Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinettePrise sur le fait ! [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Prise sur le fait ! [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Prise sur le fait ! [Inachevé]   Jeu 29 Juil 2010 - 16:01

Il faisait nuit. Les étoiles brillaient de mille feux, encadrant la Lune majestueuse qui présidait au ciel nocturne. Hestia, gentille jeune femme au caractère enjoué et aux longs cheveux blonds, venait de traverser doucement la chambre, délaissant son lit pour un peu plus d'action nocturne. Elle s'étira un peu, en marchant sans bruit dans la salle commune, puis sortit du dortoir des Lotras. Hestia vérifia à sa droite et à sa gauche que le couloir était vide, puis se colla au mur, jusqu'à l'étage inférieur.

Son objectif était d'arriver jusqu'à la salle d'armes sans se faire repérer, pour s'entraîner un peu. Elle traversait les couloirs à une vitesse folle, essayant de faire le moins de bruit possible. Ses cheveux détachés, voletant dans son dos, lui donnait un petit air de feu follet. Soudain, elle s'arrêta, le souffle court. Sa lourde chevelure retomba, réchauffant atrocement son cou. Des pas venaient dans sa direction. Elle resta immobile, se collant encore plus au mur, comme pour s'y encastrer. Mais finalement, les pas repartirent.

Hestia termina sa course folle au rez-de-chaussée de l'aile Est, réfléchissant au moyen le plus rapide d'accéder à l'aile Ouest. Les portiques, sûrement. La combattante soupira, reprit son souffle et sa cavalcade. Elle songea qu'après ça, elle n'aurait pas besoin de s'échauffer et pourrait commencer à s'entraîner directement. Un sourire vint jouer sur ses lèvres le temps de passer le portique est pour aller dans l'aile principale.

La vue du hall lui coupa le souffle. Déjà pendant la journée, il était magnifique, superbement éclairé, faisant briller les murs d'un éclat presque doré, donnait envie de s'arrêter là pour discuter tranquillement. La nuit, l'atmopshère était complètement différente. Les murs scintillaient, comme si ils étaient recouverts d'une multitude de paillettes. Hestia assimila cette myriade de points brillants aux étoiles. Les objets étaient comme entourés d'un halo argenté. La jeune combattante avait une furieuse envie de rester là, à observer tout cela, jusqu'au lever du jour. Mais au bout de quelques minutes, elle repartit vers la salle d'armes.

Elle passa le portique ouest avec l'impression désagréable d'être suivie. Elle avait oublié toute prudence, et marchait d'un pas guilleret. Elle ouvrit la porte de la salle d'arme, puis se retourna pour en finir avec son pressentiment. Ce qu'elle vit lui glaça le sang. Pauvre d'elle...

Hestia savait qui était la personne qui lui faisait face. La Première Gardienne, autrement dit, la personne même qui contrôlait toute la garde de l'Académie. Autrement dit, une personne qui avait le pouvoir de lui faire passer un mauvais quart d'heure. Un très mauvais quart d'heure. La Lotra hésita entre se taire, s'enfuir ou parler. Elle choisit cette dernière option.

- Je peux tout vous expliquer...

Croisant ses mains devant elle, elle baissa la tête. Se préparait à jouer la comédie.


(un peu court, me rattraperait au prochain, promis. édition à volonté)

avatar

Premier Gardien
Messages : 137
Inscription le : 24/11/2009
Age IRL : 26


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Prise sur le fait ! [Inachevé]   Dim 1 Aoû 2010 - 17:26

Edel ne réussissait pas à dormir ce soir là, ses idées fusant en tout sens. Pourtant la fatigue n’en était pas moins présente.
Résignée cependant, elle s’était mêlée aux tours de garde, accompagnant ses hommes dans leur travail nocturne, passant d’un groupe à l’autre.
Certain furent clairement surpris de la voir surgir de l’ombre afin d’observer le noir et le silence du domaine, d’autre, peut-être un peu plus habitués aux « surprises » qu’elle faisait parfois, demeuraient un peu plus impassible.

Ils discutaient entre eux, se taisaient quand elle passait non loin, ne reprenant leur bavardage que quand elle disparaissait au détour d’un couloir. A part cette marque de distance qu’il y avait entre eux, qu’Edel trouvait à la foi regrettable et à la foi fort bienvenu, ses hommes semblaient assez bien communiquer avec elle.
Depuis la prise de ses fonctions, la jeune femme n’avait jamais haussé le ton ou mise en colère contre qui que ce soit. Il avait bien fallut l’arrivé de la nouvelle recrue pour que ça change.
Elle n’avait jamais eu à faire de démonstration de force, de colère ou bien autre pour mériter l’obéissance de ceux qu’elle dirigeait, mais cela n’avait été qu’une question de temps.
Il y avait un peu de peur dans les yeux de certain, la jeune femme n’avait jamais pensé être aussi intimidante. Peut-être était-ce dans sa démarche ? Ou bien, il était vrai qu’elle observait avec minutie chaque élément de son corps d’arme, de l’équipement et leur apparence physique, à la réalisation de leurs tâches quotidienne. Ou alors peut-être était-ce son bras « invalide » qui les forçait au respect, sans que l’envie de spécialement vérifier ses compétences ne leur vienne à l’idée. Aucun d’eux ne lui avait jamais posé de questions précises à ce sujet, mais elle voyait bien que certains regards curieux auraient bien aimé savoir certaines choses à ce sujet.

Edel releva le regard subitement, s’immobilisant alors qu’elle évoluait seule dans un couloir afin de rallier l’aile opposée. Quelqu’un venait de passait devant elle, à quelque mètres, sans la voir. Quelqu’un qui n’était ni un de ses hommes, ni un professeur…
La jeune femme se mit à suivre la jeune élève en infraction avec le couvre-feu. Un délit banal, il y en avait tous les soirs de jeunes effrontés, beaucoup moins depuis qu’elle était en place, disaient certains de ses hommes, mais il y en avait encore. Et il y en aurait toujours. Edel sourit faiblement dans l’ombre.

Quand la jeune élève entra dans la salle d’arme, s’en fut peut-être un peu trop. D’habitude les élèves se ruaient vers l’extérieur de l’académie, pas sur les armes de la salle d’arme.
Elle entra silencieuse, et la jeune fille se retourna. Blonde, les yeux verts, c’était une lotra. Edel releva dans le coin de son esprit, le pendentif en argent en forme de feuille qui était à son coup. C’était le genre de chose qui pourrait lui faire rappeler plus tard qu’elle avait déjà vue la jeune fille, si elle était amenée à la surprendre encore une foi.


_Mais j’espère bien – répondit la jeune femme calmement, à la réaction de la lotra – Le couvre-feu concerne tous les élèves de cet établissement jeune fille, et vous avez la chance d’avoir des horaires libre en journée, si l’envie de vous perfectionner – elle désigna du menton les armes accrochés aux murs – vous prend soudain. Mais les nuits sont faites pour se reposer uniquement, et si possible bien au chaud dans votre lit.

Les élèves ne réalisaient jamais tous les risques qu’ils prenaient en sortant de leurs dortoirs la nuit. Ses hommes étaient chargés de surveiller les lieux pour les protéger de tout intrus, les élèves devant se trouver normalement dans leur lit, les accidents sont vites arrivés quand ceux-ci préfère enfreindre les règles.
Edel avait toujours peur que l’un de ses hommes ne blesse l’un d’entre eux un soir, les prenant pour des présences indésirables. Mais comme elle le pensait pour la deuxièmes fois déjà : les accidents sont vite arrivés… et rien ne pouvait les prévoir.



avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Prise sur le fait ! [Inachevé]   Lun 2 Aoû 2010 - 17:27

Hestia recula un peu. La première Gardienne lui avait parlé calmement. Et la Lotra n'aimait pas quand les gens parlaient aussi calmement. Elle savait que quand sa mère parlait calmement, ça n'annonçait en général rien de bon. Dans sa tête tourbillonnaient des explications, toutes aussi tordues les unes que les autres, des raisons bonnes pour des mensonges amicaux, mais pas face à l'autorité. Elle n'avait jamais su mentir à ceux qui étaient "supérieurs" à elle. Hestia tordait ses mains, mimant en tout point l'élève pris en faute qui ne savait pas s'expliquer. Mais le mimait-elle réellement ? N'était-ce pas elle qui, étrangement, fabriquait ses propres gestes, ne trouvant pas d'histoires crédibles alors que le mensonge était inscrit dans ses gènes ? Oui, c'était ses mouvements. Le souffle court, elle se tourna vers le mur. Un mur de pierres froides, chose qu'elle sut en y posant la main. Puis elle se retourna pour voir la Gardienne.

- Non, en fait, je n'ai aucune raison d'être là. Je ne suis pas fatiguée, c'est tout. Je voulais mettre la nuit à profit pour me perfectionner, la journée me parait plus propice aux rencontres.

Le regard baissé, la Lotra avait tout avoué dans un souffle. Fatiguée de toujours mentir pour voiler ses véritables objectifs, fatiguée qu'on la prenne pour ce qu'elle n'était pas. Mais pas assez fatiguée pour se lever en pleine nuit, au risque de se faire prendre. Non, elle n'était pas fatiguée, pas assez pour que ses yeux se ferment seuls ou que sa respiration se fasse plus lente, pas assez pour que Morphée ne l'accueille dans ses bras. Et si elle voulait se perfectionner, c'était toujours dans une optique vengeresse. Elle voulait absolument être plus forte que les autres. Mais elle ne l'était pas. Plus fragile, plus frêle, mais avec une rage infinie et l'envie de se venger. Elle les égalait à peine. Sans les dépasser.

Jamais. Mais il le fallait. C'est pour ça qu'elle s'entraînait dès qu'elle le pouvait. Elle regardait la première Gardienne, attendant de connaître sa réponse. Peut-être n'aurait-elle pas du dire que la journée était pour elle le moment de se faire des amis. Pourtant, ça lui avait échappé, comme si elle ne savait pas tenir sa langue pour ces choses-là. Même si elle était très bavarde, elle savait se tenir un minimum. Là, elle avait oublié toute règle. Elle avait enfreint le couvre-feu. Elle parlait plus que nécessaire. La Lotra entortillait ses longs cheveux autour de ses doigts, nerveuse. Elle essayait d'imaginer la punition qu'elle pouvait avoir. Sans vouloir le savoir.

Elle se rapprocha un peu. Juste un petit pas vers la Gardienne. Hestia avait raté son essai. Elle n'avait pas été assez discrète. Ou n'avait pas fait attention en sortant du hall. Peut-être, certainement, un peu des deux. Qu'elle avait été bête de sortir ! Qu'elle devait être nulle pour être ainsi découverte, aussi vite que cela ! Hestia plongea son visage dans ses mains, plus par honte que par peur de ce qui pouvait bien l'attendre. Elle n'osait plus regarder la Gardienne. Elle attendait simplement sa réponse. Son coeur rythmait les demi-secondes d'attente presque insoutenables. Elle détourna légèrement sa tête vers elle, un oeil vert apparaissant à travers la chevelure blonde qui cachait son visage.

[J'ai changé de couleur pour les paroles d'Hestia]

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Prise sur le fait ! [Inachevé]   



 
Prise sur le fait ! [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Prise sur le fait [Ana & Sasha]
» Prise sur le fait ft. Mona
» Prise sur le fait ou presque ? Clay
» QUE FAIT L'ETAT?
» Un peu de solitude ne fait de mal à personnes [ Dag Larson]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: La salle d'armes-