Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteLes Dents du Loup [Terminé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Les Dents du Loup [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Les Dents du Loup [Terminé]   Jeu 8 Avr 2010 - 14:52

Depuis quelques temps Ereïne restait cloitrée dans la salle commune des Lupus. Elle restait là, attendant le retour de Vent de Brume, l'imposant Loup qui était son ami. Et, accessoirement, son Bêta au sein de la Meute. Au bout d'un moment elle en avait eu marre d'être "endormie", comme ça. L'Alpha avait donc décidé d'explorer l'Académie.

Au début, elle avait eu en tête le projet d'en graver le plan dans sa tête. Devant la taille imposante de l'Académie, elle avait fini par renoncer. A présent, elle déambulait dans les couloirs, sans but, perdue dans ses pensées. Elle s'interrogeait sur elle-même. Depuis quelques temps, à force d'être loin de la Meute, elle se demandait si elle était réellement quelque chose sans ces loups qui étaient sa famille.

La main de la jeune fille décrivait des va-et-vient sur son avant bras, effleurant légèrement la cicatrice en forme de morsure qui s'y trouvait. C'était un élément de réponse. Cette cicatrice, Ereïne en avait hérité lors d'un combat avec Amauros, l'ancien Alpha. La jeune fille se rappelait cette lutte qui lui avait semblé sans fin. C'était la nuit, et les étoiles semblaient assister au combat comme des spectateurs fascinés. Et puis la douleur. Amauros avait réussi à attraper le bras de son adversaire et l'avait mordu. Malgré la souffrance et le handicap qu'elle causait, Ereïne était parvenue à remporter la victoire. Et était devenue l'Alpha de la Meute.

La Lupus parvint devant une porte qui lui était complètement inconnue. Elle l'ouvrit et se retrouva dans une salle visiblement dédiée à l'exercice physique. Dans un coin, un poteau dressé avait visiblement servi de cible à pas mal de lames. Ereïne s'en approcha. Elle examina les marques laissées dans le bois, entailles profondes témoignant de la force des élèves. Et elle, elle était loin derrière. Encore incapable de venger ses parents et son plus petit frère. La colère commença à monter dans le coeur d'Ereïne. Elle retroussa les babines et recula de quelques pas. Puis s'élança. Bondit. Et mordit le poteau à hauteur de gorge d'un humain.

Ses dents s'enfonçaient dans le poteau. Elle sentait les fibres de bois craquer sous la pression de sa machoîre, presque digne de celle d'un loup. Avec ses dents, elle avait déjà tué. Des proies, certes, mais également des humains qui s'en étaient pris aux loups sans raison.

Un ultime craquement et Ereïne se retrouva avec un morceau de bois dans la bouche. Et un gros trou dans le poteau qui lui avait servi de défouloir. Elle recula.

*Si tu veux rattraper le niveau des autres académiciens tu ne dois pas compter sur les atouts que tu as déjà. Tu dois apprendre à utiliser les mêmes armes qu'eux.*

L'Alpha était déterminée à ne pas se laisser distancer par les autres. Elle avisa une arme, une épée, abandonnée dans un coin de la salle. Elle se dirigea vers l'arme. La saisit par la poignée. Se dirigea à nouveau vers le poteau. Et leva l'épée.

Elle parvint, d'une manière un peu confuse, à s'écorcher le bras. Elle sursauta. Bon, d'accord elle n'avait jamais tenu d'arme avant. Il lui semblait que, si elle devait comparer une arme à un animal, ce serait une hirondelle. Si tu la serres trop elle te mord, si tu ne la serres pas assez elle t échappes. A la différence près qu'une hirondelle désirait la liberté de l'azur et qu'une épée n'était qu'un vulgaire morceau de métal sans aucune envie.

Ereïne réessaya. Cette fois, ce fut son pied qui évita de justesse d'être embroché.

Pendant une demi-heure, elle s'échnia sur le poteau, s'écorchant, se blessant. Mais sa volonté était indestructible. Le froid des Marches du Nord, les conditions de vie dans lesquelles elle avait vécue, tout cela n'avait pas eu raison d'elle. Ce n'était pas un bout de métal qui vaincrait sa volonté inflexible.

Elle s'immobilisa pourtant un moment et tourna la tête. La porte s'ouvrait. Ereïne se tourna alors entièrement vers la personne qui venait d'entrer.


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Jeu 8 Avr 2010 - 20:49

Hestia se promenait dans les couloirs, sans but, plongée dans ses pensées. Le vent et la pluie semblaient vouloir la dissuader d'aller mettre le nez dehors. Mais elle avait besoin de faire quelque chose, de se dépenser. Si elle ne pouvait pas courir ou nager, elle irait s'entraîner. Aussi se dirigea-t-elle vers la salle d'arme.

Lorsqu'elle ouvrit la porte, elle aperçut une jeune femme, qui tenait une épée trop lourde pour elle, devant le poteau d'exercice, qui était transpercé d'une bien étrange manière. Elle était blessée, aussi. Mais devant le regard presque animal de l'inconnue, elle hésita entre faire demi-tour ou s'approcher.

- Euh... Bonjour.

Hestia avait finalement décidé d'entrer et elle referma la porte de la salle d'armes. Elle se déplaça lentement vers les épées, en ne tournant pas le dos à la jeune femme. Était-ce elle qui avait si bien amoché le poteau ? Peut-être bien, au vu des copeaux de bois qui s'étaient installés dans sa chevelure brune. Mais comment avait-elle fait ? La Lotra prit une épée et s'approcha de la jeune femme. Une Lupus, d'après sa bague.

- Tu devrais prendre cette épée-là. Elle est plus légère, je pense qu'elle te conviendra mieux.

En effet, l'inconnue n'avait pas l'air experte en matière d'arme, et Hestia espérait simplement qu'elle n'était pas du genre à refuser l'aide d'autrui par orgueil. La Lotra, elle, pouvait se montrer très têtue et incapable d'accepter l'aide d'une autre personne. Certaines phrases, même dénuées de toute méchanceté, pouvaient la blesser. Elle tendait toujours l'épée à la Lupus.

- Au fait, je m'appelle Hestia. Et toi ?

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Jeu 8 Avr 2010 - 21:26

- Euh... Bonjour.

Il s'agissait d'une jeune fille, de Lotra d'après sa chevalière. Grande, mince et plutôt pâle. Elle avait un visage encadré de cheveux blonds, plutôt agréable à l'oeil, avec des yeux verts clairs, ayant une allure assez.... mystérieuse, procurée par des cils noirs. En bref, elle était tout en finesse. Mais Ereïne était habituée à évaluer un peu les capacités physiques des gens qu'elle rencontrait. A l'origine, elle faisait cela pour connaître les points forts et les points faibles des proies qu'elle chassait dans les Marches du Nord. En regardant la Lotra, elle décelait des réflexes bien rodés, prompts à réagir. Une fille dont il fallait se méfier, donc.

Elle referma la porte après être entrée, et par ce geste inquiéta Ereïne qui détestait être enfermée. Surtout lorsque les issues étaient bloquées. Elle se ménageait toujours une issue de secours lorsqu'elle était avec quelqu'un dans une pièce.

- Tu devrais prendre cette épée-là. Elle est plus légère, je pense qu'elle te conviendra mieux.

Ereïne regarda l'arme que la Lotra lui tendait. En effet elle avait l'air plus légère, rien qu'à la voir. L'Alpha faillit refuser en lui disant de garder ses conseils puis se ravisa. Apprendre à utiliser les atouts des autres... Même si pour cela elle devait laisser quelqu'un outrepasser ses défenses pour lui expliquer comment faire. Cette fille pouvait l'aider, elle avait l'air de mieux connaître les armes qu'Ereïne. De toute façon, moins bien connaître les armes que la Lupus était presque impossible.

- Au fait, je m'appelle Hestia. Et toi ?

Ereïne attrapa l'épée et la soupesa. Hestia avait raison, elle était plus adaptée. La Lupus s'autorisa un sourire.

- Ereïne Louvil, de la maison Lupus. Je te remercie pour ton conseil, en effet je n'y connais strictement rien en armes, même si je suis un enseignement de combattante.

Elle rit.

- En fait j'ai eu un passé qui a fait que je suis plus habituée à utiliser mes poings et mes dents que des lames.

Ereïne relacha ses muscles, tendus depuis le début de sa conversation avec Hestia.

- Tu as l'air de franchement mieux t'y connaître que moi en ce qui concerne les armes et tout ça. Dis-moi, cela te dérangerait-il de m'expliquer un peu ce que tu sais à propos de ces armes ? Je ne connais même pas leur nom, c'est pour te dire. Et vu les cours que je suis cela risque d'être un vrai handicap... Et les handicaps, je les élimine. De plus je pense que mon ignorance aurait le don d'agacer prodigieusement les professeurs...

La Lupus étira son bras gauche et regarda Hestia dans les yeux. Attendant la réponse de la Lotra en espérant qu'elle serait positive.

[PS : j'ai changé la couleur pour les paroles d'Ereïne ^^ Si ça se voit moins bien tu le dit je rechangerai...]


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Ven 9 Avr 2010 - 12:16

La jeune femme inconnue prit l'épée et sourit, ce qui rassura un peu la Lotra qui se détendit. La Lupus, comme Hestia l'avait remarqué à sa bague, s'appelait Ereïne. Elle lui dit suivre un enseignement guerrier et la demoiselle blonde sourit, en se disant qu'elles suivaient les mêmes cours. Mais Ereïne avoua ne rien savoir aux armes, avant de rire. Hestia haussa un sourcil perplexe, auquel la Lupus répondit simplement que son passé lui avait plus appris à se servir de moyens naturels tels que les poings et les dents pour se défendre. Aussi la Lupus demandait-elle à Hestia de bien vouloir l'aider.

- D'accord. Je vais t'aider, dit-elle, toujours souriante.

Une des caractèristiques d'Hestia résidait dans le fait qu'elle parvienne toujours à garder son sourire. Elle observa ensuite Ereïne, examen visuel qu'elle faisait passer à chaque nouvelle personne qu'elle rencontrait. Comme toujours, elle commença par le visage. Yeux vairons. Intéressant. Tout les élèves avaient donc des yeux aussi étranges ? Zéphyr et ses yeux violets, Ereïne dotée de yeux vairons... Et une fille de Lotra, qu'elle avait aperçut dans sa salle commune mais dont elle ne connaissait pas le nom avait des yeux vairons aussi. La Lotra prit l'épée abandonnée par la Lupus et la lui montra.

- Elle est vraiment lourde, en fait... C'est une épée à deux mains. Elle est réputée pour être destructrice, mais son poids la rend assez peu maniable pour ceux qui n'ont pas de grandes capacités physiques. L'épée que je t'ai donné, dit-elle en désignant l'arme que tenait la Lupus, est une épée longue. Elle est assez pratique et on peut aisément s'en servir sur le champ de bataille.

Hestia lui montra ensuite comment la tenir. Ereïne n'avait pas l'air très à l'aise dans cette salle, entourée d'armes. Hestia, elle, s'y sentait bien. Cela lui rappelait les cours que Servan lui avait donné, ses encouragements, ses conseils. La Lotra nota qu'elle devrait l'imiter lorsqu'elle voudrait montrer à la Lupus comment se servir d'une épée.

Hestia se leva et traversa la salle pour arriver devant les armes à distances. Elle en fit un inventaire complet, n'hésitant pas à répéter les noms ou à donner des indications supplémentaires lorsqu'Ereïne semblait intéressée. Hestia fit ainsi le tour de la salle, en présentant un bon nombre des armes présentes.

Elle revint vers la Lupus, au centre de la salle, et s'assit par terre.

- Maintenant que tu connais les armes, je te propose un petit jeu. Je choisis une arme au hasard, je te la montre et tu me donnes son nom, pour être sûre que tu as bien retenu. Ou alors, je t'apprend à te servir d'une épée. Comme tu préfèreras.

La Lotra sourit. Peu importait l'option choisie par la Lupus, elle était sûre de bien s'amuser.

[Edition à volonté, bien sûr. Autrement, si tu choisis le jeu, je te laisse choisir les armes que montre Hestia. Voilà.]

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Ven 9 Avr 2010 - 14:17

Hestia accepta d'aider Ereïne. Ce qui soulagea d'ailleurs cette dernière. Bien qu'elle n'osait pas se l'avouer, la Lotra commençait à monter pas mal dans l'estime de la Lupus.

Elle commença par lui montrer la première épée qu'Ereïne avait prise pour s'essayer aux armes. Elle apprit donc que c'était une épée se maniant d'ordinaire à deux mains en raison de sa masse imposante. Oui, bon, pas étonnant qu'Ereïne n'ait pas réussi à s'en servir puisqu'honnêtement, elle préférait la précision et l'efficacité plutôt que la force pure et brute. Comme les loups.

Lorsque Hestia désigna l'épée qu'elle avait proposé d'essayer à Ereïne, elle lui expliqua que c'était une épée longue, plus pratique. Parfait. Exactement ce qui pouvait convenir à la Lupus.

Puis la Lotra montra à la Lupus comment tenir l'épée. Ereïne se rendait compte à présent que sa vie seule avec les loups pouvait se révéler être un sacré avantage au milieu des académiciens. Par exemple, pour savoir se repérer au milieu des étendues neigeuses, dans les forêts les plus denses des Marches, ou encore pour traquer des proies, elle devait retenir parfaitement chaque détail de ce qui l'entourait.

Hestia lui désignait une arme et lui donnait son nom et des explications supplémentaires. Ereïne analysait et retenait chaque détail, mais également les gestes d'Hestia, sa manière de se déplacer, le timbre de sa voix et sa façon de parler. Ainsi elle en apprenait plus sur son "professeur" du moment que ce qu'elle laissait croire. Ainsi qu'Ereïne l'avait supposé, Hestia était intelligente. Vu sa manière de parler, elle ne devait pas venir d'une famille noble. Non, vu comment elle avait accepté d'aider Ereïne, la Lotra ne venait pas d'une famille de ces nobles prétentieux.

Vu ses réflexes et son discours, elle s'y connaissait en matière de combat et d'armement. Elle devait suivre les cours depuis pas mal de temps, ou avoir des aptitudes naturelles. Dans tout les cas elle ferait une adversaire redoutable.

Ereïne n'aimait pas être en infériorité comparé à Hestia mais pour le moment elle n'avait pas le choix.

- Maintenant que tu connais les armes, je te propose un petit jeu. Je choisis une arme au hasard, je te la montre et tu me donnes son nom, pour être sûre que tu as bien retenu. Ou alors, je t'apprend à te servir d'une épée. Comme tu préfèreras.

Ereïne put constater qu'Hestia était le genre de fille qui souriait tout le temps. Ou en tout cas la plupart du temps. Elle s'assit en tailleur face à Hestia et réfléchit.

Se connaissant, elle avait déjà retenus les noms des armes, ou du moins une très grande partie. En contrepartie, elle était sûre de se faire battre à plate couture par Hestia si elle choisissait la seconde option, si cela consistait en un petit duel amical.

Apprendre à utiliser les atouts des autres...

Et Hestia lui proposait de lui apprendre à se servir d'une épée... Le choix était fait d'avance. Ereïne fixa la Lotra dans les yeux. Et sourit.

- J'aimerais bien que tu m'apprennes à me servir d'une épée. Je pense en savoir assez pour le moment en ce qui concerne la partie "théorique". Tu seras d'accord avec moi pour dire que le combat ne s'apprend pas uniquement à l'oral ou dans les livres, mais surtout en appliquant ces théories...


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Ven 9 Avr 2010 - 16:35

- Oui, je suis tout à fait d'accord !

En effet, la théorie dans le combat n'était pas le plus important. Rien de mieux que d'appliquer ce qu'on apprenait ! Hestia attacha ses cheveux, et s'apprêtait à demander à Ereïne de faire de même avant de se rappeler qu'elle avait les cheveux assez courts pour ne pas être entravée par eux. Une bonne idée, mais la Lotra savait que jamais elle ne pourrait se séparer de sa longue chevelure.

Un grand sourire. Encore. Ou toujours. Hestia avait dit cela en mettant ses bras derrière sa tête, et elle abandonna très vite cette position en se dirigeant vers les armes. La Lotra hésita un peu devant les épées. Finalement, elle choisit deux épées longues, en donna une à Ereïne et prit l'autre pour elle. Hestia s'approcha d'un poteau d'exercice, indiquant à la Lupus de s'attaquer à celui d'à-côté.

- Tu tiens mal ton épée.

Hestia avait remarqué ça en regardant sa position face au poteau d'exercice. Mais si elle ne s'y connaissait pas du tout, il était normal qu'elle ne sache pas très bien tenir une épée. Elle-même avait été déplorable la première fois qu'elle avait tenu une épée. Pour Ereïne, c'était différent. Elle avait juste mal placé sa main.

La Lotra montra comment elle tenait l'épée en lui disant "Non regarde, comme ça", toujours en souriant. Pourquoi souriait-elle ? Elle-même ne le savait pas, et pourtant, elle le faisait. C'était étrange, mais c'était comme ça. Ereïne, elle, pouvait garder un visage impassible, ou le regagner si vite qu'on aurait pu croire qu'il n'était pas apparu.

- Fais moi voir comment tu attaques le poteau, et je te dirai ce qui ne vas pas.

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Ven 9 Avr 2010 - 17:02

- Oui, je suis tout à fait d'accord !

Hestia avait répondu, encore en souriant. Au moins elle était d'accord avec la vision d'Ereïne, ce qui était déjà un avancement pour cette dernière.

Lorsqu'Hestia attacha ses cheveux et prit une arme, Ereïne s'inquiéta un peu. Elle se rassénéra lorsque la Lotra prit place devant un poteau d'exercice en demandant à Ereïne de se poster devant l'autre. Bon. Attaquer un bout de bois, ça devrait aller. Au moins, il ne risquait pas d'esquiver, lui.

- Tu tiens mal ton épée.

Eh bien, cela commençait fort ! Ereïne s'énervait un peu contre elle-même. La Lotra lui montra comment tenir l'épée, et Ereïne copia presque exactement la position d'Hestia. Les quelques différences qu'on pouvait déceler étaient surtout dûes aux différences physiques des deux jeunes filles.

Mimétisme. C'était comme cela qu'Ereïne avait acquis sa démarche silencieuse. En imitant le loup le plus silencieux de la Meute. Résultat : un pas au bruit à peine perceptible, surprenant pour une élève, combattante qui plus est.

Avec cette position et cette épée, Ereïne se sentait bien plus stable que la première fois, et bien plus libre de ses mouvements. Parfait. Elle fixa le poteau devant elle, avec un sérieux et une contration presque effrayant. On aurait dit qu'elle voulait annihiler le morceau de bois. De toute sa force et de toute sa rage.

- Fais moi voir comment tu attaques le poteau, et je te dirai ce qui ne vas pas.

Ereïne n'attendait que ça. Ses lèvres se retroussèrent en un rictus effrayant, dévoilant ses dents aiguisées par l'usage fréquent qu'elle en faisait. Puis elle passa à l'attaque.

Rapide, ça elle l'était. Elle abbattit la lame à l'endroit où se trouverait la gorge d'un humain, comme la première fois. Pourtant, à la dernière seconde elle hésita. Sentir cette chose de fabrication humaine dans la paume de sa main était très déconcertant. Entrainée par son élan et désiquilibrée par le poids de l'arme, elle trébucha un peu. Suffisamment en tout cas pour que l'arme penche et ne s'enfonce presque pas dans le poteau.

Ereïne recula et regarda Hestia.

"Je crois qu'il est désormais de notoriété publique que je ne suis décidemment pas douée pour manier une arme... Tant pis. Je vais m'accrocher !"

Il était impensable pour elle d'abandonner. Ce n'était pas un vulgaire bout de bois qui aurait raison d'elle.


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Sam 10 Avr 2010 - 18:33

Hestia vit dans les yeux de la Lupus une concentration poussée à l'extrême. Puis, elle regarda ses gestes. Ereïne ne semblait pas très à l'aise avec l'épée dans les mains, mais la Lotra ne dit rien. La Lupus trébucha, faillit tomber. L'épée ne s'enfonça presque pas dans le poteau. La Lupus avait hésité à la dernière seconde. Son coup, puissant et précis, aurait bien entaillé le poteau.

- Qu'est-ce qui t'as fais hésiter ?

La Lupus recula et planta son regard dans celui de la Lotra. Celle-ci pouvait y lire une détermination sans bornes. Bien. Tout son corps criait qu'il voulait recommencer, retenter cette expérience ratée pour une première fois. Ereïne n'abandonnerait pas.

Et Hestia se souvint. Elle aussi avait hésité au dernier moment, la première fois qu'elle avait pris une épée. Les doutes sur ses motivations et sur ce que cela pouvait entraîner pour son avenir s'était bousculés à cet instant précis. Sa main avait dérapé et l'épée lui avait échappé, se dirigeant alors vers Servan qui avait paré avec la sienne. Il lui avait dit de faire attention. La deuxième fois, ses doutes avaient été remplacés par des certitudes, et elle avait crée une entaille dans le poteau.

Un bruit fit revenir la combattante au moment présent. Elle ne savait pas d'où il venait, mais elle ne s'en occupa pas, pour revenir auprès d'Ereïne. Elle s'approcha d'elle après avoir pris son épée.

- Tu vois, la première fois que j'ai attaqué un poteau d'exercice, j'ai laissé tomber mon épée et je n'en ai pas retouché une pendant deux semaines. Je pense que c'était une erreur.

Elle porta un coup puissant au poteau et partit ranger l'épée.

- Ta détermination. C'est elle qui te permettra d'avancer. Alors surtout, ne la perd pas. Jamais.

Hestia regarda Ereïne, puis le poteau, qu'une énième entaille venait rejoindre. Finalement, elle s'assit en tailleur sur le sol froid.

- Recommence, mais n'hésite pas. Remplace tes doutes pas des certitudes.

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Sam 10 Avr 2010 - 19:13

- Qu'est-ce qui t'as fais hésiter ?

Ereïne se demanda comment répondre. Que répondre. Qu'elle n'était pas habituée à utiliser des armes ? Non. Cela, Hestia le savait déjà. Que c'était à cause du fait que l'arme en question soit de fabrication... humaine ? Non. Elle ne pouvait pas répondre cela. Après, la Lotra se poserait d'autres questions peut-être plus embêtantes pour Ereïne. Heureusement, Hestia continua :

- Tu vois, la première fois que j'ai attaqué un poteau d'exercice, j'ai laissé tomber mon épée et je n'en ai pas retouché une pendant deux semaines. Je pense que c'était une erreur.

Oui, en effet. On ne devait jamais renoncer à cause d'un échec. Du moins, c'était ce que la meneuse de loups pensait. Mais au moins, cela rassurait un peu Ereïne. Cela ramenait un peu Hestia à son niveau, de savoir qu'elle aussi avait hésité. Échoué. Comme la Lupus.

La Lotra porta un coup puissant au poteau et alla ranger son épée. Puis elle revint vers Ereïne.

- Ta détermination. C'est elle qui te permettra d'avancer. Alors surtout, ne la perd pas. Jamais.

Ereïne fixa à nouveau son attention sur le poteau tandis qu'Hestia s'asseyait en tailleur.

- Recommence, mais n'hésite pas. Remplace tes doutes pas des certitudes

Recommencer ? Ereïne sourit. Elle n'attendait que ça. Réessayer. Pour réussir. Si elle essuyait un échec, elle réessayait. Toujours? C'était une de ses forces.

La jeune fille reprit la position que la Lotra lui avait montré, exactement la même. Elle raffermit sa prise sur la garde de l'épée. Et abaissa les yeux sur l'arme, qu'elle admira un instant. L'épée. Une amie ? Une ennemie ? Une amie versatile. Il ne fallait pas la considérer comme une "création humaine", mais comme un outil. Son origine importait peu tant qu'elle était utile. Très bien.

Ereïne ferma les yeux pour se concentrer. Autour d'elle, les sons s'atténuèrent jusqu'à disparaître de son champ auditif. Elle était dans un état second. Comme lorsque la pleine lune se levait et faisait bouillonner son sang.

La meneuse de loups rouvrit les yeux. Sourit. Et attaqua le poteau.

La lame s'enfonça de plusieurs centimètres en vibrant. Ereïne arracha l'arme et se tourna vers Hestia. Elle affichait un sourire étrange, un peu distant, un peu cruel, un peu joyeux tout en étant reconnaissant.

- Je crois que c'est mieux, comme ça. Et toi, voudrais-tu que je te montre à présent comment moi j'attaque ce poteau ?


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Dim 30 Mai 2010 - 12:02

Hestia ressentait plus qu'elle n'entendait la pluie et le vent qui se déchaînaient dehors. Les éléments s'acharnaient, ils voulait la punir d'avoir réussi à les éviter. C'était du moins comme cela qu'elle le ressentait, même si c'était certainement faux. Elle savait que bientôt, des éclairs zèbreraient le ciel nuageux et que le tonnerre la ferait trembler, où qu'elle soit. Elle n'avait pas spécialement peur de l'orage, mais petite, elle dormait avec ses soeurs les nuits où il y en avait. Ce contact lui manquait quelques fois, alors que ça faisait plusieurs années qu'elles ne le faisaient plus.

La Lotra reporta son attention sur Ereïne. Elle reprenait la position que Hestia lui avait montré. Très bien. Si elle prenait les bonnes habitudes dès le début, elle progresserait très vite. La Lupus regarda un instant l'arme puis releva la tête en fermant les yeux. Puis elle rouvrit les yeux, afficha sur son visage un sourire presque animal et attaqua le poteau. La lame s'y enfonça aisément, en vibrant. Puis Ereïne arracha l'arme de son nouveau support puis se tourna vers Hestia. Son sourire moins bestial, quoiqu'encore un peu cruel et distant, semblait plus joyeux, plus reconnaissant.


- Je crois que c'est mieux, comme ça. Et toi, voudrais-tu que je te montre à présent comment moi j'attaque ce poteau ?


Hestia fut légèrement surprise, puis finit par sourire.


- Pourquoi pas ? Ca peut toujours être utile.


Elle se releva vite, s'appuyant sur son bras gauche. Elle se mit en face d'un autre poteau, son sourire s'élargissant. Elle avait hâte d'apprendre une autre technique de combat.

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Sam 12 Juin 2010 - 17:44

- Pourquoi pas ? ça peut toujours être utile.

La réponse d'Hestia ne surprit pas Ereïne outre mesure. Après tout, être curieux n'était pas toujours une mauvaise chose. En ce qui concernait l'utilité de la chose pour la Lotra, Ereïne doutait qu'Hestia puisse reproduire ses "techniques". Mais regarder sa réaction vaudrait sûrement le détour.

Ereïne recula de plusieurs pas, visant à nouveau le poteau qui avait subi son précédent coup d'épée. Elle se pencha en avant, baissa la tête pour que son corps prenne une posture aérodynamique et soit donc plus rapide dans l'attaque. Ses cheveux retombèrent devant ses yeux. La Lupus abaissa ses paupières et prit une grande, quoique silencieuse, inspiration. Puis elle rouvrit les yeux et à la vitesse de la lumière, presque trop rapide pour être captée par des yeux humains, elle se rua à l'attaque.

Comme un prédateur, elle ne faisait pas de bruit en touchant le sol, ou très peu. Dans la nature elle s'était entraînée à ne pas avertir sa proie lorsqu'elle l'attaquait.

Arrivée assez près du poteau, elle bondit. Ses muscles se tendirent brusquement, elle n'était plus qu'une énergie meurtrière qui s'abattit brutalement sur le bois. Ereïne planta ses dents dans le poteau. En cet instant, elle oubliait la finesse et la beauté de ses gestes et s'abandonnait à la violence sauvage qui sommeillait en elle. Un gigantesque craquement retentit et le poteau s'abattit, affaibli par la précédente entaille et par le poids d'Ereïne.

La Lupus se releva après avoir relâchée la pression de ses mâchoires. Elle se retourna vers Hestia, toujours immobile, et afficha un sourire narquois.

- Si je te dis "A toi, maintenant", comment réagiras-tu ?


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Dim 20 Juin 2010 - 23:32

Hestia resta tétanisée devant le spectacle sauvage. Lorsque le poteau s'effondra, il tomba à quelques mètres d'elle, mais suffisamment près pour qu'un éclat de bois vienne se planter dans son bras, mais elle n'y prêta pas attention. Ereïne tremblait légèrement, après son attaque. La Lotra avait l'impression que le corps de la jeune femme vibrait de sauvagerie, de brutalité. Et comme face à un animal dangereux, Hestia ne faisait pas un geste.

Ridicule. La Lupus était tout de même une humaine. Hestia arracha de son bras l'éclat de bois, puis déchira sa chemise pour se faire un bandage. Elle pensait en même temps aux actions d'Ereïne. C'était une bonne méthode de combat, et l'ennemi (ou la proie) était forcément pris par surprise. Néanmoins, la Lotra ne pourrait jamais reproduire cette méthode. Elle comprit soudain d'où venait les copeaux de bois dans la chevelure d'Ereïne et l'étrange entaille du poteau désormais abattu.

- Je ... c'est... wah... bafouilla-t-elle, encore sous le choc.

Mal à l'aise, elle parvenait tout de même à sourire. Elle se mit à enrouler une longue mèche blonde autour de son doigt, et c'était bien le seul signe de sa nervosité. Elle s'écarta du poteau, tout en restant à bonne distance de la Lupus. Elle hésitait à partir en courant de la salle d'armes ou rester là comme s'il ne s'était rien passé. Puis, Hestia choisit une troisième option. Elle alla ouvrir la porte. La pluie tombait toujours, créant de gigantesques flaques de boue.

- Tu aimes la pluie ? Je ne parle pas de son contact, mais de son bruit, de son odeur...

Le son de la pluie l'avait instantanément calmé. Elle évitait aussi de poser des questions sur la façon de combattre d'Ereïne. Celle-ci lui faisait un peu peur, à présent. Mais elle devait combattre ses peurs, comme on le lui avait enseigné quelques années plus tôt.

« Il n'y a pas de place pour le doute ou la peur, ça t'empêchera d'avancer et ça te gâchera la vie. Combats tes peurs, remplace tes doutes par tes espoirs. En surmontant tes peurs et en espérant un monde meilleur, tu seras capable de grandes choses.»

- Merci maman, chuchota la Lotra pour elle-même.

Elle se tourna vers la Lupus, un sourire bien plus timide qu'auparavant accroché à ses lèvres rosées. Elle sortit sous la pluie, se demandant un instant si l'autre jeune femme allait quitter l'abri pour se joindre à elle ou si elle préférait ne pas se mouiller. Hestia avait entendu dire que la fourrure mouillée ne sentait pas très bon...

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Ven 25 Juin 2010 - 14:28

La meneuse de loup ressentait la tension teintée de peur de la Lotra. Elle comprenait la réaction d'Hestia, qui ne devait pas avoir l'habitude de voir quelqu'un combattre comme cela. Comme un animal sauvage. D'autant plus que la Meute considérait Ereïne comme une des meilleures chasseuses. Et qu'elle avait déjà gagné plusieurs combats contre des Loups de la Meute. L'un d'eux pour gagner son titre d'Alpha, les autres pour garder cette place face à d'autres loups ambitieux.

En proposant à Hestia de lui faire une démonstration, Ereïne avait déjà réfléchit à comment la Lotra réagirait. Elle désirait la tester. Voir si, en cas de combat contre elle, elle serait plus forte qu'elle. Visiblement, elle se faisait facilement déstabiliser. Du moins, c'est ce que déduisait Ereïne des réactions d'Hestia. Mais peut-être que sa méthode de combat déstabiliserait n'importe qui, allez savoir. Ereïne ne s'était jamais battu autrement mais avait déjà vu des hommes se battant "normalelent". Aussi, elle-même n'avait pas été surprise lorsqu'elle avait vue Hestia à l'oeuvre.

- Je ... c'est... wah...

Ereïne la regarda d'un air neutre. Assez contente tout de même qu'Hestia ne se soit pas enfuie en hurlant à toute l'Académie que la meneuse de loups était une folle furieuse.

La Lotra, bien que visiblement mal à l'aise, réussissait à sourire. Elle se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux, s'écarta du poteau en gardant les yeux rivés sur Ereïne, qui ne bougeait pas. Elle ne tourna même pas la tête pour suivre Hestia du regard. Le soir tombait et elle savait que c'était à partir de ces instants allant s'assombrissant que son l'iris de son oeil vairon commençait à se teinter en doré. Et elle ne voulait pas qu'Hestia soit encore plus troublée.

La Lotra ouvrit la porte. Ereïne entendit le bruit de la pluie qui tombe.

- Tu aimes la pluie ? Je ne parle pas de son contact, mais de son bruit, de son odeur...

Ereïne sourit et tourna la tête, de manière à ce qu'une mèche de cheveux vienne cacher l'oeil doré. Son ouïe surdéveloppée capta le remerciement qu'Hestia adressait à sa mère et vit Hestia sortir sous la pluie avant de se tourner vers elle. La meneuse de loup se mit à avancer de son pas si assuré mais si souple vers la Lotra. Elle sortit à son tour sous l'averse, ses pieds foulant la boue.

Pour beaucoup cette situation, pieds dans la boue, trempé, n'aurait pas été agréable. Mais pas pour Ereïne. Elle aimait cette eau bienfaitrice qui rafraîchissait, nourrissait, abreuvait la Vie qui ne manquait jamais de déployer sa beauté après l'averse. Ereïne aussi était belle, droite, ses cheveux mouillés se mettant à décrire des arabesques gracieuses autour de son cou. En cette instant, on aurait dit une de ces princesses sorties des histoires, une noble, mais ayant dans ses veines le sang de la Forêt.

- Oui, j'aime la pluie. J'aime l'odeur de la terre mouillée, le son des gouttes d'eau sur les feuilles des arbres, les promesses de vie qu'elle apporte. C'est une symphonie a elle seule, un spectacle grandiose, mais nombreux sont ceux qui considèrent la pluie comme une chose banale, voire désagréable, et qui passent à côté de ce spectacle. Je suis heureuse de voir que tu ne fais pas partie de ces personnes. Mais il me semble que tu ne ressens pas la pluie dans son ensemble. Tu ne me demandes que ce que je pense de son odeur et de son bruit, mais pas de son effet sur l'âme. Le connais-tu seulement, Hestia ?

[Pas très long... sauf pour le temps de réponse - -' désolée...]


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Sam 26 Juin 2010 - 13:17

[Tu as attendu plus longtemps que moi, tu n'as pas à t'excuser ^^' et j'aime beaucoup ta réponse, et la mienne est encore plus courte. Si tu veux, envoie-moi un MP et j'éditerai si tu n'arrives pas à continuer sur ça.]

Hestia sentait l'eau couler le long de ses joues, tremper ses cheveux aussi bien que ses vêtements, puis couler le long de ses jambes avant de terminer sur le sol déjà boueux. Elle entendit des pas venir vers elle, à cause des bruits que les pieds faisaient dans la boue, et elle ne douta pas un seul instant qu'Ereïne l'ait suivi. La Lupus lui répondit, avant de lui poser une question : l'effet sur l'âme, le connaissait-elle ?

- L'âme...Eh bien, ce n'est pas facile de répondre à cette question. Chaque personne ressent chaque chose différemment. Je ne suis pas sûre de saisir le sens de ta question. Que veux-tu dire ?

Hestia pouvait certes répondre à ce qu'on lui demandait, mais elle était également une machine à question. En ce moment, le mécanisme rouillait un peu et sa langue n'était pas aussi active qu'auparavant. Peut-être l'Académie la changeait, ne lui donnant plus envie de parler incessament, pour combler les vides dans les conversations ou tout simplement pour savoir. Lorsque la Lotra était chez elle, tout le monde parlait et elle éprouvait le besoin de se mêler à leurs conversations. Ici, c'était différent. Il y avait peu de conversations auxquelles elle pouvait se mêler.

- La pluie, tu sais, elle me soulage. Je veux dire... Quand elle se met à tomber comme ça, puissante, j'ai l'impression qu'elle me lave de tout mes soucis, de tout mes problèmes et de toutes mes erreurs...

Elle essayait de ne pas parler beaucoup, pour ne pas laisser la pluie entrer dans sa bouche. Ce n'est pas qu'elle n'aimait pas ça, mais elle trouvait que c'était assez spécial. Un goût étrange que n'ont pas les autres eaux. Elle tourna son visage vers Ereïne qui lui répondait. La pluie la rendait plus gracieuse que dans la petite salle. Ses cheveux se collant à ses joues la rendait plus jolie, également. Hestia ne souriait pas, mais ses lèvres se tordirent un instant, expression de sa joie, avant de redevenir neutres.

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Ven 2 Juil 2010 - 15:43

- L'âme...Eh bien, ce n'est pas facile de répondre à cette question. Chaque personne ressent chaque chose différemment. Je ne suis pas sûre de saisir le sens de ta question. Que veux-tu dire ?

Ereïne sourit. Elle aimait bien la façon selon laquelle la conversation était passé du combat à la pluie. De la destruction à la vie. Ou l'inverse. Puisqu'on pouvait se battre pour rester en vie et que les inondations pouvaient tuer. Elle faillit répondre mais, sentant Hestia qui allait continuer, se tut.

- La pluie, tu sais, elle me soulage. Je veux dire... Quand elle se met à tomber comme ça, puissante, j'ai l'impression qu'elle me lave de tout mes soucis, de tout mes problèmes et de toutes mes erreurs...

Puis elle tourna la tête vers la meneuse de loup.


- En effet, l'eau à la capacité de laver l'âme. L'eau est un élément purificateur, symbole de vie et de mort, de chute et de renaissance. Personne ne peut vivre sans eau. Mais l'eau peut tuer. Elle peut noyer, elle peut geler les récoltes. L'eau tombe vers la terre, c'est quelque chose d'aérien, de pur, qui prend en quelque sorte la peine de rendre visite aux hommes pour mes garder en vie. Et pour ce qui est de la renaissance, je ne sais pas si tu as eu l'occasion de voir cette espèce particulière de mousse qui, lorsque tu la croit morte, déssechée, n'a besoin que d'une goutte d'eau pour revivre. L'eau est puissante, elle est un tout, et ceux qui peuvent ressentir sa beauté peuvent ressentir ses effets. Comme les galets sont charriés dans le lit des rivières et sont polis, l'eau nettoie l'âme. C'est ça que je veux dire, Hestia, en te demandant si tu connais les effets de l'eau sur l'âme. Pour les combattants comme toi et moi, sa fluidité, sa force, sont un modèle. Ressembler à l'eau lorsqu'on combat, c'est un grand progrès. Mais cela, ce n'est que mon opinion.

Ereïne ferma les yeux et leva la tête vers le ciel. Les gouttes d'eau lui fouettaient le visage et dégoulinait le long de ses joues et de ses tempes. Elle soupira un instant et rouvrit lers yeux.

C'est là que la porte se referma dans un grand claquement. La Lupus tressaillit et se dirigea vers le lourd battant de bois. Elle avait un mauvais pressentiment. Elle tenta d'ouvrir la porte. N'y parvient pas. Elle ne s'ébranla même pas. Quelque chose devait être bloqué et empêchait l'ouverture de la porte. La meneuse de loups recula et leva la tête vers le ciel couleur de linceul. L'averse n'avait pas l'air de vouloir se calmer. Au contraire, un grand éclair fendit les cieux avec un bruit très fort puis s'abattit derrière l'horizon.

Ereïne baissa les yeux et regarda Hestia. Ses longs cheveux blonds dégoulinaient déjà, s'obscurcissant un peu avec l'humidité. Son visage ruisselait. La meneuse de loups n'était pas plus gênée que ça par la pluie, mais Hestia allait finir par tomber malade si elle restait trop longtemps sous la pluie battante. Et Ereïne avait beau être résistante, elle allait finir par tomber malade si ça continuait. Ce qui n'était pas très agréable.

- Et mince. Pour rester polie. Bon, ben, Hestia, j'espère que tu aimes vraiment la pluie parce qu'on risque de rester dessous un moment... A moins qu'on ne trouve un moyen d'ouvrir cette porte. Tu as une idée ?

[Un peu court... S'il y a un problème j'édite ^^]


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Sam 3 Juil 2010 - 14:04

Hestia écouta d'une oreille distraite Ereïne, et il y avait deux raisons à cela : tout d'abord, c'est qu'elle ressentait, d'une manière purement physique, la pluie qui dégoulinait sur ses vêtements et les rares endroits où la peau n'était pas recouverte par du tissu, et la trempait, pour s'imprégner de la sensation de nettoyage ; ensuite, elle ne l'entendait pas très bien, car les deux jeunes femmes n'étaient pas proche l'une de l'autre et que la musique aquatique gommait les autres sons. Mais la Lotra comprit le sens général, grâce aux mots portés par le vent que la pluie n'avait pas réussi à abattre.

Puis soudain, la combattante sursauta. Lorsqu'elle se retourna, elle comprit que la claquement était dû à la porte qui s'était violemment refermée. Ereïne essaya de la rouvrir, mais elle n'y arriva pas. Un éclair zébra le ciel à ce moment, donnant un aspect apocalyptique à la scène, le tonerre faisant écho au bruit de la porte. La Lupus s'écarta et Hestia tenta à son tour d'ouvrir la salle. Mais même en se jettant sur la porte, celle-ci ne cédait pas. Une seule solution : rentrer dans l'Académie. Ou tomber malade, mais bizarrement, Hestia n'était pas trop tentée par cette idée.


- Viens, on va aller s'abriter sous le portique là-bas ! On peut aussi rentrer si tu...

Hestia éternua. Et voilà, elle allait être enrhumée... Elle courut vers le portique, sans regarder si Ereïne la suivait. Ses cheveux, allourdis par l'eau, ne se soulevèrent même pas dans sa course, réchauffant son cou désagréablement. Arrivée sous le portique, elle s'arrêta, posant ses mains sur ses genoux et reprenant son souffle. Elle avait couru sans s'arrêter et le plus vite possible. La Lotra attacha ses cheveux, qu'elle ne supportait plus, en chignon. Ce qu'elle aurait voulu, à cet instant, c'était un bon bain bien chaud, mais elle n'allait pas abandonner Ereïne sous ce prétexte ! D'ailleurs, où était Ereïne ?

avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Sam 3 Juil 2010 - 14:48

La meneuse de loups observa Hestia qui, à son tour, tentait vainement d'ouvrir la porte. La Lotra essaya de se jeter dessus pour l'enfoncer, mais rien n'y fit. Elle recula et prit un air un peu inquiet. Ereïne se doutait qu'elle non plus n'avait pas franchement envie de tomber malade. Mais il était également possible qu'elle ait peur de se retrouver enfermée dehors, sous une pluie battante, seule avec la Lupus...

- Viens, on va aller s'abriter sous le portique là-bas ! On peut aussi rentrer si tu...

La Lotra éternua. Puis elle tourna les talons et se mit à courir vers le portique. Sans se presser, Ereïne retourna examiner le lourd battant de bois bloqué et essaya de le pousser doucement. Sans résultat. Donc, ni la douceur ni la force ne pouvait la faire bouger. Il y avait bien un truc coincé. Mais impossible de le débloquer de l'extérieur. Ereïne se dirigea à son tour vers le portique.

Elle se glissa dans l'ombre derrière Hestia, qui sembla la chercher des yeux. Il était possible qu'elle ne l'ait pas vue se poster derrière elle puisqu'elle attachait ses cheveux en chignon et qu'elle avait des mèches lourdes d'humidité qui lui bouchaient le regard. Une faute d'inattention sans gravité puisqu'Ereïne n'était pas l'ennemie d'Hestia, mais dans la position où elles étaient, sans possibilitée de retourner directement à l'abri à l'intérieur, ce n'était pas prudent.

- Je suis derrière, Hestia.

La jeune fille se retourna.

- Ce n'est pas vraiment prudent de perdre quelqu'un de vue comme ça. Il faut toujours être très attentif, sinon on risque gros. Très gros, souvent.

La meneuse de loups ferma les yeux. Oui, on risquait gros si on ne faisait pas assez attention. Elle se rappelait par exemple Lapsi, un jeune, très jeune louveteau. Il venait à peine d'ouvrir les yeux et était tellement plein de vie... Trop, peut-être. Il faisait sa toute première sortie avec la Meute, et on lui avait dit "fais attention à tout ce qui t'entoure, surtout aux Hommes". La Meute devait passer près d'un village à ce moment. Les loups étaient tombés sur deux chasseurs.

Les loups s'étaient dispersés sur ordre d'Ereïne. Pas Lapsi. Le louveteau, intrigué par ces créatures bipèdes sans fourrure, s'était mis à courir vers les chasseurs. Il faisait la taille d'un petit chien, le jeu se lisait dans ses yeux, pas l'agressivité. Pourtant l'un des chasseurs avait fermé les yeux et avait commencé à dessiner.

Rakka, la mère de Lapsi, avait réussi à pressentir le dessin et s'était jeté devant son petit pour le protéger. Le dessin, une hache, lui avait défoncé le poitrail et elle s'était effondrée au sol. Lapsi, au comble de l'horreur, choqué, était resté immobile tandis que l'autre levait une épée au-dessus de sa tête.

Ereïne avait passé la nuit et la journée suivante à pourchasser les assassins. Les avait retrouvés. Et tués.

Un grondement sourd s'échappa des lèvres d'Ereïne, qui se mit à pleurer doucement. Mais peut-être n'était-ce que la pluie qui ruisselait sur ses joues...

Ereïne regarda Hestia.

- Bon, il serait peut-être temps de rentrer, non ?


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Bois
Messages : 130
Inscription le : 13/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   Lun 5 Juil 2010 - 12:54

Hestia se tourna vers Ereïne dès qu'elle entendit sa voix. Elle lui reprocha son manque d'attention. La Lotra savait qu'il ne fallait quitter personne des yeux lors d'une bataille. Mais elle ne ressentait pas la Lupus comme une menace, même après ce qu'elle avait vu. Hestia sourit à Ereïne, de ce sourire qui dit "La prochaine fois, je ferai plus attention.". La prochaine fois, c'était toujours maintenant. Encore plus pour les combattants que pour les autres. Elle soupira.

- Bon, il serait peut-être temps de rentrer, non ?

Les deux jeunes femmes se regardèrent. Elles avaient toutes les deux les cheveux mouillés, et cela allait plutôt bien à Ereïne. Hestia se demanda un instant quelle tête elle pouvait bien avoir, puis décida qu'elle s'en fichait. Ici, peu importait qu'on soit beau, riche, ou laid et pauvre. Ici, tout ce qui comptait, c'était la capacité à apprendre et peut-être, ouvrir son coeur aux autres de temps en temps. Hestia n'aimait pas être seule, pour la simple raison qu'elle ne l'avait jamais été.

- Oui, il faut rentrer, de toutes façons la nuit ne va pas tarder à arriver. J'espère qu'il fera beau demain.

Hestia espérait toujours qu'il ferait beau le lendemain. Peut-être que c'était une autre de ses caractéristiques. Toujours heureuse, toujours souriante, toujours positive. Quand il ne faisait pas beau, cela ne l'empêchait pas de sortir, mais elle préférait rester à sa fenêtre en regardant la pluie qui tombait, et voir les éclairs lors de l'orage.

Elle regarda Ereïne et lui lança un léger au revoir. Elle se rendit directement à la salle commune des Lotra.



-> RP terminé

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les Dents du Loup [Terminé]   



 
Les Dents du Loup [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Gévaudan le Frère Loup [Terminée]
» Sigyn Hel ~ Méfiez-vous de l'agneau, il n'a rien à envier au loup... [Terminé]
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Nom d'un loup mal léché! Pouquoi tu me fais ça? PV Jeremy Otto-Terminé?
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Aile ouest de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: La salle d'armes-