Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteComme un souffle de changement... [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Comme un souffle de changement... [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Brasier
Messages : 139
Inscription le : 09/08/2009
Age IRL : 22


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Comme un souffle de changement... [Inachevé]   Mer 26 Mai 2010 - 15:01


    ♫ Et puis le néant vivait. Survivait.Plus rien. Il n’y avait plus rien. En dehors du néant pur et simple. En dehors du noir, de l’obscurité totale. Plus de Myra, de Lohan, de Lorek, d’Hestia, d’Enelyë, de Jehan, d’adultes. Plus rien. Juste le néant. Un néant insondable. Profond peut-être ? Bref ! Le néant.Le ciel s’éclaircit soudainement. Les nuages noirs s’en allèrent, quelques blancs restèrent. Quelques secondes. Pas plus. Et enfin le Soleil prit toute la place qu’on lui devait. La luminosité, de nulle, était devenue presque totale. Éblouissante. Trop éblouissante.Noir, blanc. Blanc, noir.Un mélange de couleurs qui n’en étaient pas. Juste une succession d’horizons incompréhensibles. Quelques fleurs de ci, de là, puis des vagues en furies qui se brisaient sur les rochers. Des montagnes enneigées, suivi d’un désert de sable sans fin. Des déserts ! Ce n’était que des déserts. Leur seul point commun était celui-ci !Elben ! ♪Et elle se réveilla. Elle s’était endormie. Juste endormie. Quelques minutes, pas plus. Et elle avait rêvé. Juste rêvé. Elben n’avait pas été remplacé par le néant. Elben ne pouvait être remplacé. Elben, son frère adoré. Son frère qui l’ignorait. Qui la snobait. Non ! Cela elle ne l’avait cru que durant son enfance. Il ne la snobait pas, il ne l’ignorait pas. Il avait juste autre chose à faire que de s’occuper d’une superficielle comme elle. Superficielle, oui, c’était bien sa description. Rien d’autre ne pourrait mieux convenir que cet adjectif. C’était triste, mais c’était la vérité. Et elle le savait parfaitement. Elle n’éprouvait même pas le besoin de se bercer d’inutiles illusions.Elle se leva. Tranquillement. Se fichant totalement de son image pour une fois. Une de ses plus que rarissime fois. Une feuille subsistait encore dans ses boucles blondes. Quelques bouts de son uniforme avaient peut-être pris une couleur verdâtre. Les habits froissés, les cheveux décoiffés, elle se baladait dans ce jardin où elle n’était encore jamais venue. Dans le jardin de l’Académie. L’Académie de Merwyn. L’Académie où elle apprenait à maitriser son don. Si elle avait pu arriver jusque là c’était qu’elle n’était pas si superficielle que cela non ? Oui, mais non. Superficielle elle l’était jusque dans la moelle des os. Une seule personne pouvait changer cela. En dehors d’elle bien évidemment. Une seule personne. Une personne dont elle avait cru, durant quelques secondes mais c’était déjà bien trop, qu’elle pouvait disparaître avant elle. Elben. L’amour qu’elle portait à son frère était immense et indescriptible. Une ombre au tableau restait néanmoins, elle doutait encore que cet amour soit réciproque. Alors elle jouait les superficielles. Même si c’était bien la dernière des choses qui risquerait de changer cela. Elle jouait les superficielles et avait finit par le devenir réellement. Pour tout le monde. Elle aussi.Elle se baladait donc dans un jardin surpeuplé par endroit, quasiment désert au loin. Alors elle s’éloignait. En ce jour, la foule lui faisait peur. Elle cherchait la solitude. Mais pas le néant. Un petit coin de solitude dans un jardin inconnu lui conviendrait parfaitement. Même s’il y avait quelques personnes aux alentours. Tant que ce n’était pas la foule, ça lui allait. Peut-être était-elle fiévreuse ? Ou alors, elle arrêtait enfin de jouer... Elle s’éloignait donc de cette foule où elle aimait tant se perdre en temps normal, s’enfermant tranquillement dans sa solitude. Elle avançait sans se presser. S’éloignant en même temps de ses airs de superficielle... Elle était perdue dans des pensées éloignées. Peut-être plus incompréhensible encore que son rêve. Maintenant que la foule était bien moins dense, elle marchait sans même regarder devant elle. Grave erreur. Elle trébucha sur une jeune pousse et s’écroula de tout son long. Juste devant les pieds d’un jeune homme qu’elle n’avait encore jamais croisé. Elle le détailla un court instant avant de reprendre ses « non-habitudes ». Il était mignon mais décidément il ne lui disait rien. La jeune dessinatrice plia rapidement ses jambes et les ramena sous elle, avant de s’incliner comme elle ne l’avait pas fait depuis des années. Sans oser regarder en face celui sur lequel elle avait faillit tomber, elle murmura, sans même être sûre qu’il ne l’entende :- Pardon. Je... Je ne vous ai pas fait mal j’espère ?Elle ne savait même pas si elle l’avait touché ou non, elle était alors bien trop perdue dans ses pensées.[Si c'est une fille qui me répond, j'éditerais ^^]



_______________
Marmotte Ménestrel Merveilleuse à votre service !

Apprenti Marchombre
Messages : 16
Inscription le : 28/08/2011

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Comme un souffle de changement... [Inachevé]   Ven 23 Sep 2011 - 19:54

Les jardins. C’était l’un des endroits de l’Académie qui attirait le plus Silma. Se retrouver ainsi, seul. Effleurer des doigts la liberté du vent. Respirer l’air embaumé par les fleurs, celui que l’on ne peut sentir que dans les endroits désertés par la foule. C’était vraiment là qu’il passait quasiment tout son temps libre. Au creux des branches d’un arbre, le jeune homme profitait de cet instant de solitude. La montée n’avait pas été facile mais il était content de pouvoir profiter de la vue.

Une jambe pendant dans le vide, il laissa ses pensées s’envoler. Depuis son arrivée, il n’avait cessé de se faire des nœuds dans la tête. Qu’allait-on lui apprendre sur le métier de marchombre ? Et son tatouage dont il s’efforçait sans cesse de cacher ? Allait-il pouvoir en savoir plus ? Il se posait plus de questions qu’il ne trouvait des réponses ... Silma soupira. Pas facile.

En ayant marre de l’inactivité, il descendit de son arbre plus agilement que lorsqu’il était monté. Il regarda autour de lui, décidemment ce coin-là était vraiment désert. Personne à l’horizon. Silma éprouvait le besoin de bouger, il se mit à marcher, sans but réel. Observant tout ce qui l’entourait, il leva même le nez afin d’observer des rapaces en plein vol.

Un mouvement dans le coin de ses yeux attira son regard. Une fille, qui apparemment, comme lui, ne regardait pas où elle allait, se dirigeait droit sur lui. Soudain elle se prit les pieds dans une jeune pousse et s’écroula au sol. Silma s’arrêta net et fit même un pas en arrière afin d’éviter de lui faire mal. Immédiatement, elle se releva sans vraiment le regarder, s’inclina et bredouilla une excuse :

- Pardon. Je ... Je ne vous ai pas fait mal j’espère ?

Encore hébété qu’elle se soit inclinée et qu’elle s’excuse, il cafouilla un peu sur les premiers mots :

- Euh ... Non, non. Vous ne m’avez fait aucun mal, ne vous inquiétez pas. Et vous ? Vous êtes-vous fait mal ?

Et pendant qu’il lui parlait, il se baissa vers elle et lui tendit sa main pour l’aider à se relever.

- Mon nom est Silma. Et vous ?

Il chercha son regard et lui sourit.



_______________
Plume d'Argent,
Liberté dans le Vent ...

Rêve ta vie en couleurs,
C'est le Secret du Bonheur ...
 
Comme un souffle de changement... [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» S'envoler comme un souffle aux voûtes éternelles,
» Comme souffle le vent [pv Margaret] Terminé
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: La salle d'armes-