spoiler:
 
Marlyn Til' Asnil

La Borgne
Messages : 2181
Inscription le : 30/05/2007
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fin & Début Installation [Terminé]   Fin & Début Installation [Terminé] Icon_minitimeDim 29 Aoû 2010 - 22:43

Il avait la parole rapide et n’avait pas froid aux yeux, ce tavernier. Ca valait mieux que de menacer un enième fils de paysan qui tremblait dans ses braies rien qu’en la voyant… C’était plus distrayant, pour le moins. Ce nouvel aubergiste avait les yeux en face des trous et savait quand il devait s’aplatir comme la raclure qu’il était, et quand il devait retrouver une dignité suffisant pour intéresser les Mentaïs.
Ses premières paroles provoquèrent un haussement de sourcil – celui qui n’avait pas été brûlé par la torture - de la jeune femme. Il la provoquait ? Il ne manquait clairement pas d’audace, mais ce n’était pas du courage qu’il montrait : c’était de la témérité. Il ne savait visiblement pas à qui il s’adressait, ni à quel point les Mercenaires du Chaos étaient puissants.
Enfin. Avaient été. La guilde était en train de se déliter de l’intérieur, Marlyn et son Maître regardaient cette dégénérescence d’un œil détaché, amer. Mais ce n’était pas son problème du jour.
Il n’avait pas compris la relation de cause à effet entre la proximité de Mercenaires, et l’assassinat de l’ancien tenancier. Tant pis, il faudrait lui expliquer… C’était une affaire dans laquelle elle n’avait aucune incidence, mais elle se tenait tout de même informée des affaires de la Guilde qui se passaient dans la région.

Il posait ses armes ? Il avait confiance en lui, le jeune homme… S’il espérait que Marlyn suivrait son exemple, il se trompait gravement. Elle ne se séparerait en aucun cas des diverses lames qu’elle portait, et ne fermerait pas son esprit à l’art du dessin. Mais ça… il ne pouvait pas le savoir, il ne possédait apparemment pas le Don. Ce serait embêtant pour les messages, car l’ancien tenancier avait un don minime suffisant pour lui permettre de recevoir des instructions.

La condition posée par Lollyx la surprit. Beaucoup. Elle s’était attendue, à l’annonce d’une condition, à ce qu’il réclame de l’or, ou la protection de la Guilde, comme c’était généralement le cas de leurs cibles. Mais lui ne réclamait rien de tout cela : il disait vouloir apprendre l’art du jet. De son œil unique, Marlyn le fixa avec une surprise intéressée. Mais cette condition lui posait aussi des problèmes, et elle n’attendit pas plus longtemps pour lui répondre. Elle commença par revenir à leur précédent sujet de conversation.


- Tu n’as pas l’air idiot, pourtant, aubergiste. A ton avis, pourquoi des Mercenaires du Chaos se seraient attaqués à l’autre vieux alors qu’ils leur permettaient de sévir sous son toit ? Il avait évidemment fait quelque chose pour les offenser. Soit qu’il ait refusé de les accueillir, soit qu’il ait tenté de les trahir à la milice.. Mais je ne pourrais te dire en détail, ce ne sont pas les affaires desquelles je m’occupe en particulier.

Avant de répondre à la condition, elle réfléchit. D’une main gantée, elle ôta la cape qui lui ceignait les épaules : la température dans les cuisines était bien plus haute que ce à quoi elle était habituée à l’Académie où dans la fraicheur du manoir d’Al-Poll. Puis elle posa le tissu plié sur le comptoir, les bras maintenant découverts et ses cicatrices luisant à la lumière feutrée qui perçait des fenêtres.

- Et évidemment, il faut que ce soit moi qui te l’apprenne ? Qu’est-ce qui te fait croire que j’irais perdre mon temps avec un aubergiste pour lui apprendre l’art difficile du lancer ? Je peux me passer de la protection de ton auberge, mais tu perdrais une clientèle conséquente avec mes « compagnons »…

Avant de continuer, elle se passa la main sur le front pour en ôter la sueur, en évitant soigneusement l’endroit où démarrait la cicatrice qui lui crevait l’œil.


- Apporte-nous à boire, aubergiste, il fait bien trop chaud dans cette pièce.

Sans faire attention à lui, elle joua avec un nœud de bois sur le comptoir. Il devait être allé chercher les rafraichissements, car il n’était plus à côté d’elle. A la cantonade, la jeune femme lança :


- A quoi te servirait l’art des armes de jet, puisque tu vas devenir un aubergiste de seconde zone ?




_______________
Fin & Début Installation [Terminé] Signa10

Fin & Début Installation [Terminé] Till_n10

Fin & Début Installation [Terminé] Signa_10
Marlyn Til' Asnil | Duncan Cil' Eternit | Einar Soham | Shannon Seng
Lollyx Neilluge

Tenancier de l'Auberge du Siffleur
Messages : 21
Inscription le : 29/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fin & Début Installation [Terminé]   Fin & Début Installation [Terminé] Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 12:03

Lollyx partit dans le cellier près du dernier fût encore plein, un autre héritage de ce lieu. Il n'avait pas penser à emmener de verre, il fouilla la pièce en espérant trouvé de quoi servir pour deux récipient propre. Il ouvrit un petit placard dans lequel se trouvait quelque chope propre.
*Pourquoi dans le cellier ?*
Le précédent propriétaire avait vraiment eut des manœuvres étrange dans son antre. Lollyx remarqua cependant une différence entres ceux-ci et ceux du comptoir, ils possédaient des gravures plus fines, et n'était pas taché par le temps. Le jeune tenancier observa les quelques exemplaires lui faisant face et en sélectionna deux, ils se démarquaient par une gravure supplémentaire sur le manche, cette gravure semblait représenter une faux ou plutôt juste la lame effilée. Il les attrapa d'un geste souple, il les retira de la petite planche sur laquelle ils reposaient depuis un très long moment en vu de la différence d'épaisseur de poussière entre l'emplacement et l'extérieur d'où se trouvaient les chopes. Cependant il n'y avait pas la moindre présence de la poussière sur les contenants. Encore un mystère sur ce lieu. Lollyx se déplaça jusqu'au fût quelques mètre plus loin, deux pour être exact. Il fit coulissé la petite manette surplombant le tuyau s'échappant de l'imposant tonneau. Le liquide frais s'en échappa et vint s'écraser sur le bord du verre et s'écoula vers le fond. Une fois les deux chopines pleine, Lollyx remonta les escaliers, et entendit de la salle principale la voix de son invité surprise :

-A quoi te servirait l’art des armes de jet, puisque tu vas devenir un aubergiste de seconde zone ?

Deux réponses à cette question, l'une qu'il offrira en guise de réponse et l'autre qui était sa motivation la plus profonde quant à cette art dont seul les bases lui étaient acquise. Le jet était la discipline dans laquelle, il voulait obtenir les plus grandes connaissance et une maitrise totale, et cela même encore plus que la cuisine ! Son petit plaisir était que lorsque il rencontrait un nouveau lanceur était de s'abaisser au rang de lanceur de petit pois, afin d'étudier la façon de transmettre de la personne en question. Pour lui le jet était l'art le plus noble chez l'assassin. Son rêve était de ficher à cent pieds de lui, un poignard dans la jugulaire de sa cible avant même qu'elle n'est pu cligner des yeux en voyant son tueur. Un rêve réalisable avec un entrainement sur-intensif. Cependant, Il ne pouvait espérer réaliser son rêve que dans une dizaine d'année avec la reprise du siffleur. Apprendre de chaque lanceur rencontré lui permettait d'acquérir une grande expérience.
Est-ce que son marché obtiendrait satisfaction ? Et si oui pour combien de temps ?

- Et bien sachez qui je souhaite apprendre l'art du jet se n'est que pour tuer sans devoir me déplacer, excitant non ? Après tout cette pratique inflige elle aussi la mort ! Tenez voici un verre de bière appartenant au dernier propriétaire en date, à moins qu'ils changent régulièrement de tête ?!

Lollyx déposa d'un geste léger, la bière de l'étrangère face à elle sur le comptoir, il jeta un coup d'œil en-dessous de la longue planche de bois massif servant depuis la création de cette taverne, Abîmé par des ivrognes où encore par le choque des bière et des assiettes sur ce long comptoir. Lollyx aperçut l'absence de son sabre, Néanmoins il serait stupide de la part de son hôte de l'avoir subtilisé, lui ayant déposé ses armes pour la demande d'enseignement, ou plutôt avec presque tout déposé. Il était confiant envers la personne lui faisant face mais pas à interruption d'un quelconque brigand. Il s'assit avec l'idée en tête qu'ils étaient plus que deux dans cette taverne, Face une fois de plus à la soit-disant Mercenaire du Chaos, Seul des allusions étaient sorti de sa bouche, mais un léger pressentiment plaidai dans cette direction. Lollyx possédait à l'heure actuel qu'un ou deux couteaux à l'équilibre incertain sur lui, Il aurait aimé voir le talent de la personne face à lui. Mais offrir ces deux lames étaient un affront, comme si l'on offrait une guenille à l'empereur lui même ! Il s'excusa auprès de la demoiselle et se déplaça avec vivacité jusqu'à la cuisine, là il trouva le couteau familiale des Neilluge, Parfait ce vieux canif' correspondait à cette utilité . Il l'attrapa parmi d'autres couteaux, petits, grands, longs, large ou même fin . Il remonta jusqu'à la salle principale et tendit la lame gravé de son nom de famille à la personne :

- Pourrais-je avoir l'honneur d'une démonstration ? La lame luisait à la lumière de la lune, l'inscription en était illuminé.
C'est tout ce que je possède de décent à l'heure actuelle ....
Lollyx était embarrassé de ne pouvoir proposé qu'un seul projectile digne de se nom, Il prit pour lui l'un des couteaux déséquilibré. Il le lança à travers la pièce contre le bois de la cheminée à 10mètre de là.

- La chance du débutant sans doute, je vous en prie à vous. La porte de l'auberge fraichement refermée émanait un bruit infime, il oublia rapidement l'idée que cette porte était vivant et d'un signe de la main priai Marlyn de le faire rêver.


_______________
Distance infinie
Flamboiement de l'esprit
Rêve

Spoiler:
 
Marlyn Til' Asnil

La Borgne
Messages : 2181
Inscription le : 30/05/2007
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Fin & Début Installation [Terminé]   Fin & Début Installation [Terminé] Icon_minitimeSam 11 Sep 2010 - 21:31

[Désolée de terminer le Rp, mais j’ai trop de posts en cours, et c’est la réaction logique de mon personnage de partir =/ ]

Les doigts arachnéens entourèrent le rebord de la chopine et portèrent la boisson à ses lèvres diaphanes. L’amertume de la bière d’orge était sa préférée, suffisante pour racler les muscles de la gorge sans les assommer d’ébriété comme seuls pouvaient le faire les liqueurs et les nectars. L’œil suivant lascivement les nœuds alambiqués du bois du comptoir, Marlyn suivait de l’ouïe la conversation de Lollyx. Et tous les autres bruits qui résonnaient dans l’auberge d’ailleurs : la porte qui menait à l’extérieur grinçait sur ses gonds comme un oracle orageux ; les chaises de la salle craquaient sur leurs pieds bancals et tissaient des ombres sonores dans l’écho des murs ; sa chopine perça le silence d’un tintement cristallin quand elle la posa sur le comptoir, entamée.
Il voulait savoir tuer sans se déplacer. Quelle grande ambition pour un simple aubergiste… L’art du jet était une discipline noble qui nécessitait des années d’entrainement et même elle ne le maitrisait qu’en partie à cause de sa vision détruite. L’art du dessin lui permettait de pallier et de diriger ses traits où elle le désirait, voire de les créer directement de son imagination sans souci du contact visuel… Ce ne serait pas le cas de Lollyx ; quand bien même elle le voudrait, elle ne pourrait pas lui enseigner correctement la science du jet, puisque ses méthodes étaient corrompues par son art du Dessin et qu’elle s’en servait quasi en permanence pour ajuster ses tirs.

On voyait dans la qualité pauvre et le caractère hérétoclite de ses lames qu’il était aubergiste. Comment pouvait-il potentiellement espérer tirer juste avec un couteau de cuisine émoussé au manche dépoli ? Elle prit la lame qu’on lui tendait, plus pour l’examiner que dans le but de la lancer, car elle se distinguait du reste par sa qualité. Le nom « Neilluge » était gravé dessus de manière artistique et il ne faisait pas de doute que ce couteau avait traversé les générations pour atterrir entre les mains de ce…tavernier. Neilluge… C’était un nom utile à retenir, qui pouvait servir de menace, ou de chantage, potentiellement. Seul le futur lui dirait, si elle remettait jamais les pieds à Al-Poll quand tout serait fini.

- Je n’ai pas le temps de rester jouer aux fléchettes avec un aubergiste.

Sa réponse, abrupte, résonna un instant entre les murs. Elle l’avait laissé parler pendant un certain temps, profitant de son hospitalité pour passer un moment hors de l’Académie, mais cette rencontre commençait à l’agacer et son travail ici était fini. Elle était venue s’assurer qu’il était au courant des tenants et aboutissants de ses hommes. Quant à son marché… Il pouvait se le mettre là où le soleil ne brille jamais. N’importe quel nigaud pouvait lui apprendre à lancer un couteau correctement, ce n’était pas les Mercenaires et homme de peu de foi qui manquaient dans cette auberge crasseuse… Elle n’allait pas s’encombrer de tous les ambitieux qui lui demandaient son enseignement, à la fin.
D’un geste raide, elle se leva de son tabouret qui râcla sur le parquet poussiéreux ; la bière s’agita dans sa chopine et un filet de mousse déborda sur le plan de bois, mais elle n’en avait cure. La cape à ses épaules claqua comme elle lança le couteau de famille d’un geste énervé, sec, définitif. Du dessin, elle en rectifia la trajectoire : il finit sa course dans le miroir sur la cheminée, éclatant le verre dépoli dans un grand bruit ; la lame se planta dans le bois du mur derrière et oscilla un moment avant de redevenir calme. Ajustant ses vêtements et sa cape aux épaules, Marlyn regara l’aubergiste une dernière fois, posa quelques piécettes sur le comptoir pour le miroir et son silence.

- Fais ce que tu veux de l’auberge, Neilluge. Mais n’espère pas être tranquille si tu fermes tes portes aux Mercenaires du Chaos, car ils ont la rancune facile…

Sur ces mots plutôt ténébreux –pour ne pas dire carrément apocalyptiques- elle tourna les talons et sortit de l’auberge d’un pas vif sans un regard en arrière. Déjà qu’il n’y avait pas assez d’heures dans une journée, elle n’allait pas s’encombrer de tâches supplémentaires.
Ses pas rejoignirent les rues plus lumineuses d’Al-Poll : elle irait peut-être dans les forêts des environs, cet environnement qu’elle avait oublié depuis très longtemps. Elle verrait. Tout sauf les contacts sociaux.



_______________
Fin & Début Installation [Terminé] Signa10

Fin & Début Installation [Terminé] Till_n10

Fin & Début Installation [Terminé] Signa_10
Marlyn Til' Asnil | Duncan Cil' Eternit | Einar Soham | Shannon Seng
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fin & Début Installation [Terminé]   Fin & Début Installation [Terminé] Icon_minitime



 
Fin & Début Installation [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» [installation illegale] Khristelle - 2/03/1458
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» installation wow de ' wow ' a ' wow mop '
» La justice de Raphael [Terminé]
» 02. Crying shame [sujet terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'Empire de Gwendalavir :: La cité d'Al-Poll et ses environs :: L'Auberge du Siffleur-