Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinettePerdue... [Inachevé]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez | 
 

 Perdue... [Inachevé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Perdue... [Inachevé]   Jeu 8 Avr 2010 - 14:25

Ereïne s'était réveillée en sursaut. Pleine nuit dans les dortoirs des Lupus. Elle avait écouté pendant un temps les respirations des autres académiciens de la maison du loup. La pièce était remplie de chaleur humaine, et pour Ereïne qui ne supportait pas facilement le contact avec les hommes c'en était presque insupportable.

*Bon allez, là je ne supportes plus d'être enfermée !*

La jeune fille s'était redressée dans son lit. Puis s'était immobilisée, aux aguets. Elle savait qu'il n'était pas autorisé de sortir du dortoir la nuit. Mais aucun bruit d'origine humaine n'était parvenu aux oreilles de la Lupus. Un léger sourire avait joué un instant sur les lèvres d'Ereïne, qui s'était alors levée. Sans un bruit, elle était sortie dans le couloir, puis était allé dehors. Là, elle était allé dehors et avait constaté avec joie la présence de la pleine lune. Fascinée, elle s'était assise et avait passé de longues minutes à contempler la lune.

Puis elle avait commencé à s'inquiéter. Si on la trouvait ici à cette heure... Elle risquait d'avoir des problèmes. Et ça, c'était la dernière chose souhaitable...

Alors elle était retournée dans le batiment. Pour constater qu'elle ne savait plus où étaient les dortoirs. Ses sens surdéveloppés, dont son odorat , avaient été complètement chamboulés par la présence de la lune. Elle ne retrouvait plus sa propre odeur...

*Alors LA je suis MAL*

A présent elle errait dans l'escalier de l'aile principal. Elle avait au moins reconnu cette endroit.

Fatiguée, elle s'arrêta et s'adossa au mur. Elle soupira et ferma les yeux. Soudain son ouïe lui indiqua un léger bruit. Quelqu'un venait. Les réflexes d'Ereïne, dignes de ceux d'un loup, la firent se tourner immédiatement vers la source du bruit. La nuit son oeil de couleur changeante était jaune. Là, dans l'ombre, avec cet oeil jaune fixé sur soi, n'importe qui aurait un peu peur.

- Qui vas là ? lança la Lupus.


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Jeu 8 Avr 2010 - 18:28

Elle avait cru pouvoir s’habituer aux ronflements de la nouvelle Lotra mais la tâche s’avérait impossible. D’abord parce qu’elle se trouvait dans la couchette adjacente et pouvait ainsi profiter pleinement du brouhaha. Mais que l’autre fusse de l’autre coté de la pièce, étouffée par un édredon duveteux ou à quelques mêtres d’elle ne changeait rien à la donne . Lohan l’entendrait quand même. Elle n’osait pas la réveiller. D’abord parce que l’autre était réputée parmis les Lotra pour avoir un caractère de Félixia. Et de toute façon qu’Est-ce que cela changerait? Elle se ré-endormirait et recommencerait ronfler …La belle affaire. Lohan se résigna à ouvrir les yeux, ce qui ne changeait strictement rien à sa vision mais qui lui donnait au moins l’illusion d’être bien en possession de ses moyens. Elle se redressa doucement sur son draps, sentit l’infime froissement du tissu qui glissait sur ses membres nus , apprécia toutes les informations que lui offrait ses sens résiduels. Les corps chauds respiraient et la clameur de leur souffle résonnait dans ses tympans. A petit coups rapide et haletants pour les angoissés. Aux allures calmes et sollanels pour les confiants. Et dans une rauque cacophonie pour sa voisine de gauche. Elle se sentit bien. Pas comme une personne qui venait d’ouvrir ses paupières froissés et émergeait de son sommeil. En pleine forme. L’envie lui prit de sortir.


Lohan n’était pas quelqu’un de particulièrement désobéissant. Son tempérament restait dans les grandes lignes soumis aux grands, peu enclin à la confrontation. Peureux quand il s’agissait d’enfreindre les regles. Mais à ce moment là l’envie était grande de quitter la quiétude de son dortoir pour aller se balader un peu. Se dégourdir les jambes. Et puis, elle avait faim. Une bonne petite pomme ou une galette de niam ne serait pas de trop pour rassasier son estomac quémandeur de vitamine. Aussi, la Lotra s’habilla sans bruits, sortit discrètement du dortoir, puis franchit les dernier mêtres autorisés.. Elle ouvrit la porte, un peu frémissante du gout nouveau de l’interdit. Le couloir lui semblait remplis d’ombres prete à s’avancer vers elle tellement culminait des petits bruits de rongeurs ou d’insectes, affairaient à leurs cycles naturel, en dehors du monde des humains. Mais plus que les animaux, c’était ses pas, résonnants sur la pierre dur qui rendait l’atmosphère lugubre. Lohan n’avait pas peur de la nuit. Non. Il ne manquerait plus que ça. Par contre croiser un garde ou un Primat l’impressionnait plus que tout. Que ferait-elle dans ces cas là ? Elle ne préférait pas y songer. De toute façon, elle ne se ferait pas prendre.


Un bruit soudain, alors qu’elle venait de sortir de la cuisine pour prendre
une pomme qu’elle avait fourrée dns sa poche, vint résonnait à ses oreilles. Il y avait quelqu’un. Une fille. Elle reconnue tout de suite l’odeur, et de toute façon, la voix vint confirmer ses soupsons. L’autre l’avait entendu. Comment était-ce possible? Elle était extrêmement discrête et le premier élève venu ne pouvait pas la repérer ainsi. Donc, résultat. C’était quelqu’un d’ entrainé. un garde. Un professeur. Ou un primat. Non, pas un primat, elle connaissait leur odeur à tous. Leur voix à tous. Aucun ne correspondait à cette voix aggressive qui sortait de l’ombre. Agressive mais jeune. L’information vint heurter l’esprit de Lohan et la lotra y décela une anomalie. Jeune…Ce n’était pas la voix d’une femme. Une voix claire, limpide . Une jeune fille donc. Il y avait des jeunes filles professeurs, des élèves qui venait d’achever leur formation. Mais dans ce cas là, elle pouvait toujours supposer qu’en souvenir du bon vieux temps, l’autre ne lui en tienne pas rigeur…De toute façon c’était surement une élève.


« Ohla, la dame chuchota-elle, presque inaudiblement.Tu as réussi à me faire peur… Arrete de crier comme un garde qui réclame pitance, tu va alerter tout le secteur. Tu sais qu’y a des gens d’armes posté partout , surtout en se moment… »


Elle s’arreta, sortit de l’ombre, petite silhouette tenue mais musclé par les entrainements. L’odeur lui parvint, plus forte. Oui elle ne reconnaissait pas cette odeur. Soulagement. L’autre n’était donc pas une ancienne élève mais bien une nouvelle qui ne devait pas connaitre la rêgle du couvre-feu…Mais comment l’ignorer en même temps. L’oreille aux aguets elle chercha si rien ne bougeait autour d’elle et enfin, se relacha, soulagé.

« Tu fais quoi ici? »

[si tu veux, tu peux mettre libre sur le sujet, comme ça si quelqu'un veut nous rejoindre il peut...Fin comme tu veux, hein=) plus on est de fou, plus on rit =)]



_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Jeu 8 Avr 2010 - 19:08

« Ohla, la dame Tu as réussi à me faire peur… Arrete de crier comme un garde qui réclame pitance, tu va alerter tout le secteur. Tu sais qu’y a des gens d’armes posté partout , surtout en se moment… »

Puis apparut une fille de constitution assez frêle. Elle avait un visage d'aspect plutôt enfantin et, chose étrange, ses yeux n'avaient pas la même couleur.

*Tiens, ça nous fait un point commun... Ils changent de couleur eux aussi ?*

Sauf que les yeux de l'arrivée étaient plus... vides que ceux de la Lupus. C'était un peu dérangeant, donnait un léger malaise. Ereïne poursuivit son examen de la jeune fille. Apparemment, c'était une Lotra. Elle avait des cheveux bruns, ou peut-être était-ce juste un effet de l'ombre.

Le cerveau d'Ereïne analysait tout ce qu'avait dit la Lotra. "la dame" ? Soit elle ne l'avait pas bien regardé, soit Ereïne faisait plus vieille qu'elle ne l'était réellement, soit c'était de l'humour. Enfin, une sorte d'humour pas très drôle, du moins aux yeux d'Ereïne. "Comme un garde qui réclame sa pitance" ? Cette expression renforçait l'hypothèse d'Ereïne que la Lotra faisait de l'humour. Puis LA phrase bizarre.

Tu sais qu’y a des gens d’armes posté partout , surtout en se moment…

Pardon ? Surtout en ce moment ? Qu'est-ce qu'elle voulait dire par là ?

Ereïne faillit ouvrir la bouche mais la Lotra posa une autre question, lui demandant ce qu'elle faisait ici.

"J'étais juste sortie admirer la lune..." souffla doucement Ereïne, si doucement qu'elle n'était pas sûre que la Lotra l'ai entendue. "Disons que je ne supporte pas l'atmosphère des dortoirs Lupus. Trop lourde. En fait j'avouerais ne pas aimer le contact humain."

Ereïne marqua une pause et en profita pour se radosser au mur. Mine de rien, parler l'agaçait beaucoup et la fatiguait pas mal. Elle tentait pourtant de garder son calme pour éviter que la Lotra ne fasse les frais de sa colère. Après tout, elle n'avait rien fait consciemment pour énerver Ereïne.

"Et j'ai réussi à me paumer dans l'Académie. Je retrouve plus les dortoirs Lupus. Enfin bref. Je suis Ereïne Louvil. Qui es-tu ? Et que faiss-tu ici ? Non, plus important : pourquoi as-tu dit "surtout en ce moment ?"


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Jeu 8 Avr 2010 - 21:17

Les quelques mot que la Lotra avait murmuré n’avaient pas pour but d’être drôles. C’était seulement des expressions, apprises depuis l’enfance qui jaillissait spontanément des lèvres, petit jargon paysan de son village. « Brailler comme un garde qui réclame pitance » venait de sa mère adoptive. La veuve Gayana tenait une auberge et il n’était pas rare qu’elle y reçoive des soldats. C’étaient étrangement les plus bavard affamés et bon vivants des visiteurs . D’où l’expression. Quand à « La dame« , elle ne savait même plus ou elle l‘avait appris. Le mot était utilisé à tours de bras et pas seulement dans son hameau isolé. La dame s’adressait à toute fille inconnue, qu’on reconnaissait comme son égale en classe sociale mais qu’on tratait avec une distance repectueuse…Du moins, c’était la définition que donnait Lohan.

Bref parenthèse fermée revenonsànosmoutons, La Lotra avait eut le temps d’identifier plus en détail sa nouvelle interlocutrice. D’abord, elle était assez grande. Sa voix venait de haut. Ensuite elle n’était pas noble… Elle n’avait heureusement pas pris cet air condescendant d‘aristocrate qui s‘addresser à une race inférieure. Et cette phrase « je ne suis pas sure d’apprécier le contact humain » en disait long sur ces conditions sociale et laissait planer le mystère sur son passé. Sentence assez véxante,quand on y pensait…Elle n’appréciait pas le contact humain, était ce une façon d’échapper poliment à la conversation?

Cela n’avait pas empêchait Ereine de lui poser des questions, beaucoup pour quelqu’un qui n’aimait pas le contact humain. Ainsi donc, elle était bien nouvelle, ignorante de la situation actuelle…Et perdue.

« La lune… Elle laissa planer un silence et essaya de se rappeler à quoi ressemblait l’astre nocturne…Le blanc, la forme du croissant ou le cercle parfait, certaine fois…A quoi ressemble t-elle ce soir? »

Perdue dans ses pensées, elle avait partielement oublier les autres questions puis fini, alors que le moment de silence se prolongeait par se les remémorer.

« Moi c’est Lohan, de Lotra, la première des maisons et la meilleure de toutes. Elle sourit doucement. Ce que je fais ici…Pas grand-chose pour tout te dire…Quand à la situation actuelle. C’est étrange que tu ne sois pas au courant…Tout le monde ici à peur…Ses derniers temps il s’est passé des évenements graves…Elle laissa sa phrase en suspens. Mais tu me semble étrangère à Al-Poll…D’où viens tu pour préférer la lune à la chaleur humaine et ignorer des faits que tout Al-Poll murmure?

Elle n’avait pas voulu s’approchait de l’autre, comprenant qu’elle la génerait surement. Lohan était restee sur place. Ses yeux vides fiché sur l’endroit probable du visage de la jeune fille. Elle jouait avec une meche de cheveux chatain qu’elle entortillé autour de son index blême.



_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Jeu 8 Avr 2010 - 22:04

" La lune… A quoi ressemble t-elle ce soir?"

Tandis que la Lotra se perdait dans ses pensées, Ereïne se mordit la lèvre en comprenant enfin. La jeune fille était soit aveugle, soit elle n'y voyait vraiment pas grand chose. Cela se voyait à son air rêveur qu'elle n'avait pas vu la Reine de la Nuit depuis quelques temps. L'Alpha ne pouvait imaginer une vie sans voir la Lune. La vie se résumait à ce qu'il y avait autour de la Lune. Enfin, pour la Lupus en tout cas.

"La lune ? Ce soir elle a revêtu sa robe la plus scintillante pour aller danser avec les étoiles. Elle rayonne dans la nuit bien plus que le Soleil. Elle est parée de bijoux faits de brume sombre. Elle est pleine, ce soir. Elle donne envie de chanter sa gloire..."

Ereïne ne savait pas si la Lotra l'avait entendue. Elle, elle se rappelait les choeurs de loups sous la lune, leurs pelages brillants d'un éclat d'argent... alors, si la Lotra avait répondue, elle ne l'aurait pas vraiment entendue.

Enfin, elle refixa son attention sur la jeune fille.

« Moi c’est Lohan, de Lotra, la première des maisons et la meilleure de toutes. Dit la Lotra en souriant. Ce que je fais ici…Pas grand-chose pour tout te dire…Quand à la situation actuelle. C’est étrange que tu ne sois pas au courant…Tout le monde ici à peur…Ses derniers temps il s’est passé des évenements graves…

Ereïne retint son souffle tandis que les mots de Lohan restait suspendus. Mais tu me semble étrangère à Al-Poll…D’où viens tu pour préférer la lune à la chaleur humaine et ignorer des faits que tout Al-Poll murmure?

Tout le monde ici a peur ? De quoi ? De ce à propos de quoi tout Al-Poll murmurait ? Lohan avait réussi à éveiller l'intêret d'Ereïne. Mais est-ce que l'ignorance de l'Alpha avait éveillée quant à elle la méfiance de la Lotra ? Cela, Ereïne ne pouvait le savoir.

Tout le monde ici a peur.

Ereïne frissona. Elle devait savoir de QUOI tout le monde avait peur. Même si elle le regretterait après. Et pour cela, elle ne devait pas mentir à la jeune fille en face d'elle. C'était l'intuition animale de la Lupus qui le lui disait.

Elle voulait savoir qui elle était ? D'où elle venait ? Très bien. Même si Ereïne s'en mordait les doigts après, elle allait lui révéler.

"Je te l'ai dit, je suis Ereïne Louvil. Tu ignores il est vrai mon histoire, mais je peux t'en dévoiler une partie. Pas tout, certes, après tout je ne te connais pas.

Je suis née dans les Marches du Nord, où mes parents étudiaient les loups. J'avais deux petits frères. Jusqu'au jour où Eran, le dernier enfant de la famille, et mes parents, ont été assassinés. Dès lors, j'ai vécu seule dans les coins les plus sauvages et les plus reculés des Marches, ayant pour seule compagnie mon dernier frère et la Meute de Loups que mes parents étudiaient et dont je suis devenue l'Alpha."

Elle fit une pause et remonta sa manche, dévoilant sa cicatrice. Se rappelant que Lohan n'y voyait pas bien, elle se rapprocha de son interlocutrice. Avec délicatesse et en murmurant quelques mots d'excuse, elle sait la main de la Lotra et lui fit effleurer la cicatrice.

"Lors du combat qui a fait de moi une Alpha, j'ai reçu cette cicatrice. Un souvenir de l'ancien Alpha...

Je nourrissais un désir de vengeance. Un jour, j'ai entendu parler de cette Académie. J'ai laissé mon frère dans une auberge, dont je ne te dirais pas le nom. Et je suis venue ici."

Elle recula de quelques pas.

"Maintenant s'il te plait Lohan, éclaire-moi sur la situation ici. Je ne supporte pas qu'on me cache des choses."


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Ven 9 Avr 2010 - 0:00

Une information pour une autre voici l’échange qu’on lui proposait, ou lui imposait. Elle était gagnante au change. Qui donc ignorait ici la récente attaque des rais qui avait déferlée sur le batiment? Pourtant elle regretta presque aussitôt d’avoir posé une question qui ammenait inévitablement à un passé tragique. Elle avait été indélicate et imprudente et s‘en mordait les lèvres, à présent. Une réponse de ce genre était tellement prévisible, combien étaient-ils, dans l’académie, d’orphelins érrants, galvanisé par leur condition misérable, qui venaient tenter leur chance, se percer une place , parmis les plus grands. Combien y avait-il d’enfants fragiles et meurtris par un passé trop tenace pour s’en délivrer? L’histoire de la fille l’impressionna.Meme si elle ne comprit pas tout, elle ne l’intérrompit pas, évita de lui poser des questions génante, elle avait été assez casse pieds comme ça .

 
 
Se battre…La Lupus avait donc vécu dans une atmosphère de comabat toute son enfance. Elle devait faire une sacrée combattante. Une nouvelle rivale en perspective. Quand elle lui attrappa le bras pour lui faire palper sa cicatrice. Elle obéit, la laissa docilement guider ses doigts sur la plaie refermée. Elle sentit le creux, la cicatrice, le signe qui marquait encore le corps. Alors que les pores de sa peau rentraient en contact avec la blessure elle frissonna. Pas de dégout mais de mémoire. Des souvenirs qui remontaient comme la bile dans sa gorge. La lame qui lui avait transpersé la peau. Trouée cette célophane tendu et laiteuse qu’on appelait épiderme. La lame chaotique. Elle retira un peu vivement sa main, un peu trop brusquement. Baissa les yeux.


«Je suis désolée »


Que dire d’autre, que cette petite phrase pudique et tellement minable devant l’étendue de la souffrance, de ce désastre familliale. Mais elle n’allait pas pleurer, Lohan, la mort était devenue monnaie courrante dans sa vie. Elle était tellement présente la mort, qu ‘elle en devenait banale et ordinaire dans cette académie.


« Les événements récents ne sont plus un secret pour personne, Ereïne, il y a quelques mois, Les Rais ont attaqué l’académie et ils ont bien faillit la prendre. Le pire c’ était qu’il n’étaient pas seuls. Il y avait des mercenaires du chaos avec eux. Je ne sais pas si tu sais ce que c’est…Ils sont puissants en tout cas, très puissants…Bien plus que je ne me l’étais imaginé »


Elle se souvint de son égo ébranlé, de sa fiérté en lambeau alors que les mercenaires avaient emmenés la gamine. Elle palpa automatiquement la longue cicatrice sur son ventre .


« J’ai eu de la chance d’en sortir vivante…Beaucoup sont morts…Meme le magister, que tout le monde disait invincible…L’académie n’est plus un lieu sur, meme s ils ont renforcé la garde. L’atmosphère est de plus en plus lourde. Les professeurs deviennent irritables, les élèves s’enervent de plus en plus vite…Fin je sais pas comment expliquer…Mais c’est dur. »


Puis une question rien à voir, traversa l’esprit de la jeune aveugle.

"c'est quoi, un alpha ?"



_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Ven 9 Avr 2010 - 0:35

«Je suis désolée »

Ereïne haussa les épaules. La colère et la tristesse d'avoir perdus des membres de sa famille étaient toujours présentes dans son esprit, mais faisaient nettement moins mal à présent. Seul subsistait le désir de vengeance.

« Les événements récents ne sont plus un secret pour personne, Ereïne, il y a quelques mois, Les Rais ont attaqué l’académie et ils ont bien faillit la prendre. Le pire c’était qu’il n’étaient pas seuls. Il y avait des mercenaires du chaos avec eux. Je ne sais pas si tu sais ce que c’est…Ils sont puissants en tout cas, très puissants…Bien plus que je ne me l’étais imaginé »


Des Mercenaires.... Des images d'horreur emplirent la mémoire d'Ereïne. Les silhouettes qui étaient apparues un jour dans la vie des Louvil. Sa mère qui les avait cachés, Kael et elle, en chuchotant le mot "Mercenaires du Chaos". Et puis les mercenaires avaient mis le feu à la maison.

Souvenirs...

********
"Grande soeur, j'ai peur... c'est qui les méchants qui sont venus ?"

Ereïne et Kael, blottis l'un contre l'autre dans un trou recouvert d'un rocher.

"Elle en met du temps, maman..."
*Les méchants l'ont eu...*

Une odeur ignoble était alors parvenue aux narines des deux enfants. Un mélange de fumée et de... chair brûlée. Kael s'était mis à trembler et s'étais blotti contre le coeur de sa soeur. Il avait compris. Et puis il s'était mis à pleurer et à gémir. Ereïne avait enserré Kael de ses bras tremblants. Avait fermé les yeux.

"Ne t'inquiètes pas Kael. Je m'occuperai de toi."

Ce n'était que lorsque le petit s'était endormi, épuisé par la peur, qu'Ereïne avait murmuré la fin de sa phrase.

"Et je te jure que je vengerais notre famille."

********

Retour au présent.
Deux filles face à face.

Ereïne apprécia l'espace qu'un instant que Lohan ne puisse voir ses joues ruisselantes de larmes.

« J’ai eu de la chance d’en sortir vivante…Beaucoup sont morts…Meme le magister, que tout le monde disait invincible…L’académie n’est plus un lieu sur, meme s ils ont renforcé la garde. L’atmosphère est de plus en plus lourde. Les professeurs deviennent irritables, les élèves s’enervent de plus en plus vite…Fin je sais pas comment expliquer…Mais c’est dur. »


Ereïne imaginait bien les dégâts qu'avaient pu causer ces saletés de ***. La colère commença à monter en elle et en même temps la peur. Elle serra le poing et frappa dans le mur. Elle s'écorcha les doigts, et quelques gouttes de sang tombèrent au sol. Elle ramena ses doigts à ses lèvres et aspira le sang. Le goût métallique la calma un peu. Bon. Pour l'instant Lohan ignorait que la famille de la Lupus avait justement été massacrée par des Mercenaires. Autant ne pas la mettre au courant ça n'avançait strictement à rien sinon à l'inquiéter. Qu'elle n'aille pas s'imaginer qu'elle allait péter les plombs parce qu'elle foulait le même sol que celui sur lequel s'étaient battus des... Mercenaires. Maintenant que Lohan l'avait dit, il semblait à Ereïne qu'elle sentait l'odeur de ces assassins sans scrupules. Berk. Finalement elle allait peut-être péter les plombs.

Mais seulement s'ils osaient remettre les pieds ici à présent qu'Ereïne était là.

"c'est quoi, un alpha ?"

Ereïne revint brutalement à la réalité. Elle se mordit la jointure des doigts tout en réfléchissant. Comment définir un Alpha...

"Un Alpha... c'est le chef d'une Meute. C'est un Guide pour les Loups. Il prend les décisions qui lui semblent justes. Et si on conteste son autorité, on peut le défier pour prendre sa place. Si j'ai défié Amauros, Alpha à cette époque, c'était parce qu'il voulait noux exclure mon frère et moi parce que nous étions trop lents. Résultat j'ai gagné, Amauros est resté dans la meute et on a ralenti le rythme de course, en gros. Depuis on m'a défiée trois fois et à chaque fois j'ai gagné."

Elle s'arrêta et souffla un bon coup.

"Du coup je me dois de rester calme et réfléchie. Pour l'honneur de la Meute que je commande. Désormais partout où j'irais, je représenterais la Meute et son Honneur..."


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Ven 9 Avr 2010 - 13:57

La fille avait frappé le mur de son poingt juste au moment ou elle avait posé sa dernière qustion et fort heureusement les épaisses parois avaient étouffés le bruit. Impossible de se tromper sur l’objet de sa rage. La fille avait eut affaire aux enfants du chaos, ce n’était pas difficile à deviner…Lohan cru même distinguer un léger renniflement entre les coups et les mots. Ça avait du faire mal. Plus qu’un orgueil blessé, surement. Pourtant, quand Ereïne reprit la parôle, elle avait un ton sûr, un peu nerveux cependant…Le souffle un peu court. Remuer le couteau dans la plaie devait être douleureux.

Une fois encore, Lohan fut stupéfaite du récit de sa camarade et de son vécu. Elle réalisa qu’un monde les séparait, la fille au loup et elle. Vivre avec des animaux, toutes sa vie, lui paraissait incroyable. Sur ce coup là, dérobant à ses habitudes, L’intendant ne semblait pas s’être trompé de maison. A ce moment là seulement la Lotra saisit ce qu’elle n’avait pas sentit à la première impression. Cette atmosphère sauvage que dégageait l’autre. Elle était tendue, apparement assez prompt à la colère, replié, comme prete à bondir si un mercenaire ce pointait là. Surement aussi associable qu’une Corbac, la fille au loup devait trouvé difficile de passer vers le monde des humains.


« Tu es courageuse d‘avoir accepté d'affronter une de ses bêtes. »

Puis

« Ils ont un nom les loups? Demanda-t-elle Je veux dire, tu peux même communiquer avec eux…Comme, comme comme avec des vrais personnes »

L’idée lui paru étrange. Mais le passé de l’autre semblait remplit de bizarrerie. Se battre avec un loup. A main nu. Elle n’avait jamais essayé et esperrait n’avoir jamais à tenter l’expérience. Le corps à corps avec un humain déchaîné était déjà bien assez compliqué comme ça pour qu’elle apprécie de se battre avec un animal dont elle ne connaissait aucune technique. Mais si nécessité obligeait, elle n’aurait pas le choix.

[hum ps d'inspi pr ce poste => fera mieux la prochaine fois =)]


_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Ven 9 Avr 2010 - 14:37

La Lotra semblait avoir compris certaines choses, cela se voyait à son changement d'attitude, pas très perceptible pour une personne ordinaire mais, pour une jeune fille habituée à parler aux loups en analysant leurs postures, cela se voyait tout de même.

« Tu es courageuse d‘avoir accepté d'affronter une de ses bêtes. »

Ereïne s'autorisa un sourire. Apparemment elle avait impressionnée Lohan, du moins c'était ce qu'il lui semblait.

« Ils ont un nom les loups? Je veux dire, tu peux même communiquer avec eux…Comme, comme comme avec des vrais personnes »

La question de Lohan surprit un peu Ereïne. Elle voulait en savoir plus sur la Meute ? Il était vrai que rencontrer l'Alpha d'une Meute de Loups devait être peu commun. Surtout ci cet Alpha était une humaine.

Comme la Meute était loin de l'Académie pour l'instant, toujours surement en train d'aller s'informer de l'état du petit frère d'Ereïne, l'Alpha pouvait expliquer à Lohan le fonctionnement de cette Meute. Mais comment expliquer cela à une personne qui n'avait jamais vécu au milieu de Loups ?

"Un nom... disons que les noms que je leur donne servent uniquement à les différencier lorsque je leur donne des ordres. En réalité nous ne communiquons pas comme communiquent des humains. Il est vrai, certes, que je leur parle en langue humaine la plupart du temps et qu'ils me comprennent, étant très intelligents, mais parfois pour leur donner des ordres j'utilise mes mains, des claquements de langue, des sifflements... et surtout, il faut savoir que le langage corporel joue un grand rôle dans la communication lupoïde. La position des oreilles, de la queue, le hérissement des poils, la fixité des yeux... l'impression qui se dégage de l'animal, son aura, est très importante aussi pour deviner son humeur et son attention. Mais cette aura est presque imperceptible pour quelqu'un qui ne connait pas loups. Tu ne pourrais probablement pas communiquer avec les loups qui m'accompagnent."

Elle marqua une pause avant de reprendre :

"Quant à la Meute dont je te parle depuis le début... je commande à environ une vingtaine de loups. Des mâles, des femelles, des louveteaux. Les noms que je leur donne pourrait se traduire en humain par Vent de Brume, Venel, Sery, Berkal, Amauros, Ayké, Ikéro, Telen, Killen, Akio, Hyu, Tisa, Leen, Tenka, Soko, Aêre, Phénen, Glaciem, Kromää, Sonan. Vent de Brume est mon Bêta, un peu comme le sous-chef. Et, de plus, c'est mon meilleur ami. "

Ereïne regarda Lohan. C'était la première fois qu'elle en dévoilait autant à un humain.

"Naturellement ils obéissent tous au moindre de mes ordres et sont de sacrés combattants. Aussi, tu sais, si ces... Mercenaires, réattaquent l'Académie et si mes Loups sont revenus à ce moment, je peux te garantir qu'ils se verront opposer une sacré résistance. Pour ça, fais-moi confiance..."


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Ven 9 Avr 2010 - 16:18

Lohan écouta, fascinée, le récit de la Lupus, se demandant si elle ne rèvait pas. Ainsi Ereine était la chef d’une bande de Loup qui lui obéissait au doigt et à l’œil. Exptionnel incroyable. A un moment, la Lotra alla même jusqu’à ce demander si l’autre n’était pas en train de se moquer d’elle. Mais elle déballait les noms de ses compagnons avec tant d’aplomb e de spontanéite que Lohan ne pouvait que la croire sincère.La lotra comprenait parfaitement ce qu’elle voulait dire. La jeune aveugle devait faire quasiment les mêmes déduction qu’Ereine quand elle essayait de comprendre l’humeur ou la position de son intorlucuteur A la dernière phrase pourtant, le ton changea. Elle eut un brusque sursaut et ses yeux se fichèrent dans ceux de la Lupus. Regard vide qui s’éfforçait d’exprimer quelque chose.


« Tu les conduirais à la mort. A coup sûr. » fit elle.

Puis elle se reprit. Sa réponse avait été plus brusque qu’elle ne l’avait souhaité.


« Je vois que tu tiens à eux. Je sens dans tes parôles toute l’affection que tu leur porte quand tu pronnonce leurs noms. Ils sont ta famille. Mais regarde moi. Je vais t’avouer quelque chose. J’ai peur. Cela fais bientôt deux ans que je suis à l’Académie, considérée comme l’élite des écoles de combattants.Je ne suis pas plus lache qu’une autre et dieu sais si j’aime me battre. Pourtant je temble, je redoute la nuit, le ventre noués qu‘ils attaquent une nouvelle fois.

Tu parlais d’aura, tout à l’heure, je comprend très bien. Je ne sais pas si tu l’a remarqué mais je suis aveugle et les auras, du moins celles des humains sont pour moi les meilleurs façons d’apréhender une personne. L’aura d’un mercenaire du chaos ou d’un Mentaï sur le point d’attaquer et la pire de toute. Lentement, ils laissent planer la certitude de sa supériorité. Avant même qu’il ai dégainé son arme il a gagné. Tu es déjà convaincu qu’il est plus fort que toi. Et après tout va vite. Très vite. Je ne doute pas des capacités de tes loups et serait heureuse d’avoir le renfort de bêtes si puissantes. Mais j’ai des guerriers dans ma famille. Moi aussi . Meme s’il ne sont surement pas aussi nombreux ni aussi puissant que ta meute. Jamais je ne les exposerait à un mercenaire du Chaos.


Elle reprit son souffle, la gorge un peu sèche, un peu nouée par les souvenirs. Elle avait beaucoup parlé, ce n’était pas dans son caractère, ni dans ses habitude. Mais cette foisci il le fallait.


« Certain on même le don. Tu sais le dessin. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parlé….C’est un atout en plus pouur eux, comme si nous avions besoins de ça en plus... »

 



_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Ven 9 Avr 2010 - 16:38

« Tu les conduirais à la mort. A coup sûr. »

Ereïne se tut. La réponse avait été brusque, mais la Lupus comprenait. Lohan reprit un peu plus doucement. A peine plus doucement.

« Je vois que tu tiens à eux. Je sens dans tes parôles toute l’affection que tu leur porte quand tu pronnonce leurs noms. Ils sont ta famille. Mais regarde moi. Je vais t’avouer quelque chose. J’ai peur. Cela fais bientôt deux ans que je suis à l’Académie, considérée comme l’élite des écoles de combattants.Je ne suis pas plus lache qu’une autre et dieu sais si j’aime me battre. Pourtant je temble, je redoute la nuit, le ventre noués qu‘ils attaquent une nouvelle fois.

Tu parlais d’aura, tout à l’heure, je comprend très bien. Je ne sais pas si tu l’a remarqué mais je suis aveugle et les auras, du moins celles des humains sont pour moi les meilleurs façons d’apréhender une personne. L’aura d’un mercenaire du chaos ou d’un Mentaï sur le point d’attaquer et la pire de toute. Lentement, ils laissent planer la certitude de sa supériorité. Avant même qu’il ai dégainé son arme il a gagné. Tu es déjà convaincu qu’il est plus fort que toi. Et après tout va vite. Très vite. Je ne doute pas des capacités de tes loups et serait heureuse d’avoir le renfort de bêtes si puissantes. Mais j’ai des guerriers dans ma famille. Moi aussi . Meme s’il ne sont surement pas aussi nombreux ni aussi puissant que ta meute. Jamais je ne les exposerait à un mercenaire du Chaos.


Oui, elle pouvait comprendre cela aisément. Mais Ereïne savait quelque chose que Lohan ne savait pas, au sujet des Loups. Elle savait que même si elle leur ordonnait de ne pas se battre, ils iraient au combat, même s'ils n'aimaient se battre. Bien sûr qu'Ereïne ne les exposerait pas à une mort certaine. Si elle le pouvait. Mais si les Mercenaires réattaquaient, Ereïne serait en danger. Et cela constituerait le seul cas dans lequel les Loups pouvaient désobéir à la voix de leur Alpha.

Et Lohan ne comprenait pas. Elle pensait qu'Ereïne enverrait les Loups, ses amis, sa famille, ceux qui comptaient le plus pour elle, à la mort ?

« Certain on même le don. Tu sais le dessin. Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parlé….C’est un atout en plus pouur eux, comme si nous avions besoins de ça en plus... »

La colère montait dans le coeur d'Ereïne. Ses lèvres se retroussèrent dans une mimique agressive, d'une férocité animale, tandis que de sa poitrine montait un puissant grognement.

"Ecoute-moi bien, Lohan ! Que les mercenaires aient le don ou pas, les Loups s'en fichent. Si moi, leur Alpha, suis en danger, ils se battront. Même si je leur ordonne de fuir, même si leurs cadavres s'amoncellent sur le champ de bataille, même s'ils savent au fond d'eux qu'aucun ne reviendra et que je périrais quand même, ils se battront jusqu'à la fin. Tous sans exception. Alors tu vois, je ne pourrais pas décider de leurs actes. Même si l'aura de ces créatures abjectes que sont les Mercenaires les terrifient sur place ils iront au combat. Et toi, tu penses que je les y enverrai de mon plein gré ?!

Je ne suis pas stupide, Lohan ! Ces sales pourritures ont massacrés mes parents et un de mes frères et..."

Elle s'arrêta d'un seul coup. La colère lui en avait fait trop dire. Beaucoup plus que ce qu'elle aurait voulu. Ereïne ferma les yeux.

"Je suis désolée. Je me suis emportée. Je ne voulais pas... être si agressive. En réalité je ne sais pas grand chose sur les Mercenaires du Chaos. Juste leur nom. Tu as cité un drôle de mot. "Mentaï". Cela a sûrement un rapport avec eux, mais je n'ai pas la moindre idée de ce que c'est. J'avouerais également avoir de grandes lacunes en ce qui concerne le Don du Dessin. J'en ai entendu parler et j'en sais juste assez pour savoir que je ne l'ai pas."

Il y eut un silence. Ereïne sentait sur sa peau l'atmosphère conféré à la nuit par la pleine lune. Elle se mit à chantonner doucement, une chanson qui n'était pas faite de mots mais de sons. Un chant de loup. Et elle attendait avec appréhension la réaction de Lohan...


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Dim 11 Avr 2010 - 13:52

La fille avait éclatée, laissant Lohan stupéfaite et un peu effrayée d’une telle réaction. Si elle adorait le conflit armée, l’ambiance d’un combat . La Lotr a fuyait toute agressivité verbale, n’ayant jamais la réplique acerbe qui convenait à la situation et se sentait immédiatement mis en situation d’infériorité dans des joutes de mots où les nobles étaient souvent gagnant. Elle eut un mouvement de recul.

La fille semblait lunatique et son caractère un peu sauvage et brusque devenait imprévisible pour la Lotra. Il faudrait se montrer prudentes dans les réponses… L’histoire de cette famille massacrée lui fit froid dans le dos mais dans sa timidité, elle n’osa pas avancer une main réconfortable ou ajouter un mot de soutien. L’autre semblait de toute façon, ne pas apprécier qu’on l’approche de trop près. N’avais-t-elle pas dit que le contact humain lui était inssuportable ? Subitement, obéissant à son caractère lunatique, la Lupus changea de ton et sa voix se mua en excuse. Ereine regrettait sa spontanéité et cette effort pour s’adapter à ce monde humain lui fit gagner la sympathie de la Lotra. La rassura.

« J’ suis désolée pour ta famille, c‘est vraiment affreux et… Y a beaucoup de gens à l’académie qui ont eut affaire aux…enfin, à eux, ils sement le mal vraiment partout et il y a des rumeurs qui cours comme quoi ils auraient déjà réussi par faire passer dans leur rang des anciens élèves…Y a beaucoup de haine envers eux, ici . Tout le monde s’accorde à peu près pour dire que c’est des pourritures à éliminer. »

« Le Dessin, c’est un don. C’est les aristocrates qui ont les plus puissants normalement…Comme s’il n’avaient déjà pas assez de privilèges comme ça. Ça permet de crer des objets avec son imagination. C’est un truc un peu spirituel et abstrait mais ça donne de sacrés avantages…J’lai un peu, l’don. Mais y m’sert pas à grand-chose pour l’instant…Et les Mentaïs, ils l’on ce don. C’est les plus redoutables des mercenaires. Ce sont les chefs, de sacrés combattant et de puissants dessinateurs pour la plupart..Ils tirent toutes les ficelles du chaos apparement mais j’sais trop peu de choses sur cette guilde pour t’en dire plus…

Elle hésita un moment, commença à entortiller autour de son index une autre mêche de cheveux chatain pour finalement poser la question qui lui tenait à cœur.


« Dis, tu vas pas essayer d’te venger,hein? Y sont horrible, mais faut pas faire ça. Ceux qui veulent se venger y s’en servent…Y basculent vite du coté du chaos parce qu’ils ont trop de haine dans leur cœur…Ou alors ils finissent par creuver si y vont trop loin »

Elle sentait la tempête venir .Lohan avait sentit dans la voix de la Lupus l’aversion et la rancœur de la combattante pour les mercenaires, elle en avait déduit qu’il y avait une question de vengeance, d’écrasement de la vermine chaotique. Elle avait commencé à avoir peur pour l’autre. Trop d’élève se faisaient tuer inutilement dans des combats personnels. Lohan sentait les arguments qui allaient venir, elle ne pouvait pas comprendre, ce n’était pas sa famille qui avait été massacré, ce n’était pas elle qui avait eut sous les yeux des cadavres…Mais coute que coute, la Lotra voulait la faire rennoncer à la colère destructrice . Un mode de pensées, qui de son point de vue, était d’une nature chaotique.


_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Dim 11 Avr 2010 - 20:00

« J’ suis désolée pour ta famille, c‘est vraiment affreux et… Y a beaucoup de gens à l’académie qui ont eut affaire aux…enfin, à eux, ils sement le mal vraiment partout et il y a des rumeurs qui cours comme quoi ils auraient déjà réussi par faire passer dans leur rang des anciens élèves…Y a beaucoup de haine envers eux, ici . Tout le monde s’accorde à peu près pour dire que c’est des pourritures à éliminer. »

« Le Dessin, c’est un don. C’est les aristocrates qui ont les plus puissants normalement…Comme s’il n’avaient déjà pas assez de privilèges comme ça. Ça permet de crer des objets avec son imagination. C’est un truc un peu spirituel et abstrait mais ça donne de sacrés avantages…J’lai un peu, l’don. Mais y m’sert pas à grand-chose pour l’instant…Et les Mentaïs, ils l’on ce don. C’est les plus redoutables des mercenaires. Ce sont les chefs, de sacrés combattant et de puissants dessinateurs pour la plupart..Ils tirent toutes les ficelles du chaos apparement mais j’sais trop peu de choses sur cette guilde pour t’en dire plus…


Apparemment, Ereïne avait mise Lohan mal à l'aise. Ce n'était pas son intention première et à vrai dire elle se doutait de la réaction de la Lotra, mais il était trop tard pour changer les choses. La Lupus se força à se calmer. A analyser les paroles de Lohan.

Beaucoup d'élèves avaient eu affaire aux Mercenaires, apparemment. Donc, ils étaient plus influents que ce qu'Ereïne l'aurait pensé, pour avoir marquée la vie de beaucoup d'élèves. En effet, n'ayant pas vraiment côtoyé les humains, la meneuse de loups n'était pas au top en ce qui concernait les informations sur les diverses "Guildes" ou "Sectes" de Gwendalavir... Bon. A présent, elle savait qu'au dessus des Mercenaires basiques il y avait les Mentaïs. Bien. Ils avaient réussi à intégrer des élèves dans leurs rangs ? Moins bien. Ils devaient soit être très persuasifs, manipulateurs, soit ils avaient un don pour repérer ceux qui pourraient être intégrés dans leurs rangs sans rien révéler à personne.

Ensuite, très bonne chose, Ereïne en savait un peu plus sur ce pouvoir étrange qu'était le Dessin. Et elle savait aussi désormais que Lohan le possédait, du moins un peu. Et que les Mentaïs aussi. Pas bon DU TOUT.

«Dis, tu vas pas essayer d’te venger,hein? Y sont horrible, mais faut pas faire ça. Ceux qui veulent se venger y s’en servent…Y basculent vite du coté du chaos parce qu’ils ont trop de haine dans leur cœur…Ou alors ils finissent par crever si y vont trop loin»

L'esprit d'Ereïne se mit brutalement en pause. Elle tourna un regard effrayant vers Lohan.

"Ne pas me venger ? Lohan, penses-tu sincèrement que je peux laisser passer les meurtres de mes parents et de mon petit frère ? Que je peux passer l'éponge ? Ecoute-moi bien parce que je ne le répèterait pas. JE ME VENGERAIS. Peu importe ce que tu me diras. Je n'en démordrai pas. Je l'ai promis à mon autre frère, le dernier en vie. Après avoir massacré ma famille les Mercenaires ont mis le feu à la maison. Crois-tu que je pourrais revenir sur la promesse que j'ai faite à mon frère lorsque nous étions terrés dans l'obscurité, l'un contre l'autre, lorsque la fumée et l'odeur de chair brûlée emplissait nos narines ?"

Elle ne réalisait pas, ne pouvait imaginer, que Lohan puisse avoir peur pour elle. C'est pourquoi elle était si brutale dans sa répartie.

"Mais je ne suis pas stupide. Je sais très bien que je n'ai pas le niveau pour assouvir ma soif de vengeance. J'attendrais. Autant qu'il le faudra. Je deviendrais assez forte, au moins pour tuer autant de Mercenaires que de victimes qu'ils ont faite. Et crois-moi, le jour où je serais prête, je ne mourrais pas."


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Mar 13 Avr 2010 - 18:57

Lohan ne bougea pas. N’eut pas le courage de répondre. De toute façon ce n’étais pas son rôle. Pour qui s’était-elle prise pour faire des remarques à la Lupus? Elle n’étais ni un parent à elle, ni son enseignant. Son but n’était pas de la froisser, ni de la faire entrer dans une colère noire, encore moins de lui rappeller des souvenirs douleureux…Mais seulement de lui faire comprendre le message qui était enseigné ici…On ne tuait pas par vengeance, on ne tuait pas inutilement mais seulement par nécessité . Pour une guerrière, comprendre ça lui semblait capital. La guerre, qu’ils seraient surement nombreux à faire, un jour ,devait retrouver son sens. Si on tuait des Rais, c’était pour se protéger, protéger des victimes innoncentes qui n’avaient rien demandé. Protéger sa vie aussi, au parralèle. Bien sûr, il était facile de cacher un motif personnel derrière ses principes honorable. Elle n’était pas dupe, ni meilleure que les autres…Après tout, n’était ce pas aussi pour qu’on reconnaisse ses capacités qu’elle suivait la formation de guèrrieres? Affirmer qu’elle combattait seulement pour la protection d’autrui aurait été un tantinet hypocrite. Mais la différence avec Ereïne, c’est que cette satisfaction personnelle ne l’emportait pas sur le reste et n’impliquait pas le meurtre.

« Je m’excuse, mon but n’était pas de douter de ton courage ni de te mettre en colère, encore moins de te faire du mal» souffla t-elle à la Lupus

Après tout ce n’était pas son rôle, si Ereine voulait revenir sur cette partie douleureuse de son histoire, elle s'avancerait peut-etre à lui donner son avis . La Lupus aurait bien le temps de comprendre, comme Lohan avait compris avec ses maitres d’armes…Le souvenir douleureux de la disparition du magister lui revint en mémoire. Le seigneur Til’Lleldoryn lui manquait plus qu’elle ne l’aurait cru. Ses entrainements, éreintant, lui semblait pourtant toujours avoir un but et à chaque fois elle en sortait grandi. Enfin à l’époque, elle ne le percevait pas comme ça. Elle s’exécutait sans poser de question…Réfléchir, c’était commencé à désobéir leur avait enseigné le Seigneur Tal’Oursian. Mais même avant Tarus, elle laissait les autres prendre les décisions pour elle. Pas qu’elle ai peur d’en prendre. Tout simplement parce qu’on lui avait toujours enseigné à suivre les ordre. Cette carapace hermétique à la réfléxion, bridée par une éducation paysanne qui se devait d’obéir avait commencée à se craqueler avec les leçons de l’ancien magister. Doucement, dans l’ambiance érudit de l’académie, elle avait compris que tout entrainement avait un but pour qu’elle apprenne à se connaitre. Tarus Tal’Oursian ne semblait pas suivre la même optique. Quand Valen avait adapté certains de ses cours en fonction d’elle et de ses problème, lui permettant une approche différente de l’exercice, Tarus ne s’était pas donné cette peine. Trop heureux de pouvoir descendre son élève en bonne et du forme. Lohan avait beau se dire qu’il faisait ça pour son bien, que Tarus leur apprenait seulement à être endurant, elle n’était qu’à moitié convaincue et ressortait d’un exercice avec une impression de manque…Comme si l’entrainement était creux , dénué de sens.

Bref, après ces dix lignes de divagations sur l’histoire de la formation Lohannienne qui n’avait duré en vérité que quelques secondes dans son esprit, la jeune Lotra choisit de changer de sujet. Elle ne voulait pas affronter la colère de la Lupus et briser le semblant d’amitié, du moins, de contact qui s’était crée entre elle durant ces menus échanges de paroles. Plus tard peut-être. Elle lui expliquerait. Essayerait de lui faire comprendre. Mais pour l’instant, elle n’avait aucun droits. Elle ne l’a connaissait pas outre mesure et si elle lui avait livré une partie de son enfance, Lohan ne lui avait rien dit. Il n’avait pas eut d’échange. Pour récompenser cette effort, être quitte avec Ereïne, Lohan choisit du lui réveler une infime partie d’elle-même.

« Moi, je n’ai jamais connu mes parents. Ma mère était jeune quand elle m’a eut, apparement, très jeune…J’étais une sorte…D’erreur, je crois »

Elle eut un mince sourire pour continuer.

« Mais la femme qui m’a recueilli est la plus généreuse qui soit…Elle m’a donné tout ce qu’elle a pu… »

Petit moment de flotement avant qu’elle se rende compte de son manque de tact. Elle parlait de famille devant quelqu’un qui n’avait jamais trouvé la chaleur humaine pour la recueillir


_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Sam 1 Mai 2010 - 16:53

« Je m’excuse, mon but n’était pas de douter de ton courage ni de te mettre en colère, encore moins de te faire du mal»

Ereïne soupira. Elle s'en voulait énormément de s'énerver comme cela. Cela ne lui ressemblait pas, non, pas du tout. Elle, Ereïne, était l'Alpha de la Meute, celle qui tempérait les loups lorsqu'ils étaient énervés, en colère, prêts à attaquer, parfois sans raisons valables.

Evidemment que Lohan n'avait pas eu de mauvaises intentions en lui expliquant son point de vue au sujet de la vengeance. Cela n'avait pas franchement l'air d'être dans la nature de la Lotra. Ereïne ressentit brusquement le besoin pressant de changer de sujet. Et, d'après la reprise de la Lotra, Lohan aussi.

« Moi, je n’ai jamais connu mes parents. Ma mère était jeune quand elle m’a eut, apparement, très jeune…J’étais une sorte… D’erreur, je crois »

Erreur ? Ereïne avait un peu de mal à comprendre. Il est vrai que ses parents ne lui avaient jamais rien expliquer sur le fait d'avoir un enfant et de l'âge où on était jugé assez mature, assez expérimentée, pour prendre la responsabilité d'éduquer un être vivant. Elle-même ne l'avait jamais franchement envisagée. Mais ce mot... erreur. Pour Ereïne, une vie n'était jamais une erreur.

« Mais la femme qui m’a recueilli est la plus généreuse qui soit…Elle m’a donné tout ce qu’elle a pu… »

Lohan avait quelques points communs avec l'Alpha... Elle aussi devait parfois ressentir l'absence de ses parents biologiques. La main de la Lupus remonta vers son col. Elle glissa un index sous la cordelette du pendentif qu'Ereïne tenait de sa mère. La pierre verte accrocha un reflet de lumière, de la lune probablement. La Lupus contempla le bijou. Il s'agissait de l'unique bijou qu'elle portait, qu'elle désirait porter. Un témoignage de son passé, de sa famille. Kael était loin, ses parents morts, ainsi que son autre frère ; elle était seule, du moins pour l'instant.

Mais Lohan avait connue quelqu'un pour prendre soin d'elle. Une femme gentille et généreuse, apparemment. La Lotra semblait un peu gênée, et Ereïne imaginait vaguement les raisons poussant la Lotra à se sentir mal à l'aise. L'Alpha décida de rassurer Lohan.

"Tu sais, Lohan, je crois qu'on a toutes les deux eu de la chance de tomber sur des êtres prêts à nous aider."

Ereïne sourit, en pensant à ceux qui l'avaient aidée, elle.

"Toi, tu as connue cette femme. Moi, j'ai été entourée de loups qui me respectaient, m'aimaient. Et le fait de devoir veiller sur mon frère m'a aidée à grandir et à assumer ma vie. Je ne suis pas malheureuse de mon existence actuelle. Et puis, il y a toi, qui prête une oreille attentive à tout ce que je peux bien raconter."

Elle marqua une pause.

"Et, au sujet de ce que tu as dit avant, je peux t'assurer que tu n'étais pas une erreur. Que tu n'es pas une erreur. Une erreur, c'est quelque chose qui n'apporte rien, ou alors des choses mauvaises. Et toi, tu as une bonne influence sur ce monde, je le sais. Je le sens. Grâce à cette aura que tu dégages. Une aura bienfaisante. Alors s'il te plaît, ne dit plus que tu était une erreur, d'accord ?"


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
avatar

Fer
Messages : 195
Inscription le : 27/05/2008
Age IRL : 25


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Lun 14 Juin 2010 - 16:24

Lohan était reconnaissante de ces encouragements, mais Ereïne semblait bien optimiste. A tout les instants Lohan pouvait basculer dans le chaos…Comme cette Felixia dont le souvenir hantait l’académie depuis quelques années. Il y avait eut des traitres ici. Elle n’epérait pas être la prochaine mais le chaos avait pour atout d’avoir des pions convainquant, avait-elle entendu dire.

« Une bonne aura Ereine.Tu me classe dans les personnes naturellement bonne, mais si je n’étais pas de celle là.? Je veux devenir une guérrière, je veux faire du meurtre mon métier…Oh bien sur, les causes que je défends sont juste à mes yeux, mais entre la défense et l’assassinat, la frontière est mince…Toute les personnes que j’ai tué. Que ça soit de l’ignoble Rai qui attaque l’académie au voleur qui poursuivrait Nodoka, une de mes anciennes amies, elle avait une famille peut-être…Comme. Toi. J’aurais même pu la meurtrière de tes propres…Parents si je m’étais trouvé par mégarde dans un camp en face de mes intérêts. Je doute qu’une personne comme moi ai une bonne influence sur le monde. Les hommes ont plus interet à écouter les poètes que les guerriers, de mon avis »

Il commençait à faire froid dans ce couloir, il ne faisait pas aussi bon que dans le dortoir ou le corps dégageait naturellement une chaleur agréable. Lohan recula d’un pas pour sentir la première marche de l’escalier sous son pied et s’assit sur la pierre glacée pour avoir au moins le loisir de se recroqueviller, dernier recours pour tenter de se réchauffer.Sa main vint froler la poussière et sentir l'ancienneté de l'escalier, communiquer avec le monument. Elle fixa soudain ses yeux vides sur Ereïne .

« Je t’aiderais si tu veux…Pour retrouver celui qui….L'auteur du massacre »

Silence. Elle l’avait dit sans réfléchir, enfin spontanément. Pas qu’elle approuve son idée de vengeance…Non elle savait que ce n’était pas bon. C’était son premier cours avec Valen…La vengeance qui ne résoud rien. Mais elle avait peur qu’il lui arrive quelque chose à cette Lupus. Elle voulait être à ses cotés au moment ou…A deux elles seraient plsu forte. Et avant qu’elle retrouve trace du mercenaire, lohan aurait peut-être le temps de la raisonner. Il y avait un deuxième motif. Plus inconscient, qui frollait à peine son imagination mais qu’elle avait en tête. Elle aussi avait un compte à régler avec une mercenaire. Et même si la vengeance était une chose ignoble, même si elle ne Devait pas essayer de la retrouver…L‘idée de la rencontrer une nouvelle fois ét de lui enfoncer une la me dans la chaire était trop douve.essayer de récolter des informations avec Ereïne c’était forcement la retrouver un jour…
 
[désolée du temps de réponse...]


_______________

Pour t'observer,  Invité, à défaut d'yeux, j'serai Dieu o/
Spoiler:
 

{-Ciléa Ril'Morienval-} {-Lohan Gayana-} {-Mael Lioum-}
avatar

Fer
Messages : 86
Inscription le : 09/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://stoneheart.forumgratuit.org
MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   Ven 25 Juin 2010 - 13:25

« Une bonne aura Ereïne. Tu me classe dans les personnes naturellement bonnes, mais si je n’étais pas de celle là ? Je veux devenir une guerrière, je veux faire du meurtre mon métier…Oh bien sur, les causes que je défends sont juste à mes yeux, mais entre la défense et l’assassinat, la frontière est mince…Toute les personnes que j’ai tué. Que ça soit de l’ignoble Rai qui attaque l’académie au voleur qui poursuivrait Nodoka, une de mes anciennes amies, elle avait une famille peut-être…Comme. Toi. J’aurais même pu la meurtrière de tes propres…Parents si je m’étais trouvé par mégarde dans un camp en face de mes intérêts. Je doute qu’une personne comme moi ait une bonne influence sur le monde. Les hommes ont plus intérêt à écouter les poètes que les guerriers, de mon avis »

Ereïne regarda Lohan avec insistance. La jeune fille doutait sérieusement que les motivations premières de Lohan en ce qui concernait le choix de sa voie étaient uniquement le désir de tuer. Pour ça, on fait assassin ou tueur à gage, on ne s’inscrit pas dans une Académie avec un prestige telle que celle de Merwyn. Par ses paroles, on devinait que la Lotra préférait, si elle avait le choix, choisir la voie qui faisait le moins de mal, pas forcément la voie du bien, mais la voie du « moins pire ». Alors comme cela, elle avait tué plusieurs fois ? Peu importe, Ereïne aussi. Elle devait bien se nourrir, et pour elle une vie étant une vie, la vie d’un humain n’avait pas plus d’importance que celle d’une proie.

La meneuse de loup afficha un léger sourire. Elle voyait bien que Lohan réagissait comme une humaine-type. Pour elle, le Bien c’était le bien de l’humanité, le « droit chemin ». Elle n’envisageait pas une seconde que la vision d’Ereïne pouvait être toute autre. Pour Ereïne, le Bien, le vrai, c’était protéger ce monde qui avait été donné en cadeau aux êtres vivants à leur naissance, ce monde qui leur fournissait de quoi continuer à vivre, en lui de surcroit ?

Le Bien, pour Ereïne, c’était éliminer ce qui constituait une menace pour la Nature, pour les Loups, pour Kael.

Le froid commençait à s’installer avec l’avancée de la nuit, mais le corps d’Ereïne ne réagissait même pas, se contentant de traiter le manque de chaleur comme une information comme une autre. Elle avait passées de longues et nombreuses nuits glaciales sur les sommets des Marches du Nord, là où l’air se raréfiait, là où d’un regard on pouvait embrasser toute la région. La meneuse de loups avait bien souvent dormi à la belle étoile, où bien n’avait pas dormi du tout, et ce petit froid dans les couloirs de l’Académie assombrie n’allait certainement pas lui faire de mal.

Lohan fit un pas en arrière et alla s’asseoir sur une des marches de l’escalier. Sa main effleura la poussière de la pierre froide.

« Je t’aiderais si tu veux…Pour retrouver celui qui….L'auteur du massacre »

Ereïne tressaillit, et son sourire s’effaça. L’aider ? Pourquoi, après avoir tant exprimé son opinion négative au sujet de la vengeance, se retournait-elle ainsi ? Cela avait de quoi éveiller la méfiance d’Ereïne. La Lupus serra les dents et émit un léger grognement. Et si Lohan était complice des mercenaires du Chaos ? La meneuse de loup songea qu’elle avait sûrement fait une erreur en lui racontant qu’elle avait une dent contre eux.

Non. Rester calme. L’aura de Lohan n’était pas celui d’une alliée du Chaos, et puis elle avait beau dénigrer la vengeance, certains muscles de son visage qui s’étaient tendus depuis que la conversation tournait autour des mercenaires indiquaient que la Lotra les détestait. Ça, Ereïne en était sûre. Enfin, presque. D’un autre côté, on pouvait s’allier aux autres par lâcheté ou par peur. Et si Lohan, menacée par des mercenaires, était une moucharde qui leur racontait tout ? Non, elle n’en avait pas l’opportunité puisqu’il était interdit de sortir des terres de l’Académie. Mais peut-être qu’elle envoyait des informations par l’intermédiaire d’un oiseau-messager. De toute façon, depuis quand un traître respecte-t-il toujours les règles ? Ça y est, Lohan s’était rendue très suspecte aux yeux d’Ereïne. Vraiment très, très suspecte.

« Mettons les choses au clair tout de suite. »

Ereïne bondit pour se rapprocher de Lohan. Ses pieds se reposèrent au sol sans bruit. Elle était vraiment très proche de la Lotra, si bien que Lohan pouvait sentir le souffle chaud d’Ereïne sur son visage.

« Si j’accepte de t’aider, car c’est ce que je ferais si tu m’aides, il y aura des risques pour toi. »

Elle fit une pause, ferma les yeux. Les rouvrit. Une flamme dure brûlait à l’intérieur de ses prunelles.

« Si tu passes à l’ennemi, je te jures que tu mourras de mes propres mains. »

La meneuse de loup s’écarta de Lohan, qui ne bougeait pas. Elle reprit d’un ton plus doux :

« D’une part parce que tu serais une ennemie. D’autre part parce que la Lohan que j’ai en face de moi n’apprécierait sûrement pas de se voir alliée au camp du Chaos. Et que je respecte énormément cette Lohan-là. Alors un conseil : ne te fais pas d’injure à toi-même. Compris ? »

Ereïne scruta le visage de Lohan.


[Pas grave en ce qui concerne le temps de réponse ^^ et puis désolée, mon post n’est pas très long…]


_______________
Je te suivrai. Partout où j'irais, je verrais si tu es là. Et si tu n'y est pas, je continuerais ma route sans me retourner. Car là ou tu n'est pas, je n'ai pas ma place.
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Perdue... [Inachevé]   



 
Perdue... [Inachevé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» "La Route Perdue"
» Perdue en Forêt (PV: Kairi)
» Cybèle, l'elfe perdue
» A la recherche de la bouteille perdue!
» NALA CANICHE ABRICOT F 13 ANS PERDUE DANS LE 34

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: L'aile principale de l'Académie :: Le rez-de-chaussée :: Les escaliers de l'aile principale-