Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteMe pardonneras-tu un jour ? [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Varsgorn Ril'Enflazio

Trésorier de l'Académie
Messages : 301
Inscription le : 12/05/2009
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeJeu 17 Juin 2010 - 20:50

Cela faisait plus d'une semaine que Varsgorn n'avait pas posé les pieds dans l'académie. Il n'était pas partit loin pour autant. Il s'était dissimulé dans la chaîne de montagne entourant l'académie. Il ne voulait voir personne. Intense solitude. Seul avec lui-même. Repenser à ses erreurs sans être dérangé. Jamais il n'avait sentit une telle chose au fond de son coeur. Une honte persistante. Une peur même de rencontrer Enelye. Il avait été le grand Fantôme. L'impitoyable assassin. Le mercenaire sans peur et sans reproche. Pourtant, aujourd'hui, il n'était plus ainsi. Le mercenaire était-il complètement mort en lui? Certainement, sinon il n'aurait pas réagit ainsi. S'il était encore le Fantôme, la blessure d'Enelye lui aurait été absolument égale. Il aurait même pénétré à Eoliane pour tuer son apprentie. Pour qu'elle ne dévoile rien sur sa véritable identité. Oui, c'est ce qu'il aurait fait s'il n'avait pas été aussi détruit par ce qui s'était passé. Par ce qu'il avait fait. Il était le terrible fautif. Sa vengeance, sa colère. Tout était de sa faute. Il ne pouvait s'en prendre à personne.

Seul, perdu dans la montagne, il avait été un véritable ermite. Restant seul dans ses pensées. Il chassait pour se nourrir. Il avait d'abord pensé quitter l'académie et se perdre dans l'immensité du Gwendalavir. Non, il n'était pas un lâche. Il devait affronter son apprentie. Retourner à Eoliane pour la voir. Recevoir sa colère en plein visage. Après il pourrait décider de partir s'il le voulait.

Il retourna à l'académie avec le coeur lourd. Jamais il ne s'était sentit ainsi. Il se fit discret pour entrer dans l'enceinte de l'école. Il ne voulait pas se montrer tout de suite à son apprentie. Il voulait la voir en face à face. Personne ne devait les dérranger. Il l'observa pendant trois jours entiers. Eoliane. Elle y allait tous les jours. Pourquoi? Etait pour faire surveiller sa blessure? Etait pour voir si son maître venait la retrouver à l'endroit où le mercenaire l'avait laissé? Varsgorn ne le savait pas mais c'était à la confrérie qu'il allait la retrouver.

Il pénétra dans Eoliane et il se dissimula dans l'ombre dans le dortoir où Enelye avait été soignée. La pluie qui tombait à l'extérieur donnait de l'obscurité à la petite pièce. Varsgorn attendit. Enelye viendrait, il en était certain. La porte s'ouvrit. La Corbac ne remarqua pas la présence du mercenaire et elle s'installa sur le lit. Varsgorn n'attendit pas bien longtemps avant de faire remarquer sa présence. Juste quelques mots.

- Me pardonneras-tu un jour pour ce que je t'ai fait?


_______________
Méfiez vous d'un tueur désarmé, il ne l'est pas forcément
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Varmyr10
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signa_10
Enelyë Ril'Enflazio

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeSam 19 Juin 2010 - 16:17

Enelyë décida d'aller encore à Eoliane une semaine, espérant que Varsgorn se montrerait dans ce laps de temps. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle sentait que si elle voulait le voir, ce serait là-bas qu'il reviendrait. Après être devenue un zombie pendant quelques jours, maintenant elle comtemplait avec horreur l'étendue de sa tristesse. Elle parcourut le chemin, plus vite que d'habitude à cause de la pluie.

Arrivée devant Eoliane, la Corbac prit une longue inspiration puis poussa la porte et entra, le coeur battant. La pluie qui tombait dehors résonnait dans le hall de la Confrérie, donnant un aspect passablement triste à l'endroit. Comme si le temps même se mettait en accord avec ses émotions. La dessinatrice se rendit au dortoir où elle s'était fait soigné, caressant du regard chaque recoin de la pièce. Bien qu'elle la connaisse par coeur, l'obscurité semblait la changer.

Enelyë s'installa dans le lit. Un mouvement attira son attention, puis quelques mots. Elle resta un instant figée, n'osant pas y croire. Et elle tourna la tête.

Il était là. Il était là.

La Corbac descendit doucement du lit, sans un bruit, pour se rapprocher du mercenaire qui reculait. Elle s'arrêta, debout au milieu de la salle, baissant la tête. Ses boucles brunes tombèrent devant son visage. Il faisait froid encore dans son coeur. Elle trembla.

- Pourquoi ? Pourquoi tu es... parti ?

Les mots se bloquaient dans sa gorge. Elle aurait voulu lui dire que sa blessure n'était rien, comparé à la douleur qu'elle avait ressenti lorsqu'elle s'était réveillé et qu'elle ne l'avait pas vu. Elle aurait aimé lui parler de leurs fuites respectives, elle lors du combat, où elle n'avait pas su rester debout, et de la sienne, après le combat. Mais elle ne le pouvait pas.

- C'était... c'est... horrible...

Les phrases qui se formaient dans sa tête étaient toutes pleines de sens, un sens qu'elles perdaient lorsqu'elles étaient prononcés. C'est horrible ne signifiait pas du tout ce qu'elle ressentait. Mais comment le dire ? Les mots semblaient perdre toute leur signification.

Alors elle se rapprocha de Varsgorn et se jeta dans ses bras. Elle se mit à pleurer.


_______________


Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signae11

    Papillon Princesse à votre service ! o/

Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Confra11
Varsgorn Ril'Enflazio

Trésorier de l'Académie
Messages : 301
Inscription le : 12/05/2009
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeSam 19 Juin 2010 - 22:07

Varsgorn serra Enelye dans ses bras sans vraiment savoir ce qui se passait. Son apprentie ne l'avait pas sermoné. Elle n'avait même pas parler sa blessure. Juste de son départ. Qu'est ce que le mercenaire pouvait penser de cela? Elle lui pardonnait? Elle le passait simplement sous silence? Elle en parlerait plus tard? Varsgorn n'en savait rien. Il serrait son apprentie dans ses bras comme un père réconforte son enfant.

- Je m'excuse. Pour tout ce que je t'ai fait subir. Si je me suis éloigné, c'était pour réfléchir. Je me suis remis en question. Je ne voulais pas te rencontrer dans un tel état. J'étais détruit. Je le suis encore d'ailleurs. Jamais je ne pourrais me pardonner ta blessure.

Etait-ce seulement la blessure qui était la cause de cette douleur intérieure? Il avait vu à quel point la joute verbale avec Anaiel avait mis à mal toutes les certitudes d'Enelye. Il ne l'avait pas vraiment remarqué sur le coup. Il était trop occupé par sa vengeance. Quand Enelye s'est effondré, tout lui est venu à l'esprit. Il avait mentit.

- Je ne te mérite pas. Toutes ses nuits passées à t'enseigner des choses que j'ai moi même apprises. Je n'aurais pas dû. Je ne voyais pas à quel point, mais c'est toi qui me réapprenait des choses que je croyais enfouit au fond de moi à tout jamais. Je m'en veux. J'ai honte. Je me dégoute. Au lieu de chercher le réconfort dans mes bras, tu ferais mieux de m'insulte. Je ne mérite que cela.

C'était grâce à elle qu'il en était là aujourd'hui. Sans être marchombre, il l'avait rapproché de la Voie. Il s'en était éloigné 15 ans auparavant. Il savait qu'il ne pourrait jamais remettre les pieds dessus mais au moins, il ne suivait plus le Chaos aveuglement. Il était entre les deux. Plus mercenaire mais pas marchombre non plus. Avait-il inventé une nouvelle Voie? Celle des Marcenaires ou des Merchombres? Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_biggrin .

- Je me doute que le discours de la marchombre t'a déboussolé. Il est l'heure des questions. Je suis là pour te répondre. Je te promets de tout te dire. Je ne te cacherais plus rien. Pendant tous ces mois d'apprentissage, je t'ai mentit. Aujourd'hui, je te promets de ne plus le faire. Tu n'auras que la stricte vérité.


_______________
Méfiez vous d'un tueur désarmé, il ne l'est pas forcément
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Varmyr10
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signa_10
Enelyë Ril'Enflazio

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeDim 20 Juin 2010 - 0:57

Enelyë sentit Varsgorn refermer ses bras sur elle, et cela la calma presque instantanément. La source des larmes finit par se tarir et elle arrêta de pleurer. Les mots de son maître avaient du mal à l'atteindre, tant les émotions la submergeait. Elle sentait sa tristesse devenir de la colère, non parce qu'il lui avait dit, mais parce que la tristesse avait été évacuée avec ses larmes. Mais il s'excusait, pour tout ce qu'il avait fait. Pour la blessure qu'il lui avait infligée, ainsi que pour sa fuite.

La Corbac se sortit doucement des bras de Varsgorn. Il voulait qu'elle l'insulte ? Elle ne comprenait pas très bien, mais si c'est ce qu'il espérait, et bien il pouvait toujours repartir. Malgré le fait qu'elle aie eu mal, malgré le fait qu'elle lui en voulait quand même, elle ne l'insulterait pas. Il sembla un instant perdue dans ses pensées. Il devait choisir le meilleur nom pour la Voie qu'il venait d'inventer.

Oui, la Marchombre l'avait beaucoup désorientée. Il avouait lui avoir menti. Il lui dit qu'il ne le ferait plus. Mais pouvait-elle le croire, à présent ? Comment serait-elle certaine qu'il ne mentirait plus ? Elle ne voulait pas le croire aveuglément, mais comment faire pour être sûre qu'il ne mentirait plus ? "On n'est jamais sûrs de rien" aurait dit son père. Son père d'ailleurs, qui avait osé lui envoyer une lettre pour lui dire qu'il partait pour un long voyage. Pas un au revoir réel, un dernier échange avant ça. Elle avait un mauvais pressentiment, de plus. Mais cela ne voulait rien dire.

Enelyë reporta son attention sur Varsgorn. Son maître ? Elle ne savait plus où elle en était.

- Alors tu... un mercenaire, hein ? Pourquoi ? Quand ?

Ce n'était pas des phrases. Mais elle n'aurait pas pu en faire. Elle était mal à l'aise, comme si elle aurait été une élève n'ayant pas appris ses leçons face à son professeur. Sauf qu'elle n'était pas fautive. Mais elle ne pouvait s'empêcher de penser que malgré tout, elle avait elle aussi une part de responsabilité là-dedans.

Elle ferma un instant ses paupières sur ses yeux rougis. Le bruit de la pluie, loin de se calmer, s'intensifiait. La Corbac aimait la pluie. Petite, elle avait dansé des heures dessous, tombant souvent malade pour le prix d'un moment d'amusement. La vie était ainsi. Lorsqu'on s'amusait au détriment d'autre chose, on le payait.

Il devait payer. Mais ce ne serait pas elle qui le ferait. Elle n'en avait pas la force, et elle trouvait cela hypocrite. Comme si elle lui avait dit "Tu es là, je pleure, console-moi, maintenant c'est bon, vas-t-en.". Elle ne voulait absolument pas qu'il reparte.


_______________


Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signae11

    Papillon Princesse à votre service ! o/

Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Confra11
Varsgorn Ril'Enflazio

Trésorier de l'Académie
Messages : 301
Inscription le : 12/05/2009
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeDim 20 Juin 2010 - 14:24

- Oui, je suis bien un mercenaire. Enfin, je l'étais jusqu'à je te rencontre. Est-ce que j'ai changé complètement? Je n'en sais rien mais je sais que le Chaos n'a plus une place prédominente dans mon coeur.

Il devait parler de sa propre histoire. Sa descente au sein des ténèbres. Elle n'allait pas le comprendre, c'était évident. Varsgorn voyait bien que l'âme d'Enelye était pure. Une idée de vengeance ne viendrait jamais la ternir.

- J'ai d'abord été un marchombre. Je ne sais pas si j'avais du talent en tout cas, j'ai réussit l'Ahn Ju et le Rentaï m'a accordé la greffe. J'aurais pu devenir maître marchombre, former un apprentit à marcher sur la Voie. Pourtant, il n'en fut rien. J'ai accompagné une armée de solide guerriers et marchombres pour aller combattre des Raïs qui s'aventuraient sur les terres de l'empire. Tout le monde a été tué. Sauf moi. J'étais seul, lourdement blessé au milieu des cadavres. Je voyais ma mort arrivé. Mais des mercenaires me trouvèrent et ils me soignèrent. Ils ont tout fait pour m'intégrer dans leur rang. Tout d'abord, je les ai repoussé. Je préfèrais mourir. Mais petit à petit, leur proposition me tenta et c'est ainsi que j'ai renié l'Harmonie pour devenir un fils du Chaos. C'était il y a 15 ans.

15 ans pour devenir le Fantôme. Ses lames avaient tuées de nombreuses fois. Pourtant, au coeur du Chaos, il n'était qu'un stupide sous-fifre de bas-étage. On lui donnait des ordres. Lui, il en donnait très peu. Enfin, si, mais seulement aux jeunes mercenaires incapables qui venaient d'intégrer la Guilde. Maintenant, tout ça n'avait plus d'importance. Seule Enelye comptait. Il la protégerait au prix de sa vie s'il le fallait. Le Chaos ne toucherait pas à elle, Varsgorn s'en faisait la promesse.

- Je suis revenu dans cette académie pour me venger de ma maître marchombre. Je voulais tirer un trait définitif sur mon ancienne vie de marchombre. C'est ainsi que je t'ai rencontré. Je voulais faire de toi une Mentaï. Aujourd'hui, je le regrette.

Il marqua un temps d'arrêt.

- Tu sais tout. Je comprendrais que tu m'en veuilles et surtout, je comprendrais que tu ne souhaites plus me voir. Je poursuivrais ton enseignement si tu le désires mais je ne chercherais surtout pas à t'approcher du Chaos, je t'en fais la promesse.


_______________
Méfiez vous d'un tueur désarmé, il ne l'est pas forcément
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Varmyr10
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signa_10
Enelyë Ril'Enflazio

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeLun 21 Juin 2010 - 0:27

Elle écouta ses réponses en silence. Il avait connu l'Harmonie, il avait même arpenté la voie des Marchombres. Et une bataille malheureuse l'avait fait changer de chemin. Un carrefour où il s'était trompé de voie. Même si il avait commencé à emprunter un autre chemin, peut-être plus beau mais à l'avenir déterminé, il avait ensuite pris celui qui lui offrait de rester en vie. Elle comprenait. Il était devenu mercenaire. Depuis 15 ans, il l'était. 15 ans... Quand elle n'avait encore que 3 ans.

Il était revenu à l'Académie dans le but de tuer son ancienne maître marchombre. Une histoire de vengeance. Et c'était comme ça que deux êtres différents s'étaient rencontrés. Pas tellement, quand on y réfléchissait. Ils était tout les deux seuls. Elle, perdue sans son père, dans cette vaste Académie où elle ne connaissait personne. Lui, solitaire, tout simplement. Il voulait faire d'elle une Mentaï ? Lorsqu'elle l'aurait compris, il aurait sûrement été trop tard pour faire marche arrière, et alors, elle aurait été tuée. Enelyë le savait.

Il s'arrêta. Elle ne parla pas, et écouta ses derniers mots, toujours en silence. Puis Enelyë baissa la tête, son visage alors cachée par ses cheveux. L'histoire de son maître était véritablement triste, mais elle ne pleurait pas pour ça. Elle se rassit sur son lit.

- Je ne veux pas que tu partes, mais... je ne suis pas prête... à te suivre à nouveau... pour l'instant.

C'était ce qu'elle ressentait, au fond d'elle. Elle n'osait pas le regarder. Une confiance brisée par des mensonges. Il avait beau lui avoir avoué, et lui avoir dit la vérité, il ne pouvait pas regagner sa confiance aussi facilement. Et elle pleurait. Elle ne savait pas si cela méritait des larmes. Etait-ce si horrible ? Non, ça ne l'était pas. Pourquoi pleurait-elle ainsi, alors ?

Enelyë ne se comprenait pas elle-même. Elle ramena ses jambes contre sa poitrine et posa sa tête sur ses genoux. Il devait rester là. Pour l'instant, qu'elle oublie tout ça. Mais il pouvait tout aussi bien prendre sa réaction pour un rejet...

[Bon, promis, j'arrête d'écouter Forgiven de Within Temptation en écrivant les RPs angel]


_______________


Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signae11

    Papillon Princesse à votre service ! o/

Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Confra11
Varsgorn Ril'Enflazio

Trésorier de l'Académie
Messages : 301
Inscription le : 12/05/2009
Age IRL : 30


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeMer 23 Juin 2010 - 20:24

Elle préférait attendre. Logique. Elle ne pouvait pas être sûr qu'il ait quitté le Chaos. De toute façons, l'avait-il vraiment quitté? Depuis qu'il s'était remis en question, il n'avait rencontré aucun mercenaire. Personne ne lui avait donné des ordres. Serait-il capable de repousser le Chaos pour de bon? Il deviendrait un traitre pour les mercenaires. Peu importe. La vie d'Enelye était ce qui comptait pour lui. Son apprentie devait traverser la crise que l'académie était en train de subir. Le Chaos était là, ancré dans l'académie. Une plaie. Une horrible grangrène dont on aimerait se débarasser. Quand il avait connu la jeune Corbac, Varsgorn avait voulu en faire une Mentaï. Il se rendait compte que l'âme d'Enelye ne méritait pas d'être entachée par le Chaos. Varsgorn allait tout faire pour qu'on laisse la dessinatrice tranquille.

Il avait un autre danger. Une nouvelle guerre au sein de l'académie. Ce silence des professeurs était inquiétant. Ils suivaient trop docilement les ordres des mercenaires. Quelque chose se tramait, c'était évident. Au moindre danger, Varsgorn emmenerait Enelye à Al-Poll. Il lui payerait une chambre dans une auberge et elle aurait ordre de ne pas revenir à l'académie. Peu importe si elle était d'accord ou non. C'était de sa vie qu'il était question. Elle n'aurait pas le choix.

- Je comprends ton choix. Je ne suis plus là pour te forcer. Je veux te protéger. Quand je t'ai vu t'effondrer, j'aurais préféré que le couteau me touche. J'ai tellement eu peur de te voir mourir. Tu comptes beaucoup pour moi. Comme une soeur ou peut etre meme comme une fille.

Varsgorn ne dévolait que rarement ses sentiments. Enelye l'avait changé. C'était évident. Un pan de sa vie s'était écroulé.

- Je t'attendrais aussi longtemps que tu le voudras. Viens me chercher dans mon bureau à l'académie quand tu seras prête.

Varsgorn était le trésorier de l'académie. Enelye le savait-elle? Elle était sûrement passé devant le bureau du trésorier, là où une plaque d'or donnait le nom du propriétaire des appartements du trésorier.


_______________
Méfiez vous d'un tueur désarmé, il ne l'est pas forcément
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Varmyr10
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signa_10
Enelyë Ril'Enflazio

Dessinatrice
Messages : 603
Inscription le : 06/08/2009
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitimeVen 25 Juin 2010 - 19:26

Elle ne répondit pas à Varsgorn, ne relevant pas le visage. Elle écoutait en silence son maître. Ses doigts se resserèrent sur ses genoux un bref instant, puis finalement, elle releva son visage. Elle le reposa de telle façon qu'elle pouvait voir Varsgorn. La Corbac ouvrit la bouche, puis la referma. Les mots qui voulaient s'échapper n'avaient pas pu le faire, la demoiselle employant toute sa volonté pour ne pas les laisser voler dans l'air.

* Je ne veux pas. *

Elle ne voulait pas quoi ? Elle-même ne le savait pas. Elle s'assit sur le lit, reprenant ainsi une position normale. Enelyë était petite, et très fine. Et là, elle semblait mangée par l'obscurité qui règnait dans la petite pièce. Plus fragile encore que d'habitude. C'était assez le cas, tout de même. La dessinatrice ferma les yeux et écouta la pluie un instant.


Elle se rappela alors d'un jour de pluie, quand elle avait 7 ou 8 ans.
« Dis Papa, pourquoi il pleut ? Le ciel est triste ? »

« Peut-être que ta maman sait que tu as fait une bêtise et que tu la fais pleurer... »

L'enfant était alors monté à toute vitesse dans sa chambre. Elle avait ouvert les fenêtres, et avait dit, doucement mais à toute vitesse, qu'elle était désolée. Puis elle alla ranger tout les objets qu'elle venait de mettre en désordre pour embêter son père qui ne la grondait jamais. Au moment où elle avait mis le vase sur la table, la pluie avait cessé. Même le père d'Enelyë avait été stupéfait.

« Eh bien... »


Peut-être que s'il pleuvait aujourd'hui, c'était encore sa faute. Elle devait réparer sa bêtise, bien qu'elle ne sache pas quelle erreur elle avait faite cette fois-ci.

- Quand je serai prête... je viendrai.

Elle se releva, la tête baissée. Elle posa un instant son regard noisette sur Varsgorn, puis se détourna et sortit de la petite pièce.

Dans le hall, la pluie semblait ne jamais devoir se terminer. Enelyë voyait les goutelettes qui tombaient du ciel et ricochaient parfois sur le sol. Les flaques formées ne lui donnaient pas envie de sortir, et le vent semblait pouvoir déraciner tout les arbres.

Elle décida de s'asseoir dans le hall, en attendant que la "tempête" se calme. Autant à l'extérieur qu'à l'intérieur d'elle-même.


_______________


Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Signae11

    Papillon Princesse à votre service ! o/

Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Confra11
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]   Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé] Icon_minitime



 
Me pardonneras-tu un jour ? [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» 5 fruits par jour
» Le jour et la nuit ...
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Jour de fête et petit nicolas
» Le jour où vous êtes nés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'enceinte de l'Académie et ses alentours :: La Confrérie d'Eoliane :: Les appartements des autres résidents-