Marquer tous les forums
comme lus

Sujets actifs du jour
Voir les nouveaux
messages depuis
votre dernière
visite
AccueilGinetteYhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion


Forum RPG Ewilan école Merwyn RP Ellana Edwin Merwyn Vivyan Ts'Liches Marchombre Al-Poll All-Jeit Dessin Académie jdr Poésie RPG école médiéval fantasy Bottero jeu de rôle jeux de rôle RP forum quête monde salim duom
 

Partagez
 

 Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yhurï Kuidhe

Messages : 26
Inscription le : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]   Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_minitimeJeu 5 Nov 2009 - 21:56

Description générale


Nom : Kuidh'Te


Prénom : Yhurï

Race : Humaine

Age : 18ans

Classe primaire : dessin

Classe secondaire : combattante

Enseignement dispensé : /



Description physique et mentale

: Description physique -

Yhurï Kuidh'Te est dotée d'une chevelure blonde longue et lisse lui tombant jusqu'au bas du dos qu'elle accroche quasi systématiquement en queue de cheval pour des raisons pratiques. Elle a de grands yeux vert pomme avec une légère variante selon le temps altérant l'éclat vif qui s'y loge. L'ensemble mis en valeur par sa peau claire et ses fin sourcils délicatement arqués comme dans une demi surprise. Sa bouche semble être une ombre qui s'étire dans un éternel sourire. Ses épaules sont plutôt étroites et fuyantes. Elle est dotée d'attributs féminin non négligeable. Gauchère elle a du s'habituer à utiliser sa main droite quand elle ne pouvait pas le faire de la main gauche. Elle est donc ambidextre à tendance gauchère. Du haut de son mètre soixante trois et de sa petite quarantaine de kilo, elle observe le monde avec intérêt et son sourire exprime le sentiment qui l'occupe. Son corps garde sa souplesse enfantine par divers assouplissements quotidiens et une pratique sportive régulière lui a donnée une musculature développée et répartie harmonieusement. Sa démarche légère et mesurée transcrit aisément son assurance sans entrer non plus dans la provocation. Aimant se donner des défis Yhurï s'est plusieurs fois retrouvée dans situations physiquement éprouvantes et dangereuses la forçant à surpasser ses limites pour ne pas périr. Elle reste néanmoins en apprentissage.


: Description du caractère -


Yhurï de par son éducation bourgeoise sait qu'elle n'a rien à envier aux autres, elle ne se sent pas non plus supérieure à qui que se soit. Cependant dans certains moment, prise d'une folie passagère, elle se met à pérorer et d'un regard hautain, les sourcils très hauts, son sourire se teinte de mépris...mais jamais très longtemps. Sa joie de vivre naturelle reprends le dessus et elle s'excuse pour tous les désagréments qu'elle a causés. Elle a toujours tenter de présenter un visage impassible mais ses yeux et ses sourires la trahissent immanquablement. Elle est une entêtée de première mais elle se lance depuis peu dans la manipulation pour obtenir ce qu'elle souhaite. N'étant pas du matin elle est souvent d'humeur exécrable au réveil et cela dure quand elle manque de sommeil. Son air surpris n'est qu'un masque pour cacher ses émotions (pas fichu de se fabriquer un masque inexpressif) et ne dure jamais bien longtemps .


: Principale(s) qualité(s) -


Heureuse de vivre et ouverte d'esprit quand ça l'arrange, Yhurï est tout de même sacrément têtue et aime se donner a fond

: Principal(s) défaut(s) -


Si avoir le sourire 24/24h est un défaut elle plaide coupable! Elle se montre parfois froide et blessante. Elle n'est pas dotée d'un appétit féroce et oublie souvent l'heure des repas Elle se fourre régulièrement dans les ennuis jusqu'au cou mais tente tout son possible pour s'en sortir. Elle peut être parfaitement inattentive à ce qu'on lui dit.

: Particularité(s) -

Elle a toujours le sourire aux lèvres (sauf cas de fureur ou de peur extrêmes)
S'entend particulièrement à emmerder les gens voulant être tranquille.




Vécu et histoire sociale

: Situation familiale -

Fille de Eilen et Gavin Kuidh'te , Yhurï est l'ainée de trois enfants: Ses deux jeunes frères sont plus jeunes de 5 ans et ne veulent pas comprendre qu'elle est plus vieille et que cela lui donne des privilèges. Ils se nomment Thibo et Lou. Yhurï vit sans accroc majeur avec sa famille et a toujours été bien traitée et aimée. Seuls un mauvais comportement faisaient rugir ses parents et rires ses frères.



: Situation sociale -

Issue d'une famille bourgeoise, elle a reçus une éducation s'apparentant à celle d'une noble. Elle ne manque de rien et mais ce n'est pas non plus l'opulence et le m'as-tu-vu, notions contraires aux principes des ses parents.

: Histoire -




"Je ne peux plus supporter de vivre avec vous et vos manières hautaines et méprisable. Je vous annonce donc cette nouvelle sans aucun regret! Je m'en vais avec Gavin pour vivre ma vie loin de cet enfer !"

En plein hiver dans une maison de Al-Vor chaude et confortable le bébé était né ! Eileen et Gavin se lancèrent un regard transportés de joie. L'une essoufflée et transpirante, l'autre la larme à l'œil un peu pâle. Yhurï était le fruit de leur amour et déjà ils n'imaginaient plus la vie autrement que tous les trois. Le rêveur s'en alla après avoir vérifié que le bébé et la maman étaient en bonne santé, recommandant du repos à Eileen. Gavin abandonna donc sa forge quelques àjours le temps qu'une routine ne s'instaure lui permettant de quitter la maison la journée. Eileen ne voulant répéter l'erreur de ses parents se promis d'aimer sa fille quoi qu'il arrive et surtout ne pas en faire une enfant prétentieuse.Elle qui avait été élevée dans l'idée qu'elle était supérieure aux autres humain de par sa naissance fut sauvée par un amour profond. Yhurï grandit lentement s'éveillant au monde qui lui tendait les bras. Elle reçus l'éducation bourgeoise que sa mère lui inculqua. Jusqu'à ses 5 ans vit en parfaite harmonie avec son entourage. Les mis de ses parents la trouvait charmante elle réussissait a parler correctement et peignait souvent. Seule une difficulté l'embêtait réellement: pourquoi sa mère n'utilisait pas de pinceau pour "dessiner".

Quand ses parents eurent un beau jours une nouvelle lueur dans les yeux voyant le ventre de sa mère elle sentit que rien ne serait jamais plus pareil. Tout d'abord elle eu peur que ses parents la délaissent. Un soir quand sa mère lui racontait une histoire Yhurï lui demanda pourquoi son ventre grossissait. Sa mère un peu surprise lui annonça qu'elle aurait un petit frère ou une petite sœur dans les mois à venir. Intriguée, Yhurï lui demanda pourquoi; la réponse fut l'amour qu'Eileen et Gavin se portait l'un a l'autre avait engendré un bébé. Et que celui ci devait grandir un peu dans son ventre avant de naitre. Yhurï fut transportée de joie a l'idée de s'occuper d'un bébé. Le petit frère se transforma en jumeaux à ses yeux et son bonheur fut doublé. La famille était encore plus heureuse qu'avant mais Yhurï se sentait oppressée. Pourquoi sa mère s'occupait tout le temps de Thibo et Lou... Elle sentit un drôle de sentiment lui étreindre le cœur et se mit en tête de tout faire pour que ses parents ne l'oubli pas et s'occupent un peu plus d'elle. Elle seconda sa mère dans toutes ses tâches préparant les vêtement de ses frères, rangeant les linges propres qu'elle pouvait attraper... Sa mère la remerciait toujours et cela lui suffisait. Le moment où elle leurs en voulait le plus était la nuit quand ils la réveillaient pour diverses raisons braillant a qui mieux mieux comme si le monde allait s'arrêter. Régulièrement il lui arrivait de se montrer désagréable et méchantes avec eux en leur faisant peur, tomber la nourriture mais sans jamais les toucher. Gavin et Eileen se mirent d'accord sur la sanction de la jeune fille . Ils feraient la même choses qu'elle ... Yhurï se retrouva sur les fesse plus d'une fois tellement elle était surprise, si bien qu'elle disait a ses petits frères qu'elle ne voulait pas les effrayés comme ça. Peu a peu sa méchanceté disparu mais un autre sentiment naissait parfois envers le monde entier. Elle regardait tout le monde de haut et ne cessait de se vanter ... uniquement quand les parents n'était pas dans les parages.


Quand elle eu 13ans sa mère la confia à un ami de la famille pendant 2 ans pour qu'elle découvre de nouveaux horizons. Ces 6 long mois l'emmenèrent à la suite de Péhisan à la découverte de Gwendalavir. Enfin pas très loin. De la mer à la forêt Ombreuse. Elle découvrit la fatigue du voyage et la faim. Péhisan tous les matin faisait des exercices : un peu de course, une gestuelle d'assouplissement, et quand l'occasion se présentait de la nage et de l'escalade dans les arbres. Yhurï suivait tant bien que mal son compagnon, s'améliorant au fil des jours. Capable de courir une bonne heure sans être essouflée, nager de façon régulière et soutenue, se déplacer dans sans appréhension du vide. Il lui appris aussi quelques rudiments au sabre et l'arc. Elle ne soufrait plus de la faim et sautait des repas très souvent. Elle appris également a monter un cheval mais préférait de loin être sur le sol ou dans un arbre. Péhisan ne la laissa cependant pas chasser estimant qu'elle n'en avait pas besoins pour l'instant.

Yhurï se prit a rêver de sa famille...ça lui manquait. Péhisan du le sentir car il lui annonça qu'ils allaient rentrer à Al-Vor. Yhurï se sentie pleine d'amour envers cet homme qui lui avait presque tout appris. Le considérant comme un membre de la famille, elle se sentit fière de lui. Quand elle aperçu a ville, Yhurï se mit à pleurer. Elle allait revoir son père...sa mère...ses petits frères. Ils devaient avoir bien grandis. Devant la porte de sa maison, elle se rendit compte que Péhisan l'avait quittée. Un petit pincement au coeur. Elle poussa la porte de la maison et plongea dans la bulle de chaleur et d'amour qu'elle avait abandonnée. Sa mère la reconnaissant se mit a pleurer en l'embrassant autant qu'elle pouvait entre les cheveux de Yhurï. Deux garçons entrèrent dans la pièce, et elle fut terrassée... ils étaient devenu plus grand qu'elle...non ils étaient sur une marche. Quand ils lui tombèrent dessus elle ne pus réagir et du subir l'étreinte enthousiaste de ses frères. Ils s'installèrent pour manger et elle leur raconta son voyage passant les larmes et les chutes pour ne pas effrayer sa mère. Son père en rentrant dans la soirée fut assaillit par une tornade blonde. Abasourdi il n'en revint pas. Yhurï était rentrée. Il la serra contre lui durant de longs instants et la relâcha des larmes aux yeux. Thibo et Lou se lancèrent dans un résumé chaotique de ses aventures. Le lendemain Ils organisèrent un petit banquet regroupant la famille et celle de Péhisan. Yhurï se vit offrir une petite dague forgée par son père, un livre sur la faune et la flore de Gwendalavir Par sa mère et ses frères et une bague en argent par Péhisan et sa femme.

Elle entreprit alors d'enseigner à ses frères la gestuelle de Péhisan mais elle se retrouva vite ensevelie sous les gémissements de douleurs... elle préféra abandonner et perfectionna leur connaissances avec le livres qu'elle avait reçu. Ayant capté leur intérêt elle se coula dans la moule de professeur particulier. Ses frère amenant régulièrement des amis elle devint une sorte d'instructrice, peignant dans ses instants perdus. Cela dura jusqu'à ses 17ans. Ce retour aux sources de son existence fit remonter en elle des sentiment qu'elle pensait avoir oublier. Elle fut alors sujette à des "crises de supériorité". Pour fuir ce sentiment elle se plongeait corps et âme dans ses exercices quotidiens à savoir gestuelle d'assouplissement, mouvement avec la dague et contrôle de la respiration.

Un jour alors qu'elle imaginait ce qu'elle peindre face au chevalet, elle sentit un léger changement dans sa perception des choses: Le pommier semblait réel et le cheval à coté aurait pu se mettre à respirer et courir qu'il n'aurait été différent. Yhurï ouvrit les yeux et a sont grand étonnement le pommier et le cheval était là, dans le jardin, exactement telle qu'elle les avait vus. Yhurï perdit pieds et s'en fut en courant à la forge retrouver Gavin. Son père en la voyant pousser le lourds battant de la forge et courir a lui morte de trouille sentit l'angoisse s'insinuer dans ses veines...mais un sourire s'étala sur sa face quand sa fille lui décrivit ce qu'il lui arrivait. Elle avait donc le don comme sa mère. Yhurï se sentit rassurée sans savoir pourquoi quand elle vit le sourire de son père. Cela ne devait pas être grave. Il la congédia lui disant qu'il lui expliquerait le soir même. Ce fut donc insatisfaite qu'elle quitta la forge et rentra lentement chez elle. Eileen voyant son air mécontent la pria de cesser de faire cette tête et de lui expliquer. L'air réjoui qu'elle afficha ne fit qu'aggraver son mécontentement. Son exaspération atteint son comble quad sa mère refusa de lui expliquer ce qui se passait prétextant une lessive a étendre. Yhurï s'en ferma dans sa chambre et tenta en vain de recréer cette acuité qu'elle avait ressentit le matin même. Le soir vain et descendant raide de sa chambre elle prit part au repas bouillant d'impatience. Son père lui appris alors que des gens dans le pays parvenait a matérialiser ce qu'ils imaginaient et que ces personnes étaient des Dessinateur. Ils avaient le dons du Dessin. Yhurï se sentie étrangement concernée. Mais Thibo éclata de rire en disant que c'était trop cool et que si lui il avait le don il dessinerait plein de jouets, de bonbons et d'argent. Lou aussi se mit à imaginer ce qu'il ferait. Yhurï les traita d'idiots mais se mit elle aussi a imaginer ce qu'elle pourrait faire...en silence. Eileen regarda ses enfants en silence un sourire amusé sur les lèvres. Elle déclara alors qu'il était l'fheure de se coucher et pour couper court aux protestation ajouta que demain ils auraient une surprise tous les trois. Le lendemain Eileen fit la démonstration de son pouvoir en créant un flamme et de la pluie pour l'éteindre. Bien sur cela était le niveau d'un Dessinateur médiocre mais c'était suffisant pour elle et ce qu'elle faisait.

Gavin proposa ensuite à Yhurï d'améliorer son art du Dessin avec un spécialiste. Elle accepta et ses parents l'envoyèrent donc à l'Académie. C'est au terme d'un long voyage avec une caravane marchande que Yhurï arriva aux portes de l'Académie.






Autres

- Comment avez-vous connu ce site ?
En cherchant des informations sur les livres de la série

- Autre chose à nous dire ?
>C'est ma première expérience dans le rpg
>Je suis assez accessible : un emploi du temps des plus agréables me permettant de poster très régulièrement
>Une imagination en plein essor
>J'adore l'univers de Gwendalavir
> j'ai lu le règlement


Alasa

Messages : 474
Inscription le : 21/04/2007
Age IRL : 89


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]   Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 19:02

Bonjour et bienvenue !

Jolie fiche, malgré quelques tournures de phrases qui nuisent parfois à la compréhension Very Happy Je n'ai que trois détails à souligner; "une pratique sportive régulière lui a donnée une musculature fine et nerveuse": comme dit dans le modèle de fiche, attention, "fin et musclé" n'existe pas, quoi qu'en dise Bottero. Ensuite, en ce qui concerne le Don du dessin, ne ferais-tu pas une confusion lorsque tu dis que "le pommier et le cheval était là, sur la toile exactement telle qu'elle les avait vus" ? Les dessinateurs créent temporairement des objets ou en tout cas des choses tangibles, comme tu nous dit plus loin qu'Eilen fait en dessinant des flammes. A moins que tu ne veuilles effectivement dire que Yhurï dessine un.. dessin ? C'est sans doute possible, mais trop subtil pour une jeune fille qui découvre tout juste son Don.
Pour finir, tu n'as pas inséré dans ta fiche la question "Autre chose à nous dire ?" qui est sans doute la plus utile.. Relis bien le milieu du règlement.

Bon futur jeu, et poste à la suite une fois ces petites choses éditées = p


_______________
Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Alasa3

.La folie des grandeurs tue le merle moqueur.


Esquille reste ♪
Yhurï Kuidhe

Messages : 26
Inscription le : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]   Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 19:44

Voilà j'ai édité et modifié tous les petits problèmes Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_biggrin

Alasa

Messages : 474
Inscription le : 21/04/2007
Age IRL : 89


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]   Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 21:03

Il manque toujours quelque chose à la fin de ta fiche: relis ceci.
Pour le reste, c'est ok Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_smile


_______________
Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Alasa3

.La folie des grandeurs tue le merle moqueur.


Esquille reste ♪
Yhurï Kuidhe

Messages : 26
Inscription le : 02/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]   Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 22:07

Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_cherry
J'avais pas lu la phrase écrite en tout petit ><

Alasa

Messages : 474
Inscription le : 21/04/2007
Age IRL : 89


Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]   Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_minitimeDim 8 Nov 2009 - 22:23

C'est bon, tu peux aller te faire répartir = )


_______________
Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Alasa3

.La folie des grandeurs tue le merle moqueur.


Esquille reste ♪
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]   Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus] Icon_minitime



 
Yhurï Kuidh'Te [Combattante /dessinatrice - Elève de la Maison Lupus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Tête-à-tête forcé...
» [Presentation] Erza Scarlett
» Telia || Les liens et les sujets d'une combattante
» Cérys [Combattante - Teylus]
» Maison de doufi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Académie de Merwyn :: Arrivée à l'Académie :: Présentations - Répartitions :: Présentations terminées :: Anciennes présentations et répartitions validées-