Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinette[Répartition] Demande d'emploi : Domestique
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 [Répartition] Demande d'emploi : Domestique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Meiko Ellao

Dame d'atour de l'Académie
Messages : 9
Inscription le : 01/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: [Répartition] Demande d'emploi : Domestique   [Répartition] Demande d'emploi : Domestique Icon_minitimeMer 11 Nov 2009 - 13:16

Meiko avançait dans les couloirs de la gigantesque académie, sa mine expressive indiquait la surprise et la joie de se retrouver dans un bâtiments aussi immense, mais l'anxiété de se perdre. Sa cape de voyage noir qui s’arrêtait au niveau des cotes volait un peu derrière elle, elle portait un haut noir à manche longue qui cachait ses mains et ses deux poignard qui était bien caché et au niveau de son pantalon, un long poignard au bord effilé était bien visible.

Elle avait demander son chemin à trois reprises, la première à un garçon d'une dizaine d'année qui lui indiqua les étages supérieurs et lui décrivit le chemin précis. La deuxième, elle demanda à un professeur qui tenait une plume et un livre et qui avait une attitude aristocratique, le tout d'un gentil homme mais qui ne devait pas savoir tenir une arme correctement, qui lui dit qu'elle devait rebrousser le chemin. Et la troisième, à une jeune femme au cheveux étonnamment rose, avec un singe qui l'accompagna jusqu'au lieu dit. Elle remercia la jeune femme et toqua à la porte d'un air décider avant d'entrer dans le bureau de l'intendant qui était dans un capharnaüm indescriptible. Des tambourins étaient poser sur le bureau, des mouches volait en narguant le pauvre Jehan et un bateau en papier trônait fièrement sur une étagère. Voyant tout ce désastre, Meiko se demanda si on ne lui avait pas indiquer un mauvais bureau.

-Désolée de vous déranger, je suis bien dans le bureau de l'intendant? Car je ne pense pas que j'y suis là, ça ne ressemble pas du tout à un bureau je trouve.

Deux seconde de silence. Cui cui. Elle décida de reprendre la parole avant de se faire enguirlander, car plus elle réfléchissait et plus son intuition disait qu'elle était au bon endroit.

-Je m'appelle Meiko Ellao et je me demandait si vous voulez bien que je reste quelque temps ici, je n'ai pas beaucoup d'argent, mais je pourrait vous aidez dans de menue travaux. Comme cuisinez, maquiller et coiffer les dames, je sais faire aussi de la coutures et le ménage.

Jehan Hil' Jildwin

Intendant de l'Académie
Messages : 548
Inscription le : 13/07/2008
Age IRL : 78


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Répartition] Demande d'emploi : Domestique   [Répartition] Demande d'emploi : Domestique Icon_minitimeMer 18 Nov 2009 - 12:46

- Peersonne au monde ne connaît ma peine..

Ce marmonnement indistinct bien qu'incontestablement faux plana, lugubre, dans le bureau de l'Intendant, semblant mystérieusement émaner d'un amoncellement conséquent de paperasses -il est vrai que l'amoncellement en question atteignait facilement, depuis le sol, la hauteur de la fenêtre. Précisons que ce croassement contenant en germe toute la misère des mondes se voulait chanté. Mais, ami lecteur, je te sens désabusé; pourtant, qu'est-ce qui te prouve que les bâtonnets de poisson pané c'est pas des martiens en hibernation :lala: c'est du sublissimement mirifique Jehan dont, une fois de plus, il est question ? Oui, d'accord, c'est encore lui.. enfin, Sa Majesté. De nouveau de mauvaise humeur après le bref regain d'énergie apporté par l'antidote-à-tisane-droguée (voir pénultième épisode), elle ressentait désormais les contrecoups de.. cequevousvoulez, j'suis pas psychiatre. Et que fait un Jehan impuissant et de fort mauvais poil ? Il dérange son antre jusque-là si bien ordonnée, parce que terroriser les petites nouvellement Lupus ne lui suffit point.

- Peersonne au monde ne m'aime.

Malheureux homme que celui qui, frustré par d'odieux chantages, n'a plus que ses pâles souvenirs pour le consoler. Il en faisait une pile, de ses pâles souvenirs, parce que les évoquer ne contiendrait jamais avec assez de force la déferlante de colère mêlée d'angoisse existentielle qui menaçait de l'embraser. Et que je te dépose un sabre-laser factice sur des ébauches de pompoms, et que je fasse couler tristement la cire d'un bougeoir sur quelque tambourin -tiens, tambourin ? On en découvre tous les jours Suspect Bref, tout ça pour dire que le brun en était à cela de désespoir que, lorsqu'il découvrit une demi-douzaine de billes brunes entre les formulaires d'inscription épars, il se posa peu de questions et entonna en un murmure morbide, les faisant rouler sur le plat de la table:

- J'ai un joli petit lot de noix de cocos, tibidibi, qui se suivent comme des numéros..

Soudain, interrompant son suicide passif, une remarque -précédée
d'un « toctoctoc » qu'il n'avait pas pris en compte, apathique. Une remarque impolie. Indécente. Totalement honteuse. Qui, mais qui osait troubler la déprime de l'homme indivisible et remettre ainsi en question sa conception supérieure du rangement ? Qui osait douter que sa noblesse fut inscrite sur son front ? (Pour toute dénagation ultérieure concernant ce dernier point, voir épisode précédent). Il leva lentement la tête, zyeux en losange coruscants, une ombre fichée à hauteur du front. Là, son visage s'assombrit encore davantage, le rendant paradoxalement quasi-transparent: l'inconnue détaillait, souillait du regard le bateau en papier ! Le sang de l'Intendant ne fit qu'un tour, les billes cinq ou six et, plus rapide que l'éclair, notre homme se saisit de l'objet qu'il rangea contre son coeur, à l'abri des critiques, souvenir impérissable du jour où il avait été le digne capitaine Sparrow. Enfin, il accorda un oeil venimeux à l'étrangère. Hm. Jolie. Cela radoucit quelque peu le farouche animal qui, bien que réputé efféminé n'en avait pas moins un faible pour les rouquines et pour les Sÿa, puisque Yew s'est tué tout seul. S'efforçant de ne pas loucher sur le décolleté afin de ne pas passer pour un vieillard libidineuxqu'il n'était pas, voyons, à 69 ans, Jehan attrapa au vol les paroles évanescentes (étant de plus d'humeur poétique).


- Vous voudriez vous engager ici en qualité de domestique ? Et bien, cela pourrait être intéressant.. nous avons plein de gros bras ici, ou de gros bras éthérés, mais qui s'occupe encore du peu de concret qui subsiste encore entre ces murs ? Disserta-t'il, navré.

Les membres du personnel, et surtout les professeurs, n'obtiennent pas leur poste en un claquement de doigts et il y a toute une tradition contextuelle dont il faudra tenir compte en postant votre demande, dixit l'article 4 du fonctionnement de l'Académie. Jehan est un rebelle ne lisant pas le règlement, haha.

- Vous êtes engagée. On vous aménagera un appartement dans l'aile Ouest, ceux où qu'on tasse tous ceux qui ne rentrent pas ailleurs, ils sont modestes mais forts bien conçus. Vous pouvez entrer en fonction, je me charge de vous inscire sur les registres. Meiko Ellao, c'est bien cela ?

Il lui tint la porte d'un sourire qu'il espérait charmeur , s'explosant les zygomatiques avant de marcher d'un pas conquérant vers son indescriptible fouillis, tentant d'afficher un air austère mais romantique au cas où elle le regarderait encore. Puis il se rappella, avec une convulsion d'horreur, sa douce Alice, la bonbinesque. L'avait-il trahie ? Par tous les Ts'liches, impossible, ou qu'on le damne ! Condamne, même. Mais notre héros se calma bientôt: n'était-il pas président du club échangiste de l'Académie ? Sa dulcinée aux beaux yeux noisettes ne lui en voudrait certainement pas pour un léger écart.. Et puis, Meiko aussi avait de beaux yeux.


_______________
Jehan Hil' Jildwin, Intendant de l'Académie de Merwyn, personnalité multiple et indivisible.
[Répartition] Demande d'emploi : Domestique 738316Grand_Original
 
[Répartition] Demande d'emploi : Domestique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Daniel Elie demande un audit de sa gestion
» Demande d'agrément
» Demande de Minos
» Demande de RP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-